Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Critiques > Critiques VO et VF des forumers

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 18/11/2008, 22h29
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 563
doop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Miller
Crit. Doop 87 : Du très très lourd: JOKER, ULTIMATES, X-MEN, ASTONISHING, JONAH HEX

Un petit peu en retard because RAMONVILLE mais présent quand même.....

Critiques Doopiennes semaine 87

JOKER


(Brian Azzarello / Lee Bermejo / Mick Gray)

Bon , alors remettons les choses à leur place, MICK GRAY n’est pas crédité sur la couverture alors que c’est lui qui encre à peu près une bonne centaine de pages sur les 120 pages de ce hardcover. JE trouve quand même terrible qu’il ne soit aps mis en avant sur la couv, car il embellit quand même franchement beaucoup le travail de BERMEJO, mais j’en parlerai un peu plus tard.
J’ai hésité, j’ai hésité, SCARLETNEEDLE le voulait bien à RAMONVILLE et m’a dit si tu ne le prends pas, je le veux bien, mais je l’ai pris quand même….
J’aurais peut être dû lui laisser.
Je vous explique : j’avais déjà franchement pas aimé le LEX LUTHOR de la même équipe, que j’avais trouvé froid et assez creux. La couverture laissait présager d’un truc assez violent, et raccord avec le JOKER du film DARK KNIGHT, donc sans aucune continuité. Pourtant, on y voit le PINGOUIN, KILLER CROC , HARVEY DENT, etc…
Le pitch de départ est très simple, JOKER est libéré de prison et décide de reprendre en main la criminalité à GOTHAM. On suit le point de vue d’un homme de main du criminel, qui va découvrir que son patron est vraiment quelqu’un de tordu.
Le coup du point de vue de l’homme de main est pas franchement nouveau, mais le personnage est attachant. En revanche, le reste….
Soyons clair, AZZARELLO s’amuse à rendre JOKER crédible et terre à terre, comme s’il existait dans la réalité. Je trouve son point de vue assez réduit, car il ne permet aucune fantaisie du personnage, qui devient juste un gars flippé et défiguré qui fait le mal autour de lui parce que…. Rien n’est expliqué et ce qui me gêne, c’est qu’à aucun moment, AZZARELLO ne réussit à me rendre ce personnage crédible, à aucun moment on ne prend conscience de la folie réelle du personnage, AZZARELLO préférant plus se tourner vers la violence gratuite et osée que vers ses réelles motivations. EN clair, on n’apprend rien car ce n’est pas LE JOKER que l’on connaît. En plus, AZZARELLO essaye de faire le même traitement pour quasiment tous les autres vilains de GOTHAM, qui défilent les uns après les autres avec un relooking réaliste sans que l’on comprenne vraiment pourquoi. Le pingouin apparaît et disparaît, l’histoire avec TWO FACE ne me semble pas vraiment essentielle, si ce n’est pour montrer aux lecteurs que AZZARELLO peut aussi donner un traitement réaliste au personnage, mais en gros, il n’y a pas vraiment d’histoire de fond, pas d’évolution dans le récit, pas de point fort.
AZZARELLO a fait de HARLEY QUINN une potiche qui passe son temps à faire du lap-dance les seins nus dans les bars de malfrats ! Véridique ! Et tellement à côté de la plaque !!!!! En donnant un côté hyper réaliste, il anéantit tout ce qui fait l’intérêt et le charme de ces personnages.

Certaines scènes sont assez bien trouvées, il ne faut pas le nier non plus et le style et l’écriture sont assez sympa, sauf que c’est assez vide. On se demande vraiment où il veut en venir, et à la dernière page on comprend.
En effet, BATMAN affronte le JOKER sur les dernières planches et fait un jeu de mot assez bien trouvé et percutant.

Et c’est là qu’on se dit que AZZARELLO a brodé 120 pages pour faire un jeu de mot, une allusion qui finalement ne repose pas sur grand chose (Surtout que BATMAN existe bien avant le JOKER). AZZARELLO a eu cette idée de phrase de fin, il a brodé autour en construisant quelque chose d’assez bâclé et se voulant réaliste. C’est quand même une très bonne idée de fin, mais gâchée par le graphisme de BERMEJO (BATMAN sourit-il vraiment) et si cela sauve quand même bien le bouquin, cela reste quand même beaucoup de choses pour une idée qui aurait pu tenir en deux/trois planches.
Je vous passe aussi les scènes de violence gore, peut être nécessaires pour ce genre d’œuvre mais qui ne sont aussi que le reflet d’un aspect du criminel. Ca en rajoute un peu beaucoup, être humains écorchés, torturés, violés, bref, comme disait ce grand MAXWELL , ce n’est pas la peine d’en rajouter et c’est assez usant à la longue.
En gros, on a 120 pages construites autour d’un calembour de fin. Aussi réussi soit-il, on est loin, très loin du KILLING JOKE, qui vient forcément en comparaison et qui pulvérise, même avec ses défauts, cette masse sanguinolente et sans réel intérêt que de donner une version faussement réaliste de GOTHAM et de ses habitants.
C’est peut être un peu violent et sévère, le style d’écriture et quelques bonnes idées sauvent ce JOKER du désastre total , mais quand même, la déception est assez grande.
Surtout que bon, les dessins sont assez bizarres : j’explique là encore : BERMEJO est un très bon dessinateur, et l’encrage de MICK GRAY donne beaucoup de cachet à ses planches, avec un petit côté à la JH WILLIAMS (que GRAY encre depuis des années) loin d’être désagréable. Sauf que voilà, BERMEJO peint/encre aussi sur certaines de ses planches, totalement aléatoirement. Il ne s’est pas gardé les scènes les plus importantes ou les séquences les plus fortes, il encre/peint de ci de là, et cela change complètement le dessin. CROC n’est absolument plus le même , n’a plus la même tronche quand il est encré par BERMEJO ou quand il est encré par GRAY. Ca m’a franchement perturbé.
BERMEJO a tendance à en rajouter encore un peu dans le gore lui aussi, pour un résultat largement au dessus de la moyenne, soit, mais pas franchement à tomber par terre non plus. Je pense qu’il aurait dû soit tout encrer, soit laisser GRAY tout encrer, mais ce mélange des deux (parfois sur la même planche) ne fonctionne pas très bien.
Bref, je n’ai pas aimé. J’ai trouvé ce JOKER assez pauvre et qui tire toujours sur les mêmes ficelles de l’ultra violence.
JERRY ROBINSON reviens !

Histoire : parce que la fin fonctionne quand même et que quelques scènes sont réussies.
Dessins :



JONAH HEX TPB 1: FACE FULL OF VIOLENCE


(Palmiotti-Gray / Luke Ross-Tuny de Zuniga)

Depuis le temps que j’entendais dire du bien de JONAH HEX, je me suis laissé tenter par le premier TPB. Et je ne l’ai pas regretté du tout.
Le concept du comics est quand même assez osé quand on considère ce qui se passe chez DC actuellement. En effet ; JONAH HEX nous raconte les aventures d’un cow boy défiguré devenu chasseur de primes. C’est évidemment un personnage qui a eu ses heures de gloire dans les années 70, avec sa propre série, et même un deuxième volume qui le voyait projeté dans le futur (c’était au milieu des années 80).
En plus, GRAY et PALMIOTTI s’imposent de raconter une seule histoire par numéro. Pas d’arcs, pas de décompression, juste une bonne histoire chaque mois. Il faut quand même en avoir sous le capot pour oser tenir un tel rythme.
Ce premier TPB nous livre dons les six premiers épisodes (les six premières histoires) de la série, mettant HEX aux prises avec des kidnappeurs d’enfants qui les enferment dans un cirque et les obligent à combattre des chiens enragés , un village entier qui vit près d’une mine et ne subsiste que grâce à celle ci ; des criminels qui se font passer pour des indiens (avec la participation d’une figure connue BACKLASH ! ) ; différents chasseurs de primes qui veulent lui voler son prisonnier, et une nonne folle et sanguinaire.
J’ai eu une petit peu peur au départ, en effet, ç’aurait été facile de rentrer dans une surenchère de gore et de violence et le premier numéro est assez violent, mais au fil des pages, GRAY et PALMIOTTI se concentrent sur les histoires qu’ils ont a raconter. L’avantage de faire un numéro = une histoire complète est que l’on passe un bon moment à chaque fois, et qu’il n’y a pas besoin de se replonger dans les épisodes précédents pour comprendre, surtout que l’on arrête pas de faire des bonds dans le temps. Du coup, ce qui s’avère être certainement un plaisir en single perd un peu de son efficacité en TPB. Eh oui, en lisant six histoires différentes à la suite, le concept perd un peu de sa force. Pour le moment, HEX n’est pas développé non plus, c’est typiquement la caricature d’un chasseur de prime comme on en a vu des dizaines de fois dans les films, mais comme c’est vachement bien fait, ce n’est pas dérangeant. J’ai peur quand même qu’au bout d’un moment ça ne devienne lassant ; là sur le premier TPB, ça va, mais à la longue, je crains un peu les histoires qui se ressemblent. Enfin, pour le moment, c’est quand même très agréable, et cela apporte surtout un peu de frais pour le lecteur, car cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de western !
Le point fort de la série, cela risque vite de devenir ses dessins. En effet, LUKE ROSS, que je n’avais pas vu depuis SPIDER MAN à la fin des années 90 revient et il a grandement évolué. Lui aussi adopte un style photo-réaliste bien maîtrisé. On pense tout de suite à un croisement entre GREG LAND et MIKE DEODATO . c’est donc un petit bonheur pour les yeux, mais je ne sais pas si c’est le style le plus adapté pour ce genre de bouquin. En attendant c’est super joli !
Le petit bijou, c’est le numéro #5 où LUKE ROSS est remplacé par TONY DE ZUNIGA , le co-créateur de JONAH HEX, que je n’avais plus vu depuis au moins quinze ans (il faisait énormément de travaux d’encrage, très caractéristiques sur INFINITY INC par exemple où son style ne se mélangeait pas vraiment bien à celui de MAC FARLANE). C’est toujours sympa de revoir un « vieux » dessinateur reprendre les crayons, surtout quand il a encore pas mal de restes : bon je ne reconnais pas son style des années 70-80, il adopte ici un dessin très sombre et assez gribouillé qui fonctionne parfaitement et qui en plus pourrait en remontrer à pas mal de « stars » du dessin actuel. Vraiment, rien que pour les dessins de ZUNIGA ce TPB est un bon achat.
Maintenant, vous savez ce que vous allez trouver en achetant HEX : du western, plutôt bien foutu et carrément bien dessiné, et c’est quand même assez réconfortant de voir que les promesses de départ sont tenues.
Maintenant, si vous n’aimez pas ça, ce n’est pas la peine d’acheter, quoique, je vous conseillerai quand même de vous laisser tenter.
Maintenant, reste à espérer que les deux scénaristes vont pouvoir tenir la distance !

Histoire : et demi
Dessins : et demi



UNCANNY X-MEN #501-503


(Brubaker-Fraction / Land / Leisten)

On continue les aventures des X-MEN à SAN FRANCISCO et la découverte de ce nouvel environnement.
J’avais bien aimé le numéro #500 ; FRCATION faisant énormément de bien au scénario et surtout aux dialogues, et je dois vous avouer que j’ai aussi beaucoup aimé les numéros qui suivent.
En effet, ils remettent sous les feux des projecteurs des personnages oubliés, comme DAZZLER ou DANI MOONSTAR et surtout , opposent les X-MEN à des menaces historiques, comme ce nouveau club des damnes dirigé par
; là aussi , un personnage que j’ai toujours énormément apprécié et qui n’a été que très rarement utilisé à son plein potentiel, si ce n’est pendant la période CLAREMONT/BAKER des nouveaux mutants.
C’est aussi l’occasion de mettre en avant la petite nouvelle, PIXIE et cela fonctionne plutôt bien. L’histoire est agréable et sympathique et encore une fois, comme dans ASTONISHING d’ailleurs, l’accent est porté sur SCOTT et EMMA ; plus amoureux que jamais et toujours au lit en train de faire des choses. On a d’ailleurs droit à une explication qui vaut ce qu’elle vaut : puisqu’un bébé mutant est apparu il n’y a pas si longtemps, cela donnerait envie aux X-MEN de faire des bébés pour compenser la perte depuis M DAY !
J’aime beaucoup le traitement fait actuellement sur CYCLOPE, qui devient presque un bout en train, il faut dire que tout roule pour lui, finalement et ça fait plaisir de le voir évoluer.
Malheureusement , une menace plane et on se dit que le bonheur de SCOTT ne dure jamais très longtemps. J’ai peur de ce qui va lui arriver lorsqu’on aperçoit qui est vraiment derrière le club des damnés, et je pense qu’on risque rapidement de repartir vers une longue et terrible dépression pour notre mutant aux rafales optiques. Là aussi, je ne l’avais absolument pas vu venir, mais je dois honteusement vous avouer que le retour de
ne peut qu’en chanter un fan de la première heure comme moi.
C’est truffé de références qui font plaisir, les dialogues sont plutôt bons, l’histoire est convenable sans être exceptionnelle, mais c’est déjà beaucoup et c’est tout à fait ce que j’attends d’une série comme UNCANNY X-MEN , à savoir me distraire tous les mois en jouant sur la nostalgie et les vieux personnages.
Parlons du cas GREG LAND. D’accord, LAND abuse un peu trop des illustrations dans les magazines et c’est surtout que cela se voit. Enfin, n’empêche, c’est quand même franchement agréable. Un reproche que j’entends souvent, c’est que c’est trop statique, et là, je ne suis pas franchement d’accord, ses personnages prennent la plupart du temps la pause, soit, mais les scènes d’action sont tout à fait dynamiques, en plus, sur certaines planches , on sent un peu plus le dessinateur que le « recopieur ». Je crois que son style est en train d’évoluer encore un peu, l’alternance avec DODSON permettant peut être à LAND d’avoir plus de temps et d’utiliser moins de photo-références ;de tenter un peu plus le dessin instinctif (ce qu’il sait faire, ne l’oublions pas). Je crois que LAND est en train d’évoluer, et une synthèse des deux serait vraiment intéressante.
Son deuxième problème, c’est que tous ses personnages sont beaux. Et alors ?
Certains dessinateurs dessinent tous les personnages de manière moche, (BIANCHI , RAMOS) et ca marche aussi très bien (parfois et seulement si c’est QUITELY ! ). C’est juste son style, et le seul problème qu’on pourrait soulever, c’est que parfois, certains se ressemblent alors qu’ils ne devraient pas (GUTHRIE et WARREN), mais bon, c’est aussi un défaut chez beaucoup de dessinateurs. (Regardez le NORTHSTAR de SKOTTIE YOUNG dans DIVIDED WE STAND ou alors les personnages de MEDINA dans NEW WARRIORS. ).
Mais ce sont des défauts quand même.
En attendant, c’est bien agréable à lire et à regarder.
Vraiment, c’est une agréable pause d »tente avec des personnages que l’on connaît et que l’on aime. Je suis vraiment content de voir que les X-MEN, après une longue période trouble , redeviennent un peu comme on les aime !

Histoire : et demi
Dessins : et demi



ASTONISHING X-MEN 26-27


(Ellis / Bianchi/Andrea Silvestri)

tiens , des single de WARREN ELLIS mainstream qui se lisent en plus de deux minutes ! C’est tout du moins l’impression que j’avais eue lors de ASTONISHING X-MEN #25 qui lançait nos X-MEN préférés dans une aventure moitié SF ;moitié CYBERPUNK. Pourquoi pas, en plus, ELLIS nous gratifiait de dialogues savoureux et drôles.
Il continue un peu son exploration de concepts à la ELLIS dans ces deux numéros, mettant aux prises les X-MEN avec une GHOST BOX (sorte de passage trans-dimensionnel) et des mutants CHINOIS morts depuis M DAY .
C’est franchement lisible et cela fait plaisir aussi de voir que pour le moment, ELLIS ne bâcle pas, comme il avait tendance à parfois le faire quand on lui a demandé de reprendre des séries. Il est bien concerné par ce qui se passe, nous pond une histoire de mutants issus d’une terre parallèle, et se focalise en priorité sur la nouvelle venue, ARMOR, qui joue un peu le rôle que celui que tient PIXIE dans UNCANNY X-MEN. En plus, c’est beaucoup moins décompressé que ce qu’on a eu l’habitude de lire, même si le rythme est quand même beaucoup moins élevé dans les numéros 26 et 27 que dans le 25.
ELLIS se sert des relations que WHEDON avait déjà établies, en nous gratifiant d’une scène particulièrement savoureuse entre CYCLOPE, LE FAUVE et sa nouvelle petite amie, l’agent BRAND du S.W.O.R.D.
Là aussi, et parallèlement à UNCANNY X-MEN, ELLIS radoucit l’humeur de SCOTT, ce qui donne finalement quelque chose de très cohérent avec l’autre série, qui a le grand désavantage d’utiliser les mêmes personnages et le même cadre de vie.
On sent nettement un effort des éditeurs pour rendre tout cela bien cohérent et on peut remercier NICK LOWE et AXEL ALONZO qui font oublier un MIKE MARTS de sinistre mémoire.
L’histoire à proprement parler est intéressante, avec de bonnes idées (le cimetière de vaisseaux spatiaux) qui peut encore une fois enrichir l’univers MARVEL sans avoir l’air de trop y toucher. Et puis, vraiment , la grande surprise, c’est qu’ELLIS peut écrire des dialogues drôles sans être cynique, on reste donc dans la même veine que ce que faisait WHEDON, avec quand même une bonne incursion dans l’univers de ELLIS.
Vraiment intéressant et sympa.
Le point faible, vous l’aurez compris, ce sont les dessins de SIMONE BIANCHI.
BIANCHI a vraiment du mal avec les personnages féminins, et là pour le coup, soit on est dans le très statique, soit on est dans de l’action à peu près incompréhensible.
Attention, certaines planches sont magnifiques (la base des mutants CHINOIS) mais il est clair que BIANCHI a de nets efforts à faire dans le storytelling. Il n’arrive désespérément pas à franchir le cap du dessinateur qui en sait faire que des couvertures ou des splash pages. Dés qu’on lui demande un peu de narration, cela devient tout de suite extrêmement brouillon. Je ne sais pas si ELLIS détaille ses scripts à fond, mais je crois qu’il aurait vraiment besoin d’être aidé par quelqu’un qui arrive à raconter des évènements sur une planche , quitte à ce que BIANCHI repasse dessus, un GIFFEN par exemple. Par exemple, on ne comprend pas vraiment la fin du numéro 26, où un personnage se suicide. ON ne sait pas ce qu’il fait, et on apprend au numéro 27 qu’il s’est suicidé. BIANCHI a raté complètement la scène, ne réussissant pas à donner les détails et l’intensité qu’il fallait alors donner pour nous faire comprendre.
Dans l’absolu, ASTONISHING X-MEN est un petit peu le frère siamois de UNCANNY : mêmes personnages principaux hormis la petite nouvelle, même cadre de vie et mêmes thèmes au niveau des personnages, avec un côté humoristique. En revanche, là où la série de FRACTION et BRUBAKER part dans du super héros de base , ASTONISHING part dans des concepts SF un peu plus tordus.
Tant mieux pour nous, mais c’est aussi une bonne surprise. IL reste quand même pas mal de soucis pour les dessins.


Histoire : et demi
Dessins :



ULTIMATES3 #5


(Loeb/ Madureira)

ULTIMATES 3 se lit pour satisfaire une curiosité malsaine, à savoir comment peut-on faire pour couler irrémédiablement une franchise plutôt bien foutue jusque là ? Et les premiers numéros ne m’avaient pas déçu : scénario abracadabrantesque, histoire mal fichue et tenant sur un timbre postes, personnages absolument pas respectés, effets cheap et surtout, dessins pas franchement terribles handicapés par une colorisation bas de gamme.
A tel point qu’au bout du deuxième numéro, cela devenait presque agréable, tant LOEB et MADUREIRA étaient enfermes dans cette volonté de se prendre au sérieux et de faire du premier degré. ULTIMATES3 devenait malgré elle une des séries les plus rigolotes de la production MARVEL sans le vouloir, un peu comme on rit quand un type se casse la figure dans la rue. En ce sens, la déconstruction involontaire des ULTIMATES par LOEB devenait presque intéressante.
Je m’attendais donc à un final grandiose de n’importe quoi, avec un scénario aberrant sublimé par les dessins OVER THE TOP de MADUREIRA, eh bien j’ai été assez surpris par le final.
Cet ULTIMATES3 #5 est tout à fait lisible et cohérent.
Non , sérieusement.
Oui, LOEB répond à quasiment toutes les questions posées en début de série et nous livre un final qui tient à peu près la route niveau histoire, c’est peut être même le truc le moins ridicule qu’il ait fait depuis son retour chez MARVEL. Je vous avoue que j’ai cherché des choses à dire pour pouvoir encore me moquer, mais contre toute attente, les explications sont assez convaincantes et cela clôt de bonne manière la mini série. C’est presque un épisode normal avec une histoire classique et cette fois ci, sans trop d’effets de scénario ou de dialogues ridicules.
Attention, je dis pas que c’est bien, mais en tout cas, ça évite grandement les pièges et les erreurs des quatre premiers numéros, avec de la référence s’il vous plaît (ULTRON) et finalement une histoire qui se lit bien de la première à la dernière page.
Quelle amélioration ! Et on est presque un peu déçu, car finalement, LOEB en réussissant sa dernière partie fait de cette série qui aurait pu être un monument dans le n’importe quoi (comme le ALL STAR BATMAN de MILLER) simplement une série terriblement ratée dans sa globalité, rattrapée néanmoins par un dernier numéro honnête. C’est dommage.
Les dessins de JOE MADUREIRA ne sont pas franchement désagréables no plus, et lui aussi évite certains défauts des premiers numéros (les personnages féminins ressemblent à autre chose qu’à des fils de fer avec deux ballons de baudruche au niveau de la poitrine et il gère mieux les scènes d’action.)
On est donc partagés car si d’un côté , on se dit que LOEB peut encore arriver à écrire des histoires au plus honnêtes (ce qui n’est plus arrivé depuis bien longtemps), on a pas droit à al catastrophe prévue et dont on pouvait se gausser à l’avance. Du coup, je me sens frustré de mon petit plaisir.
Ce dernier numéro est donc honnête , convenable au vu du standard des quatre premiers épisodes, c’en est presque décevant !
Histoire :
Dessins :
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 18/11/2008, 22h31
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 417
Jorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour Stark
'Tain elle déchire cette semaine!!!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 18/11/2008, 23h06
Avatar de Drix
Drix Drix est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: août 2007
Messages: 4 407
Drix est une petite crotte de super héros pourri
Une très très belle semaine en effet!

Donc Ultimates fini bien? Donc Second Stage est lisible?
Tu donnes envie!
En tout cas pour Uncanny, j'étais déja d'accord!

Pour le Joker en revanche, je suis un peu surpris et j'aimerais d'autres avis!
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 18/11/2008, 23h38
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
#NoTeamPeineàjouir
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Manhattan, au bout d'une toile
Messages: 140 433
scarletneedle prend Sasquatch au rugbyscarletneedle prend Sasquatch au rugbyscarletneedle prend Sasquatch au rugbyscarletneedle prend Sasquatch au rugbyscarletneedle prend Sasquatch au rugbyscarletneedle prend Sasquatch au rugbyscarletneedle prend Sasquatch au rugbyscarletneedle prend Sasquatch au rugbyscarletneedle prend Sasquatch au rugbyscarletneedle prend Sasquatch au rugbyscarletneedle prend Sasquatch au rugby
Tu me fais douter pour le Joker...
Le fait que tu l'as pris devant mon nez me faisiat regretter la chose mais là...

Un autre avis?


Sinon ta critique d'Ultimates te range définitivement dans la catégorie des adorateurs de Terry Long...
__________________
Alan Moore: "I should just keep me mouth shut, I just upset people."

Ma galerie sur Comic Art Fan
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 19/11/2008, 12h10
Avatar de Auteurroriste Zeph
Auteurroriste Zeph Auteurroriste Zeph est déconnecté
se radicalise
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: dans son univers fermé
Messages: 13 964
Auteurroriste Zeph est une petite crotte de super héros pourri
Doop belle critique, néanmoins, j'avoue que quasi toutes les séries de la semaine ont 3brocolis (et demi parfois), alors que certaines sont apprécié d'autres non. Bizarre quand même.
__________________
" Les ennuis sont des pleutres: ils n'arrivent pas isolément, ils chassent en meute et lancent des assauts groupés." Gaiman
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 19/11/2008, 12h29
Avatar de Mil K
Mil K Mil K est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: septembre 2008
Localisation: un bled paumé
Messages: 6 925
Mil K est une petite crotte de super héros pourri
Tes critiques de X-Men et d'Astonishing me donnent envie de continuer les séries X après Messiah Complex ! (ça tombe bien, je commençais à ne plus acheter grand chose comme mag ! )
Je suis juste un peu plus mitigé que toi sur la réapparition de


Et par rapport à Ultimates 3, vu que je pense ne jamais le lire parce que je ne suis pas fan des comics-nanars, peux tu s'il te plait révéler
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 19/11/2008, 15h55
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 563
doop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Miller
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 19/11/2008, 17h04
Avatar de Mil K
Mil K Mil K est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: septembre 2008
Localisation: un bled paumé
Messages: 6 925
Mil K est une petite crotte de super héros pourri
Oki, merci.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 19/11/2008, 17h43
Avatar de cyclopebox
cyclopebox cyclopebox est déconnecté
Tombeur de mutantes
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Entre les cuisses d'Emma Frost
Messages: 11 732
cyclopebox prend sa vessie pour une Green Lanterncyclopebox prend sa vessie pour une Green Lanterncyclopebox prend sa vessie pour une Green Lanterncyclopebox prend sa vessie pour une Green Lanterncyclopebox prend sa vessie pour une Green Lanterncyclopebox prend sa vessie pour une Green Lanterncyclopebox prend sa vessie pour une Green Lanterncyclopebox prend sa vessie pour une Green Lanterncyclopebox prend sa vessie pour une Green Lanterncyclopebox prend sa vessie pour une Green Lanterncyclopebox prend sa vessie pour une Green Lantern
Qu'est-ce qu'il lui arrive à Valkyrie dans Ultimates ?

__________________
Allez, tout le monde en choeur chante avec moi :

"Wolverine est un idiot, c'est Cyclope le plus beau !"
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 19/11/2008, 17h45
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 563
doop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Miller
C'est à peu près ça, sauf qu'il s'agit du cerveau !
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 19/11/2008, 18h00
Avatar de NRV
NRV NRV est déconnecté
Je suis Charlie!
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Tout près!
Messages: 20 784
NRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur Thanagar
C'est vrai que c'est étonnant, tu encenses certaines séries, tu en descends d'autres mais tout le monde a la même note...
C'est l'école des fans?

Sinon, ta critique de Joker m'a vraiment donné envie de lire le truc... L'idée de vouloir le rendre un peu plus réaliste me séduit au plus haut point et je trouve la case que tu dévoiles de toute beauté...
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 19/11/2008, 18h04
Avatar de Baboussa
Baboussa Baboussa est déconnecté
Dieu vers l'Infini et au delà...
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Béjaia
Messages: 2 029
Baboussa porte un slip rouge par dessus son pantalonBaboussa porte un slip rouge par dessus son pantalonBaboussa porte un slip rouge par dessus son pantalonBaboussa porte un slip rouge par dessus son pantalonBaboussa porte un slip rouge par dessus son pantalonBaboussa porte un slip rouge par dessus son pantalonBaboussa porte un slip rouge par dessus son pantalonBaboussa porte un slip rouge par dessus son pantalonBaboussa porte un slip rouge par dessus son pantalonBaboussa porte un slip rouge par dessus son pantalonBaboussa porte un slip rouge par dessus son pantalon
j'ai vu le joker de barmejo de la doop case il est vraiment mal foutus ,sinon la liste des dessinateur de hex est impressionnante hormis ceux citer par doop y'as du jh williams du jordi du cook .....reste plus que steve rude est mon bonheur sera complet ....bon un numeros complet par bolland ca existe plus


edit : j'ai posté mon message sans avoir lu celui de nrv
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 19/11/2008, 18h24
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 563
doop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Miller
NOn, c'est juste mon sentiment après certaines histoires.....
JOKER , tu attends quelque chose de brillant , t'as un truc pas mal mais moyen ; ULTIMATES tu t'attends à un truc totalement nul, c'est un peu meilleur. JONAH HEX c'est sympa , ca se lit bien mais pas brillantissime niveau histoire.


Les brocolis, c'est mon état d'esprit après la lecture. Connaissant le problème des notations, c'est pour cela que j'essaye de développer beaucoup !!!
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 19/11/2008, 18h29
Avatar de NRV
NRV NRV est déconnecté
Je suis Charlie!
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Tout près!
Messages: 20 784
NRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur ThanagarNRV se prélasse sur Thanagar
Remarque, tu me découragerais presque de prendre Jonah Hex en disant que le dessin lorgne du côté de Land et Deodato...
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 19/11/2008, 19h06
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 563
doop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Millerdoop trinque avec Frank Miller
Il te plait pas l'extrait que j'ai mis ?
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 00h35.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !