Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Retro - Hall of Heroes

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 01/05/2006, 19h50
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Marvel Il y a 20 Ans : Mai 1986 (Marvel)



NOVA N°100
Lug, Mai 1986.



LES QUATRE FANTASTIQUES : La Chose venue du Trou Noir (21 pages)
(The Thing from the Black Hole, in Fantastic Four #229, avril 1981)

Scénario : Doug Moench.
Dessin : Bill Sienkiewicz.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Bill Sienkiewicz & Joe Sinnott.

Résumé :

C’est un samedi tranquille à New York. La Chose aide Alicia Masters à installer sa nouvelle statue, celle du Chevalier de la Lune ; Red et Jane accompagnent Franklin au zoo ; Johnny se rend à un salon de l’auto en compagnie de Lorrie Melton.

Soudain, le soleil semble s’éteindre et des tentacules de lumière noire enserrent la ville, bouleversant les lois de la physique : la gravité se met à fluctuer, l’oxygène se raréfie. Le phénomène ne dure pas très longtemps, mais suffisamment quand même pour semer la panique en ville. Les Fantastiques se regroupent aussitôt, et une foule en colère se retourne contre eux, les accusant d’être responsables du phénomène.

Les FF regagnent le Baxter Building, où Mister Fantastic utilise un détecteur d’onde pour trouver la source du phénomène. L’engin détecte une forme gigantesque et la guide vers l’immeuble. Bientôt les FF voient apparaître un géant qui semble être composé d’énergie négative. La Torche et la Chose passent aussitôt à l’attaque, mais sont balayés comme fétus de paille. La créature projette des pseudopodes composés de la même matière que lui et défiant toutes les lois de la physique. L’un d’entre eux soulève tout un pâté de maisons, et les Fantastiques vont devoir venir en aide aux habitants de ces maisons.

Le détecteur qu’il a utilisé ayant attiré la créature vers le Baxter Building, Mister Fantastic se sert de l’appareil pour l’attirer hors de la ville, en pleine mer. Il tente alors d’entrer en contact avec le monstre, et à sa grande surprise celui-ci lui répond. Il dit être le Quêteur Noir, et, depuis qu’il s’est enfui du trou noir dont il est originaire, être sans arrêt attaqué sur chacune des planètes où il se rend. Il n’a donc d’autre choix que de détruire la Terre. Les Fantastiques tentent de l’attaquer, mais les yeux du Quêteur Noir projettent une lumière noire qui plonge les FF dans l’inconscience. Ils se réveillent dans un monde sans lumière, jusqu’à ce qu’apparaisse une créature lumineuse, une jeune femme se faisant appeler Feu de Glace, qui leur dit que le Quêteur Noir est son ancien amant est qu’elle a pour mission de l’arrêter.


Commentaire :

Un épisode plutôt plus réussi que les précédents, même si, en raison de la nature du Quêteur Noir, on devine sans mal comment va se conclure ce récit.


A noter :

Première apparition du Quêteur Noir et de Feu de Glace.


Casting :

Les Quatre Fantastiques : Mr. Fantastic, l’Invisible, la Chose (Thing), la Torche Humaine (Human Torch).

Franklin Richards, Lorrie Melton, Alicia Masters.

Le Quêteur Noir (Ebon Seeker), Feu de Glace (Firefrost).




LES QUATRE FANTASTIQUES : Feu de Glace et le Quêteur Noir ! (22 pages)
(Firefrost and the Ebon Seeker, in Fantastic Four #230, mai 1981)

Scénario : Doug Moench.
Dessin : Bill Sienkiewicz.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Bill Sienkiewicz & Joe Sinnott.

Résumé :

Feu de Glace raconte aux Fantastiques son histoire et celle du Quêteur Noir. Ils sont originaires d’une civilisation aussi lointaine dans le temps que dans l’espace. Xanth (lui) et Shareen (elle) furent sélectionnés par leur peuple pour aller à la rencontre d’autres civilisations. Après quarante années d’exploration vaine, ils découvrirent les vestiges d’un vaisseau spatial, premier signe tangible de l’existence d’autres espèces dans l’univers. Ils s’apprêtaient à s’en emparer lorsque leur vaisseau fut attiré par un trou noir. Sous la pression gravitationnelle, leur vaisseau fut détruit. Mais à l’intérieur du trou noir, les âmes de Xanth et Shareen entrèrent en contact avec des êtres faits d’énergie. A leur contact, Shareen fut transformée en un être de lumière, Feu de Glace. Mais Xanth rejeta la voix de ces êtres et absorba la lumière noire du trou noir, devenant ainsi le Quêteur Noir. Il parvint à sortir du trou noir, puis reprit sa mission, toujours à la recherche de toute forme de vie. Mais devenu lui-même une sorte de trou noir, à chaque fois qu’il entrait en contact avec un nouveau monde, la planète en question drainait son énergie, jusqu’à ce que toutes ces énergies négatives ne fassent exploser la planète, redonnant vie du même coup au Quêteur Noir. Et le même drame se reproduit à chaque fois.

L’existence du Quêteur Noir ne menace pas seulement la Terre, mais l’univers tout entier. Son départ du trou noir qui lui a donné naissance a rompu l’équilibre du cycle d’expansion et de contraction du cosmos, et le trou noir risque de poursuivre son expansion jusqu’à consumer tout l’univers.

Pendant ce temps, le Quêteur Noir est de retour à New York. Il a sensiblement diminué de taille, son énergie petit à petit drainée par la Terre. A la recherche d’une solution, Mister Fantastic retourne au Baxter Building, tandis que la Chose et la Torche tentent de limiter les dégâts que cause le Quêteur Noir en ville. Les Vengeurs s’apprêtent à venir prêter main forte aux FF, mais Mister Fantastic envoie la Torche leur demander de ne pas s’en mêler. Le leader des Fantastiques vient en effet de mettre au point un dispositif devant régler le problème : envoyer le Baxter Building et tout le quartier avoisinant dans la Zone Négative ! Le procédé fonctionne, et sitôt qu’il se trouve dans cet univers d’anti-matière, le Quêteur Noir retrouve toute son énergie. Feu de Glace parvient alors à le raisonner et à le convaincre de retourner avec elle dans le trou noir dont ils sont issus.

Tout se termine bien donc pour la Terre et les FF, à un détail près : Red Richards ne sait pas comment quitter la Zone Négative…


Commentaire :

Doug Moench nous la joue hard-science dans cet épisode et se donne beaucoup de mal à expliquer les concepts scientifiques à la base de l’existence du Quêteur Noir. Il se donne au final beaucoup de mal pour pas grand chose et alourdit inutilement son récit. En revanche, le cliffhanger final est le bienvenu.


Casting :

Les Quatre Fantastiques : Mr. Fantastic, l’Invisible, la Chose (Thing), la Torche Humaine (Human Torch).

Franklin Richards, Lorrie Melton, Alicia Masters.

Les Vengeurs : Iron Man, Captain America, Thor, le Fauve (Beast), la Sorcière Rouge (Scarlet Witch), Vision.

Le Quêteur Noir (Ebon Seeker), Feu de Glace (Firefrost).




L’ARAIGNEE : Fin de Parcours (22 pages)
(The last Race, in Spectacular Spiderman-Man #104, juillet 1985)

Scénario : Bill Mantlo.
dessin : Vince Giarrano.
Encrage : Pat Redding.
Couverture : Tom Morgan et Brett Breeding.

Résumé :

L’Araignée tombe sur le Rocket Racer qui vient de dévaliser un fourgon. En le poursuivant, il récupère le sac plein de billets qu’a dérobé son adversaire, mais le sac se déchire et les billets pleuvent dans la rue. Le Rocket Racer n’a pas le temps de s’arrêter pour récupérer l’argent. Mais l’Araignée n’est pas le premier de ses soucis : il a à ses trousses le Chasseur de Primes, lequel a reçu pour mission de l’abattre. L’Araignée n’a pas le temps d’intervenir que les deux hommes le sèment et reprennent leur poursuite à travers la ville. Le Chasseur de Primes dispose d’un fusil muni de cartouches aux capacités multiples : décharges électriques, filet anti-magnétique, missiles à tête chercheuse, etc. L’Araignée parvient finalement à intercepter le Chasseur de Primes, mais celui-ci lui montre un mandat d’arrêt l’autorisant à pourchasser le Rocket Racer. Alors que l’Araignée hésite à laisser le Chasseur de Primes repartir, celui-ci utilise une cartouche au phosphore pour l’aveugler et lui échapper. Il reprend alors sa chasse, mais le Rocket Racer a réussi à se planquer.

L’Araignée se rend au Quotidien et descend aux archives rechercher toutes les informations disponibles sur le Rocket Racer. Il découvre que le vilain est l’aîné d’une famille de sept enfants, dont le père est mort et la mère handicapée. Après sa dernière arrestation, sa famille a emprunté auprès d’un bailleur de fond l’argent pour payer sa caution. L’Araignée soupçonne le Chasseur de Primes de travailler pour ce créancier. Il se rend chez les Farrell, la famille de Rocket Racer. Sa mère confirme que son fils s’est engagé à rembourser l’argent emprunté. L’Araignée parvient à convaincre les Farrell qu’il ne veut pas arrêter le Rocket Racer mais seulement l’aider, et l’un de ses jeunes frères lui révèle l’une de ses cachettes.

Le Rocket Racer se trouve bien là, mais le Chasseur de Primes a devancé l’Araignée et menace d’abattre de sang froid sa proie. L’Araignée intervient, mais le Chasseur de Primes utilise contre lui des cartouches d’inertie qui l’immobilisent. C’est alors au Rocket Racer de venir en aide au Tisseur. La diversion ainsi créée permet à l’Araignée de ramper jusqu’à une grue munie d’un électro-aimant et de la mettre en marche. Le Chasseur de Primes, dont le costume est bourré de métal, se retrouve ainsi coincé. Le combat terminé, Rocket Racer annonce à l’Araignée qu’il raccroche définitivement son skate-board et cesser définitivement ses activités criminelles.


Commentaire :

Encore un fill-in, une fois encore de très bonne qualité. Bill Mantlo sort de la naphtaline un vilain de seconde zone et en fait un portrait réussi et attachant. A noter également la très bonne prestation de Vince Giarrano, dont c’est l’un des premiers travaux professionnels, et l’une de ses rares apparitions chez Marvel (on le retrouvera beaucoup plus souvent chez DC).


A noter :

On n’avait plus revu le Rocket Racer depuis Amazing Spider-Man #183 (juillet 1978, trad. in Strange n°136, avril 1981).

Première et unique apparition du Chasseur de Primes.


Casting :

L’Araignée (Spider-Man).

Rocket Racer, la famille Farrell, Ben Urich.

Le Chasseur de Primes (Bounty Hunter)




IRON MAN : Iron Man contre Iron Man (22 pages)
(A Duel of Iron, in Iron Man #192, mars 1985)

Scénario : Denny O’Neil.
dessin : Luke McDonnell.
Encrage : Ian Akin & Brian Garvey.
Couverture : Luke McDonnell, Ian Akin & Brian Garvey.

Résumé :

Tony Stark enfile la nouvelle armure qu’il a mise au point. Malgré ses craintes, il sait qu’il doit arrêter Iron Man, qui continue de se battre contre Vibro au milieu d’une foule nombreuse. Ca ne se passe d’ailleurs pas très bien pour Iron Man : Vibro l’a distrait en utilisant ses ondes de choc contre un avion qui survolait la zone, et lorsqu’Iron Man se lance au secours de l’appareil en détresse, il est frappé de plein fouet par un nouveau tir de Vibro. L’avion menace de s’écraser sur la foule, mais au dernier moment Tony Stark arrive et redresse l’appareil. Puis il attaque Vibro et le propulse en l’air, coupant ainsi son lien avec la terre qui lui fournit son pouvoir. Il le conduit ensuite suffisamment loin de la faille de San Andreas pour que Vibro devienne définitivement inoffensif.

Tony Stark retourne voir Iron Man et tente de parler avec lui. Rhodey réagit très violemment et le combat s’engage. Son armure étant bien moins performante que celle de son ami, Tony Stark va ruser. Il émet des ultra-sons sur une fréquence que seul Iron Man peut capter, puis lui subtilise l’une de ses réserves d’énergie. Malheureusement, durant le combat, Tony Stark tente de se cacher dans un bâtiment qui s’avère être une distillerie. La présence de tout cet alcool autour de lui le désarçonne et permet à Rhodey de le coincer. Tony lui rend alors sa réserve d’énergie, mais il a eu le temps de la trafiquer et, lorsque Rhodey la remet en position, il s’effondre, son armure totalement immobilisée. Tony Stark retire alors son armure et explique à Rhodey qu’il n’a jamais voulu reprendre le rôle d’Iron Man. Puis il réactive l’armure de Rhodey. Lorsque celui-ci se relève, il serre la main à Tony Stark.


Commentaire :

Le contentieux entre Tony et Rhodey est finalement réglé, de manière plutôt réussie. Certes, comme à chaque fois, on a droit à quelques scènes tout à fait ridicules (en particulier la panique de Tony tombé au milieu de cuves de vin), mais dans l’ensemble O’Neil gère plutôt bien le duel entre les deux hommes, opposant à la force brute de Rhodey l’intelligence de Stark.


Casting :

Iron Man/James Rhodes, Tony Stark.

Morley Erwin, Clytemnestra Erwin.

Vibro.

Dernière modification par Niglo ; 02/05/2006 à 16h07.
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 01/05/2006, 20h27
Avatar de gillesC
gillesC gillesC est déconnecté
Kennedy outillé
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Son Pellier.
Messages: 48 463
gillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt Murdock
Vibro et Clystère??
Me l'faut!


Réponse avec citation
  #3  
Vieux 01/05/2006, 22h49
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Toulouse
Messages: 19 856
michel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrison
Un bon numéro 100 dans l'ensemble quand même ! Je ne me souvenais plus du tout de Giarrano

Et le mois prochain c'est le début des FF de Byrne !!!
__________________
http://www.comicsvf.com

Les récaps (rigolotes) de Game of Thrones Saison 5

Stannis à Davos : On n'a rien pu faire, ils étaient au moins genre vingt-deux et puis y en avait un torse nu.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 02/05/2006, 12h34
Avatar de cyclopebox
cyclopebox cyclopebox est déconnecté
Tombeur de mutantes
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Entre les cuisses d'Emma Frost
Messages: 11 626
cyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titans
Farpaitement !
__________________
Allez, tout le monde en choeur chante avec moi :

"Wolverine est un idiot, c'est Cyclope le plus beau !"
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 02/05/2006, 12h49
Avatar de Ivan Rebroff
Ivan Rebroff Ivan Rebroff est déconnecté
acratopège dilettante
 
Date d'inscription: novembre 2003
Localisation: Paris
Messages: 7 329
Ivan Rebroff change la caisse du Fauve
Juste en passant, c'est Ben Urich qui apparaît dans Spectacular S-M #104, et pas le regretté Ben Reilly. Oui, je suis un geek...
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 02/05/2006, 12h52
Avatar de gillesC
gillesC gillesC est déconnecté
Kennedy outillé
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Son Pellier.
Messages: 48 463
gillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt MurdockgillesC vend des journaux à Matt Murdock
Mais un geek de 25 ans qui sait ça, ça fait peur.. ^^
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 02/05/2006, 16h08
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Citation:
Posté par Ivan Rebroff
Juste en passant, c'est Ben Urich qui apparaît dans Spectacular S-M #104, et pas le regretté Ben Reilly. Oui, je suis un geek...


Où avais-je la tête ?
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 02/05/2006, 18h58
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


STRANGE N°197
Lug, mai 1986.



LA DIVISION ALPHA : Les Rêves ne meurent pas… (21 pages)
(Dreams die hard, in Alpha Flight #17, décembre 1984)

Scénario : John Byrne & Chris Claremont (p.7-15).
Dessin : John Byrne.
Encrage : John Byrne & Terry Austin (p.7-15).
Couverture : John Byrne.

Résumé :

Dans sa chambre d’hôpital, en compagnie de Serval qui est venu lui rendre visite, Heather se souvient de son mari, et en particulier de la première fois qu’il a porté le costume de Guardian. Au même moment, il apprit que Logan venait de quitter la base militaire où il se trouvait pour partir en compagnie d’un Américain. Peu après, James se rendit au cabinet du premier ministre, où le chef de cabinet lui demanda d’aller rechercher Logan aux Etats-Unis. Sous l’identité de l’Arme Alpha, il lui tendra une embuscade alors que Serval passait un après-midi tranquille en compagnie de quelques X-Men. Ces derniers vont rapidement prendre part au combat, combat qui tournera mal lorsqu’un tir de l’Arme Alpha va ricocher sur l’armure de Colossus et toucher Moira McTaggert à la tête. L’Arme Alpha devra s’enfuir sans demander son reste.

Les souvenirs sont trop bouleversants pour Heather qui éclate en sanglots. Logan réalise qu’elle se sent responsable de la mort de James. Pour consoler la jeune femme, il reçoit le renfort de Puck. Celui-ci refuse de voir la Division Alpha disparaître, et pense qu’une seule personne est capable de la diriger : Heather. Serval approuvant les propos de Puck, Heather décide d’accepter la proposition.

Ailleurs, Walter Langowsky tente une expérience sur Jeanne-Marie Beaubier. Il a mis au point une machine devant effectuer un réalignement moléculaire de la jeune femme. L’expérience est particulièrement douloureuse, mais la jeune femme semble se remettre très rapidement. Et elle a une surprise pour Walter…


Commentaire :

Un épisode en partie composé d’une réédition d’Uncanny X-Men #109 (février 1978, trad. in Spécial Strange n°17, août 1979). Byrne y précise quelques détails mineurs de l’histoire de Guardian. Mais le plus intéressant est le nouveau rôle que va être amenée à jouer Heather.


Casting :

La Division Alpha (Alpha Flight) : Heather McNeil Hudson, Puck, Sasquatch, Aurora.

Serval (Wolverine).




L’ARAIGNEE : Entre deux Feux (20 pages sur 22)
(With great Power…, in Amazing Spider-Man #254, juillet 1984)

Scénario : Tom DeFalco.
dessin : Rick Leonardi.
Encrage : Josef Rubinstein.
Couverture : Rick Leonardi & Josef Rubinstein.

Résumé :

Sur un quai de l’Hudson, l’Araignée assiste au renflouement de la fourgonnette du Super-Bouffon. Alors que les autorités la mettent sur un camion-remorque, il juge plus prudent de placer une araignée-espion sur le véhicule. Il a raison : peu après, grâce à un stratagème particulièrement rusé et l’utilisation d’une grue munie d’un électro-aimant, la fourgonnette est subtilisée au nez et à la barbe des policiers.

Peter tente d’appeler tante May, qui lui reproche d’avoir abandonné ses études, mais elle refuse de lui parler. Au Quotidien où il a tenté en vain de vendre quelques photos, il reçoit un appel de Nathan Lubensky, qui lui apprend que lui et sa tante sont dans un restaurant et l’invite à les y rejoindre. Peter accepte, mais apprend au même moment la disparition de la fourgonnette du Super-Bouffon.

Grâce à son araignée-espion, il retrouve le véhicule dans un entrepôt. Les quelques truands présents sur les lieux ne lui opposent pas grande résistance, mais ils reçoivent un renfort de poids en la personne de Jack O’Lantern. Celui-ci éloigne l’Araignée de l’entrepôt, le temps que ces hommes mettent la fourgonnette à l’abri. Mais ils n’en ont pas le temps : le véhicule se met en marche tout seul et disparaît avant qu’ils aient eu le temps de réagir. Pendant ce temps, la poursuite entre l’Araignée et Jack O’Lantern se poursuit, jusqu’à ce que le vilain ne mette en danger quelques passants innocents. L’Araignée doit le laisser filer pour leur venir en aide. Après s’être changé, il arrive très en retard au rendez-vous fixé par Nathan. Trop tard même : sa tante est partie, et Nathan lui reproche de mal se comporter avec elle.


Commentaire :

Tom DeFalco est parvenu à rendre intriguant un épisode qui aurait pu n’être qu’anodin. Le Super-Bouffon est-il derrière tout ça ou Jack O’Lantern travaille-t-il pour son propre compte ? En outre, la réalisation de Leonardi, bénéficiant cette fois d’un encrage soigné, est tout à fait réussie.


A noter :

La précédente apparition de Jack O’Lantern a eu lieu dans Spectacular Spider-Man #56 (juillet 1981, trad. in Nova n°54, juillet 1982).


Casting :

L’Araignée.

May Parker, Nathan Lubensky, Victor Palermo, Harriet Palermo, Joe Robertson, Betty Brandt-Leeds, Wendy Thorton.

Jack O’Lantern.




L’ARAIGNEE : Même un Fantôme a peur la Nuit ! (21 pages sur 22)
(Even a Ghost can fear the Night, in Amazing Spider-Man #255, août 1984)

Scénario : Tom DeFalco.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Josef Rubinstein.
Couverture : Ron Frenz & Josef Rubinstein.

Résumé :

Black Fox, un cambrioleur chevronné, pense réussir le coup de sa carrière en s’introduisant dans un appartement luxueux dont on lui a donné l’adresse. A sa grande surprise, il y est accueilli par le Fantôme Rouge et ses Super-Singes. Le Fantôme Rouge travaille à la mise au point d’un appareil qu’il a baptisé le cosmiciseur et qui doit multiplier par mille ses pouvoirs. Mais il est à court d’argent et, refusant de sortir de chez lui de peur de tomber sur ses ennemis, il demande à Black Fox d’obtenir l’argent pour lui, avec l’aide de ses Super-Singes.

Après une semaine particulièrement chargée, Peter Parker rentre chez lui profiter d’une bonne nuit de sommeil. A peine s’est-il endormi que son costume prend vie. Peter se réveille vingt-quatre plus tard, toujours aussi fatigué. Après une nouvelle tentative infructueuse de contacter tante May, il part à la recherche de la fourgonnette du Super-Bouffon.

De son côté, Black Fox, accompagné de son trio encombrant, s’attaque à une bijouterie. Le cambrioleur tente de crocheter la serrure, mais Miklho le gorille arrache le rideau de fer du magasin, déclenchant du même coup l’alarme. Ils doivent se dépêcher de s’emparer des bijoux avant l’arrivée de la police. Et lorsqu’une voiture de patrouille s’approche, Peotor l’orang-outang utilise ses pouvoirs magnétiques pour la projeter dans une vitrine voisine. C’est le moment que choisit Black Fox pour abandonner ses trois compères en utilisant une grenade aveuglante. Il s’enfuit à travers d’étroites ruelles, mais les Super-Singes ont tôt fait de le rattraper. C’est alors qu’intervient l’Araignée, qui oblige le trio à s’enfuir. Il décide alors d’interroger Black Fox, qui lui raconte toute l’histoire dans ses moindres détails. L’Araignée se rend aussitôt chez le Fantôme Rouge, laissant derrière lui Black Fox, lequel va s’emparer du butin que les Super-Singes ont oublié d’emporter.

Chez le Fantôme Rouge, l’Araignée n’affronte pas directement les Super-Singes. Il attire Mikhlo dans la salle où se trouve le cosmiciseur et s’arrange pour que le gorille détruise involontairement l’engin. La police arrive à ce moment, et le Fantôme Rouge doit fuir, en compagnie de ses Super-Singes.

Dans l’entrepôt où se trouve la fourgonnette du Super-Bouffon. Un étrange personnage découvre l’araignée-espion sur le toit du véhicule et le détruit.


Commentaire :

Un épisode tout à fait amusant, qui sait tirer profit du côté farfelu des principaux protagonistes, à commencer par le Fantôme Rouge et ses Super-Singes. La mise en scène de Ron Frenz est à la hauteur.


A noter :

Première apparition de Black Fox.

Le Fantôme Rouge avait déjà rencontré l'Araignée dans Amazing Spider-Man #223 (décembre 1981, trad. in Strange n°180, décembre 1984).


Casting :

L’Araignée (Spider-Man)

Mrs. Muggins, Nathan Lubensky.

Black Fox, le Fantôme Rouge (Red Ghost), Mikhlo le gorille, Peotor l’orang-outang, Igor le babouin.




DAREDEVIL : Vengeance d’outre Tombe ! (22 pages)
(Blast from the Past, in Daredevil #209, août 1984)

Scénario : Arthur Byron Cower.
dessin : David Mazzuchelli.
Encrage : Danny Bulanadi.
Couverture : David Mazzuchelli.

Résumé :

Alors qu’il passe au-dessus d’une rue déserte, une explosion retentit et fait perdre son équilibre à Daredevil, qui chute lourdement. A peine s’est-il relevé qu’il entend quelqu’un courir à proximité. Il se jette sur lui et l’assomme. En découvrant son visage, il reconnaît Johnny Squarejohn, un homme dont il n’avait plus entendu parler depuis des années.

Le lendemain, Matt Murdock déjeune en compagnie de Foggy et sa femme Debbie. Bientôt le couple se dispute et quitte précipitamment la table. Matt part à son tour. Il ne remarque pas qu’il est suivi par une petite fille qui ressemble beaucoup aux robots explosifs d’Elizabeth Dawes Sterling. Il se rend au tribunal, où il tombe à nouveau sur Johnny Squarejohn. Matt et lui étaient très amis lorsqu’ils étaient enfants, mais Johnny a mal tourné et ils ne se sont plus revus pendant des années. Lors de leur dernière rencontre, quelques temps après l’accident de Matt, celui-ci lui est venu en aide, malgré son handicap. Aujourd’hui, Johnny demande l'assistance de Matt. Il a désormais une famille, et il voudrait retrouver le droit chemin. Matt accepte.

En sortant du tribunal, Matt tombe sur une petite fille-robot. Il la pousse dans une cage d’ascenseur juste avant qu’elle n’explose. Il en aperçoit une deuxième devant le tribunal, qui va le conduire jusqu’aux ruines du manoir d’Elizabeth Dawes Sterling, où elle va exploser à son tour. Le soir venu, ce sont des dizaines de robot-enfants que Daredevil aperçoit devant tous les endroits qu’il fréquente régulièrement. Il va les regrouper pour éviter qu’elles ne tuent des innocents et les conduire jusqu’au manoir. En chemin, il vient en aide à un homme agressé par trois voyous. Il ignore qu’il est suivi par Johnny Squarejohn. Celui-ci vient de se faire rejeter à la fois par sa femme et par ses amis truands, et il cherche Matt Murdock pour lui demander conseil. En voyant Daredevil se battre, il se rappelle le jour où Murdock l’a aidé, et réalise que son ancien ami est Daredevil.

Sur les ruines du manoir, Daredevil se laisse encercler par les robots. Au moment où leur rythme cardiaque s’altère, signe qu’elles sont sur le point d’exploser, il utilise son lasso-canne pour leur échapper. Mais l’explosion est telle qu’il est touché. Avec horreur, il constate qu’un des robots n’a pas explosé et s’approche de lui. C’est alors que John Squarejohn se jette sur le robot, qui explose entre ses mains. Avant de mourir, il demande à Matt de s’assurer que sa famille soit prise en charge.


Commentaire :

Cet épisode aurait pu être intéressant, si Arthur Byron Cower s’était davantage intéressé au personnage de John Squarejohn. Au lieu de ça, il passe l’essentiel du récit à faire courir Daredevil derrière des robots explosifs. Le résultat final n’a à peu près aucun intérêt.


Casting :

Daredevil.

John Squarejohn, Foggy Nelson, Debbie Nelson.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 02/05/2006, 19h16
Avatar de Patrick07
Patrick07 Patrick07 est déconnecté
176 cases winner !
-Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Bruxelles
Messages: 4 034
Patrick07 est un teen titansPatrick07 est un teen titansPatrick07 est un teen titansPatrick07 est un teen titansPatrick07 est un teen titansPatrick07 est un teen titansPatrick07 est un teen titansPatrick07 est un teen titansPatrick07 est un teen titansPatrick07 est un teen titansPatrick07 est un teen titans
Un de mes premiers Strange ! (J'ai commencé les comics en Juillet 86, et bizarrement Strange a toujours été vendu avec 6 mois de retard en Belgique...) Que de bonheur et de souvenirs ! ! ! Leonardi et Frenz, qui resteront pour moi bien meilleurs que tous les McFarlane et Bagley du monde ! Mazzucchelli au trait si réaliste ! ! ! Et moi qui ne connaissait que les X-Men de Spidey et de Strange Special Origines, je ne pouvais que m'interroger sur ces personnages bizarres dans ce superbe épisode d'Alpha Flight ! Et cette nana nue dans sa cuve à la fin de l'épisode, premiers émois éroticomics... Un tout grand merci pour ce bon moment Niglo !
__________________
:: Comics & Heroes References :: Les biographies des personnages Marvel et DC, en VO et en VF ! ! ! (thread de présentation)
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 02/05/2006, 19h17
Avatar de cytrash
cytrash cytrash est déconnecté
Geek sénile faignant
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2004
Localisation: Recherche Kory et Donna
Messages: 20 580
cytrash défie la gravite comme Power Girlcytrash défie la gravite comme Power Girlcytrash défie la gravite comme Power Girlcytrash défie la gravite comme Power Girlcytrash défie la gravite comme Power Girlcytrash défie la gravite comme Power Girlcytrash défie la gravite comme Power Girlcytrash défie la gravite comme Power Girlcytrash défie la gravite comme Power Girlcytrash défie la gravite comme Power Girlcytrash défie la gravite comme Power Girl
A l'époque , je m'étais amusé à comparer l'épisode de la division alpha et celui des xmen dans le sp strange 17 (?)
__________________
Daenerys à Tyrion: Je suis venue ici pour boire du Cacolac et casser des gueules.
Et je viens de finir mon Cacolac !
Les recap' rigolotes
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 02/05/2006, 19h56
Avatar de belcantan
belcantan belcantan est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2003
Messages: 6 610
belcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Goldbelcantan est le sidekick de Booster Gold
Citation:
Un de mes premiers Strange !
Comme moi

en plus, cela devait être l'une des premieres fois que je faisais connaissance avec Logan-Serval

j'avais bien aimé aussi le superbouffon à l'époque
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 02/05/2006, 21h34
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
C'est quand même une belle arnaque le alpha Fmight de Byrne....1 an après l'épisode d'Harfang tout en blanc, ça fait un peu louche.....quelle feignasse!
Anoter que dans cet épisode, Colossus a un maillot de bain de taille XXXL!
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 12/05/2006, 20h19
Avatar de sim theury
sim theury sim theury est déconnecté
Zuvembie
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: novembre 2003
Messages: 4 010
sim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireursim theury vise plus juste que le Tireur
GROO the Wanderer #15, May 1986, Epic

"Groo and the Monks"
Sergio Aragones : Dessin / Mark Evanier: "Conditioner"/ Tom Luth : Coloriste / Stan Sakai Lettreur

"There never was a hero who was quite as dumb as Groo.
His I.Q. totalled zero, Give or take a point or two.
When there was trouble to the West, Then Groo would sally forth.
And hurry off to do his best Directly to the North.
A maiden once was captured By a dragon for a feast.
And Groo was so enraptured, He killed her and kissed the beast.
And yet, his life's an open book, The kind that really grabs you.
That is if you can overlook, How many times he stabs you."

Moral:"In the contest between simplicity and silence, silence hasn't got a prayer."


Synopsis : Aprés un engagement trop hatif, Groo doit choisir entre le suicide et la retraite dans un monastère. Groo accepte de devenir moine et de faire voeu de silence (quelqu'un y croit ? 8) )

+ en Back-up un histoire du "Minstrel"

La citation du jour
"Q : Define an eternity
A : Groo making a decision..."


Les trés riches heures du mercenaire Groo

Citation:
Ah, la noblesse et l'honneur des samurais !



Citation:
"Tu préfères à vie ..."



Citation:
"Premier précepte des moines : Le voeu de silence"


Groo-ologeek :



- Histoire rééditée dans : The Groo Dynasty (Marvel/Epic)

Réponse avec citation
  #14  
Vieux 12/05/2006, 20h58
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Toulouse
Messages: 19 856
michel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrison
Excellent !!! Et culte pour Bald Groo
__________________
http://www.comicsvf.com

Les récaps (rigolotes) de Game of Thrones Saison 5

Stannis à Davos : On n'a rien pu faire, ils étaient au moins genre vingt-deux et puis y en avait un torse nu.
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 14/05/2006, 15h03
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DEFENDERS N°122
Publié par Marvel en Août 1983.
"Things to come!", 22p.
Scénario: JM De Matteis
Dessin: Don Perlin
Encrage: Kim de Mulder
Cover: Don Perlin encré par Brent Anderson



L'ère des belles covers sur Defenders commence!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
De retour au monastère, Brother joshua, dont les pouvoirs ont disparu avec la Dark Soul d'Hellstorm, est réintégré sans sanction au couvent. Daimon est prêt à y aller aussi mais Patsy lui dit qu'elle l'aime...mais Daimon part quand même mais finalement revient sur ses pas et lui dit qu'il l'aime aussi! Le lendemain, ils annonceront qu'ils quittent les défenseurs, vont s'installer, coppuler comme des bêtes et se marrier! Val fait la tronche et s'en va, tandis que Patsy explique sa décision à dolly et la console de son départ avec un gros calin (attendez...ah ben non, c'est pas Bisounours comics pourtant... ).


Décidément, c'est la descente aux enfers pour Hellstorm!! Il va être obligé de supporter cette blondasse rousse de Patsy!

Beast a acheté un chien qui pisse partout, appelé Sassafras! Il fait des roulades avec lui, se fait léchouiller etc...
Finalement, Val fait un salut guerrier du haut du toit à Patsy qui s'en va tandis que Beast reçoit plein de courrier de fans venant d'Avengers Mansion et aussi....la visite d'Iceberg, qui lui saute dans les bras puis qui accompagne Beast et Gargoyle dans la salle de bains (quel mateur!). Au sortir de la salle de bain, Hank et Bobby qui jouait à celui qui est le plus vite en bas de l'escalier (attendez...ah ben non, c'est bien Defenders et pas Bisounours Comics.. percute Overmind le boute-en-train qui dit qu'il irait bien au resto avec eux mais il a pas le sou....


Une des scénes les plus dynamiques de ce numéro...

C'est pas grave, Hank paiera . D'ailleurs il tombe sur Vera qui l'envoie chie rparce qu'il a oublié leur rendez-vous du soir précédent...Suit une discussion passionnante sur ce que c'est de faire partir des Defenders..., soudain interrompue par Gargyle qui s emet à danser avec Dolly! Yepie! Accordéon!!! . a la fin, tout le monde trinque au Champomy à l'amitié, aux jours meilleurs et aux partouzes entres membres des defenders (cherchez l'intrus! ).
Ah oui, j'oubliais, Hulk, Silver Surfer, Dr Strange et Namor sont réunis au Sanctum Sanctorum par le stratégème d'un elfe qui leur tire alors dessus et Walkyrie se casse en Asgard parce que ce grand ronchon d'Odin a besoin d'elle pour une mission!

Commentaire:
Un épisode de transition vers la nouvelle équipe des Defenders, avec départ d'Hellcat et Hellstorm et arrivée d'Iceman. Vous pouvez débrancher votre pace maker en lisant ce numéro, qui est d'une platitude confondante... tout y est d'un gentil mielleux teinté de kitsch et ce ne sont pas les dessins de Perlin qui vont vous réveiller...
Arrivée de Kim de Mulder, qui sera un très bon encreur sur Perlin. Là, à part sur le spremièr epages, son encrage est encore assez léger mais le côté sombre qu'il apportera ajoutera d el'ambiance à la série , qui en manque cruellement.


J'ai omis les panels suivants: ça aurait pu vous choquer, laisseur un peu d'intimité pour se retrouver...

En fait, cet épisode ressemble trait pour trait à ces previews d'Archie Comics qu'on voit sur le forum de temps en temps: c'est tout aussi niais, en moins bien dessiné. A noter que certaines scénes sont tellement kitsch qu'elles en deviennent marrantes au second degré (la scéne de danse, de la salle de bain, Overmind l'empoté au bas de l'escalier, Patsy qui caline dolly...)


Defenders: disponibles dans toutes les bonnes maisons de retraite!



Toujours aussi indéfendable mais quelques changements s'opérent...

Visitez le topic consacré aux DEFENDERS!

Dernière modification par XXL ; 30/05/2006 à 18h23.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Il y a 20 Ans : Septembre 1986 (Marvel) Niglo Retro - Hall of Heroes 140 29/05/2007 15h43
Il y a 20 ans: Octobre 1986 (Marvel) XXL Retro - Hall of Heroes 171 28/05/2007 18h49
Il y a 20 ans: Août 1986 (Marvel) XXL Retro - Hall of Heroes 138 28/05/2007 18h35
Il y a 20 ans: Juillet 1986 (Marvel) sim theury Retro - Hall of Heroes 155 02/02/2007 08h29
Il y a 20 ans : Juin 1986 (Marvel) XXL Retro - Hall of Heroes 121 25/01/2007 10h51


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 10h19.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !