Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Retro - Hall of Heroes

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 01/09/2005, 18h50
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Il y a 20 Ans : Septembre 1985



STRANGE N°189
Lug, septembre 1985.



LA DIVISION ALPHA : Bataille de Titans (15 pages sur 17)
(Blood Battle, in Alpha Flight #10, mai 1984)

Scénario, dessin & encrage : John Byrne.
Couverture : John Byrne.

Résumé :

Sur le mont Logan, Walter Langowski, handicapé par une fracture au bras gauche, tente d’échapper au Super-Skrull. Peine perdue, ce dernier n’a aucun mal à le retrouver. Après une nouvelle chute, il disparaît sous un amas de neige. Il en ressort transformé en Sasquatch, dans une incarnation bestiale où rien de l’esprit de Langowski ne semble subsister. Mis à mal physiquement, le Super-Skrull va hypnotiser son adversaire, puis l’utiliser pour fabriquer un rayon téléporteur qui renverra le Skrull sur sa planète d’origine où il pourra se soigner – il a été exposé dans l’espace à des radiations cosmiques mortelles. Mais avant que l’appareil ne soit achevé, Langowski a repris le contrôle de Sasquatch et utiliser le téléporteur sur le Super-Skrull avant qu’il ne soit correctement aligné. L’extraterrestre disparaît dans un hurlement.

Une semaine plus tard, Walter Langowski regagne son appartement à Vancouver, où l’attend Aurora, qui lui apprend qu’elle et son frère se sont séparés.

Embauché comme cadre chez Roxxon, James Hudson se rend à New York où il trouve un appartement à louer.


Commentaire :

La seconde partie de ce récit est moins convaincante, un peu trop bavarde. Elle lance néanmoins quelques pistes intéressantes qui seront développées par la suite : la crainte de Langowski de perdre le contrôle de Sasquatch, ses retrouvailles avec Aurora, l’embauche de Hudson par Roxxon (la compagnie corrompue du Marvel Universe par excellence).


A noter :

On aperçoit brièvement dans cet épisode Captain America (sous son identité civile de Steve Rogers) et son amie Bernie Rosenthal, que James Hudson croise en quittant l’appartement qu’il vient de louer.


Casting :

Sasquatch, Guardian, Aurora.

Captain America, Bernie Rosenthal.

Super-Skrull.


LA DIVISION ALPHA : Liens de famille… (5 pages)
(Family Ties, in Alpha Flight #10, mai 1984)

Scénario, dessin & encrage : John Byrne.

Résumé :

James Hudson annonce à Jeanne-Marie Beaubier qu’elle a un frère, Jean-Paul. Après la mort de leurs parents, Jean-Paul a été adopté par des cousins de sa mère, eux-mêmes tués dans un accident quelques années plus tard. Comme Jeanne-Marie, Jean-Paul est un mutant. Il a profité de ses dons pour devenir champion de ski. James Hudson le convoque pour lui proposer de rejoindre la Division Alpha et lui présenter sa sœur. D’abord méfiant, il n’aura d’autre choix que d’accepter après avoir serré la main de Jeanne-Marie, provoquant un éclair aveuglant.


Commentaire :

Rapide présentation du passé de Véga. Le personnage apparaît encore plus arrogant que ce que l’on a coutume de voir de lui.


A noter :

Etait-il dans l’intention de John Byrne de faire de Jean-Paul Beaubier un personnage gay ? Une remarque de James Hudson peut le laisser supposer : « Vous aviez tout : l’argent, la gloire, les femmes… Bien que vous ne sembliez guère intéressé par les femmes. » Une hypothèse que vient néanmoins tempérer la suite du dialogue : « Je suppose que tout ce qui compte pour vous, c’est de gagner et de faire manger la poussière… ou la neige aux autres ! »


Casting :

Véga (Northstar), Aurora, Guardian.




L’HOMME ARAIGNEE : L’Ombre d’un sinistre Passé ! (22 pages)
(Shadow of Evils Past, in Amazing Spider-Man #238, mars 1983)

Scénario : Roger Stern.
dessin : John Romita Jr.
Encrage : John Romita.
Couverture : John Romita Jr. & John Romita.

Résumé :

Après que tante May a signé tous les papiers lui permettant d’ouvrir sa maison de retraite, elle va fêter ça en ville en compagnie de Peter et Nathan Lubensky. Mais ils manquent de peu de se faire écraser par une voiture pourchassée par la police. Peter se lance aussitôt à sa poursuite. Grâce à son intervention, la voiture termine sa course dans un réverbère. L’un des truands à bord, Georgie, parvient à s’enfuir et se réfugie dans les égoûts. En marchant au hasard, il va faire une découverte inattendue : l’ancienne cache du Bouffon Vert. Il prend aussitôt contact avec un homme et lui fait visiter l’endroit. Ils vident entièrement le repère. Puis, pour supprimer toute race permettant de remonter jusqu’à lui, l’homme fait exploser la camionnette de Georgie – avec son propriétaire à l’intérieur. Il teste ensuite les différents gadgets du Bouffon (citrouilles explosives, planeur) et modifie légèrement son costume. Il devient ainsi le Super-Bouffon.


Commentaire :

Avec cet épisode, Roger Stern décide de faire du neuf avec de l’ancien. Depuis la mort (que l’on croyait alors définitive) du Bouffon Vert, son fils Harry avait à plusieurs reprises repris le masque, sans jamais avoir l’envergure de l’original. Stern introduit donc ce nouveau personnage, dont on ignore la véritable identité – et on l’ignorera très longtemps – et l’événement est suffisamment important pour que le scénariste lui consacre la quasi-totalité de cet épisode. On remarquera également la présence à l’encrage de John Romita Sr., autre symbole fort, puisqu’il avait fait ses débuts sur cette série dans Amazing Spider-Man #39 (août 1966, trad. in Strange n°37, janvier 1973), épisode dans lequel le Bouffon Vert révélait à l’Araignée sa véritable identité.


A noter :

Réapparition de Mary Jane Watson (et de sa tante Anna), qu’on n’avait plus vue dans la série depuis Amazing Spider-Man #201 (février 1980, trad. in Strange n°156, décembre 1982).

Il s’agit de la première apparition du Super-Bouffon. Néanmoins, il est déjà apparu plusieurs fois, sous son identité civile de Roderick Kingsley, dans Spectacular Spider-Man #43 (juin 1980, trad. in Nova n°41, juin 1981), #48 (novembre 1980, trad. in Nova n°46, novembre 1981) et #57 (août 1981, trad. in Nova n°55, août 1982). Son identité ne sera révélée que dans Spider-Man : Hobgoblin Lives #3 (mars 1997, trad. in Marvel Top n°8, septembre 1998), mini-série signée Roger Stern.

Pour les lecteurs français, il s’agit de la deuxième apparition du Super-Bouffon, Spectacular Spider-Man #85 (décembre 1983, trad. in Nova n°83, décembre 1984) ayant été traduit avant celui-ci.


Casting :

L’Araignée (Spider-Man).

May Parker, Nathan Lubensky, Mary Jane Watson, Anna Watson, Joe Robertson, Lance Bannon.

Le Super-Bouffon (Hobgoblin).




L’HOMME ARAIGNEE : Et voici le Super Bouffon ! (22 pages)
(Now strikes the Hobgoblin, in Amazing Spider-Man #239, avril 1983)

Scénario : Roger Stern.
dessin : John Romita Jr.
Encrage : Frank Giacoia.
Couverture : John Romita Jr. & Al Milgrom.

Résumé :

Plusieurs succursales d’Osborn Manufacturing ont été attaquées ces dernières semaines. Rien ne semble avoir été volé, mais on a découvert à chaque fois des pièces secrètes dont tout le monde ignorait l’existence. Le responsable est le Super-Bouffon, qui vide l’une après l’autre les nombreuses caches du Bouffon Vert. La situation inquiète l’Araignée, qui craint que le responsable ne découvre dans les notes de Norman Osborn sa véritable identité. Il se rend au hasard dans l’une des caches qu’il connaît, et tombe sur le Super-Bouffon. Celui-ci va tenter d’éviter le combat et de fuir, mais l’Araignée le prend en chasse. Le Super-Bouffon devra faire exploser une canalisation de gaz pour distraire l’Araignée et prendre la poudre d’escampette. Mal en point après ce combat, il réalise alors qu’il ignore quel est le secret qui a permis au Bouffon Vert de tenir tête à l’Araignée.


Commentaire :

Premier round entre le Super-Bouffon et l’Araignée, nettement à l’avantage de ce dernier. Hormis les gadgets dont il dispose, le Super-Bouffon n’a aucun super-pouvoirs, contrairement à Norman Osborn. Un problème qui sera rapidement réglé.


A noter :

L’apparition de la Chatte Noire (hospitalisée suite à son combat contre le Docteur Octopus et le Hibou) se situe entre Spectacular Spider-Man #77 (avril 1983, trad. in Nova n°76, mai 1984) et #78 (mai 1983, trad. in Nova n°77, juin 1984).

Madame Web apparaissait précédemment dans Amazing Spider-Man #230 (juillet 1982, trad. in Strange n°186, juin 1985). Après l’attaque du Fléau, elle semble avoir perdu la mémoire et ses pouvoirs de précognition.

La précédente apparition d’Harry Osborn a eu lieu dans Amazing Spider-Man Annual #16 (1982, trad. in Strange Spécial Origines n°223bis, juillet 1988).


Casting :

L’Araignée (Spider-Man).

Harry Osborn, la Chatte Noire (Black Cat), Madame Web, Jean DeWolf, Lance Bannon, Amy Powell.

Le Super-Bouffon (Hobgoblin)




DAREDEVIL : Le Voyage… (20 pages sur 22)
(Journey, in Daredevil #197, août 1983)

Scénario : Denny O’Neil.
dessin : William Johnson, Klaus Janson (p.2-6) & Larry Hama (p.2-6).
Encrage : Mike Mignola & Klaus Janson (p.2-6).
Couverture : Bill Sienkiewicz & Klaus Janson ( ?).

Résumé :

Alors qu’il se trouve tard le soir à son bureau, Matt Murdock échappe de peu à la mort lorsqu’un flic travaillant pour Tarkington Brown lui lance un bâton de dynamite. Quoique blessé à la tête, il décide néanmoins de prendre l’avion pour le Japon dès le lendemain. Il arrive avant l’Osama Maru, à bord duquel se trouve le Tireur. Il s’y introduit mais, à la place du Tireur, il trouve une jeune femme menottée, Yuriko Oyama. Il la libère et ils quittent ensemble le bateau.Elle lui apprend que le Tireur a été débarqué quelques heures plus tôt et conduit sur une île. L’homme qui l’a amené au Japon s’appelle Vent Noir.


Commentaire :

L’action progresse assez peu dans cet épisode, qui marque le début sur la série de William Johnson, dans un style radicalement différent de celui de Janson.


A noter :

Première apparition de Yuriko Oyama, qui quelques années plus tard deviendra Lady Deathstrike (in Alpha Flight #33, avril 1986, trad. in Strange n°211, juillet 1987).


Casting :

Daredevil.

Foggy Nelson, Debbie Harris-Nelson, Yuriko Oyama.

Le Tireur (Bullseye), Lord Vent Noir (Lord Black Wind).
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 01/09/2005, 20h18
Avatar de Monsieur Mehdi (expert en connerie)
Monsieur Mehdi (expert en connerie) Monsieur Mehdi (expert en connerie) est déconnecté
Debil Genius
 
Date d'inscription: décembre 2004
Localisation: Geekopolis
Messages: 10 460
Monsieur Mehdi (expert en connerie) change la caisse du Fauve
tres tres bien


Citation:
Posté par Niglo
Stern introduit donc ce nouveau personnage, dont on ignore la véritable identité – et on l’ignorera très longtemps –
Et c'est qui au fait le super bouffon alors?
__________________
je fais mon gougoune et je reviens
uneviedestar.free.fr
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 01/09/2005, 20h48
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Citation:
Posté par monsieur mehdi
tres tres bien



Et c'est qui au fait le super bouffon alors?
La réponse se trouve 2 paragraphes plus bas...

Ce n'est pas le seul à avoir porté la tenue du Super-Bouffon, puisque Ned Leeds et Jason Macendale (ex-Jack O'Lantern) lui ont emprunté son planeur.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 01/09/2005, 21h50
Avatar de Samo
Samo Samo est déconnecté
Casual Daddy
 
Date d'inscription: décembre 2004
Messages: 15 537
Samo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister Fantastic
Il a été zigouillé Macendale non ?

D'ailleurs le coup d Kingsley = bouffon ,c'est de la ret con non?
En tout cas, j'ai toujours aimé l'episode de la mort (pitoyable) de Leeds.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 01/09/2005, 22h02
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Citation:
Posté par Samo
Il a été zigouillé Macendale non ?

D'ailleurs le coup d Kingsley = bouffon ,c'est de la ret con non?
En tout cas, j'ai toujours aimé l'episode de la mort (pitoyable) de Leeds.
Macendale a été tué par Kingsley.

Pour ce qui est de l'identité du premier Hobgoblin, si on en croit Stern, ce n'est pas une retcon.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 01/09/2005, 23h46
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Tout à fait, ça n'est pas une recon, je viens juste de relire une ancienne interview, et dès le début, c'était censé être Kingsley. On a ensuite imposé au niveau éditorial que ce soit Ned Leeds.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 02/09/2005, 01h27
Avatar de Samo
Samo Samo est déconnecté
Casual Daddy
 
Date d'inscription: décembre 2004
Messages: 15 537
Samo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister FantasticSamo est intelligent comme Mister Fantastic
Merci a tous les 2.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 02/09/2005, 10h57
Avatar de cyclopebox
cyclopebox cyclopebox est déconnecté
Tombeur de mutantes
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Entre les cuisses d'Emma Frost
Messages: 11 626
cyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titans
Un très bon numéro que ce Strange, ceux qui vont suivre vont être de la même teneur.
__________________
Allez, tout le monde en choeur chante avec moi :

"Wolverine est un idiot, c'est Cyclope le plus beau !"
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 02/09/2005, 15h49
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


NOVA N°92
Lug, septembre 1985.



LES 4 FANTASTIQUES : Bataille de Titans ! (17 pages)
(Battle of the Titans !, in Fantastic Four #212, novembre 1979)

Scénario : Marv Wolfman.
dessin : John Byrne.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Walt Simonson.

Résumé :

Les Quatre Fantastiques, Galactus et Terrax arrivent sur Terre. Terrax commence aussitôt à semer la panique en ville, avant que Galactus ne le rappelle à l’ordre. Durant le voyage, les FF – à l’exception de la Torche – ont continué de vieillir. L’Invisible s’effondre. Mister Fantastic la conduit au Baxter Building et la plonge en hibernation, seul moyen pour qu’elle survive le temps qu’il mette au point un antidote contre le vieillissement accéléré des Skrulls. Il ignore qu’un Skrull se trouve à l’intérieur de l’immeuble : l’extraterrestre qui était apparu en même temps que la princesse Adora.

Le Sphinx s’est rendu en Egypte, son pays natal. D’un simple geste, il fait surgir du désert pyramides et sphinx. Lorsque Terrax arrive, il l’abat sans mal. Puis Galactus apparaît à son tour, et les deux êtres se font face. Terrax de son côté regagne le vaisseau, avec une seule idée en tête : se venger des Quatre Fantastiques.


Commentaire :

Marv Wolfman fait habilement monter la sauce tout au long de cet épisode, en attendant le duel final entre Galactus et le Sphinx – mais aussi l’affrontement entre Terrax et les FF, et le sort de ces derniers, transformés en vieillards par le rayon skrull. L’occasion de rappeler les origines du Sphinx, pour qui n’a pas suivi la série Nova où elles ont été évoquées pour la première fois.


A noter :

Le Skrull caché dans le Baxter Building s’était introduit dans l’immeuble dans Fantastic Four #204 (mars 1979, trad. in Nova n°88, mai 1985).


Casting :

Les Quatre Fantastiques : Mr. Fantastic, l’Invisible, la Chose (Thing), la Torche Humaine (Human Torch).

Herbie, le Gardien (Watcher).

Galactus, le Sphinx, Terrax.




LES 4 FANTASTIQUES : La Bataille finale ! (17 pages)
(In final Battle !, in Fantastic Four #213, décembre 1979)

Scénario : Marv Wolfman.
dessin : John Byrne.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : John Byrne & Joe Sinnott.

Résumé :

Les 4 Fantastiques ne semblent pas pouvoir faire le poids face à Terrax. La Chose est rapidement abattu, et Mister Fantastic demande à Herbie de le reconduire au Baxter Building pour le plonger en hibernation au côté de Jane. Seul face à Terrax, la Torche va réussir à l’immobiliser en perçant une canalisation contenant de l’oxygène liquide.

De leur côté, Galactus et le Sphinx s’affrontent. Les pouvoirs de ce dernier semblent insuffisants pour vaincre Galactus, qui va petit à petit prendre le dessus et finir par absorber son énergie. Il va ensuite détruire sa pierre de Ka avant de le renvoyer dans le passé, où il devra revivre éternellement la même destinée, celle-là même qu’il a cherché toute sa vie à éviter.

Le combat terminé, Mister Fantastic arrive, tenant dans ses mains l’anéantisseur ultime qu’il a fabriqué avec le matériel trouvé dans le vaisseau de Galactus. Ce dernier décide donc de quitter la Terre, sachant qu’il est désormais libre d’attaquer au moment de son choix. L’anéantisseur est en réalité un faux assemblé à la hâte par Richards, mais le bluff a fonctionné. A peine le vaisseau de Galactus parti, Mister Fantastic s’effondre.


Commentaire :

Marv Wolfman peut enfin donner la conclusion qu’il souhaitait à l’histoire du Sphinx, personnage qu’il avait créé dans les pages de Nova. L’affrontement entre Galactus et le Sphinx est à la hauteur de nos espérances, même si ce dernier n’a jamais semblé en mesure de pouvoir l’emporter. Le duel Terrax/FF mérite lui aussi le détour. Avec ce récit, Marv Wolfman retrouve le souffle épique et cosmique qui animait la série aux meilleurs moments de la période Lee/Kirby, et Byrne, spectaculaire à souhait, confirme qu’il est lui aussi parfaitement à l’aise dans ce genre.


A noter :

Le Sphinx fera son retour des années plus tard, dans Marvel Two-in-One #91 (septembre 1982, trad. in Spécial Strange n°59, novembre 1988).


Casting :

Les Quatre Fantastiques : Mr. Fantastic, l’Invisible, la Chose (Thing), la Torche Humaine (Human Torch).

Herbie, le Gardien (Watcher), Sayge.

Galactus, le Sphinx, Terrax.




L’HOMME-ARAIGNEE : La Réponse finale ! (22 pages)
(The final Answer !, in Spectacular Spider-Man #96, novembre 1984)

Scénario & dessin : Al Milgrom.
Encrage : Jim Mooney.
Couverture : Al Milgrom.

Résumé :

Après s’être débarrassé de son costume extraterrestre, l’Araignée rentre chez lui enfiler l’ancien, puis repart à la recherche de l’Epée, en compagnie de la Chatte Noire, qui tente de lui cacher ses liens avec le Caïd et la Réponse. Ils se rendent à l’immeuble du Caïd, où se trouve déjà Silvermane, à la recherche lui aussi de l’Epée qui lui a volé son âme et occupé à affronter les hommes de main du criminel. La Cape, très affaibli, est là également. De son côté, le Caïd cherche à utiliser les pouvoirs de l’Epée pour guérir sa femme, mais elle est trop faible pour lui être utile.

Ni l’Araignée ni le Caïd ne semblent capable d’arrêter Silvermane et de l’empêcher de s’emparer de l’Epée. La Réponse décide alors de donner son énergie à la jeune femme. Mais celle-ci l’absorbe trop vite, et la Réponse disparaît dans un éclair aveuglant. Rechargée au maximum, l’Epée rend sa lumière à Silvermane, qui semble soudain retrouver son humanité, et s’enfuit aussitôt. Le Caïd demande alors à l’Epée de sauver sa femme, mais celle-ci refuse, préférant donner sa lumière à la Cape qui retrouve aussitôt ses forces. Accusant l’Araignée et la Chatte Noire de ce fiasco, le Caïd jure de se venger.


Commentaire :

Conclusion réussi pour cet arc. Malgré le nombre élevé d’intervenants, le récit n’est jamais confus, et chaque participant trouve sa place dans l’histoire, y compris la Réponse. Une réussite.


A noter :

Cet épisode se situe après Amazing Spider-Man #258 (novembre 1984, trad. in Strange n°199, juillet 1986), dans lequel l’Araignée découvre que le costume qu’il a ramené des Guerres Secrètes est un symbiote vivant qui tentait de prendre possession de lui.

Casting :

L’Araignée.

La Chatte Noire (Black Cat), la Cape (Cloak), l’Epée (Dagger), Flash Thompson, Betty Brandt-Leeds.

Silvermane, La Réponse (Answer), le Caïd (Kingpin), Vanessa Fisk.




IRON MAN : Cap vers l’Ouest… (22 pages)
(On the Road…, in Iron Man #184, juillet 1984)

Scénario : Dennis O’Neil.
dessin : Luke McDonnell.
Encrage : Steve Mitchell.
Couverture : Luke McDonnell & Steve Mitchell.

Résumé :

James Rhodes, Morley et Clytemnestra font leurs préparatifs pour partir sur la côte ouest. Ils reçoivent la visite de Tony Stark, qui propose de se joindre à eux. Ils acceptent.

Se sachant repéré, Taurus a décidé d’éliminer Iron Man. Mais tous ses plans pour y parvenir vont échouer : il cache de la dynamite dans le moteur du camion de déménagement qu’a loué Rhodey, mais ce dernier la trouve à temps, par hasard ; il demande à Bélier de leur tendre une embuscade, mais sentant un piège, Rhodey a enfilé son armure et n’a aucun mal à mettre le vilain K.O. ; c’est ensuite le Verseau qui sabote les pneus du camion, qui termine sa course au fond d’une rivière, mais Iron Man a pu sauver ses trois amis à temps.


Commentaire :

Comment souvent depuis que O’Neil préside aux destinées de la série, on a droit à un épisode très linéaire, où les pièges se succèdent mollement. Plus intéressant est le retour de Tony Stark au côté de James Rhodes. Le scénariste suggère que les relations entre l’ancien et le nouvel Iron Man risquent de se tendre assez rapidement.


Casting :

Iron Man/James Rhodes, Tony Stark.

Morley Erwin, Clytemnestra Erwin.

Le Zodiaque : Taurus, Bélier (Aries), Verseau (Aquarius), Cancer, Capricorn, Gemini, Leo, Libra, Pisces, Sagittarius, Scorpio, Virgo.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 02/09/2005, 23h52
Avatar de pool
pool pool est déconnecté
Super Héros pété de thunes
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 138
pool change la caisse du Fauve
pffiiiouuu... m'e rappelle de tout, dingue, que de souvenir.
j'etais trop petit pour lire et comprendre l'anglais, j'faisais que regarder les images et j'comparais quansd ca paraissait en france...
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 02/09/2005, 23h57
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Tu avais accès à la vo ?
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 03/09/2005, 01h38
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


SPIDEY N°68
Lug, septembre 1985.



LES X-MEN : La Fille du Démon (15 pages)
(The Devil had a Daughter !, in X-Men #51, décembre 1968)

Scénario : Arnold Drake.
dessin : Jim Steranko.
Encrage : John Tartaglione.
Couverture : Jim Steranko.

Résumé :

Magnéto demande à Lorna Dane, sa fille, de choisir son camp. Les X-Men passent à l’attaque. Mais face à Magnéto et son armée de mutants, ils constatent rapidement qu’ils ne font pas le poids et choisissent de battre en retraite. Lorna Dane décide de rester auprès de Magnéto.

Quelques heures plus tard, Cyclope et Iceberg se disputent assez violemment au sujet de Lorna. Iceberg part en claquant la porte.

Un nouveau mutant se rend au repère de Magnéto : il se fait appeler Erik le Rouge et demande à rencontrer Magnéto.


Commentaire :

Deuxième et dernier épisode des X-Men illustré par Jim Steranko. C’est loin d’être ce qu’il a fait de mieux, l’épisode précédent était lui-même meilleur, ça reste néanmoins réussi, malgré un scénario assez peu intéressant.


A noter :

On découvrira dans l’épisode suivant que



Casting :

Les X-Men : Cyclope, Strange Girl (Marvel Girl), Angel, Iceberg (Iceman), le Fauve (Beast).

Lorna Dane.

Mesmero, robot-Magnéto.


LES X-MEN : Les Chasseurs de Fauve (5 pages)
(The Lure of the Beast-Nappers !, in X-Men #51, décembre 1968)

Scénario : Arnold Drake.
dessin : Werner Roth.
Encrage : John Tartaglione.

Résumé :

Le Conquistador et son serviteur Chico kidnappe Hank McCoy et ses parents. S’il refuse de l’aider, il menace de les tuer. Pendant ce temps, le Professeur X et ses X-Men (Cyclope, Iceberg et Angel) arrivent chez la famille McCoy et découvrent la maison vide.


Commentaire :

Une histoire dont le vilain se fait baptiser le Conquistador, se déguise en explorateur du XVIème siècle et est suivi d’un sbire dénommé Chico ne peut être foncièrement mauvaise.


Casting :

Hank McCoy.

Les X-Men : Professeur X, Cyclope (Cyclops), Iceberg (Iceman), Angel.

Norton McCoy, Edna McCoy.

El Conquistador, Chico.




GUERRES SECRETES : Menace au dehors, Danger au dedans ! (24 pages)
(Tempest without, Crisis within, in Marvel Super Heroes Secret Wars #3, juillet 1984)

Scénario : Jim Shooter.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : John Beatty.
Couverture : Mike Zeck.

Résumé :

Magnéto conduit la Guêpe jusqu’à son repère et tente de la convaincre qu’il ne lui veut aucun mal. Presque malgré elle, elle va assez rapidement se laisser séduire.

Du côté des héros, la plupart ont le mal du pays et occupent le temps en aménageant leur base. L’Araignée surprend une discussion des X-Men qui parlent de quitter la base pour aller retrouver Magnéto. Repéré, il leur échappe pour aller prévenir les autres, mais le Professeur X efface sa mémoire juste à temps. Thor rend visite à l’Enchanteresse dans sa prison et la libère le temps de parler avec elle. Ils se retirent dans une dimension parallèle.

Du côté des vilains, le Docteur Fatalis accueille deux nouvelles venues, qu’il dote de super-pouvoirs : Titania, à la force herculéenne, et Volcana, dont le corps est fait de lave en fusion. Fatalis ordonne ensuite l’assaut contre le Q.G. des héros. L’assaut est soudain et brutal, et les vilains n’ont aucun mal à libérer leurs camarades précédemment capturés.


Commentaire :

L’action n’avance pas beaucoup dans cet épisode, mais Jim Shooter en profite pour prêter davantage d’attention à ses personnages : quelques couples assez inattendus se forment (Magnéto et la Guêpe en particulier, même si la rapidité avec laquelle évolue leur relation n'est pas des plus vraisemblables), des dissensions apparaissent plus nettement (les X-Men prennent leurs distances par rapport aux autres héros, Thor et l'Enchanteresse s'isolent), le Professeur X se montre plus radical (depuis quand n’avait-il plus effacé les souvenirs de quelqu’un ?), l’humeur fluctuante de Hulk, etc. Le résultat se suit avec intérêt.

A noter :

Première apparition de Titania et Volcana. Jim Shooter n’explique pas comment elles sont arrivées sur la planète du Beyonder. Dans She-Hulk #10 (février 2005, non traduit), Dan Slott reviendra en détail sur cet épisode et les évènements qui l’ont précédé : Mary ‘Skeeter’ MacPherran (Titania) et Marsha Rosenberg (Volcana) se trouvaient à Denver (où se trouvait également Spider-Woman, comme on l’apprendra dans Secret Wars #7) lorsque le Beyonder téléporta la ville entière qui vint composer une partie de sa planète.


Casting :

Les Vengeurs : la Guêpe (Wasp), Miss Hulk (She-Hulk), Captain Marvel, Captain America, Thor, Œil de Faucon (Hawkeye), Iron Man.

Les X-Men : Professeur X, Tornade (Storm), Diablo (Nightcrawler), Malicia (Rogue), Cyclope (Cyclops), Serval (Wolverine), Colossus, Lockheed.

Les Fantastiques : Mr. Fantastic, la Torche Humaine (Human Torch), Ben Grimm.

L’Araignée (Spider-Man), Hulk, Magnéto.

Les Démolisseurs (Wrecking Crew) : le Démolisseur (Wrecker), Le Boulet (Thunderball), Le Compresseur (Piledriver), Bulldozer.

Docteur Fatalis (Dr. Doom), l’Enchanteresse (Enchantress), Ultron, l’Homme-Absorbant (Absorbing Man), Kang, Galactus, le Lézard (Lizard), l’Homme-Molécule (Molecule Man), Dr. Octopus, Volcana, Titania.




PUISSANCE 4 : Opération sauvetage (20 pages)
(Rescue !, in Power Pack #4, novembre 1984)

Scénario : Louise Simonson.
dessin : June Brigman.
Encrage : Bob Wiacek.
Couverture : June Brigman & Bob Wiacek.

Résumé :

Dans le vaisseau snark, une course-poursuite commence entre Puissance 4 et les Snarks. Katie perd une dent de lait, puis désintègre accidentellement le plancher de l’ascenceur où ils se sont réfugiés. Les enfants sont alors séparés, Katie et Julie d’un côté, Alex et Jack de l’autre. Ces derniers sont capturés par un rayon stabilisateur snark. Mais grâce à une diversion d’Alex, Jack parvient à en prendre le contrôle et retourne le canon contre les extraterrestres. Les garçons trouvent du même coup Vendredi qu’ils libèrent. De leur côté, Katie et Julie trouvent la pièce où sont retenue leurs parents, immobilisés par des bandelettes. Ils retrouvent leurs frères qui les aident à emmener leurs parents jusqu’à Vendredi. Puis Katie perce un trou dans la coque du vaisseau snark suffisamment grand pour permettre à Vendredi de passer à travers et de s’enfuir. Mais le vaisseau de la Reine des Snarks est à proximité et son rayon tracteur empêche Vendredi de partir. C’est alors que d’autres vaisseaux, semblables à Vendredi, arrivent et attaquent le vaisseau de la Reine, permettant à Vendredi de s’enfuir. Peu après, Byrel, un Kymellian, apparaît aux enfants et leur demande de lui raconter leur histoire. Il leur apprend ensuite qu’il est le père de Whitey. Les enfants n’ont rien à lui donner en souvenir d’eux, si ce n’est la dent de lait de Katie qu’elle lui offre. Plus tard, à son réveil, elle trouve sous son oreiller une pièce à l’effigie de Byrel.


Commentaire :

Tout cela peut paraître assez naïf, mais les personnages sont réellement attachants, par leur sincérité, leur maladresse à maîtriser leurs pouvoirs, leurs inquiétudes et leur débrouillardise. Face à eux, la balourdise des Snarks donne à la série une tonalité humoristique assez bienvenue. Et le dessin de June Brigman, bien qu’encore parfois un peu maladroit, est parfaitement dans la tonalité de la série.


Casting :

Puissance 4 (Power Pack) : G (Gee), Mass-Master, Lasera (Lightspeed), Energie (Energizer).

Vendredi, James Power, Mrs. Power, Byrel.

Les Snarks.

Dernière modification par Niglo ; 03/09/2005 à 02h04.
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 03/09/2005, 01h41
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Et merci à Michel de m'avoir remis en mémoire le flashback de She-Hulk #10 (et pour la relecture )

Dernière modification par Niglo ; 03/09/2005 à 02h05.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 03/09/2005, 09h04
Avatar de anteus
anteus anteus est déconnecté
petite pute
 
Date d'inscription: février 2004
Localisation: une île perdue
Messages: 5 191
anteus change la caisse du Fauve
les parents du PowerPack connaissent alors leur identité secrète? Jason Macendale c'est pas devenu le nouveau
même si ils expliquent pas comment il est revenu à la vie?
__________________
l'ultimatron
"Batman n'a pas un physique de jouet Musclor!" Béhès.
Voir Bendis sur Mon Petit Poney et puis mourir.Psycho Pirate.
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 03/09/2005, 10h13
Avatar de ollieno
ollieno ollieno est connecté maintenant
Un vieux qui passe par ha
 
Date d'inscription: octobre 2004
Localisation: Au Soleil
Messages: 2 463
ollieno prend sa vessie pour une Green Lanternollieno prend sa vessie pour une Green Lanternollieno prend sa vessie pour une Green Lanternollieno prend sa vessie pour une Green Lanternollieno prend sa vessie pour une Green Lanternollieno prend sa vessie pour une Green Lanternollieno prend sa vessie pour une Green Lanternollieno prend sa vessie pour une Green Lanternollieno prend sa vessie pour une Green Lanternollieno prend sa vessie pour une Green Lanternollieno prend sa vessie pour une Green Lantern
la teleportation de Denver n as ete expliquee qu en 2005 dans she hulk ???

de memoire il n y avait rien de clair a l epoque .
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Il y a 20 ans : Décembre 1985 Niglo Retro - Hall of Heroes 190 04/09/2008 11h11
Marvel 1985 #1 (of 6) scarletneedle Singles 23 23/05/2008 10h11
Il y a 20 Ans : Août 1985 Niglo Retro - Hall of Heroes 133 02/12/2007 20h38
Il y a 20 ans : Mai 1985 michel Retro - Hall of Heroes 161 31/10/2007 19h59
Il y a 20 ans : Avril 1985 michel Retro - Hall of Heroes 106 13/09/2007 16h43


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 10h07.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !