Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Critiques > Critiques VO et VF des forumers

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 17/07/2006, 14h28
Avatar de Virgule
Virgule Virgule est déconnecté
Soyouz
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: janvier 2004
Localisation: Reading Brothel in Rosenstrasse
Messages: 17 559
Virgule mange des moules avec LéonVirgule mange des moules avec LéonVirgule mange des moules avec LéonVirgule mange des moules avec LéonVirgule mange des moules avec LéonVirgule mange des moules avec LéonVirgule mange des moules avec LéonVirgule mange des moules avec LéonVirgule mange des moules avec LéonVirgule mange des moules avec LéonVirgule mange des moules avec Léon
LES 52 n° 26 Can't Get No

Désolé, vacances, retard tout ça.
Résultat je vais vous faire un grand n° de rattrapage a coup de facilité
Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse n'est ce pas ?

Je passe donc la paroles a Mr Keats car les poètes sont les meilleurs raconteurs.

http://buzzcomics.net/showthread.php?t=18116&page=5

Citation:
Posté par John Keats
ma grosse lecture du week end fut Can't Get No de Rick Veitch, publié chez Vertigo pour 20 dollars.
grosse non seulement parceque le bouquin est assez épais (malgré un format assez inhabituel, assez compact), mais surtout parceque le bouquin est assez ambitieux, le gars Veitch a tenté un truc assez audacieux je trouve, là on tape dans la vraie bédé, par le recyclage d'idées de séries télé.
l'histoire est difficile à résumer de prime abord, on peut dire que c'est le parcours d'un chef d'entreprise qui passe par la banqueroute, le nervous breakdow, la débauche, se fait peinturlurer le corps à son insu par des nymphos artistes, va de rave en rave, subi les attentats du 11 septembre comme tout new yorkais, et fini par reprendre sa petite vie pépère comme si de rien était, bouclant le tout dans une symétrie assez surprenante.

ceci étant dit il faut préciser que c'est une lecture qui se mérite, outre la longueur de l'entreprise, il faut souligner la complexité du schéma narratif de l'oeuvre : pas un dialogue ici, une action qui se déroule sous nos yeux avec des encadrés poétiques qui renvoit à celle ci, la commente en prose, mais les deux peuvent tout à fait se lire séparemment. ces textes sont dans un anglais extrèmement difficile, ça demande une grande application pour comprendre parfois de quoi il s'agit, mais l'effort est nécessaire, et le lecteur persistant sort ravi de cette gageure.

c'est un véritable exploit narratif, il faut le dire carrémment, visuellement Veitch s'est déchiré la rate à coup de burin, c'est magnifique à en pleurer. et son story telling est parfait malgré les difficultés évoquées. on ne perd presque jamais le fil de son histoire (et dieu sait que ça aurait pu être le cas avec un exercice aussi périlleux), et l'atmosphère de son histoire est grandiose. la fatalité qui impregne ces pages est à couper le souffle, c'est bourré d'ironie sur la société occidentale de consommation, sur nos gestions pitoyables de la vie à deux ou plusieurs, de l'amour en quelque sorte, et sur ce qui a de l'importance dans nos vies matérialistes.

à ce titre la conclusion est assez dramatique et on ne peut s'empêcher de trouver tout ça extrèmement pessimiste. alors un bouquin sur le 11 septembre? oui et non, le traumatisme est évoqué, c'est un thème central, ces lumières représentant les deux tours sont comme un phare dans la nuit pour Chad notre personnage principal, mais la vie reprend ses droits tellement vite, et le ton est tellement fataliste. mon analyse n'est pas encore très poussée, je pense que ce bouquin mérite largement plusieurs relectures pour vraiment apréhender qu'elles sont les thèses et subtilités écrites par l'auteur, mais cette première approche fut énorme en ce qui me concerne.

une vraie découverte et un vrai régal qui aurait suffit à lui tout seul à me rendre heureux ce week end.

Alors oui je vois pas pourquoi je ne ferais que du pompage éhonté.
Rick Veitch est un homme talentueux et nombre de ses travaux pourraient (et finiront peut etre) dans ces colonnes.

Mais pourquoi CGN ? Peut etre parce qu'il est recent et plus abordable par le commun des mortels malgré son captionning semi diégétique.
reste que sans les caption l'histoire est superbe et ça c'est pas donné a tout le monde d'assumer autant de pages et une histoire azussi belle sans une seule parole.

Rick Veitch est un grand storyteller et CGN en est la plus récente preuve.

Pour : les fans de storytelling et de Veitch

A ranger : entre les 9.11 emergency relief et the one
__________________
On débarrasse HERE ! nouveau déstockage Juin 2018!

My new Blog !

Mes critiques après tout le monde ! 600éme !!!
TPB Waiter
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 17/07/2006, 15h20
Avatar de cyclopebox
cyclopebox cyclopebox est déconnecté
Tombeur de mutantes
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Entre les cuisses d'Emma Frost
Messages: 11 673
cyclopebox se prélasse sur Thanagarcyclopebox se prélasse sur Thanagarcyclopebox se prélasse sur Thanagarcyclopebox se prélasse sur Thanagarcyclopebox se prélasse sur Thanagarcyclopebox se prélasse sur Thanagarcyclopebox se prélasse sur Thanagarcyclopebox se prélasse sur Thanagarcyclopebox se prélasse sur Thanagarcyclopebox se prélasse sur Thanagarcyclopebox se prélasse sur Thanagar
Virgule, il faudra que tu penses à l'occasion de référencer toutes tes critiques dans un seul et même sujet, comme on le fait en section rétro.
__________________
Allez, tout le monde en choeur chante avec moi :

"Wolverine est un idiot, c'est Cyclope le plus beau !"
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 17/07/2006, 15h43
Avatar de nicoalk13
nicoalk13 nicoalk13 est déconnecté
fan number one de Karas
 
Date d'inscription: février 2004
Localisation: Les cl?s sous le bois
Messages: 8 146
nicoalk13 change la caisse du Fauvenicoalk13 change la caisse du Fauvenicoalk13 change la caisse du Fauve
avec un sommaire, classé par date, par intéret, par l'age du capitaine, par nombre de page, par nombre de post sur le sujet de la critique, par le sens de lecteure, par moi, et par exemple!
__________________
http:\\espritludique.fr

Ce à quoi le grand Timonier de la pensée post-moderne débarque, Nicoalk13 toujours à poser les bonnes questions, au bon moment. C'est la marque de ces gens dont on dit sans pudeur "qu'ils dérangent".
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 04h36.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !