Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Retro - Hall of Heroes

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 04/12/2003, 23h01
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Il y a 20 ans : Décembre 1983



Allez hop, nouvelle rubrique qui durera ce qu’elle durera, c’est-à-dire qu’elle reviendra chaque mois sauf si j’ai plus envie : un retour sur les parutions comics en France d’il y à vingt ans. Par pure fainéantise, je me limiterai en fait aux publications Lug, simplement parce que je n’ai pas envie de me lancer dans des recherches fastidieuses pour dater les sorties des autres éditeurs (Arédit en particulier, même si déjà à l’époque beaucoup de titres avaient disparu).

Donc c’est parti pour un retour à une époque que les moins de vingt ans blablabla.

L’événement, en ce mois de décembre 1983, c’est le début dans les pages de Titans n°59 d’une nouvelle série : les Nouveaux Mutants. Après l’arrêt de Machine Man, puis la publication de quelques bouche-trous (un annual Star Wars et un Marvel Team-Up), la revue accueille donc la nouvelle série signée Chris Claremont, Bob McLeod et Mike Gustovich, mettant en scène la nouvelle génération de mutants. A la lecture de ce premier épisode apparaît déjà un défaut de la publication française : le décalage entre cette série et les X-Men. Alors qu’au moment où, aux Etats-Unis, paraît New Mutants #1, les X-Men sont occupés à casser du Brood dans l’espace (X-Men #167), tandis qu’en France, ils en sont encore à enterrer et pleurer Jean Grey (X-Men #138, voir plus loin). X-Men a donc deux ans et demi de retard sur New Mutants, et la situation va continuer quelques temps encore…
On peut également se demander pourquoi Lug a choisi de publier ce premier épisode avant de publier le GN dans lequel sont introduits les différents personnages (ce sera le cas quelques mois plus tard, dans la collection Top BD). Reconnaissons tout de même que mis à part une note de bas de page renvoyant à la lecture de cet album non encore paru, cela ne gêne pas vraiment la lecture de ce premier épisode, dans lequel Claremont introduit avec brio ses nouveaux personnages, ainsi que quelques intrigues secondaires qui seront développées par la suite (en particulier les personnages de Gabrielle et David Haller). Vingt ans après, les dessins de McLeod ont certes pris un coup de vieux, mais je continue à leur trouver un charme certain. Appelez cela de la nostalgie si vous voulez.
Le reste de ce numéro de Titans ne mérite guère qu’on s’y arrête. Dans La Guerre des Etoiles, Sispéo et Dédeux (sic) empêchent une station rebelle de s’écraser à la surface d’un soleil (Star Wars #58, par Michelinie, Simonson & Palmer). Malicia, encore méchante à l’époque, tente de se venger de Dazzler, et met une raclée au duo Luke Cage/Iron Fist. C’est sans intérêt (Fingeroth oblige), c’est laid (Springer, encré par Colletta), la bonne nouvelle étant qu’il ne s’agit que d’une moitié d’épisode, on se console comme on peut (Dazzler #24). Enfin, du côté des Français, Malcom Naughton et Jean Mitton font subir les pires horreurs à leurs titans microcosmiques : Mikros et Crabby, désormais devenus des zombies au corps mutilé, errent dans les égouts de Paris, tandis que Saltarella est obligée d’épouser le vilain Comte de Monségur. Con comme la lune, mais au 12ème degré c’est plutôt rigolo.

Dans Strange n°168, il se confirme que quelqu’un en a après Tony Stark. Après l’attentat dont a été victime Stark International le mois dernier, cette fois Iron Man est attaqué par un personnage en armure baptisé le Cavalier, tout droit sorti d’un jeu d’échecs. IM s’en sort sans trop de problèmes, mais pour savoir qui est le commanditaire de ces attaques, il faudra patienter encore un peu. Tout ceci n’étant guère passionnant, les lecteurs de science-fiction pourront à la rigueur apprécier le clin d’œil fait à l’un des géants du genre, hélas trop peu connu en France, Raphaël Aloysius Lafferty, qui inspire à O’Neil le nom de l’un de ses personnages, Aloysious Lafferty (Iron Man #164, par O’Neil, McDonnell & Mitchell).
Encore un agresseur mystérieux, opposé cette fois à l’Homme Araignée, dont l’identité restera pour l’instant secrète, et qui s’est allié au Sorcier. Ce n’est pas le seul souci auquel devra faire face Peter Parker ce mois-ci : sa relation avec Debbie Whitman prend une tournure inattendue, sa nouvelle voisine lui fait du gringue, il doit assister à une réunion des locataires de son immeuble, et comble de tout : son costume d’Homme Araignée a déteint !!! C’est pas tous les jours drôle, la vie de super-héros (Amazing Spider-Man #214, par O’Neil, Romita Jr. & Mooney).
Les fans de Daredevil devront se contenter ce mois-ci d’un demi-épisode, dans lequel les deux pires ennemis de DD reviennent sur le devant de la scène : le Tireur et le Caïd. Ca n’a pas pris une ride (Daredevil #171, par Miller et Janson).
Terminons par Rom, en ballade au Pays de Galle où il tente de sauver de jeunes enfants kidnappés par les Spectres Noirs, et en profite pour faire revivre la légende des chevaliers des temps anciens. Mouais… (Rom #38, par Mantlo, Sal Buscema, Akin & Garvey).

Dans Nova n°71, tout ne va pas pour le mieux pour les Quatre Fantastiques. Ben Grimm est désormais privé de ses pouvoirs, et son remplaçant provisoire, Luke Cage, perd tout contrôle et s’attaque à ses nouveaux amis. Heureusement pour eux, Alicia Masters pense savoir qui se cache derrière cette attaque, et Red a mis au point un moyen de permettre à Ben de revenir dans l’équipe. Aux dessins, Buckler et Perez font du bon Buscema, bien aidés en cela par Joe Sinnott (Fantastic Four #169, par Thomas, Buckler & Sinnott ; Fantastic Four #170, par Thomas, Perez & Sinnott).
Spider-Woman se porte plutôt bien elle aussi, grâce au duo Claremont/Leialoha, et doit faire face ce mois-ci à Vipère et son âme damnée, le Samouraï d’Argent. Un épisode qui pose en outre certaines questions quant aux origines de la demoiselle (Spider-Woman #42, par Claremont, Leialoha & Wiacek).
En ce qui concerne Peter Parker, alias l’Araignée, on sent que Bill Mantlo a lu les Daredevil de McKenzie et Miller, on le sent tenté de faire prendre à la série une tournure plus polar, mais au final tout cela ne vole pas très haut. La lutte opposant le Hibou au Dr. Octopus pour savoir qui deviendra le chef de la pègre new-yorkaise fait sourire, et Al Milgrom n’est pas Frank Miller. Hélas (Spectacular Spider-Man #73, par Mantlo, Milgrom & Mooney).

Décembre est comme toujours un mois béni, puisqu’il voit la parution d’un nouveau numéro de Spécial Strange, le 34ème en l’occurrence, et donc de deux nouveaux épisodes des X-Men de Claremont et Byrne. Le numéro de décembre est attendu avec d’autant plus d’impatience qu’il aura fallu patienter QUATRE mois pour le lire (Spécial Strange paraissant en effet en mars, juin, août – je n’ai jamais compris pourquoi – et décembre). Le premier épisode s’ouvre sur cette image inoubliable : les X-Men, nouveaux et anciens, vêtus de noir, se recueillant devant une tombe portant cette inscription : « Jean Grey, 1956-1980 ». En 18 pages, Scott Summers se remémore la vie de son unique amour, de son arrivée à l’Ecole pour Jeunes Surdoués jusqu’à sa disparition, puis fait ce que nous annonçait déjà la couverture : il quitte les X-Men. Le deuxième récit réintroduit dans le groupe Angel, officialise l’arrivée au sein des X-Men de Kitty Pryde, et introduit deux nouveaux personnages que l’on retrouvera régulièrement par la suite, respectivement du côté des Nouveaux Mutants et d’Alpha Flight : Stevie Hunter et Heather Hudson. J’oubliais : Wolverine, pardon, je veux dire Serval, est décidé à prendre sa revanche contre le Wendigo, celui qui fut avec Hulk son tout premier adversaire (Uncanny X-Men #138-139, par Claremont, Byrne & Austin).
Quelques crans en-dessous, l’Araignée s’attaque à la Panthère Noire, qui vient de kidnapper un industriel accusé d’avoir volé plusieurs centaines de millions de dollars au Wakanda. Comme d’habitude, il s’agit d’un malentendu, et les deux héros vont faire cause commune pour découvrir la vérité. On aurait aimé conseiller la lecture de cet épisode pour les dessins de Gene Colan, mais comme il est encré par Frank Springer… (Marvel Team-Up #87, par Grant, Colan & Springer).
En revanche, c’est une période assez faste pour la Chose, qui continue de participer au Projet Pégasus aux côtés de Quasar et Giant-Man. Après Deathlok, Nuklo, les Grapplers et Thundra, ses nouveaux adversaires se nomment Solarr et Klaw. On ne s’ennuie pas une minute, Gruenwald et Macchio étoffent leur histoire en puisant leur inspiration dans la continuité marvelienne, et George Perez, encré par le jeune Gene Day, fait de bien jolies choses (Marvel Two-in-One #57).

Rien de très passionnant en revanche dans Spidey n°47. La réédition du mois des X-Men nous fait redécouvrir les premiers pas d’un personnage fort justement tombé dans l’oubli depuis : l’Homme Cobalt (X-Men #31, par Thomas, Roth & Tartaglione).
Suivent deux moitiés d’épisodes : la conclusion d’un annual de Rom dans lequel il affronte une créature s’en prenant aussi bien aux Spectres Noirs qu’aux humains (Rom Annual #1, par Mantlo & Gruenwald, Broderick & Gustovich), et la première partie d’un Et Si ?… faisant directement suite au tout premier numéro de la série, dans lequel Spider-Man rejoignait l’équipe. L’histoire s’était achevé par le départ de l’Invisible, on la retrouve ici aux côtés de Namor, prête à l’épouser, tandis que les Fantastiques se séparent et que Red et Johnny s’apprêtent à déclarer la guerre à Atlantis. Suite le mois prochain. (What If #21, par Mantlo, Colan & Wiacek).

Pour en finir avec ce mois de décembre 1983, un nouvel album des Quatre Fantastiques, baptisé Le Sphinx et les Inhumains. Au sommaire : un inédit et une réédition. L’inédit, c’est un annual très médiocre (le #12), signé Marv Wolfman au scénario, Bob Hall et Keith Pollard aux dessins, et Bob Wiacek à l’encrage. Wolfman oppose aux FF un personnage qu’il a créé dans une autre de ses séries (Nova), le Sphinx, et en profite pour faire intervenir les Inhumains. L’histoire est peu passionnante, les dessins sont pires, quand on pense qu’au même moment la série dessinée par Perez était publiée en petit format dans Nova, on se dit que déjà à l’époque il y avait des coups de pieds au cul qui se perdaient.
Le grand format se justifie nettement plus pour la réédition de l’album, Kirby oblige, mais reconnaissons que cet épisode ne fait pas partie des inoubliables du duo Lee/Kirby. Y apparaît pour la première fois un vilain qui deviendra bientôt un spécialiste des fill-ins pour scénaristes en manque d’inspiration : Diablo. Une fois encore, la Chose se laisse égarer par les promesses qu’on lui fait et trahit ses amis, avant de se rendre compte de son erreur et de faire amende honorable. A relire avec une certaine dose d’indulgence (Fantastic Four #30, par Lee, Kirby & Stone).

C’est tout pour aujourd’hui, rendez-vous en 1984…

Réponse avec citation
  #2  
Vieux 04/12/2003, 23h08
Avatar de belcantan
belcantan belcantan est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2003
Messages: 6 610
belcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Gold
ca, c'est une bonne idée comme rubrique

que de nostalgie (en meme temps, à l'epoque, je ne lisais pas encore de comics )

mais cela me rappelle mes premieres brocantes à la recherche d'anciens numéros

merci
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 04/12/2003, 23h12
Jo Independenza
Non membre
 
Messages: n/a
super niglo!
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 04/12/2003, 23h16
Avatar de Je m'appelle encore Sunder Snif
Je m'appelle encore Sunder Snif Je m'appelle encore Sunder Snif est déconnecté
Expire en 2007
 
Date d'inscription: mai 2003
Localisation: Les Sunderlands
Messages: 2 470
Je m'appelle encore Sunder Snif change la caisse du Fauve
Je les ai tous... C'est comme le loto, on gagne quelques chose si on a tous les numeros ?
__________________
Mon site, et le NOUVEAU Jersey Devil, Forum qui a besoin de votre aide !!!
http://sunderisme.blogspot.com/
Here I am I'm the master of your destiny
I am the one the only one I am the god of kingdom come
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 04/12/2003, 23h18
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Le droit de les relire ?
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 04/12/2003, 23h48
Avatar de mellencamp
mellencamp mellencamp est déconnecté
Personal Jesus
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Marseille
Messages: 7 648
mellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdock
Le dessinateur Werner Roth (X-Men) officiait également sous un autre nom, quelqu'un s'en souvient? j'ai oublié...

Le mag Spidey aura eu de meilleurs moments par la suite (X-Factor par les Simonson...).

Cette rubrique sera intéressante surtout pour les auteurs oubliés de l'époque: Danny Fingeroth, Bob Hall, c'est un bon début tout ça!

Quand j'étais gamin Mikros était pour moi la série la mieux dessinée du mag (c'était pas dur, il m'a fallu du temps pour apprécier Sienkiewicz sur les Nouveaux Mutants), mais je crois que je la lirais plus jamais, pour garder une impression positive! par contre Photonik même gamin je trouvais ça tarte
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 04/12/2003, 23h50
BouffonVert72
Non membre
 
Messages: n/a
Art Re: Il y a 20 ans : Décembre 1983

Citation:
Post d'origine par Niglo
[B]Enfin, du côté des Français, Malcom Naughton et Jean Mitton font subir les pires horreurs à leurs titans microcosmiques... Con comme la lune, mais au 12ème degré c’est plutôt rigolo.

Dans Strange n°168, il se confirme que quelqu’un en a après Tony Stark...Tout ceci n’étant guère passionnant
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 05/12/2003, 00h05
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Citation:
Post d'origine par mellencamp
Le dessinateur Werner Roth (X-Men) officiait également sous un autre nom, quelqu'un s'en souvient? j'ai oublié...
Jay Gavin.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 05/12/2003, 00h06
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Re: Re: Il y a 20 ans : Décembre 1983

Citation:
Post d'origine par BouffonVert72


Tu vas finir par croire que je t'en veux...

Réponse avec citation
  #10  
Vieux 05/12/2003, 00h08
Avatar de Guillemard
Guillemard Guillemard est déconnecté
Voix de la raison
 
Date d'inscription: juin 2003
Localisation: Paris
Messages: 131
Guillemard change la caisse du Fauve
si DAREDEVIL était coupé en deux dans strange à l'époque, c'est que la série était devenue pour quelques temps bimestrielle aux etats-unis.

En tout cas, félécitations pour cette excellente initiative, Niglo!
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 05/12/2003, 00h09
Avatar de mellencamp
mellencamp mellencamp est déconnecté
Personal Jesus
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Marseille
Messages: 7 648
mellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdock
Merci Niglo.
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 05/12/2003, 00h10
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Citation:
Post d'origine par mellencamp
Quand j'étais gamin Mikros était pour moi la série la mieux dessinée du mag (c'était pas dur, il m'a fallu du temps pour apprécier Sienkiewicz sur les Nouveaux Mutants), mais je crois que je la lirais plus jamais, pour garder une impression positive! par contre Photonik même gamin je trouvais ça tarte
Moi c'est le contraire. Je n'ai jamais été fan de Mitton, par contre j'adorais Photonik... Sauf quand Mitton remplaçait Tota. La saga contre le Minotaure dans Mustang reste un grand souvenir de lecture pour moi - mais là aussi je n'ai pas relu depuis une éternité.
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 05/12/2003, 00h16
Avatar de pym
pym pym est déconnecté
Procrastinate incurable
 
Date d'inscription: juillet 2003
Messages: 1 917
pym change la caisse du Fauve
bien joue !!
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 05/12/2003, 00h17
Avatar de mellencamp
mellencamp mellencamp est déconnecté
Personal Jesus
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Marseille
Messages: 7 648
mellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdockmellencamp vend des journaux à Matt Murdock
il est vrai que le tout dernier épisode de Mikros avait une fin quelque peu...bref, je materai plus jamais cette dernière page!
Mitton se faisait appeler aussi John Milton...simple "américanisation", ou hommage à John Bolton (on peut rêver) ?
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 05/12/2003, 00h18
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Citation:
Post d'origine par Guillemard
si DAREDEVIL était coupé en deux dans strange à l'époque, c'est que la série était devenue pour quelques temps bimestrielle aux etats-unis.
Ca, c'était le cas deux ans plus tôt, dans Strange 143 à 148. Là, DD venait de repasser mensuel avec le numéro précédent celui-ci.

En fait, à cette époque, chaque série était coupée en deux à tour de rôle, simplement parce qu'elles étaient toutes passées à 22 pages et que Lug a longtemps traîné les pieds avant d'augmenter la pagination de Strange.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Décembre 1996 - Fin de LUG EsseJi Retro - Hall of Heroes 62 27/12/2016 12h31
IDW décembre 2014 EsseJi Sollicitations éditeurs 9 18/09/2014 20h22
Star Trek : The Newspaper Strips Vol.2 1981-1983 michel Singles 2 17/09/2013 14h31
IDW Décembre 2012 michel Sollicitations éditeurs 2 26/09/2012 01h18
ZATANNA: LA pin-up de décembre aegnor A vos crayons !! 104 02/02/2008 13h12


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h18.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !