Précédent   Buzz Comics, le forum comics 2018 fois meilleur que les autres ;) > > Critiques > Critiques VO et VF des forumers

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 17/02/2009, 15h58
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 26 261
doop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lantern
Critiques Doopiennes semaine 100 !!!! On y est !!!!

Citation:
Posté par merci à tous
Bon alors voilà, après quasiment deux ans, on en arrive aux CRITIQUES DOOPIENNES 100 !
100 threads de critiques hebdomadaires, c’est énorme, et cela repose évidemment sur une envie, envie de faire partager sa passion, ses impressions. Il est bien évident que ce rythme hebdomadaire peut entraîner quelques soucis, comme le manque de recul vis à vis d’une histoire ou la première impression qui n’est peut être pas toujours la bonne, ce sont les aléas dus au format et à l’enchaînement des lectures.
Bien évidemment, je n’ai d’autre but que de faire partager mes lectures et il est bien évident que les brocolis, (les notes si vous préférez même si je ne vois pas ça comme ça) ne reposent évidemment sur rien d’autre que mon impression au moment où j’écris la critique sur l’ordinateur. C’est surtout pas la vérité, c’est surtout pas gravé dans le marbre, c’est une impression à un instant t qui ne sera peut être plus la même quelques mois plus tard. C’est surtout une tentative pour ouvrir des discussions sur les comics, et c’est vrai que parfois, lorsqu’il y a très peu de réponses, je me dis que c’est dommage. Je n’attends évidemment pas que tout le monde abonde dans mon sens et je suis assez content lorsqu’on est totalement en désaccord, du moment que c’est expliqué, et surtout que cela puisse ouvrir un échange. C’est un forum de comics, c’est fait pour parler comics.
J’espère que cela va continuer et j’en profite pour remercier tous les gens qui me soutiennent et qui participent à ces critiques semaine après semaine, je ne les cite pas, ils se reconnaîtront.
Le bilan est assez lourd, on en est à plus de 520 critiques, et c’est assez impressionnant quand on fait le récapitulatif. Mais j’en suis très fier, surtout de n’avoir jamais pris une seule semaine de retard. C’était aussi un défi pas facile et je suis heureux de l’avoir tenu jusqu’au bout.
Les 100 semaines de critiques d’affilée, ça c’est fait, même si vraiment mon premier regret est qu’il n’y ait pas eu autant de discussions provoquées que ce que j’aurais pu espérer.
Je pensais m’arrêter, le rythme étant assez éprouvant et prenant, dans la mesure ou j’ai envie de faire plein d’autres choses sur ce forum (la section rétro par exemple), mais ces critiques m’apportent à chaque fois que je les fais de la détente et du plaisir : j’adore ça. Donc , oui, je vais souffler un peu pendant deux ou trois semaines et revenir en pleine forme avec ces critiques DOOPIENNES qui vont continuer encore pendant longtemps. J’essayerai de garder un rythme hebdomadaire et régulier, mais peut être avec moins de critiques, ou mieux rédigées, et je pense ne faire qu’un seul thread qui sera alimenté semaine après semaine, cela évitera la multiplication des threads dans la section. Donc je vous donne rendez vous dans deux semaines ou trois pour la suite des CRITIQUES DOOPIENNES avec une forme un peu changée, le fond restera le même, donner mon avis, mon point de vue et mes impressions de lecture, en espérant déclencher une discussion entre passionnées de comics ;


Pour cette centième, j’ai décidé de parler de 16 bandes dessinées qui m’ont marqué, qui m’ont intrigué, qui m’ont plu ou qui représentent des petits moments de ma vie de lecteur de comics. Ce ne sont pas les 16 meilleures BD que j’ai lues , il n’y a pas de classement, pas de brocolis, juste des œuvres choisies un peu comme ça parmi celles que j’ai beaucoup aimé.
Le but c’était aussi de ne pas parler, ni de WATCHMEN, ni de SANDMAN, ou tellement de choses ont été dites que ce n’est pas la peine d’en rajouter.
En espérant que cette petite sélection des BD placées bien en vue dans ma bibliothèque vous plaise et vous apporte un peu.

X-MEN / ALPHA FLIGHT #1-2

(Claremont / Smith / Wiacek)

Impossible de faire cette critique n°100 sans parler des X-MEN. Je pense que comme beaucoup de fan de comics de mon âge , les X-MEN ont joué un rôle important dans notre culture comics. En ce qui me concerne, c’est indéniablement SCOTT SUMMERS, CHRIS CLAREMONT et les autres qui, non seulement m’ont passionné pendant de nombreuses années (et me passionnent encore) mais qui m’ont fait tomber réellement dans la marmite du fan et du collectionneur. X-MEN est je pense (avec les jeunes TITANS) l’offre d’appel qui m’a fait aimer l’univers des comics et permis, au fil des années d’aller voir d’autres choses un peu moins super héroïques. Idéal pour le gamin de dix ans qui était impatient d’acheter son SPECIAL STRANGE tous les trois mois (et dont il reste toujours une trace aujourd’hui au moment d’aller chez mon marchand de journaux) !
Des sagas mutantes qui auraient leur place ici , je pourrais en sortir facilement une dizaine (DARK PHOENIX, MADELYNE, DAYS OF FUTURE PAST, X-MEN/MICRONAUTS ; X-TINCTION AGENDA etc….) mais je voulais pour ces critiques trouver une histoire, une saga qui pourrait résumer toutes les autres, aussi bien dans l’esprit que dans le dessin. Le choix c’est alors réduit à GOD LOVES MAN KILLS et X-MEN / ALPHA FLIGHT . J’ai finalement choisi la dernière car j’ai réussi à récupérer les deux numéros originaux récemment.
Cette mini nous montre clairement tout ce qui a fonctionné à l’époque bénie de l’âge d’or mutant ( que je situerai en gros de la transformation de JEAN en PHENIX jusqu’à SECRET WARS II ). Tout y est, le côté SOAP et humain qui a fait de ces mutants non seulement des héros mais aussi des personnages en chair et en os, souvent confronté à des choix terribles.
Elle oppose deux grandes équipes (X-MEN et ALPHA FLIGHT donc) à LOKI, le dieu Asgardien du mensonge , qui va proposer à un groupe d’humains « normaux » d’obtenir des pouvoirs : son but ; créer un nouvel âge d’or pour l’humanité! L’intrigue est , comme souvent dans les scénarii du CLAREMONT de l’époque, à double sens. En plus d’une histoire solide, on peut retrouver ici une réelle réflexion sur la place des mutants dans le monde MARVEL et sur leur différence par rapport aux humains qui les entourent.
Evidemment, toute médaille à son revers, et l’origine des pouvoirs des humains va avoir de lourdes conséquences pour les personnages aux pouvoirs magiques.
On se retrouve alors toujours avec le même choix, à savoir peut-on sacrifier une seule personne pour le bonheur du plus grand nombre, ce qui reste une thématique récurrente des séries X de l’époque.
On connaît évidemment tous la réponse, même si nos héros sont quand même assez partagés. MADELYNE, qui se sent bien inférieure par rapport à son mari et à ses amis puisqu’elle n’a pas de pouvoir, se voit donner le moyen d’être enfin à la hauteur (d’ailleurs, elle devient plus grande que lui). De plus, SCOTT et les autres peuvent enfin mener une vie normale puisque ils ne sont plus l’exception. Le prix est malheureusement trop élevé, et c’est encore une fois le choix du sacrifice et de la grandeur d’âme que vont faire nos personnages préférés.
Tout cela est saupoudré de petits moments qui continuent encore à ancrer nos personnages profondément dans notre cœur (MADDIE et SCOTT, MALICIA et NORTHSTAR, RACHEL et son père ) qu’on prend plaisir à voir évoluer sous nos yeux. On pourra peut être reprocher à CLAREMONT de ne pas avoir traité la DIVISION ALPHA aussi bien que les X-MEN, même si le traitement de TALISMAN ( ) est à la hauteur. Le pire c’est qu’il trouve le moyen de faire avancer son intrigue, puisque c’est dans cette mini qu’on apprend la grossesse de MADELYNE (du petit CABLE) .
La valeur ajoutée c’est bien évidemment PAUL SMITH, qui n’a jamais été aussi bien encré que par WIACEK et qui nous donne des planches particulièrement magnifiques, son style faisant mouche à chaque case. Incroyable le nombre de détails qu’on peut retrouver en relisant ce comics. Il fait passer de l’émotion et arrive vraiment à un niveau que je n’ai plus retrouvé chez lui après (mais c’est une question de goût.) Et quelle émotion !
Oui, X-MEN/ ALPHA FLIGHT est réellement le concentré de ce que j’adorais à l’époque, et qui, des dizaines d’années plus tard reste toujours aussi émouvant. Une histoire bien gérée, des personnages attachants, un choix terrible et surtout, beaucoup d’humanité !




ENIGMA


( Peter Milligan / Duncan Fegredo)

Une de mes premières rencontres avec PETER MILLIGAN et DUNCAN FEGREDO.
L’histoire en quelques mots, si c’est possible : La vie de MICHAEL SMITH va se retrouver chamboulée lorsque THE ENIGMA, un super-héros de son enfance, sort des pages de son comic-book et se retrouve dans la vie réelle.
MICHAEL n’est maintenant obsédé que par une seule chose : le retrouver !
ENIGMA est vraiment une œuvre à part que j’apprécie énormément. Quand on me demande quelles sont mes BD préférées, cette œuvre vient quasiment toujours à mon esprit. Pourquoi ?
Simplement parce que PETER MILLIGAN a réussi à donner dans ENIGMA une histoire forte , basée comme d’habitude sur l’identité et la quête du soi qui m’a , à l’époque beaucoup touché. C’est écrit de manière très juste et pas racoleur pour deux sous.
L’histoire est complexe, à plusieurs niveaux et MILLIGAN a le mérite de nous la livrer sans lorgner ni vers MORRISON, ELLIS ou ENNIS, ni vers GAIMAN, avec un style qui lui est tout à fait propre et qui fonctionne parfaitement avec moi, ce mélange de bizarrerie, de décalage permanent mâtiné d’émotions fortes et de sensibilité.
Ce qui fait la force d’ENIGMA, c’est aussi que toutes les attitudes bizarres, toutes les scènes étranges qui parsèment le bouquin sont expliquées et indispensables à l’histoire, mais on ne le comprendra qu’à la fin. De ses personnages, MILLIGAN réussit à donner une dimension assez humaine, maîtrisée de bout en bout, et qui aurait pu être du simple super héros basique et référencé avec des concepts tordus dans tous les sens. Un style que je n’avais pas encore vu jusque là et que je me suis pris en pleine figure quand j’ai commencé à aller voir autre chose que SANDMAN du côté de chez VERTIGO.
Tout à une signification, tout à une explication et c’est loin d’être lourd, poussif, pompeux ou prétentieux, même quand il s’agit de lézards qui volent ou de méchants qui vous rendent fous en retapissant votre appartement.
Ce qu’on peut retenir de MILLIGAN, surtout quand on a lu X-STATIX, c’est que ses scenarii sont extrêmement cyniques, ce n’est pas du tout l’impression que j’ai eue en lisant ENIGMA, c’est beaucoup plus neutre, le scénariste s’intéresse plus aux personnages, développés en profondeur. C’est d’ailleurs l’un de ses thèmes récurrents : l’exploitation des failles de ses personnages, on l’a récemment vu dans INFINITY INC chez DC.
Comment parler d’ENIGMA sans faire remarquer la classe totale de DUNCAN FEGREDO, qui pour moi livre ici son meilleur travail, regorgeant d’énergie et d’inventivité avec un style assez différent mais unique en son genre. On peut aussi féliciter SHERYLIN VAN VALKENBURGH, qui arrive à poser des couleurs sur ces dessins assez étranges de FEGREDO sans les dénaturer (il faut dire qu’elle en a l’habitude , puisque c’est le femme de KENT WILLIAMS , dont elle colorise les dessins).
Bref, un comics différent, dérageant mais profondément humain que je vous conseille de toutes mes forces.
Surtout pour les gens qui ne connaîtraient PETER MILLIGAN que par ses tentatives ratées sur du comics mainstream ou par X-STATIX.




CRISIS ON INFINITE EARTHS


(Marv Wolfman / George Perez / DickGiordano- Mike Decarlo- Jerry Ordway)


Evidemment, lorsque l’on parle de crise et d’événement cosmique chez les super héros, c’est CRISIS qui s’impose, non seulement parce que c’est une superbe histoire, mais qu’en plus elle a définitivement modifié des choses dans l’univers DC. C’est aussi l’une des toutes premières maxi séries qui a ouvert la voie a beaucoup d’autres publications de ce format, là où il n’y avait auparavant que des mini séries en quatre ou six parties.
A mon sens, ce CRISIS reste inégalé en terme d’histoire et d’implication émotionnelle, que ce soit chez MARVEL ou chez DC.
Vous imaginez un peu le challenge auquel se sont confrontés les deux artistes ? Redéfinir tout l’univers DC en faisant une saga cohérente et en permettant aux lecteurs de raccrocher le bon wagon.
Ce qui est exceptionnel (et qui frappe encore plus quand on a lu INFINITE ou FINAL CRISIS) , c’est qu’en plus de ça l’histoire est parfaitement accessible même si on ne connait pas ou peu les personnages. Pas besoin d’avoir lu du FLASH pour être ému par son destin, pas besoin d’avoir lu SUPERMAN depuis les années 40 pour comprendre que la mort de SUPERGIRL est un événement majeur.
Comment arriver à faire en sorte que le lecteur soit aussi impliqué ? Tout simplement en se concentrant au départ sur des nouveaux personnages (LYLA, PARIAH) puis en installant une menace petit à petit et en redonnant la main aux héros au fil des épisodes.
C’est certainement la mini série qui a effectivement tenu toutes ses promesses , puisque ses conséquences ont été ressenties pendant des années (et se font encore ressentir). Mort de SUPERGIRL (qui n’est jamais revenue celle là…), MORT DE BARRY ALLEN, une seule terre , ce sont des concepts qui ont duré plus de vingt ans avant que JOHNS, MORRISON et DAN DIDIO ne viennent tout casser. C’est quand même assez rare là aussi de voir une histoire avoir une influence sur la trame d’une firme pendant plus de vingt ans. MARVEL ne l’a d’ailleurs jamais réussi, si on peut comparer les deux firmes et si on ose la comparaison CRISIS/SECRET WAR)
Disons que plutôt que de se servir d’un artifice assez banal (IT’S MAGIC ! ), DC a réussi à rendre crédible la réunion de toutes les terres parallèles en une seule, sans trop avoir de problèmes de continuité. (Bon, il faudra que JURGENS repasse quelque temps plus tard avec ZERO HOUR pour finaliser la chose, mais rien de bien grave. )
C’est quand même fort.
Il faut d’abord féliciter MARV WOLFMAN, qui est le prototype même du scénariste de comics grand public : des idées, un bon sens des dialogues (même si certains ne sont pas d’accord) et des situations émouvantes sans pourtant sortir une histoire géniale. Il est quand même capable d’entretenir le suspense jusqu’au bout, coupant son récit en deux parties (la deuxième partie du récit étant à mon sens peut être un peu plus faible que la première). On pourrait se dire que ça traîne en longueur : pas du tout ! WOLFMAN, par le destin de BARRY ALLEN ou d’autres personnages plus secondaires arrive à entretenir le suspense jusqu’au bout sans qu’on se fatigue un seul instant.
Il faut aussi dire qu’il est grandement aidé par le style homérique des planches de PEREZ ,qui excelle dans les batailles rangées comprenant 250 personnages. On est graphiquement plus que servi par l’artiste et par l’association des deux auteurs, qui nous ont livré pour leur premier essai l’event ultime, celui que tout le monde essaye de copier depuis plus de vingt ans sans jamais y arriver. INDISPENSABLE on vous dit.


TEEN TITANS : THE TERROR OF TRIGON

(Marv Wolfman / George Perez)
Encore du WOLFMAN et du PEREZ ! C’est un peu beaucoup ! Oui, mais bon, TERROR OF TRIGON est à mon sens l’histoire qui résume le mieux la période des TITANS de cette époque à mon sens aussi essentielle que les X-MEN de BYRNE et CLAREMONT.
Il y a bien sûr d’autres sagas énormes (la trahison de TERRA, le mariage de DONNA) mais bon, je pense que je n’ai jamais vu PEREZ aussi en forme que sur ces épisodes là. Ils concluent aussi une très longue histoire et une très longue intrigue secondaire sur RAVEN et TRIGON. Bizarrement, j’ai toujours considéré RAVEN comme le pendant d’ILLYANA côté DC , et c’est vrai qu’il y a des ressemblances (même si je crois que RAVEN a été créée avant il me semble, en fait ce serait même plutôt le contraire) et voir enfin cette histoire qui trainait depuis des années trouver une conclusion était assez jouissif pour l’adolescent que j’étais.
L’histoire en quelques mots : TRIGON revient sur Terre et prend possession du corps et de l’âme de sa fille, RAVEN, et il gagne ! Les pouvoirs empathiques de RAVEN sont détournés pour faire vivre à ses coéquipiers, qu’elle connaît si bien, un enfer au sens propre du terme.
En dehors d’un scénario apocalyptique (j’ai toujours adoré ça) maîtrisé de bout en bout par MARV WOLFMAN , qui a établi des connexions entre ses personnages comme personne, on remarquera aussi la puissance et la noirceur des dessins de PEREZ, qui poussent petit à petit la série vers des territoires un peu plus adultes. Il me semble que c’est aussi la première fois qu’on voit DICK et KORY au lit tout nus. PEREZ est vraiment au maximum, sens du détail, de la perspective, des dessins encore plus poussés, c’est parfait !
TERROR OF TRIGON reste pour moi le meilleur de WOLFMAN et PEREZ sur les TEEN TITANS, cette histoire est vraiment leur chef d’œuvre avant que PEREZ ne quitte la série, la laissant dans les mains de JOSE LUIS GARCIA LOPEZ.
Dans le genre collant, je pense qu’on ne peut absolument pas faire mieux !




BONE


(Jeff Smith)
BONE est un monument. Point.
C’est le travail de plus d’une dizaines d’années de JEFF SMITH qui réalise scénario et dessins de cette fresque titanesque qui a pour personnages principaux trois petits bonhommes blancs avec un gros nez et des gros yeux.
Pour ceux qui ne connaîtraient pas, FONE BONE, PHONEY BONE et SMILEY BONE ont été obligés de fuir BONEVILLE et se retrouvent dans un pays étrange qu’une âme maléfique tente de conquérir. Avec l’aide d’une jeune fermière et de sa grand mère, ils vont vivre des aventures tout à fait palpitantes, à mi chemin entre LE SEIGNEUR DES ANNEAUX et LES AVENTURES DE PICSOU !
Toute l’histoire de BONE a été récemment regroupée dans une anthologie assez épaisse (1400 pages) en noir et blanc, qui ne gêne en aucune façon le plaisir de la lecture. Les dessins de SMITH se prêtent plutôt bien au noir et blanc d’ailleurs.
Comment vous dire, BONE est un concentré de tout ce qu’on peut aimer dans le genre, de l’action, de ‘l’aventure, de l’humour, de la poésie, un scénario juste et passionnant. Le tour de force c’est qu’on peut lire BONE d’une seule traite, on ne s’ennuiera absolument pas, SMITH trouvant toujours un élément pour nous captiver ou nous donner envie d’aller encore un petit peu plus loin avant de refermer le livre. On peut aussi lire quelques chapitres à la fois, en allongeant le plaisir de lecture et on n’oubliera absolument rien, tellement l’intrigue est forte et les personnages attachants. J’ai personnellement lu BONE en deux fois, avec peut être deux ou trois mois d’écart entre la première et la deuxième partie de ma lecture, et à ma grande surprise, je n’ai absolument pas eu besoin de reprendre un peu en arrière. On est tout de suite repris par l’histoire et on a l’impression d’avoir arrêté sa lecture la veille. C’est quand même assez troublant d’en être arrivé à une telle fluidité dans le concept. Ca marche, mais on n’est pas au bout de nos surprises, car en dehors du fait de livrer des personnages imaginaires ou non-humains tout à fait mignons (même les RATS GAROUS sont jolis) , SMITH dessine aussi beaucoup de personnages à forme humaine sublimissimes, comme THORN la jolie fermière, sexy en diable. Certains de ses personnages secondaires, comme ROQUE JA ou KINGDOK, sont absolument parfaits du point de vue du design
En fait, SMITH nous sort complètement du cliché COMIC BOOK de FANTASY pour nous plonger dans un récit parfaitement somptueux, qui vous procurera beaucoup de petits moments jubilatoires et qui, en plus, pourra définitivement plaire à votre petite amie ou à vos voisins. BONE est un livre que chacun peut apprécier, tellement les facettes narratives sont nombreuses et simple d’accès. Et chaque nouveau personnage qui est introduit est une véritable réussite conceptuelle et artistique, il n’y a pas un seul accroc, un seul événement un peu poussif ou redondant durant ces 1500 pages, et pourtant, cela reste un récit de fantasy qui égrène tous les poncifs du genre.
Une réussite totale on vous a dit !





FROM HELL


(Alan Moore / Eddie Campbell)

Bon, il fallait bien du ALAN MOORE, mais j’avais envie de sortir de WATCHMEN, on va tellement nous en rabattre les oreilles dans quelques semaines que bon, ce serait dommage de résumer toute l’œuvre de du génial Anglais avec ce seul bouquin (et puis le but n’est pas de choisir une œuvre de chaque auteur, juste de lister et de commenter mes livres préférés rien qu’à moi. Il y a beaucoup de ses œuvres qui m’ont marqué (j’aurais pu choisir PROMETHEA, TOP TEN,SWAMP THING entre autres) , mais c’est surtout l’expérience que j’ai eu avec ce livre qui est intéressante. MOORE essaye de pousser le processus de narration et d’intellectualisation des comics toujours plus loin, si bien que ses œuvres deviennent de plus en plus pointues, quitte à laisser beaucoup de lecteurs un peu moins au fait des choses de l’art et de la magie sur la carreau. C’est assez fermé, mais le scénariste arrive toujours à laisser une trame assez solide pour permettre au lecteur non initié de suivre le fil et d’apprécier l’histoire différemment. Mais je trouve qu’au fil du temps, ça devient quand même de plus en plus ardu, par exemple, sa LEAGUE OF EXTRAORDINARY GENTLEMEN : BLACK DOSSIER m’a laissé de côté, pas compris, pas eu envie de faire l’effort, bref, je trouve que sur cette production, il a un peu raté son coup dans la mesure ou les innombrables références ne m’ont , cette fois ci pas permis d’entrer dans le bouquin et son univers! Et FROM HELL part un peu du même principe : MOORE nous raconte sa version de l’histoire de JACK L’EVENTREUR , qui recoupe quasiment tout ce qui avait été écrit à son propos, sans aucun raccourci et sans déblayer le terrain. Ce n’est pas la validité de sa théorie qui compte, on le comprend au fil des pages, c’est plus faire un bilan de tout ce qui a pu être écrit avant, et en même temps nous donner un aperçu de cette époque via le prisme de l’éventreur. Si l’on est pas à l’aise avec cette période, on peut vite se sentir perdu, mais l’avantage de FROM HELL, c’est que chaque case, chaque référence est indexée à la fin du livre, dans une annexe qui fait d’ailleurs une bonne quarantaine de pages ! Du coup, on se sent un peu moins perdu et un peu moins mis de côté.
Ce qui ne m’a pas empêché d’abandonner en cours de route, très rapidement, dès le deuxième ou troisième chapitre ! Trop dense, pas assez prêt pour me plonger dans cette lecture ambitieuse et exigeante. Jusqu’au jour où je suis retombé dessus, et là, j’ai dévoré, je dis bien dévoré tout le bouquin en moins de deux jours. Impossible de le lâcher jusqu’à le dernière case du dernier appendice. Que dire pour décrire le boulot du scénariste ? Rien. C’est ALAN MOORE , il écrit bien et c’est terriblement brillant. Après , il est vrai que ce FROM HELL peut paraître un peu ardu, avec les dessins d’EDDIE CAMPBELL qui ne sont pas non plus d’un accès absolument facile si on sort de dix ans de lecture de TEEN TITANS ou de X-MEN. Sauf que, au fur et à mesure, on se rend compte que non seulement MOORE fait un travail énorme, mais que CAMPBELL se met au diapason, respectant à la lettre les instructions de son scénariste. D’une réalité crue , certaines de ses cases sont parfois assez insoutenables, avec finalement assez peu de travail sur l’image. Et c’est ce dessin complètement réaliste et référencé (tout en gardant son côté dessin) , très froid , qui permet l’incursion finale dans ce LONDRES de l’époque VICTORIENNE.
Certains passages sont peut être un peu longuets ( GULL et la magie peut être) mais totalement essentiels si on veut apprécier l’œuvre dans sa totalité. (un peu comme dans PROMETHEA d’ailleurs)
Et puis même si on n’a pas envie de se lancer dans la lecture acharnée des appendices, il reste quand même une trame somptueuse, qui nous plonge petit à petit dans la noirceur et la cruauté à condition de faire un petit effort.
Bref, FROM HELL est d’une réalité macabre et froide , menée de main de maître par les dialogues et les trames complexes du dieu vivant ALAN MOORE et les dessins terrifiants de EDDIE CAMPBELL.
En plus, quand on referme ce bouquin, on se sent un peu plus intelligeant que quand on l’a ouvert (comme souvent avec cet auteur ! ).
Comme quoi il ne faut jamais désespérer quand on arrive pas au bout d’un livre d’ALAN MOORE, il faut juste attendre le bon moment ! Ca vaut le coup !





OMEGA THE UNKNOWN

(Lethem-Rusnak / Dalrymple)
C’est marrant de constater qu’on a toujours tendance à laisser les œuvres récentes de côté lorsqu’on parle de ses histoires préférées. Peut être est ce le temps qui les rend meilleures, peut être est ce que ce sont les souvenirs qu’on leur a attaché , j’en sais rien. OMEGA a failli partir à la trappe, c’est pourtant l’une des meilleures choses que j’ai pu lire cette année, voire une des meilleures choses que j’ai pu lire depuis longtemps. Pourtant, ce n’est pas un concept original , puisque c’est le regretté STEVE GERBER qui a crée OMEGA au sein de son propre magazine mensuel, dans les années 70 avec le regretté JIM MOONEY. Depuis, OMEGA est parti dans les limbes de l’oubli pour être ressorti par JONATHAN LETHEM et FAREL DALRYMPLE l’année dernière !
Plus qu’une relecture, plus qu’un hommage, ce comics est absolument différent de quasiment tout le reste de la production MARVEL (j’attends d’ailleurs de lire le WIZARD OF OZ de YOUNG et SHANOWER) dans la mesure où ce n’est absolument pas « markété » ni « bankable ». Des auteurs inconnus du grand public, un personnage totalement oublié, une parution dans la plus stricte intimité et sans publicité, bref, on se demande même ce qu’il fait au sein de la maison des idées, ce OMEGA.
Original, innovant, artistiquement parfait, OMEGA THE UNKNOWN a non seulement le mérite de garder l’esprit original de la série de GERBER mais de s’en démarquer au fil des pages pour arriver à un aboutissement assez explosif et osé (aucun dialogue sur l’épisode de fin..ou presque). Comme si on avait demandé à un artiste contemporain de revisiter les toiles des plus grands maîtres de la renaissance
On suit donc les mésaventures du jeune ALEXANDER ISLAND , un jeune homme plutôt taciturne , qui a le malheur de découvrir que ses parents ne sont que des robots lors d’un accident de voiture. Et qui est cet extraterrestre en collant qui poursuit ALEX ?
C’est une véritable explosions d’idées, avec un graphisme qui oscille entre du PAUL POPE et du GEOFF DARROW et des concepts tordus que même PETER MILLIGAN période SHADE ne renierait pas ! Une des grandes réussites (et des grandes originalités ) de OMEGA tient surtout dans le personnage de MINK, super héros bariolé qui n’existait pas dans la version originale et qui va donner lieu à quelques scènes totalement surréalistes (lorsqu’il se bat avec sa main coupée géante qui est devenue autonome et revancharde par exemple).
Le premier épisode (la série en compte 10) est quasiment une copie mot pour mot du script initial de GERBER , mais peu à peu, l’intrigue prend ses distances et on commence à se demander où LETHEM et son complice RUSNAK veulent bien aller. On est un peu perdu dans l’intrigue, mais tout se dénoue à la fin. C’est donc une splendide série qui s’offre à nous, totalement réussie de bout en bout !
Je vous le conseille vivement.





LES AVENTURES DE LUTHER ARKWRIGHT


(Bryan Talbot)
Il faut toujours écouter MONSIEUR NIX.
Lors de l’une de mes premières critiques, j’avais parlé du premier volume du CŒUR DE L’EMPIRE , publié par KYMERA, et j’avais eu beaucoup de doutes. C’était bien, certes, mais j’avais l’impression que quelque chose manquait et surtout j’avais très peur que cette série n’aille pas jusqu’au bout !
MONSIEUR NIX m’avait fait la réflexion que quand même, AU CŒUR DE L’EMPIRE c’était franchement bien, même si ce n’était pas du niveau de LUTHER ARKWRIGHT , que j’étais un peu dur (je ne savais rien de cette série et je pensais naïvement que c’était le début d’une hisoitre, pas sa suite ! ). Et c’est à ce moment que je compris qu’il y avait quelque chose avant AU CŒUR DE L’EMPIRE, un livre qui racontait des aventures situées dans le passé de L’EMPIRE (on ne peut pas tout savoir…).
Je me fis la promesse de le lire un jour. Et puis je le trouvai dans une boutique , l’édition noir et blanc de KYMERA qui reprenait l’intégralité de la saga.
Et effectivement, NIX ne s’était pas trompé.
J’ai appris beaucoup plus tard que LUTHER ARKWRIGHT est un assez vieux concept (1978), qui a permis à BRYAN TALBOT de gagner ses titres de noblesse, inspirant même ALAN MOORE et autres GAIMAN. TALBOT venait (presque) de créer le concept du « graphic novel » avant tout le monde.
Et dieu sait qu’il a des qualités, ce livre. On peut parler de livre car quand même , c’est terriblement littéraire, avec parfois des planches entières de textes. Et c’est normal, puisque j’ai appris bien plus tard que TALBOT voulait en fait utiliser le personnage de JERRY CORNELIUS de MOORCOCK pour faire une BD, mais qu’en voyant la foule de concepts qui s’ouvraient à lui, il s’en était peu à peu éloigné.
L’histoire : LUTHER ARKWRIGHT est un être unique, le seul qui n’ait pas d’équivalent dans les différentes versions de la terre, le seul à pouvoir passer d’une dimension à l’autre sans l’aide de machines, ce qui fait le lui l’agent principal du WOTAN, une police chargée de protéger les dimensions parallèles. Quand les disrupteurs (une faction qui armée tente d’imposer sa loi sur les différentes terres) projettent d’anéantir le multiverse, ARKWRIGHT et ses alliés vont devoir intervenir, quitte à provoquer une guerre universelle.
Ce qui est terrible, c’est que même trente ans plus tard, ce LUTHER ARKWRIGHT semble toujours aussi innovant, esthétique et recherché. Comme je le disais, TALBOT enchaîne cadrages surprenants, placarde des textes entiers illustrés, tente des astuces visuelles (utilisation des silences) pour faire de cette BD une œuvre véritablement originale et qui garde tout son sens et toute sa fraîcheur près de trois décennies plus tard !
Talbot est en plus un dessinateur hors pair, au style réaliste très détaillé et très fin, malheureusement , je trouve que la version Française ne rend pas trop justice à ses dessins avec un noir et blanc un peu grossier et du papier pas terrible.
En tout cas, c’est un must pour tous les lecteurs de SF et tous les admirateurs de Bande dessinée. Là aussi, on en ressort plus intelligent ! Une vraie bonne expérience de lecture.



KINGDOM COME


(Waid / Ross)

Je vois déjà des gens se demander comment on peut passer de LUTHER ARKWRIGHT à ALEX ROSS, mais c’est aussi le principe de ces critiques, passer du chat à la souris sans transition, si ce n’est la lecture de choses plus différentes les unes que les autres. . KINGDOM COME est une excellente histoire. Elle nous raconte les dérives des super héros du futur , devenus de plus en plus déshumanisées et qui ne pensent qu’à leur propre carrière. Les auteurs vont donc opposer à ses personnages le meilleur d’entre tous les héros, à savoir SUPERMAN !
KINGDOM COME ,en dehors du fait de proposer une intrigue tout à fait conséquente aborde un thème tout à fait cher au cœur de ALEX ROSS et de MARK WAID, c’est à dire le retour au concept du héros. Marre de tous ces héros « gris », ils sont là pour faire le bien et les deux auteurs le revendiquent haut et fort ! Ils en ont assez de tous ces nouveaux super héros super violents et c’est donc carrément un retour aux icones que proposent ROSS et WAID , et c’est superbement fait. En effet, les dessins d’ALEX ROSS se prêtent magnifiquement à ce genre d’état d’esprit, franchement son SUPERMAN est SUPERMAN, point barre !
Plus qu’une histoire de futur alternatif, c’est surtout une histoire de SUPERMAN que nous offrent là les deux auteurs, mais cela permet de laisser ROSS, qui est aussi un homme de concept et de design, de faire joujou avec la plupart des personnages DC, on pourra ainsi apercevoir les enfants de ROBIN et STARFIRE, de RA’S AL GHUL etc…. Pas de WALLY WEST, pas de KYLE RAYNER, c’est BARRY ALLEN et HAL JORDAN qui portent le manteau de FLASH et GREEN LANTERN, les vrais car seul l’aspect iconique compte ici.
Alors c’est sur que comparé à THE BOYS, KINGDOM COME en tant que réflexion sur le super héros peut sembler vieillot et désuet, trop premier degré mais je trouve quand même que c’est une brillante idée, orchestrée de manière tout à fait originale et détaillée. Et puis, ce n’est pas comme si le côté premier degré n’était pas totalement assumé ; WAID est bien trop malin pour ça, et on peut lui faire confiance.
Graphiquement, que dire si ce n’est que ALEX ROSS a quand même ouvert une brèche dans l’industrie des comics en proposant des personnages et des planches tellement réalistes que beaucoup s’en sont inspirés depuis pour des films ou des publicités. Les scènes de l’arrivée de SUPERMAN ou de CAPTAIN MARVEL restent dans toutes les mémoires (DALE EAGLESHAM les a d’ailleurs réutilisées dans la JSA) et le succès commercial et critique de cette série est tout à fait mérité.
De plus, KINGDOM COME est passé d’un statut d’ELSEWORLD (ce qu’il était censé être à la base) à un statut de futur possible de l’univers DC depuis quelques temps, on revoit le personnage de SUPERMAN dans un des derniers arcs de la JLA par exemple.
Je l’ai relu il n’y a pas si longtemps et j’y ai pris toujours autant de plaisir !
C’était quand même finalement assez osé de sortir une histoire pareille, qui assume totalement le côté chevalier blanc des super héros à l’époque des WOLVERINE et d’autres séries cyniques et désabusées. Un joli complément qui pose déjà les bases d’un retour du super héros en tant que chevalier blanc.





ELEKTRA ASSASSIN

(Miller / Sienkiewicz)

Ce gros pavé de DELCOURT en VF est celui qui m’a fait ouvrir les yeux sur le talent monstrueux de BILL SIENKIEWICZ. En effet, à l’époque jeune lecteur du magazine TITANS, j’ai eu la désagréable surprise de découvrir que un de mes dessinateurs préférés, SAL BUSCEMA était remplacé par un inconnu, BILL SIENKIEWICZ (oui, je sais, cette phrase peut maintenant prêter à sourire) , que je trouvais totalement incompréhensible (il faut dire aussi que les coupes terribles de LUG n’ont pas aidé). Je crois que j’avais même écrit au courrier des fans de TITANS pour demander s’ils pouvaient enlever ce dessinateur (eh, j’étais jeune d’accord).. Les années passent, le film BATMAN de BURTON débarque sur les écrans et on trouve foison de super héros dans les librairies sous le label COMICS USA ou DELCOURT. FRANK MILLER était déjà devenu une mégastar et c’était donc plutôt pour lui que j’avais acheté ce ELEKTRA, en dépit de la présence de ce dessinateur que je n’aimais pas du tout !
Et là, certainement parce que j’avais quelques années de plus, ou que je n’étais jamais réellement sorti des super héros et des choses standard, cet ELEKTRA m’a pris complètement par surprise. J’ai compris qu’on pouvait faire énormément de choses avec les dessins plutôt que de simplement suivre les indications du scénariste. Que la graphisme pouvait être différent, que le storytelling c’était autre chose que de dessiner du mieux possible ce que le scénariste disait (oui, encor une fois, j’étais jeune) .
Le plot est pourtant assez basique : notre guerrière tueuse à gages préférée se retrouve au beau milieu d’une tentative de destruction de l’humanité par les agents de la bête et la bête elle même qui a pris possession du président des USA ! Sauf que voilà, tout le talent de BILL SIENKIEWICZ c’est de transformer une histoire simple et linéaire en quelques chose de tordu , et qu’on peut appréhender de dizaines de manières différentes. Je reste d’ailleurs toujours persuadé que le plus gros du travail a été fait par le dessinateur plutôt que par le scénariste, surtout lorsqu’on lit STRAY TOASTERS, du même BILL, qui en terme de structure narrative est le frère jumeau de ELEKTRA.
SIENKIEWICZ essaye tout, il tente des montages, des cadrages, du dessin pur, de la peinture, des ellipses, tout y est et c’est une véritable splendeur pour les yeux. Et c’est surtout qu’il fait fonctionner le cynisme de l’histoire de MILLER impeccablement, rendant et poussant les limites juste ce qu’il faut pour que cela ne tombe pas non plus dans le grand guignol. SIENKIEWICZ maîtrise son truc de bout en bout.
Ajoutez à cela un scénario classique mais inspiré, de très bons dialogues accrocheurs, une traduction impeccable et vous obtenez là aussi une bande dessinée indispensable.





BATMAN : ARKHAM ASYLUM


(Morrison / Mc Kean)

A peu près à la même période et toujours lancée par le succès du film, COMCIS USA nous propose ARKHAM ASYLUM par un scénariste qui m’était encore inconnu, GRANT MORRISON et un dessinateur que j’avais pu apprécier sur ORCHIDEE NOIRE, DAVE McKEAN. Je feuillette et je trouve ça splendide. Je demande une avance sur mon argent de poche et je me jette sur ce bouquin grand format qui nous raconte une histoire bien particulière de notre justicier masqué ; en effet, les criminels de l’asile ARKHAM se sont rebellés et tiennent le personnel en otage. Leur seule exigence : que BATMAN passe une nuit avec eux dans cet asile, là où est sa vraie place.
A l’époque, cela m’avait profondément marqué en terme de scénario, bizarrement beaucoup plus que THE KILLING JOKE, sorti quelques mois plus tôt !
Déjà j’avais l’impression que certaines idées et concepts me passaient au dessus de la tête (comme quoi finalement rien n’a changé chez MORRISON) et ce ton assez dur et adulte m’avait profondément troublé, MORRISON était arrivé à mon avis à entrer non seulement dans l’esprit de BATMAN, mais surtout dans celui des criminels de l’asile, moins développés mais beaucoup plus intéressants. Et quels dessins !
Je l’ai relu il n’y a pas si longtemps et je dois franchement avouer que l’histoire a un petit peu vieilli. Il faut dire que depuis ARKAM ASYLUM , BATMAN a eu droit à des milliers d’aventures qui se sont toutes un peu inspirées de ce thème et qui ont un peu dilué les idées de MORRISON, finalement assez conventionnelles et classiques. Encore une fois, ce qui fait la différence, c’est le traitement de l’histoire par DAVE Mc KEAN, peut être pas vraiment à sa place sur ce genre de titre, mais qui nous livre certainement le JOKER le plus terrifiant jamais dessiné.
A mon avis, ce sont certainement les dessins qui priment aujourd’hui sur le scénario, qui fait de BATMAN un être complètement faible et au bout du rouleau, qui ne prévoit rien à l’avance et qui se débat difficilement avec sa folie vengeresse. On pourra quand même reprocher à cette bande dessinée une fin assez classique, MORRISON mélangeant fantastique et onirique pour sortir notre super héros d’une situation bien compromise. En revanche, les petites cases qui sont censées représenter les différents malades de l’asile en fin de livre sont toujours aussi fortes !
Même si ARKHAM ASYLUM est peut être la bande dessinée qui me plaît maintenant le moins dans toute la liste, j’en garde un excellent souvenir, surtout parce que son côté assez dur et cru m’avait choqué à l’époque. Un bon one-shot qui a un peu perdu finalement.




TYPHOID LS #1-4


(Nocenti / Van Fleet)

Tombé un jour par hasard sur cette série alors que je commençais à peine la VO, quelle claque là aussi !
TYPHOID est un personnage que je connaissais pourtant, puisqu’issu de l’imagination fertile de ANN NOCENTI et des lignes très inspirées de JOHN ROMITA JR. C’est en gros une méchante schizophrène qui a donné bien du fil à retordre à DAREDEVIL dans sa série régulière. TYPHOID est un personnage qui au départ nous offre une dualité classique : la sainte et la prostituée, ce qui est déjà assez osé dans le MARVEL de l’époque, même si le « grim and gritty » commençait ses ravages. Avec le temps, une troisième personnalité s’est développée, LA TUEUSE, et c’est donc cette criminelle à trois facettes que va nous présenter NOCENTI. Le premier épisode est assez fouillis et obscur, on y mélange des cinéastes en herbe à le recherche de leur matériel de base pour réaliser leur premier snuff movie, un tueur de prostituées et des flics véreux qui mangent des sucettes.
En fait c’est la première fois que je voyais MARVEL faire du VERTIGO car on retrouve dans cette mini tous les ingrédients utilisés par les premiers scénaristes de cette maison d’édition : une intrigue absolument pas linéaire, des thèmes assez osés et très adultes (c’est d’ailleurs la première fois aussi que je voyais un avertissement FOR MATURE READERS sur un comics MARVEL) et surtout une intrigue assez fermée, qui se dénoue de manière satisfaisante à la fin (encore quelque chose qui va nous faire un peu réfléchir) . On flirte avec le fantastique, avec la violence, TYPHOID est vénéneuse à souhait et ambiguë comme il faut.
TYPHOID jouit évidemment d’un excellent scénario, NOCENTI surfant vraiment entre déconstruction totale du récit et intrigue simple, qui n’a pas parfois les lourdeurs d’une démonstration sociale habituelle chez cette scénariste.
Les dessins sont un régal pour les yeux aussi, puisque JOHN VAN FLEET livre des dessins (des peintures) tout à fait en corrélation avec l’histoire. C’est sombre, c’est moite et poisseux, et cela fait surtout une bande dessinée absolument originale pour du MARVEL, en tout cas très différente de ce que je lisais à l’époque chez cet éditeur.
Dommage qu’il n’y ait jamais eu de rééditions car c’est véritablement un petit bijou qui mérite bien sa place dans cette liste.





TRANSMETROPOLITAN


(Ellis / Robertson)
Il manquait du WARREN ELLIS.. J’aurais pu parler de AUTHORITY, de PLANETARY, GLOBAL FREQUENCY, etc…. J’ai choisi TRANSMETROPOLITAN, car je trouve que c’est pour moi l’un de ses meilleurs travaux.
WARREN ELLIS a plusieurs particularités, en effet il essaye toujours (et peut être de plus en plus) de donner une base technologique à ses histoires, essayant de mettre en place une sorte de modernité qui n’existait peut être pas beaucoup avant , c’est aussi un auteur qui décompresse beaucoup, surtout quand il fait des choses un peu moins personnelles pour les grandes compagnies, comme par exemple ses séries MARVEL (NEW UNIVERSAL ou THUNDERBOLTS par exemple ou je ne le trouve pas très investi. ). Je trouve qu’ne ce moment, il commence à se caricaturer un peu, et c’est pour ça que je préfère nettement ses travaux un peu plus anciens.
Et pourtant, quand quelque chose lui tient à cœur, il peut livrer des bandes dessinées d’anthologie , comme par exemple TRANSMETROPOLITAN, qui a le mérite d’être sa série la plus longue (60 numéros d’affilée) et dans lequel, à mon sens, il s’est le plus investi.
Il faut dire que ce personnage de SPIDER JERUSALEM lui ressemble tellement.
SPIDER JERUSALEM est un journaliste cynique, drogué et désabusé qui s’est retiré dans l’isolement loin de la ville (une BABYLONE futuriste ou tout est poussé à l’extrême) après l’élection du nouveau président que SPIDER avait combattu dans ses éditos. Malheureusement lié par contrat, SPIDER J se voit obligé de retourner dans cette mégalopole en perdition et de faire à nouveau des articles. Comme il ne peut pas s’en empêcher, il va alors dénoncer la corruption et la bassesse de toute cette société du futur, qu’il déteste et qui le lui rend bien.
TRANSMETROPOLITAN est une grande réussite tout du long de ses soixante numéros (bon, on excusera une légère baisse de régime autour du numéro 30-40 ) car quasiment tout repose sur son personnage, SPIDER J, qu’on pourrait penser complètement déshumanisé. Et pourtant, au fil des épisodes, on se rend compte que le journaliste est bien sur autre chose que la caricature qu’il donne de lui, il est profond, sensible, et il lui arrive même parfois d’être raffiné.
La série ne tient quasiment que sur ce personnage, et c’est assez fort de durer aussi longtemps avec ce seul concept, mais ELLIS relance souvent en utilisant des principes pas très originaux certes (la maladie de SPIDER J) mais tout à fait cohérents.
Alors évidemment TRANSMETROPOLITAN est une série qui dénonce les travers de notre société de consommation totale, « et peut être que dans cette période ou les humains n’existent carrément plus (ils sont tous devenus des veaux consommateurs et assistés, incapables de réfléchir par eux mêmes) , SPIDER J, tout original et décalé qu’il soit, apporte la bonne parole », on pourrait croire ça assez convenu et original mais même pas, il est trop sans concessions pour accepter ce rôle, c’est juste un accélérateur de mouvement, le petit grain de sable dans la machine qui va passer la totalité de ses épisodes à combattre un système bien trop grand pour lui avec toujours ce doigt tendu bien haut à la face des dirigeants.
C’est bien vu de la part de ce scénariste, qui utilise en plus le fait que l’action se déroule dans le futur pour sortir ses concepts scientifiques un peu tordus dont il a le secret.
Mais TRANSMETROPOLITAN doit aussi une grande partie de sa réussite à DARICK ROBERTSON le dessinateur au départ un peu à contre emploi (on rappelle qu’il sortait de plusieurs fill-ins chez MARVEL dont notamment la série CABLE ou la SAGA DU CLONE) et qui s’éclate comme un petit fou à faire tout ce qu’on lui avait interdit de faire jusqu’à présent. ROBERTSON rajoute des tonnes de détails, de petites choses qui finissent par donner une grande cohérence à l’univers d’ELLIS, parfois, il pousse un peu trop dans la provoc, mais c’est assez rare et ça ne me choque pas . C’était exactement le dessinateur qu’il fallait pour cette série qui est en train d’être rééditée en France et qui le mérite réellement.
SPIDER JERUSALEM ? parce qu’il le vaut bien !




ESSENTIAL HOWARD THE DUCK

(Steve Gerber/ Frank Brunner- Gene Colan)

C’est là qu’on s’aperçoit que BUZZ COMICS est un forum d’utilité publique !
EN effet, personnellement, je ne connaissais d’HOWARD THE DUCK que ce que j’avais pu lire pendant le crossover ONSLAUGHT ou par le biais du film. De la même manière STEVE GERBER était pour moi un scénariste pas toujours génial, que j’avais pu lire il y a très longtemps sur la série LES DEFENSEURS de chez AREDIT/ARTIMA et un peu sur DAREDEVIL. Un scénariste quelconque en fait.
Arrive alors THORN et ses chroniques des DEFENSEURS et de MAN THING dans la section rétro, qui nous montre et qui nous répète à longueur de sublimes posts que GERBER est un scénariste absolument prodigieux aux idées totalement en opposition par rapport à ce qui se faisait à l’époque. Comme THORN est aussi un homme de gout, je tentai donc l’essential HOWARD THE DUCK, car en plus, le fait d’avoir GENE COLAN aux dessins avec ce noir et blanc qui lui convient parfaitement était une valeur ajoutée. (voir ses TOMB OF DRACULA)
Et là, grosse grosse claque !
On s’aperçoit que STEVE GERBER non seulement foisonne d’idées bizarres et baroques, quasiment toutes issues de la parodie, amis qu’en plus de ça, GERBER dénonce les problèmes de la société de l’époque à travers ce prisme totalement décalé. Et tout y passe ; la politique, les comics d’horreur, la sexualité, la littérature, les promoteurs véreux, l’argent, etc…..
Je pense que cet HOWARD THE DUCK est la bande dessinée qui résume le mieux son travail et son écriture.
HOWARD est donc un habitant de la planète CANARD, qui se retrouve sur Terre après un affaissement de la réalité. Il ne peut donc plus retourner chez lui et va donc devoir apprendre à vivre sur TERRE , avec tous les « singes glabres » qui l’entourent.
C’est l’utilisation d’un œil extérieur et totalement décalé qui permet donc à GERBER de faire observer et surtout de dénoncer les problèmes. Et il n’a peur de rien, DONALD peut rentrer chez lui, car ce HOWARD est bagarreur, il fume, il jure et surtout, il existe une certaine ambiguïté quant à ses relations avec la bombasse BEVERLY (ambiguïté qui sera d’ailleurs de moins en moins ambiguë au fil des années et des épisodes).
Le comble, c’est lorsque GERBER fait un arc où HOWARD se présente aux élections !
MARVEL se retrouve dans une position assez inconfortable : d’abord ils ont un titre qui fait le buzz et dont on parle ailleurs que dans la sphère comics, mais le problème c’est que GERBER est totalement incontrôlable et surtout que DISNEY commence à voir d’un œil mauvais la ressemblance entre ce canard et le leur, beaucoup plus politiquement correct.
MARVEL va arrêter les frais et lancer HOWARD dans un magazine pour lecteurs plus avisés, mais finalement, GERBER va partir et personne n’osera reprendre ce canard. L’équation est simple : HOWARD = GERBER et ce dernier va se mettre furieusement en pétard lorsque la MARVEL va utiliser son personnage sans son accord quelques années plus tard. IL ira même jusqu’à s’associer avec ERIK LARSEN pour créer un autre canard chez IMAGE qui est la copie conforme de son HOWARD (DESTROYER DUCK).
Ce qui est réellement bluffant à la relecture, c’est de constater que nôtre ami GERBER possède dans la années 70 toute la panoplie des auteurs un peu provocateurs actuels (ENNIS et autres) tout en restant quand même dans le cadre de ce que la MARVEL de l ‘époque et les comités de censure lui demandaient. C’est beaucoup plus difficile à faire et beaucoup plus méritant, il veut dynamiter les choses de l’intérieur. (D’ailleurs, lorsqu’on lui donnera totale liberté plus tard, au sein de la ligne MAX ou chez des indépendants, le trait est trop caricatural pour avoir encore une portée. )
Un ESENTIAL carrément essentiel, qui permet à tous les lecteurs de découvrir à pas cher les aventures désabusées, cyniques d’un canard très SIMPSONIEN et surtout, de découvrir ou de redécouvrir la plume acérée de STEVE GERBER et les dessins magiques de GENE COLAN (THE GENE GENIE) et du trop oublié FRANK BRUNNER.





X-FORCE/ X-STATIX

(Milligan / Allred))

Ben oui, il fallait quand même parler de cette splendide série signée PETER MILLIGAN et MIKE ALLRED.
Après le départ des associés de WARREN ELLIS sur X-FORCE, MARVEL recherchait une nouvelle équipe créative qui pourrait donner quelque chose de différent. A cette époque, les ventes de MARVEL commençaient à décliner terriblement et le nouvel éditeur en chef, BILL JEMAS a osé beaucoup de choses (on peut parler aussi du CABLE de MAKAN et KORDEY). Il laisse donc le camp libre à ALLRED et MILLIGAN pour reprendre les rênes de ces mutants à la base complètement bourrin crées par ROB LIEFELD. Les deux artistes vont avoir une approche assez radicale qui a du surprendre nettement les fans de base du style mutant et de cette équipe en particulier.
En effet, X-FORCE raconte l’histoire d’un groupe de mutants qui n’est intéressé QUE par la publicité et les contrats qu’ils peuvent signer. Ils sont tous névrosés, ont tous quelque chose à cacher et ne pensent qu’à eux mêmes ! De véritables tordus !
Un concept parfait , avec uniquement des nouveaux personnages dans un pur style MIKE ALLRED et THE ATOMICS.
Il fallait oser.
C’est tellement loin de l’esprit des séries mutantes de l’époque, tellement différent au niveau histoire (qui bousille tous ses personnages dés le premier numéro pour en introduire des nouveaux dés le second) et au niveau dessin (MIKE ALLRED qui dessine WOLVERINE) que forcément, certains lecteurs ont du faire la gueule.
Pas moi. J’ai adoré, surtout ce petit personnage vert, DOOP qui parlait en langage codé et qui pouvait se permettre toutes les insanités possibles, le code n’étant déchiffrable (sans aller sur internet bien sur) que si l’on possède le premier TPB de la série.
C’est drôle, c’est sanglant, c’est irrévérencieux mais cela ne tombe jamais dans la facilité ni dans la provocation gratuite. Je pense que c’est une idée de génie d’avoir confié les rênes de cette série au combo ALLRED/MILLIGAN , la naïveté de l’un compensant le cynisme total de l’autre pour un mélange impeccable. Tellement impeccable que X-FORCE va s’arrêter et devenir X-STATIX. C’est là que les ennuis commencent . en effet, MARVEL a un gros problème, MILLIGAN a inventé toute une histoire sur le retour de la princesse DIANA, ALLRED dessine mais MARVEL demande à la dernière minute de revoir tout le truc.
Les ventes commencent à chuter et la série s’éteint au bout d’une vingtaine d’épisodes, non sans que les deux auteurs aient complètement pulvérisé leurs personnages dans le dernier numéro histoire de…
C’est dommage , mais peut être que le concept était à un moment trop limité et c’est plutôt une bonne chose que la série se soit arrêtée avant son déclin. Le combat VENGEURS/X-STATIX vaut quand même son pesant de cacahuètes. C’est tellement en décalage qu’on a envie de voir les héros de X-STATIX atomiser ces vengeurs de pacotille !
MILLIGAN joue sur ses forces, définissant encore une fois ses personnages par leurs blessures, leur fractures psychologiques.
Un must total là aussi ! En plus, les dessinateurs fill-in se comptent sur le doigt de la main, et la plupart du temps, ce sont des pointures comme FEGREDO ou DARWYN COOKE (qui signera aussi une mini WOLVERINE/DOOP)



DEATH : THE HIGH COST OF LIVING


(Gaiman / Bachalo / Buckingham)

Impossible de parler de mes séries préférées sans parler de DEATH !
S’il y avait quelque chose qui devait totalement résumer ce que j’aime en BD, c’est cette mini série. Il y a dedans NEIL GAIMAN , qui sait écrire des comics et des dialogues percutants avec de grands concepts, et qui est en plus toujours présent lorsqu’il s’agit de rajouter une petite touche de fantastique à l’histoire ; on trouve aussi aux dessins CHRIS BACHALO, dessinateur sublime qui s’est un peu galvaudé ses dix dernières années et qui signe là à mon sens la meilleure prestation de sa carrière (pas tout lu de SHADE) , et MARK BUCKINGHAM, son encreur fétiche qui volera par la suite de ses propres ailes dans un style assez similaire (et qui poursuit son run d’anthologie sur FABLES) .
En plus, le personnage principal est DEATH, une des créations les plus touchantes de l’auteur.
Il faut dire que DEATH est quand même un sacré pied de nez aux clichés. On attend une personnification de la mort macabre et sanglante, et c’est juste un fille pétillante de vie ! Et surtout pleine d’attentions envers les autres. Je trouve ca bien d’être sorti du cliché.
Cette BD nous raconte l’histoire de DEATH, une des sœurs de MORPHEUS (SANDMAN), qui , comme tous les cent ans, doit passer un jour sous une forme mortelle, pour mieux comprendre le sens de la vie et de la mortalité. Elle va rencontrer un jeune homme SEXTON FURNIVAL et être pourchassée par un sorcier qui désire prendre son amulette qui pourra alors lui donner la vie éternelle.
L’histoire est franchement bien fichue, GAIMAN s’arrêtant plus sur les petites choses de la vie que sur l’intrigue principale. Et c’est toute la définition du titre : les petites choses de la vie. C’est ce que DEATH doit comprendre, et on assiste non pas à un spin off de SANDMAN, mais à une extension de son univers (certains personnages sont déjà apparus ou réapparaitront dans SANDMAN). Les personnages humains, parfaitement décrits sont très touchants et c’est le plus souvent très juste.
EN plus c’est bien écrit.
GAIMAN joue sur ses forces : les personnages et la caractérisation. Il n’y a pas d’action et des tonnes de dialogues à double sens !
Et quels dessins de CHRIS BACHALO, qui dessine de manière impeccable de nombreuses cases par planches sans que ce soit fouillis. C’est aussi lui qui arrive à dessiner des filles sexy en diable sans jamais tomber dans l’excédent de mamelles !
Bref, non seulement DEATH est une histoire splendide, qui parle juste de la vie et qui en plus est majestueusement mis en images par un CHRIS BACHALO qui a complètement changé de style depuis, pour notre plus grand déplaisir d’ailleurs.
__________________
Ma (nouvelle) collection en photos :
http://www.buzzcomics.net/showpost.p...&postcount=943
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 17/02/2009, 15h59
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 26 261
doop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lantern
Et pour information, voici la totalité des choses critiquées dans les critiques Doopiennes depuis le début, vous pouvez le retrouver dans le thread récapitulatif des critiques.

MARVEL


Alpha flight classic vol 1Alpha flight classic vol 1
Angel revelations 1 Angel revelations 1
Angel revelations 2 - 5Angel revelations 2 - 5
Anita Blake TPB 1: Guilty PleasuresAnita Blake TPB 1: Guilty Pleasures
Astonishing X-men : ghost boxes 1-2Astonishing X-men : ghost boxes 1-2
Astonishing X-men 16-21Astonishing X-men #16-21
Astonishing X-men 19-20Astonishing X men #19-20
Astonishing X-men 25 Astonishing X-men 25
Astonishing X-Men 26-27Astonishing X-Men 26-27
Avengers : opération galactic storm TPB 1 et 2Avengers : opération galactic storm TPB 1 et 2
Bullet PointsBullet Points
CAPTAIN AMERICA : THE CHOSENCAPTAIN AMERICA : THE CHOSEN
Captain America: LA LEGENDE VIVANTE (Stern / Byrne)Captain America: LA LEGENDE VIVANTE (Stern / Byrne)
Civil War 1 - 7Civil War #1-7
Civil War frontline TPB 1Civil War frontline TPB 1
Civil War frontline TPB 2Civil War frontline TPB 2
Complete SPIDER-MAN STRIPS volume 1Complete SPIDER-MAN STRIPS volume 1
Criminal vol 1Criminal TPB 1
Criminal vol 2Criminal vol 2
Criminal vol 3Criminal vol 3
Daredevil 092 - 93Daredevil #92-93
Daredevil 095Daredevil # 95
Daredevil 096 - 100Daredevil # 96-100
Daredevil 101Daredevil #101
Daredevil 106 - 110 Daredevil 106 - 110
Daredevil annual 1Daredevil annual #1
Daredevil: fatherDaredevil: father
Daughters of the dragonDaughters of the dragon
Dead of night feat. MAN THING 1Dead of night feat. MAN THING #1
Dead of night feat. MAN THING 2Dead of night feat. MAN THING 2
Dead of night feat. MAN THING 3 Dead of night feat. MAN THING 3
Dead of night feat. MAN THING 4Dead of night feat. MAN THING 4
Defenders (Giffen-De Matteis-Maguire) TPBDefenders (Giffen-De Matteis-Maguire) TPB
Doctor strange : the oath TPBDoctor strange : the oath (Vaughan / martin) TPB
DP7 Classic vol 1DP7 Classic vol 1
ESSENTIAL AVENGERS vol 6Essential AVENGERS volume 6
ESSENTIAL DOCTOR STRANGE vol 1Essential DOCTOR STRANGE volume 1
ESSENTIAL DOCTOR STRANGE vol 3Essential DOCTOR STRANGE volume 3
ESSENTIAL MAN-THING vol 1ESSENTIAL MAN-THING vol 1
ESSENTIAL MAN-THING vol 2 ESSENTIAL MAN-THING vol 2
ESSENTIAL MOON KNIGHT vol 2Essential MOON KNIGHT volume 2
ESSENTIAL PUNISHER vol 2Essential PUNISHER volume 2
Eternals 1-7 (Gaiman/Romita jr)Eternals #1-7 (Gaiman/Romita jr)
Eternals (MARVEL DELUXE, JACK KIRBY)Eternals (MARVEL DELUXE, JACK KIRBY)
Fantastic four : la première familleFantastic four : la première famille
Fantastic four : the endFantastic four : la fin (Alan Davis)
Foolkiller TPBFoolkiller TPB
GENEXT TPBGENEXT TPB
Ghost Rider : cercle vicieux (GHOST RIDER 1-5)Ghost Rider : cercle vicieux (GHOST RIDER 1-5)
Ghost Rider : enfer et damnation Ghost Rider : enfer et damnation (Ennis/Crain)
GravityGravity
Howard the duck 01 (Templeton/Bobillo)Howard the duck #1 (Templeton/Bobillo)
Howard the duck 02 - 04Howard the duck 02 - 04
Howard the duck TPB Howard the duck TPB
Immortal IRON FIST TPB 1Immortal IRON FIST TPB 1
Immortal Iron fist TPB 2Iron fist TPB 2
INCOGNITO 01INCOGNITO 01
Iron man : ARMOR WARS TPBInvincible Iron man : ARMOR WARS TPB
Iron man : le diable en bouteilleIron man : le diable en bouteille
Iron man : Programme execution Iron man : Programme execution (Marvel icons HS 9)
Iron Man : War Machine TPBIron Man : War Machine TPB
Iron Man: enter the MANDARIN Iron Man: enter the MANDARIN
Irredeemable ANT-MAN vol 1 : my life in miniatureIrredeemable ANT-MAN vol 1 : my life in miniature
Irredeemable ANT-MAN vol 2 : small mindedIrredeemable ANT-MAN vol 2 : small minded
Kick Ass 1 - 2Kick Ass 1 - 2
Kick Ass 3 Kick Ass 3
Kick ass 4Kick ass 4
Legion of monsters : SATANA 1Legion of monsters : SATANA #1
Legion of monsters: MORBIUS 1Legion of monsters: MORBIUS #1
Marvel Zombies vol 1Marvel Zombies
Moon Knight : le fond Moon Knight : le fond (Huston/Finch)
Ms Marvel TPB 1Ms Marvel TPB 1: best of the best
Ms Marvel TPB 3 Ms Marvel TPB 3
Ms Marvel TPB 4Ms Marvel TPB 4
Mystic arcana: MAGIK 1Mystic arcana: MAGIK #1
New Mutants Classic vol 1New Mutants Classic vol 1
New Mutants Classic vol 2New Mutants Classic vol 2
New Mutants Classic vol 3 NEW MUTANTS CLASSIC vol 3
New Universal TPB 1New Universal (Ellis-Larocca)
New X-men 37New X-men #37
New X-men 38 -39 (quest for magik)New X-men #38-39 (quest for magik)
New X-men 40 -41 ( quest for magik)New X-men #40-41 ( quest for magik)
New X-men 42 -43New X-men #42-43
Nextwave: agents of H.A.T.E. vol 1Nextawave: agents of H.A.T.E. vol 1
Nextwave: agents of H.A.T.E. vol 2Nextwave: agents of HATE vol 2
OMEGA THE UNKNOWNOMEGA THE UNKNOWN
ONSLAUGHT REBORN ONSLAUGHT REBORN
Penance : relentlessPenance : relentless
Punisher: the slaversPunisher: the slavers
RUINSRUINS
Secret Invasion 1Secret Invasion 1
Secret invasion 2 Secret invasion 2
Secret Invasion 3 - 4Secret Invasion 3 - 4
Secret Invasion 5 - 7Secret Invasion 5 - 7
Secret invasion 8Secret invasion 8
Secret Invasion: dark reignSecret Invasion: dark reign
She-hulk TPB 3 -4 She-hulk TPB 3-4 (She Hulk volume 2 #1 à 13)
She-hulk TPB 5 : world without a she-hulkShe-hulk TPB 5 : world without a she-hulk
SILVER SURFER requiemSILVER SURFER requiem
SPIDER-MAN : REIGNSpider-man : l'empire (SPIDER MAN : REIGN)
Spider-man loves mary jane vol 1 : super crushSpider-man loves mary jane vol 1 : super crush
Spider-man loves mary jane vol 2 : the new girlSpider-man loves mary jane vol 2 : the new girl
Spider-man loves mary jane vol 3 : my secret lifeSpider-man loves mary jane vol 3 : my secret life
Spider-man POP UPSpider-man POP UP
Spider-man: with great powerSpider-man: with great power
Starbrand classic vol 1Starbrand classic vol 1
The Order TPB 1The Order TPB 1
The order TPB 2 The order TPB 2
Tour sombre vol 1Tour sombre vol 1
Ultimate Iron Man IIUltimate Iron Man II
Ultimates 2 #1 -13Ultimates 2 #1 -13
Ultimates3 01Ultimates 3 #1
Ultimates3 02Ultimates 3 #2
Ultimates3 03Ultimates3 03
Ultimates3 04-05 Ultimates3 04-05
Uncanny X-men 475 -482 (rise and fall shi'ar empire)Uncanny X-men #475-482 (rise and fall shi'ar empire)
Uncanny X-men 483 -486 (rise and fall shi'ar empire)Uncanny X-men #483-486 (rise and fall shi'ar empire)
Uncanny X-men 487 -489 Uncanny X-men #487-489 (Brubaker/larocca)
Uncanny X-men 490 -491 Uncanny X-men #490-491 (Brubaker/Larocca)
Uncanny X-men 495Uncanny X-men #495
Uncanny X-Men 496 Uncanny X-Men 496
Uncanny X-Men 497 - 499 Uncanny X-Men 496 - 499
Uncanny X-Men 500 Uncanny X-Men 500
Uncanny X-Men 501-502-503 Uncanny X-Men 501-502-503
Uncanny X-men annual 2Uncanny X-men annual 2
Wisdom: rudiments of wisdom TPBWisdom: rudiments of wisdom TPB
Wolverine : ennemi d'etatWolverine : ennemi d'etat
World war hulk #1World war hulk #1
World war hulk #5World war hulk #5
World war hulk prologueWorld war hulk prologue
X men : FCBDX men : FCBD
X-factor 21 -22X-factor #21-22
X-factor 23 -24X-factor #23-24
X-factor 28 - 32X-factor 28 - 32
X-factor 33-34 et MISS HULK 31 (crossover HE LOVES YOU) X-factor 33-34 et MISS HULK 31 (crossover HE LOVES YOU)
X-factor 35-38X-factor 35-38
X-Factor special : Layla MillerX-FACTOR SPECIAL : LAYLA MILLER
X-Factor special: quick & dead X-Factor special: quick & dead
X-force 01 - 02X-force 01 - 02
X-force 03 - 04 X-force 03 - 04
X-force 05 - 06X-force 5 - 6
X-force 07 X-force 7
X-infernus 1X-infernus 1
X-MEN : divided we stand 01-02X-MEN : divided we stand 01-02
X-Men : Kitty Pryde et wolverine HCX-Men : Kitty Pryde et wolverine HC
X-MEN : ORIGINAL SIN (X-men legacy 217-218 / Wolverine origins 29-30 ) X-MEN : ORIGINAL SIN (X-men legacy 217-218 / Wolverine origins 29-30 )
X-men 194 -195 -196X-men #194-195-196
X-men 197 -199 X-men #197-199 (primary infection)
X-men 200 -201X-men #200-201
X-men 202-204 X-men #201-204
X-Men Legacy 208 - 209X-Men Legacy 208 - 209
X-Men Legacy 210 X-Men Legacy 210
X-Men Legacy 211 - 212 - 213X-Men legacy 211 - 212 - 213
X-Men Legacy 215-216X-Men Legacy 215-216
X-Men Legacy 219X-Men Legacy 219
Young Inhumans TPBYoung Inhumans TPB
Young X-men 01 Young X-men 01
Young X-men 02 Young X-men 02
Young X-men 03 -07Young X-men 3 - 7


DC COMICS


52 : World War three #1-4 52: World War three #1-4
52 la totale 52 la totale
All new ATOM TPB 1: my life in miniatureAll new ATOM TPB 1: my life in miniature
Aztek TPB Aztek TPB
Batgirl year one TPBBatgirl year one TPB
BATMAN - LOBO BATMAN - LOBO
Batman # 663 (Morrison)Batman # 663 (Morrison)
Batman #659-662 (Ostrander-Mandrake)Batman #659-662 (Ostrander-Mandrake)
Batman #664-665Batman #664-665
Batman #666-667Batman #666-667
Batman #668-669Batman #668-669
BATMAN / DEATHBLOWBATMAN / DEATHBLOW
BATMAN : CACOPHONY 1BATMAN : CACOPHONY 1
Batman : dark detective TPBBatman : dark detective TPB
Batman : secrets (Sam Keith)Batman : secrets (Sam Keith)
Batman county line : outre-tombeBatman county line : outre-tombe
Batman et les monstres (Matt Wagner)Batman et les monstres (Matt Wagner)
BATMAN et OUTSIDERSBATMAN et OUTSIDERS
Batman: année 100 (Paul pope)Batman: année 100 (Paul pope)
BATMAN: FALSE FACES HCBATMAN: FALSE FACES HC
Birds of prey TPB : BLOOD AND CIRCUITSBirds of prey TPB : BLOOD AND CIRCUITS
Birds of prey TPB : dead of winterBirds of prey: dead of winter TPB
BIRDS OF PREY TPB : metropolis or dustBIRDS OF PREY TPB : metropolis or dust
Birds of prey TPB : Perfect PitchBirds of prey TPB : Perfect Pitch
Brave and the bold (Waid/perez) vol 1Brave and the bold (Waid/perez) vol 1
CHECKMATE - OUTSIDERS TPBCHECKMATE - OUTSIDERS TPB
Checkmate TPB 1 : A king's nameCheckmate TPB 1 : A king's name
Checkmate TPB 2 : Pawn BreaksCheckmate TPB 2: Pawn Breaks
Checkmate TPB 4 Checkmate TPB 4
Creeper TPB Creeper TPB
DC special: RAVEN 2 - 5 DC special: RAVEN 2 - 5
DC special: RAVEN 1DC special: RAVEN 1
DC Universe Décisions 1-4DC Universe Décisions 1-4
Detective comics # 821-828Detective comics # 821-828
Fallen Angel TPB 1 et TPB 2: Down to earthFallen Angel TPB 1 et TPB 2: Down to earth
FINAL CRISIS : ROGUES REVENGE 1-3FINAL CRISIS : ROGUES REVENGE 1-3
Final Crisis 1 Final Crisis 1
Final Crisis 2Final Crisis 2
Final Crisis 3Final Crisis 3
Final Crisis 4Final Crisis 4
FINAL CRISIS 5FINAL CRISIS 5
Final crisis requiem Final crisis requiem
Final Crisis: resistFinal Crisis: resist
Final Crisis: submitFinal Crisis: submit
FLASH TPB 2: FULL THROTTLEFLASH fastest man alive TPB 2: FULL THROTTLE
Flash : les west sauvages Flash : les west sauvages
Flash TPB 1: fastest man aliveFlash TPB 1: fastest man alive
Formerly known as the justice league TPBFormerly known as the justice league TPB
GOTHAM CENTRAL GOTHAM CENTRAL
Gotham central 1 (100% DC)Gotham central 1 (100% DC)
GOTHAM UNDERGROUND TPBGOTHAM UNDERGROUND
Green Arrow / Black Canary Wedding Album HCGreen Arrow / Black Canary Wedding Album HC
Green Arrow et Black Canary : road to the altar TPBGreen Arrow et Black Canary : road to the altar TPB
Green Arrow Year One TPBGreen Arrow Year One TPB
Green Lantern Corps TPB 1 Green Lantern Corps TPB 1
Green Lantern corps TPB 2Green Lantern corps TPB 2
H.E.R.O. vol1 TPBH.E.R.O. vol1 TPB
Huntress Year One 1 - 6Huntress Year One 1 - 6
I can't believe it's not the justice league TPBI can't believe it's not the justice league TPB
Infinity inc 06 - 07 Infinity inc 06 - 07
Infinity inc 1Infinity inc. #1
Infinity inc 2 -5Infinity inc #2-5
Invasion TPBInvasion TPB
Ion guardian of the universe TPB 1: the torchbearerIon guardian of the universe TPB 1: the torchbearer
Ion guardian of the universe TPB 2: the dying flameIon guardian of the universe TPB 2: the dying flame
JLA : New World Order TPBJLA : NEW WORLD ORDER
JLA: hypthétical woman TPBJLA: hypthétical woman TPB
JOKERJOKER
JONAH HEX TPB 1JONAH HEX TPB 1
JSA TPB 12 : Ghost StoriesJSA TPB 12 : Ghost Stories
Jusitce league elite vol 1 TPBJusitce league elite vol 1 TPB
Jusitce league elite vol 2 TPBJusitce league elite vol 2 TPB
Justice tome 1 à 3 (Alex Ross)Justice tome 1 à 3 (Alex Ross)
Manhunter 31 Manhunter 31
Manhunter TPB 2: Trial by fireManhunter TPB 2: Trial by fire
Manhunter TPB 3: OriginsManhunter TPB 3: Origins
Manhunter TPB 4: UnleashedManhunter TPB 4: Unleashed
Martian manhunter : the other among us TPBMartian manhunter : the other among us TPB
Nightwing annual #2Nightwing annual #2
Nightwing TPB : freefallNightwing TPB : freefall
Nightwing TPB: BROTHERS IN BLOODNightwing TPB: BROTHERS IN BLOOD
Nightwing TPB: LOVE AND WARNightwing TPB: LOVE AND WAR
Nightwing TPB: The lost Year Nightwing : The lost year TPB
Nightwing TPB: Year OneNightwing Year one TPB
Outsiders annual #1Outsiders annual #1
Outsiders TPB : the good fightOutsiders TPB : the good fight
Robin Year One TPBRobin Year One TPB
Sachs and violens TPBSachs and violens TPB
Salvation runSalvation run
Secret six TPB : six degrees of devastationSecret six TPB : six degrees of devastation
Seven soldiers of victory (toutes les minis)Seven soldiers of victory (toutes les minis)
Shadowpact TPB 1 : The pentacle plotShadowpact TPB 1 : The pentacle plot
SHOWCASE : BATMAN AND THE OUTSIDERS vol 1SHOWCASE : BATMAN AND THE OUTSIDERS vol 1
SHOWCASE : BOOSTER GOLD SHOWCASE : BOOSTER GOLD
SHOWCASE : the brave and the bold vol 2SHOWCASE : the brave and the bold vol 2
SIMON DARK TPB1 : What Simon saysSIMON DARK TPB1 : What Simon says
SUPERMAN - MADMAN : HULLABALLOOSUPERMAN - MADMAN : HULLABALLOO
Superman : Camelot falls TPB 1 Superman: camelot falls TPB 1
Superman : kryptonite Superman : kryptonite
Superman : man of steel vol 2Superman : man of steel vol 2
Superman : secret identitySuperman : secret identity
Teen titans year oneTeen titans year one
The spirit The spirit
Titans 01 - 02 Titans 01 - 02
Titans 5 Titans 5
Trinity (Matt Wagner)Trinity
Trinity 01 - 04 Trinity 1-4
Trinity 05 - 09 Trinity 4 - 9
Trinity 10 -14 Trinity 10 -14
VIGILANTE 01VIGILANTE 01
Wonder Woman: qui est Wonder Woman (Heinberg/Dodson)Wonder Woman: qui est Wonder Woman (Heinberg/Dodson)



WILDSTORM


Alan moore's complete WILDCATS TPBAlan morre's complete WILDCATS TPB
ASTRO CITY: HEROS LOCAUX ASTRO CITY: HEROS LOCAUX
Authority : revolution TPB 1 et 2Authority : revolution TPB 1 et 2
Authority: humains malgré toutAuthority: humains malgré tout
Ex machina TPB 5: SMOKE, SMOKEEx machina TPB 5: SMOKE, SMOKE
Ex machina TPB 6: POWER DOWNEx machina TPB 6: POWER DOWN
Global Frequency tome 1Global Frequency tome 1
Global Frequency tome 2Global Frequency tome 2
Planetary tome 3 : Adieu 20ème siècle (Planetary 12-18)Planetary tome 3 : Adieu 20ème siècle (Planetary 12-18)
Planetary tome 4 : D'un monde à l'autrePlanetary tome 4 : D'un monde à l'autre
Silent Dragon TPBSilent Dragon TPB
Sleeper vol 1Sleeper vol 1
Stormwatch Phd TPB 1Stormwatch Phd TPB 1
The programme TPB 1The programme TPB 1
Welcome to tranquility TPB 2 Welcome to tranquility TPB 2
Welcome to traquility TPB 1Welcome to traquility TPB 1
Wildcats 3.0 TPB 1 : BRAND BUILDINGWildcats 3.0 TPB 1 : BRAND BUILDING
Wildcats 3.0 TPB 2 : FULL DISCLOSURE Wildcats 3.0 TPB 2 : FULL DISCLOSURE




MINX


Burnout BURNOUT
ClubbingClubbing
Confessions of blabbermouth Confessions of blabbermouth
Emiko superstar Emiko superstar
Good as lilyGood as lily
Janes in love Janes in love
Kimmie66Kimmie66
New York Four New York Four
Re-GiftersRe-Gifters
The plain Janes [URL="http://www.buzzcomics.net/showpost.php?p=672349&postcount=1"]The plain Janes
TokenTOKEN
Water baby WATER BABY




VERTIGO


American SplendorAmerican Splendor
DMZ vol 1DMZ vol 1
DMZ vol 2DMZ vol 2
DMZ vol 3 DMZ vol 3
Fables TPB 8: WOLVESFables TPB 8: WOLVES
Fables: 1001 nuits de neigeFables: 1001 nuits de neige
It's a bird it's a bird
John Constantine Hellblazer vol 1: toutes ses machinesJohn Constantine Hellblazer vol 1: toutes ses machines
John Constantine Hellblazer vol 2: le sépulcre rougeJohn Constantine Hellblazer vol 2: le sépulcre rouge
John Constantine, Hellblazer: PECHES ORIGINELSJohn Constantine, Hellblazer: PECHES ORIGINELS
LES EXTERMINATEURSLES EXTERMINATEURS
My faith in FrankieMy faith in Frankie
NeverwhereNeverwhere
NORTHLANDERSNORTHLANDERS
Sandman: vies brèves (SANDMAN: BRIEF LIVES)Sandman: vies brèves (SANDMAN: BRIEF LIVES)
Scalped TPB 1Scalped TPB 1
Scalped TPB 2 Scalped TPB 2
Scalped TPB 3 SCALPED
The FilthThe Filth
The QuitterThe Quitter
Y the last man TPB 8: Kimono DragonsY the last man TPB 8: Kimono Dragons
Y the last man TPB 9: Motherland Y the last man TPB 9: Motherland






AUTRES (IMAGE, MANGA, DARK HORSE, FRANCO BELGE)


7 psychopathes 7 psychopathes
Agency (Jenkins/Hotz)Agency (Jenkins/Hotz)
Aliens salvation (Gibbons-Mignola)Aliens salvation (Gibbons-Mignola)
Black HoleBlack Hole
BONE: the one volume editionBONE: the one volume edition
Buffy the vampire slayer #12 - 13 Buffy 12 - 13
Buffy the vampire slayer #01-2Buffy the vampire slayer #1-2
Buffy the vampire slayer #03-4Buffy the vampire slayer #3-4
Buffy the vampire slayer #05Buffy the vampire slayer #5
Buffy the vampire slayer #06Buffy the vampire slayer #6
Buffy the vampire slayer #07Buffy the vampire slayer #7
Buffy the vampire slayer #08-9Buffy the vampire slayer #8-9
Buffy the vampire slayer #10Buffy the vampire slayer #10
Buffy the vampire slayer #11Buffy 11
Casanova vol 1CASANOVA vol 1
Comic Book TatooComic Book Tatoo
Deathnote vol 1-2-3Deathnote vol 1-2-3
Deathnote vol 4-5-6-7Deathnote vol 4-5-6-7
Down (Warren Ellis)Down (Warren Ellis)
Fallen Angel TPB 1 : To serve in heavenFallen Angel TPB 1 : To serve in heaven
Fallen Angel TPB 2 : To rule in hellFallen Angel TPB 2 : To rule in hell
Fallen Angel TPB 3: Back to noireFallen Angel TPB 3: Back to noire
Fantastic comics 24 (Next issue project)Fantastic comics 24 (Next issue project)
Fell volume1 : SNOWTOWNFell volume1 : SNOWTOWN
Fray TPB FRAY
FreshmenFreshmen
Girls tomes 1 à 4Girls tomes 1 à 4
Heart of empire vol 1Heart of empire vol 1
Heros² : miroir déformantHeros² : miroir déformant
Jae Lee's HELLSHOCK TPBJae Lee's HELLSHOCK TPB
Je suis Legion tomes 1 à 3Je suis Legion tomes 1 à 3
Kin (Gary Franck)Kin (Gary Franck)
L'antre de l'horreur d'EDGAR ALLAN POEL'antre de l'horreur d'EDGAR ALLAN POE
L'Assassin royal L'Assassin royal
LOCALLOCAL
Luther Arkwright LUTHER ARKWRIGHT
Madman and the atomics volume 1Madman and the atomics volume 1
Madman volume 1Madman volume 1
Matrix comics vol 1Matrix comics vol 1
Mouse Guard : Fall 1152Mouse Guard : Fall 1152
Noble Causes archives vol 1Noble Causes archives vol 1
Queen and country vol 2 Queen and country vol 2
Queen and country vol 3 Queen and country vol 3
Queen and country vol 4Queen and country vol 4
Queen and country vol 5 Queen and country vol 5
Savage dragon archives vol 1Savage dragon archives vol 1
Savage dragon archives vol 2Savage dragon archives vol 2
SNAKEWOMAN SNAKEWOMAN
Stray toasters 15Stray toasters 15
Talent (Snigoski/Azaceta)Talent (Snigoski/Azaceta)
The Boys vol 1The Boys vol 1
The escapistsThe escapists
The facts in the departure of ms FINCHThe facts in the departure of ms FINCH
The GOON volumes 1 et 2The GOON volumes 1 et 2
Umbrella Academy TPB 1 Umbrella Academy TPB 1
Walking Dead T1 et 2Walking Dead tomes 1 et 2
Walking Dead T3 : sains et saufsWalking Dead tome 3 : sains et saufs
Walking Dead T4: amour et mortWalking Dead tome 4: amour et mort
Walking Dead T5 Walking Dead T5
Walking Dead T6Walking dead T6
Walking Dead T7Walking Dead T7
Wanted Wanted






REVUES VF


Astonishing X-men 25-26Astonishing X-men VF 25-26
Batman 23Batman VF 23
Batman hors série 6 (gotham Knights 68-74)Batman hors série VF 6 (gotham Knights 68-74)
Big Book INFINITE CRISIS vol 3Big Book INFINITE CRISIS vol 3
Big Book INFINITE CRISIS vol 5Big Book INFINITE CRISIS vol 5
Chroniques de SPAWN VF 12Chroniques de SPAWN VF 12
Chroniques de SPAWN VF 14Chroniques de SPAWN VF 14
Civil war EXTRA 4 : FALLEN SONCivil war EXTRA VF 4 : FALLEN SON
DC UNIVERSE 27DC UNIVERSE VF 27
DC UNIVERSE 28DC UNIVERSE VF 28
DC UNIVERSE 29DC UNIVERSE VF 29
DC UNIVERSE 30DC UNIVERSE VF 30
DC UNIVERSE 31DC UNIVERSE VF 31
DC UNIVERSE 32DC UNIVERSE 32
DC UNIVERSE 33DC UNIVERSE 33
DC UNIVERSE 34 DC UNIVERSE 34
DC UNIVERSE 35 DC UNIVERSE 35
DC UNIVERSE 36 DC UNIVERSE 36
DC UNIVERSE 37 DC UNIVERSE 37
DC UNIVERSE 38 DC UNIVERSE 38
DC UNIVERSE 39DC UNIVERSE 39
DC UNIVERSE 40DC UNIVERSE 40
DC UNIVERSE 41DC UNIVERSE 41
DC UNIVERSE HS 10 - 11 : AMAZON ATTACKS DC UNIVERSE HS 10 - 11 : AMAZON ATTACKS
Infinite crisis 52 1Infinite crisis 52 VF 1
Infinite crisis 52 2Infinite crisis 52 VF 2
Infinite crisis 52 3Infinite crisis 52 VF 3
Infinite crisis 52 4Infinite crisis 52 VF 4
Infinite crisis 52 7Infinite crisis 52 VF 7
Infinite crisis 52 8Infinite crisis 52 VF 8
Infinite Crisis 52 9Infinite Crisis 52 9
INTEGRALE HULK 1987 - 1988INTEGRALE HULK 1987 - 1988
INTEGRALE THOR 1984Intégrale THOR volume1
INTEGRALE THOR 1985 INTEGRALE THOR 1985
MARVEL CROSSOVER 1MARVEL CROSSOVER 1
MARVEL HEROES 01Marvel Heroes VF 1
MARVEL HEROES 02Marvel Heroes VF 2
MARVEL HEROES 03Marvel Heroes VF 3
MARVEL HEROES 04Marvel Heroes VF
MARVEL HEROES 06MARVEL HEROES 06
MARVEL HEROES 07MARVEL HEROES 07
MARVEL HEROES 08 MARVEL HEROES 08
MARVEL HEROES 09MARVEL HEROES 09
MARVEL HEROES 10MARVEL HEROES 10
MARVEL HEROES 11MARVEL HEROES 11
MARVEL HEROES 12MARVEL HEROES 12
MARVEL HEROES 13MARVEL HEROES 13
MARVEL HEROES 14MARVEL HEROES 14
MARVEL HEROES 15MARVEL HEROES 15
MARVEL HEROES HS 1 : submariner MARVEL HEROES HS 1 : submariner
MARVEL HEROES HS 4 (Young avengers presents MARVEL HEROES HS 4 (Young avengers presents
MARVEL ICONS 31Marvel Icons VF 31
MARVEL ICONS 33Marvel Icons VF 33
MARVEL ICONS 37MARVEL ICONS 37
MARVEL ICONS 38 MARVEL ICONS 38
MARVEL ICONS 39 MARVEL ICONS 39
MARVEL ICONS 40 MARVEL ICONS 40
MARVEL ICONS 41MARVEL ICONS 41
MARVEL ICONS 42MARVEL ICONS 42
MARVEL ICONS 43MARVEL ICONS 43
MARVEL ICONS 44MARVEL ICONS 44
MARVEL ICONS 45MARVEL ICONS 45
MARVEL ICONS 46MARVEL ICONS 46
MARVEL ICONS HS 10 (Runaways/young Avengers)Marvel Icons HS VF 10 (Runaways/young Avengers)
MARVEL ICONS HS 11 (Punisher War Journal 1- 4)Marvel Icons HSVF 11 (Punisher War Journal 1- 4)
MARVEL ICONS HS 12 (Punisher War Journal 5- 10)Marvel Icons HS VF 12 (Punisher War Journal 5- 10)
MARVEL ICONS HS 13 : New WarriorsMARVEL ICONS HS 13 : New Warriors
Marvel Monster : civil war vol 1Marvel Monster : civil war vol 1
Marvel Monster : planet HULK vol 1Marvel Monster : planet HULK vol 1
Marvel Monster : planète HULK vol 2Marvel Monster : planète HULK vol 2
MARVEL OMNIBUS : LA SAGA DU CLONE vol 1MARVEL OMNIBUS : LA SAGA DU CLONE vol 1
MARVEL OMNIBUS: LA SAGA DU CLONE vol2MARVEL OMNIBUS: LA SAGA DU CLONE vol2
MARVEL UNIVERSE 02 : annihilation 2 sur 4Marvel Universe VF 2 : annihilation 2 sur 4
MARVEL UNIVERSE 04 : ANNIHILATIONMarvel Universe VF 4 : ANNIHILATION
MARVEL UNIVERSE 05 : BEYONDMarvel Universe 5 VF : BEYOND
MARVEL UNIVERSE 06: SILENT WARMarvel Universe 6 VF : SILENT WAR
MARVEL UNIVERSE 07: ALIENATIONMarvel Universe 7 VF : ALIENATION
MARVEL UNIVERSE 08MARVEL UNIVERSE 08
MARVEL UNIVERSE 09 MARVEL UNIVERSE 09
MARVEL UNIVERSE 10[URL="http://www.buzzcomics.net/showpost.php?p=806736&postcount=1"]MARVEL UNIVERSE 10[/
MARVEL UNIVERSE 11MARVEL UNIVERSE 11
MARVEL UNIVERSE 12MARVEL UNIVERSE 12
SPIDER MAN 100 SPIDER MAN 100
SPIDER MAN 101 SPIDER MAN 101
SPIDER MAN 102 SPIDER MAN 102
SPIDER MAN 103 SPIDER MAN 103
SPIDER MAN 104 SPIDER MAN 104
SPIDER MAN 105 SPIDER MAN 105
SPIDER MAN 106 SPIDER MAN 106
SPIDER MAN 107SPIDER MAN 107
SPIDER MAN 108SPIDER MAN 108
SPIDER MAN 108SPIDER MAN 108
Spider-man HS 23-24 (SPIDER MAN and BLACK CAT)Spider-man HS VF 23-24 (SPIDER MAN and BLACK CAT)
Spider-man HS 25Spider-man Hors Série VF 25
Superman 21Superman VF 21
Superman et Batman VF 1Superman et Batman VF 1
Superman et Batman VF 2Superman et Batman VF 2
Superman/Batman hors série VF 1 (All star superman 5-6)Superman/Batman hors série VF 1 (All star superman 5-6)
Superman/Batman hors série VF 3 (All star Batman and robin the boy wonder 5-6)Superman/Batman hors série VF 3 (All star Batman and robin the boy wonder 5-6)
Superman/Batman hors série VF 6 (All Star Batman and robin the boy wonder 09-10)Superman/Batman hors série VF 6 (All Star Batman and robin the boy wonder 09-10)
Ultimate fantastic four VF 12 à 18 (Millar+ Land + zombies)Ultimate fantastic four VF 12 à 18 (Millar+ Land + zombies)
Ultimates 28 (annual #1)Ultimates VF 28 (annual #1)
Ultimates 30-31-32 (Ultimate Power parties 1 à 5)Ultimates VF 30-31-32 (Ultimate Power parties 1 à 5)
ULTIMATES 30-36ULTIMATES 30-36
Wolverine 158Wolverine VF 158
Wolverine 159Wolverine VF 159
Wolverine 162Wolverine VF 162
Wolverine 163Wolverine VF 163
Wolverine 165Wolverine VF 165
Wolverine 166Wolverine VF 166
Wolverine 167Wolverine VF 167
Wolverine 168Wolverine VF 168
Wolverine 169Wolverine VF 169
WOLVERINE 179WOLVERINE 179
WORLD WAR HULK HS 1 : frontlineWORLD WAR HULK HS 1
WORLD WAR HULK HS 2: frontline et ghost riderWORLD WAR HULK HS 2: frontline et ghost rider
X men Extra 61 (Black Panther 14-15 + annual X-men 1)X men Extra VF 61 (Black Panther 14-15 + annual X-men 1)
X men Extra 62 (Black Panther 16-18)X men Extra VF 62 (Black Panther 16-18)
X men Extra 63 (Black Panther 19-22)X men Extra VF 63 (Black Panther 19-22)
X men Extra 64 (Black Panther 23-26)X men Extra VF 64 (Black Panther 23-26)
X men Extra 65 (X-men FIRST CLASS #1-4 )X men Extra VF 65 (X-men FIRST CLASS #1-4 )
X-men HS 28 (mini série STORM) X-men hors série 28 VF (mini série STORM)


__________________
Ma (nouvelle) collection en photos :
http://www.buzzcomics.net/showpost.p...&postcount=943
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 17/02/2009, 16h07
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Aventurier d'imaginaire
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 19 718
Ben Wawe pisse du haut de la Tour StarkBen Wawe pisse du haut de la Tour StarkBen Wawe pisse du haut de la Tour StarkBen Wawe pisse du haut de la Tour StarkBen Wawe pisse du haut de la Tour StarkBen Wawe pisse du haut de la Tour StarkBen Wawe pisse du haut de la Tour StarkBen Wawe pisse du haut de la Tour StarkBen Wawe pisse du haut de la Tour StarkBen Wawe pisse du haut de la Tour StarkBen Wawe pisse du haut de la Tour Stark
Hou, ça va être de la bonne lecture en cours, ça.
Tiens, je vois beaucoup de choses que j'aimerais lire ! Je vais voir ce que tu en penses. Bravo en tout cas pour ton rythme, c'est impressionnant et très plaisant. Bon repos, tu le mérites.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 17/02/2009, 16h10
HiPs! HiPs! est déconnecté
- . ... .- .-.. ..- .
 
Date d'inscription: septembre 2007
Localisation: 93
Messages: 10 441
HiPs! est une petite crotte de super héros pourri
T'es un monstre, Doop.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 17/02/2009, 16h13
Avatar de Achille Talon
Achille Talon Achille Talon est déconnecté
Nanti social...
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: Hic et nunc...
Messages: 18 639
Achille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster Gold
C'est monumental! Limite intimidant!

100 bravos, en tout cas!
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 17/02/2009, 16h48
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
Trop sollicité
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Trop loin du 25 avril
Messages: 119 588
scarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léon


2 sagas mythiques de Wolfman et Perez!



Le reste n'est vraiment pas mal du tout!
__________________
Ma galerie sur Comic Art Fan
Mes ventes mises à jour au 04/09/15 (ventes)
Buzz Comics sur Twitter et sur Facebook
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 17/02/2009, 17h02
Avatar de Hob
Hob Hob est déconnecté
devoreur de Bd
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: Angers
Messages: 15 446
Hob est une petite crotte de super héros pourri
Ce monsieur est un fou !!

Encore bravo pour tout ça
__________________
Mon blog
http://morpheusmutant.blogspot.com/
Ma page Facebook
https://www.facebook.com/stephanehobgallais

Projet Sehrat (Maj 03/01/2014)
Le Blog
La page facebook
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 17/02/2009, 17h22
Avatar de cyclopebox
cyclopebox cyclopebox est déconnecté
Tombeur de mutantes
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Entre les cuisses d'Emma Frost
Messages: 11 452
cyclopebox est une petite crotte de super héros pourri
Après ce genre de message, je ne suis pas surpris que nous ayons passé autant de temps dans le train à débattre devant des spectateurs hagards, de qui était le plus fort entre Batman & Captain America.

Très content de voir que tu ais inclu la série X-Statix dans ton petit best-of : c'est une série dont on parle peu, qui n'a pas les honneurs de rééditions multiples en TPB / Omnibus, mais pourtant, c'est vraiment quelque-chose de très sympa à lire; pour moi, c'était ce que l'univers X nous proposait de mieux à l'époque.
__________________
Allez, tout le monde en choeur chante avec moi :

"Wolverine est un idiot, c'est Cyclope le plus beau !"
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 17/02/2009, 17h31
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
Trop sollicité
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Trop loin du 25 avril
Messages: 119 588
scarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léonscarletneedle mange des moules avec Léon
Citation:
Posté par cyclopebox
Voir le message
Après ce genre de message, je ne suis pas surpris que nous ayons passé autant de temps dans le train à débattre devant des spectateurs hagards, de qui était le plus fort entre Batman & Captain America.
Qui a gagné?
Surtout est-ce bien Captain America qui a gagné?
__________________
Ma galerie sur Comic Art Fan
Mes ventes mises à jour au 04/09/15 (ventes)
Buzz Comics sur Twitter et sur Facebook
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 17/02/2009, 17h39
Avatar de Achille Talon
Achille Talon Achille Talon est déconnecté
Nanti social...
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: Hic et nunc...
Messages: 18 639
Achille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster GoldAchille Talon est le sidekick de Booster Gold
Tu es un peu dur avec Bachalo et l'évolution de son style.

Death était trés agréable, peut être un peu trop épuré à mon goût.

Sur Steampunk, ça frolait l'exercice de style et l'acrobatie picturale à l'excès.

Pour avoir lu Messiah Complex sur tes conseils et ceux d'autres Buzzukis, et avant encore sur Witching hour, c'est vraiment trés bon. Une sorte de bon équilibre!
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 17/02/2009, 17h43
Avatar de Fin Fang Foom
Fin Fang Foom Fin Fang Foom est déconnecté
Avec Rita Ora :P
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Amiens/Courbevoie
Messages: 4 978
Fin Fang Foom lave ses slips au Baxter BuildingFin Fang Foom lave ses slips au Baxter BuildingFin Fang Foom lave ses slips au Baxter BuildingFin Fang Foom lave ses slips au Baxter BuildingFin Fang Foom lave ses slips au Baxter BuildingFin Fang Foom lave ses slips au Baxter BuildingFin Fang Foom lave ses slips au Baxter BuildingFin Fang Foom lave ses slips au Baxter BuildingFin Fang Foom lave ses slips au Baxter BuildingFin Fang Foom lave ses slips au Baxter BuildingFin Fang Foom lave ses slips au Baxter Building
BRavo pour tes chroniques, doop.
Bon courage pour les 100 prochaines critiques.
__________________

Mon site Deviant Art
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 17/02/2009, 18h06
Avatar de aegnor
aegnor aegnor est déconnecté
quikavumagom?
 
Date d'inscription: avril 2004
Localisation: Arles
Messages: 11 798
aegnor porte un slip rouge par dessus son pantalonaegnor porte un slip rouge par dessus son pantalonaegnor porte un slip rouge par dessus son pantalonaegnor porte un slip rouge par dessus son pantalonaegnor porte un slip rouge par dessus son pantalonaegnor porte un slip rouge par dessus son pantalonaegnor porte un slip rouge par dessus son pantalonaegnor porte un slip rouge par dessus son pantalonaegnor porte un slip rouge par dessus son pantalonaegnor porte un slip rouge par dessus son pantalonaegnor porte un slip rouge par dessus son pantalon


Le typhoïd me fait de l'oeil depuis un bon moment déjà (bien que son batman avec momo m'est un peu calmé...)
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 17/02/2009, 18h31
Avatar de belcantan
belcantan belcantan est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2003
Messages: 6 609
belcantan soigne les hemorroides du Docteur Strangebelcantan soigne les hemorroides du Docteur Strangebelcantan soigne les hemorroides du Docteur Strangebelcantan soigne les hemorroides du Docteur Strangebelcantan soigne les hemorroides du Docteur Strangebelcantan soigne les hemorroides du Docteur Strange
Trés bonne selection

En plus, j'ai découvert qu'il y avait un truc fait sur Typhoîd et ça a l'air sympa
__________________
Mes critiques à moi

Mon blog où je partage mes coups de cœur divers et variés https://cultureetgeekitude.wordpress.com/
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 17/02/2009, 18h39
Avatar de Burlock
Burlock Burlock est déconnecté
Super Héros plus fort que ta mére
 
Date d'inscription: février 2009
Messages: 1 031
Burlock a cru que From Hell était un fromage hollandaisBurlock a cru que From Hell était un fromage hollandaisBurlock a cru que From Hell était un fromage hollandaisBurlock a cru que From Hell était un fromage hollandaisBurlock a cru que From Hell était un fromage hollandaisBurlock a cru que From Hell était un fromage hollandaisBurlock a cru que From Hell était un fromage hollandaisBurlock a cru que From Hell était un fromage hollandaisBurlock a cru que From Hell était un fromage hollandaisBurlock a cru que From Hell était un fromage hollandaisBurlock a cru que From Hell était un fromage hollandais


Depuis le temps que je survolais ce forum, tes critiques étaient toujours très attendues ( et le sont toujours ! ), donc bravo pour ce courage et surtout merci de m'avoir donné le goût de découvrir autre chose!

Quand à cette liste que dire ?

Sur ce que je connais, que du bon! Et merci d'avoir mis Enigma qui a été un vrai beau choc à l'époque, avec aussi Shade!

Sur ce que je ne connais pas, Omega, et Luther je vais noter cela sur ma petite liste!!

Merci encore

( Et merci aussi pour avoir mis deux sagas de Wolfman et Perez , d'accord avec toi scarlet, mythiques!! )
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 17/02/2009, 20h23
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 26 261
doop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lanterndoop prend sa vessie pour une Green Lantern
Citation:
Posté par aegnor
Voir le message


Le typhoïd me fait de l'oeil depuis un bon moment déjà (bien que son batman avec momo m'est un peu calmé...)
Citation:
Posté par belcantan
Voir le message
Trés bonne selection

En plus, j'ai découvert qu'il y avait un truc fait sur Typhoîd et ça a l'air sympa
c'est une des mes toutes premières critiques. Je n'avais pas encore de scan à l'époque.
http://www.buzzcomics.net/showpost.p...56&postcount=1
__________________
Ma (nouvelle) collection en photos :
http://www.buzzcomics.net/showpost.p...&postcount=943
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 04h24.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !