Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Retro - Hall of Heroes

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 04/07/2006, 23h56
Avatar de sim theury
sim theury sim theury est déconnecté
Zuvembie
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: novembre 2003
Messages: 4 010
sim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireur
Marvel Il y a 20 ans: Juillet 1986 (Marvel)

GROO the Wanderer #17, July 1986, Epic

"Groo and the Shipyard"
Sergio Aragones : Dessin / Mark Evanier: "Traductor"/ Tom Luth : Coloriste / Stan Sakai Lettreur

"There was a mighty warrior,
He carried with him, trouble.
Each town that he would visit,
He would soon reduce to rubble.
If he comes to your village,
Do be careful what you say,
Don't ever call him "Mendicant"
Else, you will rue his day.
No man alive has bested him,
Most people are afraid.
Each time that he is challenged,
Some poor soul must taste his blade.
So know him well, this man of might-
And scourge of all domains...
Groo is the man with everything-
Except, of course, for brains."

Moral:"The fish most likely to be caught is the one with the biggest mouth."


Synopsis : Une tribu dont le village sur pilotis est protégé par un lac rempli de piranhas affamés embauche Groo comme mercenaire pour se débarrasser d'une tribu rivale. (fallait pas )


La citation du jour
Groo : "I must not err again. It will begin to shake the confidence of my men"
Les soldats : "Our leader is a boob" .... "A dolt"..." An idiot of the first water"


Les trés riches heures du mercenaire Groo

Citation:


Citation:
What groo does best



Citation:
Un homme plein de ressources





Groo-ologeek :



- Histoire rééditée dans : The Groo Exposé (Marvel/Epic)


Dernière modification par sim theury ; 05/07/2006 à 08h46.
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 16/07/2006, 14h34
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
MICRONAUTS N°54
Publié par Marvel en Septembre 1983.
"Murder-1", 30p.
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Butch Guice
Encrage: Kelley Jones
Cover: Butch Guice



Depuis l'épisode précédent, on a droit à une cover annonce inédite du prochain épisode plutôt qu'à une wraparound cover.

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Les Dogs soldiers de Karza viennent prêter main forte aux G-men qui combattent les Micronauts déguisés en gangster, sur Prisonworld. Ils se font finalement capturés, bien qu'ayant pris l'avantage sur les G-men. Ils sont alors publiquement envoyés en prison, ainsi que Little D, meneur des gangs encore libres. Ils retrouvent en prison des factions rivales d'anciens gangs et une grosse baston a lieu quand Murder-1, une sorte de mastodonte, se prend d'amitié pour Marionette et la défend contre les autres détenus. Les Micronautes participent à la baston et en sortent vainqueur, aux côtés de Little D et Murder-1


Hop, une pose pour inciter Gilles C à acheter ce numéro...

Le procés arrive, mais il n'y aucun débat, les micronautes sont automatiquement coupables. Devant un robot-juge à 3 têtes appelé Tri-bunal , Mari est traîné vers la chaise électrique mais Murder-1, pris d'une rage folle, se libère et fonce sur les Dogs soldiers, permettant à marionette et aux autres Micronauts de se libérer.


Une scène choc, qu'on peut s'étonner de voir en couverture!8
(

Murder-1 est mort mais il fait promettre à Marionette qu'elle se batte pour la liberté, "concept qui n'a aucun sens dans mon Microverse" clama Karza lors du procés quand il apparu sur un écran.
La nouvelle se répand et tout Prisonworld se soulève . Tous les anciens leaders sont libérés et adhérent à cette nouvelle notion de liberté qu'ont apporté les Micronauts: ils acceptent de rejoindre la rebellion!


C'est un peu rapide et facile tout ça....

Commentaire:
Kelley Jones est enfin crédité en tant qu'encreur et la différence avec les numéros précédents est là: l'encrage est beaucoup plus léger que précédemment, bien que toujours touffu dés lors qu'il s'agit de vétements ou de chevelures. Les arrondis sont très nombreux, donnant ainsi à Marionette un physique de petite boulotte inhabituel.
Ajoutez à cela l'apparition du Mando Paper, un papier de meilleure qualité, plus blanc, et on obtient un contraste visible avec les épisodes précédents: Micronauts devient un comics plus clair dans son dessin, moins noir, mais certaines scénes de foule dans la prison y ont perdu en visibilité. Rassurez-vous, le résultat est toujours fort agréable à l'oeil, et d'un très bon niveau!


une pin-up bonus de Guice encré par Bob Wiacek présentant les Micronauts décédés depuis le début de la série.

Le dénouement de ce numéro est par contre décevant, pourquoi la planète se rebelle d'un coup, comme ça, dans les 2 dernières pages? On touche là à un talon d'Achille de Mantlo, qui a de la peine à réussir à rendre crédible le combat pour la liberté des Micronauts à une échelle planétaire. Il lui arrivera les même ennuis avec Rom lors de Wraith War: il lui sera impossible de rendre crédible les péripéties de Rom et de l'armée contre les spectres en faisant croire qu'elles ont des conséquences à l'échelle d'un conflit planétaire.


Le panel du bas semble avoir été encré par quelqu'un d'autre...



Un numéro qui marque l'arrivée officielle de Kelley Jones, futur dessinateur de la série, pour une histoire à la résolution enfantine.

Visitez le topic consacré aux MICRONAUTS!
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 22/07/2006, 14h07
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
KA-ZAR THE SAVAGE N°29
Publié par Marvel en décembre 1983.
"A Match Made in Hell!", 42p.
Scénario: Mike Carlin
Dessin: Ron Frenz (Breakdowns)
Finitions: Armando Gil et plein d'autres
Cover:Ron Frenz encré par Armando Gil



Si même les sauvages peuvent se marrient maintenant...où va le monde ma petite dame... c'est quoi la prochaine étape, la zoophilie?! 8)

Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent...
Sep mort, Dherk fonce en direction de Shalan pour avertir Ka-zar et Shanna du retour de Belasco. Mais celui-ci l'intercepte et l'hypnotise.
A Shalan, nos 2 tourtereaux sont stressés par leur mariage qui doit avoir lieu cet aprés midi. Dherk et la grande prétresse Wend viennent les chercher pour les amener dans la fôret là où ou va avoir lieu la cérémonie, qui a attiré beaucoup de foule.
Pendant ce temps, Leanne, avec sa propre armée + celle des Pterons rencontre les Tubanti, peuple aquatique qui veulent se venger des gens de la surface pour avoir déverser la lave du volcan dans l'océan. Leanne les convainc de se joindre à elle pour attaquer Shalan, qui abrite les vrais responsables. La cité plie sous les assaults de ces 3 armées et semble perdue.


Hum, ce serait pas du akin et garvey, ça?

Alors que Ka-zar et Shanna vont échanger leurs voeux, Leanne débarque et Belasco révèle qu'il se cachait sous l'identité de la prêtresse Wend! Les armées débarquent et , avec l'aide de Dherk, Belasco et Leanne se téléporte dans le repaire de Belasco avec comme prisonniers Ka-zar et Shanna. Belasco révèle qu'il est à l'origine de beaucoup des évènements de ces derniers numéros, notamment la découverte de l'anneau de mariage de Ka-zar ou l'explosion du volcan, qui lui ont permis de revenir dans cette dimension, de la même manière qu'il avait exilé dans Ka-zar 12 par des démons. Il fait boire à Ka-zar et Shanna une potion qui doit les transformer petit à petit en démons, qui serviront comme Adam et Eve de couple procréateur originel!
Belasco a aussi capturé Leila, fille adoptive de Shanna (qu'on avait pas revue depuis Ka-zar 15), par laquelle il va pouvoir accéder à la cinquiéme pierre sanguine (l'anneau de mariage de Shanna est la quatriéme pierre! ). Leanne, qui a un sursaut de conscience, libère nos 2 héros. Mais, démonisée, Shanna se rue sur Leanne, obligeant Ka-zar à s'interposer. Quant à Leanne:


La deuxiéme mort de Leanne, plutot loupée (et mal encrée!)


Tandis que Shanna tente au hasard des sorts dans un livre de magie , Ka-zar affronte Belasco et comprend que son sabre est son point faible: c'est par ce sabre qu'il a perdu son bras droit. Et donc:


Les prochaines apparitions de belasco dans le Marvel Universe seront malheureusement rares...

Mais au même instant, Shanna a trouvé un sort qui fait disparaître Belascoe et tout revenir à la normale . Leila est ok, pareil pour Shanna et Ka-zar. Avant de se rendre à Shatan, la vraie prétresse Wend marrie nos 2 sauvageons. il vallait mieux: à peine arrivés, ils sont encerclés par des Pterons!

Commentaire:
Exceptionnellement, ce numéro est disponible partout, et pas uniquement en comics shop, histoire de donner plus de retentissement à l'évènement et aussi de remonter les ventes qui ne vont pas bien du tout. Cet énorme numéro, s'il n'est pas raté n'en est pas pour autant réussi. Le contraste entre cette aventure et celle passionnante avec Belasco dans Ka-zar 10-12 est saisissant: Belasco y apparaît assez terne les 3/4 du temps, et Leanne n'est qu'un robot sans personnalité. Mike Carlin, peu expérimenté, utilise des ficelles trop grosses pour résoudre son histoire (le retournement incompréhensible de Leanne, le sort bien pratique de Shanna..).


Et hp, un retournement de tête typique à la Ron Frenz!

Niveau dessin, c'est un vrai bonheur de retrouver Ron Frenz mais avec une tripotée d'encreurs, le résultat varie beaucoup suivant les séquences. Plus on approche de la fin, et plus les finitions laissent à désirer. Comme en plus, on peut reconnaître quelques mains cassées dans le lot (Mel candido, Vince Coletta?), cela reste trop moyen pour que ce numéro fasse date. Mais c'est surtout le scénario et les dialogues de carlin qui sont à blâmer: on ne sent tout simplement pas concerné par tous ces événements et ce mariage semble bien artificiel: à quoi bon reproduire le schéma classique d'une société quand on a choisi de s'en isoler?!
Ka-zar et Shanna ne sont pas les candidats du Marvel Universe les plus crédibles au mariage. Qi plus est, celà signifie la fin de toute la dynamique de couple mise en place par Bruce Jones qui avait fait du titre une saga sentimentale d'action très réussie.


Hum....quelqu'un s'y retrouve-t-il dans l'histoire des pierres sanguines d'illyana?



Un numéro anniversaire décevant. La montagne accouche d'une souris.

Visitez le topic consacré à KA-ZAR!
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 23/07/2006, 13h41
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
BATTLESTAR GALACTICA N°8
Publié par Marvel en Octobre 1979.
"Shuttle-Diplomacy!" 17p.
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Sal Buscema
Encrage: Klaus Janson
Cover: Rich Buckler encré par Klaus Janson.



le scan est plus sombre que la réalité.

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Nous plongeons dans l'esprit d'Adama, prisonnier de la Memory Machine, qui va revivre une aventure de son passé:
Assigné avec le lieutenant Tigh sur Scorpia, un monde où les habitants sont devenus des gros flemmards paresseux qui laissent les robots s'occuper des moindre tâches, Adama ne cache pas son dégout pour ses humaisn inactifs et l'omniprésence des robots. Tigh et lui doivent piloter et escorter l'ambassadeur de Scopria pour qu'il signe un traité d'alliance contre les cylons.
Sur la route du palais, Adam et Tigh sauvent une femme et son enfant qui vont tomber d'une plate-forme alors que celle-ci s'écroule petit à petit devant la populace inactive et des robots qui ne font qu'aggraver la situation.


Une splash page travaillée mettant bien dans l'ambiance de la planète.

Au palais, ils rencontrent l'ambassadeur, caché sous une toge violacée qui leur explique qu'ils vont prendre non pas un chasseur mais une navette diplomatique ca rc'est un ambassadeur et qu'il a déja fait une concession en acceptant une escorte humaine plutôt que robotique. Après quelques réflexions d'Adama et de l'ambassadeur, le voyage est interrompu par une attaque des cylons qui obligent la navette à se poser en catastrophe. Au sol, les Cylons attaquent et les robots se font massacrer devant des humains mutiques. C'est alors que:


Suspennnnseeee!Loana? Grichka Bogdanove?

L'ambassadeur est en fait un robot lui aussi! Celle-ci lance avec courage ses dernières troupes robotiques à l'assaut tout en incitant les humains à l'action s'ils veulent sauver Scorpia de la menace des Cylons! Mais l'ambassadeur est détruite par les tirs des Cylons. Fou de rage, Adama s'élance, suivi de Tigh. Mais alors qu'ils semblent n'avoir aucune chance, les hommes de Scorpia réagissent devant le sacrifice héroîque de leur ambassadeur et tuent les cylons!


Fats Assembled!!!8)

Les hommes de Scorpia se rendent compte qu'il est temps pour eux de ne plus laisser les robots gouverner ou se battre pour eux: ils vont essayer de créer une société hybride, ou robots et humains travailleront ensemble.

Commentaire:
Une sorte de fill-in pour ce numéro. il faut dire que ceux-ci se succédent: Rich Buckler remplaçait Walt simons pour les 2 derniers numéros, là, c'est Sal Buscema et Mc Kenzie est remplacé lui par Mantlo tandis que De falco, Sal Buscema et Pat Broderck vont jouer les remplaçants pour quelques numéros à venir.
Et pourtant ce numéro est fort réussi, c'est même pour l'instant le meilleur de la série, avec une histoire non seulement divinement mise en images (Klaus Janson se marrie à merveille avec Sal Buscema) mais qui a un doux parfum d'histoire moralisatrice de science-fiction du Golden Age. Mis à part sur son final, un peu précipité (mais il ne dispose que de 17 p), Mantlo signe là une excellente histoire de science fiction, un peu simpliste certes, mais de bien meilleure qualité que celles qu'il fournira lors de l'errance de Rom dans l'espace (Rom 66-71).
A signaler: dans le courrier des lecteurs, on apprend de manière un peu cynique ("So guys, quit drawing so good, already!") que Walt Simonson et Klaus Janson se sont fait taper sur les doigts parUniversal car ils dessinaient des personnages qui ressemblaient trop à leurs acteurs de Galactica!


Vous rappelez vous dans quel comics de Sal Buscema on retrouve une case finale quasiment similaire? Edit: Non?! C'est normal!



Une petite histoire de science-fiction que vous vous devez de posséder!

Visitez le topic consacré à BATTLESTAR GALACTICA!

Dernière modification par XXL ; 23/07/2006 à 18h52.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 23/07/2006, 14h22
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Citation:
Posté par XXL
[CENTER]
Vous rappelez vous dans quel comics de Sal Buscema on retrouve une case finale quasiment similaire?
Je pensais à la mort de Starshine dans Rom mais après vérification c'est pas ça
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 23/07/2006, 14h34
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Ah ben je pensais exactement à la même chose.
C'est pas du tout pareil alors? Je me rappelais pourtant qu'elle était dans la même position, orientée pareil, avec Torpedo à côté et les gens de Clairton et Rom en fond. J'ai faux alors.....;
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 23/07/2006, 18h20
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
La compo du panel est quand même très différente :


Réponse avec citation
  #8  
Vieux 23/07/2006, 18h51
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
ah ben oui, ouvrez moi les portes de la maison de retraite, j'arriiiiive!
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 24/07/2006, 17h29
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Rigolons un bon coup avec:

TEAM AMERICA N°9
Publié par Marvel en Février 1983.
"Choices!", 23p.
Scénario: Jim Shooter et Bill Mantlo
Dessin: Mark Bright
Encrage: Vince Colletta
Cover: Bob Layton? Mark Bright?



En fait, Iron Man apparait dans moins de 10 panels...

Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent...
Team america est complétement fauché: ils campent à Brooklyn, crévent la dalle et viennent de casser leur seule moto encore fonctionnelle. Wrench a une idée de prototype mais pas les sous, tandis que Georgianna continue à s'absenter avec Cow-boy.... Le Marauder décide donc de leur laisser sa moto. Avec celle-ci, ils vont gagner plein de courses et construire le prototype mais le moteur explose!


Je ne pouvais pas vous priver de cette page nous montrant Team America à nue. Regardez bien le premier panel, sur la droite: il semblerait que, malgré son nom, Cow-boy aie une forte envie de se faire monter.... Mais personne ne répond à son appel!

C'est alors qu'un homme de Stark Industries les approche pour leur demander d'intégrer leur équipe! Georgianna est contre mais Wrench l'envoie bouler en lui rappelant qu'elle ne fait pas partie de l'équipe! Ils décident d'accepter mais découvrent qu'ils ne sont que des hommes parmi d'autres dans l'immense équipe Stark! Wolf manque d'étrangler un formateur et Wrench découvre qu'ils se sont fait berner: ils ont été embauché afin qu'on leur prenne la moto du Marauder pour l'analyser. Elle appartient désormais à Stark Industries! Le Marauder va la rechercher, tombe sur Iron Man mais celui-ci comprend que c'est SA moto et le laisse partir. Le lendemain, Team America débarque dans le bureau de Stark pour lui casser la gueule mais celui-ci leur apprend la bonne nouvelle, les libère de leur contrat et leur file un gros chéque en dédommagement. Team america rides again!


Attention, profitez-en, l'apparition d'Iron Man ne va pas durer longtemps!

Commentaire:
Ah, ah, vous vous dites: "Oh, un crossover avec Iron Man, ce numéro doit être intéressant!". Que nenni! 8) Iron Man/Stark n'apparait que très peu et il ne combat pas, comprenant tout de suite , sans un mot du Marauder (qui est muet de toute manière! ) qu'il est venu récupérer sa moto. Les persos sont toujours aussi caricaturaux et lourds, entre Wolf qui lance des formulations à la Gringo, et Georgianna qui se frotte sans cesse à Cow-boy. Il y a même une scéne où chacun dit comme ça, de façon pas du tout naturelle pourquoi il a rejoint Team America.


Regardez bien le dernier panel: ça, c'est une scéne de foule!

Niveau dessin, puisqu'il y a Iron Man, c'est Mark Bright qu'on embauche (et pourtant il n'est pas encore sur la série) mais le résultat reste franchement mauvais, excepté 1 ou 2 panels lorsque Marauder contemple Manhattan de haut. Niveau design, c'est toujours et encore le régne du rectangle et des aplats de couleur. Ce numéro n'est même pas intéressant au second degré vu qu'on a droit à aucune scéne bien ridicule ou aucun vilain pathétique.


C'est comme dans Scoubidou à la fin....



A réserver aux fans supra-hardcores d'Iron Man.

Visitez le topic consacré à TEEAM AMERICA!
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 25/07/2006, 19h08
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
SWORDS OF THE SWASHBUCKLERS N°8
Publié par Epic/Marvel en Juillet 1986.
"Bog-Thing!", 31 p.
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Geof Isherwood
Encrage: Ricardo Villamonte
Cover: Geof Isherwood



Je vous rassure, Ishewood va bientôt dessiner un numéro tout seul!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Raader et ses Swashbucklers découvrent les cadavres flottant de leurs comparses que Black Bess utilisa comme bouclier pour fuir les Colonizers dans Swords 6. Ils descendent sur Fenmoor IV, planète qui n'a pas encore été colonisé par les Colinizers. Raader va donc en profiter pour proposer sa protection conte vivres et toît. Mais elle découvre que Black Bess l'a précédé et ce qu'elle réclame tient plus du pillage! Raader la remet à sa place et fait son offre au maire qui accepte tandis que Domino se laisse charmer par le fils du maire que Black Bess allait violer.


Black Bess en plein détournement de mineur!

Mais un groupe de Colonizers est déja sur la planète: ils ont déposé un Beacon, dont ils activeront le signal ce soir-même, ce qui signifiera que la planète sera perdue!
Laissant Black Bess, ses hommes, Domino, son boyfriend ainsi que Captain Kidd s'occuper de la destruction du beacon, Raader et les Swashbucklers abordent le vaisseau des Colonizers et...découvrent que le maire a joué double jeu puisqu'il est sur le vaisseau, proposant aux Colonizers de leur livrer Raader contre la liberté pour sa planète! Bien sur, les Colonizers veulent le beurre et l'argent du beurre! Pardonnant le maire, Raader et ses hommes attaquent mais un des officiers réussit à rejoindre un canot: il fonce pour activer le Beacon!




Captain Kidd a deviné que sa maitresse est en chaleur! Même intelligents, les chats restent des gaffeurs!

Or, Black Bess a tenté de nouveau de fricoter avec le fils du maire et s'est ensuivit une bataille avec Domino! Tandis que Black Bess et ses hommes fuient, préférant faire leur vie de pirates plutot que de suivre les ordres de Raader, Domino fricote dans l'herbe avec le fils du maire quand elle se rappelle de sa mission!
Elle arrive au moment ou l'officier débarque, suivi de peu par Raader. L'officier arrive à repousser Domino mais le fils du maire s'interpose et se trouve projeté contre le Beacon. Il est alors transformé, tout comme le fut Domino, mais en une sorte de monstre végétal! Domino brule l'officier qui tombe dans les bras de la créature qui le tue! Le Beacon est détruit, le maire est effondré et les Swashbucklers quittent la planète, Domino en pleurs (elle était amoureuse ).


On ne peut pas dire que l'empathie fonctionne très bien sur cette scène...

Sur Terre, la famille Blackthorne découvre dans la maison un coffre contenant une carte au trésor!

Commentaire:
Quand on voit la cover, on devine que les dessins d'Isherwood seraient bien meilleurs s'il s'encrait lui-même, ou alors si le coloriste (Petra Scotese) arrétait d'utiliser ces multiples couleurs saturées, beaucoup trop voyantes. Ce numéro est donc assez momoche et gagnerait à être vu en noir et blanc. L'histoire est elle aussi loin d'être transcendantale, surtout que de nombreux points sont assez bancals ou inexpliqués (Captain Kidd qui reste intelligent, la transformation du fils du maire, les cadavres...). Cela est un peu trop facile et le lecteur peut commencer à perdre patience et songer à quitter le navire...


La course-poursuite jusqu'au Beacon (il sconnaisent pas les télécommandes?!)



Un numéro très médiocre.

Visitez le topic consacré à SWORDS OF THE SWASHBUCKLERS!
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 25/07/2006, 20h15
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
SECTAURS
Warriors of Symbion N°7

Publié par Marvel en Juillet 1986
"The Hyve!", 23 p.
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Steve Geiger
Encrage:Keith Williams
cover: Steve Geiger encré par Keith Williams



El Tino grossit?!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Nos héros se dirigent vers l'Hyve qu'ils viennent de trouver, tandis que Draymor, le frère retrouvé de Pinsor, part annoncer la bonne nouvelle au régent. Mais le général Spidrax, retardé consciemment par ses guides, n'est pas loin. Ceux-ci le retardent encore un peu en lui tendant une embuscade alors qu'il fonce vers l'Hyve.


Le Général Spidrax pris en embuscade....

Nos héros doivent quant à eux se battrent contre Naurr et Vipex, une grosse araignée et un gros serpent, qui sont les gardiens de l'Hyve. Mantor réussit à les immobiliser et nos héros pénètrent dans l'Hyve pour y trouver une machine qui donne des pouvoirs quasi-divins.


Toujours et encore ces noms de rasoirs masculins: Nauur, Vipex...

Dargon se place sur la machine et ne fait désormais qu'un avec la planète: il aide ses compagnons, restés derrière à combattre le Général Spidrax et ses hommes qui approchent. Mais Dargon, sentant le danger d'un tel pouvoir, sort de la machine! Zak prend sa place et sauve ses compagnons en déchainant plantes et éléments contre Spidrax et son armée. Mais:


Un boulot impeccable: c'est dynamique, bien mis en page, clair tout en étant fouillé!

Je vous rassure: Dargon coupe seulement les fils de la machine! Zak est épuisé mais vivant, et Mantor a redonné à la planète toute cette énergie et ce pouvoir contenu dans l'Hyve.
Dans le Shining Realm, Belana est poursuivie par des gardes qui la prenne pour une espionne.

Commentaire:
Un numéro très dynamique, avec beaucoup d'action! C'est aussi un vrai petit délice graphique, avec une réussite à tous les niveaux: dessin, mise en page, couleurs, impression, encrage....L'histoire est bien simplette mais efficace, le seul point noir étant comme précédemment les dialogues inutiles et pas naturels que Bill Mantlo place dans la bouche de ses personnages.


Une très bonne utilisation des contrastes et des couleurs donnent son charme graphique à la série.



Un très bon numéro pour tout ceux qui recherche un divertissement graphique sans grande dépense neuronale!

Visitez le topic consacré à SECTAURS!
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 25/07/2006, 20h51
Avatar de persepolis
persepolis persepolis est déconnecté
super héros qui enquête
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 4 073
persepolis change la caisse du Fauve
Je trouve qu'il y a quelque chose de micronauts chez les sectaurs.
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 25/07/2006, 21h05
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Et tu n'as pas tort! c'est un peu mix de Micronauts, Masters of The Universe, Transformers et GI Joe.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 25/07/2006, 22h52
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


STRANGE N°199
Lug, juillet 1986.



LA DIVISION ALPHA: Ô Temps, suspends ton Vol ! (20 pages sur 22)
(Turn again, turn again, Time in thy Flight…, in Alpha Flight #19, février 1985)

Scénario & dessin : John Byrne.
Encrage : John Byrne & Keith Williams.
Couverture : John Byrne.

Résumé :

Shaman contacte Heather et Puck avant de préparer son voyage dans le passé. Harfang le rejoint également : Ranaq était l’un des monstres qu’elle a reçu pour mission de combattre, elle se sent particulièrement concernée par cette affaire. En voyant Elizabeth Twoyoungmen, elle s’agenouille devant elle et se met à ses ordres. Shaman réalise alors que sa fille est la Promise, celle dont la prophétie annonce l’arrivée depuis des temps immémoriaux. Devant la surprise d’Elizabeth, il lui explique qu’elle est l’incarnation d’une puissante force du bien et lui demande de plonger la main dans son sac de médecine. La jeune femme regarde à l’intérieur du sac, sans que cela ait le moindre effet sur elle (aucun mortel ne peut faire la même chose sans perdre la raison). Puis elle retire du sac un diadème qu’elle met à son front. Aussitôt Elizabeth se métamorphose.

La transformation de sa fille achevée, Shaman ouvre un portail qui les conduit un siècle plus tôt, alors que Calgary n’était encore qu’un simple hameau récemment construit. Elizabeth détecte rapidement la trace de pouvoirs mystiques qui la conduisent à une grange. A l’intérieur, deux hommes, Zebediah Chase et Lucas Stang, ont pris en otage une jeune indienne, petite fille d’un puissant shaman. Ils menacent de la tuer si le vieil homme n’invoque pas Ranaq. Celui-ci finit par céder, et le monstre apparaît. Terrifié, Lucas ouvre le feu, mais ne réussit qu’à provoquer la colère de Ranaq qui réplique d’une rafale optique. Lucas est miraculeusement protégé de la décharge grâce aux amulettes que lui et Zebediah portent. Ranaq accepte donc de devenir leur serviteur. Pour plaire à Zebediah, il fait apparaître une montagne d’or et une ravissante jeune femme. Mais ces merveilles lui resteront inaccessibles tant qu’il portera ses talismans. Zebediah s’en débarrasse, et aussitôt la jeune femme, en réalité Ranaq, se jette sur lui et prend possession de son corps.

C’est le moment que choisit Harfang pour intervenir. Ranaq déchaîne ses pouvoirs contre elle et la projette à plusieurs mètres de distance. Pendant que Shaman vient en aide à Harfang, Elizabeth est seule pour faire face au monstre. Mais elle prend rapidement la mesure de ses nouvelles capacités : non seulement la décharge que lui lance Ranaq ne la blesse pas, mais elle parvient à la retourner contre lui.

Lucas Stang, dépassé par les évènements, tente de fuir, mais Puck l’en empêche. Le vieil indien lui dit qu’il est le seul à pouvoir vaincre Ranaq. Lucas vide l’une de ses cartouches et place à l’intérieur l’un de ses talismans. Cette unique balle suffit à tuer Ranaq. Au moment de mourir, le monstre réussit à transmettre son agonie à Harfang, qui se met à hurler de douleur.

Ranaq vaincu, la Division Alpha peut regagner son époque. Le vieil indien annonce à Lucas Stang qu’il vivra encore cent ans, cent années de solitude et d’angoisse à attendre le retour de Ranaq. La boucle est bouclée. Avant de partir, Harfang donne son nouveau nom à Elizabeth : Talisman.


Commentaire :

Un épisode que John Byrne dédie à la population de Calgary, ville qui fêtait alors son centenaire. Et quoi de mieux pour une telle célébration qu’une bonne histoire de monstre hideux ? L’action est extrêmement bien menée, Byrne se fait plaisir à mettre en scène un Ranaq particulièrement vilain (plaisir dont une fois de plus les lecteurs vf seront en bonne partie privés). Les origines de Talisman, autre point de cette histoire, sont moins intéressantes. On ne sort pas vraiment des clichés du récit de fantasy/fantastique.


Casting :

La Division Alpha (Alpha Flight) : Heather McNeil Hudson, Puck, Shaman, (Northstar), Harfang (Snowbird).

Elizabeth Twoyoungmen, Lucas Stang, Zebediah Chase.

Ranaq le Grand Dévoreur.


Censure :

Plusieurs panels ont été retouchés ou manquent à l’appel :

Page 2, panel 2 : le visage de l’esprit rencontré par Elizabeth a été sensiblement retouché.

Page 10, panel 2 : le revolver que Zebediah Chase pointe sur la petite fille du shaman a disparu.

Page 12 : les trois premiers panels ont été rétrécis pour ajouter sur la page le premier panel de la page suivante, et par la même occasion rendre un peu moins effrayant le visage de Ranaq.

Page 13 : les panels 2 et 4 ont été supprimés.


Page 14 : panel 1 supprimé.


Page 15 : sur les panels 1 & 2, le visage de Ranaq a été effacé.


Le panel 5 a été supprimé.


Page 16 : Les panels 1, 4 & 5 ont été supprimés.


Page 17 : Panel 3 légèrement retouché.

Page 21 : l’impact de balle dans le crâne de Zebediah a disparu.




L’ARAIGNEE : Le sinistre Secret du nouveau costume de l’Araignée ! (22 pages + une 23ème page extraite de Spectacular Spider-Man #96 et déjà publiée dans Nova n°92)
(The sinister Secret of Spider-Man new Costume !, in Amazing Spider-Man #258, novembre 1984)

Scénario : Tom DeFalco.
Dessin : Ron Frenz.
Encrage : Joe Rubinstein.
Couverture : Ron Frenz & Joe Rubinstein.

Résumé :

Peter Parker est sous le choc de la révélation que vient de lui faire Mary Jane. Alors qu’elle s’apprête à partir, en larmes, la Chatte Noire fait son irruption dans l’appartement, confirmant ses derniers doutes. Peter ne peut retenir Mary Jane qui s’en va. La Chatte Noire, jalouse, est sur le point de partir elle aussi, mais Peter la retient en tirant par réflexe un fil de toile vers elle.

Le lendemain, après avoir remis en état son appartement, Peter tente de contacter Mary Jane, sans succès. Il s’endort en pensant à tous les problèmes auxquels il doit faire face, de sa brouille avec tante May aux nombreux vilains qui veulent sa mort. A peine s’est-il endormi que son costume se met à bouger, glisse jusqu’à lui et épouse son corps. Puis ils quittent l’appartement et sautent de toit en toit. Parker, toujours endormi, ne se rend compte de rien. Mais il se met soudain à rêver qu’il est poursuivi par son costume, puis que son nouveau et son ancien costume s’affrontent avant de se jeter sur lui et de tenter de l’écarteler. A son réveil, Peter décide qu’il est temps de rendre visite à Red Richards pour qu’il analyse ce costume extraterrestre.

Au Baxter Building, l’Araignée est accueilli par le robot Hubert, qui le conduit auprès de Mister Fantastic et de la Torche Humaine. Mister Fantastic pratique divers tests sur le costume, et en conclut qu’il s’agit d’un symbiote, un être vivant lié physiquement et mentalement à l’Araignée. Il lui conseille vivement de retirer son costume, mais l’Araignée se rend alors compte qu’il n’y arrive pas. Pire, il sent le costume se resserrer sur lui. Il est sauvé par Mister Fantastic qui, d’une rafale de son fusil sonique, oblige le costume à se séparer de son hôte. Le symbiote est enfermé dans un container étanche. Pour remplacer son costume, la Torche offre à l’Araignée un vieil uniforme des Quatre Fantastiques, et un sac en papier percé de deux trous en guise de masque. Puis il le ramène à proximité de chez lui à bord du Fantasticar. L’Araignée n’a que quelques blocs à traverser, mais en route il tombe sur une fusillade entre truands et policiers et doit prêter main forte à ces derniers. Son look particulier attire une ribambelle de journalistes qui l’accablent de questions. Il s’enfuit et regagne enfin son appartement. Alors qu’il compte enfin pouvoir se reposer, on frappe à sa porte. C’est Mary Jane, qui vient s’excuser de sa réaction de la veille, et a décidé de lui révéler son secret à elle.

De retour à Heartsdale, au Nouveau Mexique, le Puma demande à sa secrétaire de lui préparer un dossier sur l’Araignée. Il veut tout savoir de lui lorsque viendra leur prochaine rencontre.

Malgré l’aide que propose de lui offrir le Super-Bouffon pour devenir aussi puissant que le Caïd, la Rose décide de s’assurer qu’il n’a pas affaire à un plaisantin masqué et lance contre lui quelques uns de ses meilleurs hommes. Le Super-Bouffon s’en débarrasse en quelques secondes et la Rose est ainsi convaincu que sa proposition est sérieuse.


Commentaire :

Le fameux épisode au paper-bag costume. La vérité est faite sur le nouveau costume de l’Araignée, et son cas (très provisoirement) réglé. Reste donc ce grand moment de comédie, l’Araignée affublé d’un costume ridicule. Sans oublier les relations Peter/Mary Jane sur le point de prendre une toute nouvelle tournure. Un épisode mémorable à plus d’un titre donc.


Casting :

L’Araignée (Spider-Man).

La Chatte Noire (Black Cat), Mary Jane Watson, Mister Fantastic, la Torche Humaine (Human Torch)

Le Puma, la Rose, le Super-Bouffon (Hobgoblin).




L’ARAIGNEE : Souvenance du Passé ! (22 pages)
(All my Pasts remembered, in Amazing Spider-Man #259, décembre 1984)

Scénario : Tom DeFalco.
Dessin : Ron Frenz.
Encrage : Josef Rubinstein.
Couverture : Ron Frenz & Joe Rubinstein.

Résumé :

Tandis qu’ils marchent dans Central Park, Mary Jane Watson va raconter à Peter Parker l’histoire de sa vie.

Ses parents, Philip et Madeline, se sont rencontrés à l’université. Après de brillantes études, Philip Watson va devenir professeur, tandis que sa femme va rapidement se consacrer à sa famille. Une première fille, Gayle, naît, suivie quatre ans plus tard par Mary Jane. Mais la situation va assez vite se dégrader. Philip voudrait être un écrivain reconnu, mais ne se satisfait jamais de son travail. Il va finir par nourrir une rancœur envers sa famille et lui reprocher son échec. Il finira même par devenir violent, et Madeline le quittera, emmenant avec elle ses deux filles.

Madeline bénéficiera de l’aide de sa famille, en particulier Anna, sa belle-sœur, chez qui Mary Jane passera beaucoup de temps et fera la connaissance de Peter. Elles vivront ensuite chez Frank Brown, cousin de Madeline peu aimant mais qui les traitera bien.

Très vite, pour se faire remarquer et oublier une vie familiale guère idéale, Mary Jane va jouer la fofolle de service, extravertie et débordante d’énergie. Sa sœur Gayle trouvera la sérénité dans la danse, sa passion. A l’université, Gayle tombe amoureuse de Timmy Byrnes, capitaine de l’équipe de football et premier de la classe. Ils décident bientôt de se marier, et Gayle doit trouver un emploi le temps que Timmy termine ses études. Mais la naissance de leur premier enfant va ébranler le couple, en particulier Timmy, trop jeune pour assumer une telle responsabilité. Et lorsque Gayle lui annoncera qu’elle est enceinte d’un deuxième bébé, Timmy disparaîtra. Sa mère et sa sœur vont s’installer chez Gayle, mais Madeline, gravement malade, décèdera avant la naissance de son second petit-fils. Après l’enterrement, lorsque Gayle cherchera le soutien de Mary Jane, celle-ci la rejettera brutalement, refusant de gâcher sa vie comme elle et leur mère, et s’enfuira. Mary Jane n’a jamais revu sa sœur depuis, lui téléphonant seulement de temps en temps.

C’est la première fois que Mary Jane s’ouvre ainsi à Peter. Devant la sincérité de son amie, Peter ne peut plus envisager d’inventer une histoire pour protéger son identité secrète. Et si Mary Jane prend la peine de préciser que sa confession n’est pas une déclaration d’amour, l’un comme l’autre ont parfaitement conscience d’être désormais plus proches l’un de l’autre qu’ils ne l’ont jamais été.

Pendant ce temps, la Rose envoie le Super-Bouffon racketter divers bookmakers et gérants de casinos clandestins. Ses attaques font l’ouverture des journaux d’information, et Peter Parker de retour chez lui découvre ainsi que le Super-Bouffon est toujours vivant, comme il s’en doutait. Il ressort de son placard son vieux costume et se prépare à l’affronter. De son côté, le Super-Bouffon demande à la Rose de lui prêter quelques hommes afin de rendre visite à de vieilles connaissances à lui : Liz et Harry Osborn.


Commentaire :

Encore un épisode qui a marqué les mémoires, consacré au passé de Mary Jane Watson. Présente quasiment depuis les débuts de la série, elle a finalement été le personnage auquel les scénaristes se sont le moins intéressés, se contentant le plus souvent de reprendre le modèle de la jeune fille superficielle et heureuse de vivre défini par Stan Lee. Tom DeFalco décide d’aller au-delà des apparences, et donne une consistance nouvelle au personnage. Son histoire n’a certes rien de très original, mais elle produit le résultat escompté, à savoir étoffer le personnage et le rendre plus attachant.


Casting :

L’Araignée (Spider-Man).

Mary Jane Watson.

La Rose, le Super-Bouffon (Hobgoblin).

Flashback : Philip Watson, Madeline Watson, Gayle Watson, Frank Brown, Timmy Byrnes, Anna Watson, May Parker.




DAREDEVIL : Le deuxième Secret (20 pages sur 22)
(The second Secret, in Daredevil #216, mars 1985)

Scénario : Denny O’Neil.
Dessin & encrage : David Mazzucchelli.
Couverture : David Mazzucchelli.

Résumé :

Gravement blessé à la laverie de la prison où il a été incarcéré, le Gael est conduit en urgence à l’hôpital. Le chirurgien qui l’ausculte constate que son visage est en piteux état. Avant d’avoir pu lui administrer un sédatif, le Gael se jette sur lui et l’étrangle. Puis il s’enfuit.

Matt Murdock passe la journée en compagnie de Glorianna O’Breen, la nièce irlandaise de Debby Nelson. Leurs relations commencent à devenir un peu plus qu’amicales, et ils se quittent après un baiser devant l’entrée du métro où Glorianna disparaît. Peu après, Murdock surprend une conversation dans laquelle il est question de l’évasion du Gael. Il tente de rattraper Glorianna, mais son métro a déjà démarré. Il ne doute pas un instant que le Gael tentera de se venger de celle qui l’a conduit en prison.

Daredevil se rend chez un fleuriste servant de cachette à l’Archer. Il veut savoir par quel moyen le tueur à gages comptait quitter le pays. Après un bref combat dont il sort perdant, l’Archer lui parle d’un bar, le Delahanty’s Grill, et un contact, connu seulement sous le nom de la Vieille Femme de Beare. Daredevil se rend ensuite chez Glorianna, mais celle-ci n’est pas là.

De son côté, le Gael est également à la recherche de la Vieille Femme de Beare. Il piège trois de ses hommes, installés dans un hôtel miteux, en empoisonnant leur nourriture, et apprend ainsi où se trouve la passeuse.

Lorsque Daredevil se rend au Delahanty’s Grill, une vieille femme, entièrement vêtue de noir, est assise au fond de la salle. Elle lui propose à boire, mais lorsqu’il l’accuse d’avoir empoisonné le verre, elle se jette sur lui. Il s’agit du Gael, la Vieille Femme étant enfermée dans un placard. Lorsque Daredevil ouvre la porte, celle-ci s’enfuit. Il doit régler son compte avant de pouvoir se lancer à sa poursuite. Il finit par la rattraper, et découvre que la Vieille Femme de Beare n’est autre que Glorianna O’Breen.


Commentaire :

Un récit très confus, encore plus pour le lecteur vf, qui ignore qui est l’Archer (l’épisode dans lequel il était apparu précédemment, Daredevil #210, n’ayant pas été traduit). Reste à apprécier les planches de Mazzucchelli, toujours aussi réussies.


Casting :

Daredevil.

Glorianna O’Breen, Franklyn ‘Foggy’ Nelson, Becky Blake.

Le Gael, l’Archer (Crossbow), le Caïd (Kingpin).

Censure :

Page 3 : L’évasion du Gael a été abrégée. Seul le premier panel a été conservé, le reste de la planche a été supprimé.


Page 4 : la discussion entre Foggy et Becky a été raccourcie (il y est question des évènements liés à la saga de Mycah Synn, non traduite).


Page 18 : les panels 4 et 5 ont disparu, pour faire place aux panels 6 & 7 de la page suivante, mais aussi probablement parce qu’on y apprend que le Gael a tué tous les occupants du bar.


Page 19 : les panels 1 à 5 ont été supprimés.

Réponse avec citation
  #15  
Vieux 25/07/2006, 23h00
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Houla, oui que c'est charcuté ce numéro de Strange!
Et les couleurs de l'épisode Alpha Flight en vf
Le 200 est bientôt là!
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
GD présente : ACTION COMBATS No.1 - Juillet 1986 georgesdaniel A vos crayons !! 27 20/08/2010 14h42
Il y a 20 ans: Novembre 1986 (Marvel) sim theury Retro - Hall of Heroes 215 28/05/2007 18h57
Il y a 20 ans: Août 1986 (Marvel) XXL Retro - Hall of Heroes 138 28/05/2007 18h35
Il y a 20 Ans : Janvier 1986 (Marvel) Niglo Retro - Hall of Heroes 228 11/05/2007 22h20
Il y a 20 ans : Juillet 1986 (DC & Indés) Niglo Retro - Hall of Heroes 37 19/12/2006 18h11


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h55.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !