Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui ne prend pas de vacances... > > Critiques > Critiques VO et VF des forumers

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 29/06/2007, 23h30
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 712
Jorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant Morrison
Jo's Vertigo Vault! 100 bullets vol 4 A foregone tomorrow

Welcome!

Une chouette chose m'ait arrivé récemment (comment ça on s'en fout?) : il se trouve que j'exerce enfin une activité journalière stable qui me permet de gagner des sous à la fin du mois et ce sur une durée indéterminée (oué un job stable quoi!!)

Du coup, petit à petit, je vais enfin pouvoir combler mon incredible retard concernant de nombreuses séries qui ont comme point commun d'être édité sous la même collec : Vertigo!

Découvert avec The Sandman, la meilleure série jamais lu encore aujourd'hui, je suis devenu un gros fan bridé par un porte feuille plus que limité! Ce problème plus ou moins résolu, je vais enfin pouvoir tenter de combler ce manque au titre duquel on trouve The Dreaming, Hellblazer, Fables, Lucifer, Y The Last Man, The Invisibles et plein d'autres pas encore
découvertes...

Devant un chantier aussi titanesque, je me suis dit qu'ouvrir un topic regroupant les quelques critiques de cette collection (les miennes ou autres,...j'ai bien trouvé quelques topics Vertigo mais uniquement des critiques mensuelles ) me motiverait dans cette tâche.

Here we go avec l'une des première série sur laquelle je me suis jeté comme un mort de faim aprés avoir fini The Sandman : The Dreaming!
Le prenant alors comme un honnète substitut au Sandman suite à une mini déprime post fin de la série, j'ai du ronger mon frein longtemps avant que récement je puisse mettre la main sur une bonne partie de la série (thankx Gilles et Gourvy!)

Donc :

The Dreaming #1 - 3 The Goldie Factor par Terry LaBan et Peter Snejberg




Paru dans le TPB Beyond the Shores of Night

On est pas trop dépaysé avec cette première histoire au vue des personnages : Cain, Abel, Goldie, Gregory, Lucien, Matthew, Eve... des visages connus du monde des rèves.

L'histoire : une tranche de vie au Dreaming (ou à peu prés) autour d'une gargouille particulière qui va mener les protagonistes sur la piste de la plus vieille histoire de l'Humanité.

Bien belle histoire pour commencer, de dimension biblique, facile à suivre, une espèce de road comics (comme un road movie mais en comics!) dans le Dreaming que l'on voit trés riche en personnages et lieux haut en couleur, étrange mais à la fois familier, magique mais à portée d'imagination, comme on l'aime quoi!

L'histoire avancant on se rends compte petit à petit de vers où LaBan veut nous amener et la surprise est agréable. Il maîtrise plutôt bien son sujet et notamment l'univers du Sandman si particulier, son fonctionnement, son style... avec quelques scènes typiques du monde du rèves comme le restauroute et sa gallerie de perso, ll'étrange désert des unipodes ou la scène au fond de la mer complètement décalée.

Snejbjerg complète le tableau par un trait adapté au récit, efficace sans être transcendant, retranscrivant bien la bizarrerie de ce monde.

Next time : The Lost Boy et le magnifique His brother's keeper


EDITION :
Je me permet de répertorier ici les différentes lectures exposés plus bas (bientôt avec les liens directs ^^) :

100 Bullets #1 – 5 First shot, last call par Brian Azzarello & Eduardo Risso
100 Bullets #6 - 14 Split second chance par Brian Azzarello & Eduardo Risso
100 Bullets #15 - 19 Hang up on the hang low par Brian Azzarello & Eduardo Risso
100 Bullets #20 - 30 A foregone tomorrow par Brian Azzarello & Eduardo Risso

Dead Boy Detectives #1 - 4 Schoolboy terrors par Toby Litt & Mark Buckingham
Dead Boy Detectives #5 - 6 Halfway house par Toby Litt & Mark Buckingham
Dead boy detectives #7 - 11 Ghost Snow par Toby Litt & Mark Buckingham

DMZ #1 - 5 On the Ground par Brian Wood & Riccardo Burchielli
DMZ #6 - 12 Body of a journalist par Brian Wood, Riccardo Burchielli & Kristian Donaldson
DMZ #13 - 17 Public works par Brain Wood et Riccardo Burchielli
DMZ #18 - 22 Friendly Fire par Brian Wood, Riccardo Burchielli, Kristian Donaldson, Viktor Kalvachex & Nathan Fox
DMZ #23 - 28 The Hidden War par Brian Wood, Riccardo Burchielli, Daniel Zezelj & Nathan Fox
DMZ #29 - 34 Blood in the Game par Brian Wood & Riccardo Burchielli
DMZ #35 - 41 War Powers par Brian Wood & Riccardo Burchielli, Nikki Cook, Kristan Donaldson.. attention, critique de m**** ^^
DMZ #42 - 49 Hearts and minds par Brian Wood & Riccardo Burchielli, Ryan Kelly
DMZ #50 - 54 M.I.A. par Brian Wood & Riccardo Burchielli and co
DMZ #55 - 59 Collective punishment par Brian Wood & Andrea Mutti, Cliff Chiang, Nathan Fox, David Lapham, Danijel Zezelj
DMZ #60 - 66 Free states rising par Brian Wood & Richard Burchielli et Shawn Martinbrough
DMZ #67 - 72 The five nations of New York par Brian Wood & Richard Burchielli et Shawn Martinbrough

Fables #11 - 18 : Storybook Love par Bill Willigham & Mark Buckingham / Lan Medina / Bryan Talbot / Linda Medley
Fables #19 - 21 + OS Le dernier bastion par Bill Willingham & Mark Buckingham, Craig Hamilton, P. Craig Russell
Fables #22 - 27 La Marche des Soldats de Bois par Bill Willingham & Mark Buckingham
Fables #28 - 33 (+#22) Cruelles Saisons par Bill Willigham & Mark Buckingham
Fables #36- 41 Les Royaumes par Bill Willigham & Mark Buckingham
Fables #34-35 et #42-45 Les Mille et une nuits (et jours) par Bill Willingham & Mark Buckingham
Fables #46 - 51 Les Loups par Bill Willingham & Mark Buckingham, Shawn McManus, Jim Fern
Fables #52 - 55 Les fils de l'empire par Bill Willingham & Mark Buckingham, Mike Allred et various ^^
Fables #56 - 59 Père et Fils par Bill Willingham & Mark Buckingham, Mike Allred et various aussi ^^
Fables #60 - 64 Le bon Prince par Bill Willingham & MArk Buckingham, Aaron Alexovitch
Fables #65 - 69 Le royaume éternel par Bill Willingham & Mark Buckingham
Fables #70 - 75 La Guerre des nerfs par Bill Willingham, Mark Buckingham, Niko Henrichon & Steve Leialoha

Fables #76 - 82 L'âge des Ténèbres par Bill Willingham, Mark Buckingham, Mike Allred, Peter Gross & David Hahn.

Fables #83 - 85, Jack of the Fables #33 - 35 et The Literals #1 - 3 parus dans le volume "La grande Alliance" par Bill Willingham, Mark Buckingham, Matthew Sturges, Tony Akins & Russel Braun
Fables #86 - 93 Les Sorcières par Bill Willingham, Mark Buckingham, Jim Fern & David Lapham
Fables #94 - 100 Rose Rouge par Bill Willingham, Mark Buckingham et une belle palanquée de guests!
Fables #101 - 107 Super Team par Bill Willingham & Mark Buckingham, Terry Moore, Eric Shanower
Fables #108 - 113 L'héritier du vent par Bill Willingham & Mark Buckingham and co
Fables #144 - 123 Au pays des jouets par Bill Willingham, Mark Buckingham & Gene Ha
Fables #124 - 129 Blanche-Neige par Bill Willingham, Mark Buckingham, Steve Leialoha & Shawn McManus
Fables #130 - 140 Camelot par Bill Willingham, Mark Buckingham, Russel Braun, Barry Kitson & Steve Leiahola
Fables #141 - 149 "Et ils vécurent heureux..." par Bill Willingham, Mark Buckingham, Matthew Sturges & friends
Fables #150 ... Adieu par Bill Willingham, Mark Buckingham et de très nombreux invités

Fairest #1 - 7 Le grand réveil par Bill Willingham, Matthew Sturges, Phil Jimenez, Shawn McManus & Steve Sadowski
Fairest #8 - 14 Le Royaume caché par Lauren Beukes, Bill Willingham, Inaki Liranda & Barry Kitson
Fairest #15 - 20 Le Retour du Maharaja par Sean E. Williams, Stephen Sadowski, Russ Braun, Meghan Hetrick
Fairest : les Belles et la Bête par Bill Willingham et de trèèès nombreux artistes
Fairest #21 - 26 Des Hommes et des Souris par Marc Andreyko & Shawn McManus
Fairest #27 - 33 Des trompe-l’œil pour tous par Bill Willingham, Mark Buckingham & Russ Braun, Meghan Hetrick

Fables : Cendrillon - Bons baisers de Fableville & Les Fables sont éternels par Chris Roberson, Shawn McManus et Bill Willingham

Faker #1 -5 par Mike Carey & Jock

Federal Bureau of Physics #1 - 7 par Olivier Simon & Robbi Rodriguez
Federal Bureau of Physics #8 - 13 Wish you were here par Olivier Simon & Robbi Rodriguez
Federal Bureau of Physics #14 - 19 Audeamus par Simon Oliver; Alberto Ponticelli & Nathan Fox
Federal Bureau of Physics #20 - 24 The End Times par Simon Oliver & Alberto Ponticelli

Fight for Tomorrow par Brian Wood & Denys Cowan

Hellblazer #1 - 9 Original Sin par Jamie Delano, John Ridgway & Alfredo Alcala
Hellblazer #10 - 13 + Annual #1 & The Horrorist #1 - 2 The Devil you know par Jamie Delano, David Lloyd, Richard Piers Rayner, Mark Buckingham, Bryan Talbot
Hellblazer #14 - 22 The Fear Machine par Jamie Delano & Mark Buckingham, Alfredo Alcala, Mike Hoffman, Richard Pierce Rayner
Hellblazer #23 à 33 The Family Man par Jamie Delano, Dick Forman & Ron Tiner, Sean Phillips, Steve Pugh, Dean Motter, Kevin Walker, Mark Buckingham, Mark Pennington


Hellblazer #62 - 67 : Fear and Loathing par Garth Ennis & Steve Dillon
Hellblazer #68 - 71 + Vertigo Jam #1 et Hellblazer Special #1 Tainted Love par Garth Ennis & Steve Dillon
Hellblazer #72 - 77 Damnation's Flame par Garth Ennis, Steve Dillon, William Simpson & Peter Snejberg
Hellblazer #78 - 83 Rake at the Gate of Hell par Garth Ennis & Steve Dillon
Hellblazer #129 - 133 Son of Man par Garth Ennis & John Higgins

Hellblazer #134 - 139 Haunted par Warren Ellis & John Higgins
Hellblazer #140 - 143 Setting Sun par Warren Ellis & Frank Teran, James Romberger, Javier Pulido, Marcello Frusin, Tim Bradstreet

Hellblazer #146 - 150 Hard Time de Brian Azzarello & Richard Corben
Hellblazer #151 - 156 Good Intentions par Brian Azzarello & Marcelo Frusin
Hellblazer #157 - 163 Freezes Over par Brian Azzarello & Marcelo Frusin, Guy Davis, Steve Dillon
Hellblazer #164 - 174 Highwater par Brian Azzarello & Marcelo Frusin, Cameron Stewart et Giuseppe Camuncoli

Hellblazer #175 - 180 Red Sepulchre par Mike Carey & Steve Dillon, Marcelo Frusin
Hellblazer #181 - 186 Black Flowers par Mike Carey & Jock, Lee Bermejo, Marcello Frusin
Hellblazer #187 - 193 Staring at the wall par Mike Carey & Marcello Frusin, Doug Alexander
Hellblazer #194 - 200 Stations of the cross par Mike Carey & Marcelo Frusin, Steve Dillon, Leonardo Manco, Chris Brunner
Hellblazer #201 - 206 Reasons to be cheerful par Mike Carey & Leonardo Manco
Hellblazer #207 - 215 The Gift par Mike Carey & Leonardo Manco, Frazer Irving

Hellblazer #216 - 222 Empathy is the enemy par Denise Mina & Leonardo Manco
Hellblazer #223 - 228 The Red Right Hand par Denise Mina & Leonardo Manco

Hellblazer #230 - 237 Joyride par Andy Diggle et Leonardo Manco
Hellblazer #238 - 242 The laughing Magician par Andy Diggle et Leonardo Manco, Daniel Zezelj
Hellblazer #243 - 244 & #247 - 249 The roots of coincidence par Andy Diggle & Leonardo Manco, Giuseppe Camuncoli

Hellblazer #250 - 255 Scab par Peter Milligan & Giuseppe Camuncoli, Stefano Landini, Goran Sudzuka, Eddie Campbell
Hellblazer #256 - 260 Hooked par Peter Milligan & Giuseppe Camuncoli, Stefano Landini, Simon Bisley
Hellblazer #261 - 266 India par Peter Miligan, Giuseppe Camuncoli, Stefano Landini & Simon Bisley
Hellblazer #267 - 275 Bloody Carnation par Peter Miligan & Giuseppe Camuncoli, Stefano Landini, Simon Bisley
Hellblazer #276 - 282 Phantom pains par Peter Milligan & Giuseppe Camuncoli, Stefano Landini, Simon Bisley
Hellblazer #283 - 291 The devil's trench coat par Peter Miligan, Giuseppe Camuncoli, Stefano Landini
Hellblazer #282 - 300 Death and cigarettes par Peter Miligan & Simon Bisley, Giuseppe Camuncoli, Stefano Landini

Hellblazer Special : Lady Constantine #1 - 4 par Andy Diggle et Goran Sudzuka
The Trenchcoat Brigade #1 - 4 par John Ney Rieber & John Ridgway
Dark Entries par Ian Rankin & Wether Dell'Edera

Hinterkind #1 - 6 par Ian Edginton & Francesco Trifogli

House of Mystery #1 - 5 Room and Boredom par Matthew Sturges, Luc Rossi & Lee Loughridge
House of Mystery #6 - 10 Love Stories for Dead People par Matthew Struges & Luca Rossi avec Tony Atkins, David Petersen, Henry Flint, Bernie Wrightson
House of Mystery #11 - 15 The Space Between par Matthew Struges & Luca Rossi avec en guest : Jim Fern, Grazia Lobaccaro, Gilbert Hernandez, David Hahn
House of Mystery #13 The thirteenth hour par Matthew Sturges, Bill Willigham, Chris Roberson & Ralph Reese, Neal Adams, Josh Adams, Eric Powell
House of Mystery #16 - 20 The Beauty of Decay par Matthew Struges & Luca Rossi, Richard Corben, Werther Dell'edera, Al Davison, Jeff Lemire, Antonio Fuso, Michale Kaluta
House of Mystery #21 - 24 Management par Matthew Sturges & Luca Rossi, Sam Kieth, John Bolton, Farel Dalrympe et Sergio Aragones
House of Mystery #25 - 30 Safe as Houses par Matthew Sturges & Lucas Rossi, Wether Dell'edera
House of Mystery #31 - 35 Conception par Matthew Sturges & Wether Dell'Edera, Luca Rossi
House of Mystery #36 - 40 Desolation par Matthew Sturges, Luca Rossi & variés!
House of Mystery #41 - 42 Closing time & Three for the road par Matthew Sturges & Luca Rossi, Annie Wu, Tony Akins, Teddy Kristiansen, Inaki Miranda

House of Mystery Halloween annual par un brave paquet de mecs (et une fille)

I, Zombie #1 - 6 par Chris Roberson & Mike Allred
I, Zombie #7 - 11 Uvampire par Chris Roberson & Mike Allred
I, Zombie #12 - 18 Six feet under and rising par Chris Roberson & Mike Allred, Gilbert Hernandez, Jay Stephens
I, Zombie #19 - 23 Repossessed par Chris Roberson, Mike Allred & J. Bones
I, Zombie #24 - 28 par Chris Roberson & Mike Allred

Joe the Barbarian #1 - 8 par Grant Morrison & Sean Murphy

Loveless #1 - 5 A kin of homecoming par Brian Azzarello & Marcelo Frusin
Loveless #6 - 12 Thicker than Blackwater par Brian Azzarello & Marcelo Frusin, Dell'edera, Werther, Daniel Zezelj
Loveless #13 - 18 Blackwater falls par Brian Azzarello & Daniel Zezelj, Werther Dell'edera


Lucifer #14 - 20 A Dalliance with the Damned par Mike Carey & Peter Gross, Ryan Kelly, Dean Ormston
Lucifer #21 - 28 The Divine Comedy par Mike Carey & Peter Gross, Ryan Kelly, Dean Ormston
Lucifer #29 - 35 Inferno par Mike Carey & Peter Gross, Ryan Kelly, Dean Ormston, Craig Hamilton
Lucifer #36 - 41 Mansions of the Silence par Mike Carey & Peter Gross, Ryan Kelly, Dean Ormston et David Hahn
Lucifer #42-44 et 46-49 Exodus par Mike Carey & Peter Gross et Ryan Kelly
Lucifer #45 & #50 - 54 The Wolf Beneath the Tree par Mike Carey & Peter Gross, Ryan Kelly, P. Craig Russel, Ted Naifeh
Lucifer #55 - 61 Crux par Mike Carey & Peter Gross, Ryan Kelly, Marc Hempel, Ronald Wimberly
Lucifer #62 - 69 Morningstar par Mike Carey & Peter Gross, Ryan Kelly, Colleen Doran, Michael Wm. Kaluta
Lucifer #70 - 75 Evensong par Mike Carey & Peter Gross, Zander Cannon, Dean Ormston, Aaron Alexovitch, Ryan Kelly, Big Time Attic

Lucifer (2015) #1 - 6 Cold heaven par Holly Black & Lee Garbett, Stephanie Hans

Northlander #1 - 8 Sven the returned par Brian Wood & Davide Gianfelice
Northlanders #11 à 16 The cross + the hammer par Brian Wood & Ryan Kelly
Northlanders #9 - 10, 17 - 20 Blood in the snow par Brian Wood, Davide gianfelice, Dean Ormston, Vasilis Lolos & Danijel Zezelj
Northlander #21 - 28 The plague widow par Brian Wood & Leandro Fernandez
Northlander #29 - 36 Metal & others stories par Brian Wood & Riccardo Burchielli, Becky Cloonan et Fiona Staples
Northlander #37 - 41 Thor's Daughter par Brian Wood & Simon Gane, Matthew Woodson, Marian Churchland
Northlander #42 - 50 The Icelandic Trilogy par Brain Wood, Paul Azateca, Declan Shalvey & Daniel Zezelj

Punk Rock Jesus par Sean Murphy

Saucer Country #1 - 6 Run par Paul Cornell & Ryan Kelly, Jimmy Braxton, Goran Sudzuka

Scalped #1 - 5 Indian Country par Aaron et Guéra
Scalped TPB n°2 Casino Boogie / critique croisée de celle de Doop
Scalped #19 - 24 The gravel in your guts par Jason Aaron & R.M. Guera, Davide Furno
Scalped #25 - 29 High Lonesome par Jason Aaron & R.M. Guera, Francesco Francavilla, Davide Furno
Scalped #30 - 34 The gnawing par Jason Aaron & R.M. Guera
Scalped #35 - 42 Rez blues par Jason Aaron & R.M. Guera, Davide Furno, Daniel Zezelj
Scalped #43 - 49 You gotta sin to get saved par Jason Aaron, R.M. Guéra, Davide Furno & Jason Latour
Scalped #50 - 55 Knuckle up par Jason Aaron & R.M. Guéra
Scalped #56 - 60 Trail's end par Jason Aaron & R.M. Guéra

Scene of the crime : A little piece of goodnight par Ed Brubaker & Michael Lark, Sean Philips

The Complete Suiciders par Lee Bermejo (& Alessandro Vitti et Gerardo Zaffino)

Sweet Tooth #1 - 5 Out of deep woods par Jeff Lemire
Sweet Tooth #6 - 11 In Captivity par Jeff Lemire
Sweet Tooth #12 - 17 Animal armies par Jeff Lemire
Sweet Tooth #18 - 25 Endangered species par Jeff Lemire
Sweet Tooth #26 - 32 Unnatural habitats par Jeff Lemire & Matt Kindt
Sweet Tooth #33 - 40 Wild game par Jeff Lemire

Terminal City #1 - 9 par Dean Motter & Michael Lark

The Books of Magic #1 - 4 par Neil Gaiman & John Bolton / Scott Hampton / Charles Vess / Paul Johnson
The Books of Magic #1 - 4 Bindings par John Ney Rieber & Gary Amano / Peter Gross

The Dreaming #4 - 7 The Lost Boy par Peter Hogan & Steve Parkhouse
The Dreaming #8 His Brother's Keeper par Alissa Kwitney & Michael Zulli
The Dreaming #9 - 12 Weird Romance par Bryan Talbot & Dave Taylor
The Dreaming #13 - 14 Coyote's Kiss par Terry LaBan & Jill Thompson
The Dreaming #15 Day's work, night's best par Jeff Nicholson
The Dreaming #16 Ice par Peter Hogan & Gary Amaro
The Dreaming #17 - 19 Souvenirs par Caitlin Kiernan & Peter Doherty
The Dreaming #20 - 21 The Dark Rose par Al Davison
The Dreaming #22 - 24 The Unkindness of One par Caitlin Kiernan & Paul Lee
The Dreaming #25 My year as a man par Peter Hogan & Chris Weston
The Dreaming #26 Restitution par Caitlin R. Kiernan & Duncan Fegredo
The Dreaming #27 - 34 Many Mansions par Caitlin R. Kiernan & Peter Snejbjerg, Jamie Tolagson, Mark Hempel
The Dreaming #35 Kaleidoscope par C. R. Kiernan & Rebecca Guay
The Dreaming #36 - 38 The Gyres par Caitlin R. Kiernan & Christian Hojgaard, Teddy Kristansen
The Dreaming #39 - 43 The lost language of flowers & Fox and hounds par Caitlin R. Kiernan & Christian Hojgaard, Al Davison, Bo Hampton
The Dreaming #44 - 49 Trinket par Caitlin R. Kiernan & Christian Hojgaard, Charles Vess, Ron Randall
The Dreaming #50 Restauration par Caitlin R. Kiernan & Marc Hempel, Duncan Fegredo, Shawn MacManus, John Totleben
The Dreaming #51 Second Sight par Caitlin R. Kiernan & Christian Hojgaard, Cameron Stewart
The Dreaming #52 - 54 Exiles par Caitlin R. Kiernan & Christian Hojgaard, Ron Randall
The Dreaming #55 The Further Adventures of Danny Nod par Bill Willigham & pals ^^
The Dreaming #56 The first Adventure of Miss Catterina Poe par Caitlin R. Kiernan & Steve Leiahola
The Dreaming #57 - 60 Rise par Caitlin R. Kiernan & Christian Hojgaard
The Dreamin Special Trial and Error par Len Wein & Brian Apthorp, Scott Hampton

The Losers #1 - 6 Ante Up par Andy Diggle & Jock

The New Deadwardians par Andy Lanning & I.N.J. Culbard

The Otherside par Jason Aaron & Cameron Stewart

The Unwritten #1 - 5 Tommy Taylor & the bogus identity par Mike Carey & Peter Gross
The Unwritten #6 - 12 Inside Man par Mike Carey, Peter Gross & Jimmy Broxton, Kurt Huggins, Zelda Devon
The Unwritten #13 - 18 Dead man's knock par Mike Carey et Peter Gross
The Unwritten #19 - 24 Leviathan par Mike Carey, Peter Gross, Al Davison & Vince Locke
The Unwritten #25 - 30 On to genesis par Mike Carey, Peter Gross & Vince Locke
The Unwritten #31 - 35 et 31.5 - 35.5 Tommy Taylor and the war of words par Mike Carey, Peter Gross & co
The Unwritten #36 - 41 The wound par Mike Carey, Peter Gross
The Unwritten #42 - 49 Orpheus in the Underworld par Mike Carey & Peter Gross, Deam Ormston
The Unwritten #50 - 54 The Unwritten Fables par Mike Carey, Peter Gross, Bill Willingham & Mark Buckingham
The Unwritten : The Ship That Sank Twice par Mike Carey, Peter Gross & leurs potes
The Unwritten : Apocalypse #1 - 5 War stories par Mike Carey & Peter Gross, Al Davison
The Unwritten : Apocalypse #6 - 12 Apocalypse par Mike Carey & Peter Gross, Al Davison, Vince Locke, Dean Ormston

The Wake par Scott Snyder & Sean Murphy

The Witching Hour #1 - 3 par Jeph Loeb & Chris Bachalo

Unknown Soldier #1 - 6 Haunted House par Joshua Dysart & Alberto Ponticelli
Unknown Soldier #7 - 14 Easy Kill par Joshua Dysart & Alberto Ponticelli, Pat Masioni
Unknown Soldier #15 - 20 Dry Season par Joshua Dysart & Alberto Ponticelli
Unknown Soldier #21 - 25 Beautiful World par Joshua Dysart & Alberto Ponticelli, Rick Veitch

Y : The Last Man #18 - 23 Safeworld par Brian K. Vaughan & Pia Guerra / Goran Parlov
Y : The Last Man #24 - 31 Ring of Truth par Brian K. Vaughan & Pia Guerra
Y : The Last Man #32 - 36 Girl on Girl par Brian K. Vaughan & Pia Guerra / Goran Sudzuka
Y : The Last Man #37 - 42 Paper Dolls par Brian K. Vaughan & Pia Guerra / Goran Sudzuka
Y : The Last Man #43 - 48 Kimono Dragons par Brian K. Vaughan & Pia Guerra / Goran Sudzuka
Y : The Last Man #49 - 54 Motherland par Brian K. Vaughan & Pia Guerra, Goran Sudzuka
Y : The Last Man #55 - 60 Whys and Wherefores par Brian K. Vaughan et Pia Guerra
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!

Dernière modification par Jorus C'Baoth ; 11/07/2017 à 21h13.
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 30/06/2007, 04h15
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 330
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Dreaming, c'est une de spremières séries vertigo que j'ai suivi quand j'ai commencé la vo, vers le n°36: j'ai abandonné au bout de 7,8 numéros, je n'y comprenais strictement rien!
En le relisant aujourd'hui, je me rends compte qu'il faut vraiment connaître un peu l'univers du sandman pour l'apprécier un minimum.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 30/06/2007, 04h17
Avatar de mr nix
mr nix mr nix est déconnecté
Pere Noel a la retraite
 
Date d'inscription: janvier 2004
Localisation: Au Red Wedding
Messages: 27 069
mr nix est une petite crotte de super héros pourri
Et aussi il y a eu des hauts et des bas dans cette serie.
__________________
When I'm good, I'm good. When I'm bad, I'm better.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 30/06/2007, 04h34
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 330
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Mais 1 numéro totalement indispensable (le 56): une histoire one shot sur le chat d'Edgar Poe, dessinée par le rarissime Steve Leialoha!

Réponse avec citation
  #5  
Vieux 30/06/2007, 04h37
Avatar de mr nix
mr nix mr nix est déconnecté
Pere Noel a la retraite
 
Date d'inscription: janvier 2004
Localisation: Au Red Wedding
Messages: 27 069
mr nix est une petite crotte de super héros pourri
Moins rarissime depuis grace a Fables mais ouais.
__________________
When I'm good, I'm good. When I'm bad, I'm better.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 30/06/2007, 04h38
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 330
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Me lance pas sur sa prise d'otage sur Fables stp....
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 30/06/2007, 07h49
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 712
Jorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant Morrison
Gasp j'arrive qu'au 52!!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 02/07/2007, 23h49
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 712
Jorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant Morrison
On enchaine au sein du Dreaming :

The Dreaming #4 - 7 : The Lost Boy par Peter Hogan & Steve Parkhouse

Histoire bien sympathique une fois de plus : Un jeune homme perdu se retrouve au milieu d'un de ces moments particulièrement important sans que personne n'en sache rien, un de ces moments qui passent inaperçus pour le commun des mortels mais dont sont truffés les séries Vertigo.

Chtit point négatif, c'est une histoire qu'il faut lire d'un trait car trés dense! Faire un break trop long au milieu comme j'ai fait m'a carrement embrouillé l'esprit. Aprés une relecture il s'agit effectivement d'un récit trés riche, completement différent du premier arc car "moins" fantastique. Le héros est un jeune homme "normal" complètement dépassé par ce qui se passe autour de lui ce qui ma foi nous permet de nous identifier assez facilement. Le récit est encore une fois truffé de visages connus : Mad Hettie trés dure à comprendre en VO (mais on finit enfin par découvrir l'origine du perso!), Cain, Abel et même Destiny, présence trés appréciée car c'est toujours un evenement de voir un Endless.
Et c'est une des forces de cette série, un espèce de sous Sandman avec des histoires moins "énormes" dans lesquelles parfois des personnages plus importants font de brèves apparitions, un petit plus trés intéressant, cette impression que des personnages plus puissants et des faites hautement plus extraordinaires se produisent au dessus de nous, nous qui ne vivons (lisons) que de petites aventures.
Cette impression, difficile à expliquer, est vraiment un trait qui m'attire beaucoup, on retrouve un peu la même chose dans Gotham Central ou Stormwatch PHD notamment, ce point de vue pas-du-coté-des-puissants.

Bref, une toute autre facete du monde des Rèves vu du simple mortel qui permet de nous rappeller l'existence de choses extraordinaires, invisibles et impossible d'accés, sauf dans quelques trés rares occasions qui font de nous des êtres particuliers ce qui procure un intense plaisir... malgré des dessins parfois moyen et sans trop de mouvement, le point de vue de l'histoire et d'un réel interet!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 13/07/2007, 22h51
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 712
Jorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant Morrison
The Dreaming #8 : His Brother's Keeper par Alissa Kwitney & Michael Zulli

Rha le beau one shot que voila!! Deja Zulli = Son style colle parfaitement au récit de Kwitney qui nous plonge dans la famille la plus mysterieuse de la culture catholique : Abel, Cain et leur frère Seth. En tant que détenteurs de secrets et de mystères, Abel et Cain en ont à foison. Vu parl es yeux de "simples" dormeurs, on assiste à de nombreuses révélations qui ajoutent enormement de profondeurs à des personnages plus que récurrents de la série au point d'être devenu presque caricaturaux. Cette histoire enrichit immensement leur background et d'ailleurs constitue un excellent point de départ pour des histoires futurs, notamment via Seth mais je ne sais pas si cela a été suivi.

Bref un must have pour les afficionnados du Dreaming!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!

Dernière modification par Jorus C'Baoth ; 20/07/2007 à 21h46.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 20/07/2007, 22h49
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 712
Jorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant Morrison
Ze suite :

The Dreaming #9 - 12 : Weird Romance par Bryan Talbot & Dave Taylor.


---

Ze Story : Une future mariée dans le coma se retouve au sein du Dreaming ou elle revit ses peurs et ses cauchemards et y croise un ancien amoureux transi qui parvient à mettre la main sur un grand pouvoir et tente d'en abuser.

Coté histoire, Talbot livre une copie correcte, le plot marche bien : un personnage torturé, au coeur d'un evenement important (son mariage) qui exacerbe les sentiments avec une galerie de personnages qui s'entrecroisent et des révélations sur l'histoire, present et passé qui viennent enrichir le récit.
Hélas, cela reste un peu fouillis, on a l'impression que le scenariste fait un poil n'importe quoi avec le Dreaming, y a notamment un chtit raccourci scénaristique concernant comment l'amoureux transi aquiert son pouvoir qui est assez léger. C'est une des difficultés majeures de ce monde je pense : il est structuré tout en étant onirique donc hétérogène, l'une des forces de The Sandman était notamment une certaine ligne directrice dans ce monde si hétérogène.
Ici donc, ca part un peu dans tous les sens coté "scénes de rêves". Du coup le récit perds de sa puissance et de sa crédibilité, on ne reconnait pas vraiment le Dreaming qui pour moi doit être le fil rouge de cette série, LA référence de lieu et spatiale. Hors ici, malgré le passage éclair (et plutôt mal amené, comme si c'etait forçé) de Cain et Abel, on manque de point d'encrage pour pouvoir apprécier le récit.
Dommage car encore une fois encore le synopsis trés riche avait un grand potentiel.

Coté dessin : autre point négatif, le trait de Taylor est moyen, trés basique et trés homogène malgré des situations "oniriques" qui auraient demandé de legers changements de style pour accentuer un peu le coté encore une fois hétérogène du Dreaming. C'est également trés classique dans le découpage du récit et l'enchainement des cases, sans y mettre le soupson de folie neccessaire à cette série qui doit l'être. Bref un style non adapté au récit.

Au final, cette sensation de dommage, un récit interessant non mis en valeur par un manque d'inspiration dans le découpage du récit et un trait trop plat.
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 06/08/2007, 10h45
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 712
Jorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant Morrison
On enchaine avec un chtit arc en 2 épisodes :

The Dreaming #13 - 14 : Coyote's Kiss par Terry LaBan & Jill Thompson

-

L'histoire : Le Coyote, une entité sur le déclin sans scrupules met un plan au point pour retrouver son rang.

Chtite histoire sans prétention, plot sympathique, une entité assez charismatique se joue d'Eve, du corbeau Matthew et de mortels toujours facile à berner pour tenter de regagner sa puissance. Idée d'autant plus bonne qu'elle se base sur un fait "réel" de notre monde : les croyances et la religion indienne étant en déclin, leurs symboles et leurs divinités perdent également leurs pouvoirs dans "l'autre" monde. Ce genre de parallèle est ainsi particulièrement interessant et ancre bien le récit.
Sujet mieux maitrisé que l'arc précedent de Talbot. Moins cette impression de grand fouillis, moins de personnages, moins de lieux, et en même temps chaque perso et chaque lieux bien mis en place, bien amené...
Au point plus, un bon cliffhanger à la fin du #13 avec la mort d'un personnage récurrent, une vision rapide de l'Afterlife. Je suis toujours dans l'attente de détails concernant The Dreaming, son mode fonctionnement, ses différents sous monde ou liens avec d'autres dimensions à conditions, comme déjà explicité dans l'arc précedent, que tout cela reste dans le ton et l'esprit du comics.
A noter par contre un fin en forme de clin d'oeil franchement décalée par rapport au récit et à l'univers que j'ai préféré de pas prendre en compte :


Au final un chtit récit sympathique néanmoins gaché en ce qui me concerne par les dessins de Thompson. Pas qu'ils soient mauvais mais j'ai tout simplement pas accroché du tout, trop carré et anguleux à mon gout, surtout sur les personnages, sans mouvement ni originalité dans le découpage des scènes... un peu l'impression d'un travail fait sans motivation ni idée.

Dommage car l'histoire était réussie.
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 21/08/2007, 00h31
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 712
Jorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant Morrison
Chtit changement avec :

Fables #11 - 18 paru dans le TPB n°3 Storybook Love



Par Bill Willigham & Mark Buckingham / Lan Medina / Bryan Talbot / Linda Medley

Un bon chtit One-shot pour commencer avec ce #11 dessiné par Talbot mieux insipré qu'en tant que scénariste sur les premiers Dreaming avec de belles planches bien détaillées. L'histoire de Jack trompant la mort, particulièrement bien amené et donc trés divertissant.

Suit un petit arc en deux numéros #12 - 13 "A sharp Operation" ou Wolf monte une operation (donc!) pour mater un journaliste un peu trop curieux concernant la communauté des Fables. Là aussi un arc typique de Fables ou se melent Fantasy et mode réaliste avec un plot pouvant rappeller les films "à plans" comme Ocean Eleven mais... avec la belle au bois dormants, le grand méchant loup.... ce qui donne une saveur particuliére. Lan Medina au dessin est excellent, encore une fois de belles planches détaillées servant à merveille le récit et surtout la si bonne maitrise des personnages de Willigham.

Numéros #14 - 17 : "Storybook love" Ze big story du TPB. Barbe bleue et Boucle d'Or passe à l'attaque et tente d'assassiner Blanche Neige et le Grand méchant loup (si on connait pas Fables, cette phrase doit être déroutante...).
Cet arc fait parti de ceux qui font avancer la série, donc à lire! Encore une fois décalage énorme entre fantasy et réalité mais cette fois ci sur fond de tragique. Avec notamment quelques scènes de violence assez rouge et de non-dits assez graveleux entre certains personnages ce qui donne le croustillant du comics. On s'attarde plus sur les personages, apportant plus de profondeur notamment sur Blanche Neige et le grand méchant loup qui partage un moment d'intimité assez savoureux (et quel cliffhanger!!!!
). Willingham continue à jongler à merveille avec les personnages, c'est à mon sens un maître du genre sur cette série, apportant par ci par là une touche humouristique particulièrement bien placé. Une histoire prenante donc, trés bien équilibrée qui se lit vite et bien servi par un Buckingham excellent, LE dessinateur pour Fables tellement son trait sied au plot!
Juste petite remarque concernant le Loup parfois avec une bouche... particulière...

On finit avec un autre one shot sympathique sur les liliputiens, illustrés par Linda Medley, dans le ton de la série sans être transcendant, un bonus track bien fun encore.

Au final, TPB n°3 dans la lignée des 2 premiers avec une qualité toujours au rendez vous... 'a veux la suite...
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 01/09/2007, 23h12
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 712
Jorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant Morrison
Retour au Dreaming avec 2 one shots :

The Dreaming #15 : Day's work, night's best par Jeff Nicholson



Plot : Un employé moyen à la vie ennuyeuse et routinière découvre le Dreaming... et y reste..

Histoire sans pretention, tout comme Coyote's Kiss trés ancré dans "notre" monde avec le plutôt fun Marv Pumpkinhead, l'auteur fait en l'espace d'un comics un parallèle intéressant entre les aspects de "notre" monde sans doute les plus éloignés du concept du dreaming (imagination, onirique, magie...) et le dreaming lui même. Le tout en ajoutant sa pierre à l'édifice en lachant une information coustillante sur son fonctionnement, ce dont je suis particulièrement friand.
Bref c'est bien fait, dessins basiques mais ingenieusement bien adaptés!



The Dreaming #16 : Ice par Peter Hogan & Gary Amaro


Plot : La neige en tant que dénominateur commun au sein du monde du Dreaming.

Dans la lignée de The Lost Boy, Hogan nous livre encore une histoire trés riche entre Dreaming et monde "réveillé" où se croise énormement de personnages secondaires de The Sandman, trés appréciable pour les fans et ce qui permet d'apporter de solides bases à la série en tant que spin-off du Sandman. L'effet au final est un peu comme revoir des vieux potes, d'ailleurs une scène entre Nuala et Lucien est trés parlante voir touchante
Cela dit pour l'apprécier il faut bien connaitre l'univers car sinon l'histoire peut paraître un peu obscure.
Hogan jongle bien entre plusieurs mini histoires avec la neige comme point commun, les transitions passent bien, hélas le numéro, sorte d'hommage ou au moins de clin d'oeil, aurait mérité un trait un peu moins hétérogène d'une case à l'autre.
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 02/09/2007, 13h48
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Aventurier d'imaginaire
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 19 563
Ben Wawe péte des culs comme Plastic ManBen Wawe péte des culs comme Plastic ManBen Wawe péte des culs comme Plastic ManBen Wawe péte des culs comme Plastic ManBen Wawe péte des culs comme Plastic ManBen Wawe péte des culs comme Plastic ManBen Wawe péte des culs comme Plastic ManBen Wawe péte des culs comme Plastic ManBen Wawe péte des culs comme Plastic ManBen Wawe péte des culs comme Plastic ManBen Wawe péte des culs comme Plastic Man
J'apprécie beaucoup tes chroniques.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 04/09/2007, 10h41
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 712
Jorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant MorrisonJorus C'Baoth vend de la drogue à Grant Morrison
Merki, je me demandais si quelqu'un les lisait un peu

Allez changement de série avec :

Hellblazer #62 - 67 parus dans le TPB Fear and Loathing



Par Garth Ennis & Steve Dillon

Plot : Les 2 faces de Constantine, d'un coté l'être humain de l'autre le détective du surnaturel et les drames que ce dernier aspect de John entraine sur le premier : rixe avec sa soeur, sa nièce penchant du même coté de lui et sa séparation avec sa petite amie!

Que voila un excellent album!
Excellent car il m'a surpris! Aprés avoir lu les deux premiers TPBs paru par Jamie Delano, je m'attendais de la part d'Ennis quelque chose dans la même veine certes, Hellblazer reste Hellblazer, mais plus déjanté, plus trash, du Pilgrim ou Fury version Max!
Et oh surprise, hormis bien sur quelque cases sanglantes, rien de tout ça! Ca va même plus loin, les quelques passages sanglants sont même trés bien mis en valeur et servent le récit!

Gasp me suis je dit!
Ennis n'a pas fait de violence gratuite! Pas de Fuckface comme dans Fury, pas de monstre ignoble qui pense qu'à se reproduire comme dans Pilgrim, pas de KKK démembrés sans que cela ne serve le récit comme dans Ghost Rider... légère déception donc...
Deuxième légère déception, moi qui suis si friand de détail surnaturel, bien sur on a une bonne dose ici mais ma foi rien d'exceptionnel comparé à la fin de "Dangerous Habits" ou John vends son âme aux 3 frères perdus!

Damned me dis je.....ca craint...
Et puis... et puis le dernier épisode du TPB, Kit la copine de John le quitte... et là tout prends son sens.
Ennis m'a surpris, au lieu de verser dans le "Ennis", il livre une série de numéros dramatiquement humain sur la vie de ce pauvre Bastard de Constantine mettant notamment en avant les dégats de sa vie "surnaturelle" sur sa vie d'humain qui au final se revèle être un echec total!
Ennis parvient à rendre ainsi une histoire trés réaliste, trés parlante pour le lecteur malgré le coté surnaturel (c'est pas un comics fantastique c'est une histoire tragique qui arrive à un pote!!), et ca marche à fond! Je m'y suis pris, j'ai été sensible au drame de ce pauvre John, aux questions existentielles de Gabriel, à la douleur de la soeur de John découvrant sa fille versant dans le magique, à la colère de Kit aprés son agression...
Je découvre ainsi un Ennis beaucoup plus profond, capable de se consacrer sur les personnages, dépecant les psychés et mettant les âmes à nues. D'autant moins aisé que Constantine n'est pas un perso connu pour s'épancher en sentiments. Finalement du trash il y en avait mais pas là ou je l'attendais!

Et Dillon.... Dillon est une enigme, autant je l'adore sur Preacher ou ici, autant j'ai extrement du mal avec quelques Punisher et les récents Wolverine : Origins. Question d'encrage sans doute, trop lisse, trop parfait sur ces derniers travaux alors que le coté "oldies" de Hellblazer lui va largement mieux! Pas facile d'illustrer un arc aussi dramatique avec des personnages pas forcément trés expressif comme Constantine ou Gabriel mais Dillon est à la hauteur!
Et pour finir les couv' de Glenn Fabry sont magiques.

Bref un arc pivot je pense pour Constantine, trés riche, trés émouvant, le genre d'histoire qui donne au personnage une profondeur et du caractère et qui je suis sûr est pour beaucoup dans le succés de la série, asseyant le perso de John sur de solides bases qui l'ont permis de devenir aussi charismatique!

Et en bonus track, Swamp Thing qui fait pousser du pavot....
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
Réponse

Tags
dreaming, fables, hellblazer, lucifer, vertigo

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Art of Tomorrow Kings HC Dhargo Singles 0 27/04/2016 07h27
Legends of Tomorrow #2 scarletneedle Singles 0 14/04/2016 21h59
The Vault #3 scarletneedle Singles 0 22/10/2011 20h13
The Vault #2 scarletneedle Singles 0 23/08/2011 19h25
The Vault #1 scarletneedle Singles 3 27/07/2011 20h04


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 08h56.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !