Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Retro - Hall of Heroes > Archives des GenSen

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 30/04/2007, 18h39
Avatar de Brother Ray
Brother Ray Brother Ray est déconnecté
Charlton Addict
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Toulouse
Messages: 1 121
Brother Ray est une petite crotte de super héros pourri
Marvel Les inédits Marvel : Amazing Adult Fantasy

VO : Amazing Adult Fantasy #7 (12/1961)
Editeur : Marvel Comics
Crédits : (Stan Lee/ Steve Ditko/ Steve Ditko)



Cover : (Steve Ditko/ Steve Ditko)

1/ Why Won't They Believe Me ?

Cet homme vient de faire une découverte terrifiante. Au hasard d’une promenade, il tombe sur un vaisseau spatial accidenté. A son bord pas de trace de vie, par contre un journal de bord attire l’attention du promeneur. Celui-ci contient des informations inquiétantes qui pourraient sonner le glas de notre civilisation.



Des extra terrestres projetteraient une invasion et auraient dépêchés sur Terre un éclaireur. Plus grave encore, cet alien aurait pris la forme d’un être humain et passerait forcément inaperçu.



Cette terrible menace ne peut être ignorée plus longtemps et c’est tout naturellement que notre héros va annoncer la nouvelle à ses semblables. Bien entendu tout le monde se moque bien des avertissements de cet homme paniqué. Seul Carter, un chercheur militaire, semble prendre la menace au sérieux. Après avoir feuilleté le journal de bord du vaisseau échoué il dégaine son revolver et braque ce dernier vers son interlocuteur.



Serait-il le terrible Alien ? Ou bien la vérité serait-elle toute autre ?



En conclusion, le fait de retrouver la mémoire lui a rendu pour le coup sa forme originelle. L’extra terrestre, devenu amnésique après le crash, s’est lui-même mis dans cette situation rocambolesque.


2/ The Last Man On Earth



Sidney Blake, un homme fortuné, vit dans la terreur permanente d’une guerre nucléaire. Les derniers évènements liés à la guerre froide l’incitent à réagir. Il va mettre toute sa fortune dans la construction d’un abri anti-atomique ultra performant. Il peut y vivre en parfaite autarcie pendant de nombreuses années. Lorsqu’il descend dans son abri cet homme méprisant ne manque pas de se moquer de ses congénères.

Après quelques temps de quiétude une alarme tire Blake de sa torpeur. Les appareils indiquent de fortes déflagrations en provenance de la surface. La guerre atomique a forcément débuté se dit-il ? Après avoir attendu que l’atmosphère soit à nouveau respirable il décide d’aller explorer ce qui reste de la civilisation.



Surprise… Rien n’a à priori changé, par contre tous les humains semblent avoir disparus. Mais que c’est-il donc passé ??? Serait-il passé à coté de quelque chose ???



Le final explique que l’humanité, arrivée dans une impasse, a décidé de s’exiler dans l’espace sur une planète paradisiaque. Les secousses sismiques détectées par Blake étaient tout simplement les déflagrations des énormes vaisseaux quittant notre Terre vers des lendemains meilleurs.

3/ Witch Hunt

VF :Frankenstein #10 (04/1978) – Chasse aux sorcières
Editeur : Arédit/ Artima



Pour cette troisième histoire, un petit voyage dans le passé nous est proposé. Salem, en pleine période de chasse aux sorcières, est le théâtre d’arrestations quotidiennes et on y condamne à tour de bras (le plus souvent des innocents). Sarah vient d’être arrêtée et on lui reproche, bien entendu, des faits de sorcellerie qu’elle n’a jamais commis.
Lors du procès son ami Ben, un talentueux avocat, arrive à disculper la jeune femme. Celle-ci, reconnaissante, tombe rapidement dans les bras de son sauveur.



Mais le destin s’acharne sur Sarah : à la suite d’un malencontreux accident elle se blesse grièvement et seule l’intervention rapide d’un médecin pourrait la sauver. Hélas elle se trouve, en compagnie de Ben, à plusieurs miles de toute habitation. Ben pourra t-il la sauver une deuxième fois ??? Personnellement je pense qu’il a ses chances…



4/ Journey's End



Ce cambrioleur, en pleine action, vient d’être repéré et il fuit précipitamment. Il tire un coup de feu qui atteint son poursuivant. Le lendemain, en lisant le journal, il apprend que sa victime a eu le temps d’identifier le criminel avant de trépasser. Il va falloir se faire la belle et rapidement, se dit-il…
L’imprudent criminel tombe par hasard sur un article traitant de l’existence d’une machine à voyager dans le temps. Bien entendu il se dit que se réfugier dans le passé, constituerait une échappatoire sure et originale.



Par chance la machine fonctionne et voici l’aventurier revenu 15 ans en arrière à l’abri de tout danger. Enfin, c’est ce qu’il croit… Un homme inconnu s’intéresse étrangement à lui. Un bref affrontement se produit alors et l’homme du passé tombe sous les coups du fugitif.

C’est alors qu’un évènement imprévu survient et le retour au présent est immédiat. Mais les ennuis ne sont pas prêts de s’arrêter. Attendu par la police dès son arrivée il apprend un élément qui va le plonger dans une sinistre perplexité…



5/ The Icy Fingers Of Fear

Une énorme soucoupe volante vient juste d’atterrir en plein milieu d’une grande ville. Cet évènement extraordinaire s’accompagne d’une crainte légitime. Et lorsque les aliens débarquent l’inquiétude monte d’un cran. En effet ces êtres disgracieux à la gestuelle agressive semblent avoir de biens sinistres intentions.



Un émissaire de la race humaine vient à leur rencontre. Hélas les deux races parlant des langues différentes ne se comprennent pas et on frôle l’incident diplomatique. La tension est à son comble lorsque de la foule jaillit un enfant, celui-ci inconscient du danger se dirige vers le vaisseau. Il brandit insouciamment un jouet devant les extra terrestres impassibles.



Un miracle va alors se produire. De l’engin spatial, sort un jeune alien lui aussi porteur d’un jouet et se dirige d’un pas décidé vers son homologue terrestre. Le courant passe immédiatement et une situation critique entre les 2 races semble avoir été évitée. Jugez en par vous-mêmes.



En conclusion : Amazing Adult Fantasy est en réalité la suite de Amazing Adventures v1 (#1-#6). Ceci constitue donc le premier numéro de la publication (#7) et fait la part belle au duo Lee/Ditko. Les deux compères co-signeront d’ailleurs tous les récits de cette série.
Concernant ce numéro, la qualité est sans aucun doute au rendez-vous. Même si ces histoires reprennent des ficelles super bien rodées, le talent de Ditko apporte le petit plus qui fait incontestablement la différence.

  #2  
Vieux 30/04/2007, 18h40
Avatar de Brother Ray
Brother Ray Brother Ray est déconnecté
Charlton Addict
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Toulouse
Messages: 1 121
Brother Ray est une petite crotte de super héros pourri
VO : Amazing Adult Fantasy #8 (01/1962)
Editeur : Marvel Comics
Crédits : (Stan Lee/ Steve Ditko/ Steve Ditko)



Cover : (Steve Ditko/ Steve Ditko)

Pas de traduction Française pour ses histoires selon ComicsVF.

1/ The Coming of the Krills!

Les Krills, ces envahisseurs extra terrestres venus du fin fond de l’espace, ont décidé de lancer leur offensive à partir du grand nord Canadien. Par un soir de tempête un petit groupe, chargé de préparer l’attaque de grande envergure, débarque sur notre planète. Leur mission est simple : désactiver provisoirement le radar d’un avant poste afin que les troupes d’assaut puissent en toute discrétion atterrir et prendre position.



A l’intérieur du poste deux militaires sont chargés de garantir le bon fonctionnement de ce lieu hautement stratégique. L’irruption des Krills a de quoi surprendre. Ils proposent tout d’abord de laisser la vie sauve aux deux Terriens puis la trahison. Un d’entre eux accepte avec joie le marché : en effet, que ne ferait-il pas pour épouser la plus belle jeune fille de l’univers et accéder à la richesse ? Son collègue tente bien de le dissuader de trahir la planète. Peine perdue, un rayon paralysant le condamne à l’inaction alors que celui-ci était sur le point de déclancher le système d’alerte.

Le traître demande alors aux Krills, avant de déconnecter le radar, de rencontrer sa future épouse… Et effectivement une beauté sans nom (la plus belle Krill n’ayant jamais existée) lui est présentée !!!



Rassurez-vous, le rayon Krill ayant perdu de son intensité, l’autre militaire arrive à mettre en route le système d’alerte. Les Krills ont perdu la partie, le traître quant à lui préfèrera se soumettre à la justice Terrestre, plutôt que de se risquer dans une lune de miel bien incertaine…

2/ Everyone Likes a... Ghost Story

Anton Axel, un célèbre antiquaire, est avant tout un escroc notoire. Rien ne l’arrête et arnaque à tout va. Sa dernière lubie est la suivante : Acquérir un vieux manoir et le transformer en « château hanté », donc un piège à touristes qui risque fort de rapporter gros. Il n’a aucune peine à dégotter une telle demeure et après quelques aménagements nécessaires tout semble prêt.



Hélas pour lui, un véritable fantôme hante ces lieux.



Le cœur d’Axel ne supportera pas longtemps une telle épreuve et l’antiquaire trépassera dans la foulée.



Les autorités locales, venues constater le décès, pensent alors à exploiter ce regrettable évènement et reprendre en quelque sorte l’idée géniale de Anton Axel. Suite à ce décès les touristes penseront à coup sur que ce château est maudit et qu’un fantôme hante certainement ses humides corridors. Et ce sera le cas… Et l’heureux revenant de service ne sera personne d’autre sinon notre ami Axel.



3/ The Eyes of Edward Morgo

Morgo est l’hypnotiseur le plus doué de sa génération. Son avidité le pousse à entamer une carrière criminelle. Il imagine donc d’utiliser ses pouvoirs de suggestion pour endormir les spectateurs d’une salle de cinéma.



Il va tout d’abord se filmer, remplacer la bobine du film par la sienne et s’installer confortablement dans la salle. Lorsque tout le monde sera en transe il sera alors très facile de dérober les pigeons présents. Il met son projet à exécution. C’est parti….



Il commet pourtant l’erreur de sous estimer son pouvoir et s’hypnotise à son insu. Il se réveille fort surpris de se retrouver dans cette salle de cinéma à ne savoir que faire.
La sénilité à bon dos à ce que je vois.

4/ The Yo-Yo



Tommy rêve d’un Yo-Yo aussi chouette que celui de ses copains. Par hasard son père découvre dans le jardin un Yo-Yo flambant neuf, le fiston va être ravi. Tommy s’aperçoit rapidement que le jouet à quelque chose de magique et que ses prouesses ne manquent pas d’étonner son entourage. En effet, dans la suite de l’histoire on apprend que ce Yo-Yo si particulier a été malencontreusement oublié là par des voyageurs temporels.



Autant le dire tout de suite cette histoire demeure sans grand intérêt, même lorsque l’on apprend que ces visiteurs sont la descendance directe de Tommy venue en ballade dans le passé.

5/ A Monster Among Us



Une soucoupe volante vient juste d’atterrir en plein New York. La foule s’amasse autour du vaisseau, les forces de l’ordre et l’armée sont également présentes. De l’engin émerge un bien curieux personnage. D’emblée un fort sentiment d’hostilité émane des badauds qui visiblement ne supportent pas qu’une telle créature puisse exister.



Avant que la situation ne s’envenime réellement (on lui tire même dessus), l’étranger à la sagesse de regagner son engin. Il décide par ailleurs de reprendre aussitôt la route des étoiles. Il n’aura même pas eu le temps de dévoiler le but de sa visite, c’est dire…

Une lettre a malgré tout été égarée par l’alien et elle est écrite en Anglais. Voici ce que l’on pouvait y lire :

« Salut, frères de la Terre. Maintenant que vous êtes à la veille de voyager dans l’espace. Nous, le Conseil Suprême des planètes civilisées, avons envoyé notre ambassadeur pour vous souhaiter la bienvenue. Pour vous qui avez acquis le droit de partager notre précieux savoir, nous vous apportons les secrets de l’immortalité, de la félicité ainsi que de la l’éternelle bonne santé. Nous vous montrerons comment abolir le crime, la misère et la guerre. Ce sont nos cadeaux pour vous… ».



Inutile d’en dire plus, on a le fort sentiment d’être passé à coté de quelque chose ce jour là. Vous ne croyez pas ?


Mon avis : Globalement un bon comics même si quelques faiblesses scénaristiques viennent ici ou là tempérer mon enthousiasme. Remarque identique concernant le graphisme de Ditko, certaines planches sur la première et la troisième histoire laissent vraiment à désirer. Le reste étant d’une qualité certaine. C’est curieux mais c’est comme ça, les 2 compères ne semblent pas très complémentaires sur ce coup… Dommage !!!


  #3  
Vieux 30/04/2007, 18h40
Avatar de Brother Ray
Brother Ray Brother Ray est déconnecté
Charlton Addict
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Toulouse
Messages: 1 121
Brother Ray est une petite crotte de super héros pourri
VO : Amazing Adult Fantasy #9 (02/1962)
Editeur : Marvel Comics
Crédits : (Stan Lee/ Steve Ditko/ Steve Ditko)



Cover : (Steve Ditko/ Steve Ditko)

Sauf mention contraire, ces histoires ne semblent pas avoir été traduites en Français.

1/ The Terror Of Tim Boo Ba



« Sur son monde étrange Tim Boo Ba est tout puissant. Car ses hordes frappent avec la fureur de mille coups de tonnerre. Nul n’est aussi puissant que Tim Boo Ba, nul n’est aussi redouté que Tim Boo Ba et nul n’est aussi triomphant que Tim Boo Ba. Son appétit de conquête ne peut être apaisé, ses hordes conquérantes sont en permanence sur le chemin de la guerre, toujours à la recherche de nouvelles terres à piller et de nouvelles villes à mettre à sac. Observez alors le visage de Tim Boo Ba, le plus puissant chef de guerre entre tous. Observez la bouche de Tim Boo Ba, sa bouche qui crie : A l’attaque !!! A l’attaque !!! »



« Il est Tim Boo Ba, regardez-le et tremblez. Tout ce qui vit sur sa planète doit lui rendre hommage. Le bras de sa tyrannie s’étend partout pendant que ses ennemis sont réduits au silence à tout jamais. Chacun de ses mots fait loi et personne n’ose parler en présence de Tim Boo Ba. Des statues à son effigie ponctuent le paysage car son pouvoir est au delà de toute compréhension. Ses sujets vivent dans la pauvreté, uniquement pour le servir. Lui, le maître du monde. »

Si vous n’avez pas compris que cet être est un véritable fléau, c’est que Stan Lee n’a pas été assez explicite dans sa description. Et alors que va-t-il pouvoir bien se passer après tout cela ???

Une chose étonnante : Tim Boo Ba et ses hordes hurlantes ainsi que sa planète se retrouveront décimées par seulement quelques gouttes d’eau. Inutile d’en dire plus, voyez donc juste en dessous.



2/ The Man Who Captured Death

Retrouvez cette histoire en VF dans L’Inattendu #15 (Artima) – La mort captive



Un vieux savant, estimant que sa tache n’est pas complètement accomplie, décide (excusez du peu) de s’attaquer à la mort elle-même. Il met au point une curieuse machine qui devrait pouvoir capturer l’étrange entité. Une fois sa tache terminée et à bout de forces, il s’installe près de son invention et attend patiemment. Sa théorie est rapidement mise à l’épreuve…



Notre génial inventeur ne peut que savourer son exploit. Il ne tient d’ailleurs pas du tout compte des avertissements adressés par l’entité contrainte à l’impuissance. C’est alors que l’inévitable se produit. En effet, pas un seul domaine du vivant ne peut subsister harmonieusement sans la présence de la mort.
La catastrophe est toute proche. Voici quelques exemples : les germes en tous genres prolifèrent, les insectes détruisent les récoltes, les écosystèmes sont tous complètement perturbés, l’agonie des mourants n’en finit pas, etc.
Une prise de conscience semble nécessaire et indispensable pour l‘équilibre de notre monde. Résigné le scientifique n’a plus qu’une seule chose à faire, qui certes lui coûtera la vie, libérer la mort prisonnière.



3/ I Come From The Black Void



Un extra terrestre de la race des Xenians, vient en ambassadeur sur notre planète. Sa mission est simple et pacifique : établir le contact avec les humains afin de partager avec eux les merveilleuses connaissances scientifiques dont son peuple est détenteur. Il choisit une grande ville et s’adresse à la foule.



Où qu’il aille, et après plusieurs tentatives, l’accueil n’est visiblement pas à la hauteur de ses espérances. En d’autres termes on le prend pour un simple illuminé… Surpris et un peu dégoûté, il faut bien le dire, l’alien décide de reprendre le chemin des étoiles. Mais quelle a été donc la vraie cause de cet échec ???



Tout simplement un fâcheux concours de circonstances.

4/ The Spirit Of Swami River



Swami, le célèbre mystique, est un escroc. Il affirme avoir le pouvoir unique de rentrer en contact avec l’esprit des morts. Il utilise d’ingénieux effets spéciaux pour parfaire sa supercherie. Son mode opératoire est simple et infaillible. Lorsqu’une veuve inconsolable veut des nouvelles de son défunt époux, Swami River interroge sa boule magique et la réponse de l’au-delà ne tarde pas à venir.



Inévitablement l’usurpateur se voit confier de coquettes sommes d’argent, il prétend alors se charger de les faire transiter vers l’au-delà. En réalité celles-ci se retrouvent immanquablement sur le compte bancaire de Swani.



Tout fonctionne comme sur des roulettes jusqu’au jour où un revenant opiniâtre vienne réclamer son du et entraîne avec lui l’imposteur dans les limbes.

5/ The Genie Lives



Davey passe ses journées à fouiller les bacs des bouquinistes. Contrairement à ses amis, il aime les vieux livres et parfois il lui arrive de faire des découvertes étonnantes. Un vieux grimoire contenant des incantations pour invoquer un Génie tout puissant attire son attention. Davey et ses incrédules amis décident de passer aux travaux pratiques et contre toute attente l’être magique apparaît sous leurs regards médusés.



Ce merveilleux Génie est capable d’accomplir tous leurs désirs, même les plus excentriques.



Son pouvoir est tel, qu’il en devient terrifiant. C’est la raison pour laquelle Darvey prend la décision de renvoyer le Génie dans les limbes d’où il est issu.
Mais avant, une précaution s’impose. Le dernier vœu sera le suivant : tout remettre en ordre comme si rien ne s’était passé. L’être surnaturel exécute sa dernière mission et disparaît.
Nous retrouvons, comme l’on pouvait le prévoir, Darvey et ses amis chez le bouquiniste où ils vont bientôt découvrir le grimoire permettant d’invoquer le Génie. Nous voilà ainsi partis dans une histoire circulaire qui finira bien par s’arrêter un jour, enfin on peut le souhaiter…

Mon avis : Quelques bonnes idées de Stan Lee dans ces histoires qui ont hélas la fâcheuse tendance de se répéter au fil du temps. On notera au passage les nombreux remakes tirés du premier récit qui ponctueront épisodiquement la production Marvel « pré-héroique ». En résumé, rien de bien novateur sur le plan scénaristique.
Coté graphique Ditko alterne le bon et le moins bon, quelques planches sont hélas un peu limites. Toutefois l’impression générale reste tout de même plutôt bonne.

  #4  
Vieux 01/06/2007, 10h29
Avatar de Brother Ray
Brother Ray Brother Ray est déconnecté
Charlton Addict
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Toulouse
Messages: 1 121
Brother Ray est une petite crotte de super héros pourri
VO : Amazing Adult Fantasy #10 (03/1962)
Editeur : Marvel Comics
Crédits : (Stan Lee/ Steve Ditko/ Steve Ditko)



Cover : (Steve Ditko/ Steve Ditko)

Sauf mention contraire, ces histoires ne semblent pas avoir été traduites en Français.

1/ Those Who Change



Deux chercheurs utilisent la puissance dégagée par la foudre pour alimenter une machine capable d’expédier des objets dans le passé. Ils ont tout de même un petit souci. Ils sont incapables de faire l’opération inverse, ils décident alors de consulter un expert en la matière. Ce vieux professeur, plein de sagesse, leur déconseille fortement la poursuite de leur expérimentation. En effet nul ne peut prédire le risque, sur le présent, qui pourrait découler de telles projections.



En tout état de cause, dès son départ, les scientifiques reprennent leurs travaux. Peu de temps après ils parviennent à leurs fins. Il est temps de passer à la vitesse supérieure et il est convenu d’envoyer, en ces temps reculés où la vie est apparue, un enregistreur photographique. Le dispositif fonctionne au-delà toute espérance. L’appareil fait irruption à un moment très particulier de notre histoire.



Après avoir filmé le direct de ces premiers instants de la vie les 2 chercheurs rapatrient leur machine et vont pouvoir étudier à loisir ces images merveilleuses. De retour dans le présent il est de bon ton que de conclure que le danger potentiel était certainement bien surestimé.



2/ The Mark of the Toad

Charles est le régent d’un petit royaume Européen. Son neveu John est l’unique héritier du trône, mais celui-ci étant trop jeune pour régner, il devra attendre sa majorité pour être réellement le souverain incontesté. Il faut dire que ce qui intéresse pour l’instant le chérubin ce sont les contes de fées, il en dévore des dizaines et des dizaines. Charles quant à lui, un adepte de l’occulte, est un véritable tyran et compte bien faire disparaître au plus vite son encombrant neveu. Il arrive déjà à dominer l’enfant en lui faisant croire que sa magie peut à tout instant le transformer en un horrible crapaud.
Charles organisera même un enlèvement, mais il se retrouvera bien surpris lorsque son neveu refusera d’exécuter ses directives.



Pour arriver à ses fins, l’impitoyable régent devra faire appel à son pouvoir ultime. Il lance alors son sortilège de transmutation le plus puissant, l’incroyable c’est que cela marche.



Comme vous le constaterez vous mêmes, à un détail près toutefois…



3/ No Sign of Life



Dans un lointain futur les explorateurs Terrestres fouillent méthodiquement les moindres recoins de l’univers afin de répertorier toute forme de vie. Voilà deux d’entre eux à l’œuvre dans une galaxie fort éloignée de notre Voie Lactée. Très étonnés de ne trouver aucune trace de créatures vivantes ils quittent la zone, légèrement dépités. Cet échec aurait certainement été évité si ils avaient été un tout petit peu plus vigilants.



4/ Man on a Tightrope

Flippo Jones était certainement le plus grand funambule de sa génération. Maintenant, vieux et diminué, il n’est plus question pour lui de refaire son grand numéro. Barning le patron du cirque comprend bien cela et s’oppose farouchement à toutes les tentatives de Flippo pour reprendre de l’activité. Un concours de circonstances oblige Barning (un peu influencé par sa fille Patty) à rappeler Flippo.



Hélas son numéro tourne à la catastrophe et une chute spectaculaire met fin à tous ses espoirs.
Peu de temps après la petite Patty tombe malade. Victime d’une infection, elle est transportée d’urgence à l’hôpital. Hélas, malgré les soins prodigués, son état ne fait qu’empirer. Les médecins ne savent que faire et se demandent si la dernière volonté de la jeune malade ne serait pas son ultime chance. En effet, elle n’aspire qu’à une seule chose : revoir une dernière fois Flippo faire son numéro de funambule.

Miraculeusement celui-ci se présente à l’hôpital. Il exécute alors, sur un fil téléphonique près de la chambre de Patty, une démonstration éblouissante. A la grande surprise des médecins l’état de Patty ne cesse de s’améliorer. Flippo disparaît aussitôt après.



Tout le monde se réjouit de cet évènement imprévu. Seul le père de Patty semble un peu désorienté. Il est vrai qu’il est le seul à savoir que Flippo a succombé, quelques heures auparavant des suites de sa terrible chute.

5/ Mister Universe



Karl Kragg, ce roi du culturisme, est certainement l’homme le plus détesté dans sa profession. Arrogant et méprisant, violent parfois, son ambition ne semble pas avoir de limites. Sur Terre il a tout gagné et lorsqu’un vaisseau extra terrestre débarque et qu’l’on lui propose d’aller se frotter aux meilleurs de la galaxie, Kragg n’hésite pas une seule seconde et quitte notre planète. Ce nouveau concours, tenez-vous bien, il va le gagner. Et le prix va être bien entendu à la hauteur de l’évènement. Seulement, Kragg s’attendait-il à cela ?



En tout état de cause il est et sera l’homme le plus admiré de l’univers. Vu que les Aliens ont décidé d’immortaliser ce champion en le transformant en une magnifique statue

Mon avis : un ensemble cohérent, original et inspiré, qui s’impose immédiatement. Lee sort un peu de son style narratif habituel et la surprise est au rendez-vous dans chacun de ces récits. Par contre aucune de ses histoires ne se démarque véritablement de la veine Marvel. Celle-ci va être surexploitée à mon goût dans de nombreuses déclinaisons au cours des prochaines publications. Ceci est un autre débat…
Ditko, quant à lui, remet un travail propre et bien formaté. Une constance sur l’ensemble de cette série.

  #5  
Vieux 01/08/2007, 09h42
Avatar de Brother Ray
Brother Ray Brother Ray est déconnecté
Charlton Addict
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Toulouse
Messages: 1 121
Brother Ray est une petite crotte de super héros pourri
VO : Amazing Adult Fantasy #11 (04/1962)
Editeur : Marvel Comics

Credits : (Stan Lee/ Steve Ditko/ Steve Ditko)



Cover : (Steve Ditko/ Steve Ditko)

Sauf mention contraire, ces histoires ne semblent pas avoir été traduites en Français.

1/ In Human Form



Une race extra terrestre veut conquérir notre planète. Ces envahisseurs procèderont d’une manière qui leur est propre : un espion, spécialiste du déguisement, prendra la forme de l’espèce dominante et négociera la reddition sous peine de s’engager dans un conflit meurtrier. Zogg, le maître de la tromperie, est dépêché sur place et grâce à un transmetteur perfectionné communiquera en temps réel à son état major l’évolution de sa quête.



Première chose à déterminer pour Zogg : trouver l’espèce dominante sur cette Terre… Surpris par la diversité des êtres qu’il rencontre et après analyse des facultés constatées. Il porte son choix sur la créature « idéale ». Elle correspond point par point aux caractéristiques qui pourraient faire de cette forme de vie le summum de la création. Il prend aussitôt la forme désirée et entame les négociations.



Zogg dans son élan a-t-il vraiment analysé correctement la situation. Personnellement je dirais qu’il est allé un peu trop vite en besogne…





2/ For The Rest Of Your Life

Dans un lointain futur, Rico un voleur de voitures échappe miraculeusement à la police et décide, vu la lourdeur des peines infligées sur Terre, de continuer ses larcins sur Jupiter où paraît-il la justice est plus clémente.



Dés son arrivée sur cette lointaine planète Rico se met à l’œuvre et, bien entendu, ne tarde pas à goûter à la douceur des geôles Jupitériennes. C’est confiant qu’il est présenté au juge. Et là, surprise… il se voit infliger la perpétuité. Incompréhensible !!!



Son séjour en prison n’est pas de tout repos, on lui conseille de tenter une évasion. Le plan semble sérieux et peu de temps après Rico s’engage dans un souterrain humide qui est sensé l’amener loin de cet enfer. C’est alors que notre voleur se retrouve confronté à des créatures bien inquiétantes et c’est avec beaucoup de réussite qu’il se retrouve libre.



Libre, avez-vous dit ???





3/ The Secret Of The Universe
(Traduit dans Thor collection Flash v1 #11 – Le secret de l’univers)

Que peut-il bien y avoir au delà de l’univers ??? Voici en tous cas une question qui suscite bien des controverses. Afin d’élucider ce mystère les scientifiques ont élaboré un projet susceptible d’apporter de précieuses indications.



Un homme, va être propulsé dans l’espace à bord d’un vaisseau, nettement plus rapide que la lumière, qui rebroussera chemin lorsqu’il aura atteint la limite de l’univers. Le pilote, si il survit à une telle expédition, reportera alors ce qu’il a constaté sur place. Un volontaire atteint d’une maladie incurable décide de se « sacrifier ».
Trois mois après son décollage le vaisseau, dans l’excitation générale, est de retour sur Terre. On se précipite vers l’engin et l’on prie pour que le pilote héroïque ait survécu. Inutile d’entretenir le suspense plus longtemps. Il a survécu et va beaucoup mieux, par contre concernant les informations tant désirées, il y a un petit problème.



4/ The Ice Monster Cometh

La scène se déroule dans une contrée montagneuse d’Europe Centrale. Un cambrioleur se voit contraint d’assassiner un collectionneur de pierres précieuses afin de lui dérober son fabuleux magot. La police se met en quête du truand et arrête un dénommé Hugo Bogg qui semble être le suspect numéro un. Hélas faute de preuve il sera relâché. La population superstitieuse est convaincue que ce crime est certainement l’œuvre du monstre des glaces, un croquemitaine poilu qui descendrait périodiquement des hauts sommets pour terroriser, au gré de son humeur, les villageois des vallées environnantes.



Bogg est bien entendu le criminel. Il enterre soigneusement son magot à l’extérieur du village et décide de s’absenter le temps qu’il faudra. Lorsque le temps aura gommé le souvenir, à lui la fortune.
Plusieurs années plus tard, il revient sur place. Sa surprise est grande lorsqu’il constate que le village s’est considérablement agrandi et que sa cachette est désormais en pleine agglomération. Jamais, se dit-il, le trésor ne pourra être déterré au milieu de tout ce monde. Une idée géniale effleure alors son esprit. Il sera le nouveau monstre des glaces et se chargera d’effrayer les villageois afin que ceux-ci quittent provisoirement les lieux.



Son plan fonctionne à merveille, grimé de la sorte, la population quitte rapidement les lieux. Seulement Bogg est tout surpris de tomber sur le véritable monstre des glaces qui s’avère être un grand solitaire manquant terriblement de compagnie. Ainsi donc vous comprendrez comme moi que ce dernier n’abandonnera pas aussi facilement un être qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau.



Pauvre Bogg…

5/ Where Walks The Ghost

La guerre civile Américaine a pris de nombreuses vies et engendré de nombreux drames au sein de la population. Voici donc une histoire un peu différente abordant ce sujet.



Jimmy un jeune garçon quitte ses parents et part pour le combat. A son départ il jure bien à sa mère qu’il reviendra un jour… Mais en temps de conflit nul ne sait ce qu’il adviendra de telles promesses. En tout état de cause les années passent et la paix vient d’être annoncée.



C’est avec espoir que les parents vont attendre jour après jour le retour de Jimmy.
Et un beau matin, Jimmy apparaît près de la ferme. La joie des parents est certaine et lorsqu’ils veulent prendre leur fils dans leurs bras, ils s’aperçoivent que ces retrouvailles ont un petit quelque chose de surréaliste.



Une sorte de rencontre improbable entre deux univers qui, il faut bien le reconnaître, propose un dénouement bien particulier. N'est pas mort qui croyait l'être...



Mon avis : le suspense et les dénouements sortent vraiment de l’ordinaire, on sent bien que sur ce coup là Stanley a fait des efforts certains. Chacun des récits présentés apporte sa petite surprise et un charme non négligeable. Ditko, quant à lui, déroule sans forcer son talent. En résumé, J’ai bien aimé ce comics et vous le recommande sans hésiter une seule seconde
  #6  
Vieux 01/08/2007, 09h43
Avatar de Brother Ray
Brother Ray Brother Ray est déconnecté
Charlton Addict
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Toulouse
Messages: 1 121
Brother Ray est une petite crotte de super héros pourri
VO : Amazing Adult Fantasy #12 (05/1962)
Editeur : Marvel Comics

Crédits : (Stan Lee/ Steve Ditko/ Steve Ditko)

Cover : (Steve Ditko/ Steve Ditko)



1/ Melvin And The Martian !



Au jeu, Melvin Burns ne perd pratiquement jamais. Il faut dire que sa panoplie est vaste : dés pipés, cartes marquées, paris truqués… autant d’arguments qui font de ce joueur invétéré un redoutable tricheur. Malgré les apparences, la vie de Melvin n’est pas de tout repos. Alors que celui-ci dispute une banale partie de Poker, un des joueurs repère que la chance n’est pas seule responsable de la réussite insensée de Melvin. Accusé et acculé dans ses derniers retranchements ce dernier préfère prendre la tangente.



Après avoir semé ses poursuivants, Melvin se retrouve face à une situation inédite. Un vaisseau spatial se pose à quelques dizaines de mètres de lui, de son bord jaillit alors une créature extra Terrestre. Ce curieux personnage s’affaire immédiatement et semble à la recherche de quelque chose. C’est alors qu’il découvre l’humain tapi à proximité.

La surprise est grande de part et d’autre, mais la rencontre se passe dans d’excellentes conditions. On apprend immédiatement que l’étrange créature venue des étoiles est originaire de la planète Mars et serait sur Terre uniquement pour récupérer un vague trésor. Le Martien s’aperçoit alors que Melvin est un joueur et lui révèle que sur Mars, il existe un processus capable de rendre imbattable au jeu toute personne le désirant. Melvin n’en croit pas ses oreilles !!!

Le Martien propose au Terrien de lui offrir ce secret, en contrepartie il demande à Melvin de l’aider à récupérer le fameux trésor. Il va s’en dire que notre lascar ne peut refuser une telle proposition. Il pense même faire coup double : une fois possesseur du fantastique secret, il pense même pouvoir se débarrasser de cet alien et profiter ainsi du trésor. Seulement, après avoir été investi du sensationnel pouvoir permettant de ne jamais perdre, il n’aurait jamais pensé que le trésor tant convoité était d’une nature bien particulière.



2/ I, The Gargoyle !

Alan Swan est un homme bon et fortuné. Sa générosité, son goût pour les arts sont remarquables et lorsque l’on sait qu’il excelle dans la composition musicale, on se demande bien ce qui peut bien chagriner un tel bonhomme. La réponse est juste en dessous.



Il lui manque tout simplement quelqu’un avec qui il pourrait partager ses richesses intérieures. Hélas, les candidates ne se bousculent pas au portillon. Lorsqu’il apprend, par hasard, qu’une foreuse révolutionnaire est sur le point d’être envoyée au centre de la Terre en vue de procéder à une exploration scientifique, Alan se dit que peut être… Et lorsque l’on cherche un pilote pour cet engin qui, en tout état de cause, ne peut faire qu’un aller simple sans aucune possibilité de retour, il est sûr d’être l’homme de la situation. Effectivement, pense t-il, qui pourra donc regretter un individu aussi disgracieux ?



Inutile de ménager le suspense plus longtemps, Alan va prendre les commandes de cette curieuse machine. Arrivé au plus profond de l’écorce Terrestre, il est accueilli par une civilisation avenante qui semble peupler ces cavernes. Ces humanoïdes des profondeurs, quasi aveugles, sont dotés de sens qui n’appartiennent pas à notre monde. En effet ils perçoivent immédiatement toutes les qualités intérieures d’Alan et invitent l’homme de la surface à séjourner parmi eux. Sachant que ses talents musicaux seront les bienvenus je parie que notre héros ne restera pas seul très longtemps.



3/ Something Fantastic !



Quand deux auteurs de comics (Lee et Ditko) manquent d’inspiration, il ne vaut mieux pas traîner dans les parages. Ce petit homme avait pourtant tout pour intéresser les deux compères. Mais les circonstances n’ont pas joué en sa faveur. Personnellement je pense que ce visiteur avait plus d’un argument à faire valoir. Dommage, ce sera peut être pour une prochaine fois.



4/ The Plague



Ramon Corbo et sa bande de brigands ont pris le pouvoir dans ce petit état d’Amérique centrale. Sa tyrannie est d’emblée impitoyable, tout son régime n’a qu’un seul objectif : l’enrichissement de son dictateur. Rapidement brouillé avec les Etats-Unis, bienfaiteurs de l’ancien gouvernement, Corbo se retrouve seul face à un fléau qui risque bien de tout chambouler : la peste.

L’épidémie se propage rapidement et la rébellion menace. Corbo dans son égocentrisme exacerbé décide d’entreprendre une action insensée. Sentant bien que son règne touche à sa fin, il va tout simplement faire en sorte pour que son peuple périsse en même temps que lui. Et pour accomplir cet ignoble dessein il déclanchera une guerre « suicide »avec son ennemi du moment : les Etats-Unis.



L’occasion rêvée se présente alors. Un avion Américain opérant sous les couleurs de l’ONU viole l’espace aérien de la nation de Corbo. Ce dernier ordonne d’abattre cette proie sans défense. Un drame qui tombe à pic car le dictateur souffrant lui aussi de la peste n’a plus trop d’avenir devant lui. Seulement, un message bien mal à propos anéantira le plan désespéré de l’infâme Corbo. Le tyran périra d’une crise cardiaque, le peuple sera sauvé, et le conflit programmé… il n’aura pas lieu. Une Happy End assurée en quelque sorte.



5/ The Living Statues !



Mike Rugger a tout tenté, même la tricherie, pour être le premier pilote de la fusée révolutionnaire X 1000. Cet engin capable de voler au-delà de la vitesse de la lumière est le dernier fleuron de la recherche scientifique. Malgré un échec au programme de sélection, Mike est un gars borné et sans scrupule. Il prend la place du pilote désigné et dans un excès de confiance, dissimulé dans son costume, il s’installe aux commandes. Le décollage ne pose pas beaucoup de problèmes, mais la suite c’est une toute haute histoire.



Incapable de diriger l’engin qui a pris une vitesse ahurissante en quelques instants seulement, Mike paniqué tente de s’extraire coûte que coûte. In extremis il y parvient et arrive même à se poser sain et sauf sur Terre. Mais là tout dérape. Tout semble normal à première vue, sauf que la vie semble s’être arrêtée. Ralentie, serait le terme le plus approprié. Ce qui pourrait être logique si l’on considère que Rugger, depuis son voyage avorté, appartient désormais à un autre espace temps que le notre



Mon avis : De bonnes histoires, pour ce numéro de qualité.
  #7  
Vieux 21/09/2007, 09h05
Avatar de Brother Ray
Brother Ray Brother Ray est déconnecté
Charlton Addict
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Toulouse
Messages: 1 121
Brother Ray est une petite crotte de super héros pourri
VO : Amazing Adult Fantasy #13 (06/1962)
Editeur : Marvel Comics
Credits : (Stan Lee/ Steve Ditko/ Steve Ditko)

Cover : (Steve Ditko/ Steve Ditko)



Sauf avis contraire ces récits n’ont pas été traduits.

1/ The Unsuspecting



Notre Terre serait-elle une fois de plus menacée par une race extra terrestre conquérante ? Et bien il faut croire que oui, en outre, le danger pourrait être bien plus sérieux que d’ordinaire. C’est à quelques centaines kilomètres d’altitude que se trame le sinistre complot.



Un vaisseau venu du fin fond de l’espace vient tout juste d’atteindre les hautes couches de notre atmosphère. Son aspect originel le rend quasiment indétectable. Qui pourrait suspecter, en effet, qu’un simple nuage serait le précurseur d’une invasion soigneusement programmée ? A son bord, les passagers sont tout aussi inquiétants. Leur nature éthérée les rend invulnérables et ils semblent avoir le pouvoir de changer de forme à volonté.

Prudents et réfléchis ils prendront le temps d’étudier notre comportement et ne passeront à l’attaque que lorsqu’ils seront fins prêts. Leur stratégie est redoutable et même si des siècles sont nécessaires, sûrs de leur triomphe, ils décideront de :

a- Faire croire que leur existence n’est que fantaisie. Il n’ y a pas de problème, la méthode choisie devrait être payante.



b- Faire en sorte que nous restions dans un état de léthargie avancé, voire de conditionnement insidieux. Alors là, je suis formel, c’est le plan infaillible



Mon avis : Imaginative et divertissante cette première histoire est vraiment bien ficelée. Un bon début !!!

2/ Great Zeus



Du haut de l’Olympe, l’omniscient Zeus contemple notre planète et ne peut s’empêcher de se désoler. L’humanité file du mauvais coton, la situation se dégrade de jour en jour. Seule l’intervention du Dieu des Dieux pourrait peut être inverser le processus. Zeus décide donc, d’offrir ses services aux Terriens. Pour cela, il faut se rendre sur place et c’est aux commandes de son char divin, qu’il fait une apparition remarquée en plein centre de New York.



La foule présente ne tarde pas à s’amasser autour du curieux personnage. Zeus, à sa grande surprise, découvre que la réaction des mortels autour de lui est quelque peu perturbante. Entre incrédulité totale et moqueries diverses, le père des Dieux est même verbalisé par l’agent en faction. C’en est trop. Un aperçu de ses pouvoirs remettra à coup sûr un peu d’ordre dans cette joyeuse pagaille (cf splash plus haut). Après avoir fait semble t-il la preuve de son origine, les humains vont devoir enfin écouter ses paroles.



Et bien pas du tout, il est même applaudi par une foule vraiment aux anges après son dernier « exploit ». Les impresarios et agents de tous ordres se ruent sur ce type formidable qui devrait pouvoir leur rapporter des bénéfices substantiels. Ecoeuré et dépassé par la tournure des évènements Zeus abandonne et rentre dépité dans son domaine. Et, à mon avis, on ne le reverra pas de sitôt…



Mon avis : une variation de ce thème a été déjà présenté il y a quelques mois seulement par le duo Lee/Ditko. Ce coup-ci la dimension comique et les attitudes des personnages, remarquablement capturées par Ditko, font la différence. Excellent !!!

3/ The Little Gypsy Tea Room

VF : Dracula #15 (Artima - Comics Pocket) – La boule de cristal



Dans la ville quasi endormie, Bruno, un dangereux cambrioleur, vient tout juste de commettre son dernier méfait. Traqué par la police, il trouve refuge dans un salon de thé tenu par une bohémienne. Sous la menace d’une arme, la vieille gitane se verra contrainte de dissimuler le criminel. Quelques secondes plus tard la police fait irruption et les agents ont beau fouiller partout, aucune trace de Bruno ( ??? ).

Mais où a-t-il pu bien passer ? Pour le savoir n’hésitez pas à interroger votre boule de cristal. Ou bien, si vous n’êtes pas encore doté d’un tel ustensile, un petit click sur le spoiler juste en dessous et vous aurez la réponse.



Mon avis : Amusante certes, mais il faut le reconnaître, un peu convenue. Non ? De multiples histoires similaires ou quasi identiques peuplent les comics du Golden Age.

4/ The Ultimate Weapon



En pleine guerre froide, les deux blocs s’affrontent sur le terrain de la dissuasion. A grands coups de projets d’armement et de menaces diverses, la catastrophe n’est pas très loin. Les belligérants se renvoient mutuellement la responsabilité d’une telle situation.



Pourtant les stratèges US vont prendre un avantage décisif grâce à une ultime tentative aussi risqué qu’ingénieuse. Ils vont mettre en orbite un mystérieux engin qui se révélera être l’arme ultime. Stationnaire et menaçant au dessus de la capitale soviétique, les rouges n’ont désormais qu’à bien se tenir. Ne sachant de quelle nature est fait cet armement, la panique gagne rapidement les dirigeants ainsi que les militaires. De peur que l’instabilité provoquée par ce processus s’étende au domaine politique, le premier secrétaire de l’empire Soviétique acceptera les conditions de désarmement préconisées par les nations Unies.

Après avoir fait ce premier pas vers la détente, une logique de désarmement massif voit le jour. La planète devra peut être remercier une bien curieuse mécanique.



Mon avis : un récit Asimovien et un peu ironique et désuet dans son traitement. L’idée en elle-même n’est pas mauvaise, mais le final laisse un peu à désirer. En tous cas c’est quand même pas mal du tout et c’est cela l’essentiel.

5/ At the Stroke of Midnight!



Se sentant menacés par l’espèce humaine, une race géante amphibie décrète qu’une guerre sans merci doit être déclarée avec les habitants de la surface et que les humains n’ont qu’à se soumettre ou mourir. Leur premier objectif sera New York.



L’attaque est menée de nuit dans une ville complètement déserte. Du fond de l’océan les géants affluent par centaines et tous s’étonnent de ne trouver âme qui vive. Dans cette ambiance inhabituelle même des géants peuvent se retrouver envahis par un doute inexplicable.



L’imprévu surgit alors, et une main géante (c’est dire…) balaye tout ce beaux monde et l’armada entière se retrouve en déroute. Qui aurait en effet pu croire un seul instant à la présence d’une telle créature, et quelle formidable gardienne se disent les amphibiens désemparés. Tout espoir de conquête est désormais inenvisageable. Mais qui donc a bien pu sauver notre race ? Telle est la question que tout le monde, à cet instant, doit logiquement se poser.



Mon avis : Une fin un peu curieuse, c’est le moins que l’on puisse dire. On remarquera aussi que Ditko n’est vraiment pas dans un bon jour et que son travail sur ce récit ne restera certainement dans les mémoires. Etrange…
  #8  
Vieux 06/11/2007, 09h38
Avatar de Brother Ray
Brother Ray Brother Ray est déconnecté
Charlton Addict
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Toulouse
Messages: 1 121
Brother Ray est une petite crotte de super héros pourri
VO : Amazing Adult Fantasy #14 (07/1962)
Editeur : Marvel Comics

Auteurs : (Stan Lee/ Steve Ditko/ Steve Ditko)



Cover : (Steve Ditko/ Steve Ditko)

1/ Beware Of The Giants !



Quelque part en Europe, dans ce village de conte de fées, Mr Jann est certainement le personnage incontournable. Ses histoires font la joie des enfants et celle qui fait l’unanimité est sans conteste celle des Géants. Peu importe que les adultes considèrent Jann comme un excentrique passablement allumé, son auditoire est quoi qu’il en soit tout acquis à sa cause.



Le vieillard prétend que dans sa jeunesse, il a fait une rencontre inoubliable. Egaré dans la forêt, une race de Géants aurait tenté de le capturer. Il ne doit sa liberté qu’à un heureux concours de circonstances.



De retour dans son village il a beau s’époumoner, personne ne prête attention à ses fantaisies. Sauf les enfants, bien sur… et je pense même qu’ils n’ont peut être pas si tort que cela.





Mon avis : Classique, mais étonnante. Il faut attendre le dernier panel pour obtenir l’explication qui réhabilitera la vérité. Il est à noter que sur le plan graphique Steve Ditko ne semble plus vraiment impliqué dans la réalisation de ces histoires à suspense. Ses panels sans être réellement loupés n’arrivent pas à la cheville de ceux qu’il produisait il y a quelques mois seulement sur cette publication. Dommage et inquiétant.

2/ The Man In The Sky !

Cette courte histoire mettant en scène Tad Carter est résolument à classer dans le dossier « Mutants ». C’est pour cela que je me permets de faire appel au spécialiste maison : Persepolis. Il nous a remarquablement rapporté la destinée de cet individu si particulier et a été, avec XXL, un des premiers à chroniquer dans ce forum ce style de comics.

Un thread est même consacré au sujet : The Man In The Sky par Persepolis

3/ What Happened In The Wax Museum ?



Retour en Europe pour cette troisième histoire. Cette petite ville, dont on a depuis longtemps oublié le nom, abrite seulement un musée de cire qui jouit d’une certaine popularité.

Un sombre individu, qui sait fort bien que cet endroit n’est guère surveillé, décide de dépouiller le musée de ses « richesses ». La nuit tombée le cambrioleur met son plan à exécution. Arrivé à l’intérieur un calme relatif l’accueille, jusqu’à ce que un évènement inattendu vienne perturber la suite des opérations.



Un gardien bien mal venu l’oblige à employer les grands moyens. Il dégaine son arme et expédie une volée de plomb vers cet étrange individu jailli d’on ne sait où. Hélas, la maladresse et l’étonnement feront que le voleur trébuchera et s’assommera sur un pilier voisin. A son réveil les policiers, alertés par le coup de feu, auront beaucoup de difficultés à expliquer la survenue d’une telle situation.



Mon avis : c’est peu dire que penser à du déjà vu. Pas une franche réussite à mon goût. Ce troisième opus n’apporte décidément pas le suspense escompté et la qualité graphique ne rehausse pas un ensemble très moyen.

4/ Footsteps At Midnight !

Il n’y aurait pas de « Amazing Adult Fantasy »sans la petite rengaine n fois déclinée du peuple extra-Terrestre belliqueux et conquérant venant menacer notre chère planète. Et bien la voici, enfin (si j’ose dire)…



Un vaisseau spatial approche de notre Terre, à son bord l’avant-garde d’une race conquérante qui a décidé de passer à l’action et de soumettre l’humanité sans aucune violence. Cette particularité singulière est à noter vu que ces Aliens ne supportent la moindre violence.



Ils vont pour cela mettre une stratégie plus qu’aléatoire en essayant de faire jouer la peur et la trahison. Avant tout il faut trouver l’humain qui sera le levier indispensable à la mise en œuvre de leur mission. Ce policier désabusé devrait à priori faire l’affaire. Sous leur aspect le plus menaçant les envahisseurs passent à l’action et débarquent dans la ville endormie. Le policier ne se laisse pas abuser par ces deux pitres et les attaque à grands coups de pieds.



Rien ne se passe comme prévu et devant tant de violence, un repli stratégique semble de rigueur. Les Aliens ont oublié l’essentiel et quittent précipitamment notre galaxie. En effet la nature humaine est complexe et le fait de râler en permanence n’est pas forcément synonyme de trahison

Mon avis : d’une naiveté consternante, ce récit respecte t-il notre intelligence ???

5/ Ozarr, The Mighty !



Homer est un écrivain qui a beaucoup de mal à boucler sa dernière nouvelle. Il n’est pas totalement responsable de ce manque de vélocité, sa femme Bertha ne le laisse guère vaquer à ses activités. Soyons honnêtes, son épouse est un véritable tyran domestique.



Lorsque cette donzelle a une idée en tête, Homer ne peut faire autre chose que s’exécuter. La dernière lubie de Bertha : le nettoyage du grenier. C’est à cet endroit que cette dernière découvrira une petite lampe orientale qui changera radicalement le destin du couple. Un génie, le puissant Ozarr, va jaillir de son habitacle et se plier à la réalisation des vœux de la terrible Bertha.



Le Génie réalisera les trois désirs de Bertha et retournera dans sa lampe. Le dernier vœu aura un effet inattendu. Désormais propriétaire d’une sublime parure de diamants inestimables, Bertha commencera à perdre toute notion de la réalité et passera le restant de son existence à veiller sur son précieux trésor. Ce n’est certainement pas Homer qui la dissuadera d’accomplir si fièrement sa tâche.



Mon avis : enfin une histoire amusante et un peu différente de celles proposées habituellement. Bon c’est clair on n’atteint pas les sommets, mais il y a quand même un léger mieux. Ce n’est en tous cas pas suffisant pour redorer le blason de ce comics qui n’est pas a proprement parlé du meilleur goût.
  #9  
Vieux 18/02/2008, 08h35
Avatar de Brother Ray
Brother Ray Brother Ray est déconnecté
Charlton Addict
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Toulouse
Messages: 1 121
Brother Ray est une petite crotte de super héros pourri
VO : Amazing Fantasy #15 (08/1962)
Editeur : Marvel Comics

Auteurs : (Stan Lee/ Steve Ditko/ Steve Ditko)



Cover : (Jack Kirby/ Steve Ditko)

Les 3 courts récits qui clôturent cet ouvrage n’ont pas donné lieu à des adaptations VF selon ComicsVF et Comics & Heroes References

Comme vous pouvez le constater le format de la publication a sensiblement évolué et le titre s’en est trouvé modifié. Autant le dire immédiatement, cet ultime numéro est malgré tout mythique, en effet sa première partie introduit un nouvel super-héros qui va connaître un destin légendaire : Spider-Man, le célébrissime homme araignée. Voici d’ailleurs la note explicative de l’éditeur contenue dans ce Comics.



Concernant Spider-Man, juste une petite précision avant de débuter le début de la présentation de la revue. Même si on considère généralement que Lee et Ditko sont à l’origine du personnage, de nombreux spécialistes vous diront qu’en réalité Joe Simon et Jack Kirby avaient imaginé un prototype de ce héros pour une éventuelle publication, qui n’a jamais vue le jour, appartenant à la série Black Magic. Vu que personne n’a jamais apporté la preuve formelle de cette hypothèse, pour ma part, j’en reste à la version officielle…

1/ Spider-Man : Part 01 &Part 02

Si vous voulez découvrir en VO cet épisode, toute une série de reprints sont à votre disposition :

- Marvel Tales #1 et Marvel Tales #137 (Marvel Comics),
- Origins of Marvel Comics (Simon et Schuster),
- Marvel Masterworks #1 (Marvel Comics),
- Spider-Man Classics #1 (Marvel Comics),
- Amazing Spider-Man #275,
- Essential Spider-Man #1.

La VF n’est pas en reste :
- Strange Special Origines #133
- Iron Man (Arédit/Artima)
- Marvel les origines (Panini Comics)
- Spider-Man: l'Intégrale 1962-63 (Panini Comics)



Peter Parker, n’est pas ce que l’on a communément l’habitude d’appeler un crack. Cet adolescent chétif et introverti est le souffre douleur de ses camarades de lycée. Ayant perdu précocement ses parents, il a été recueilli par son oncle Ben et sa tante May. Surprotégé dans sa famille adoptive, Peter fait preuve d’un don certain dans les matières scientifiques.



Son existence sera pourtant transformée à tout jamais dans des circonstances pour le moins extraordinaires. Piqué par une araignée radioactive, l’adolescent se retrouve alors investi d’un pouvoir surhumain qui lui confèrera la force, l’agilité, ainsi qu’un sixième sens capable de l’alerter en cas de danger. Peter ne tarde pas à éprouver ses nouvelles facultés et envisage tout d’abord d’améliorer son ordinaire en s’exhibant tel un phénomène de foire.



S’étant découpé un costume adéquat et ayant mis au point ses fameux propulseurs de toile, le voilà désormais prêt à conquérir le monde.



Devenu star du petit écran, Peter assiste en spectateur à la fuite d’un gangster, mais nonchalamment il ne fait rien pour aider la police à stopper le contrevenant. Bien mal lui a pris…



L’argent ne faisant pas forcément le bonheur, peu de temps après son oncle meurt victime d’un cambrioleur. Remonté comme jamais, Peter revêt son costume et se transformera pour la première fois de sa carrière en un redoutable justicier. Ayant finalement retrouvé la trace du criminel, Spider-Man, découvrira horrifié que le meurtrier de son oncle n’est autre que le voleur qu’il a laissé filer il y a quelques jours à peine.

Cette situation dramatique conclut admirablement la toute première aventure de Spider-man. Héros que l’on retrouvera dans sa propre revue, Amazing Spider-Man, en mars 1963. La suite sera glorieuse, mais c’est une autre histoire.

2/ The Bell-Ringer



L’action de ce second récit, plus conforme à la tradition de cette revue, se déroule dans un paisible village d’une petite île Méditerranéenne. Un vieil homme, Pedros le sonneur de cloches, compte bien accomplir jusqu’à son dernier souffle sa noble tache. Le temps s’écoule sans histoire jusqu’au jour où un volcan tout proche décide de se réveiller. L’éruption est tellement violente que l’île doit être évacuée de toute urgence.



Prêts à embarquer et face à la coulée de lave qui menace directement le village, les habitants ne peuvent convaincre Pedros de quitter cette fournaise. Ce dernier décide de se réfugier dans l’église, il commence alors à sonner ses cloches chéries.

Sur leurs bateaux, les insulaires sont terrifiés de voir leur ami cerné de toute part par le magma en fusion, pourtant lorsque l’inévitable arrive, tous ont juré avoir vu ce que l’on peut considérer comme un sacré coup du destin. Le vieil homme aurait été inexplicablement extrait de cet enfer par un rayon lumineux et propulsé dans les cieux. Une intervention d’origine divine aurait-elle sauvé la vie de cet homme plein de convictions ?

3/ Man In The Mummy Case

Toujours à l’affût d’un mauvais coup, Rocco passe la moitié de sa vie en cavale. C’est dans une situation similaire que nous le retrouvons, seulement l’issue de sa folle équipée prendra une tournure bien singulière.

Une fois de plus pourchassé par la police, Rocco se réfugie in extremis à l’intérieur d’un musée. Une accalmie de courte durée vu que ses poursuivants se rapprochent et qu’une momie, pas aussi inerte qu’elle ne le paraît, s’adresse à lui.



Elle lui propose de se cacher dans le sarcophage tout proche et promet que jamais les policiers ne le trouveront dans une telle cachette. Pris de panique, il accepte dans l’urgence l’étrange proposition.



Et comme promis les policiers perdront définitivement la trace de leur proie. Il faut quand même rajouter que jamais le gangster n’aurait pu imaginer de bénéficier d’une telle échappatoire.



On peut quand même penser que Rocco s’est peut être fait blouser quelque part, ne croyez-vous pas ?

4/ There are Martians Among Us



Un vaisseau Martien en perdition s’écrase sur notre planète. Les autorités dépêchées sur place, après examen de la carcasse de l’engin, découvrent que les occupants ont pu quitter l’appareil et doivent errer quelque part dans les environs. Une traque sans pitié est alors organisée, la population est invitée, quant à elle, à la plus grande prudence.



Dans la ville toute proche, on n’en mène pas large. Les habitants sont sur leurs gardes et évitent de quitter inutilement leur domicile. Pourtant une jeune femme bravera les recommandations de son époux et se retrouvera hélas face à de gros ennuis.



A son retour le mari affolé, découvrant la disparition de son épouse, ne sait que faire. Mais que s’est-il donc passé ? Aurait-elle été enlevée par les terribles martiens ou la vérité serait-elle toute autre… ?



Mon avis : Difficile de donner une opinion sur ce numéro légendaire, tout le monde connaît bien entendu les spectaculaires débuts de Spider-Man et chacun à son avis sur le sujet, je ne m’attarderais donc pas sur le sujet. Concernant les 3 dernières petites histoires annexes, elles ont un dénominateur commun, positif mais mitigé. On sent un effort scénaristique évident, par contre coté graphique Ditko n’est pas au meilleur de sa forme et son trait s’en ressent sur certaines planches. Vraiment dommage…
__________________
Mon Terrifiant Bric-à-Brac...
Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
14 cases Amazing Fantasy #15 michel Le Grand Jeu des Cases 43 30/04/2020 13h38
Étude comparative : X-O Manowar (1992) #1 / X-O Manowar (2012) #1 EsseJi Retro - Hall of Heroes 11 16/02/2018 13h24
Les planches de Amazing Fantasy 15 DONNEES à la Library of Congress !!!! onurb News VO 16 29/04/2008 16h35
Les Inédits Marvel: Amazing High Adventure XXL Archives des GenSen 4 31/01/2007 21h41
Les Inédits Marvel : Amazing Spider-Man Vol.1 michel Archives des GenSen 7 29/01/2007 23h18


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h03.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !