Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Retro - Hall of Heroes > Archives des GenSen

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 27/04/2006, 16h08
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 229
doop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starman
Marvel Heroes reborn

Il y a presque dix ans :
HEROES REBORN

Marvel, dirigée alors par BOB HARRAS, désire relancer ses séries super héros qui chutent dans les ventes, proportionnellement au succès des séries X (à l’époque, n’importe quel perso dans sa série régulière aurait été capable de vendre plus de 10 numéros, pas comme maintenant).
Quelle meilleure idée que de faire revenir au bercail les petits poussins éclos quelques années plus tôt qui avaient décidé de voler de leurs propres ailes mais dont l’inconstance avait finalement réussi à les mettre dans le creux de la vague, à savoir les artistes du label IMAGE, enfin, pas tous, puisque seuls deux studios vont s’occuper du relaunch , à savoir ceux de JIM LEE (WILDSTORM) et de ROB LIEFELD (X TREME). (Cela aurait d’ailleurs été intéressant de voir ce que TOP COW aurait pu faire avec les VENGEURS ou IRON MAN ; ou Mc FARLANE sur CAP AMERICA).
En effet, si TOP COW et Mc FARLANE (et dans une autre mesure WILDSTORM avec WILDCATS) se portent plutôt bien grâce à des séries comme SPAWN ou WITCHBLADE qui sortent régulièrement, c’est un peu la déroute pour LIEFELD, qui sort bide sur bide (même si à l’époque, les bides se vendaient plus que les BEST SELLERS d’aujourd’hui).
MARVEL n’est pas financièrement au TOP NIVEAU, et il faut faire un coup d’éclat, d’où ONSLAUGHT, qui tue et propulse une grande partie des superhéros non mutants dans un univers parallèle (à l’exception de SPIDER MAN). Faut dire que c’est le BAZAR : IRON MAN est redevenu jeune et sans cervelle dans sa série qu’un JIM CHEUNG en petite forme n’arrive pas vraiment à faire décoller (scénarios de KAVANAGH) ; les VENGEURS sortent d’un arc TRAHISON qui aurait pu être intéressant mais trop long et qui a perdu de la saveur, THOR ne vend plus malgré des numéros de qualité de MESSNER LOEBS et DEODATO ; idem pour CAP AMERICA malgré un buzz important avec WAID/GARNEY (opération REBIRTH, etc…) et les FF sortent d’une très longue période DE FALCO/RYAN trop conspué à mon goût mais avec de grosses erreurs telles la FANTASTIC FORCE, par exemple. Il faut remettre de l’ordre, et surtout, faire reparler de ces séries qui tombent petit à petit dans l’oubli.
On va donc faire mourir tous ces héros, relancer quatre séries avec de gros noms d’artistes et de dessinateurs et faire croire que ce sont des ongoings se déroulant dans leur propre univers, un ULTIMATE UNIVERSE avant l’heure.
Le DEAL est clair, moyennant une grosse somme d’argent, LEE et LIEFELD vont se servir des histoires de base de ces super héros pour les moderniser et les mettre à la portée des jeunes lecteurs. LIEFELD n’ayant jamais craché sur l’argent et LEE se demandant ce qu’il doit faire avec une compagnie qui devient de plus en plus grosse et qu’il a du mal à diriger (il la revendra d’ailleurs quelques années plus tard chez DC) acceptent tous les deux. Chacun des studios s’occupera de deux titres, CAPTAIN AMERICA et AVENGERS pour LIEFELD et FANTASTIC FOUR et IRON MAN pour WILDSTORM.
Evidemment, les plus sceptiques d’entre nous se demandaient si ces deux compagnies allaient pouvoir tenir la distance, LIEFELD étant le roi des projets avortés et JIM LEE ayant du mal à sortir régulièrement des planches ; si ce n’était pas qu’un coup marketing.
Analysons donc ces séries quelque dix ans après leur lancement
On va donc les faire dans l’ordre, à savoir tous les numéros 1, CAP, FF, IRON MAN, AVENGERS puis tous les numéros 2 etc……



ET ON ATTAQUE FORT avec
CAPTAIN AMERICA vol 2 #1


Histoire/Crayonnés/Editeur : ROB LIEFELD
Scénariste : JEPH LOEB
Encreur : JON SIBAL
Avec l’aide de CHUCK DIXON pour l’histoire



Résumé : Tout est calme dans la belle ville de Philadelphie, sauf que Steve Rogers, un père de famille tout ce qu’il y a de plus normal (et de plus patriote puisque sa femme nous dit que s’il le pouvait, il repeindrait sa maison en bleu blanc et rouge) n’arrête pas de faire des rêves bizarres : il est vêtu d’un drapeau Américain et combat de méchants nazis.



Il en parle à son ami Nathan et ses collègues de bureau dont certains réagissent bizarrement à l’évocation de ces rêves. Un jour, sur la route qui le mène à son travail, son regard croise celui d’un vieux passant qui semble le reconnaître (il est peut-être vieux, mais il a une bonne vue et une bonne mémoire) !



Pendant ce temps, la jeune RIKKI BARNES se lamente sur son sort, elle vient d’être refusée dans son académie de danse, et en plus de ça, son frère (méchant puisqu’il a des cheveux verts et un pote qui doit faire trois fois sa taille, réellement !) veut se rendre à une réunion du WORLD PARTY, une organisation nazie dont la vitrine et le représentant s’appelle MASTER MAN, un super soldat Allemand.

Euh, j'ai un pote il a un problème parce que son bras est plus gros que moi.....



Lors de la réunion, un agent du SHIELD infiltré arrive à descendre en coulisse et s’aperçoit que le WORLD PARTY a dissimulé dans le sous sol des missiles nucléaires juste avant d’être exécuté par une mystérieuse figure…



Pour STEVE, ça va toujours pas fort, ses rêves le hantent et il erre seul comme une âme en peine dans la rue. Il tombe alors sur le vieil homme de tout à l’heure, ABE WILSON, qui lui dit qu’on a besoin de lui, l’appelle par son nom et l’emmène dans un dépôt où il lui donne le bouclier qu’il a vu dans ses rêves.

Quand on est vieux, on se tasse, mais de partout...
Ils sont alors attaqués par des agents du WORLD PARTY (Cap a été dénoncé par un de ses collègues de travail), ABE meurt et Steve, après avoir mis une tôle aux soldats, lui dit que sa mort sera vengée.

DE l'action de l'action et encore de l'action...

Sur l’hélicarrier du SHIELD, NICK FURY demande à ses agents de retrouver ROGERS. Le patriote vient de se réveiller.



Mon avis : On rit mais on ne se moque pas ! Ce n’est pas le but, mais force est de constater qu’en deçà du style de LIEFELD, qui a tous les défauts qu’on connaît et on ne va pas s’y attarder, je vous laisse les scans pour juger, c’est surtout l’histoire qui pêche par des incohérences énormes, du genre le WORLD PARTY qui cache des missiles dans la cave de l’endroit où il font leur réunion , les personnages secondaires totalement caricaturaux (ABE WILSON, MASTER MAN et la femme de STEVE) et les discours et les phrases mièvres qu’assène JEPH LOEB à tour de page. L’histoire de départ sur le papier est plutôt intéressante, faire du CAPTAIN un agent endormi, et à le mérite de tenter quelque chose de différent, sauf que l’exécution est désastreuse, LIEFELD peut à la rigueur faire quelques pages dynamiques et flashy, mais niveau storytelling c’est une cata ! Ce qui est bizarre, c’est que lorsque je l’avais lu, mais c’était il y a dix ans de cela, j’avais trouvé ça pas si mal que ça, sauf que là, je viens de changer radicalement d’avis à la relecture. Disons qu’on va attendre les numéros suivants pour voir si le niveau remonte !

FANTASTIC FOUR VOL 2 #1 : RENAISSANCE



Jim Lee : Histoire et Dessins
Brandon Choi : Script
Scott Williams : Encrage
Joe Chiodo et Martin Jimenez : Couleurs
Mike Heisler et Jonathan Peterson : Editeurs



Résumé :
Le docteur Reed Richard a construit une navette (l’EXCELSIOR) pour aller explorer une anomalie stellaire, c’est la compagnie Storm qui finance, dirigée par Susan, son frère Johnny n’étant qu’un chargé des relations publiques.


Evidemment, c’est un ami de Reed et Susan, Ben Grimm qui pilotera la navette. Sauf que voilà, le gouvernement a décrété que cette anomalie était dangereuse pour la sécurité du pays, et charge donc Wyatt Wingfoot, du F.B.I. de reprendre l’affaire en mains.


Ils débarquent donc Reed du projet, tout le monde se rebelle et Wingfoot envoie nos quatre amis en prison. Ce qu’on apprend aussi, c’est que Wingfoot ne travaille pas que pour le gouvernement, mais aussi pour un étrange personnage se cachant derrière une armure de métal : VICTOR VON DOOM. Ils chargent donc scanners et armes nucléaires sur l’EXCELSIOR et s’apprêtent à la faire décoller vers l’anomalie stellaire.
Sauf que nos quatre amis arrivent à se libérer, mais trop tard, l’EXCELSIOR est déjà lancé dans sa mission suicide.

Ils décident de prendre un prototype expérimental, moins sur et moins blindé pour aller empêcher la première navette d’exploser. Arrivés prés de l’anomalie stellaire, dans l’espace, ils se rendent compte que celle-ci envoie un signal, c’est une sorte de code pour parvenir à un contact ; en plus, quelque chose semble sortir de l’anomalie, sauf que c’est à ce moment là que l’EXCELSIOR balance ses missiles nucléaires, que les radiations augmentent en intensité et que l’anomalie explose, bombardant tout le monde de rayons cosmiques !



Le vaisseau de Reed franchit alors l’atmosphère et se crache en mer. Du vaisseau en flamme sort alors un être de feu qui n’est autre que JOHNNY STORM, qui s’est transformé en une véritable torche humaine !


Sur la plage, il retrouve Reed qui lui a développé la possibilité de pouvoir allonger son corps à volonté. Ils en arrivent à la conclusion que ce sont les rayons cosmiques qui ont modifié leur structure génétique et se mettent à la recherche de leurs deux autres compagnons. Susan, vivante, se rend compte que le réacteur principal de la fusée va très rapidement atteindre sa masse critique et exploser, il faut vite retrouver les autres et le désamorcer ! Elle tombe alors sur un être tout de pierre formé qui n’est autre que BEN GRIMM, devenu une sorte de chose !


Lorsque les quatre amis se retrouvent enfin, ils sont attaqués par des monstres bizarres qui ne sont rien d’autre que des crétures commandées par l’HOMME TAUPE !


Mon avis : Comment dire ? Ces heroes reborn devaient refaire les origines des plus grand super héros pour un lectorat plus jeune, et c’est le cas ici. Le scénario est correct, on ne peut pas trouver quoique ce soit à redire, si ce n’est qu’il n’y a pas de petits détails inventifs, c’est juste une resucée des origines des FF, sans apporter rien de plus. Ce n’est pas mauvais, mais pour des lecteurs qui s’attendaient à de la nouveauté, c’est un peu ennuyeux car Jim Lee et ses amis n’arrivent pas à faire sortir ce récit de son carcan originel ! Question dessin, c’est du très bon JIM LEE, version WILCATS et ça me fait penser à la relecture que quand même, son trait a mochi depuis ses épisodes. Je trouve les dessins plus fins que maintenant et beaucop moins bâclés.
Pour résumer, ce n’est pas mauvais du tout, mais ça manque gravement d’originalité.


THE AVENGERS VOL 2 #1 : AWAKEN THE THUNDER


Histoire-Dessins (p20/41)- Editeur : ROB LIEFELD
Script : JIM VALENTINO
Dessins (p1/19) : CHAP YAEP
Encrage : JON SIBAL et MARLO ALQUIZA
Couleurs : ASHBY MANSON


Histoire : On commence avec un LOKI désorienté qui s’aperçoit que ASGARD a disparu ; il se dit alors qu’il va pouvoir enfin se défaire de son frère détesté THOR.


THOR qui est emprisonné dans un carcan de glace et qui vient d’être découvert par une expédition sponsorisée par le SHIELD en NORVEGE et dirigée par le Dr DONALD BLAKE accompagné de sa douce infirmière JANE FOSTER. LOKI envoie un sort sur le corps emprisonné, sauf que ce dernier ne fonctionne pas, il en déduit que le corps de THOR doit être sous protection d’un quelconque sortilège !
BLAKE et FOSTER décident d’appeler ce nouveau groupe formé par le SHIELD, LES VENGEURS !
C’est d’ailleurs vers le QG des VENGEURS, dans le port de NEW YORK que la forme astrale de LOKI se rend où il se fait tout de suite repérer par une occupante des lieux, WANDA, une sorcière, accompagnée de sa mère adoptive qui l’a trouvée un beau jour sur le pas de sa porte, AGATHA HARKNESS ! LOKI s’enfuit et continue sa visite dans le Q.G. où il voit dans l’ordre, le SWORDSMAN ; HAWKEYE ; HELLCAT et VISION ; il tombe finalement sur CAPTAIN AMERICA qui se remémore ses dernières aventures (que nous n’avons pas encore vues) !




On assiste aussi à une prise de bec entre GYRICH, un agent du gouvernement qui ne supporte pas l’idée d’une équipe sponsorisée par les fonds d’état et NICK FURY, le chargé de l’opération AVENGERS et aussi directeur du SHIELD !
La VISION et la SORCIERE ROUGE se rendent dans le laboratoire du Q.G. où l’on fait la connaissance de HANK PYM et de sa femme JANET lorsque l’alarme résonne. DON BLAKE vient d’appeler et on envoie dons les vengeurs en NORVEGE !
Ils essayent désespérément de sortir THOR de son cercueil de glace (CAP lance son bouclier, solidifié par la VISION et renforcé par un sort HEX de WANDA !) et BINGO, THOR est libéré !



LOKI apparaît alors et dit à son frère que ce sont les vengeurs les méchants (comme c’est le dieu du mensonge, c’est normal, même si on ne comprend pas trop pourquoi).
Une bataille s’engage alors, et au moment où CAP est en train de raisonner le dieu de Tonerre, LOKI retourne sa veste et balance un sort sur eux. THOR est alors bien énervé et va se battre contre son frère jusqu’à ce que LA SORCIERE ROUGE, d’un coup de baguette magique, renvoie LOKI dans une autre dimension !


THOR trouve que ce sont de grands guerriers et se joint donc aux VENGEURS, tout cela sous l’œil maléfique de l’Enchanteresse, qui noue alors un pacte avec LOKI pour que lui se débarrasse de THOR et des vengeurs, et que elle récupère sa fille, LA SORCIERE ROUGE !

J'ai les jambes de quatre ADRIANA KAREMBEU et je t'emmerde

Mon avis : OUH LA LA !!!!! Certainement le numéro le plus faible des quatre ! L’histoire est totalement bateau mais est cohérente, au moins, ce qui est déjà ça, mais c’est surtout les dialogues qui font très peur, en effet, il faut être très fort pour écrire des tournures de phrases à la ASGARD, et là c’est JIM VALENTINO qui s’y colle, et c’est vraiment mauvais ! Les personnages ne sont aucunement développés, mais alors aucunement puisque le MYSTERIEUX HAWKEYE n’a même pas une ligne de dialogue, ce qui ne fait pas grand-chose pour booster le mystère que devait être son identité secrète ! Niveau dessins, CHAP YEAP n’est pas fort, aussi bien dans les dessins que dans le storytelling mais c’est pas grave, il est remplacé au bout de 20 pages par le grand ROB ; qui nous livre encore des planches dont lui seul à le secret, même si là, quand il s’agit de scènes de pure action et de personnages qui font des doubles pages, ça ne choque pas autant que sur CAPTAIN AMERICA, c’est presque passable, bon il reste le problème de l’enchanteresse qui serait presque jolie, si elle n’avait pas des cuisses de 3m50 de long !
Donc pour l’instant on a un groupe de super héros sans aucune personnalité qui se regroupe, c’est à peu prés tout, après, comme la sorcière rouge est le seul personnage qui ait deux lignes de développement dans toute l’histoire (tu as été abandonnée et tu as de grands pouvoirs mystiques), le fait que l’enchanteresse soit sa mère n’a aucune valeur tragique pour le récit (puisque cette dernière est apparue la planche d’avant). Au pire c’est un clin d’œil aux anciens lecteurs des avengers, ce qui n’est pas le but dans HEROES REBORN.

IRON MAN vol 2 #1 : HEART OF THE MATTER


Histoire et script : SCOTT LOBDELL et JIM LEE
Dessins : WHILCE PORTACIO
Encrage : SCOTT WILLIAMS et JD
Couleurs : JOE CHIODO et MARTIN JIMENEZ
Editeur : MIKE HEISLER

Résumé : FLASHBACK : Rebel, un ami de TONY STARK expérimente une armure créée par ce dernier, ça foire et l’armure explose, avec REBEL dedans.



Le présent : Alors que Tony Stark vient d’être acquitté dans un procès qui l’opposait à l’état de NY , pour fraude et espionnage, un de ses ouvriers dans son usine de BUFFALO devient fou et tue tous les employés en hurlant HAIL HYDRA !
Dans le loft de TONY, où se trouvent également le DOCTEUR BRUCE BANNER ; son attaché publicitaire HAPPY HOGAN et LIZ ROSS, chef de la sécurité à STARK INTERNATIONAL, le milliardaire fait preuve d’une froideur et d’un cynisme terrible, traitant les manifestants en bas (qui protestent contre l’issue du procès) de fourmis et ne démontrant aucune compassion pour personne puisqu’il donne une fête pour célébrer sa victoire.


BRUCE se remémore alors le bon vieux temps où lui, TONY, REBEL et REED et un certain VICTOR formaient les chevaliers atomiques de la table ronde, lorsque le milliardaire n’était pas la personne au cœur glacé qu’il est devenu. A la réception, on rencontre JASPER SITWELL, agent du SHIELD, qui discute avec le Dr SAMSON, dont il semble que ce soit son seul témoignage en tant que psychiatre de STARK qui l’ait sauvé !
TONY donne sa conférence de presse, disant qu’on l’a déclaré innocent, remerciant son avocate JEN WALTERS et disant que la tournée est offerte par les contribuables de New York !Ce qui n’est pas sans déclancher la colère de PEPPER POTTS, l’assistante personnelle de STARK qui lui jette son verre à la figure !


Pendant ce temps là, le complexe de BUFFAlo a été totalement envahi par l’HYDRA et son chef : MADAME HYDRA, leur but pour l’instant : forcer la chambre GAMMA ce qui déclanche une alarme : LIZ ROSS et BRUCE s’empressent d’y aller sous l’œil curieux de JASPER SITWELL.
Retour à la fête de STARK : TONY vient voir PEPPER et lui demander si ça va mieux, croyant que son patron est venu discuter, elle lui demande de sortir de sa carapace émotionnelle dans laquelle il est enfermé et lui fait un calinou, sauf que STARK lui dit qu’il n’est passé la voir que pour lui confirmer qu’elle était bien virée ! L’hélico de ROSS et BANNER s’apprête à rentrer dans l’usine de BUFFALO lorsqu’il est descendu et que ses passagers sont capturés !
SITWELL vient alors chercher STARK pour lui dire qu’il y a eu une alerte dans son usine et ils décident de s’y rendre tous les deux !
A l’intérieur, MADAME HYDRA avoue à BANNER, le créateur de la bombe GAMMA que son but est de faire exploser celle-ci, pour faire des milliers de morts !


BRUCE, enfermé à l’intérieur de la bombe, qui vient d’être amorcée et prête à exploser décide de se sacrifier devant les yeux de BETTY ; il va faire plonger celle-ci vers le centre de la terre, pensant que le manteau terrestre va protéger tout le monde de l’explosion. En arrivant vers l’usine, JASPER et TONY voient un trou dans le sol, il semblerait que quelque chose ait crée ce cratère de l’intérieur, comme s’il voulait ressortir à l’air libre. Ils voient alors une grosse forme verdâtre rentrer dans l’usine : c’est HULK qui balance un gros rocher sur l’hélico !


L’appareil s’écrase et STARK est grièvement blessé (il a un éclat dans le ventre), il se dirige alors vers l’usine pour activer le projet prometheus : une armure volante pouvant aussi lui assurer les premiers soins (une comme celle qu’on avait vu dans le Flashback).


Pendant ce temps, SITWELL retrouve dans le complexe HULK qui a capturé LIZ, il n’a pas le temps d’intervenir que déjà STARK et son armure arrivent à la rescousse !

Mon avis : Enfin quelque chose d’inventif ! Faut dire que là, il y a un vrai scénariste, à savoir SCOTT LOBDELL qui nous donne une version de Tony assez nouvelle sous la forme d’un gars à la personnalité froide, cynique et égoïste. Il parvient aussi à lier BANNER et HULK dans l’histoire, sans que cela ne soit trop tiré par les cheveux. Les personnages, eux, sont biens définis et ont une personnalité claire et précise. NON, franchement c’est plutôt une bonne surprise niveau scénario. En revanche, c’est au niveau dessins que ça se gâte ! En effet, Portacio, arrive à faire certaines planches bien bien regardables mais il a clairement un problème avec les visages. Il semble vraiment difficile de faire la différence entre SITWELL, SAMSON ou MADAME HYDRA, LIZ ROSS et PEPPER POTTS. Sur les scènes d’action c’est plutôt pas mal et son hulk est intéressant ; ainsi que son TONY STARK. Pour moi le meilleur épisode des quatre de HEROES REBORN !

Dernière modification par sim theury ; 02/11/2015 à 21h50.
  #2  
Vieux 27/07/2007, 13h47
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 229
doop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starman
CAPTAIN AMERICA vol 2 #2




Scénario : ROB LIEFELD et JEPH LOEB (oui, celui de HEROES)
Dessins : ROB LIEFELD
Encrage : JON SIBAL


STEVE ROGERS court chez lui son bouclier à la main , car il pense que sa femme PEGGY et son fils RICK sont en danger après ce que lui a dit le vieux WILSON avant de mourir.
Il débarque donc comme un fou avant de trouver PEG et RICK respectivement en train de faire la vaisselle et de regarder la télévision. , sauf qu’ils ont quelque chose de bizarre, aucun des deux ne semble s’apercevoir de la présence de STEVE.
Enervé, il décide de trouver ce qui se passe, arrive alors NICK FURY, qui lui rappelle le sermon qu’il a fait d’allégeance aux ETATS UNIS !
STEVE se rue sur NICK et le soulève, lui demandant qui il est et ce qu’il veut !
FURY se présente ; c’est le chef du SHIELD et il lui démontre que sa femme et son enfant ne sont en fait que des robots ; jouant le jeu d’une femme et d’un fils aimant ; des L.M.D. « LIFE MODEL DECOY »
Il lui apprend qu’il n’a jamais été marié, qu’il n’a jamais eu d’enfants que toute sa vie est fausse ; il lui demande aussi de lui faire confiance, car ni lui ni le président des USA n’avaient d’autre possibilité.
Pendant ce temps là, à PHILADELPHIE, RIKKI BARNESest réveillée par son frère, qui a décidé de quitter la maison définitivement pour aller rejoindre la secte nazie d’ALEXANDER, le WORLD PARTY.
Au même moment, à un endroit classé TOP SECRET, le lieutenant de l’armée de l’air JIM « FAUCON » WILSON est prié d’atterrir d’urgence sur le porte avion dont le nom est lui aussi TOP SECRET. On lui apprend une bien triste nouvelle, la mort de son père, ABRAHAM WILSON. On lui demande aussi de se rendre immédiatement dans les quartiers du SHIELD à PHILADELPHIE pour de plus amples informations.
Pendant ce temps, dans les quartiers du WORLD PARTY, ALEXANDER et ses comparses dont un certain docteur HAUPTMAN torturent l’agent du SHIELD qu’ils ont capturé. On apprend alors que le vilain derrière tout cela est CRANE ROUGE !



Mon avis : l’intrigue avance, très lentement. On apprend que toute la vie de ROGERS n’est qu’un leurre car sa femme et ses enfants n’étaient que des robots programmés pour lui faire croire qu’il avait une vie normale. Et dire que ce grand benêt ne s’est aperçu de rien depuis des années, que son fils ne grandissait pas, etc….
On nous introduit aussi le FAUCON, même s’il n’est pas encore au courant et on va placer tout le monde à PHILADELPHIE. Une question se pose encore : pourquoi le SHIELD et le président des USA ont agi comme ça envers STEVE. Grosse surprise aussi, le véritable chef du parti nazi est CRANE ROUGE !
Bon niveau dessin, ROB LIEFELD reste à la hauteur de ses premiers numéros, avec quand même un petit peu moins de détails quand même. La maison de STEVE est bien vide.
En plus, on peut être sûr que l’action ne se passe pas à CUBA dans la mesure où les gens ont des jambes plus longues que le reste de leur corps. Ce numéro est dédié à MARK GRUENWALD ; il a dû être content de la haut….


FANTASTIC FOUR vol 2 #2

Scénario : JIM LEE et BRANDON CHOI (là aussi ils sont deux)
Dessins : JIM LEE
Encrage : Scott Williams

Les quatre Fantastiques sont aux prises avec l’Homme Taupe, qui vient de mettre la main sur le réacteur de leur fusée et veut s’en servir pour détruire le monde. L’impétueux JOHNNY STORM entre en action (d’ailleurs l’intensité de sa flamme perturbe les créatures souterraines) mais l’homme taupe le met au tapis avec son bâton.
Ils vont devoir se battre contre les créatures de l’homme taupe, et c’est BEN et REED qui vont s’en charger. Voyant que la lumière éblouit les créatures ; REED demande à JANE de rendre invisible une partie du plafond, pour qu’un rayon de soleil puisse passer. Il va ensuite le refléter sur un gros caillou en forme de diamant que BEN a trouvé, ce qui va aveugler tout le monde et permettre aux quatre aventuriers de s’échapper avec le réacteur.
A leur sortie à l’air libre, une grande lumière les accueille….

Plus bas, dans les profondeurs de l’océan, dans la cité marine d’ATLANTIS, LORD KANG veut absolument voir le prince NAMOR, malgré le refus de LADY DORMA. Leur discussion est interrompue par ORTHUS, dont la femme vient de faire un malaise. Ils nageaient en effet tranquillement lorsque l’eau est devenue noire et polluée, causant une attaque à la jeune femme. KANG en profite pour aller dire à NAMOR que cela suffit, que les HUMAINS sont en train d’empoisonner leurs eaux et qu’il faut réagir absolument en les attaquant. NAMOR accepte.

Nos quatre amis se réveillent, on les a changé et ils sont emprisonnés dans un endroit inconnu. JOHNNY va faire fondre les murs de la prison et BEN fait un trou dans le mur principal du bâtiment. Sauf que voilà, ils se retrouvent en plein ciel.

Ils étaient en effet prisonniers de l’héliporteur du SHIELD, dont les agents les font prisonniers encore une fois. On les conduit alors devant le chef du SHIELD, NICK FURY, pile au moment où NAMOR lance son attaque contre NEW YORK.
FURY refuse de leur dire pourquoi l’agent WINGFOOT a tenté de les tuer, mais veut bien utiliser leurs pouvoirs pour combattre le prince des mers. Ils mettent donc un costume et se lancent à l’assaut de NAMOR.
Les voilà donc attaquant le prince des mers, qui a un peu de mal au départ, lorsque JOHNNY lui lance des boules de feu, mais erreur fatale, BEN GRIMM lui met un coup de poing qui l’envoie directement dans l’eau. Il en ressort donc beaucoup plus fort et avec une trompette pour appeler GIGANTO, un monstre géant des profondeurs.


Mon avis : si il ne se passait pas grand chose dans CAPTAIN AMERICA , ici l’intrigue fonce très vite (trop d’ailleurs) puisqu’en quelques pages on se retrouve de l’homme taupe au QG du SHIELD et ensuite contre NAMOR. Pas grand chose de nouveau, si ce n’est la facilité avec laquelle les Fantastiques maîtrisent déjà leurs pouvoirs. Le dessin de JIM LEE est quand même assez solide pour faire passer la pilule.

AVENGERS vol 2 #2

Scénario : ROB LIEFELD/JIM VALENTINO/JEPH LOEB (ils sont trois cette fois ci)
Dessins : CHAP YEAP
Encrage : JON SIBAL


L’agent GYRICH, qui est chargé superviser les vengeurs est fou furieux. En effet, le groupe a décidé d’admettre un nouveau membre, le divin THOR dan ses rangs. D’ailleurs, ils sont en train de tester sa force qui est phénoménale et le robot ULTRON, inventé par le docteur PYM, est incapable de déterminer de quelle matière son marteau est composé.
Pendant ce temps ; JANET VAN DYNE fait les couturiers avec HELLCAT et WANDA MAXIMOFF pour mieux les habiller. Leur shopping est interrompu par des passants qui hurlent en criant qu’on est en train d’envahir la Terre !
A l’hôtel des VENGEURS, SWORDSMAN et HAWKEYE ont une discussion tendue. Le dernier ne semble pas apprécier l’autorité et le fait de se faire donner des ordres tandis que CAPTAIN AMERICA reçoit un message de FURY : un vaisseau énorme est en train de flotter au dessus de MANHATTAN. Il demande aux vengeurs d’enquêter, et de neutraliser le cas échéant.
Les vengeurs attaquent et sont confrontés à un mystérieux individu avec un masque bleu prénommé KANG, et qui veut conquérir la Terre.
Pendant ce temps, LOKI et l’ENCHANTERESSE passent un marché dans les limbes tandis que sur terre, HAGATHA HARKNESS a un sale pressentiment : quelque chose menace WANDA !
A MANHATTAN rien n’y fait, KANG assomme les VENGEURS les uns après les autres. Il ne reste debout plus que VISION, CAP et HAWKEYE
Qui vont tomber à leur tour. KANG les fait tous prisonniers grâce à la technologie de son vaisseau.
On apprend qu’en fait KANG a capturé les VENGEURS non pas par désir de conquête, mais par amour pour sa bien aimée MANTIS…

Mon avis : Comment dire ??? Vous pensiez que CAPTAIN AMERICA avait un scénario pourri et des dessins minables ; eh bien on a droit à pire ici, puisque les scénario peut tenir ici sur un timbre poste avec des dialogues bien sentis, en particulier THOR. Mais le plus choquant est quand même le travail de CHAP YEAP, qui réussit le tour de force d’être plus mauvais que son patron ROB LIEFELD. Expressions délirantes, Liefeldisées à l’extrême ; storytelling véritablement improbable. Ce numéro est vraiment ….différent…..
On se dit que pour une série telle que les VENGEURS, il fallait bien ça ! A part ça, comme aux grands débuts de l’ère IMAGE, aucun des personnages n’est développé ne serait-ce qu’un peu. On attend impatiemment le numéro 3.


IRON MAN vol 2 #2


Scénario: SCOTT LOBDELL et JIM LEE (là aussi; il fallait bien être deux)
Dessins : WHILCE PORTACCIO
Encrage : SCOTT WILIAMS et JD.


IRON MAN est aux prises avec HULK. Il veut absolument lui faire lâcher le chef de la sécurité de STARK INTERNATIONAL, LIZ ROSS….
HULK refuse bien évidemment, et lui dit que c’est la faute de la bombe et des gens à têtes de serpent. Il ne veut pas lâcher LIZ et IRON MAN est contraint d’utiliser ses répulseurs sur la brute épaisse qui émet en plus de ça un taux de radiation impressionnant.
Il va donc assommer la brute et récupérer LIZ, qui lui apprend que les terroristes de l’HYDRA ont envahi le complexe et fait sauter la bombe GAMMA tous cela sous les yeux de JASPER SITWELL, dégoûté d’avoir passé autant de temps pour avoir gagné la confiance de STARK afin que celui –ci lui donne le contrôle de son empire et qui voit non seulement LIZ vivante, mais un nouveau concurrent IRON MAN.
HULK se réveille et contre attaque tandis que SITWELL, qui croit toujours que STARK est en piètre santé avec un éclat d’obus prés du cœur ; part à la recherche de ce dernier.
La bataille concernant HULK et IRON MAN emmène les deux prés d’une falaise donnant sur une rivière. Un hélicoptère de la presse arrive alors et HULK,gêné par la lumière lui envoie un rocher. IRON MAN emploie alors son rayon tracteur pour éloigner l’hélico du projectile. Et tandis que LIZ tombe sur SITWELL ; STARK est en mauvaise posture.
En effet, son armure est en déperdition totale d’énergie. Dans un dernier effort, STARK arrache les câbles d’électricité du sol et les envoie sur HULK.
Tous deux tombent dans la mer ; l’armure de STARK étant immobile !


Mon avis : Une grosse scène de bagarre ; les intrigues n’avancent pas non plus, mais le travail de LOBDELL sur les dialogues est tout à fait correct, les personnages sont un peu plus développés que dans les trois autres séries et en plus PORTACCIO s’en sort très bien, son IRON MAN étant puissant comme il faut. Son HULK en revanche est un peu ridicule, mais bien massif. L’avantage ici c’est que vu qu’il n’a que de la baston a dessiner, PORTACCIO, qui n’arrive pas à faire les visages, s’en sort bien. En terme de qualité, la meilleure série parmi les quatre.
  #3  
Vieux 29/07/2007, 12h08
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 229
doop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starman
CAPTAIN AMERICA vol 2 #3



Scénario: LIEFELD et LOEB
Dessins:LIEFELD
Encrage: SIBAL et STUCKER



FLASHBACK: CAPTAIN AMERICA est dans le bureau de HARRY.S.TRUMAN en 1945, qui le félicite pour sa participation active à la victoire : TRUMAN apprend à CAP qu’ils viennent de lâcher une bombe atomique sur HIROSHIMA, et lui demande de dire à la radio qu’il supporte la décision du président devant tous les Américains.
CAP refuse, disant qu’il a droit à la liberté de parole et claque la porte. TRUMAN demande alors à un petit nouveau, le SERGENT FURY de s’occuper du problème.
Et nous voilà de retour au présent : depuis cette époque, ils ont enfermé CAPTAIN AMERICA dans des rôles différents, lui faisant croire qu’il vivait avec femme et enfants (le sérum du super soldat ne le fait pas vieillire en fait).
FURY dit à CAP qu’il a maintenant le choix : soit il retourne dans sa fausse vie, soit il vient travailler avec lui pour le SHIELD. STEVE accepte ; l’emmène sur l’héliporteur du SHIELD et lui présente ses coéquipiers ; l’agent spécial SHARON CARTER et le commandant en second TIM DUGAN, alias DUM DUM.

Je m’appelle SHARON CARTER et j’ai un peu les os du bassin déformés. C’est grave docteur ?

Ils vont lui donner aussi un nouveau costume : CAPTAIN AMERICA est de retour.
Une fois habillé, NICK va lui présenter une nouvelle équipe, nommée les VENGEURS.
Pendant ce temps, à PHILADELPHIE, dans les locaux du WORLD PARTY ; CRANE ROUGE engueule ALEXANDER parce qu’il a réveillé CAPTAIN AMERICA ; mais ce n’est pas grave, il a recruté quelqu’un pour s’en occuper : CROSSBONES. ALEXANDER est vexé qu’on lui ait pris sa place et est un peu jaloux.
A ARLINGTON, CAPTAIN AMERICA rencontre le lieutenant WILSON, et lui fait part de ses condoléances pour le décès de son père. WILSON lui répond que s’il est mort c’est de sa faute, et lui envoie un méchant coup de poing dans la figure.
La discussion commence, mais est interrompue par CROSSBONES et ses hommes ! CROSSBONES va d’ailleurs défaire CAPTAIN AMERICA en deux coups de poing.



Prends ça !


Mon avis:
- CAPTAIN, on t’a manipulé et fait vivre une fausse vie pendant 50 ans, ça te dirait de venir avec nous pour travailler ?
- Pas de problème !
C’est à mon avis le gros point faible du scénario, qui en dehors de ça n’est pas si mauvais. Faut dire aussi qu’il ne se passe pas grand chose non plus, puisque c’est la présentation de CAP et des gens du SHIELD. Peut être l’épisode le moins raté depuis le début vu qu’il ne se passe pas grand chose. On notera aussi le grand effort de continuité fait sur les 4 séries puisque CAP ne dirige pas encore les VENGEURS alors qu’ils apparaissent non seulement dans leur propre série depuis trois mois , mais aussi dans l’épisode de FANTASTIC FOUR.
L’attaque de CROSSBONES est expédiée en quelques planches. Après, c’est du ROB LIEFELD tel qu’on le connaît.
  #4  
Vieux 24/08/2007, 10h07
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 229
doop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starman
FANTASTIC FOUR vol 2 #3
REVELATIONS
Histoire et dessins: JIM LEE
Script : BRANDON CHOI
Encrage : SCOTT WILLIAMS


Un monstre marin attaque NEW YORK. NICK FURY, non content d’avoir envoyé les FF contre le prince NAMOR, a aussi appelé les VENGEURS à la rescousse! Ils s’occupent du monstre tandis que SUE discute avec le prince, qui ne veut rien entendre. Il va s’en prendre à REED ? puis à JOHNNY en cassant une borne incendie, ce qui va éteindre la flamme de la torche, mais par la même occasion décupler ses pouvoirs. Il va ainsi pouvoir mettre une grosse pâtée à BEN et le propulser d’un coup de poing dans un building à des centaines de mètres de là.
Les vengeurs ne pouvant rien faire contre le monstre, ils s’attaquent au prince ; mais CAPTAIN AMERICA arrête le combat : en effet il reconnaît NAMOR (ils se sont battus ensemble pendant la deuxième guerre mondiale ! Il enlève son masque et essaye de le convaincre d’arrêter l’attaque contre le peuple de la surface.

BEN, lui , assommé , fait un rêve. Il revit sa discussion avec SUE lorsque cette dernière lui a demandé de conduire la fusée de REED. On apprend d’ailleurs que notre bon BEN nourrit de profond sentiments pour la jeune femme d’affaires. IL se réveille au milieu d’une galerie d’art, celle de la jeune sculpteuse aveugle ALICIA MASTERS. Sa galerie a été transformée en hôpital de fortune !
Ils deviennent instantanément amis et elle lui dit qu’il a un cœur de héros juste avant qu’il ne reparte au combat! D’ailleurs il a un plan pour se défaire de GIGANTO le monstre : il en fait part à FURY.

Tandis que NAMOR, SUE et CAPTAIN AMERICA discutent ; NAMOR est pris d’un malaise. DORMA pense qu’il s’agit de la peste des eaux qui a atteint NAMOR.
Avant de s’évanouir, NAMOR demande à DORMA d’arrêter l’attaque, mais un rayon de feu vient les frapper : il s’agit de KRANG, qui veut continuer l’attaque et en même temps se débarrasser de NAMOR pour devenir roi à sa place. Les vengeurs se jettent contre les troupes de KRANG !
KRANG contrôle désormais GIGANTO tandis que REED, qui vient de se réveiller va procurer au prince une assistance médicale.
Pendant ce temps, GRIMM vole à FURY (qui était venu le chercher) sa voiture à moteur quantique. Son but, faire exploser le moteur dans la gueule de GIGANTO ! Il s’agit bien évidemment d’une mission suicide mais BEN pense qu’il est le seul à pouvoir résister à une telle explosion.
Pendant ce temps, REED découvre que le virus qui affecte NAMOR est en fait un poison crée de toutes pièces par KRANG ! Il fabrique une antidote et NAMOR se réveille.
BEN , lui se projette dans la gueule du monstre et sort du vaisseau juste avant, il est récupéré dans les airs par la torche tandis que le monstre explose et que NAMOR demande à ses troupes d’arrêter l’attaque et d’emprisonner KRANG.
Les fantastiques sont ensuite harassés par la presse et se voient décrétés les nouveaux héros de la ville.
Les FF passent donc un accord avec le SHIELD, qui leur donne un bout du BAXTER BUILDING comme QG. FURY leur annonce que WYATT WINGFOOT a disparu.
L’équipe est créée.

Mon avis : Finalement, cette série, même si on sent venir les choses quinze pages avant qu’elles n’arrivent est assez distrayante. JIM LEE livre une jolie prestation sans abuser de SPLASH pages et on s’aperçoit que son storytelling n’est pas si mauvais que ça. Il évite l’esbroufe pour se consacrer juste aux dessins et à l’histoire. Le scénario n’a évidemment pas grand intérêt et se contente d’une pâle imitation des scénarios mythiques du tandem LEE/KIRBY . C’est néanmoins une des séries les plus lisibles de la marque HEROES REBORN.
  #5  
Vieux 24/08/2007, 10h08
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 229
doop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starman
AVENGERS vol 2 #3

Histoire: ROB LIEFELD et JIM VALENTINO
Script : JEPH LOEB
Dessins : CHAP YEAP
Encrage : JON SIBAL



NICK FURY, voyant que les vengeurs ont été capturés, lance ses troupes du SHIELD à l’assaut du vaisseau de KANG! A l’intérieur le méchant vilain a enfermé les héros dans des cages et s’est approprié leurs armes, sous les yeux de MANTIS. En une rafale, il va se débarrasser de tout le SHIELD !
Sur l’île des VENGEURS ; JAN et HANK ont une dispute à propos de la nouvelle création de HANK, un robot s’appelant ULTRON. Par la même occasion, JAN annonce à HANK que ses camarades ont été fait prisonniers, et puis voilà…

Dans le vaisseau de KANG, THOR appelle son marteau, qui lui obéit même à distance ! Il lui demande de le rejoindre et les voilà tous libres !

Il en a un gros marteau, celui là…

Tandis qu’une AGATHA HARKNESS entre dans l’hôtel des vengeurs en utilisant sa magie, sous prétexte qu’elle veut voir WANDA ; une autre AGATHA (vraisemblablement la vraie) est attaquée chez elle, à SALEM par LOKI !

Les VENGEURS se jettent donc du vaisseau de KANG pour littéralement lui tomber dessus. En agissant en vraie équipe, ils vont mettre le méchant à terre WANDA va alors utiliser son pouvoir HEX pour arrêter le champ de force autour de l’armure du vilain tandis que THOR va lui mettre un bon coup de marteau !
Alors que SWORDSMAN s’apprête à le tuer, MANTIS se jette et le supplie de l’épargner. CAPTAIN AMERICA dit que les vengeurs ne tuent pas, et au moment où ils s’apprêtent à l’arrêter, KANG se téléporte avec MANTIS !
Alors qu’ils sont la proie d’une intense réflexion (SWORDSMAN a l’impression d’avoir déjà vu cette MANTIS) , le vaisseau rejette un corps, celui de la vision, complètement cassé.
Regardez bien cette page où nos héros sont censés “réfléchir” après le départ non voulu de KANG! Excellent !


Mon avis : FRANK MILLER est un escroc ; il a tout pompé sur AVENGERS volume 2 pour ses histoires sur ALL STAR BATMAN ! SPLASH pages improbables partout ; scénario incohérent et absolument dramatique de nullité, rien n’est à sauver dans ce numéro, où notre grand ami CHAP YEAP se donne à fond comme jamais avec un storytelling très « personnel » et des positions ainsi que des proportions bien à lui (voir la taille du marteau de THOR !). Non , sérieux, c’est culte !!!!! Je ne me rappelais pas que c’était aussi mauvais, vraiment ! A la relecture, je pense que cette série est la pire des années 90, sans aucun problème. Le pire c’est qu’elle s’attaque aux VENGEURS , une des séries symboliques de MARVEL pour nous donner la totale déconstruction d’un mythe, en plus il y a trois scénaristes, et aucun pour se rendre compte que personne n’est gêné lorsque KANG, qui doit être remis aux autorités, s’échappe, personne ne réagit. De la même manière, JAN et HANK se foutent royalement du sort de leurs camarades . Et puis les dessins de YEAP, c’est quelque chose quand même ! Regardez cette jolie ¾ SPLASH page !

Dernière modification par doop ; 24/08/2007 à 13h32.
  #6  
Vieux 24/08/2007, 10h08
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 229
doop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starman
IRON MAN vol 2 #3


Histoire : SCOTT LOBDELL et JIM LEE
Dessins : WHILCE PORTACIO
Encrage : SCOTT WILLIMAS, JD, TOM Mc WEENEY, TREVOR SCOTT


Les fantastiques débarquent sur les décombres de l’usine STARK et discutent avec JASPER SITWELL ; ils sont à la recherche de TONY STARK, HULK et ce mystérieux IRON MAN

Chez PEPPER POTTS, TONY débarque en armure : il est mal en point et a absolument besoin d’être branché à une batterie. Aussitôt dit, aussitôt fait dans la cave de PEPPER.

Ailleurs, MADAME HYDRA attend un invité , un assassin free-lance qui se fait appeler WHIRLWIND et qui va l’aider à se débarrasser des gens qui la gênent.

Retour à l’entreprise mère STARK, ou PEPPER conduit un TONY en cachette dans sa voiture pour que personne ne s’aperçoive de sa condition tandis qu’à NEW YORK, un homme nommé ARTHUR et ruiné par STARK quitte sa femme pour aller se venger de lui.

PEPPER et TONY savent qu’ils doivent se dépêcher avant que le gardien à qui PEPPER a raconté des mensonges pour rentrer dans l’usine (elle a été virée à l’épisode 1, rappelez vous) ne donne l’alerte. Elle branche TONY sur une machine et l’armure s’auto répare. Là, TONY raconte à PEPPER qu’il ne s’était jamais senti aussi vivant depuis des années. Leur discussion est interrompue par LA CHOSE, qui débarque en arrachant une porte.
IRON MAN intervient et la bataille commence, avant d’être rapidement stoppée par REED. TONY hésite à dire au chef des fantastiques qui il est en réalité derrière son armure, mais c’est PEPPER qui va encore une fois trouver une idée. Elle présente à REED IRON MAN , le nouveau garde du corps de TONY STARK et lui demande d’aller chercher son patron dans la pièce à côté. IRON MAN s’exécute et TONY arrive en chemise de nuit ; racontant à REED que IRON MAN l’a protégé de HULK et l’a ramené ici pour sa sécurité. , tout s’arrange donc.


Sauf pour ARTHUR PARKS à NEW YORK , décidé à conduire une dernière expérience dans son usine d’optique abandonnée depuis sa ruine par TONY, et qui va se transformer en LASER VIVANT.

Mon avis : Toujours la meilleure série des quatre, la plus inventive en tout cas, car contrairement aux FF, elle ne fait pas une redite molle des origines de TONY et réussit à créer un personnage totalement différent, et en tout cas carrément plus développé que les autres (ne parlons même pas des VENGEURS ou de CAP AMERICA). C’est intéressant et pas bête, en ce qui concerne les dessins, c’est toujours pareil : si les machines et la technologie sont particulièrement bien dessinées PORTACIO, (qui commence à avoir du retard vu les 4 encreurs crédités) a toujours du mal avec les personnages humains.


source cover: comicsvf
Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Bloodshot Reborn #6 scarletneedle Singles 6 18/07/2015 03h18
Bloodshot Reborn #4 scarletneedle Singles 0 03/07/2015 19h30
Bloodshot Reborn #3 scarletneedle Singles 9 12/06/2015 21h34
Arkham Reborn #3 (of 3) scarletneedle Singles 1 23/12/2009 09h18
Arkham Reborn #2 (of 3) scarletneedle Singles 1 25/11/2009 10h24


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 19h56.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !