Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui tease mais ne spoile pas ;) > > Critiques > Critiques VO et VF des forumers

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 16/05/2013, 16h34
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 193
doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!
Crit.Doopiennes 183: Iron Man (VF):Fantastic Four, Avengers;Cinder & Ashe;Dial H

CRITIQUES DOOPIENNES N°183

Citation:
Quelques précisions : ces critiques sont la plupart du temps des critiques "à chaud". Aussitôt lu, aussitôt critiqué, ce qui peut expliquer un certain manque de recul ou des réactions parfois un peu trop passionnées. Je vais essayer néanmoins de rester le plus impartial possible et surtout, expliquer au maximum mes idées et mes impressions.
Je ne détiens pas, loin de là, la vérité sur les comics que je critique. C'est juste une impression de quelqu'un qui lit des comics depuis…pfiouuu….plus de trente cinq ans ! Ce n'est pas parce que je trouve un truc génial ou mauvais qu'il faut absolument le croire sur parole. Le mieux c'est encore de le lire si on a envie, ou de le défendre si on trouve l'avis trop négatif.
Le but premier est toujours le même: proposer un échange et un débat sur les séries chroniquées.
Dans un souci de bien faire, j'essaye toujours autant que faire se peut d'éviter les spoilers, ce qui fait que des gens qui sont en retard, ou qui suivent en VF peuvent tout à fait lire ces critiques sans aucune hésitation.

CINDER & ASHE



(Gerry Conway/ José Luis Garcia-Lopez)

Je ne connaissais absolument pas l'existence de cette mini-série estampillée DC 1988. C'est une série post Watchmen certainement, avec un format deluxe et plus adulte, comme il en existait à l'époque. SI Gerry Conway est toujours une valeur sûre, l'argument principal d'achat est bien évidemment la présence aux dessins de José Luis Garcia-Lopez, l'un des meilleurs dessinateurs de sa génération mais qui s'est fait trop rare du fait non seulement de sa lenteur, mais aussi de son travail comme responsable principal de la charte graphique de DC. Tous les designs de tous les personnages de l'époque sont passés entre ses mains.

Le pitch :
Ashe est un vétéran de la guerre du Vietnam, qui à ramené dans ses bagages une jeune orpheline, Cinder. Après que cette dernière ait été élevée par des cousins du soldat, elle retrouve ce dernier à la nouvelle Orléans et les deux compères deviennent des détectives privés au grand cœur, mais qui n'hésitent pas à mitrailler tout ce qui ne leur plaît pas. Alors qu'une nouvelle enquête se profile, des éléments du passé refont leur apparition.

Cette mini est plutôt réussie. Ca me fait un peu penser à SACHS and VIOLENS du duo DAVID/PEREZ, mais avec un côté un peu plus brut de décoffrage et plus militaire. L'histoire est plus centrée sur l'action et sa structure tout en flashback est plutôt une bonne idée, même si elle ne fonctionne pas tout le temps. Je trouve ca bien que Conway ait voulu changer de système de narration, un petit peu moins linéaire qu'à l'habitude. Après, il n'y a pas de grosses surprises, on a l'impression d'être dans un épisode de série TV ou dans un film des années 80-90 mais les personnages sont attachants et plutôt bien campés. D'ailleurs, Gerry Conway est devenu un scénariste de TV depuis, signant des épisodes sur LAW AND ORDER (ting ting !).
Et on voit immédiatement que le ton se veut plus adulte, avec des scènes assez violentes et sanglantes, mais qui ont leur place ici. Si ASHE reste encore un peu dans la caricature du militaire bougon au grand cœur, Cinder en revanche est parfaitement réussie, et je trouve ca assez osé de pousser leur histoire intime assez loin finalement.
Reste les dessins et c'est véritablement un bonheur. Clairement, Garcia-Lopez était l'un des tout meilleurs de l'époque, mais je trouve qu'il reste sous estimé au vu de a maigre production. J'incite quand même les lecteurs , nouveaux ou anciens à se jeter sur ses New Teen titans où il réussit l'exploit en quelques numéros de livrer des prestations meilleures que celles de George Perez, ce qui n'est pas rien où ses Atari Force, que j'ai dû chroniquer il y a quelques années. On voit dans les crédits, qu'il a aussi réalisé une mini série nommée Twilight, que je ne connais pas mais qui doit certainement mériter le coup d'œil.
Quelques remarques sur la colorisation, qui peut paraître assez vieillotte effectivement, mais je pense qu'il y a une explication. Je pense qu'elle n'a pas été retravaillée et qu'à mon sens, c'est une colo parfaite pour le format single deluxe de l'époque, avec ses pages en papier un peu plus épais qu'à l'accoutumée. Je crois que l'erreur de Delcourt à été de proposer un format de papier glacé lisse et brillant, qui ne convient ici malheureusement pas. On l'aurait certainement plus apprécié avec du papier à l'image de ce que propose URBAN pour des séries un peu vieilles.
Reste que ce CINDER & ASHE vaut largement le détour, avec une intrigue très classique, mais parfaitement exécutée et des dessins à tomber par terre, même si ce n'est peut-être pas le meilleur boulot de Garcia-Lopez. (Je préfère ses Teen Titans) qui sait rendre des filles sexy sans leur enlever des côtes ou allonger leur abdomen.

et demi




DIAL H vol 1 : INTO YOU



(China Miéville/ Santolouco-Burchielli-Lapham)

DIAL H FOR HERO est une série que j'adorais lorsque j'étais petit, avec toute la fantaisie des années 60/70. Elle avait relancée dans les années 2000 par Will Pfeiffer et Kano et c'était juste magnifique. Cette nouvelle mouture m'intriguait donc un peu, avec deux inconnus pour moi aux commandes : China Miéville qui est un auteur multi primé de science-fiction et Mateus Santolouco. Après, j'ai toujours beaucoup de méfiance quand je vois un "écrivain" se lancer dans les comics, car souvent c'est une catastrophe. Ben du coup, on en est pas loin.
Le pitch :
Nelson Jent est un gars gros et fatigué. Depuis que sa petite amie l'a quitté, il désespère sur son canapé, fumant clope sur clope. Alors qu'il voit l'un de ses amis se faire frapper dans une allée, il appelle la police d'une cabine téléphonique et se transforme en super-héros. D'où vient ce mystérieux cadran ? Qui sont ces êtres étranges qui en veulent à son ami ?

Comment vous dire ? Je suis passé totalement à côté de ce bouquin, que j'ai trouvé vraiment stupide et surtout très mal foutu. ON voit tout de suite arriver China Miéville et ses gros sabots : se moquer totalement du concept de base, en proposant des héros les plus stupides les uns que les autres. Lorsque Nelson se transforme, c'est toujours en personnage ridicule et avec des pouvoirs stupides : quelques exemples : BOY CHIMNEY, un héros avec une cheminée sur la tête qui asphyxie ses ennemis, Captain lachrymose, qui fait pleurer les gens qu'il combat et encore, ce ne sont pas les pires ! Comment supporter COCK A HOOP, un mélange entre un coq de combat hypertrophié et un hoola hoop ou Iron Snail, un genre de soldat avec une coquille d'escargot qui lance des missiles !
D'accord, on est dans le second degré ! Sauf que voilà, l'histoire est on ne peut plus basique, avec un pseudo mystère qui entoure la création des fameux cadrans. Du coup, c'est un foutoir énorme, avec une intrigue on ne peut plus basique et limite vertigo-esque dans le bon sens du terme, qui est bafouée à chaque transformation. En fait, Miéville se sent pousser des ailes à la Milligan, qui pouvait lui aussi proposer des choses qui frisaient le ridicule, mais qui ne franchissait jamais la ligne jaune. ET je dois vous avouer que quand un cheval ailé arrête des terroristes en leur faisant caca dessus, ca a été le truc de trop. Car DIAL H ne se veut pas un comics drôle. De fait, le récit est tout à fait bancal, surtout qu'encore une fois, les personnages ne sont absolument pas développés. D'ailleurs, au bout de six numéros, on ne sait même pas qui est réellement Nelson, quel est son boulot, sa vie, rien. Il est juste défini par le fait qu'il est en surpoids , s'est toujours défilé et se prend maintenant au jeu du super-héros. Vous voyez arriver la morale "cul-cul" que même Spilberg n'aurait jamais osé faire ? Non?
Ben c'est tout simplement que le vrai héros est en lui ! WAOUH !!!!!!!!! À la rigueur, un truc naïf avec une morale comme ça pourquoi pas, mais pourquoi l'enrober de crottin de cheval ou de héros plus stupides les uns que les autres. Ca ne fonctionne pas du tout et c'est très bancal. Non sérieusement, l'auteur s'intéresse au passé des cadrans et nous plonge dans l'Egypte Ancienne où une princesse tombe sur une version ancienne du cadran pour se transformer en…Bumper Carla, la super héroïne qui défonce les monstres avec son auto-tamponneuse !!!!!!! Comme je le disais, si c'est pour un truc comique ou complètement détraqué à la Milligan, d'accord, mais ce n'est pas le cas ici, en totuc as c'est loin d'être assumé !
Au niveau des dessins, Mateus Santolouco n'est pas terrible, c'est pas mauvais, mais c'est très dans la mouvance de ces comics mainstream qui se veulent indé, avec des dessins très stylisés et ca ne marche pas sur moi non plus. Pour tout dire, je préfère le dernier dessinateur qui illustre le numéro 0, Ricardo Burchielli avec un style un peu plus rond.

Un comics bancal, Mieville essayant de flirter avec les récits de Milligan ou de Morrison des années 90, mais qui n'y arrive pas et tombe à mon goût dans le ridicule. Les dessins sont corrects, mais sans plus. Ah, un cheval ailé arrête des terroristes en leur faisant caca dessus, ca peut vous donner une idée du niveau…



IRON MAN LE MAGAZINE #5-11


Contient :
IRON MAN #516-526
(Fraction/Larocca)

Long Way Down
Le combat entre Stark et ses ennemis (Hammer, le Mandarin et Stane) continue tandis que Tony renonce à être IRON MAN. Le traitre de Stark résistance est aussi dévoilé.

Globalement, c'est plutôt un bon arc. Il y a quelques facilités, quelques raccourcis et je trouve que Fraction a un peu de mal à faire passer les émotions et les sentiments dans son histoire. Il faut dire que pour le coup, les dessins de Larroca n'arrangent pas beaucoup. En effet, il est parfois difficile de reconnaître qui est qui et forcément, cela met en l'air une partie de la narration de Fraction. UN exemple terrible où l'un des savants de Stark Resistance est à l'hôpital poignardé autour du cœur alors que sur le dessin, ses bandages sont au niveau de ses abdos et qu'il n'a rien à la poitrine ! La fin de l'arc, où Tony apprend qu'il est manipulé depuis le début est une très bonne idée aussi, mais en revanche, il y a quelques intrigues parallèles qui ralentissent vraiment le récit, comme l'histoire avec Detroit Steel, qui prend beaucoup de place pour pas grand-chose. On comprend que le run de Fraction se termine, mais pourquoi le ressusciter si c'est pour ne rien en faire. C'est plutôt pas mal et assez dans la moyenne du run de Fraction/Larocca.


The Future

Dernier arc d'une très très longue série sur IRON MAN. Je ne sais pas combien les deux auteurs ont réalisé de numéros sans interruption, mais ça mérite quand même d'être souligné. Si Fraction a eu de très bons moments (plutôt au début), il est passé par certaines phases un peu plus délicates, notamment durant FEAR ITSELF et ne s'est pas épargné quelques longueurs. Il a quand même sorti pas mal d'idées intéressantes et a bien réussi à renouveler le personnage de Tony Stark tout en l'adaptant plus ou moins avec l'esprit des films. Après, Larrocca a au moins eu le mérite de tout réaliser tout seul, et certains de ses effets, notamment sur les personnages en chair et en or sont souvent ratés. Dés qu'il y a des armures, le dessinateur est en revanche un peu plus à l'aise. Niveau narration, c'est aussi moyen.
Dans ce dernier arc, c'est le combat final entre un Tony Stark capturé et son ennemi ultime : Le mandarin. Encore une fois, c'est loin d'être le plus mauvais arc de la série et on sent bien l'envie de Fraction de réutiliser tout ce qu'il a pu mettre en place. C'est donc une bonne fin de run, avec toujours quelques défauts narratifs, comme ce manque d'unité de temps. Ca s'écoule assez bizarrement et on n'a pas assez d'indications pour comprendre depuis combien de temps Stark est capturé. Ca fait un peu fouillis. L'idée Rhodes/Iron Man est aussi moyennement utilisée dans la mesure où le focus de l'histoire n'est pas sur lui. On a une retcon sur les anneaux du Mandarin qui ne m'a pas complètement choqué, mais je trouve que pour le coup, c'est un peu rapidement expédié. En tout cas, Larocca peut dessiner des dizaines de gars en armures, et c'est nettement mieux, même si ses scènes d'action manquent d'une certaine lisibilité.
en état un peu gentil, mais bon, un run d'une cinquantaine de numéros sans interruption, avec de bons moments mais de nombreux défauts, ca reste quand même à valoriser. Surtout qu'au vu des autres séries du mag…..



NEW AVENGERS #516-526

Avengers vs X-Men
(Bendis/Deodato)

En général, Bendis réussit plutôt pas mal les tie-ins aux grands évènements. Cet arc est l'exception qui confirme la règle. Il n'y a en effet aucun lien sérieux entre les épisodes, aucun fil rouge à part le départ de Luke cage. En gros, Cage se demande s'il faut quitter les vengeurs pour élever sa fille et le reste est un blabla interminable et sans intérêt de scènes qui n'ont aucune valeur. Les quatre premiers épisodes nous racontent l'histoire du lien entre le Phénix et Iron Fist, puis l'entraînement de Hope pour maîtriser cette puissance cosmique. C'est résumé en trois phrases, et Deodato est au diapason puisqu'il reproduit quasiment la même image (une fille en feu) pendant les quatre vingt pages de ces quatre premiers épisodes punaise, quatre vingt pages pour rien) . Surtout que dés le cinquième, Hope et les moines de Kun Lun sont totalement oubliés. Bendis nous raconte l'emprisonnement de Cage, Spider Woman et Oeil de Faucon dans la salle des X-Men. Fini Hope, on n'en parle plus, et il n'y a aucun lien avec les épisodes précédents. L'histoire en elle-même est plutôt pas mal, c'est le seul épisode réussi de l'arc. On ne saura jamais ce qui est arrivé (à moins de lire AVX, ce que je trouve très nul) . Le sixième épisode est juste une calamité totale. Bendis réunit les Illuminatis pour discuter avec Namor et attention, roulement de tambour, Tony Stark fait des blagues sur les burritos. Cet épisode est la quintessence de ce que peut faire de pire Bendis, une histoire inexistante qui ne repose que sur des dialogues de plus en plus nuls. C'est une purge immonde, l'un de spires épisodes de toute la carrière du scénariste sur les vengeurs, c'est pour dire.
La dernière partie n'est pas mieux, puisque ce sont vingt pages de combat entre Cage, des robots et Daredevil. Sans intérêt si ce n'est encore une fois donner de la place à son personnage fétiche. Niveau dessins, Deodato sort un peu les mêmes planches que Larocca, avec des personnages humains pas terribles et souvent ratés ainsi qu'une narration assez fouillis lors des phases de combat. C'est inutilement chiadé et ne va pas du tout à l'essentiel. Vous me direz, comme il n'y a rien à raconter, ca doit être difficile aussi.
Bref, un arc qui n'a ni queue ni tête et qui nous offre certainement l'un de spires épisodes de BENDIS sur les vengeurs de l'histoire.
Les dessins de Deodato sont quelconques.


End Times
(Bendis/Gaydos-Pacheco)

Pour son dernier arc sur New Avengers, Bendis nous fait un parallèle avec le tout premier de la série, avec une histoire de possession démoniaque et le retour de personnages qu'il avait installé lors des premiers numéros. Bon, c'est pas génial, mais c'est quand même nettement plus lisible que l'arc précédent et l'intrigue au moins propose quelque chose, même si c'est un peu longuet et qu'on a déjà vu ça des dizaines de fois. L'avantage, c'est que Michael Gaydos est aux commandes de la partie artistique pour le premier épisode et que tout de suite, ca donne de la valeur ajoutée à l'histoire. Le deuxième épisode est signé du fantôme de Carlos Pacheco, qui exerce depuis un moment maintenant et qui nous fait juste regretter à quel point ce type là aurait pu être énorme ! Ca se lit quand même plutôt bien.
et demi.

FANTASTIC FOUR #605-610
End of Line (#605)
(Hickman/garney)
Après sa longue histoire avec les quatre cités, galactus et les inhumains, Hickman reprend le cours normal de la série, et nous livre un épisode tout en émotion, avec Red Richards qui assiste à la mort des quatre fantastiques dans le future. C'est un épisode vraiment très bien fichu, qui resserre les liens entre RED et BEN GRIMM. C'est la deuxième fois que Hickman arrive à me "choper" avec un épisode tout en émotion, le premier étant son tout premier arc qui redéfinissait le lien entre lui et SUE. C'est vraiment très bien. Niveau dessins, c'est du Ron Garney correct, et même si je continue à dire qu'il lui faudrait un bon encreur, ca fait quand même du bien de voir des dessins après des trucs phto-quelquechose de Larocca ou Deodato. Plutôt réussi
et demi
Origin Story (#605.1)
(Hickman/Choi)
Les titres .1 sont en général des points d'accès pour les nouveaux lecteurs. Autant dire que ce n'est absolument pas le cas ici, puisque cette histoire nous raconte l'origine du conseil des Reed Richards ! DU coup, c'est plutôt un épilogue à la longue saga d'Hickman qu'un point d'entrée. Le scénariste va sur un terrain connu en nous proposant une histoire de Terre Alternative où le 3ème Reich a gagné la guerre. C'est pas mal fichu, et Mike Choi est un peu meilleur qu'à son habitude. Après, ca n'a pas grand intérêt non plus et n'apporte rien de neuf.

Adventures in red (#606)
(Hickman/Garney)

Cet épisode et plutôt bien réussi aussi, on pense immédiatement à une aventure spatiale alors qu'il n'en est rien et cela permet encore une fois à Hickman de s'intéresser à la notion de famille au sens large. Il ramène ici un personnage un peu oublié et que je n'avais pas vu depuis très longtemps. La aussi il y a de l'émotion, même si la ficelle semble un peu plus grosse que d'habitude, sourtout par le fait que ce genre d'épisode a déjà été traité des dizaines de fois avant. Ca fonctionne quand même plutôt bien et Garney est très lisible.
Pour l'anecdote, Willie Lumpkin est à la base un personnage de comic strip, que Stan Lee a vendu à des journaux avec l'aide de son dessinateur Dan De Carlo (je crois bien que c'est lui) qui a assuré les parties graphiques de Millie The Model et surtout d'Archie. Le strip n'ayant pas connu de succès, Lee a réutilisé Lumpkin dans les Fantastic Four comme un clin d'œil.


Inert-City Of The Dead (#607-608)
(Hickman/Camuncoli/Kesel)

Bon, il fallait bien que ca arrive, cet arc est juste pourri. Pas au niveau des dessins, car même si Camuncoli ne me plaît pas du tout sur Spider-Man, il est cette fois-ci accompagné de Karl Kesel à l'encrage et ce dernier n'y va pas avec le dos de la cuillère puisque les dessins de Camuncoli sont méconnaissables au premier coup d'œil, ce qui est plutôt une amélioration. Kesel rend le dessin nettement moins anguleux et plus agréable à regarder. Niveau histoire, c'est juste nul, Hickman réintroduisant T'Challa comme Black Panther à la place de sa sœur dans un récit indigent et sans aucune originalité. ON s'ennuie ferme et c'est même très difficile de terminer l'histoire.


The God Ship (#609)
(Hickman/Stegman)

Encore une fois, Hickman ferme la boutique en s'occupant des personnages qui avaient été introduits dans le run de Mark Millar, les habitants de la New Earth et les Fantastiques du futur. S'il toruve une jolie idée pour les faire partir, l'exécution est en revanche assez pénible. En fait, il a son idée de fin et brode vingt pages entre temps, sans aucune émotion ni intérêt. On a vu pire, en revanche, les dessins de Ryan Stegman sont une catastrophe. Je 'lavais pourtant trouvé pas mal sur Scarlet Spider mais là, on se demande ce qui se passe. Le dessinateur a voulu donner une touche plus sombre à ses dessins et abuse des petits traits de crayons, ce qui donne une impression de mélange entre du Humberto Ramos encré par Portaccio , bref, un truc qui ne fonctionne pas du tout. Ne cherchez pas une quelconque mise en avant des personnages, il ne se passe rien.
et demi pour l'idée !

The Wizard (#610)
(Hickman/Stegman)

Bon c'est clair : Hickman n'a plus rien à dire sur Fantastic Four et il attend patiemment la quille. Il a toujours quelques idées, mais qu'est ce que c'est poussif dans la réalisation, avec une histoire dont on se fiche complètement. Seul le personnage de Bentley est réussi, ce qui n'est pas difficile. Ah, Stegman est un peu meilleur, mais très en dessous du niveau qu'on peut attendre de lui.
et demi



FF #17-22

The Roommate Experiment (#17)
(Hickman/Dragotta)

La colocation entre Peter et Johnny n'aura pas duré bien longtemps. Un mois en fait, ce qui peut vraiment se faire poser la question de son utilité. Je ne comprends pas l'intérêt de mettre les deux personnages dans une telle situation pour l'invalider aussi vite. Si on est un peu méchant, on va dire que Hickman l'a réalisée juste pour ce numéro, assez humoristique qui n'a absolument pas sa place dans la série, puisqu'on ne voit jamais les enfants et que c'est centré sur SPIDEY et JOHNNY, qui sont des membres des Fantastic Four. Donc c'est assez rigolo, mais encore une fois, on retrouve cet humour pipi caca qui à l'air bien présent dans la plupart des publications Marvel et qui pourront faire rire, si on a moins de 15 ans. Bref, pourquoi en faire vingt pages quand je pense que deux suffisaient. Aux dessins, c'est Nick Dragotta, que j'apprécie beaucoup et qui a vraiment un style qui convient à cette série un peu différente.
et demi
UN épisode qui n'a rien à faire là et finalement assez inutile.

What do you call the opposite of a field trip ? (#18)
(Hickman/Dragotta)

Comme dans la série principale, Hickman s'occupe maintenant à effacer tout ce qu'il a construit. Il utilise le prétexte d'un voyage scolaire pour enlever tout lien entre Johnny et le monde d'annihilus. Encore une fois, c'est plutôt bien fichu, mais rapidement exécuté et cela n'aura servi à rien. Après son retour, Hickman refait de Johnny le personnage qu'il était avant sa mort et son évolution, qui me plaisait beaucoup. Dragotta est toujours bien.


Safari (#19)
(Hickman/Gabriel Hernandez Walta)

Là encore, un épisode solo plutôt vain qui va introduire un nouvel élève de la fondation du futur. C'est gentillet et encore une fois, l'histoire n'avance absolument pas. Il est bien évident que Hickman tue le temps qui lui reste, en proposant des récits auto-contenus mais sans âme. Il range ses jouets, et le fait très vite parce que ça à l'air de le saouler. En revanche, une jolie révélation aux dessins, Gabriel Walta qui signe des planches vraiment très réussies et dans l'esprit.


Deus Ex Inhuman- Ronance (#20-21)
(Hickman/Dragotta)
Encore une fois, c'est au tour des inhumains et de toute la situation créée lors de FF et de War Of Kings de se retrouver annihilée en deux épisodes. Pas grand-chose à dire, c'est assez cryptique et Hickman ne réussit pas à mettre de l'émotion, alors que pourtant, la relation Crystal/Ronan était plutôt bien fichue.
et demi

You are what you want to be (#22)
(Hickman/André Araujo)
En fait, Hickman n'a tellement plus rien à dire qu'il reprend son histoire développée dans FF au mot près, mais avec le point de vue d'un autre personnage. Du coup, ca n'a aucun intérêt puisque seules les trois dernières pages sont nouvelles par rapport à ce qu'on a vu avant. ET c'est marrant parce qu'elles finissent plutôt bien. FF est un excellent concept, et on sent que Hickman se fait plaisir, mais c'est quand même souvent très superflu. ON a encore un nouveau dessinateur, André Araujo, avec là encore un style bien particulier, mais qui colle parfaitement.



LE BILAN :
IRON MAN reste la série phare de ce magazine durant ces numéros, ce qui explique peut être sa qualité vraiment réduite. FRACTION finit son run plutôt de bonne manière et Larocca a les mêmes défauts que d'habitude. NEW AVENGERS est une purge complète en proposant des épisodes illisibles, répétitifs et sans aucun lien apparent. F4 et FF quant à eux proposent généralement des épisodes solos qui ne servent pas à grand-chose, si ce n'est à défaire tout ce qu'Hickman avait construit auparavant.
Ce n'est clairement pas la meilleure période du magazine, et malheureusement, on peut craindre également pour la qualité de sa nouvelle incarnation en Juillet au vu des séries qui vont être proposées. On verra bien à ce moment là.

BEST OF IRON MAN : IRON MONGER



(Denny O'Neil/ Luke Mc Donnell-Rich Buckler-Sal Buscema-Herb trimpe- Mark Bright/ Akin & Garvey)

Nostalgie quand tu nous tiens. Je n'avais plus lu cette saga depuis sa publication dans NOVA et je dois avouer qu'elle a toujours tenu une place assez importante dans mon esprit. En revanche, le peu d'épisodes contenus dans le best of m'inquiétait un peu.

Le pitch :
Tony Stark est revenu de l'enfer de l'alcoolisme. Petit à petit, il remonte la pente mais il doit franchir un dernier cap : rendosser son armure et affronter Obidah Stane.

En fait, ce Best OF ne tient pas vraiment ses promesses. C'est difficile de publier IRON MONGER, dans la mesure (et il y a un membre de buzz qui en a déjà fait la remarque) où c'est une histoire qui dure facilement deux ans ou trois. ON assiste à l'émergence de Stane, à la descente aux enfers de Tony et à sa remontée petit à petit. Ce qui fait que c'est assez impubliable en saga complète. Et bien évidemment, ce best of ne nous propose que les huit derniers épisodes, ce qui est déjà pas mal, mais qui enlève toute dramaturgie à l'histoire. Imaginez BORN AGAIN avec uniquement la bataille finale et c'est un peu ce que l'on nous offre ici. Car malheureusement on voit Tony remonter, au beau milieu d'épisodes pas terribles pour finalement reprendre sa place. Après, cette saga est d'importance, car c'est vraiment elle qui va définir l'alcoolisme de Tony Stark. On rappelle que si cette notion a bien été inventée par Michelinie dans Démon in a bottle, elle ne dure qu'une dizaine de pages maximum et c'est O'Neil qui a fait ce l'alcoolisme de Stark un point très important !
A l'époque déjà, on avait l'impression que O'Neil faisait traîner son récit, ajoutant des épisodes pas terribles ( Montjoie, un tie-in à Secret Wars II, où la bataille avec le docteur Démonicus et un T-Rex) et pas très inspirés pour arriver au numéro 300. L'avantage c'est que cela rajoutait un peu à l'attente à l'époque et faisait monter la pression, mais que forcément, ca ne fonctionne pas ici. Donc on a une bonne partie d'épisodes assez moyens, avec un O'NEIL pas très inspiré, et un volet d'artistes au style absolument différents (Luke Mc Donnel, Herb Trimpe et Sal Buscema) mais dont le style est totalement écrasé par l'encrage fin d'Akin et Garvey. Ce qui est un avantage aussi bien qu'un défaut !
Après, disons que l'histoire est quand même plutôt lisible, mais loin d'être exceptionnelle.
Mention spéciale pour le dernier épisode, où Dennis O'Neil reprend des couleurs et propose une histoire plutôt sympa et avec des dessins plutôt réussis de Mark Bright, qui a toujours été un bon faiseur !
et demi Pour les nostalgiques, même si l'histoire se lit, le dénouement tombe un peu à plat à cause de la longueur de la saga, qui n'est pas publiée ici intégralement.




Citation:
Posté par prochainement
RISING STARS , on petit tour du côté du magazine SPIDER-MAN, JOURNEY INTO MYSTERY, DAREDEVIL, MORNING GLORIES, ANIMAL MAN version MORRISON
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 16/05/2013, 16h58
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 623
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
Je trouve que tu aurais pu un peu mieux noter CINDER & ASHE.

Tout a fait d'accord avec toi sur tes diverses analyses sur le magazine Iron Man. Je n'ai rien d'autre à ajouter tellement j'ai l'impression que tu as lu dans mes pensées. Et encore je suis plus sévère avec Kickman que toi. Mais effectivement comme tu l'écris il n'a plus rien à raconter et mis à part 1 ou 2 éclairs (les épisodes avec Garney) il dévellope pas du tout les personnages.
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 16/05/2013, 17h25
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 193
doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!
oh, trois et demi c'est quand même pas mal pour cinder et ashe !
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 16/05/2013, 17h27
Avatar de mr nix
mr nix mr nix est déconnecté
Pere Noel a la retraite
 
Date d'inscription: janvier 2004
Localisation: Au Red Wedding
Messages: 27 068
mr nix change la caisse du Fauve
Rien que pour le dessin ca meritait 5.
__________________
When I'm good, I'm good. When I'm bad, I'm better.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 16/05/2013, 17h27
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 193
doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!
Ah le dessin, GARCIA LOPEZ à mon sens est vraiment l'un des tout meilleurs chez DC à l'époque, et pas assez mis en avant !
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 16/05/2013, 17h31
Avatar de FredGri
FredGri FredGri est connecté maintenant
Secret Identity of HB-Man
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Cherbourg en Cotentin
Messages: 23 941
FredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme Starman
Alors Twillight c'est scénarisé par Chaykin dans sa très bonne période, c'est du must de chez must que je te conseille très vivement si tu aimes Garcia Lopez (qui livre dans cette mini des planches absolument sublimes !)
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 16/05/2013, 17h33
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 193
doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!
Vendu !
Mais je crois que ca va être difficile à trouver !
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 16/05/2013, 17h36
Avatar de FredGri
FredGri FredGri est connecté maintenant
Secret Identity of HB-Man
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Cherbourg en Cotentin
Messages: 23 941
FredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme StarmanFredGri est cool comme Starman
Non non, sur Mile High ils sont facilement dispo, pour pas super cher en plus, trois numéros...
http://www.milehighcomics.com/cgi-bi...8864&snumber=1
Par contre c'est du Chaykin qui reprend quelques vieux perso de DC alors assez peu exploités, donc ça méritera un chouilla de recherche avant, juste histoire de connaitre un peu plus les perso, même si a la finale ca n'est pas important, mais je sais que avec un minimum de Wiki ca gagne en perspective tout de même
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 16/05/2013, 17h42
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 193
doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!
ok, double merci fred !
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 16/05/2013, 17h48
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Cinder & Ashe me fait de l'oeil : je viens de le chercher (et de le trouver) sur price pour 9,99 E (+ 4,40 E de fdp), ce qui me semble raisonnable. Je sens que je vais craquer.

En voyant la planche de Garcia-Lopez, on peut aussi remarquer à quel point son style est influencé par le mythique Stan Drake (Kelly Green, Juliet Jones) et il tient la comparaison (ce qui n'est pas rien).

Pour le tie-In de NA à AvX, ce que tu dis est, hélas !, assez vrai : c'est mauvais, tout simplement (même si le passage en prison sort un peu du lot). Mais sinon, c'est dispensable.
Et Deodato ne fait pas plus d'effort.
Dommage car l'arc suivant, le dernier de Bendis, est bien plus efficace, avec une belle bande de dessinateurs conviés pour conclure son run (et boucler la boucle du volume 2 de la série).
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 16/05/2013, 17h49
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 623
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
Au fait Wildcard tu as repris des critiques de New avengers ?
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 16/05/2013, 18h03
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
#NoTeamPeineàjouir
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Manhattan, au bout d'une toile
Messages: 134 084
scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !
Citation:
Posté par doop
Voir le message
Ah le dessin, GARCIA LOPEZ à mon sens est vraiment l'un des tout meilleurs chez DC à l'époque, et pas assez mis en avant !
Ouaip!
Bon, j'admets l'avoir découvert sur le tard aussi...
__________________
Alan Moore: "I should just keep me mouth shut, I just upset people."

Ma galerie sur Comic Art Fan
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 16/05/2013, 18h05
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Citation:
Posté par arrowsmith
Au fait Wildcard tu as repris des critiques de New avengers ?
Je me suis arrêté aux épisodes 16.1 et 17 à 23. Mais je vais tâcher de m'y remettre pour couvrir toute la fin du run de Bendis.
Faut juste que je m'y mette, mais je roule un peu sur mes réserves depuis quelque temps : sur mon blog, j'approche des 400 critiques, et je sens qu'il est temps que je passe à autre chose, une nouvelle façon de rédiger. J'écris des trucs trop longs, je ne suis plus aussi motivé.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 16/05/2013, 18h08
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 623
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
Citation:
Posté par wildcard
Voir le message
sur mon blog, j'approche des 400 critiques
C'est quoi l'adresse de ton blog ?
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 16/05/2013, 18h09
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Citation:
Posté par arrowsmith
Voir le message
C'est quoi l'adresse de ton blog ?
http://mysterycomics-rdb.blogspot.com
Réponse avec citation
Réponse

Tags
cinder & ashe, critiques doopiennes, dial h, iron man, iron monger

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Cinder & Ashe (Delcourt Comics) Hilarion Librairie Delcourt 21 11/05/2013 16h14
Critiques doopiennes 180 : Iron Man, The Massive, Thor,Avengers croisade des enfants doop Critiques VO et VF des forumers 12 05/05/2013 19h31
Crit. Doopiennes sem 4: 7soldiers, JSA, INFINITE CRISIS, XMEN XTRA (tornade) doop Critiques VO et VF des forumers 33 10/11/2008 09h22
Crit. Doopiennes sem. 10: Secret 6;Illyana;superman;daredevil;tornade doop Critiques VO et VF des forumers 16 10/05/2007 15h46
Crit. Doopiennes sem 6: Fallen angel, Wolverine , Hellblazer, New mutants etc.... doop Critiques VO et VF des forumers 16 13/04/2007 18h27


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 21h12.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !