Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Retro - Hall of Heroes > Archives des GenSen

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #16  
Vieux 23/07/2006, 13h05
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


Deadman #2
Avril 1986

This Mortal Coil ! (22 pages)

Scénario : Andrew Helfer.
Dessin & encrage : José Luis Garcia Lopez.
Couverture : José Luis Garcia Lopez.

Non traduit.

Résumé :

Rama Kushna s’adresse à Cleveland Brand et lui révèle le destin qui attend son frère, prisonnier à jamais de son cadavre. Cleveland se lance aussitôt à la poursuite de son frère et le rattrape in extremis. Particulièrement choqué par l’expérience qu’il vient de ressentir, Boston ne peut empêcher Cleveland d’emprunter le passage devant le conduire, selon Rama Kushna, dans un au-delà accueillant. Après un dernier adieu à son frère, l’âme de Cleveland Brand disparaît.



Deadman se retrouve aussitôt au cirque Hill, quelques instants après le meurtre de Cleveland. Un rire l’attire à l’extérieur, celui de l’assassin de son frère, tenant encore l’arme du crime à la main : Lotus, la jeune femme qu’il avait rencontré à Nanda Parbat. Il tente de prendre le contrôle d’elle, mais comme ce fut le cas autrefois avec le Sensei, la jeune femme parvient à le repousser.



Deadman reçoit alors une aide inattendue : celle de Maxwell Loomis, le clown nain du cirque. Loomis est armé lui aussi, et il semble bien connaître Lotus. Deadman tente de venir en aide au clown, mais celui-ci parvient à abattre Lotus sans son aide.



Un peu plus tard dans la soirée, Deadman retrouve Loomis en compagnie de Vashnu. Celui-ci perçoit sa présence et l’invite à prendre place dans le corps de Loomis. Vashnu lui confirme que Lotus était envoyée par le Sensei, avec pour mission d’abattre le seul être pouvant contrecarrer ses plans pour conquérir Nanda Parbat. Il lui raconte ensuite l’histoire de Rama Kushna, divinité autrefois particulièrement vénérée, progressivement tombée dans l’oubli au fil des siècles. Elle choisit alors un homme bon injustement assassiné, et en fit son agent sur Terre, chargé de venger les victimes de crimes injustes et de conduire ses adversaires à Nanda Parbat, là où le pouvoir de Rama Kushna est le plus fort, où ils pourraient mener une nouvelle vie, libérés du mal qui les habitaient jusque là.



Après de longues années passées au service de Rama Kushna, son agent demanda à être libéré de sa mission. Mais leur accord stipulait que l’agent s’était engagé à être à son service pour toute l’éternité. L’agent quitta alors Nanda Parbat et chercha un moyen de se venger de la divinité. Il le trouva en la personne du Sensei, le maître de la Société des Assassins, dont il occupa le corps de façon permanente, et développa la Société pour en faire une armée capable de vaincre Rama Kushna.



Après avoir assisté à l’enterrement de son frère, Deadman part pour l’Asie. Il retourne au temple abandonné sous lequel se trouve le Q.G. de la Société des Assassins. Il tombe sur une séance d’entraînement des tueurs de la Société, prend le contrôle de l’un d’entre eux, et va se défouler durant de longues minutes contre ses adversaires. Mais soudain une alarme se déclenche, et des groupes de tireurs, armés de canons d’une technologie très avancée, se mettent en place. Deadman ignore que ces armes permettent à ceux qui les manipulent de le voir. Le sensei apparaît bientôt, accompagné d’un seul garde du corps. Deadman sait qu’il ne peut prendre le contrôle du sensei, et choisit de se jeter sur le garde. Il n’en a pas le temps : le sensei ordonne à ses hommes d’ouvrir le feu et Deadman est frappé de plein fouet par plusieurs rafales.



Commentaire :

Andrew Helfer développe différentes idées qui n’étaient qu’esquissées dans le run initial : Nanda Parbat et son lien avec Rama Kushna, la métamorphose de ses habitants, les motivations du sensei, le rôle de la Société des Assassins, etc. Le seul élément nouveau qu’introduit le scénariste est le personnage de Loomis. L’essentiel pour lui et de donner une conclusion aussi respectueuse et fidèle que possible au travail de Neal Adams. Le résultat ne manque pas d’intérêt. De son côté, Garcia-Lopez continue d’être parfait.
  #17  
Vieux 23/07/2006, 13h18
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


Deadman #3
Mai 1986

Breaking the Barrier (23 pages)

Scénario : Andrew Helfer.
Dessin & encrage : José Luis Garcia Lopez.
Couverture : José Luis Garcia Lopez.

Non traduit.

Résumé :

Prisonnier d’une bulle ectoplasmique, Deadman se trouve désormais à la merci du Sensei. Celui-ci va reprendre son apparence réelle, celle de l’ancien agent de Rama Kushna qu'il était, pour tenter de le convaincre de se joindre à sa cause. Le Sensei cherche à se venger de Rama Kushna, qui a refusé de lui rendre sa liberté après plus d’un siècle passé à son service. Il soupçonne d’ailleurs Rama Kushna de ne pas être capable de reprendre le pouvoir qu’il leur a donné, à lui et à Deadman. Ce dernier rejette sa proposition. Le Sensei le laisse alors à son équipe scientifique qui va dans les jours suivants tenter sur lui différentes expériences, toutes plus douloureuses les unes que les autres.



Une nuit, Deadman reçoit la visite de l’homme dont il a occupé le corps pour combattre les autres tueurs de la Société des Assassins. L’homme est décidé à se venger, en utilisant les différents équipements scientifiques se trouvant là pour faire souffrir Deadman. Celui-ci lui répond par un crachat, ce qui met l’homme hors de lui. Il tente de frapper Deadman, pénétrant du même coup la bulle ectoplasmique dans laquelle il est enfermé. Deadman parvient ainsi à toucher l’homme et à s’échapper de la bulle via son corps. Le garde tentera en vain d’abattre Deadman, et finira sous les balles d’autres tueurs, arrivés en renfort et le croyant possédé par Deadman. Désormais libre, Deadman va inspecter les lieux, et découvrir les plans d’invasion de Nanda Parbat.



A Nanda Parbat, toute la population semble étrangement apathique, dans l’attente de quelque chose. Maxwell Loomis s’inquiète de cette situation. Il repense à son passé : sa mère morte en couche, son père détective privé qui ne s’est jamais occupé de lui, ses débuts au cirque, son retour auprès de son père pour lequel il va travailler, et lors de son intervention sur un casse la femme et l’enfant qu’il a accidentellement abattus. De retour au cirque Hill, Vashnu lui parla de Nanda Parbat, la cité où il pourrait trouver le salut et la paix intérieure.



Cette attente qui se prolonge devient insupportable à Loomis, qui décide d’aller voir Rama Kushna. Mais à l’entrée du temple, Taj-Zee ne le laisse pas entrer. Vashnu lui demande de se montrer patient et de lui faire confiance. C’est lui qui se rend dans le temple pour s’adresser à Rama Kushna. La divinité lui annonce qu’elle sent sa fin proche, et que des forces face auxquelles elle ne peut rien approchent de la cité. Effectivement, à l’extérieur, Taj-Zee est le premier à assister à l’arrivée des troupes d’assaut de Sensei.



Plus tard, alors qu’il approche de Nanda Parbat, Deadman aperçoit une colonne d’habitants de la cité, marchant comme des somnambules dans la neige et le froid. Il tente de s’introduire dans l’un d’entre eux, mais est une nouvelle fois (la troisième) rejeté. En les suivant à distance, il réalise qu’ils se dirigent vers un transport de troupes. Le plan de Sensei de les renvoyer vers la civilisation est donc en marche. Deadman fait alors demi-tour et remonte la colonne jusqu’à Nanda Parbat. Sur place, il redevient brutalement humain, et est assommé avant d’avoir pu faire quoi que ce soit. Il se réveille dans un cellule, en compagnie de Maxwell Loomis. A l’extérieur, les troupes de Sensei ont pris le contrôle de la Cité.



Commentaire :

Andrew Helfer met en place ses dernières pièces avant l’affrontement final. Le récit de Sensei donne une image plus trouble de Rama Kushna, et du même coup de la mission que s’est vu confier Deadman. Quant aux dessins de Garcia Lopez, les mots me manquent…
  #18  
Vieux 23/07/2006, 14h14
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


Deadman #4
Juin 1986

Circle of Fire (23 pages)

Scénario : Andrew Helfer.
Dessin & encrage : José Luis Garcia-Lopez.
Couverture : John Byrne & José Luis Garcia-Lopez.

Non traduit.

Résumé :

Enfermé dans une cellule en compagnie de Maxwell Loomis, Deadman assiste, impuissant, aux préparations des troupes du Sensei pour détruire le temple de Rama Kushna. Il réalise bientôt qu’une troisième personne est enfermée avec lui : Sensei. Il explique à Deadman que l’ancien agent de Rama Kushna, qui s’appelle Jonah, a quitté son corps en arrivant à Nanda Parbat. Jonah fait alors son entrée dans la cellule, et ses gardes assomment Deadman et Maxwell. Deadman est accroché à l’entrée du temple, où il sera mis à mort en même temps que le bâtiment sera détruit. Jonah lui annonce que les anciens habitants de Nanda Parbat sont partis et seront bientôt déployés sur toute la planète. Seuls restent dans la cité les enfants qui y sont nés. Jonah n’a aucun besoin d’eux et prévoit de les éliminer.



A l’intérieur du temple, Vashnu se trouve toujours en compagnie de Rama Kushna. La divinité ressent déjà les effets des armes mystiques des troupes de Jonah. Elle sait que l’affrontement à venir lui sera fatal, mais elle a une ultime mission pour Vashnu. Alors que Jonah s’apprête à ordonner l’exécution de Deadman, les portes du temple s’ouvrent, et Vashnu s’envole jusqu’à Deadman et le libère de ses liens. Après quelques instants d’hésitation, les troupes de Jonah ouvrent le feu et abattent Vashnu. Mais Deadman réussit à entrer dans le temple et à refermer les portes derrière lui.



Touché par une rafale, Deadman est mal en point. Il rampe jusqu’à l’endroit où se trouve Rama Kushna. La divinité lui demande de poursuivre son combat, après qu’elle aura disparu. Elle lui demande de traverser le cercle de feu derrière lequel réside son pouvoir, ce que fait Deadman en usant ses dernières forces. Il se sent chuter dans le vide, puis soudain sa douleur reflue, et il réalise qu’il est redevenu un esprit.



A l’extérieur, Jonah réalise que les choses ne se sont pas déroulées comme il le prévoyait, et ses troupes semblent hésiter quant à la suite des évènements. Il décide de pénétrer seul dans le temple et d’affronter Rama Kushna. L’armement qu’il a emporté avec lui lui permet de torturer la divinité pour qu’elle lui révèle où se trouve Deadman. Dehors, la cité tremble à chaque blessure infligée à Rama Kushna, accroissant le trouble parmi les hommes de Jonah. Un seul homme semble ne pas être perturbé par la situation : Sensei, qui redevient l’être maléfique qu’il a toujours été au fur et à mesure que les pouvoirs de Rama Kushna diminuent. Maxwell Loomis a lui aussi gardé son sang froid : Rama Kushna l’a contacté et lui a demandé de se préparer à entrer dans le temple.



Dans le puits sans fin où il se trouve, Deadman sent naître une tornade qui va le ramener à la surface. Mais il cesse alors d’être un fantôme pour retrouver son corps gravement blessé. Il trouve pourtant assez de force pour s’approcher de Jonah et le faire tomber dans le puits dont il vient de sortir. C’est au tour de Jonah de se désincarner. Rama Kushna s’adresse une dernière fois à Deadman, et lui demande de poursuivre sa mission. Puis elle se jette dans le puits et se précipite sur Jonah.



Devant les portes du temple, Sensei a réussi à rallier autour de lui les troupes de Jonah et s’apprête à achever le travail qu’il a commencé. Mais lorsque Rama Kushna entre en contact avec l’esprit de Jonah, le temple implose littéralement, libérant une colossale quantité d’énergie. Alors que les troupes s’enfuient, Loomis pénètre dans les ruines du temple où il trouve Deadman. Il le fait sortir avant que tout ne s’effondre autour d’eux. Mais les blessures de Deadman sont trop graves, et son corps s’évapore entre les bras de Loomis.



Alors que les soldats du Sensei se replient, Maxwell Loomis lui demande de venir en aide aux enfants de Nanda Parbat et de ne pas les abandonner. Sensei refuse. Resté seul en compagnie des enfants dans les ruines de la cité, Loomis voit soudain apparaître dans le ciel l’avion qui devait emporter Sensei et ses hommes. L’appareil se pose et le pilote invite tout le monde à monter à bord. Loomis réalise alors que Deadman occupe le corps du pilote. Il n’est pas mort dans les bras de Loomis mais est simplement redevenu un esprit. Il a ensuite devancé Sensei et s’est emparé de son avion. Deadman peut regagner la civilisation où il poursuivra son combat contre le mal.



Commentaire :

Conclusion réussie pour cette mini-série. Si Garcia-Lopez y est extraordinaire de bout en bout, il ne faut pas sous-estimer pour autant le travail d’Andrew Helfer, qui a su atteindre l’objectif qu’il s’était fixé et offrir une conclusion satisfaisante au run original de Neal Adams. Dommage que cette mini-série semble être totalement tombée dans l’oubli, elle mérite vraiment d’être redécouverte.
Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 21h37.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !