Buzz Comics, le forum comics du monde d'après.

Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. (http://www.buzzcomics.net/index.php)
-   Brêves de comptoir (http://www.buzzcomics.net/forumdisplay.php?f=156)
-   -   News de la Planète Foot (http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=7625)

Fred le mallrat 07/03/2018 09h31

Encore une fois, je pense que le PSG souffre du fait qu en France c est pas les clubs, l entraineur, les présidents qui ont le pouvoir mais les joueurs..
Alors aux moments importants où il faut se sublimer.. ca ne fonctionne pas à chaque fois (déjà en général mais pour les clubs francais.. c est encore plus rare.)

Pour moi c est pas qu un souci d entraineur mais aussi d environnement global.

Zen arcade 07/03/2018 10h04

Citation:

Envoyé par Fred le mallrat (Message 1745134)
Pour moi c est pas qu un souci d entraineur mais aussi d environnement global.

Le PSG n'est pas un club de légende. La France des équipes de clubs, ce n'est pas un grand pays de football.
Voilà.
Un joueur du Real, quand il rentre dans San Bernabeu, quand il rentre dans le vestiaire, quand il entend dans sa tête les cris des millions de supporters (actuels, anciens et futurs), quand il perçoit le poids de l'histoire du club, toute diva qu'il puisse être par ailleurs, il sait qu'il fait partie de quelque chose de plus grand que lui, il sait qu'il n'a pas d'autre choix que de jouer sa vie sur le terrain.
Le PSG n'a pas ça.
Chelsea a mis dix ans à se battre contre ça avant d'y arriver.

Tom pouce 07/03/2018 10h07

Citation:

Envoyé par gillesC (Message 1745128)

Bon, vous auriez fait quoi vous avec le milliard d'euros investi? :D

Je ne crois pas qu'il y avait vraiment de quoi faire mieux,dans un contexte hyper-concurrentiel ou les joueurs vont rarement privilégier un club de L1 à la liga ou la premier league. Y a bien ce choix de mettre 400 boules sur des attaquants quand t'as déjà des Draxler, Di Maria, Pastore, Cavani, Lucas .... Et te retrouver avec ce milieu, ses faibles possibilités de rotation, qualitativement inférieur à ceux du Real, du Bayern, de City ou du Barça. Mais ça témoigne aussi de la politique sportive du club, principal problème.
Puis, on parle d'expérience, mais hier Asencio survole les débats au milieu, il n'est pas plus expérimenté que ses homologues parisiens.
Sur le papier, le PSG a des arguments pour gagner la C1, des effectifs pas supérieurs l'ont fait.

Mon impression, c'est qu'ils auraient pu en mettre 2 de milliards, ça ne changerait pas grand chose, leur souci étant la gouvernance. Ancelotti le pointait déjà, rien n'a changé, Sacchi en parlait encore hier soir, ce n'est pas un club mais une somme de joueurs, le psg ne s'est jamais doté des structures dirigeantes d'un grand club, le bizness, le bling-bling, les beaux discours passent toujours avant le sportif, et les joueurs ont le pouvoir Mallrat a raison à ce sujet.

Les stars deviennent à Paris des starlettes qui jouent pour leur propre gloriole et se placent systématiquement au dessus du club: Ibra, Neymar .... Ce dernier explique son choix de signer au PSG car il veut le ballon d'or et au Barça, il est dans l'ombre de Messi. Qui imagine un joueur de la Juve, du Real signer en expliquant qu'il vient pour lui avant de venir avant de venir faire gagner le club? Quand tous les observateurs, supporteurs, expliquent que son absence est peut-être un avantage, que l'équipe va retrouver du jeu collectif, y a pas l'aveu d'un souci, là? Silva a joué au Milan AC, il pense que là-bas l'épouse du capitaine aurait pu se plaindre du coach sur Twitter ? Quand un entraîneur arrive et qu'il ne peut imposer ses choix car les Tiago s'y opposent, il a quelle crédibilité ensuite? Qui peut sérieusement défendre le statut indéboulonnable de Dani Alves depuis son arrivée au détriment de Meunier ? Au PSG, le 11 dépend du statut du joueur, de son aura médiatique, de son potentiel commercial et pas de sa valeur sportive, ça conduit à Alves titulaire, Coman qui s'en va. Qui peut penser qu'à United ou au Barça, un joueur se permettrait de cracher à la gueule de l'histoire du club, du pays sans que ça ne provoque quoi que ce soit, si ce n'est le sourire béat des footix pro-psg en mode " Ouais, il a trop raison, ce scud zlatanesque lol"? A force de cultiver une arrogance en L1, ils perdent tout sens des réalités: Veratti est probablement surpris qu'on ne puisse parler aux arbitres de C1 comme aux serpillières de la team Garibian.
Il manque un patron dans ce club. Quelqu'un qui fixe le cadre, le fait respecter, remet les priorités comme les valeurs, le collectif, l'humilité, au cœur du projet plutôt que les frivolités. Le vrai frisson dans le sport, il est dans le dépassement, pas dans l'exposition médiatique incessante façon Neymar. Quelqu'un qui rappelle aux joueurs que le club est au dessus d'eux, que le vestiaire ne fera pas la loi, que l’entraîneur est soutenu à 2000% dans tous ses choix par la direction.
lls finiront peut-être par gagner sans ça, mais l'écart entre eux et les grands clubs, il se situe là. Paris n'est pas encore un grand club car il ne se donne pas les moyens de l'être en privilégiant le show-biz, les paillettes et l'aura médiatique.
Et quand il s'agit de mobiliser les énergies sur le terrain, l'écart se manifeste concrètement.

mellencamp 07/03/2018 10h36

Citation:

Envoyé par gillesC (Message 1745128)
Bon, vous auriez fait quoi vous avec le milliard d'euros investi? :D

J'aurais débauché Oblak de l'Atletico. Quitte à ce que ce soit le plus gros transfert (ça apparaît cruel de dire ça alors qu'hier Areola a été bon et a retardé l'échéance, mais il n'y a pas photo).
Là où on trouve les plus gros loupés, c'est au milieu. Ni Motta ni Matuidi n'ont vraiment été remplacés. Il manque un 6 d'envergure et un milieu capable de se projeter très rapidement vers l'avant, de casser une ligne, ce que ni Rabiot ni Verratti ne peuvent faire.
Et si tu ne peux en acheter qu'un seul sur les 2, tu replaces Rabiot en 6 où il serait meilleur, il a les qualités pour mais il paraît qu'il ne veut pas...sérieux, ce n'est pas le genre de truc que t'entends dans les gros clubs. Au Bayern, Real, Barça, les Kimmich, Javi Martinez, Sergi Roberto, Lucas Vazquez jouent ou ont joué à 2 voire 3 postes différents.
Au lieu d'acheter Neymar et Mbappé, tu n'achetais que le premier, et laissait 1 an de plus le gamin à Monaco. Tout le monde a perdu dans ce transfert, sauf le compte en banques de Rybotruc. Mbappé n'est pas mauvais mais quitte à le faire jouer à contre emploi à droite, tu aurais eu mieux et pour moins cher. Un milieu offensif ou ailier capable de jouer entre les lignes et qui n'attend pas le ballon comme les 3 attaquants hier soir. Au passage Di Maria a été atroce car car lui est un milieu à la base et sait le faire.
Et pour finir et ça n'a rien à voir avec les achats mais plutôt les ventes, arrêter d'être le paillasson de tes joueurs qui ne sont là que pour l'argent. Quand Motta a fait son cinéma pour être prolongé, il aurait dû être charterisé pour la Chine. Au delà du sportif il n'a aucune importance, quand il n'est pas absent pour une blessure c’est pour un rouge.
Mettre au fouet Rabiot et Verratti qui ont une condition physique ridicule par rapport aux joueurs du même âge dans les rivaux européens. Mais peut-être que la chicha est moins populaire en Allemagne ou en Espagne...

Fredeur 07/03/2018 10h43

@Top Pouce : Parce qu'avant le PSG, Ibra ne s'est jamais placé au dessus du club et de l'univers ?

Ronaldo n'est pas dans l'exposition médiatique incessante ?

Après je suis d'accord sur un point, il y a un souci de gouvernance.

Tom pouce 07/03/2018 11h58

Citation:

Envoyé par Fredeur (Message 1745143)
@Top Pouce : Parce qu'avant le PSG, Ibra ne s'est jamais placé au dessus du club et de l'univers ?

Ronaldo n'est pas dans l'exposition médiatique incessante ?

Ibra: Si. Et quand il s'y est amusé au Barça, ils l'ont jarté.
A l'Inter, club loser par excellence hors parenthèses Herrera-Mourinho, jamais il ne s'est pour autant permis de dire qu'avant lui, ce club n'avait pas d'histoire. Alors pourquoi le fait-il à Paris ? Car il le peut.
A l'Inter, quand Icardi, star de l'équipe, fait le mariole, les tifosi lui mettent le feu. Le respect au club, au public, n'est pas négociable.
A Paris, "slurp, slurp, Zlatan, slurp".

CR7: Sur. Et il ne doit pas être facile à gérer le garçon. Mais, même si ça tangue parfois, au Real ils y arrivent, ils parviennent à le faire rentrer dans le cadre de l'institution, se plier aux décisions de Zidane même quand il n'est pas d'accord ( Le fait de ne plus jouer tous les matches l'an passé), ne lui permettent pas par exemple de décider de son propre protocole de soin à la Neymar, ne rentre pas en retard de vacances .... Et surtout, quelqu'un dirait sérieusement " CR7 est absent au Real, paradoxalement ils ont plus de chances car leur jeu collectif en sera meilleur" ? Non, jamais.
Malgré son égo, il est géré car il est dans un club au passé prestigieux, n'est pas entouré d'une constellation de mercenaires mais de joueurs fiers d'être là, de monuments dans le vestiaire ( Casillas autrefois, Ramos aujourd'hui) qui eux-mêmes participent à la gouvernance de l'équipe par leur aura et leur investissement.

Elýkar 07/03/2018 12h00

Gouvernance ET structures.

Dans une récente interview, Matuidi disait qu'en arrivant à la Juve il a découvert un nouveau monde. S'il y a bien un joueur à qui on ne peut pas reprocher son professionnalisme c'est bien lui. Mais il était catégorique: le PSG ce sont des amateurs à côtés du plus grand club italien.

Il citait une anecdote: après les entrainements, les joueurs en France sont libres et peuvent faire du travail à la carte, tranquilou. A la Juve, il expliquait que si au bout de 5 mn tu n'étais pas parti à la salle de muscu (ou autre), quelqu'un venait te chercher pour t'y conduire (= te rappeler de bosser).

Fred le mallrat 07/03/2018 12h05

Oui pour moi il y a un vrai souci a ce niveau que plusieurs entrainurs etrangers ont renvoyés (Ancelloti) mais qu on commence a voir avec de plus en plus de joueurs francais qui n arrivent plus à s imposer à l etranger y compris dans des clubs de secondes ou troisieme zones et qui reviennent la queue entre les jambes en L1..
Un manque constant de caractere, de régularité..

Et malgré ses moyens, je trouve que le PSG en souffre encore avec des joueurs qui ont l ecoute du Président devant les entraineurs... et ca c est pas possible.

Alors aprés c est pas tout pour le PSG mais c est déjà un mal de la L1 que le PSG n a pas gommé.

Elýkar 07/03/2018 12h13

Bon, il faut aussi relativiser: c'est pas propre à la France le fait que des joueurs aient l'oreille de la direction.

A l'époque où Luis Enrique coachait le Barça, il a dû avaler des couleuvres suite à sa brouille avec Messi. Certes, on parle d'un joueur hors norme, mais ça reste une réalité.

Comme à l'époque où les vieux barons du Real (Hierro et compagnie) ont réussi à faire éjecter leur entraineur.

mellencamp 07/03/2018 12h16

Tu parles de qui? Capello? Del Bosque?

Fredeur 07/03/2018 12h17

Citation:

Envoyé par Tom pouce (Message 1745149)
Ibra: Si. Et quand il s'y est amusé au Barça, ils l'ont jarté.
A l'Inter, club loser par excellence hors parenthèses Herrera-Mourinho, jamais il ne s'est pour autant permis de dire qu'avant lui, ce club n'avait pas d'histoire. Alors pourquoi le fait-il à Paris ? Car il le peut.

Parce que l'Inter a une histoire bien plus importante que le PSG ?
C'est sûr que si tu enlèves les périodes où l'Inter n'a pas gagné 18 championnats, 3 C1 et 3 coupe UEFA, et le fait que le club a 110 ans. :ouf:

Et aussi, il a dit ça parce que son ego est aussi grand que Jupiter.


Citation:

CR7: Sur. Et il ne doit pas être facile à gérer le garçon. Mais, même si ça tangue parfois, au Real ils y arrivent, ils parviennent à le faire rentrer dans le cadre de l'institution, se plier aux décisions de Zidane même quand il n'est pas d'accord ( Le fait de ne plus jouer tous les matches l'an passé), ne lui permettent pas par exemple de décider de son propre protocole de soin à la Neymar, ne rentre pas en retard de vacances .... Et surtout, quelqu'un dirait sérieusement " CR7 est absent au Real, paradoxalement ils ont plus de chances car leur jeu collectif en sera meilleur" ? Non, jamais.
Je pense que c'était surtout une belle connerie de dire que sans Neymar, le jeu collectif du PSG serait meilleur. Ou alors c'était un vain espoir, de se dire que sans son meilleur joueur, le PSG allait mieux jouer.

Citation:

Malgré son égo, il est géré car il est dans un club au passé prestigieux, n'est pas entouré d'une constellation de mercenaires mais de joueurs fiers d'être là, de monuments dans le vestiaire ( Casillas autrefois, Ramos aujourd'hui) qui eux-mêmes participent à la gouvernance de l'équipe par leur aura et leur investissement.
Ronaldo est géré aussi parce que le club répond à tous ses caprices. Il a sorti combien de fois qu'il n'était pas aimé à sa juste valeur, qu'il n'était pas assez soutenu, et que donc, il lui faut plus de sous, parce que sinon, il se casse.
Ronaldo serait au PSG, ça aurait fait comme Neymar : les supporteurs et les médias en auraient mis partout pendant des mois, puis auraient chouinés sur tous ses défauts.
C'est marrant, les supporteurs du PSG veulent des mégas stars, mais des méga stars qui ne se prennent pas pour des mégas stars. Bonne chance pour en trouver une, la seule qui me vient en tête, il est espagnol et fait du tennis.

Elýkar 07/03/2018 12h28

Citation:

Envoyé par mellencamp (Message 1745163)
Tu parles de qui? Capello? Del Bosque?

J'avoue que je n'arrive plus à me rappeler l'identité du coach, mais j'ai quand même l'impression que c'est arrivé. Me trompe-je? :p

Quelqu'un pour m'aider?

Elýkar 07/03/2018 12h29

Article intéressant (mais un peu trop incisif au début je trouve): http://www.cahiersdufootball.net/art...de-depart-6884

https://www.eurosport.fr/football/li...39/story.shtml

Citation:

Le Real a affronté un adversaire très faible. Le PSG est un groupe de joueurs, le mot ‘jeu’ peut paraître abstrait, difficile à décrire, mais il a fait toute la différence ce soir. Les idées, ça ne s’achète pas. Je pense qu’il manque le club. Il manque le club au PSG, il manque l’institution. Le club passe avant tout. Quand tu vois Verratti et son attitude, ça veut dire qu’il n’y a pas de club derrière. Emery est un très bon entraîneur, il n’est pas devenu nul. Il lui faut juste un club derrière, et surtout que les joueurs suivent ses idées

Fred le mallrat 07/03/2018 13h34

Citation:

Envoyé par Elýkar (Message 1745160)
Bon, il faut aussi relativiser: c'est pas propre à la France le fait que des joueurs aient l'oreille de la direction.

A l'époque où Luis Enrique coachait le Barça, il a dû avaler des couleuvres suite à sa brouille avec Messi. Certes, on parle d'un joueur hors norme, mais ça reste une réalité.

Comme à l'époque où les vieux barons du Real (Hierro et compagnie) ont réussi à faire éjecter leur entraineur.

Je dis pas le contraire mais là on dirait que c est plus la regle que l exception...

mellencamp 07/03/2018 14h19

Citation:

Envoyé par Elýkar (Message 1745165)
J'avoue que je n'arrive plus à me rappeler l'identité du coach, mais j'ai quand même l'impression que c'est arrivé. Me trompe-je? :p

Quelqu'un pour m'aider?

Ce devait être Rafa Benitez, qui voulait replacer Ronaldo en pur ailier gauche et était plus rigide qu'Ancelotti avant et Zidane après.


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h24.

Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !