Buzz Comics, le forum comics du monde d'après.

Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. (http://www.buzzcomics.net/index.php)
-   TV (http://www.buzzcomics.net/forumdisplay.php?f=248)
-   -   Les séries qui passent à la TV (http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=24549)

belcantan 12/02/2014 00h39

Citation:

Envoyé par Jean-Moul (Message 1467909)
N'empêche c'est incroyable comme c'est dense.
Après chaque épisode j'ai l'impression d'avoir maté un film d'une heure trente! Il y a tellement de trucs qui se passent, de dialogues "anodins" (mais qui renforcent admirablement bien la cohésion du tout) qu'on n'a pas du tout le sentiment de n'avoir pas avancé, alors que finalement l'intrigue en elle-même ne progresse pas à un rythme fou.
J'aime beaucoup! Limite l'impression de suivre un long documentaire sur les coulisses d'une enquête (bon certes, ce serait étrange de voir les gangsters accueillir chaudement la caméra et détailler leurs combines devant elle :D).

David Simon, le créateur de The Wire, a été journaliste donc ça se sent dans son écriture et sa maniére de présenter les personnages.

De toute façon, tu te prépares de grandes heures de visionnages

Jean-Moul 12/02/2014 00h45

Le mec était journaliste? Ah ben effectivement ça explique bien des trucs!

doop 12/02/2014 07h57

et je suis plutôt d'accord avec hips.
La saison deux sur les docks est tout simplement ma préférée, la troisième change un peu la donne (on revient vers un truc plus proche de la première saison), la quatrième est ...bouleversante c'est le mot et oui, la dernière saison est un petit peu plus en dessous.

Et THE WIRE fait partie de mon top 3 toutes séries confondues ever !

kael 12/02/2014 18h30

TÔn tonwonton-ton-ton-tooon… TÔn tonwonton-ton-ton-tooon…


(oui, je fais très mal le générique. Lâchez-moi, à la fin.)

doop 12/02/2014 19h31

celui de mission impossible ? :oups:

kael 12/02/2014 19h52

N'imp ! Mission impossible, c'était : Toutoutoooou... toutoutoutoooou... toutoutoutoooou... toulou... TIN ! TIN ! TINTINTIN-TIN-TINTINTIN..........

mr nix 12/02/2014 21h43

Non, ca c'etait Véronique et Davina.

Al Pennyworth 12/02/2014 23h28

Encore un très bon épisode de True Detective. Episode qui marque la prise de pouvoir du personnage joué par l'excellent Matthew McConaughey dans sa relation avec celui de Woody Harrelson. On continue de découvrir les cotés obscurs du duo.
Et puis une séquence finale ultra prenante....

zarma 12/02/2014 23h35

Citation:

Envoyé par Al Pennyworth (Message 1468246)
Encore un très bon épisode de True Detective. Episode qui marque la prise de pouvoir du personnage joué par l'excellent Matthew McConaughey dans sa relation avec celui de Woody Harrelson. On continue de découvrir les cotés obscurs du duo.
Et puis une séquence finale ultra prenante....

Avec un gros plan séquence de bâtard, les gars.
6 minutes.

HiPs! 12/02/2014 23h59

Citation:

Envoyé par Al Pennyworth (Message 1468246)
Encore un très bon épisode de True Detective.
Et puis une séquence finale ultra prenante....

Oui, et alors, je reviens vite fait là dessus parce qu'un truc me titillait et je me la suis rematé pour vérifier:

De l'arrivée à la stash house jusqu'à la fuite en caisse, c'est un seul plan séquence de 5'!!!!

A moins d'une astuce numérique ou d'un trucage optique (genre un plan très obscur pour dissimuler une coupe, mais j'ai pas vu), du moment où Cole débarque avec ses "potes", que ça tourne vinaigre, qu'il embarque Ginger, que ça pétarade à droite à gauche, qu'ils rampent jusqu'à une seconde maison, sortent par l'arrière, se font agresser par deux brutes et rejoignent Hart, c'est un seul et même plan, sans une seule coupe.

Je dis bravo.

Et à ce propos, ça me fait bien rigoler quand je peux lire ici et là de la part de certains critiques ou blogueurs que la réalisation est "fade" ou "impersonnelle".

Non, c'est juste un certain art de la subtilité. Ca ne la ramène pas (et vous remarquerez également l'utilisation minimaliste de la musique dans cette séquence, percussive mais en retrait ) mais c'est sûr de ses effets et c'est souvent couillu, preuve en est cette séquence qui représente quand même un boulot de préparation monstrueux en amont. Le classieux dans le feutré.
Ah et peut-être citer le nom de ce magistral réal, comme ça, ça sera fait, hop copiécolléwiki : Cary Joji Fukunaga.




Ah: et m..., zarma l'a noté aussi

mellencamp 13/02/2014 00h06

The Wire: la saison 2 est également ma préférée. Juste excellente.

Ce qui est énorme dans cette série, c'est comment tous les personnages sont devenus marquants même après de très courtes apparitions. Personne n'a oublié Brother Mouzone et son factotum.

doop 13/02/2014 07h26

et poot :( :( :(

zarma 13/02/2014 10h54

Citation:

Envoyé par doop (Message 1468288)
et poot :( :( :(

Pourquoi les smileys tristesse sur Poot ?


Citation:

(et vous remarquerez également l'utilisation minimaliste de la musique dans cette séquence, percussive mais en retrait )
Et décidemment un excellent choix de groupe.
Sur cette fin d'épisode on a eu le Wu-Tang pendant l'assaut sur la baraque.
Et Grinderman à la toute fin.
Sélection musicale de bon gout.

Al Pennyworth 13/02/2014 12h21

Citation:

Envoyé par HiPs! (Message 1468264)
Oui, et alors, je reviens vite fait là dessus parce qu'un truc me titillait et je me la suis rematé pour vérifier:

De l'arrivée à la stash house jusqu'à la fuite en caisse, c'est un seul plan séquence de 5'!!!!

A moins d'une astuce numérique ou d'un trucage optique (genre un plan très obscur pour dissimuler une coupe, mais j'ai pas vu), du moment où Cole débarque avec ses "potes", que ça tourne vinaigre, qu'il embarque Ginger, que ça pétarade à droite à gauche, qu'ils rampent jusqu'à une seconde maison, sortent par l'arrière, se font agresser par deux brutes et rejoignent Hart, c'est un seul et même plan, sans une seule coupe.

Je dis bravo.

Et à ce propos, ça me fait bien rigoler quand je peux lire ici et là de la part de certains critiques ou blogueurs que la réalisation est "fade" ou "impersonnelle".

Non, c'est juste un certain art de la subtilité. Ca ne la ramène pas (et vous remarquerez également l'utilisation minimaliste de la musique dans cette séquence, percussive mais en retrait ) mais c'est sûr de ses effets et c'est souvent couillu, preuve en est cette séquence qui représente quand même un boulot de préparation monstrueux en amont. Le classieux dans le feutré.
Ah et peut-être citer le nom de ce magistral réal, comme ça, ça sera fait, hop copiécolléwiki : Cary Joji Fukunaga.




Ah: et m..., zarma l'a noté aussi


Probablement l'une de mes scènes favorites de la saison 2013/24 en terme de séries.

Zen arcade 13/02/2014 13h32

Citation:

Envoyé par zarma (Message 1468335)
Pourquoi les smileys tristesse sur Poot ?



Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 14h20.

Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2024, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !