Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1201  
Vieux 28/11/2021, 20h10
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 14 778
Slobo vise plus juste que le TireurSlobo vise plus juste que le TireurSlobo vise plus juste que le TireurSlobo vise plus juste que le TireurSlobo vise plus juste que le TireurSlobo vise plus juste que le TireurSlobo vise plus juste que le TireurSlobo vise plus juste que le TireurSlobo vise plus juste que le TireurSlobo vise plus juste que le TireurSlobo vise plus juste que le Tireur
Citation:
Posté par mrcitrouille
Voir le message
Après je me doute que entre les contrats en cours, les sommes proposées, l envie des uns et des autres, les inimitiés, etc c est quasi mission impossible. Mais je dois dire que ça a gravement nuit à mon intérêt pour ces titres

Idem avec la Distinguée Concurrence lorsqu un numéro annivesaire comme celui d Aquaman se fait sans PaD et Calafiore

La nostalgie chez moi n est pas fragmentable. X-Factor de PaD sans Stromann c'est une tarte aux pommes sans pommes et avec Nauck c est une tarte aux pommes qui a le goût de poire. Alors ce n est pas mauvais mais ce n est pas ce que je recherche
Non c’est pas une tarte au poir, PaD & Nauck c’est le goût Young Just Us (young justice)
Réponse avec citation
  #1202  
Vieux 28/11/2021, 20h35
Avatar de mrcitrouille
mrcitrouille mrcitrouille est déconnecté
Terry Ridicule
 
Date d'inscription: février 2008
Localisation: Paris
Messages: 8 607
mrcitrouille se prélasse sur Thanagarmrcitrouille se prélasse sur Thanagarmrcitrouille se prélasse sur Thanagarmrcitrouille se prélasse sur Thanagarmrcitrouille se prélasse sur Thanagarmrcitrouille se prélasse sur Thanagarmrcitrouille se prélasse sur Thanagarmrcitrouille se prélasse sur Thanagarmrcitrouille se prélasse sur Thanagarmrcitrouille se prélasse sur Thanagarmrcitrouille se prélasse sur Thanagar
Ben si : imagine qu on te ressorte un numéro de Young Justice avec PaD mais sans Nauck.
Réponse avec citation
  #1203  
Vieux Aujourd'hui, 16h43
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 23 173
Ben Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à Albator
Action Comics #1037
Youhou, on y est enfin : Superman, et son Authority, contre le nouveau Mongul et Warworld. Zéro surprise pour ce numéro violent, dur et brutal, mais une belle exécution.
Superman affaibli et vieux, tel que révélé après la fin des illusions de l'Enchanteresse et de Manchester Black, s'en prend à Mongul alors que ses camarades agissent aussi. Mais
alors que Manchester Black tabasse un sbire télépathe et manipulateur. Surtout, Superman est
alors que les United Planets voient cela mais sont figés par leur immobilisme, sous l'impulsion de son président manipulateur.
Zéro surprise, donc, car déjà Future State avait préparé cette débâcle, mais aussi tous les épisodes antérieurs, qui "puaient" la défaite. Phillip Kennedy Johnson gère cependant bien son ensemble, avec une Authority qui tombe mais tombe "bien", même si quelques personnages sont trop secondaires. Son Superman l'est aussi, finalement, dans un épisode 100% action, qui fait mal et tape dur.
C'est violent, Mongul est "trop-fort", mais ça fonctionne. Miguel Mendonça propose des planches proches du style de Daniel Sampere, ça fait bien le job même si ce n'est pas aussi beau qu'avant.
Du gore et du violent, mais justifié ici.
La back-up concerne Martian Manhunter, dans un récit sympathique qui donne le sourire. C'est déjà ça.

On rentre bien dans le vif du sujet, de manière très prévisible mais maîtrisée.

Batman : The Detective #6
Ah, dommage.
Tom Taylor loupe un peu son final, ce qui ne gâche pas cette bonne mini-série badass mais ne lui donne pas l'ampleur que j'espérais.
On a donc la bataille pour Londres, avec Charlotte / Equilibrium qui veut l'anéantir car Batman a sauvé jadis la ville et cela a provoqué son drame, à elle. Tom Taylor révèle en coup de vent l'origine d'Amina, la nouvelle Squire. Ducard est une nouvelle fois en danger de mort, l'instant émotion avec Batman à distance tombe un peu à plat, alors que Bruce appelle des copains finalement, notamment
Bruce sauve Charlotte d'elle-même, et corrige une vieille erreur.
Bon. C'est quand même facile, tout ça. La répétition de la menace sur Ducard est un peu lourde, la révélation sur Amina tombe à plat même si cela permet une belle page finale, et tout est quand même précipité. Equilibrium est une belle menace, mais finalement creuse et trop aisément repoussée. Les proches de Batman sont un Deus Ex Machina un rien lourdingue, et même ce Batman sombre et badass manque de "portée" sur la fin.
Ca reste agréable à lire, mais bien moins intense et réussi. Dommage, car les planches d'Andy Kubert sont bonnes : sèches, brutales, dynamiques et très réussies.

Une mini-série sympathique, badass et assumée, mais qui hélas pâtit d'une conclusion précipitée et trop facile. Dommage, oui.
Réponse avec citation
  #1204  
Vieux Aujourd'hui, 17h41
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 23 173
Ben Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à AlbatorBen Wawe est marié à Albator
Justice League Incarnate #1
Bon, c'est généreux. Un peu gras, mais généreux.
Joshua Williamson enchaîne après la bonne mini-série Infinite Frontier, avec ici un focus sur Justice League Incarnate, la JL du Multivers. Reprenant directement après Infinite Frontier #6, avec donc Darkseid qui retrouve ses pouvoirs et veut agir dans le Multivers, le Superman-23 et Batman-Thomas Wayne recrutent Avery Ho / Flash pour remplacer Barry Allen, perdu dans IF #6. Ils la recrutent dans la JL Incarnate, puis eux et Captain Carrot sur la Terre-8, du traître Machinehead, ici équivalent de Marvel. Tartarus, un ersatz de Thanos, attaque alors que le Dr Multiverse est rejetée par les Retaliators. La JL Incarnate essaye d'aider, mais Silver Eagle (le Faucon) met en avant leurs fautes. Darkseid attaque pour récupérer Dr Multiverse, entre autres, et bat Tartarus alors que
Le reste de la JL Incarnate est visitée par un Orion revanchard, alors que l'armée d'Apokolips attaque.
C'est dense, oui. Joshua Williamson et Dennis Culver y vont à fond, proposent beaucoup et livrent ici un épisode généreux, où il se passe beaucoup de choses sans que tout soit franchement clair. C'est efficace, dynamique, un peu rigolo pour les ersatz de Marvel, même si la bagarre de Darkseid contre un pseudo Thanos est un peu naze (on souligne bien que Tartarus / Thanos n'est qu'un Darkseid de pacotille... moui, moui, moui).
Il n'empêche que ça se lit bien, même si la venue de Darkseid est un peu facile et précipitée, et les rebondissements sont très classiques, prévisibles. Dommage qu'on ne prenne pas plus le temps, même si le rythme intense est agréable.
Brandon Peterson, Andrei Bressan et Tom Derenick dessinent tout ça, dans des styles proches mais dont on voit les différences. Ca fait le job, mais c'est de qualité moyenne. Dommage.

Il est agréable de retrouver l'ambiance Infinite Frontier, même si la qualité a baissé d'un cran.

The Joker 2021 Annual #1
Brrr.
James Tynion IV et Matthew Rosenberg replongent dans le passé de Jim Gordon avec Francesco Francavilla. Si ça n'a pas pleinement fonctionné précédemment, l'exercice est ici plus réussi, et plus glauque encore.
On voit en effet un Jim jeune commissaire, forcé de faire le ménage au GCPD alors que le Joker en est encore aux crimes de plaisanterie. Mais les événements se bousculent, Jim a des doutes sur Barbara même s'il n'en dit rien, et il se coupe de sa famille en voulant bien faire. Le Joker se lasse d'être un plaisantin, et l'on a ici les débuts de sa folie meurtrière, glauque et gore.
C'est bien fait.
Les deux scénaristes maîtrisent bien un Jim Gordon sur la corde raide, qui veut tout bien faire mais ne réussit finalement rien. Sa relation avec Barbara est bonne, celle avec Bullock est aussi intense et réussie. Le changement du Joker est plutôt bien amené, et l'ensemble est riche et dynamique.
Francesco Francavilla apporte beaucoup avec son ambiance chaude et rétro, même si je dois avouer l'avoir vu faire bien mieux. Cela reste adapté, correct et pro', avec encore une fois une belle atmosphère.

Un bon segment du passé. Un bon Annual.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Sorties Singles et Collections 2021 (semaine du 02/12/2021) scarletneedle Singles 261 28/11/2021 20h16
R.I.P. 2021 Hare Mageddon Brêves de comptoir 302 28/11/2021 17h55
IDW mars 2021 scarletneedle Sollicitations éditeurs 1 25/12/2020 15h52
DC février 2021 scarletneedle Sollicitations éditeurs 10 18/12/2020 20h14
IDW janvier 2021 scarletneedle Sollicitations éditeurs 5 25/10/2020 19h12


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h29.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !