Buzz Comics, le forum comics du monde d'après.

Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. (http://www.buzzcomics.net/index.php)
-   Brêves de comptoir (http://www.buzzcomics.net/forumdisplay.php?f=156)
-   -   News de la Planète Foot (http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=7625)

gillesC 20/06/2018 13h16

Exactement.

Fredeur 20/06/2018 13h16

Citation:

Envoyé par Zen arcade (Message 1757074)
Mais c'est beaucoup plus rare.

Ce qui est rare est précieux.

Et puis ça dépend du sport.

Zen arcade 20/06/2018 13h18

Citation:

Envoyé par mellencamp (Message 1757075)
Rien que la Hongrie 1954, qui perd une finale contre des allemands transformés en poneys par le dopage avant d'être éparpillée aux 4 vents par la situation politique du pays, c'est pas magnifique mais très triste.

Un perdant magnifique, c'est toujours très triste.

Tiens, un article intéressant, dans lequel on se reconnaîtra un peu, beaucoup, à la folie ou... pas du tout : https://www.agoravox.fr/culture-lois...nifique-119573

Fredeur 20/06/2018 13h59

Citation:

Ne dit-on pas que le vrai passionné de sport est foncièrement nostalgique ?
Non. Le vrai passionné de sport, il s'émerveille aussi des champions actuels.

Et pourquoi prendre France 98 comme point de départ, alors qu'Anquetil et Hinault étaient deux monstres qui voulaient la victoire à tout prix ? Et hum, France 84 ?

Et à peu près tout le monde admet que France 2000 jouait bien mieux que France 98.

Zen arcade 20/06/2018 14h59

Citation:

Envoyé par Fredeur (Message 1757085)
Non. Le vrai passionné de sport, il s'émerveille aussi des champions actuels.

C'était une question rhétorique, hein...

Citation:

Et pourquoi prendre France 98 comme point de départ, alors qu'Anquetil et Hinault étaient deux monstres qui voulaient la victoire à tout prix ? Et hum, France 84 ?
Et oui, Anquetil et Hinault étaient des monstres qui voulaient la victoire à tout prix. Il y en toujours eu et il y en aura toujours, en France comme ailleurs.
Et Poulidor aussi, il voulait la victoire, hein...
Mais ce n'est pas de cela dont on parle.
Ce dont on parle, c'est du regard que l'on porte sur eux.
Le basculement du regard ne nait pas avec l'EDF 1998. L'EDF 1998 n'est pas un point de départ, c'est un aboutissement. Tellement fort qu'il crée un nouveau paradigme.

Sinon :
France 1984. C'est beau, mais c'est une victoire des perdants de 1982.
Cette équipe, on s'en souvient comment aujourd'hui? Ben, c'est celle qui a perdu en 1982.

France 2000. C'est beau, mais c'est une victoire de l'équipe de 1998.
On n'en parle que pour s'excuser du fait que l'équipe de 98 jouait tout moche.

Fredeur 20/06/2018 15h27

Citation:

Envoyé par Zen arcade (Message 1757090)
C'était une question rhétorique, hein...

Oui, et donc celui qui la pose connait déjà la réponse, hein.

Citation:

Et Poulidor aussi, il voulait la victoire, hein...
C'est pourquoi j'ai précisé à tout prix, hein. Que Anquetil et Hinault avaient la culture de la gagne, avant, gasp, France 98.

Citation:

Sinon :
France 1984. C'est beau, mais c'est une victoire des perdants de 1982.
Cette équipe, on s'en souvient comment aujourd'hui? Ben, c'est celle qui a perdu en 1982.
Euh moi, je m'en souviens comme des gagnants de 84, et de la première équipe de France à gagner un grand tournoi.
Citation:

France 2000. C'est beau, mais c'est une victoire de l'équipe de 1998.
On n'en parle que pour s'excuser du fait que l'équipe de 98 jouait tout moche.
Mince, moi qui pensait qu'on en parlait pour l'émotion incroyable procurée par la victoire contre l'Italie.

mellencamp 20/06/2018 15h44

Zen a en partie raison, les vainqueurs de 1984 avaient gardé l'étiquette "lose" 1982 (pas vraiment 1986 car battre le Brésil était déjà un exploit et la demi face aux allemands n'a pas fait un pli). En 98 sur le plan médiatique la victoire à l'Euro avait l'air hyper lointaine et anecdotique, comme si c'était un tournoi au rabais. Si la France avait été nulle en 1982 ou avait été éliminée de manière plus flagrante comme en 1986, je pense que 1984 aurait eu plus de poids dans l'imaginaire collectif. D'ailleurs encore aujourd'hui on nous rabâche qu'en 98 l'équipe avait un mental de vainqueur car les cadres évoluaient dans des gros clubs italiens quand c'était le meilleur championnat (et c'était vrai), par opposition à la génération 84 qui a gagné 1 tournoi mais en a "perdu" 2.

Fredeur 20/06/2018 15h56

Je pensais plutôt qu'aujourd'hui, on nous rabâche qu'en 98, on avait une défense de fer, et un bol monstrueux.

Citation:

Envoyé par mellencamp
En 98 sur le plan médiatique la victoire à l'Euro avait l'air hyper lointaine et anecdotique, comme si c'était un tournoi au rabais.

Je n'avais pas eu du tout cette impression.
Par contre, en 98, ce que je me souviens, ce sont des commentaires de média et de joueurs étrangers, qui disaient que la France ne pouvait que gagner en France.

Zen arcade 20/06/2018 15h58

Citation:

Envoyé par mellencamp (Message 1757101)
Zen a en partie raison.

Perso, c'est pas d'avoir tort ou raison qui m'intéresse.
On parle du regard que l'on porte sur des évènements sportifs. De regards évidemment subjectifs et assumés comme tels par chacun.
Que ces regards soient différents voire même complètement contradictoires, c'est normal. Ca montre juste que de mêmes évènements, à la charge émotionnelle très importante, sont vécus et surtout ensuite remémorés de manière très différentes selon les sensibilités de chacun ainsi que leur rapport au sport et au monde.
Et c'est très bien comme ça.

Zen arcade 20/06/2018 16h05

Citation:

Envoyé par Fredeur (Message 1757102)
Par contre, en 98, ce que je me souviens, ce sont des commentaires de média et de joueurs étrangers, qui disaient que la France ne pouvait que gagner en France.

Ca, ça vient du fait que la France ne s'était pas qualifiée pour les deux éditions précédentes (et particulièrement pour celle de 94 avec le final du match contre la Bulgarie) et que donc, ça plaisantait sec sur le fait que la France avait besoin d'organiser la coupe pour pouvoir la gagner.

mellencamp 20/06/2018 16h09

Citation:

Envoyé par Fredeur (Message 1757102)
Je pensais plutôt qu'aujourd'hui, on nous rabâche qu'en 98, on avait une défense de fer, et un bol monstrueux.

Aussi. Mais finalement presque chaque victoire dans un tournoi international est marquée par la réussite, il y a très peu d'équipes qui ont survolé un tournoi sans chance ou arbitrage favorable. France 2000 ça jouait mieux qu'en 98 mais rien que la finale vaut toute la réussite de 98.

Citation:

Envoyé par Fredeur (Message 1757102)
Je n'avais pas eu du tout cette impression.
Par contre, en 98, ce que je me souviens, ce sont des commentaires de média et de joueurs étrangers, qui disaient que la France ne pouvait que gagner en France.

En 98 la France c'est un peu comme l'Angleterre 1966 et Argentine 1978. Pas le grand favori (en 98 c'est clairement le Brésil, et sur le papier Italie, Argentine et Pays-Bas étaient minimum aussi bien armés que la France), mais avec assez de talent et le facteur "domicile" qui permettent d'y croire quand même.

Fred le mallrat 20/06/2018 16h11

J avoue que comme zen j ai une vision un peu romantique du perdant magnifique.
Même si la France de 2000 c etait extra.. Ma vision parfaite de l equipe de France reste celles de 82 et 86..
Il y a un mélange d emotions.... et surement aussi une vision du monde...

Bref

C est un peu pareil avec les superheros.. Ils sont devenus sur d eux, tombeurs, geniaux en tout..
J ai un faible pour quand Steve Rogers perdait souvent même quand il gagnait ... et repartait de dos tête basse par Colan ou Sal Buscema.

Fredeur 20/06/2018 16h18

Et si tu étais né 20 ans plus tard, ta vision vision parfaite de l'équipe de France serait celle de 98 et 2000, vu que la nostalgie et les souvenirs d'enfance ont l'air de beaucoup jouer.

Citation:

Envoyé par mellencamp (Message 1757105)
Aussi. Mais finalement presque chaque victoire dans un tournoi international est marquée par la réussite, il y a très peu d'équipes qui ont survolé un tournoi sans de chance ou arbitrage favorable. France 2000 ça jouait mieux qu'en 98 mais rien que la finale vaut toute la réussite de 98.

C'est vite oublier le double miracle Thuram de la demi.

mellencamp 20/06/2018 16h28

C'est un miracle au sens où tout le monde se dit ce que foutait Thuram aussi haut, mais les 2 buts ne doivent rien à la chance.
En finale en 2000, à 1-0 Del Piero a buté en contre seul face à Bathez, et dans les arrêts de jeu un gardien qui a écœuré les néerlandais au tour précédent fait une cagade sur une frappe pourrie de Wiltord.

Fred le mallrat 20/06/2018 16h37

Ben c est de la chance car Thuram c est pas un buteur

de 1991 à 1996 à Monaco il marque 9 buts
96-2001 à Parme 1 but (et donc 2 en edf)
2001-2006 Juve 1 but
2006-2008 Barcelone 0 buts

0 en equie de france A' et 2 (donc) en A

Ses 2 seuls buts internationaux sont ceux là...

Soit 10 buts en championnat 1 en coupe d europe et 2 en selection

Je trouve quand même que c est un petit miracle qu il fasse un doublé.


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 21h28.

Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !