Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui tease mais ne spoile pas ;) > > Retro - Hall of Heroes > Archives des GenSen

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 01/08/2004, 22h51
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Marvel Les inédits Marvel: Dr Strange

STRANGE TALES 116
"Nightmare World"
Une aventure de Doctor Strange inédite en v.f.
Scénario: Stan Lee
Dessin: Steve Ditko


Et oui, le Doctor était arrivé depuis peu dans Strange tales: même pas mentionné sur la cover!



Résumé:
Doctor Strange découvre que les gens qui s'endorment ne se réveillent plus.

Il va donc utiliser le Book of Vishanti pour se rendre chez Nightmare. Il réussit à libérer les humains prisonniers dans leur sommeil et à vaincre la Spinybeast, un animal qui n'avait rien demandé à personne et qui meurt à la fin de l'épisode!

La gentille Spinybeast, qui ne demandait qu'un peu de tendresse... Vous noterez que Nightmare est vraiment trop con à tout raconter comme ça...

D'abord, pourquoi cet épisode est-il inédit?
Mystère. Lug ne s'est jamais intéressé au bon Docteur à vraiment parler (sont parus les premiers épisodes dans 2 Special Origines plus un récit complet pour l'arrivée du couple Thomas et de Butch Guice sur la série). Ses aventures sont d'abord parues dans Etranges aventures puis régulièrement dans Eclipso, cet épisode a été sauté sans raison.
Et pourtant, quel bijou! Niveau dessin pur, ça n'est pas du très grand Ditko mais il se rattrape avec des décors grandioses, complétement surréalistes!
Privilégiez les versions couleurs (les premiers Ditko ont été réédités) à l'édition noir et blanc Essential. En effet, sans les couleurs, les décors perdent en profondeur et surtout le côté psychédélique, si caractèristique de la série est alors considérablement amoindri! Même chose pour les effets de sort, qui tombent un peu à plat en noir et blanc alors qu'ils sont identifiables et reconnaissables par leur couleur dans la version originale.
L'histoire est des plus sympathique, comme toujours avec Doctor Strange, assez éloignée des scripts typiques des autres séries Marvel.


Doc fait un tour à la Houdini! Une première qui ne sera pas renouvelée.

Cet épisode peut en fait même servir de Bible, un bon côté paquet d'éléments (première apparition furtive de Wong, introduction du Book of Vishanti, des Mists of Hoggoths, les chemins suspendus, les formes tentaculaires ou qui coulent à la Dali, l'utilisation de l'amulette) seront repris dans bon nombre d'épisode à venir du Docteur.

Répéter avec moi: IN-DIS-PEN-SA-BLE! 8)

Dernière modification par sim theury ; 31/10/2015 à 23h26.
  #2  
Vieux 26/07/2005, 20h26
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Je ne suis pas peu fier de vous présenter le premier inédit post publication vf par Arédit d'un, si ce n'est LE meilleur volume d'une série Marvel: doctor Strange!

DOCTOR STRANGE N°47
Publié par Marvel en Juin 1981.
"The Grand Illusion"
Scénario: Roger Stern
Dessin: Gene Colan
Encreur: Dan Green
Cover: Gene Colan encré par Tom Palmer



Mai 68 chez les intégristes!

Résumé:
Doctor Strange apprend à Cléa à invoquer les 7 anneaux de Raggadorr tout en résistant à des attaques extérieures. Alors que Cléa croit avoir échoué et se réfugie dans les bras de son amant, Stephen lui dit qu'elle a au contraire passé le test mieux qu'il ne l'espérait. Elle entre désormais dans une phase plus active de son apprentissage et Stephen lui offre son premier livre de sorts! (c'est mimi! ).
Stephen dissipe un malentedu entre Wong et Sarah (Wong est son serviteur et Sarah sa secrétaire-comptable). Sarah voudrait tous les reçus pour justifier la comptabilité mais Wong refuse, à raison car Stephen a besoin d'ingrédients pas très légaux....
Soudain, Stephen sent que quelque chose ne va pas...il s'envole (en avion) avec Clea pour une école très stricte, ultra-conservatrice, avec des valeurs ...euh...on va pas vous traumatiser, c'est un vrai film d'horreur!
Arrivé sur place, Doc et Clea se rendent compte qu'une des élèves fait tinter une clochette trouvée dans le coffre d'un des fondateurs de l'école. Cette cloche fut en fait volée à des adorateurs d'Ikonn, le maître des illusions, que Doc invoque souvent pour créer des illusions. Les élèves, sous l'emprise d'Ikonn, se rebellent et saccagent le campus tandis que Doc n'arrive pas à maitriser Ikonn. Finalement, il arrêtera le temps autour de la jeune fille qui fait teinter la cloche depuis des heures, ce qui rendait Ikonn de plus en plus fort.
Sans le son de la cloche, Ikonn doit retourner chez lui.
Mais il n'a pas perdu et a eu sa revanche contre le fondateur de l'école qui avait massacré ses fidèles pour s'emparer de la cloche: le contact des élèves avec Ikonn leur a en effet oté toutes les illusions que cette école pouvait leur donner quand à leur avenir et leurs valeurs: des élèves rentrent dans le bureau du principal et demandent qu'ils soient traités comme des personnes désormais, avec leur spropres convictions et libertés. Première étape: il n'y aura plus d'uniforme à l'école..


Sarah Wolfe et Wong, 2 mebres du casting très original de la série.

Commentaire:
Un numéro magistral, qui marque l'arrivée de Roger Stern au scénario et le départ de Gene Colan de la série.
Dés son arrivée, Roger Stern a tout juste: la scéne d'ouverture avec Cléa est touchante et montre bien les 2 facettes de leur relation (amants et maître/disciple). De même, la discussion entre Sarah et Wong est très bien vue. Ce numéro regorge de petites scénes, comme avec l'hotesse dans l'avion, qui sont autant de touches uniques qui donnent sa saveur à la série.
Qui plus est, Stern montre sa connaissance du perso avec une utilisation très juste sans trop en faire des incantations, l'introduction d'ikonn, figure du bestiaire magique de la série mais aussi parce qu'il renoue avec l'esprit un peu subversif /philosophique de la série avec cette attaque contre les écoles de fils à Papa, persuadés d'être l'Elite.
Au dessin, c'est un vrai festival pour le départ de Gene Colan avec un Ikonn des plus original, une Cléa langoureuse (ah, sa pause contre la colonne de l'escalier deu Doc! ) et une maitrise comme toujours impeccable des expressions corporelles et un talent fou pour instiller une ambiance.


Une situation pour le moins inédite: Arrêtez cette cloche!

Indispensable!! Un numéro à la croisée des chemins entre les deux équipes artistiques qui se relaient. Et dire que la publication en vf s'est arrêtée avec le numéro précédent, le seul et unique mauvais numéro de toute la série..
  #3  
Vieux 26/07/2005, 20h53
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°48
Publié par Marvel en Août 1981.
"The Power of Dr. Strange!" 22p.
Scénario: Roger Stern
Dessin: Marshall Rogers
Encrage: Terry Austin
Cover: Marshall Rogers encré par Terry Austin



Une cover fort dynamique pour une nouvelle ère!

Résumé:
Doc et Sarah, sa secrétaire, sont témoins d'un hold-up. Doc utilise sa forme astrale pour intervenir et neutraliser les brigands. Une femme voit sa forme astrale agir alors qu'elle ne le devrait pas...
De retour chez lui, Doc se repose pendant que Clea fait du pop corn dans la cheminée....mais soudain, la pièce s'enfume et on entend des tam-tam: "Dum Dum dum Dum dum Dum..." Eh , non ça n'est pas Georges de la Jungle qui débarque mais Brother Voodoo! Après avoir fait un petit topo sur ses origines (comme il le dit lui-même: "je suis peu connu" 8) ), il apprend à Doc Strange que Damballah l'espri maléfique, qui était piégé dans une sorte de pendentif, s'est libéré et va chercher à le posséder.
Doc n'est pas dupe et voit bien que Brother Voodoo a le pendentif autour du cou et comprend que c'est l'esprit de son frère qui est possédé, esprit qui habite son corps et lui donne la force de 2 (oui j'ai bien dit 2) hommes!! Quel pouvoir, quelle puissance! Damballah quitte le corps de Brother Voodoo et va s'incarner en gros serpent vert et blanc pour terroriser le quartier!
S'ensuit un jeu du chat et de la souris où Doc poursuit Damabllah qui essaie de prendre possession de lui. Finalement, Doc se retrouve fâce à des fidéles de Damballah, possédés, et doit leur porter toute son attention pendant que Damballah attaque Cléa et Brother Voodoo, qui est resté toute l'aventure le cul sur une chaise!
Doc arrive à revenir à temps et expulse Damballah dans le Wangal( ça doit pas être Dysneyland! 8) ) pour l'éternité. La-dessus, Brother Voodoo, impressionné par les pouvoirs du Doc, Brother Voodoo remet ses tambours en marche et disparait pour aller glander à Haïti!


Yeah!! Techno parade chez le Doc! Dum dum Dum! Et avec pop-corn à volonté!

Commentaire:
Premier numéro de Doc pour Marshall Rogers, qui n'est censé être là que pour meubler en attendant Frank Miller qui ne viendra jamais! Après que craig Russell ait d'abord été annoncé comme futur dessinateur régulier, puis que soit confirmé le choix de Frank Miller, campagne de pub à l'appui, Marshall rogers va faire de l'intérim mais deviendra en fait dessinateur régulier à la place de Miller!
Ce premier numéro, très fouillé, est encré d emanière minutieuse, parfois même trop minutieuse, par un Terry Austin aussi déchainé que lors de sa prestation sur Art Adams dans le numéro spécial des New Mutants à Asgard! Roger Stern a bien du mal à trouver de la place pour ses textes, plutot bien fournis et la petite taille des panels nécessite une bonne vue! Sur la fin del'histoire, celà s'arrange avec des panels moins chargés qui respirent plus.
C'est en tout cs du très beau boulot, même si un peu indigeste. et puis il ne s'agit que de la première aventure signé du duo Stern/Rogers!
La femme qui voit la forme astrale de Doc n'est autre que Morgana Blessing, qui deviendra une des nombreuses conquêtes de Strange, qui aurait pu ouvrir un harem! L'utilisation de Brother Voodoo est fort bienvenue dans un titre de ce genre même si le pauvre bougre reste le cul rivé sur une chaise.... question suspense, c'est un peu léger, Damballah étant un gros nullos....


"Dum Dum Dum" Brother Voodoo part après s'être excusé d'être une tâche. 8)

Un épisode sympathique mais qui ne tient pas la comparaison avec les bijoux à venir!
  #4  
Vieux 26/07/2005, 21h02
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°49
Publié par Marvel en Octobre 1981
"This Menace Reborn!" 21p.
Scénario: Roger Stern
Dessin: Marshall Rogers
Encrage: Terry Austin
Couverture: Marshall Rogers encré par Terry Austin



Doc se prépare à prendre son pied!

Résumé:
Après une petite séance de tantrisme, Doc est dérangé dans son exploration des divers royaume smystiques par un appel de Morgana Blessing, la femme qui a vue sa forme astrale lors du hold up de l'épisode précédent. Celle-ci écrit un bouquin sur l'occulte et aimerait bien tchatter de près avec le Doc. Doc est à deux doigts de l'envoyer bouler quand il sent des ondes magiques
venant du téléphone.Il décide donc d'aller voir Morgana de suite pour voir si celle-ci n'aurait pas de spouvoirs latents.
En fait, cette impulsion vient de Mordo, qui, exilé depuis sa dernière apparition, a trouvé un puits de pouvoir immense et prépare son retour. il veut attirer Stephen hors de chez lui, chez Morgana, et l'attaquer par surprise. C'est ce qui se passe effectivement, et Stephen, qui sous estime Mordo, semble être dans une mauvaise posture, surtout qu'il doit protéger Morgana qui a subi des attaques mentales de forte puissance.
Finalement, Mordo est vaincu par une ruse de Stephen qui se cache dans le chat de Morgana. Mordo semble avoir explosé aux 4 vents.... Stephen ramène Morgana sur Terre (tout le combat se passait dans des dimensions à la Ditko) et tente de lui faire oublier les évènements passés mais curieusement son sort ne fonctionne pas très bien. Y aurait-il donc réellement un mystère entourant Morgana?
Alors que Strange donne rendez-vous à Morgana pour une consultation le lendemain, celle-ci carresse son chat......qui n'est autre que Mordo! (le salaud a étranglé le vrai chat de Morgana et l'a jeté dans une poubelle!! !!!)
Oups, j'allais oublier: Clea reçoit un appel de la dimension pourpre lui demandant de mener une rebellion contre Umar, laissée seule par Dormammu. Elle refuse, leur disant de se débrouiller seuls.


C'est beau!!! Détaillé et inventif en même temps! .

Commentaire:
Encore un épisode de très bonne facture, qui aurait mérité un format plus grand tellement Austin est minutieux. Si au niveau de l'intrigue principale, il n'y a pas de quoi fouetter un chat, les dessins oniriques de Rogers+Austin associés à de multiples petites touches et moments écrits par Stern permettent à cet épisode de surnager nettement au dessus du comics Marvel moyen de l'époque.
Tous les persos sont intéressants, bien caractérisés et surtout, paraissent humains dans leurs réactions et pensées.
Et cet épisode marque l'entrée de Morgana Blessing dans le cercle des personnages secondaires importants de la série, même si dessinée par Rogers, on peut pas dire qu'elle soit d'une très grande beauté, ce qui est valable aussi pour Cléa. Par contre, Sarah est fort mignonne.


On s'ennuit pas chez Doc! Je ne résiste pas au plaisir de vous donner les quelques lignes précédant ces panels: "...it grows and expands...its essence building and building until it is finally suffused in a final surge of...pure...white...light...!"


Un bon épisode, au dessin très riche et détaillé. Mériterait largement une traduction française.
  #5  
Vieux 10/08/2005, 15h49
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°50
Publié par Marvel en décembre 1981.
"The cat and the cataclysm", 21p.
Scénario: Roger Stern
Dessin: Marshall Rogers
Encreur: Terry Austin
Cover: Marshall Rogers encré par terry Austin



Une cover impressionnante!

Résumé:
Cet épisode s'ouvre par l'irruption du Docteur dans la dimension de Nightmare par accident. Le Doc arrive à lui échapper et poursuit sa route: il est à la recherche de Morgana Blessing et Clea, enlevées par Mordo!!
On assiste alors à un flashback dans lequel on voit Morgana venir chez le Doc pour qu'il l'examine. Caché dans son sac, sous la forme du chat de Morgana, se cache Mordo qui réussit à s'enfuir avec Morgana et clea en otages!!Commence alors pour le Doc un voyage de dimensions en dimensions jusqu'à ce qu'il comprenne que Mordo a en fait remonté le temps jusqu'en 1943! Il débarque dans un bar alors que Fury et ses Howlings Commandos sont en pleine baston! Doc remet de l'ordre dans tout ça et retrouve Morgana auprès de Fury et ses amis, amnésique!
Doc entreprend alors de sonder son esprit et remonte des traces d'énergie jusqu'à Stonehenge où il trouve Mordo en train de sejeter dans un Vortex de l'Oubli, ce qui le conforte dans son intuition qu'il est manipulé par une force supérieure qui luia donné sa nouvelle force. Doc plonge dan sle vortex à la suite de Mordo et est alors assailli de multiples images avant de se retrouver prisonnier de 2 sorciers nazis et d'une manifestation de Dormammu, avec Clea en otages à ses côtés! Il s'est fait manipuler comme Mordo par Dormammu jusqu'à cette époque!


Clea a manifestment besoin de lunettes et Marshall rogers n'a jamais du voir un chat de sa vie: Qu'est ce que c'est que cette horreur!!!

Commentaire:
Pas de numéro double pour ce n°50, d'ailleurs ce volume ne connaitra aucun numéro double malgré son rythme bimestriel. La qualité est toujours au rendez-vous, avec de sublimes dessins de Rogers et un script de Stern riche et surprenant, et utilisant avec habileté Fury et ses Howling Commandos.
Ce quie st surtout surprenant dans ce numéro, ce sont les "hommages cachés" de Marshall à certainement beaucoup de dessinateurs. bien sur, les voyages de dimension en dimension sont réminiscents de la grande époque de Ditko sur le titre, mais certains panels à fort potentiel comique sont réalisés dans un style qui rappelle quelqu'un, mais qui? toute proposition est la bienvenue!
Ce numéro est à nouveau assez compact, avec des petits panels et tout juste la place d'intégrer les nombreuses bulles. Une petite sensation d'étouffement réapparait donc. De nombreux petits détails croustillants sont disséminés, comme ce spiques que selancent Clea et Morgana lors de leur première rencontre chez Stephen. La rencontre avec Nightmare et les menaces de ce dernier ne resteront pas sans suite: celui-ci n'aura de cesse de pourrir la vie du professeur, avec des agissements mis en scéne par Bill Mantlo dans Incredible Hulk 296 à 300 ou dans Cloak And dagger dans les pages de Strange tales de nombreuses années plus tard.
Fury et ses Howling Commandos sont l'occasion pour Rogers de dessiner des visages comiques caricaturaux. L'encrage d'Austin est quasiment aussi minutieux que sur son new Mutants spécial avec Art Adams, ce qui n'est pas peu dire!


Un exemple de visage à la jesaispasqui et une scéne d'un comique imparable!


Un numéro fort réussi! Dommage que le faible nombre de pages impose de si petites cases.
  #6  
Vieux 14/09/2005, 21h50
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°51
Publié par Marvel en Février 1982.
"A Time for Love,a Time for Hate!", 22p.
Scénario: Roger Stern
Dessin: Marshall Rogers
Encrage: Terry Austin
Cover: Marshall Rogers encré par Terry Austin



Une cover surchargée avec de petits rectangles de texte inutiles...


Résumé:
Si vous avez oublié l'épisode précédent...
Doc est prisonnier en pleine seconde guerre mondiale de deux apprentis sorciers qui vont tenter de faire s'incarner Dormammu au cours d'un rituel durant lequel ils tueront Clea alors que Londres sera bombardée par les allemands, créant un climat de peur/haine propice. Ces deux sorciers sont anthony Baskerville, lord anglais qui abrite dans son chateau près de Londres un régiment de soldats nazis et le baron Krowler, grand-père de Mordo, grâce auquel il a acquis des connaissances en sorcellerie en implentant un sort dans la tête de Mordo enfant.
Afin de redonner un corps à son petit-fils Mordo, qui n'est plus qu'une essence, Morgana Blessing et Pam, la copine de Nick Fury sont capturées et Mordo prend possession du corps de Morgana. Fury et ses Howling Commandos débarquent au chateau et découvrent le corps immobile du Doctor strange, qui retient Pam prisonnière alors que Mordo/Morgana s'apprête à tuer Clea pour permettre à Dormammu de s'incarner.
Doctor Strange, qui essayait de confronter Dormammu sous sa forme astrale ressent alors une vague d'Amouuur provenant de Pam, reprend possession de son corps, embrasse langoureusement Pam tandis que Fury ressent le baiser et que Morgana se libère de l'influence de Mordo. Le Baron Krawler, temporairement habité par Dormammu reçoit alors de plein fouet une double attaque provenant de Morgana/Mordo et Doc!
Sans défense, le chateau explose sous les bombardements londoniens et Doc fait le compte des survivants: Mordo et Dormammu se sont dissipés, Krawler est devenu fou mais sinon tout le monde est ok. Clea apparait alors et il comprend que c'est elle qui a lancé un sort de "Sympathy" entre eux tous qui a permis de sauver la situation. Mais ce faisant, elle a senti l'amour de Morgana pour Stephen, quelque chose de plus fort que ce qu'elle a jamais ressenti pour Stephen, qu'elle croit aimer. Mais venant d'une autre dimension, sait-elle seulement ce que l'on resent quand on est amoureux?


Nick Fury, torse nu, jeunot, toujours un cigare dans la bouche.... 8)

Commentaire:
Un numéro beaucoup plus bavards que les précédents, avec des panels nombreux et de petite taille englués de texte. C'est du grand art niveau dessin mais le côté cartoony des visages est un peu agaçant et on sent qu'un numéro double aurait été préférable pour étaler un peu plus le script et les dialogues.
Cette histoire de haine et sacrifice associé aux bombardements de Londres et à Hitler est un peu lourdingue et la résolution finale avec l'Amooour qui libère les corps et esprits et repousse la haine est digne d'un JM De Matteis sous tranxène. Pour du Roger Stern, c'est peu inspiré. Heureusement, il se rattrape avec un très bon final et cette surprise qu'éprouve Clea, découvrant qu'elle ferait peut être mieux de s'éclipser pour laisser la place à Morgana dans le coeur de Stephen.
Cette nouvelle apparition de Dormammu n'est donc pas inoubliable et d'ailleurs on n'entendra plus parler de lui avant bien des années, dans les pages de Doctor Strange sorcerer Supreme n°1. Point trop n'en faut, il vaut mieux utiliser Dormammu au compte-goutte.


Un panel final magnifique et une Cléa qui doute de la force de son amour pour Stephen


Un numéro un peu décevant mais qui reste d'une bonne qualité .

Visitez le Topic consacré à DOCTOR STRANGE
  #7  
Vieux 02/11/2005, 05h24
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°52
Pblié par Marvel en Avril 1982, 22p.
""Life-Times"
Scénario: Roger Stern
Dessin: Marshall Rogers
Encrage: Terry Austin
Cover: Marshall Rogers encré par Terry Austin



Une des plus belles covers de la série!


Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent...
De retour de leur voyage dans le temps, Doc se retrouve au chevet de Morgana avec Clea. Celle-ci l'informe de sa récente découverte (voir panel). surgit soudain de la famille de Morgana alors l'état de celle-ci se dégrade! Doc décide pénétrer dans son esprit et est accueilli par Nightmare qui va l'aider à retrouver le morceau manquant de l'âme de Morgana qui menace son existence même. Doc va donc à nouveau voyager dans le temps en essayant de suivre le morceau d'âme qui se manifeste dans le svies antérieures de Morgana.
Premier arrêt au temps de l'Inquisition espagnole. Doc trouve Morgana qui le livre aux hommes de l'inquisition après l'avoir drogué. Doc se libère mais dans la bataille, l'ancêtre de Morgana est tuée d'un coup de tisonnier d'un des inquisiteurs! Le morceau d'âme repatr donc plus loin dans le temps...
Deuxiéme arrêt: la péninsule du Yucatan et nouvel échec pour le Doc qui se méprend en croyant que l'ancêtre de Morgana est la prétresse qui l'accueille alors qu'il s'agissait de son serviteur! Doc n'a donc pas le temps d'attrapper le morceau d'âme que celui-ci poursuit sa course effrénée!
Nightmare n'en revient pas: Doc est un gros nul!! Doc est en fait troublé par les paroles de Cléa...


Explication du froid entre Clea et Stephen et pourquoi....non, vous verrez au n°53!

Commentaire:
Un très bon épisode, centrésur Morgana, devenu en quelques numéros un personnage secondaire important de la série et qui fera partie de la sorte de "hraem" que Doc trâinera tout au long de l'existence de sa série! quel homme à femmes!
Excellente idée que de mettre Doc fâce à l'Inquisition et de montrer son côté humain et donc faillible quand il commet erreur sur erreur , rongé par les paroles de Cléa. Graphiquement, ce numéro est bien sur impeccable et d'une grande facilité de lecture. A noter que Roger Stern a compris que Doc est un homme qui pense beaucoup et parle peu. Il fait des merveilles sur cette série!


Doc face à l'Inquisition espagnole....au menu: menottes, long baton, torse nus


Voila un numéro qui prouve encore une fois le statut de qualité incomparable de ce volume des aventures du Doc!

Visitez le topic consacré à DOCTOR STRANGE!
  #8  
Vieux 25/11/2005, 22h12
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°53
Publié par Marvel en Juin 1982.
"Land of the Pharaohs", 22 p.
Scénario: Roger Stern
Dessin: Marshall Rogers
Encrage: Terry Austin
Cover: Marshall Rogers encré par Terry Austin



Un crossover/retcon!

Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent...
Toujours de voyage dans le temps pour tenter de trouver une ancêtre de Morgana Blessing et stopper la progression du Soulshard qui menace d'éradiquer l'humanité, Doc se retrouve en plein Egypte, perché sur un sphynx!
Il pénètre dans l'antre de Rama-Tut au moment où celui-ci a fait prisonnier les fantastic Four! (ressortez vos vieux albums FF!) Après avoir été lui-même capturé à cause de sa négligence (il a été troublé par les paroles de Cléa), Doc trouve l'ancêtre de Morgana, qui n'est autre qu'une servante. Doc va quand même donner un coup de main aux FF en transformant La chose en Ben Grimm. Et oui, c'était lui! Les FF s'en sortent bien sur...


Do you remember the tiiiime?

Doc se fait aider par la servante pour récupérer son corps et réussi à stopper la progression du Soulshard! Mias Doc et l'ancêtre de Morgana ont partagé sur le coup une expérience unique en "ressentant" toutes ces existences futures ensemble. La servante tombe éperduement amoureuse de Doc, qui comprend maintenant que c'est cette expérience qui permit à Morgana de le voir sous sa forme astrale lors de leur première rencontre! Voila uassi qui explique la force de l'amour de Morgana pour Doc.
Une fois rentré, Morgana remise sur pied, une très mauvaise surprise attend Doc: Clea fait ses bagages et a décidé de retourner dans la Dark Dimension pour ne pas faire d'ombre à Morgana! Elle en profitera pour aider la rebellion. Doc pense pouvoir la raisonner mais quelques mots plus tard, clea a déja disparu....


L'une des plus belles histoires d'amour du Marvel Universe prend fin!

Commentaire:
Un numéro indispensable et à marquer d'une pierre blanche pour plusieurs raisons.
La première, c'est cette utilisation culottée d'une ancienne aventure des FF pour faire intervenir Doc sur des évènements qui, scénaristiquement, étaient un peu légers à l'époque! Le conflit avec ram-tut est expédié en quelques panels, Stern ne perd pas de temps avec ça!
La seconde, c'est bien sur le départ de Cléa! Cléa présente depuis le début de la série, soit plus de 8 années de parution!! Un choix couillu, fort bien amené et qui ouvre une nouvelle ére pour Doc, qui posséde la gallerie de personnages secondaires féminins la plus fournie du Marvel universe! Stern a très bien amené cette conclusion en parsemant dans son récit de smoments comiques avec ce petit démon qui vient narguer Nightmare et fair eun résumé utile au lecteur, puis en nous faisant croire à un happy end avec la victoire de Dock qui stoppe la progression du Soulshard.
Graphiquement, c'est bien entendu parfait, surtout cette magnifique dernière page, même si tout celà est fort condensé et les textes assez envahissants.


Futé le Stern: tromper son lecteur par de l'humour pour finir de manière dramatique! Bourreau des coeurs!!!!


Un millésime! Absolument indispensable!

Visitez le topic consacré à DOCTOR STRANGE!
  #9  
Vieux 28/11/2005, 20h50
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°54
Publié par Marvel en Aoüt 1982.
"Alone!", 22p.
Scénario: Roger Stern (intro et conclusion) et JM De Matteis
Dessin: Paul Smith (intro et conclusion) et Brent Anderson
Encrage:Terry Austin (intro et conclusion) et Joe Rubinstein
Cover:arf, je sais pas, j'hésite...



Golden, Anderson ou Pollard....? Faîtes vos jeux!

Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent...
Doc est terrassé, déprimé par le départ de Cléa. Il repense à une journée avec elle où ils se promenaient en amoureux au parc quand....un hippie leur rentre dedans, paniqué! Doc et Cléale ramène chez eux et celui-ci leur raconte son histoire:


Ces hippies...feraient miex de travailler plutôt qu'à glander et lire de la littérature de bas étage!

Mais ce sorcier dont notre hippie est devenu le disciple suçait en fait l'énergie de ses disciples (tss tss, vous avez l'esprt vil! ), menaçant de les transformer en zombies à son service, d'où l'appel à l'aide de notre hippie. Alors que Cléa fait des recherches, Doc se rend prêt du repaire du sorcier qui apparait, combat quelques secondes puis disparait. Le sceptre qu'il tient à la main dit quelque chose à notre Doc....et les recherches de Cléa confirment ses soupçons: ce sorcier est sous l'emprise de Tiboro, vilain antidéluvien de Doc à l'époque des premiers Strange Tales. Celui-ci se nourrit des forces "of decay", et le désoeuvrement de ses disciples et de notre époque est fort favorable au retour de son régne sur Terre. Avec l'aide de Cléa, Doc vainc Tiboro en faisant appel à la part de décence humaine (les rêves, l'espoir, l'amour, la solidarité) qui existe dans chaque être humain (si vous aussi, vous voulez pendre JM de matteis, tapez 1! 8) ).


Doc tente de retrouver Cléa mais il est trop perturbé pour maintenir un portail dimensionnel...

Commentaire:
Ce numéro devait être par Michael Golden mais un contretemps fait qu'il a fallut trouver un fill-in dans les archives pour patienter. On ressort donc une vieille histoire de Doc par De Matteis et Brent Anderson ( des fills-in de cette qualité graphique, on en redemande! ), et pour ateindre les 22 pages, on rajoute 5 pages d'intro/conclusion par Roger Stern et le nouveau dessinateur régulier de la série, à savoir Paul Smith! Celui-ci est alors encore inconnu, son run sur Uncanny X-men étant encore à venir.


Clea voyage léger!

La partie centrale de ce numéro est des plus correctes, surtout qu'elle nous permet de retrouver le rarissime Tiboro. Par contre, on sent que l'excuse ("tiens, je me rappelle de ce bon moment avec Cléa") est tirée par les cheveux. Stern rajoute d'ailleurs une page de Smith à son flashback pendant laquelle Cléa, regardant un des disciples, demande à Doc de faire pousser sa moustache, ce qui explique pourquoi on est passé d'une fine moustache à quelque chose de plus fourni pendant le run de Marshall Rogers! Astucieux!
On a aéchappé au pire aec JM De matteis qui aurait pu nous servir une soupe imbuvable...bon, il ne peut s'empêcher de nous sortir à nouveau un hippie désoeuvré (comme Sunshine dans Defenders) et bien sur la victoire de Doc provenant du Bien présent en chaque homme...
Heureusement, la partie graphique éclipse totalement ces tares et on ne peut qu'être émerveillé par les premières planches de Paul Smith sur la série!


Un Brent Anderson très en forme!


Un fill-in qui confirme l'excellent niveau de la série, qui reste la série Marvel qui accueillit les plus grands dessinateurs!

Visitez le topic consacré à DOCTOR STRANGE!
  #10  
Vieux 04/02/2006, 23h36
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°55
Edité par Marvel en Novembre 1982.
"To have loved...and lost!", 21p.
Scénario: roger Stern
Dessin: Michael Golden
Encrage: Terry Austin
Cover: Michael Golden encré par Terry Austin



Un numéro collector, une des plus belles prestations de Golden!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Doc, mal rasé, compléement déprimé, souhaiterait mourir, ne jamais avoir appris la magie...ça tombe bien, l'esprit d'un magicien mort est là pour l'aider!


Petit résumé du pourquoi du départ de Cléa...

Ce magicien l'emmeène vers le rapire du Ancien One, toujours vivant et avec Mordo comme élève! Doc Strange ne serait en fait qu'un fantôme qui tourmente l'Ancien depuis son accident de voiture....transition....Stephen se retrouve en cellule psychiatrique: c'est un homme obsédé par le personnage de ciné et roman Doc Strange. Pour lui prouver, on l'emmène à sa maison, occupée par ses créateurs!...transition... toute sa maison est en fait un décor en carton pâte, et ses amis les Defenders, des baudruches remplies d'air, d'ailleurs, le magicien n'est qu'un reflet de son esprit qui n'arrive pas à appréhender le fait qu'il est seul au monde, dans un univers de ténèbres...


Doc aurait bien besoin d'un docteur!

Mais Doc refuse la dague que lui présente le sorcier pour mettre fin à ses souffrances et il fait bien car il s'agit de Despayr, le maître du désespoir! S'ensuit une bataille qui finit quand, emprisonné dans les anneaux de Cyttorak, Despayr se fait passer pour Cléa qui risque de mourir écrasée! Il n'en fallait pas plus à Stephen qui exorcise un peu sa douleuren se débarassant ainsi de Despayr!
Finalement, ça ne va pas mieux mais il accepte d eprendre un thé...

Commentaire:
Ce numéro est un pur bijou visuel, il est tout simplement honteux qu'il n'aitjamais été réédité! Austin opére le même travail minutieux que sur Art Adams dans son New Mutants Special sur Asgard et le résultat est d'une beauté et d'une richesse à couper le souffle. Du coup, le scénario, à priori casse-gueule se trouve magnifié, grâce notamment à d'excellentes scénes de transition entre les différents "délires" de Strange.


imaginez 2 secondes Golden en dessinateur régulier de Defenders à la place de Perlin....Vous pouvez arrêter de bander!

Michael Golden ne sera finalement pas le dessinateur régulire de la série, ce sera Paul Smith, dés le prochain numéro! On en est qu'au n°55 de la série et on a déja eu droit à: Frank Brunner, Gene Colan, Tom Sutton, Marshall Rogers, Brent Anderson, Craig Russell, Michael Golden et Paul Smith! La série n'est pas finie! A noter une pin-up en rab de Doc et Cléa pour compenser la 22iéme page manquante (z'avez qu'à lacheter pour la voir! )


Je ne pouvais décemment pas passer à côté d'une telle scéne!


On peut difficilement trouver meilleur manifeste pour se lancer dans ce prestigieux volume des aventures du Doc que ce numéro!


Visitez le topic consacré à DOCTOR STRANGE!
  #11  
Vieux 18/02/2006, 22h58
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°56
Publié par Marvel en Décembre 1982.
"A Mystic Reborn!", 22p.
Scénario: Roger Stern
Dessin: Paul Smith
Encrage: Terry Austin
Cover: Paul Smith



Un Paul Smith au sommet!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Doc reçoit Morgana accompagnée de 3 membres d'une équipe de tournage pour une interview! Wong et sarah sont très étonnés: Doc a toujours été très discret et le voila qui parade en costume, avec sa cape de lévitation et qu'il raconte son origine à Morgana devant des caméras!


Une séquence alors inédite: Doc qui visite sa future maison!

Mais Doc sait très bien ce qui se trame....d'un coup, il enveloppe les 3 cameramen avec l'oeil d'agamotto qui révèle qu'ils ne sont autres que Demonicus, Adria et Kaecilius, anciens alliés de Mordo, que Doc a combattu dans Strange Tales 128 et 143. Doc est très confident, il joue avec ses pauvres mystiques du Dimanche qui se perdent dans la maison pour mieux se retrouver dans une pièce, attaqués par la forme mystique du Doc. Mais voila-t-il pas qu'Adria fouille dans un placard et prend un globe que le Doc lui supplie de ne pas utiliser. Elle ne l'écoute pas et les 3 sorciers se trouvent absorbés par le globe dans...la Purple Dimension dont Doc ne peut les libérer!


Et pourtant elle n'est pas blonde...8) Regardez moi ces détails!

Morgana est désolée, elle ne se doutait de rien....encor eune fois on l'a utilisée pour s'en prendre à Doc. Mais celui-ci s'est remis du départ de Cléa et, s'il 'est pas prêt à aimer, propose à Morgana de commencer par devenir amis! Wong va préparer du thé et Sarah l'accompagne, laissant nos 2 tourtereaux faire plus ample connaissance...

Commentaire:
Arrivée de Paul Smith en tant que dessinateur régulier, toujours avec Roger Stern aux commandes et austin à l'encrage. Dire que c'est beau est un euphémisme. Le travail de Smith sur Doc restera sans doute une de ses meilleures prestations. Austin est très minutieux et ajoute des détails qui font que beaucoup seront sans doute surpris de voir un dessin aussi chargé s'ils ne connaissaient de Smith que ses Uncanny X-men!


Autre scéne inédite: première rencontre entre Wong et Doc!

Outre le fait que ce numéro redonne d'une manière futée les origines de Doc tout en levant le voile sur des passages autrefois occultés (la maison, Wong), il marque aussi le retour de personnages de l'époque Strange tales, fort bien venu. C'est un plaisir de retrouver ces personnages, on n'assiste à aucune ruputure de continuité, et bien que Doc ait une nouvelle petite amie, tout celà semble naturel et pas du tout en contradiction avec les épisode sprécédents de la série.
il faut remercier pour celà Roger Stern, qui signe lui aussi une de ses grandes prestations (avec Amazing Spider-man, Avengers et Captain America). L'attitude de Stephen, de Morgana, de Wong, leurs réactions, leurs dialogues, tout sonne juste et force l'empathie. C'est ainsi que Stern réussit l'exploit d'imposer Morgana alors que Cléa disposait d'un très grand capital de sympathie!


Un délire à la Escher!


Absolument parfait. Bien entendu indispenable. C'est une HONTE que cesnuméros n'existent ni en paperback, ni en v.f.!

Visitez le topic consacré à DOCTOR STRANGE!
  #12  
Vieux 25/03/2006, 17h48
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°57
Publié par Marvel en Février 1983.
Scénario: Roger Stern
Dessin: Kevin Nowlan
Encrage: Terry Austin
Cover: Kevin Nowlan



Ne laissez pas filer ce numéro si vous le voyez!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Doc déjeune avec Morgana tranquille, quand:


Non seulement Nowlan dessine bien mais il a de sacrées idées de "mise en scéne"!

Ils sont interrompus par 2 lourdaux venus proposer leur copine comme disciple pour Doc car ele peut lire les tarots...dans les 2 sens! Doc lance un sort mineur d'appétit sur l''importuneur, lui laisse l'addition, quitte Morgana et rentre chez lui pour découvrir une foule amassée devant son perron! Apparement, tout le monde est au courant que Clea a quitté Doc et ils pensent qu'il cherche un nouveau disciple: ils sont donc tous venus se proposer! Sarah est inondée de coups de fils de tarés...Doc les disperse et se dit que ça se calmera tout seul...
Mais autour du monde, dans les barss, chez Genghis Khan, chez Doctor Doom, la nouvelle continue de se répandre... Wong est même obligé de mettre dehors des gens qui tentent de rentrer par effraction! Doc a vérifié qu'aucun d'entre eux n'est contrôlé...ils sont venus de leur plein gré.
C'est alors qu'apparait Jimaine (aka Amanda Sefton), fille de Margali Szardos, vue précédemment dans x-men Annual 4, où elle envoyait les X-men et le Doc dans l'Enfer de Dante suite à un malentendu avec Nightcrawler sur la mort de son fils.


Les textes de Stern + les expressions de Nowlan: on ne peut réprimer son rire!

Là, Doc voit qu'il est dans la...merde! Il loue une salle, passe une annonce et convoque tous ces huluberlus + Jimaine. Il leur annonce qu'un maître se doit de prendre un disciple, mais uniquement s'il s'en sent capable, ..et il ne s'en sent pas capable actuellement! Jimaine, folle de rage, l'attaque mais il la maitrise en 2 secondes. Arrive alors Margali, et là, c'est une autre affaire!
Doc n'a pas peur, il a eu le temps de se préparer et a réfléchi aux pouvoirs de Margali, qui ont l'air considérables! En effet, le combat mystique fait rage et Doc finalement ne fait pas le poids fâce aux incantations bizarres de Margali, qui ne correspondent à rien! ("..let my power keep growing,my foeman to slay").
Mais Doc, apparemment vaincu, faintait et hop:


Encore une fois l'effet de la surprise de la dernière bulle de Stern ne fonctionne que grâce à l'osmose avec les dessins de Nowlan!

Et oui, Margali tenait son pouvoir de son Wand (baguette) , qui l'avait transformé, avait perverti son fils en tueur, changé sa fille etc...tout cela est le fait de sa baguette, porteurse d'une malédiction, qui voulait ensuite pervertir le Doc. Doc fait oublier tout cela à la foule, tout en les "incitant" à passer le mot qu'il ne veut pas de disciple. Jismaine reprend elle aussi ses esprits et retrouve enfin sa mère!
Mais reste une énigme:


Un cliffhanger peu commun dans les comics: qui a laché le morceau et fait de la pub pour Doc?

Commentaire:
Non seulement ce comics est d'une beauté stupéfiante, non seulement il est divinement mis en pages, dialogué, non seulement il est comique, émouvant, prenant, vous tenant en plein suspense, mais il est aussi fort original de par son théme, son traitement et pour le choix des personnages qu'il utilise.
Margali Szardos et sa fille sont des personnes sous exploités de l'univers Marvel, qui méritaient largement une réapparition après celle inoubliable de l'annual X-men 4. C'est chose faite, et très bien!


"You wish to study feet!" Il y a du mystère, de la tension et du comique en même temps, trop fort le Stern!

Impossible de trouver le moindre point de mécontentement dans ce comics, on est subjugué et transporté par une histoire somme toute simple mais très pertinente, et qui n'oublie pas le cast de la série (chacun apparait dans une scéne de manière naturelle), ni que le Doc fait partie d'un univers, à savoir l'univers Marvel. Comme en plus, mis à part son travail sur Moon Knight, c'est un des trés rares comics dessinés par Nowlan pour Marvel, et que c'est aussi certainement un des plus beaux (voire le plus beau), cela ne fait que conforter ce volume des aventures de Doc dans sa constante qualité.
Vous noterez que, bizarrement, il ne sera jamais fait mention de cet épisode dans la chronologie X-men alors que c'est un évènement important pour Amanda Sefton, petite amie de nightcrawler. Donc il y a comme un souci de continuité sur ce point dans les épisodes futurs d'uncanny X-men (qu'en pensez-vous, génélaogistes assembled?)


Rhaââââ, mais regardez moi cette composition!!!!


Absolument indispensable, une pure merveille!
Visitez le topic consacré à DOCTOR STRANGE!
  #13  
Vieux 08/05/2006, 15h09
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°58
Publié par Marvel en Avril 1983
"...At Loose Ends!", 22p.
Scénario: Roger Stern
Dessin: Dan green
Encrage: Terry Austin
Cover: Dan Green encré par Terry Austin



Dr Micro-Ondes!

Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent...
Ce numéro est consacré sans en avoir l'air à justifier le caractère "ongoing" de la série en s'occupant de certains sub-plots. D'où une multitude de scénes diverses:

- Dr Strange découvre en allant visiter genghis Khan que c'est lui qui est à l'origine de l'afflut de candidats au poste de disciple. Genghis est complétement sénile et fou et mourrait de faim sans l'aide de prêtres voisins.


Je propose Genghis Khan en tant que mascotte des généalogistes séniles!

- Dr Strange raccompagne Jermaine et Magali Szardos, qui vont rentrer au pays. Il était prêt à payer les billets en première classe, remarque Sarah, mais comme Jermaine est hotesse de l'air, ce ne fut pas la peine.

- Dr Strange justifie son titre de Sorcerer Supreme en sondant les différentes dimensions proches de la nôtre. Il n'ose sonder la Dark Dimension de peur d'éveiller l'attention d'Umar et de faire capoter la rebellion menée par Cléa.

- Cléa, en compagnie des sorciers qui veulent se rebeller contre Umar, se trouve cachée dans la zone des Mindless Ones, à l'abri dans un dôme protecteur. Elle a un plan pour renverser Umar.

- Umar, qui a les flammes de la Régence depuis la disparition de Dormammu interroge les flammes de Faltine et apprend que sa propre chair, son propre sang sont un danger pour elle. Elle comprend qu'il s'agit de Cléa!

- Dr Strange tente de trouver la source à l'origine des événements de Doc Strange 33 à 37, quand il fut attaqué par des ennemis au service de quelqu'un qui "dwells in darkness". Il ne trouve rien, et pour cause si vous vous souvenez de la conclusion de Doc 37!

- Wong vient lui proposer un peu d'exercice physique comme il le fait souvent. Sarah, qui les observe combattre, est...toute chamboulée par la prestation de Wong!


Sarah a les hormones qui s'affolent en voyant Wong en pleine action, ruisselant de sueur... Moi aussi, 2 hommes en action, ça m'a toujours émoustillé!

- Sarah demande si Stephen ne pourrait pas la rejoindre pour des affaires concernant l'héritage de Douglas Royce, mystérieusement tué. Doc avait enquêté sur son assassinat, remontant la piste jusqu'à deux démons (Doc Strange 29) mais n'avait jamais compris la raison derrière ce meurtre. Doc décommande un diner avec Morgana et se rend avec Sarah à son rendez-vous, qui a lieu en pleine nuit.
Doc flaire le coup fourré et attaque le pseudo avocat qui les accueille. Après avoir utilisé l'oeil d'Agamotto, qui fait souffrir atrocement l'avocat, Doc le relâche. Il s'agit en fait d'Hannibal King, personnage tout droit sorti de Tomb Of Dracula, et qui est lui-même un vampire. Lui aussi enquête sur des meurtres étranges et tout semble pointer vers....Dracula!!!


Dan green a parfaitement intégré la "gestuelle" des sorts du Doc!

Commentaire:
Voila un épisode qui encore une fois met en avant les qualités de scénariste de Roger Stern. Celui-ci utilise à fond les possibilités du comics mensuel, en créant une continuité et une logique interne à la série. Il résoud ou donne suite à de nombreuses histoires passées et n'oublie pas de montrer ce que deviennent les personnages du cast de la série (Sarah, Wong, Cléa, Morgana).
Qui plus est, par de petites scénes, il crédibilise le personnage de Doc, ses attributs et ses aptitudes, avec les scénes de sondage des dimensions ou de l'entrainement avec Wong.
La où Roger Stern fait encore plus fort, c'est en donnant suite à des histoires finies abruptement (avec Magali Szardos puis maintenant avec Hannibal King). La saga qui débute ici aura un impact très fort et durable sur le Marvel Universe.


Umar, avachie sur son trône...et qui a l'air de se faire vraiment chié....

Au dessin, surprise, ça n'est pas Paul Smith, qui reviendra plus tard, mais Dan Green qui est accueilli comme dessinateur régulier. c'est une double surprise puisque Dan green n'est connu qu'en tant qu'encreur. Apparemment, l'homme est aussi fort doué pour le dessin, avec un rendu très léché donné par l'encrage minutieux de Terry Austin. Certaines cases font plus penser à de l'illustration pure du fait de leur rendu mais l'ensemble est fort plaisant et Green ne démérite pas du tout parmi la flopée de noms prestigieux qui ont sévi ou séviront sur la série!
Bien entendu, cete saga est indispensable pour tout fan de Tomb Of Dracula, Stern allant opter pour une approche radicale qui aurait clot la série si elle avait continué.


Ca fait un peu pervers, ces miroirs sur tous les murs...



Un excellent numéro, qui met plus particulièrement en valeur les qualités de Stern en tant que scénariste d ela série!

Visitez le topic consacré à DOCTOR STRANGE!

Dernière modification par XXL ; 14/06/2006 à 14h28.
  #14  
Vieux 18/06/2006, 13h51
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°59
Publié par Marvel en Juin 1983.
"Children of the Night!", 22p.
Scénario: Roger Stern
Dessin: Dan Green
Encrage: Terry Austin
Cover: Dan Green encré par Terry Austin



Dan green réussit à bien rendre les pouvoirs magiques du Doc!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Tandis qu'Hannibal King raconte à Doc les évènements de Tomb of Dracula 70 qui laissaient penser que Dracula était mort, celui-ci ressent une impression bizarre: il sonde son propre esprit et découvre que Mephisto avait effacé de sa mémoire sa deuxiéme rencontre avec Dracula dans Defenders 95!
Hannibal raconte comment il avait rencontré Royce (la personne dont Hannibal occupe l'appartement et sur le meutre duquel il enquête): il enquêtait alors sur la mort d'animaux de troupeaux dans la région et un soir, trouva Royce prés d'une carcasse. Il le suspectait mais il compris qu'il se trompait quand ils furent attaqué par les 2 children of Night que Doc combattit plus tard! Royce continua à enquêter et trouva une connection des Children of the Night avec...le Darkhold, livre de sorcellerie à la puissance redoutable!
Or, ce livre est recherché par Dracula! Voila donc le lien entre les Children of Night, Royce et Dracula!


Des séquences en flash-back à l'ambiance oppressante.

C'est à ce moment de leur réfléxion que Sarah, Hannibal et Doc sont attaqués par les Children of Night, qui viennent juste d'être libérés de leur emprisonement mystique par des fidéles mystiques de Dracula! Doc téléporte tout le monde, sauf Sarah, dans une autre dimension où le combat peut avoir lieu. Avec l'aide d'Hannibal, qui se transforme avec reluctance en homme-loup-chauve-souris, Doc vainc les Children mais ceux-ci se consument avant de dévoiler la moindre info sur Dracula ou le Darkhold.
Mais ils ont réussi dans leur tâche: les fidéles de Dracula, en remontant leur signature énergètique ont trouvé où se trouve le Darkhold: Avengers Mansion!


Un passage obligé: les décors dimensionnels à la Ditko!

Commentaire:
Suite de la saga qui cloturera définitivement la saga de Dracula chez Marvel. Roger Stern fait preuve d'une grande précision et résout quelques incohérences ou sub-plots laissés en suspens: l'attaque des Children of Night de Doctor Strange 38 est justifiée, le fait que Doc ne se soit pas occupé de traquer Dracula après avoir découvert qu'il était vivant dans Defenders 95 est aussi expliqué, alors qu'il s'agit d'un évènement qui ne s'est même pas déroulé dans sa série! Stern est très consienscieux!


Un exemple d'une séquence inhabituelle: l'allié du héros qui glande..

Niveau dessin, Dan Green confirme la bonne impression du précédent numéro, même si les séquences de combat ne sont pas son point fort. Son Doc a de la stature et ses créatures ont une touche étrange qui rajoute à l'ambiance assez noire de cette storyline. Seul l'espéce de loup-garou-chauve-souris est un peu loupé (trop Ron Lim ).
Hannibal et Sarah sont particulièrement bien caractèrisés avec des répliques et des attitudes peu communes (Sarah qui rit en entendat le nom de Dracula avant de se raviser; Hannibal qui glande en attendant que Doc se charge tout seul des Children of Night, sans compter l'amitié très forte entre Hannibal et le défunt Royce: "A fella like me doesn't make many friends, but we......we got pretty close." ).


Sarah est un personnage dont les interventions apportent légèreté et en même temps du sérieux. Stern gère le personnage à merveille!


Encore un épisode réussi et le fruit d'un travail mintuieux de la part de toutes les personnes impliquées!

Visitez le topic consacré à DOCTOR STRANGE!
  #15  
Vieux 18/06/2006, 14h20
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°60
Publié par Marvel en Août 1983.
"Assault on Avengers Mansion!", 22p.
Scénario: Roger Stern
Dessin: Dan Green
Encrage: Terry Austin
Cover: Dan Green encré par Terry Austin



La Marvel Fem Force à la rescousse!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...

Doc rend visite à la Scarlet Witch pour lui demander ce qu'elle sait du Darkhold. Elle explique qu'elle fut un temps possédée par le Darkhodl mais qu'il se trouve maintenant en sécurité dans une voute d'avengers Mansion. Inquiet, Doc Strange décide de se rendre chez les Vengeurs et que Wanda l'accompagne. Doc, en envoyant en avant sa forme astrale, à découvert que si Dracula met la main sur le darhold, il disposera de pouvoirs incommensurables et sera vraiment immortel et invulnérable. De retour chez lui, il a la visite d'Hannibal King. Tous deux vont pour rejoindre Wanda à l'Avengers Mansion car...


Inutile de crâner dans ton costume, Wanda, tu va dissassembler les vengerus, vilaine!

Dracula a sous son contrôle tout le menu-fretin des voyous de la ville, qu'il a attiré par de fausses promesses grâce à ses fidéles, puis hypnotisés. Ceux-ci se ruent en foule contre l'avengers Mansion, accompagnés de rats et des fidéles sorciers du Darkhold. Les défenses du QG des vengeurs ne suffisent pas et captain Marvel (la black) doit mettre la main à la patte, en attendant l'arrivée de Wanda, Doc et Hannibal qui réussissent à maitriser la foule. Mais où est Dracula?!


On y rentre comme dans un moulin, à Avengers Mansion!

Ce finaud utilise une autre entrée méconnue, en passant par la sortie pour un véhicule aquatique dans l'Hudson. Il arrive mais se retrouve fâce à Doctor strange qui font preuve de pouvoirs bizarres... En fait Doc est en train d'essayer de détruire le Darkhold mais il peine....et ces 3 Doctor Strange sont en fait Wanda, captain Marvel et Hannibal , cachées sous une illusion qui disparait suite aux efforts de Doc contre le DarkHold. Dracula sent qu'il se passe quelque chose... Comme fou, il envoit valdinguer ses 3 opposants et pénètre dans la voute pour découvrir que Doc fait disparaître le darkhold!!! Doc est affaibli, à sa merci, mais Captain Marvel le blesse en devenant lumière et Dracula se fait téléporter au dehors par ses fidéles.
Doc avoue: il n' a pas pu détruire le Darkhold donc il l'a téléporté....dans le chateau désert du Baron Mordo!


Une version de Dracula d'apparence plus "noble/humaine" que celui de Colan.

Commentaire:
Nouvelle partie de cette saga mythique qui va sceller le sort des vampires dans le Marvel Universe. Des guests-satrs peu communes, et un scénario plutôt malin dont le final montre que le challenge est hardu: si Doc ne peut se débarasser du darkhold, comment pourra-t-il empêcher Dracula de mettre un jour la main dessus?


Doc tente de percer les secrets du Darkhold.

Encore une fois, une prestation surprenante de Dan Green, même si le côté minutieux et la présence de multiples hachures et textures détailles (notamment les cheveux, barbe et vêtements) pourra en rebuter certains. Mais niveau ambiance, Green est l'homme de la situation: l'ambiance est pesante, oppressante, l'attaque ayant lieu de nuit avec un temps de merde!
Beaucoup de texte dans ce numéro assez touffu, on en a pour son argent, Stern ne perd pas de temps et fait avancer son récit!
Vivement la suite!


Un nouveau chapitre d'une histoire toujours de bonne qualité.

Visitez le topic consacré à DOCTOR STRANGE!
Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 10h01.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !