Buzz Comics, le forum comics du monde d'après.

Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. (http://www.buzzcomics.net/index.php)
-   TV (http://www.buzzcomics.net/forumdisplay.php?f=248)
-   -   Les séries qui passent à la TV (http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=24549)

snoopy 11/02/2013 16h47

Citation:

Envoyé par ericvil (Message 1351883)
sinon nouveau plaisir coupable avec la nouvelle série produite par Allan Ball
Banshee

http://hfr-rehost.net/https://encryp...56bHtgNTATltsw

"une petite ville des Etats-Unis en territoire Amish, en Pennsylvannie, est quelque peu perturbée par un nouvel arrivant énigmatique, expert en arts martiaux, qui se fait passer pour le remplaçant du shérif récemment assassiné. Il a bien l'intention de faire régner la loi, mais à sa manière, concoctant des plans qui ne servent que son intérêt."

du Q et de la baston bien badass!
(rarement vu une baston aussi violente que dans le 1x03!8()

Justement je me demandais ce que valait cette série. Je vais tester le 101 alors. :)

Sinon, parmi les nouvelles séries lancées depuis janvier, j'avais noté House of Cards. Apparemment, c'est une adaptation d'une série anglaise des années 90. C'est une série qui se déroule dans le milieu de la politique aux USA. On suit Frank machin (me souviens plus de son nom) joué par Kevin Spacey, un des boss de son parti (il est je crois le chef au parlement). Le candidat qu'il a soutenu a été élu président des states. Et au lieu d'avoir la récompense qu'il devait avoir, on lui dit gentillement de retourner au parlement. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Il décide de ne pas en rester là... Le premier épisode m'a bien plu. Je suis assez friand de la petite tambouille politique. J'ai trouvé Kevin Spacey très bon dans son rôle. Il y a un petit truc original dans ce genre de séries sérieuses : le personnage principal s'adresse de temps à autre au téléspectateur. L'effet est assez sympa. Bref, je suis plutôt conquis. Je regarderais la suite avec plaisir.

Aguéev 11/02/2013 19h31

Citation:

Envoyé par Crisax (Message 1352007)
Bon ben malgré que je rejoins pas mal ce que dit Ivan Rebroff j'ai regardé le premier épisode de cette quatrième saison de Community.
J'ai quand même maté pour les acteurs/actrices justement, assez géniaux dans l'ensemble. D'ailleurs Pierce/Chevy Chase qui était en froid depuis longtemps la direction de la série (c'était avec Dan Harmon qu'il s'était pris la tête justement non?) avouait en interview que malgré tout le mal qu'il pensait du personnage de Pierce et de son (non-)évolution, il continuait a prendre beaucoup de plaisir grâce à la troupe d'acteurs qu'il trouvait formidable.

Bref, bon ben voilà Dan Harmon est parti et à ceux qui pouvaient se demander l'importance et l'influence d'un showrunner sur une série on voit bien ici qu'elle est assez primordiale.
Bon en plus plusieurs producteurs et scénaristes ont également quitté l'équipe.

Tout est donc assez différent, le ton, la réal, et je sais pas si c'est moi qui me fait une idée mais j'ai trouvé le jeu d'acteur un peu en dessous.

De toute façon le Community de Harmon à eu le droit à une fin de saison 3 qui aurait très bien pu mettre un point final à cette superbe série. Ca me va.

Cette saison 4 je regarderais peut être quelques épisodes en plus, mais plus comme une nouvelle série que comme la suite. Si c'est sympa tant mieux. Sinon tant pis.

Perso j'ai trouvé les acteurs à la hauteur et je regarderai toute la saison pour eux surtout. Le talent ne vient pas que de l'auteur, d'ailleurs même sous Harmon certaines blagues étaient franchement moyennes mais elles étaient sauvées par les acteurs et leur jeu.

Donc je continuerai ouais!

Sinon Chevy Chase s'est brouillé avec la prod est a quitté la série et il n'apparaitra pas dans les deux derniers épisodes.

#sixseasonsandamovie

HiPs! 13/02/2013 12h04

Le Danemark, l'autre pays de la série? Le visionnage de Borgen le mois dernier et des trois saisons de Forbrydelsen ces 5 derniers jours (vive les hernies et les insomnies qui vont avec) m'incitent de plus en plus à le croire.

Forbrydelsen trainait dans mon DD. J'en repoussais le visionnage après n'avoir vu que les premiers épisodes, épuisé par avance de la trop grande ressemblance avec son remake us "The killing" que j'avais vu avant, regrettable erreur. A ce niveau, on peut même parler de clonage, casting, ambiance, patronymes des personnages, jusqu'aux décors et aux costumes, à se demander si la prod US n'a pas embauché la même tricoteuse des pulls de Sarah Lund pour en habiller son héroïne Sarah Linden...

Bon, bilan, première saison, bien, supérieure à la copie, quoi qu'un peu longuette, 20 épisodes, c'est trop même si la gestion de l'atmosphère mortifère et cotonneuse est bonne.
Deuxième saison, pas mal, moitié moins d'épisodes -bonne décision- ça gagne en nervosité et en densité. L'intrigue ne tient pas forcément tout le temps la route mais bon s'il fallait chercher la petite bête à tout prix, on ne dépasserait pas les pilotes de 90% des séries us, isn't it?

Troisième saison (toujours inédite chez nous je crois) et là, grosse claque. Toujours la même formule, une enquête policière intriquée avec une intrigue politique. Toujours ce même ton désabusé et revenu de tout que les amateurs de polars venus du froid ont appris à côtoyer et cette même qualité dans la réalisation et la direction d'acteurs tous remarquables. Mais beaucoup d'éléments ont gagné en force et en majesté par rapport aux deux saisons précédentes.
Déjà, la trame policière est originale, à la fois par le propos et par le traitement. Ca faisait longtemps qu'un assassin n'avait pas été si fascinant et porteur d'une telle ambigüité. Les cliffs et rebondissements sont également bien dosés et vous donnent envie d'enchaîner les épisodes les uns après les autres. Bien sûr, certains éléments sont prévisibles, comme dans tous les polars, mais on n'abuse pas des fausses pistes à répétition qui sont devenus la tarte à la crème du genre.
La partie politique est peut-être le maillon le plus faible, surtout après Borgen, mais une fois de plus, elle s'équilibre parfaitement avec le versant policier.
Et par-dessus tout, le personnage de Sarah Lund acquiert une profondeur qu'on n'avait fait qu'effleurer jusqu'alors. Ses rapports compliqués avec son fils, sa psyché torturée, ce caractère inflexible et abrupt mais en même temps débordant d'empathie pour les victimes sont le coeur de cette saison. Et votre coeur à vous va en prendre un coup avec un suspense tendu comme une corde à piano tout le long de ces 10 épisodes et un final d'un culot monstre qui ne trouve guère d'équivalent que dans les séries anglaises.
Magnifique Sarah Lund, personnage rare, aussi agaçant qu'émouvant, une femme de fiction tévé unique en son genre. Dommage qu'il nous faille l'abandonner là avec ce qui a été annoncé comme la dernière saison. Mais bon, on connait trop de séries qui tournent aigre à force d'être prolongées bien au delà de leurs dates de péremption pour vraiment le regretter. Si c'est effectivement le cas, il faudra plutôt saluer le courage des prod/diff danois d'avoir su s'arrêter à temps.

Alors, toi, oui toi là, dont je sais que la saison 3 de Forbrydelsen croupit dans ton ordi en attendant que tu aies fini de t'apercevoir que les séries US que tu lui préfères ne valent décidément pas le temps que tu leur accordes, regarde donc l'ultime saison de cette remarquable série danoise. Et viens ici clamer ton amour afin de donner à d'autres l'envie de nous suivre sur les landes glacées d'une région dont je vais suivre la production tévé avec une vraie gourmandise et une curiosité désormais à son climax.

mellencamp 13/02/2013 12h25

Suite à tes conseils j'ai commencé Borgen, je suis à 2 épisodes de la fin de la première saison, je ne vais pas revenir sur ses qualités déjà exposées, par contre j'ai vraiment du mal avec tout le côté soap de la relation entre Kasper et la journaliste.

HiPs! 13/02/2013 12h39

Je comprends. Maintenant, leur relation a moins cet aspect en saison 2 et acquiert une vraie force, à mon sens. Aussi, tu regardes en VF ou en VOst? parce que, dans le 1er cas, ça peut changer pas mal de choses et accentuer certains côtés niaiseux.

mellencamp 13/02/2013 16h57

VF. J'avais lu un peu partout que le doublage était de qualité, donc je me suis pas cassé la tête.

HiPs! 13/02/2013 17h04

Hésite pas alors, passe à la VO. C'est suave et joli comme tout le danois et pour le coup tu verras que tu vas retrouver un naturel dans le jeu et dans la diction qui gommera le côté soap et artificiel. Enfin, me concernant, je sais que plein de fois, le passage de la VF à la VO m'a permis de faire passer la pilule. C'est rare les séries qui résistent au doublage. Même un chef-d'oeuvre comme les Sopranos, c'est juste insupportable.

SamKouCaille 14/02/2013 20h35

J'apprécie beaucoup ce qui est fait sur les derniers épisodes en date de The Office.


Aguéev 15/02/2013 11h05

vu le deuxième de la saison 4 de Community. Un bon petit épisode de Valloween comme il faut pas extra mais bien sympa.

Aguéev 17/02/2013 01h49

http://www.complex.com/pop-culture/2...ngs-last-night

:'(:'(:'(:'(:'(
:(:(:(:(:(

http://25.media.tumblr.com/tumblr_m0...ggmro1_400.gif

Mast 17/02/2013 02h21

Pour l'instant, les deux épisodes de la saison 4 étant au mieux au niveau d'un épisode de Scrubs, ça me paraît une bonne idée d'arrêter là les dégâts.

Aguéev 17/02/2013 02h38

non

Mast 17/02/2013 02h46

Ah ben, si. J'attends deux trois semaines histoire de, mais, clairement, on est redescendu d'un niveau au niveau de tout (le jeu des acteurs, le timing, l'intelligence des vannes, enfin, je ferai la liste le moment venu).
Megan Ganz en petite forme sur l'épisode 2, et vu qu'elle se casse en fin de saison, pas besoin de prolonger le supplice.

Ivan Rebroff 18/02/2013 11h41

Citation:

Envoyé par Aguéev (Message 1353923)
non

Si. Quand tu aimes une série tv, tu sais une chose : soit elle va te quitter, soit tu vas la quitter. Il n'y a pas de position médiane. Une fois que tu as plongé dedans, tu es dedans, et tu y es jusqu'à ce que le truc soit annulé ou jusqu'à ce que tu perdes tout intérêt parce que tu as compris tous les tics de la série ou parce que ce n'est plus la même.
Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est aussi mauvais que Scrubs, on est toujours en présence d'une série souvent drôle, bien jouée, bien réalisée, souvent bien écrite, avec des premiers et seconds rôles joliment présents quand l'occasion se présente. Et puis, ce serait oublier les épisodes ratés de la 3e saison.

Mais nous en sommes à la 4e saison, et les blagues commencent à sentir le faisandé, on rit moins, et, opprobre suprême, les personnages, qui ont à une époque présenté des nuances, semblent redevenir définis par un seul trait de caractère - Jeff l'homme à femmes, Shirley la chrétienne, Pierce le vieux bougon, Troy l'enfant dans un corps d'adulte, Britta l'absence de confiance en soi qui se ment, Annie la préférée du prof, et Abed le dysfonctionnel qui se réfugie dans la pop culture. Le tout enrobé dans des situations comiques qui auraient fait naître un sourire au cours de la 1ère saison, mais qui font aujourd'hui sourire jaune.

Certes, Aguéev, les acteurs sont bons. Mais ce qu'ils jouent sonne irrémédiablement creux. Peu importe que Dan Harmon semble être un trou du cul arrogant et insupportable, c'est lui qui donnait sa cohérence, son liant à Community. Sans lui, cette série commence à avoir le goût de n'importe quelle sitcom. Ce n'est pas un goût que j'apprécie.
Sûr, ça reste fou, et ça fait du bruit comme si ça s'amusait. Mais je cherche toujours à entendre les notes plus discrètes, celles qui permettent de véritables interactions émotionnelles entre les personnages, qui sont fidèles à la vision de Dan Harmon d'un monde dur, d'une société qui exclut les inadaptés, mais qui ne veut rien de plus fort qu'un gigantesque câlin collectif.

Certes, il y a des plots qui veulent instiller de l'émotion, qui veulent faire évoluer les personnages vers une meilleure compréhension mutuelle d'eux-mêmes et des pairs de leur study group, mais tout sonne trop encadré par les règles de la sitcom. Je n'ai pas envie de revoir une énième copie de Friends, surtout après qu'Abed m'a expliqué pourquoi Community ne peut pas être Friends.

Mais peut-être est-ce moi qui ai vieilli. Peut-être que la série n'a pas changé, peut-être est-ce moi. Il y a quelques étincelles qui sont nées dans mes yeux à la vision de ces deux épisodes, comme une reconnaissance de l'ancien temps, qui vont me pousser à regarder cette saison dans son entièreté, parce que j'aime les personnages, parce qu'ils font partie de moi depuis deux ans. Mais je sais que je serai déçu chaque semaine, parce que l'âme de la série l'a désertée.
C'est ce qu'on appelle de l'engagement. Ou du masochisme, je ne sais trop.

FrancoisG 18/02/2013 12h38

Alors je vais attendre un peu avant de la commencer cette saison 4, car émotionnellement parlant, c'est pas le bon moment...


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 06h06.

Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2024, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !