Précédent   Buzz Comics, le champion du monde des forums comics ** > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #691  
Vieux 29/10/2017, 17h06
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 4 072
Man-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant Morrison
Je n'ai pas pris Empress car il a de mauvais retours mais je prendrai la fin de Jupiter's legacy, principalement car je veux voir s'il parvient à se rattraper aux branches pour la fin.
Son MPh était vraiment pas bon mais il y'a quelques réussites comme The secret service (rebaptisé Kingsman depuis le film) et effectivement Starlight.

Il a vraiment un chouette carnet d'adresses de dessinateurs en tout cas. Je me demande s'il leur fait des ponts d'or?
Réponse avec citation
  #692  
Vieux 29/10/2017, 17h12
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 26 831
doop mange des gauffres avec Diablodoop mange des gauffres avec Diablodoop mange des gauffres avec Diablodoop mange des gauffres avec Diablodoop mange des gauffres avec Diablodoop mange des gauffres avec Diablodoop mange des gauffres avec Diablodoop mange des gauffres avec Diablodoop mange des gauffres avec Diablodoop mange des gauffres avec Diablodoop mange des gauffres avec Diablo
Je viens de faire jupiter's legacy 2, effectivement, c'est pas très bon. Même Quitely est pas au mieux. Faut dire qu'il n'a rien à dessiner de palpitant.
__________________
TOP COMICS, UN SITE TROP BIEN
www.topcomics.fr
MON HUMEUR DOOPIENNE N°2 (22/08/2018) : Old Man Byrne : https://topcomics.fr/old-man-byrne-e...ics-de-doop-n2
Réponse avec citation
  #693  
Vieux 29/10/2017, 17h44
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 31 575
arrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 fois
Pas terrible en effet MPH (essayé pour pas cher) et je n'ai pas apprécié The Secret Service, encore moins le film d'ailleurs (pas ma came du tout).
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #694  
Vieux 19/11/2017, 18h07
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 4 072
Man-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant Morrison
3 semaines de lecture!


DC

Catégorie « Excellent »

RIEN

Catégorie « Très bon »

RIEN

Catégorie « Bon »


Harley Quinn 31


Genre : Le crime de trop

Sans trop de surprise, le maire de New York a recouru aux grands moyens pour abattre en plein vol la prometteuse carrière politique d'Harley, qui se présente contre lui : kidnapper un de ses proches.
La belle monte donc une expédition de sauvetage, aidée d'alliés et d'anciens ennemis.

Un numéro qui tranche avec les autres, les auteurs livrant une copie aussi riche en action qu'en drame et en tension.
Le cliffhanger pourrait changer bien des choses dans le personnage relativement bienveillant que nous suivons depuis quelques années.


Scénario : 14/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 14/20



MARVEL

Catégorie « Excellent »

Daredevil epic collection tpb 14 : heart of darkness

Genre : Le défi de Blackheart

Ce TPB reprend la seconde partie du run d'Ann Nocenti au scénario et John Romita Jr aux dessins (à un ou deux fill in près). On y trouve les épisodes 271 à 282 et les annuals 5 et 6 de la série complétés par les épisodes permettant de conclure le crossover Lifeform entre les annuals Punisher, Hulk et Silver surfer.
On y retrouve des épisodes parus en 1989 et 90 qui sortent complètement DD de sa zone de confort new-yorkaise. Dans un premier temps, suite à la trahison de Typhoïd Mary et aux évènements d'Inferno, qui l'ont complètement déboussolé, il va parcourir les Etats-Unis, aidant à déjouer le complot des disciples du dieu Set visant à détruire le monde, s'immisçant dans un conflit entre un éleveur de porcs à l'échelle industrielle et sa fille militante des droits des animaux, rencontrant l'étrange "femme parfaite" Numéro 9, ainsi que les inhumains Karnak et Gorgon et luttant contre le surpuissant Ultron (dans le cadre du crossover "Acts of vengeance").
Comme si ce sommaire n'était pas assez bizarre pour le personnage, il va ensuite être visé par une manipulation de Mephisto et son fils récemment né Blackheart et attiré aux enfers afin de corrompre son âme! Ces numéros impressionnants signent la fin de la collaboration entre Nocenti et Romita Jr, mais pas celle du run de la scénariste qui continue pour quelques numéros très réussis avec d'autres dessinateurs (Mark Bagley pour un fill in et Greg Capullo pour la fin) mais ces épisodes ne sont pas présents dans ce volume.

A la place, on y trouve le crossover Lifeform, qui démarre dans Punisher annual 3 avec le trs bon Mike Baron au scénar, se poursuit dans l'annual 6 de DD, écrit par plusieurs scanristes mais sans Nocenti, puis dans l'annual 16 de Hulk (avec David au scénar, période Hulk gris) et se conclut dans l'annual 3 du Silver surfer.
Un fils à papa politique anti communiste primaire est aspergé d'un produit expérimental qui le transforme en monstre, sapant peu à peu son intelligence et sa conscience au profit de sa force croissante et de la capacité d'absorber les autres victimes du produit. Laissé pour mort par le punisher, il échappe à DD et à la police et perd ses derniers fragments d'humanité au contact de Hulk, pour devenir une menace planétaire que devra affronter Surfy (Starlin et Marz au scénario), avec un épilogue surprenant.
On retrouve les forces et le ton de chacun des scénaristes qui en profitent pour mettre en valeur leurs séries respectives avec brio (réflexion politique pour Baron et Pupu, sociétale pour Wright et DD, psychologique pour David et Hulk et enfin morale pour Starlin, Marz et le surfeur) faisant d'un crossover de commande une très bonne surprise très stimulante du point de vue de la réflexion.

Au final, un TPB de haute volée, peut-être encore meilleur que le précédent, bien que plus surprenant du point de vue du choix des thèmes, des ennemis et même du dessin de Romita Jr, qui prend une ampleur magistrale. Du grand art!

Scénario : 18/20
Dialogues :18/20
Dessins, encrage, couleur : 18/20
Note finale : 18/20



Captain America 695

Genre : Steve Rogers rides again

Il y'a quelques années, Steve Rogers, tout juste réveillé de son sommeil après la Seconde guerre mondiale, avait sauvé une petite bourgade d'un groupe de terroristes.
Dix ans après, ses pas le mènent à nouveau dans le même lieu...

Un numéro qui a pour but de définir le personnage pour les nouveaux lecteurs à travers un épisode stand alone simple et fort.
Les auteurs d'un très bon run récent de Daredevil mettent le paquet pour convaincre et vendent du rêve, nous livrant un Captain America au meilleur de sa forme dans un numéro riche en émotion et en symbole.

Scénario : 17/20
Dialogues :18/20
Dessins, encrage, couleur : 18/20
Note finale : 18/20




Catégorie « Très bon »

RIEN

Catégorie « Bon »

The punisher 218

Genre : Punishing machine

Frank Castle continue sa guerre contre le crime et est contacté par Nick Fury jr, qui travaille en dehors du SHIELD. Il a besoin de son aide pour désamorcer une crise dans un pays proche de la Latvérie et envoie Franck voler un modèle d'armure War machine pour réussir sa mission.

Le postulat vend du rêve et l'exécution est dans l'ensemble vraiment bonne, avec des dialogues très réussis et un dessin solide et à la narration excellente.
A voir avec la suite mais ça peut être une très bonne ère pour Pupu.

Scénario : 14/20
Dialogues :16/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 14/20



Doctor Strange 381

Genre : The doc is out!

Loki est devenu le nouveau sorcier suprême de la Terre par un concours de circonstances inconnu. Les autres sorciers de l'univers Marvel n'apprécient pas son ton fanfaron et ses méthodes flashy. Mais où est donc Stephen Strange?

Un numéro réussi et intrigant, avec un nouveau héros que l'on comprend très vite comme temporaire, tant le retour du docteur est certain.
Loki est très bien écrit et il s'agit de sa version la plus récente et bienveillante.

Scénario : 14/20
Dialogues :15/20
Dessins, encrage, couleur : 15/20
Note finale : 14/20



Falcon 2

Genre : The Ann Nocenti gambit

Le faucon et le nouveau Patriot sont toujours sur la brèche à Chicago pour arrêter une violente guerre des gangs mais un étonnant marionnettiste déterminé à mener son plan à bien va tout faire pour leur mettre des bâtons dans les roues...et c'est un adversaire d'une puissance peu commune!

Sam est placé devant une situation inextricable et face à un adversaire qui ne joue pas dans la même cour que lui. A il seulement un mince espoir de vaincre? Les auteurs jouent une carte bienvenue et assez originale dans leur intrigue. Les dialogues sont vraiment efficaces et solides, nous mettant bien dans le bain. Une série qui devrait être courte mais qui est riche en promesses.

Scénario : 13/20
Dialogues :15/20
Dessins, encrage, couleur : 13/20
Note finale : 13/20



The despicable Deadpool 289

Genre : Pooly et Cable vs ?

Suite de la tentative d'assassinat de Deadpool, qui se retourne cette fois contre son commanditaire. Las, celui-ci avait tout prévu et ça vire au paradoxe temporel carabiné!

Un bon numéro, assez surprenant et bien construit. Très agréable.

Scénario : 13/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 13/20
Note finale : 13/20



Catégorie « Sympa »

Ben Reilly : the scarlet spider 10

Genre : Numéro bizarre

Ben Reilly est pris entre ses anciens alliés, Hornet, Husk et Prodigy, du temps des nineties.

Un numéro très confus, mal raconté et décevant, qui ne fait pas avancer le bouzin, à mon avis. Tout juste apprend on qui est la femme de l'aéroport et la menace que doit affronter Ben dans ce numéro parait disproportionnée. Un accident de parcours?

Scénario : 12/20
Dialogues : 12/20
Dessins, encrage, couleur : 12/20
Note finale : 12/20

Réponse avec citation
  #695  
Vieux 27/11/2017, 18h05
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 4 072
Man-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant Morrison
DC

Catégorie « Excellent »

RIEN

Catégorie « Très bon »

RIEN

Catégorie « Bon »


Harley Quinn 32


Genre : Vengeance macabre

Oh, la pôôvre Harley pleure la victime du dernier numéro sur la couverture! C'est vraiment trop triste et ce numéro montre très bien la difficulté du deuil et...vous dites? Harley Quinn est une anti-héroïne et une psychopathe?
Je raconte n'importe quoi, ce numéro étant un gros bloc de vengeance concentré contre le tueur?
Effectivement, la couverture ment énormément. La vérité est bien celle que vous décrivez et on retrouve une Harley aussi violente que d'habitude, voire encore plus, nantie d'une froide et implacable résolution à exécuter le tueur.

Un numéro extrêmement sombre, sans humour ou alors le plus noir possible. Heureusement que les dessins ne sont pas trop réalistes et qu'une bone partie de la violence est hors champ parce que même sans ça, ce numéro m'a mis mal à l'aise à la lecture, un peu comme lorsque la belle a mis les points sur les I du visage de son ancien tortionnaire et amant.
Un numéro déroutant par moments mais très bien exécuté, qui interroge énormément sur la suite des évènements.

Scénario : 14/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 15/20
Note finale : 14/20



MARVEL

Catégorie « Excellent »

Punisher : the platoon 3

Genre : Frank strikes back

Le futur punisher découvre la corruption de certains officiers de l'armée américaine, qui détournent les meilleures armes et importent de l'héroïne pour leur profit. Pendant que Frank Castle sécurise le futur de ses hommes, le général Giap réfléchit à sa contre-attaque contre les Américains, mais il semble entouré de fanatiques et d'imbéciles...

Ennis nous livre le meilleur numéro jusqu'ici, réfléchissant aux raisons structurelles de la défaite de l'armée américaine, prise entre démotivation de ses soldats et corruption de ses cadres face à des vietnamiens qui se battent pour leur pays.
Les scènes nous montrant les survivants du peloton laissent présager une conclusion assez...expéditive pour dire le moins. Je fais confiance à Garth Ennis pour nous surprendre mais il s'agit du meilleur numéro jusqu'ici.

Scénario : 17/20
Dialogues :18/20
Dessins, encrage, couleur : 16/20
Note finale : 17/20



Catégorie « Très bon »

RIEN

Catégorie « Bon »

Doctor Strange epic collection tpb 13 : afterlife

Genre : Doctor Strange dans tous ses états

Ce gros pavé regroupe l'ensemble des exploits de Stephen dans les années 90, de 1994 à 1997 en particulier.
On y trouve tout d'abord l'excellent Strange tales n°1 de 1994, un one shot superbe avec un Kurt Busiek très en forme au scénario et un Ricardo Villagrain qui nous livre de magnifiques planches peintes qui ont très bien vieilli.
On y suit le doc, la torche humaine et la chose dans une aventure très bien racontée évoquant la puissance du verbe. Un petit bijou!
On enchaîne malheureusement avec le gros du volume, à savoir Doctor Strange sorcerer supreme 76 à 90, écrits par au moins 4 scénaristes (ainsi que de l'aide pour les synopsis de Warren Ellis entre autres) qui nous balancent en plein inconnu, avec un Doctor Strange qui a abandonné les Vishanti et tire sa magie directement de la Terre elle-même!
L'idée n'est pas mauvaise mais il faut s'y retrouver car Strange a pris un avatar, fusionnant avec un jeune homme d'affaires véreux qui se pique de magie et a des liens avec diverses mafias, le docteur Vincent Stevens. On se retrouve donc dans une situation très compliquée, d'autant plus que le fidèle Wong est amoureux d'une trépassée qui a investi le corps d'un démon repoussant et qu'il compte sur l'aide du doc, qui a bien d'autres chats à fouetter ce qui occasionne un tas de situations conflictuelles entre eux.

Quinn et Skolnick (que je ne connais ni l'un ni l'autre) font ce qu'ils peuvent mais c'est super chiant à lire, marqué de tout ce qui ne marche pas dans les comics des années 90, notamment des dessins vraiment relativement laids d'un certain Peter Gross (qui porte bien son nom!) et malgré des esquisses de la très bonne Marie Severin, le tout enlaidi par les couleurs dégueulasses propres à l'époque.
Au 80 débarque l'habituellement excellent Warren Ellis qui utilise le postulat de base de sa série culte Transmetropolitan (le gars crade qui ressemble à un SDF totalement négligé qui revient en ville et se refait un nouveau look) et renoue avec un doc plus classique (celui de la couv' du TPB), gommant ce qui ne l'arrange pas dans les numéros précédents et faisant le tout à sa sauce pour ne pas trop perdre le lecteur, avec un Mark Buckingham déjà plus réjouissant aux dessins.
Tout ça n'est pas folichon mais se laisse lire même s'il est vite remplacé par Skolnick, de retour, qui se charge d'adapter son scénar avec des dialogues pas foufous. Et toujours les couleurs d'époque qui n'aident pas malgré quelques planches de Gary Frank et un scénario qui reprend une très bonne idée de Steve Gerber (un plan pour adapter l'humanité à la pollution plutôt que l'empêcher). Après un bref passage de Todd Dezago au scénario et Patrick Zircher aux dessins, qui essaient de raccorder les wagons des intrigues oubliées par Ellis, comme le destin de Cléa, Dematteis, scénariste bien connu du personnage, reprend les rênes de la série pour du 84 au 90 (fin de Doctor Strange sorcerer supreme en tant que titre) avec toujours, pour l'essentiel, Buckingham aux dessins. Il nous livre une histoire très classique de rédemption avec le baron Mordo au centre de l'intrigue, dans son style bien connu aux fortes résonances chrétiennes. Ce n'est pas déplaisant et même très bien écrit, peut-être les meilleures épisodes de ce volume hors one shots, mais c'est du réchauffé pour qui connait les obsessions de ce très bon scénariste qui sait très bien montrer le côté humain des pires salauds. Heureusement, le "calvaire" prend fin et on conclut le volume avec un autre one shot de très bonne facture, "What is it that disturbs you Stephen?", centré sur un docteur Strange avec son costume habituel et ne faisant pas référence aux évènements qu'il suit. Normal, car cette histoire écrite Marc Andreyko avec de superbes dessins de P.Craig Russell est la refonte d'une ancienne histoire parue dans un annual des années 70 et ça se sent : c'est très classique dans le bon sens du terme avec des hommages marqués au co-créateur du personnage, Steve Ditko. En tout cas, c'est du tout bon.
Inutile de mentionner les pages bonus de fin, qui ne sont qu'un résumé en noir et blanc des évènements qui ont mené au numéro 84 et n'apportent pas grand chose à cette série dont on sent bien qu'elle a été victime de méventes sur sa fin.

La note finale est donc une moyenne de ce numéro d'epic collection : deux numéros one shots qui valent l'achat à eux seuls et une fin de série assez décevante bien que plutôt lisible mais marquée de toutes les tares des titres des années 90 les moins réussis.
Un volume mi figue, mi raisin.

Scénario : 14/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 14/20

Réponse avec citation
  #696  
Vieux 26/12/2017, 16h45
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 4 072
Man-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant Morrison
La vache, un mois de retard!

DC

Catégorie « Excellent »

RIEN

Catégorie « Très bon »

RIEN

Catégorie « Bon »


Harley Quinn 33


Genre : Un nouveau départ

Après les tragiques évènements du numéro précédent, Harley enterre une partie de son passé et renoue avec des personnages un peu perdus de vue ces derniers mois.

Un numéro de transition bien écrit et intéressant bien que très tranche de vie assez basique de la clown. Très sympathique et plutôt réussi du point de vue de l'ambiance douce amère.


Scénario : 14/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 15/20
Note finale : 14/20




MARVEL

Catégorie « Excellent »

Marvel two in one : the thing and the human torch 1


Genre : Le retour

Sur un conseil de Spider-man, la chose renoue avec la torche humaine, qui est dépressif depuis la disparition de Reed, Sue et leur enfants.
Il renoue également sans le vouloir avec Victor von Fatalis, à la recherche de son ancien rival et qui prétend être un nouvel homme et un héros (the infamous Iron man, c'est lui)...

Un premier numéro plein de classe qui donne vraiment la patate à la lecture et réussit parfaitement son pari de nous faire regretter l'absence d'un titre Fantastic four en nous emplissant de nostalgie. Les dessins et couleurs sont superbes.

Scénario : 17/20
Dialogues :17/20
Dessins, encrage, couleur : 17/20
Note finale : 17/20



Captain America 696


Genre : Invité d'honneur

Toujours dans son road trip à travers l'Amérique et dans des petits bleds paumés, Cap devient l'invité d'honneur d'un humble restaurateur et des habitants d'un petit bourg. C'est aussi pour lui le point de départ d'un combat contre un ennemi perdu de vue...

Le run de l'excellente équipe actuelle sur le titre se poursuit avec toujours autant d'étincelles, exploitant parfaitement son personnage titre. Vivement la suite!

Scénario : 15/20
Dialogues :17/20
Dessins, encrage, couleur : 17/20
Note finale : 17/20




Catégorie « Très bon »

Spider-man 2099 tpb 6 et 7

Genre : La fin?

Dans ces deux TPB concluant le run actuel de Peter David sur la série, Spider-man 2099 va devoir déjouer un complot ambitieux contre l'Amérique incluant des figures mythologiques du passé et des personnages de 2099 mais aussi trouver un moyen de regagner son époque sans trop de casse.
Deux des meilleurs TPB de la série, à l'aise. David parvient à nous tenir en haleine avec des rebondissements réussis et surprenants, des ennemis et un complot assez originaux et des personnages très humains et faillibles. Comme d'habitude, les dialogues sont aux petits oignons et exploitent parfaitement l'univers de 2099 et les personnages secondaires du run de Peter Parker chef d'industrie de Parker industries.
La fin réussit même à surprendre le lecteur. Quel dommage que Sliney soit le dessinateur attitré des titres de ce très bon scénariste...

Scénario : 16/20
Dialogues :16/20
Dessins, encrage, couleur : 12/20
Note finale : 16/20



Doctor Strange 382 et 383

Genre : Loki l'imposteur

Doctor Strange n'est pas du tout satisfait de la performance de Loki comme sorcier suprême, se remémore comment il en est arrivé là et cherche une source magique susceptible de lui rendre des pouvoirs dignes de ce nom. Pourquoi pas l'arbre monde d'Asgard?

Les auteurs mènent toujours aussi bien leur barque après 3 numéros et ce titre très agréable à lire exploite très bien la situation actuelle du doc.
Le mélange entre les univers asgardiens et des univers parallèles habituels du personnage fonctionne très bien et la situation, toujours aussi mystérieuse, ne manque pas de piquant. Un titre qui pourrait surprendre sur le long terme!

Scénario : 15/20
Dialogues :15/20
Dessins, encrage, couleur : 15/20
Note finale : 15/20




Catégorie « Bon »

The despicable Deadpool 290


Genre : La couverture ne ment pas!

Eh non, la couverture est parfaitement honnête! Cable meurt bien dans ce numéro aussi réussi que le précédent et qui sait très bien jouer des voyages temporels et maintient l'intérêt malgré un synopsis vu et revu.

Un bon petit arc mais pas un des meilleurs de mémoire récente, les dessins de Koblish étant particuliers.

Scénario : 14/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 14/20



Ben Reilly the scarlet spider 11

Genre : Imbroglio un peu dur à suivre

Scarlet Spider fait toujours l'objet de grandes attentions de ses anciens alliés des années 90 dont on a un peu de mal à deviner les desseins. Heureusement, le reste de son supporting cast continue d'évoluer agréablement et d'être très bien écrit, dans la veine habituelle du scénariste qui aime jouer des clichés et s'en amuser.

Scénario : 14/20
Dialogues :16/20
Dessins, encrage, couleur : 12/20
Note finale : 14/20



The Punisher 219

Genre : Pupu en Europe de l'est

Pupu débarque sur le sol du pays frontalier de la Latvérie que Fury jr l'a chargé de "nettoyer". Il fait la rencontre d'un vieux fermier au passé de guerrier long comme un jour sans pain avec qui il se lie, apprend à piloter efficacement son armure de War machine et affronte des collecteurs d'impôts qui ne lui veulent pas du bien.

Un numéro intéressant car il fait référence au passé guerrier de la région des Balkans à travers le personnage du paysan. L'emploi de Castle est pour l'instant judicieux en le plaçant hors de sa zone de confort new-yorkaise.

Scénario : 13/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 14/20



The Falcon 3

Genre : Dans la m...jusqu'au cou

Le faucon se retrouve pris entre les machinations de son ennemi démoniaque, la guerre des gangs qui fait rage à Chicago et son maire qui n'est pas très clair. Malgré l'aide du nouveau Patriot et de Doctor Voodoo, la situation semble inextricable.

Un titre pas désagréable mais qui manque d'un scénario plus enthousiasmant et de dessins plus agréables à l'œil. Dépasser-il le numéro 6? Arrivera il au 12? On peut se le demander tant il ne transforme pas encore l'essai au bout de 3 numéros.

Scénario : 13/20
Dialogues :13/20
Dessins, encrage, couleur : 13/20
Note finale : 13/20



UDON

Catégorie « Excellent »

RIEN

Catégorie « Très bon »

Street Fighter Shadaloo special

Genre : Le retour du roi

4 histoires liées qui sont parues dans les TPB de Street Fighter et qui sortent pour la première fois en single.
La première nous présente les retrouvailles tendues de Vega et Balrog, la seconde oppose Juri et C.Viper à Decapre avec un policier qui n'a rien demandé au milieu. La troisième voit les anciens alliés de Cammy à la poursuite de deux soldats de base de Shadaloo qui font du dégât en ville et va leur permettre de faire équipe avec la britannique et ses nouveaux alliés.
Enfin, la quatrième histoire est la suite de la première et voit Balrog et Vega opposés à un nouveau venu et assister à un retour attendu.

ça fait bien plaisir de lire un numéro de cette qualité, avec des dessinateurs, Steinbach et Dogan, au sommet de leur art et un scénario qui fait avancer la trame de fond tout en introduisant de nouvelles têtes.

Scénario : 15/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 17/20
Note finale : 16/20



Catégorie « Bon »

Street Fighter vs Darkstalkers 7


Genre : Le combat final

Le cobat final contre le démon Jedah va enfin commencer avec une alliance d'une ampleur inédite entre darkstalkers et street fighters et malgré un Donovan plus dangereux que jamais.
En back up, Kolin découvre une façon de ramener Gill dans le monde des vivants.

Un des meilleurs numéros jusqu'ici, bien aidé par la présence de Steinbach aux dessins. C'est quand même autre chose que les numéros précédents assez laids.
La back up dessinée par un certain Sean Galloway est elle aussi de très bonne qualité.
Le final devrait bien rattraper le niveau de cette décevante mini-série.

Scénario : 14/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 16/20
Note finale : 14/20


Dernière modification par Man-Thing ; 26/12/2017 à 16h55.
Réponse avec citation
  #697  
Vieux 26/12/2017, 17h42
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 31 575
arrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 fois
Oui Doom a changé mais lors de sa dernière rencontre entre The Thing il se mettait dessus et en plus Ben était le grand perdant. Donc je suis gêné de voir deux écritures différentes. Après on n'est pas dans un comics FF mais Marvel Two In One. Il est oú le Two ? Enfin c'est quand même cher pour peu. C'est bien écrit mais comme d'habitude décompressé. On ne va faire à nouveau le débat sur les exigences de chacun, car je pense que le curseur est là et moi je n'y trouve pas mon compte. Quelques bons dialogues ne font pas tout.

Néanmoins c'est plus qu'encourageant . J'ai retrouvé les personnages que j'aime et une vision de scénariste.
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #698  
Vieux 26/12/2017, 17h56
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 4 072
Man-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant Morrison
Le "two" c'est la chose et la torche humaine en un numéro. Comme à l'époque où Ben partageait le titre avec un autre perso. Mais je pense que ça ne va pas être un titre de coopération comme à la grande époque du titre, plutôt un prétexte à reprendre un titre vieux et connu pour présenter les aventures de Ben et Johnny.

Après la baston entre Doom et Ben, c'était dans une scénario et des dialogues de Bendis, non? J'ai pas lu car je ne suis plus fan de ce qu'il fait même si le fait d'avoir un titre sur Doom me faisait rêver, adorant le perso.
Réponse avec citation
  #699  
Vieux 26/12/2017, 18h53
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 12 457
Slobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais Mutants
Grand déçu aussi par Marvel-two-in-one. Comme quoi on peut avoir deux perception différente toi et moi Man-thing. Et vivement le 382 de strange que je lise la suite.
Réponse avec citation
  #700  
Vieux 26/12/2017, 20h02
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 31 575
arrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 foisarrowsmith a battu Chuck Norris ... 2 fois
je suis intéressé par contre par les Spider-Man 2099. Peux tu nous indiquer à quels numéros US les 2 TP correspondent ? (la série n'est plus publié en VF, à mon grand dam, c'était la seule spider série que j'appréciais).
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #701  
Vieux 26/12/2017, 20h25
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 4 072
Man-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant Morrison
Le tpb 6 de Spidey 2099 contient les épisodes 17 à 21 de la dernière série en cours.
Le tpb 7 contient les épisodes 22 à 25 et une réédition du one shot Spider-man 2099 meets Spider-man, qui date du début des années 90 et dont j'ai oublié de parler à tort seulement parce que je l'avais déjà lu. C'est du très bon David avec une rencontre utile* entre les deux persos qui échangent leurs places et découvrent leurs univers respectifs et leurs différences. Avec du Leonardi en forme aux dessins.
http://spiderman.wikia.com/wiki/Spid...ets_Spider-Man

*
Réponse avec citation
  #702  
Vieux 27/12/2017, 10h28
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 12 457
Slobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais MutantsSlobo a sa carte d'adhérent de la Confrérie des Mauvais Mutants
Autant j'ai réussit à essayer le docteur strange malgré un dessin qui me plait moyen, autant pupu malgré tes avis excellents j'ai pas su dépasser le dessin et j'avoue un coté plus violent/noir aussi.

Sinon sur le TPB7 de O'Hara. Il se rencontre lui même ? Damn que je préfère l'ancien costume.
Réponse avec citation
  #703  
Vieux 27/12/2017, 19h40
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 4 072
Man-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant Morrison
Tout ce que je peux dire c'est que c'est du David et que c'est pas aussi simple pour l'ancien costume de 2099.
Réponse avec citation
  #704  
Vieux 07/01/2018, 18h15
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 4 072
Man-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant Morrison
MARVEL

Catégorie « Excellent »

Punisher : the platoon 4

Genre : Le repos des braves

Pupu se repose avec ses hommes dans un bar de Saïgon, faisant le point avec son adjoint de la situation des USA, qui n'est pas glorieuse.
Pendant ce temps, la fidèle alliée de Giap capture un officier américain, prouvant sa valeur et lui racontant son histoire personnelle.

Encore un très bon numéro, qui confronte les points de vue des deux camps et montre très bien le manque de moral de l'armée américaine, qui n'est pas soutenue par ses concitoyens tandis que les Viet-minhs sortent de guerre contre le Japon et la France et n'ont connu que la guerre les dernières années...
Je suis assez curieux de voir comment Ennis va conclure son récit.


Scénario : 16/20
Dialogues :17/20
Dessins, encrage, couleur : 17/20
Note finale : 17/20



Captain America 697

Genre : Traque

Kraven le chasseur décide de traquer le spécimen le plus parfait d'être humain, Captain America. Il le met en face de la mort certaine d'un concitoyen et lui lance le défi d'atteindre la mer afin de gagner sa liberté...

Un numéro bien mis en scène et raconté, disposant de très beaux dessins et d'un final qui promet beaucoup et prépare le numéro 700.

Scénario : 15/20
Dialogues :16/20
Dessins, encrage, couleur : 17/20
Note finale : 17/20




Catégorie « Très bon »

RIEN

Catégorie « Bon »

Ben Reilly the scarlet spider 12

Genre : Toujours le brouillard

Ben Reilly est attaqué par ses anciens alliés qui semblent manipulés. Kaine décide quand à lui de faire appel à la riche mécène pour laquelle notre héros travaille afin de sauver les vétérans du foyer dans lequel il a trouvé refuge.

Un numéro très réussi et riche en surprises mais dont on se demande toujours où le scénariste veut nous emmener.

Scénario : 15/20
Dialogues :16/20
Dessins, encrage, couleur : 12/20
Note finale : 14/20




The despicable Deadpool 291

Genre : Le retour du tueur prodigue

Deadpool va trouver Stryfe afin de lui prouver qu'il a réussi son contrat sur Cable et honoré sa parole dans son style inimitable.
Mais ce dernier est retors et sait quand on lui ment! Pooly parviendra il à survivre au dernier numéro de cet arc un peu longuet?

Si on se fie au cliffhanger annonçant le prochain numéro et sa prochaine cible, la réponse est oui. J'espère juste qu'on ne pas sacrifier ce très bon antagoniste qui s'annonçait un très bon alter égo maléfique pour les années à venir.

Scénario : 14/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 14/20

Réponse avec citation
  #705  
Vieux 21/01/2018, 16h37
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 4 072
Man-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant MorrisonMan-Thing vend de la drogue à Grant Morrison
DC

Catégorie « Excellent »

RIEN

Catégorie « Très bon »

Harley Quinn : be careful what you wish for

Genre : Voeux en série



Ce numéro est la réédition d'un épisode exclusif paru exclusivement pour la marque de pochette surprise ricaine "Loot crate" et je suis très content de pouvoir enfin le lire, des années après, d'autant plus que les auteurs ont ajouté des pages supplémentaires.

Durant la première partie du run de Conner, Palmiotti et Hardin (d'où la coupe pré film Suicide squad qu'arbore Harley), la belle décide de nettoyer à sa façon la crasse et les déchets de son quartier de New York et tombe sur une bouteille contenant l'authentique génie Jimm Salabim, capable d'exaucer tous ses vœux les plus fous. Que ce soit un Joker sensible et non meurtrier, d'appartenir à la JLA, de pouvoir parler aux animaux ou encore plus étrange, toutes ses envies vont y passer.

Un numéro one shot de très bonne facture, extrêmement bien réalisé. On a revu Jimm Salabim une seule fois après les évènements de ce one-shot dispensable du point de vue de la continuité mais franchement jouissif par moments.

Scénario : 15/20
Dialogues :16/20
Dessins, encrage, couleur : 16/20
Note finale : 16/20

Catégorie « Bon »

Harley Quinn 34 et 35

Genre : le roi est mort. Vive le roi!



Avec le numéro 34, nous disons adieu à la team Palmiotti/Conner/Hardin de très belle façon, avec un moment de gloire pour presque chacun des side-kicks et des seconds rôles qu'ils ont créée et qui gravitent autour d'elle depuis tous ces numéros (un 0, puis 32 qui suivent et enfin 34 de cette série, sans compter les nombreux spéciaux et la série connexe qui semble abandonnée, Little black book, qui ne comportait pas les dessins d'Hardin).
De la bonne ouvrage avec un petit bris du quatrième mur très sympathique qui m'a rappelé entre autres Man-thing volume 1 n°22 et Man-thing volume 2 n°11.

Avec le 35, on attaque un nouvel arc narratif avec Tieri qui se chargera des scénarios et une batterie de différents dessinateurs autour de lui dans un premier temps.
Il se débarrasse de façon simple mais efficace de la plupart des seconds rôles créées par la team précédente en rendant Harley morose et ne souhaitant pas de compagnie autour d'elle. Bien entendu, rien ne va aller comme elle veut et vous comprenez facilement qu'on aura la présence de Man-bat ou ses créations vu la couverture...

Le 34 est une belle fin de qualité, qui fait se remémorer pas mal de bons moments et qui reste dans les délires habituels de la série.
Malgré les débuts pas folichons de la nouvelle équipe aux commandes du 35, je suis bien content d'avoir de nouveaux artistes car on commençait à tourner un peu en rond. Seront-ils à la hauteur? Soyons optimistes!

Scénario : 14/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 15/20
Note finale : 14/20


MARVEL

Catégorie « Excellent »

RIEN

Catégorie « Très bon »

The punisher epic collection TPB 7 : capital punishment

Genre : Pupu en Europe!



Ce TPB de la collection epic collection est le premier dédié au Punisher. Il prend la suite directe du volume noir et blanc de la défunte collection Marvel essential n° 4 paru en 2012 (!), qui finissait au volume 1, n°59 et reprend la numérotation au volume 1 n°63.
Il manque donc les numéros 60, 61 et 62, que je n'ai du coup jamais lus.Dans ce dernier arc de Mike Baron, il devient noir de peau suite à une opération chirurgicale étrange et aide le super-héros Luke Cage. Oui, c'est vraiment bizarre et c'est sûrement pour ça que Marvel/Disney à zappé ces 3 épisodes qui devaient être jugés "offensants" je suppose. Politiquement correct à la con.
Toujours est il que ce volume 7 d'epic collection reprend des histoires des années 92 et 93. Il commence par un one shot de très bonne facture de Mike Baron, avec Hugh Haynes aux dessins, G-force, dans lequel Pupu voyage en Guyane à la recherche d'astronautes français corrompus issus de la mafia de Marseille (!). "Exotisme" et rires garantis (ah, ce trafiquant qui conserve l'armure de ses aïeux dans son repaire guyanais!) pour les francophones mais ça reste du Punisher plein d'action et de bons dialogues comme on l'aime.
On enchaîne avec le numéro 63 du volume 1 de la série, dans lequel Frank va faire ses courses et doit faire face à des braqueurs amateurs et ultra violents. Une tranche de vie formidable et réussie de Chuck Dixon et Tod Smith.
Les numéros 64 à 70 de ce petit pavé constituent le must de celui-ci. Les britanniques Abnett (issu des livres Warhammer 40000) et Lanning (qui relanceront les gardiens de la galaxie tels que nous les connaissons dans leurs films des années après cet opus) nous narrent, aidés aux dessins de l'excellent Braithwaite, la lutte de Pupu contre le Caïd en Europe, bien décidé à prendre la tête des différents mafieux de notre continent! Lors de cet "Eurotour", Pupu fera affrontera des mercenaires comme Batroc ou Tarentula ainsi que plein de nouvelle têtes lors d'un voyage entre Royaume-Uni et Suisse plein de rythme et de fun.
Cette fine équipe créatrice nous régale lors de son retour aux USA où les gangs ont pris leurs aises en son absence et est responsable de tous les numéros jusqu'au 75 de cet epic collection.
Leur style évoque le meilleur des épisodes de Mike Baron et reste réaliste, sans sombrer dans certains délires trop peu crédibles.
Frank s'attaque entre autres à un supermarché de la drogue en plein New-York et irrite un sénateur qui lance une cabale contre les vigilantes à l'aide d'une unité spéciale de policiers d'élite, V.I.G.I.L.
Que du bon avec des dessins superbes!

C'est pas fini! On a pour conclure deux one shots pas foufous.
Le premier, Die hard in the big easy, est écrit par John Wagner et dessiné par Phil Gascoine (que je ne connais pas). Pupu voyage en Louisiane et doit affronter les bayous et un trafiquant de drogue se piquant de magie vaudou, Baron Cemetery.
C'est ultra classique, assez cliché sur cet état et pas folichon, malgré une scène sympa d'enterrement de première classe de Pupu.

Le second, Black widow/Punisher : spinning doomsday's web, est plus sympa du point de vue graphique, le dessin de Larry Stroman étant caricatural mais puissant. Du point de vue du scénario, il vous faudra par contre une bonne dose de suspension d'incrédulité puisque les deux personnages sont confrontés à un savant fou psychopathe et sanguinaire créateur d'une sorte de bombe atomique ultime qui pourrait raser un continent en une fois si elle était employée. Le pire est que c'est également une force de la nature sans aucune explication. ça fait beaucoup pour un scientifique, fut il brillant.

En bref, un très bon Epic collection qui vaut surtout pour le run de grande qualité d'Abnett, Lanning et Brathwaite.
On regrette seulement l'absence honteuse des numéros 60 à 62. Moi aussi, je voulais rire de ces épisodes considérés comme catastrophiques par beaucoup.

Scénario : 16/20
Dialogues :17/20
Dessins, encrage, couleur : 16/20
Note finale : 16/20

Doctor Strange 384

Genre : Le doc veut qu'on lui rende ses jouets



Le doc est très mécontent de ne plus être le sorcier suprême et d'avoir perdu la jouissance de sa maison.
Il a donc trouvé une nouvelle source de magie. Enfin, deux. Et pas des moindres.
Baston ultra bourrine ensues.

Un numéro simple mais prenant, riche en combats et en humour sympa. Le cliffhanger fait quand même s'interroger sur la santé mentale du bon docteur.

Scénario : 15/20
Dialogues :16/20
Dessins, encrage, couleur : 16/20
Note finale : 16/20


Catégorie « Bon »

The punisher 220

Genre : Armor wars



Pupu se trouve toujours en Chernaya, petite dictature frontalière de celle du docteur Fatalis, à la recherche d'agents renégats du SHIELD qui se sont enfuis avec des armures encore plus puissantes que la sienne.
Dans ce numéro, il les trouve et une grosse baston inégale s'ensuit.

Un numéro riche en action et bien mené, dans lequel Frank maîtrise enfin son armure avec talent. Cet arc est pour l'instant vraiment chouette.

Scénario : 14/20
Dialogues :15/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 14/20

The despicable Deadpool 292

Genre : Vengeance



Comme promis à son nouvel employeur, Deadpool continue la liste de ses assassinats en se déguisant habilement...ou pas. Il en profite pour rendre visite à une personne qui l'a manipulé de belle manière durant le crossover Secret empire et a un plan pour se venger. La présence de ladite personne en prison contredit les dernières pages dudit crossover mais on en est plus à une incohérence près, hein.
Doctor Strange avait bien vendu sa maison new yorkaise durant celui-ci et Loki la possède désormais donc bon. On est plus à un boulot d'éditor mal fait près.
N'empêche, ce numéro est très chouette et promet de belles choses dans le futur.

Scénario : 14/20
Dialogues :15/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 14/20
Réponse avec citation
Réponse

Tags
dc comics, man-thing, marvel comics, udon

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 23h39.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !