Buzz Comics, le forum comics du monde d'après.

Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. (http://www.buzzcomics.net/index.php)
-   TV (http://www.buzzcomics.net/forumdisplay.php?f=248)
-   -   Les séries qui passent à la TV (http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=24549)

Aguéev 07/04/2013 11h39

Citation:

Envoyé par kael (Message 1373029)
Faites chier avec votre Twin Peaks ! J'ai raté le coche à l'époque, et maintenant je peux plus entrer dedans à cause des brushings...

bizarre j'ai regardé pour la première fois Twin Peaks y'a 4 ans je n'ai eu aucun problèmes! Revu deux ans plus tards, pareil toujours aussi bien malgré la fin en queue de poisson.
Apparemment Frost et Lynch parlent encore d'éventuellement faire une suite mais ça commence à être saoulant ces rumeurs depuis plus de 20 ans :D

kael 07/04/2013 11h49

Je referai une tentative un jour. J'en ai marre d'être dans le noir. Mais je sens que je vais souffrir.

belcantan 07/04/2013 13h19

Real Human : trés bien. Thématique classique mais ça fonctionne à merveille.


Et je sens qu'il va falloir que je regarde Utopia (comme si je n'avais pas assez de choses à regarder sous le coude):p

mr nix 07/04/2013 17h16

T'as vu un dermato?

ericvil 07/04/2013 20h52

je conseil aussi Black mirror en série anglaise
2 (petite)saisons
http://fr.wikipedia.org/wiki/Black_M...9vis%C3%A9e%29

kael 07/04/2013 21h18

Tiens, c'est aussi dans ma besace, ça. Tu me laisses faire Real Humans avant ?

Algernon Backwash 07/04/2013 21h43

Bon, je viens donner mon avis sur Utopia aussi que j'ai aimé, mais sans plus.

Plein de bonnes choses dans le pilote, vraiment. C'est classe, froid et chaud en même temps, à l'image comme dans la narration. Une lumière super soignée, des personnages charismatiques, intéressants, de vrais bons moments. J'adore le personnage de Grant surtout qui pour moi reste le plus cool.

MAIS

Dès le début du deuxième épisode, je savais que ça retomberait, c'est long putain, et quand je dis long, je ne veux pas parler des lenteurs volontaires, mais de tout un tas de choses qui ne servent absolument à rien, n'apportent rien ni à la construction des personnages, ni à l'intrigue, ni à quoi que ce soit. Ca tombe dans le piège de beaucoup de séries anglaises d'ailleurs, ou de mini séries, puisque les gens se disent "oh, c'est court", mais non, il faut du contenu quoi, et là, c'est assez mal géré et je pense que ça aurait été bien plus efficace en 3 épisodes.

L'intrigue elle s'inspire d'un peu tout et n'importe quoi, on pense évidemment à The Invisibles de Grant Morrison, à Complots, à Desolation Jones, à Children of Men, à tout un tas de choses parlant d'espionnage, puis même un peu au manga Monster, mais j'ai l'impression qu'à part dans l'esthétique, rien ne réussit à arriver à la cheville d'une seule de ces références, me laissant un goût de joli essai un peu raté.

Trop ambitieux donc.

Et autant, j'apprécie l'ambition, mais autant, je préfèrerais qu'elle soit à la hauteur du savoir faire des personnes qui l'ont.

Ici, on a une vraie inégalité dans l'écriture des persos, avec "en gros" le gang des gentils qui est super bien écrit, et celui des méchants qui a été torché à la truelle, leur plan est incompréhensible et le trip de la BD aurait quasi dû être viré dès le 3ème ou quatrième épisode.

Bref, je ne rentre pas dans les détails là, mais je le ferai si vous voulez échanger à propos de la série, le tout sous balises spoilers of course.

Hips, je n'ai pas tant vu que ça en quoi ça pouvait rappeler le Kubrick d'Orange Mécanique, tu peux me dire please?

Et j'enchaine du coup pour parler de Black Mirror qui a été mentionné plus haut pour dire que j'ai vu les deux saisons il y a quelques temps, que mis à part le premier épisode qui est VRAIMENT ouf, les autres sont moins bons. Mais qu'à mon humble avis, ça rappelle bien plus le Kubrick dont parle notre ami Hips, sauf que malgré des thématiques souvent trop intéressantes, ça traine souvent trop, c'est pas hyper bien joué, et la réa et la lumière sont assez faibles.

Mais ouais, en gros, c'est pour l'intant 2 saisons de 3 épisodes qui n'ont pas de continuité les liant, mais parlant tous de l'incidence de la montée des réseaux sociaux dans notre société.

HiPs! 07/04/2013 23h12

Citation:

Envoyé par Rorschach (Message 1373291)
Hips, je n'ai pas tant vu que ça en quoi ça pouvait rappeler le Kubrick d'Orange Mécanique, tu peux me dire please?

La référence à OM se situait uniquement par rapport à l'ambiance sonore, ce décalage entre la violence du propos et une musique légère, incongrue, que je trouve très inspirée, oui, de ce qu'à pu faire Kubrick avec OM et l'utilisation des claviers de Wendy Carlos, le beethoven en accéléré ou singin' in the rain. Vraiment, je trouve que c'est une des plus belles réussites d'Utopia.

Maintenant, les critiques que je ferais, moi, c'est que ce n'est pas une character driven story. Trop de persos pour ça, pas assez de temps, un assemblage un peu convenu (le pakish, le black, la femme, le gosse). Comme pour "the shadow line", c'est une construction qui tient essentiellement sur l'intrigue et l'atmosphère. Et où les persos, les gentils en tout cas, n'ont pas d'autre choix que de se laisser emporter par le vortex. Ils agissent moins qu'ils ne réagissent.
Alors, ça change des fictions US mais c'est vrai que c'est déstabilisant et peut-être un peu frustrant à cause de ça.

Après question d'appréciation, mais, je te trouve un peu sévère quand tu dis que ça retombe dès le deuxième. Le méchant homme de main est très réussi, en même temps très original, je trouve. Et, je suis loin d'être un fan des complots mais le fond de l'histoire renouvelle intelligemment cette thématique usée parce qu'il n'est pas manichéen.


Ah, un conseil pour ceux qui voudraient s'y mettre: contrairement à ce que j'ai fais, et je le regrette, je pense que c'est une série qu'il faut déguster et éviter de s'ingurgiter en un coup.

Aguéev 08/04/2013 00h48

Bon vous m"avez convaincu avec Utopia.
Je vais attendre quelques épisodes pour en parler un peu mais j'aime plutôt bien l'atmosphère de cette série.

Algernon Backwash 08/04/2013 01h02

Citation:

La référence à OM se situait uniquement par rapport à l'ambiance sonore, ce décalage entre la violence du propos et une musique légère, incongrue, que je trouve très inspirée, oui, de ce qu'à pu faire Kubrick avec OM et l'utilisation des claviers de Wendy Carlos, le beethoven en accéléré ou singin' in the rain. Vraiment, je trouve que c'est une des plus belles réussites d'Utopia.
Ah, ok, dans ce cas, oui, je suis d'accord avec toi là. Et la musique brillait par une présence resemblant presque à une absence où je me suis retrouvé plusieurs fois à bouger mes orteils.

Citation:

Maintenant, les critiques que je ferais, moi, c'est que ce n'est pas une character driven story. Trop de persos pour ça, pas assez de temps, un assemblage un peu convenu (le pakish, le black, la femme, le gosse). Comme pour "the shadow line", c'est une construction qui tient essentiellement sur l'intrigue et l'atmosphère. Et où les persos, les gentils en tout cas, n'ont pas d'autre choix que de se laisser emporter par le vortex. Ils agissent moins qu'ils ne réagissent.
Alors, ça change des fictions US mais c'est vrai que c'est déstabilisant et peut-être un peu frustrant à cause de ça.
Moi j'ai bien aimé ce côté là en fait, que les persos soient clichés et qu'on les en sorte peu à peu. Ce n'est pas tant du gimmick, et les voir aspirés par le vortex est cool j'trouve, c'est surtout quand j'ai vu le vortex en question et son mécanisme que ça m'a bloqué en fait, parce que je ne vois pas tant de force en lui.

Citation:

Après question d'appréciation, mais, je te trouve un peu sévère quand tu dis que ça retombe dès le deuxième. Le méchant homme de main est très réussi, en même temps très original, je trouve. Et, je suis loin d'être un fan des complots mais le fond de l'histoire renouvelle intelligemment cette thématique usée parce qu'il n'est pas manichéen.
Il est intéressant lui, oui, mais de mon côté, je ne l'ai pas trouvé si original que ça, sauf peut être dans sa . Encore une fois, ça n'engage que moi, mais je trouve qu'il y a à partir d'un certain moment trop de forme et plus assez de fond, qu'on reste dans un univers de cinéma et qu'on n'en sort quasi jamais, chaque personnage étant une icône déjà vue. Le seul perso qui reste pour moi, c'est vraiment Grant et à la limite le mec du ministère.

Je trouve que c'est une série parasitée par ses ambitions.

Et ce côté non manichéen est totalement annulé par cette fin où l'empathie est entièrement sur Jessica Hyde. C'est du faux non manichéen je trouve, on est LOIN de la fin de Watchmen qui a autrement plus de burnes dans ce qu'elle propose.


Citation:

Ah, un conseil pour ceux qui voudraient s'y mettre: contrairement à ce que j'ai fais, et je le regrette, je pense que c'est une série qu'il faut déguster et éviter de s'ingurgiter en un coup.
Ouais, j'aurais dû faire ça aussi.

Slobo 10/04/2013 00h39

Une semaine après voici donc le second épisode D'orphan BlacK.
Nous avions laisser Sarah avec Katia morte sur le siège arrière et répondant au téléphone.

Nous reprenons donc ici ... Avec une voie lui disant quoi faire mais ne pouvant l'aider. Et qui l'a prend pour Beth.
Sarah à donc à se débarasser du corps et à nettoyer sa voiture. Pendant ce temps Fé gère comme il peut le deuille du copain de Sarah.
En allant voir Fé pour lui montrer l'argent elle se rend compte que son Partenaire lui à pris l'argent. Par contre il lui à laisser les rapport sur le tir. Elle retour chez Beth pour étudier le dossier et à une dispute avec Paul (Le copain de Beth) qui part ailleurs.

Mais la personne la rappel et lui demande de récupérer la malette de Katia à l'hotel de cette dernière.
Sarah n'a d'auter choix que ce faire passer pour l'allemande ce qui est pour moi je trouve un grand moment.
Surtout qu'elle retrouve sa chambre sacagé. Elle arrive à payer avec la carte de Katia enregistrer par l'hotel et par avec la malette qui était dans leur coffre.

Fé de son coté va voir Miss S. et lui apprend ainsi au'a Khira (La fille de Sarah) que Sarah n'est pas morte mais à juste masquer ça pour fuir son ex copain.

Là nouvelle appel et Sarah avoue ne pas être Beth et la personne raccroche. Ayant le nom d'une autre sosie dans la banlieue, elle va la rencontrer pensant que c'est celle du téléphone. Elle rencontre Allisson, une mère poule au tendance méchament protectrice et aimant user d'une arme (Couteau ou pistolet d'ailleurs).

Allison la renvoit en lui disant la voir plus tard, tandis que le partenaire de Beth l'appel. Elle doit revoir son Psy qui ne veut pas la laisser reprendre le service. Sarah n'a d'autre choix que menacer la Psy qui fournissait Beth pour récupérer son job.
Puis elle passe devant les membres de la police et semble bien s'en sortir.

Là elle a un nouvelle appel, et retourne avec Fé dans la banlieue (Ce qui amène beaucoup d'humour bienvenue)
Elle y rencontre une autre jeune femme Kasina qui lui ressemble aussi.

(J'aime beaucoup le "mais combien on est" alors qu'elle a déjà vu plein de pasport pour Paris, l'italie ou l'autriche.)
Quand au à suivre il amène encore des diffuculter pour la jeune femme. Mais on en reparlera.

Coté image, les couleurs sont parfaitement utilisées. Le coté froid, classe de la série ne gachant en rien le coté thriller/dramatique.
Coté son j'ai adoré la musique dans l'hotel lorsqu'elle se fait passer pour Katia.

Coté acteur tout le monde est très juste. J'ai cependant un soucis avec l'actrice principal. Elle arrive à jouer Sarah prenant le role des deux mortes avec un coté qui me parait peu probable, malgré qu'on sait que c'est une reine de la débrouille.
Mais elle commence à laisser paraitre du Sarah devant Paul par exemple.
Du coup ça devient de plus en plus compliquer de croire que son partenaire ne se rende compte de rien.
Lorsqu'elle file Allison, j'ai souris en me disant qu'elle avait un peu d'une flic déjà ^^.

Mais c'est sur les autres elle ou ça bloque. En face à face on arrive à y croire un peu tant qu'on ne gratte pas sous la croutte.
Beth apparaissait peu mais son coté déprimer non maquiller et sa vidéo avait déjà mis un doute sur les capacité de la jeune actrice à pouvoir avoir des language du corps différent.
Katia m'avait redonner un peu d'espoir au vu du mauvais accent anglais de l'allemande (Mais avec Sarah devenant Katia on devine que c'est plutot le mauvais accent allemand de l'anglaise).
Avec Allison on voit que c'est la même voie même si elle tente un coté manièré. C'est surtout son coté psycho qui tranche un peu sans mauvais jeu de mot.
Enfin trop peu vu Kassina ... Mais à par le look j'ai du mal à voir des femmes différente. Elle n'ont pas là même éducation, pas la même origine, pas les mêmes expérience ... Elle devrait avoir quelque différence (Et je parle pas des cheuveux tresser ou rouge).
Après c'est difficile pour cette actice et elle à mon soutient.

belcantan 10/04/2013 01h02

Etant un grand fan du Red Dragon de Thomas Harris et de son adaptation par Michael Mann dans les 80's, j'ai tenté le pilote de la série Hannibal sans trop y croire.

ça se laisse regarder m^me si la réalisation m' a fait penser à un épisode d'un expert.

Aprés, au niveau de l'histoire



Il y a du potentiel, m^me si il y a un petit coté too much (et Lecter une coiffure ridicule:D)

En tout cas, c'est l'année du psychopathe à la télé US avec The following et Bates Hotel (va falloir que je mate ça aussi)

snoopy 10/04/2013 01h22

Justement, je suis curieux de voir ce que pense le buzzuki de Bates Motel. J'ai regardé l'épisode 1 et mouais. On retrouve déjà des trucs qui expliquent certains comportements du personnage principal dans le film Psychose. Mais je ne sais pas. Cet épisode ne m'a pas spécialement donné envie de voir la suite.

Sinon, j'ai fini la saison 2 de Justified. Je ne m'attendais pas à un tel dénouement (enfin pas entièrement). Une saison qui aura été parfaite de bout en bout. Je ne sais pas comment les scénaristes vont faire pour la surpasser. Je récup' la saison 3 de suite. :)

Enfin, j'ai testé Real Humans avec l'épisode 1. Et j'ai trouvé ça très intéressant. Je n'ai vu que l'épisode 1 pour le moment mais j'ai bien accroché. Je regarderais la suite avec plaisir.

NB : Note pour moi-même : récupérer Utopia qui a l'air prometteur.
NBbis : Et j'ai vu ces derniers jours que Mad Men reprenait très prochainement. Et ça c'est cool ! J'ai hâte.

HiPs! 10/04/2013 04h02

Citation:

Envoyé par belcantan (Message 1374313)
Etant un grand fan du Red Dragon de Thomas Harris et de son adaptation par Michael Mann dans les 80's, j'ai tenté le pilote de la série Hannibal sans trop y croire.

ça se laisse regarder m^me si la réalisation m' a fait penser à un épisode d'un expert.

Aprés, au niveau de l'histoire



Il y a du potentiel, m^me si il y a un petit coté too much (et Lecter une coiffure ridicule:D)

Alors, moi, fan avide (...) du "Manhunter" de Mann mais alors pas du tout du reste de l'oeuvre autour de Lecter, que ce soit les romans (bon, lu que "Red Dragon", le premier, à partir duquel est adapté le Mann, mais ça m'a suffit, poubelle) ou des autres adaptations, oui oui même "Le silence des agneaux", ne parlons pas de "Red Dragon"(re-adaptation pataude), du "Hannibal" de Ridley Scott, encore moins du "Hannibal Rising". Pour ma défense, en 86, j'étais alors en pleine fascination serial-killer (désolé) et j'avais alors trouvé bien mieux chez Ellroy avec "Un tueur sur la route" (pourtant pas le meilleur du bonhomme) et "Necropolis".

Enfin, bref, si je vous raconte ça, c'est que l'intérêt de Hannibal la série, à mes yeux, est qu'il se situe dans la droite ligne du film de Mann, s'éloignant donc des romans de Harris et des autres adaptations: le personnage principal n'est pas le tueur en série mais le chasseur, Will Graham. Et c'est un point de vue qui me satisfait mieux. En plus, il faut avouer que c'est très bien fait. Une réalisation stylisée qui laisse voir de manière impressionniste les talents de déduction autistique de l'enquêteur et les points névralgiques de ses fêlures, laissant Lecter à la marge, jamais très loin dans l'ombre. Ce dernier est interprété par un Mads Mikkelsen, acteur vraiment fascinant et vénéneux (découvert dans les premiers Winding Refn) et qu'on a bien fait de débaucher au Danemark. Pour l'instant, il surpasse Hopkins et n'est pas loin d'approcher ce que Brian Cox avait fait de Lecter dans Manhunter.
A côté, l'acteur qui interprète Graham parait au début un peu falot mais il gagne en épaisseur au fil du pilote.
L'ambiance est là, le suspense aussi, l'intrigue s'éloigne suffisamment de l'oeuvre initiale pour trouver sa propre signature.
Si ça continue sur cette voie, ça risque d'être savoureux (...) cette histoire.

zarma 10/04/2013 09h57

Je reprends The Shield en ce moment.

J'avais jamais vu la S7, donc pour me rafraîchir la mémoire, je me fais la 6 avant avec mon coloc dans le même cas que moi.
Ce truc doit être le meilleur copshow du monde avec Justified, décidément.
(non The Wire ne compte pas).

J'ai envie de tout me remater d'une traite en fait, chaque enquête glauque de Dutch et Claudette, chaque acte bad-ass, répugnant ou héroïque de Vic et la Strike Team, les saloperies de Billings, les doutes de Julien.
Damn.

Quel dommage que les coffrets DVD zone 2 ne comprennent pas les versions complètes des season finale 5 et 6.


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 14h36.

Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2024, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !