Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui fait sa rentrée ! > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #691  
Vieux 29/10/2017, 18h06
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 837
Man-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de Medusa
Je n'ai pas pris Empress car il a de mauvais retours mais je prendrai la fin de Jupiter's legacy, principalement car je veux voir s'il parvient à se rattraper aux branches pour la fin.
Son MPh était vraiment pas bon mais il y'a quelques réussites comme The secret service (rebaptisé Kingsman depuis le film) et effectivement Starlight.

Il a vraiment un chouette carnet d'adresses de dessinateurs en tout cas. Je me demande s'il leur fait des ponts d'or?
Réponse avec citation
  #692  
Vieux 29/10/2017, 18h12
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 26 168
doop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquaman
Je viens de faire jupiter's legacy 2, effectivement, c'est pas très bon. Même Quitely est pas au mieux. Faut dire qu'il n'a rien à dessiner de palpitant.
__________________
Ma (nouvelle) collection en photos :
http://www.buzzcomics.net/showpost.p...&postcount=943
Réponse avec citation
  #693  
Vieux 29/10/2017, 18h44
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
BKV addict
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 29 437
arrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Grey
Pas terrible en effet MPH (essayé pour pas cher) et je n'ai pas apprécié The Secret Service, encore moins le film d'ailleurs (pas ma came du tout).
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #694  
Vieux Hier, 19h07
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 837
Man-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de MedusaMan-Thing a la chevelure de Medusa
3 semaines de lecture!


DC

Catégorie « Excellent »

RIEN

Catégorie « Très bon »

RIEN

Catégorie « Bon »


Harley Quinn 31


Genre : Le crime de trop

Sans trop de surprise, le maire de New York a recouru aux grands moyens pour abattre en plein vol la prometteuse carrière politique d'Harley, qui se présente contre lui : kidnapper un de ses proches.
La belle monte donc une expédition de sauvetage, aidée d'alliés et d'anciens ennemis.

Un numéro qui tranche avec les autres, les auteurs livrant une copie aussi riche en action qu'en drame et en tension.
Le cliffhanger pourrait changer bien des choses dans le personnage relativement bienveillant que nous suivons depuis quelques années.


Scénario : 14/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 14/20



MARVEL

Catégorie « Excellent »

Daredevil epic collection tpb 14 : heart of darkness

Genre : Le défi de Blackheart

Ce TPB reprend la seconde partie du run d'Ann Nocenti au scénario et John Romita Jr aux dessins (à un ou deux fill in près). On y trouve les épisodes 271 à 282 et les annuals 5 et 6 de la série complétés par les épisodes permettant de conclure le crossover Lifeform entre les annuals Punisher, Hulk et Silver surfer.
On y retrouve des épisodes parus en 1989 et 90 qui sortent complètement DD de sa zone de confort new-yorkaise. Dans un premier temps, suite à la trahison de Typhoïd Mary et aux évènements d'Inferno, qui l'ont complètement déboussolé, il va parcourir les Etats-Unis, aidant à déjouer le complot des disciples du dieu Set visant à détruire le monde, s'immisçant dans un conflit entre un éleveur de porcs à l'échelle industrielle et sa fille militante des droits des animaux, rencontrant l'étrange "femme parfaite" Numéro 9, ainsi que les inhumains Karnak et Gorgon et luttant contre le surpuissant Ultron (dans le cadre du crossover "Acts of vengeance").
Comme si ce sommaire n'était pas assez bizarre pour le personnage, il va ensuite être visé par une manipulation de Mephisto et son fils récemment né Blackheart et attiré aux enfers afin de corrompre son âme! Ces numéros impressionnants signent la fin de la collaboration entre Nocenti et Romita Jr, mais pas celle du run de la scénariste qui continue pour quelques numéros très réussis avec d'autres dessinateurs (Mark Bagley pour un fill in et Greg Capullo pour la fin) mais ces épisodes ne sont pas présents dans ce volume.

A la place, on y trouve le crossover Lifeform, qui démarre dans Punisher annual 3 avec le trs bon Mike Baron au scénar, se poursuit dans l'annual 6 de DD, écrit par plusieurs scanristes mais sans Nocenti, puis dans l'annual 16 de Hulk (avec David au scénar, période Hulk gris) et se conclut dans l'annual 3 du Silver surfer.
Un fils à papa politique anti communiste primaire est aspergé d'un produit expérimental qui le transforme en monstre, sapant peu à peu son intelligence et sa conscience au profit de sa force croissante et de la capacité d'absorber les autres victimes du produit. Laissé pour mort par le punisher, il échappe à DD et à la police et perd ses derniers fragments d'humanité au contact de Hulk, pour devenir une menace planétaire que devra affronter Surfy (Starlin et Marz au scénario), avec un épilogue surprenant.
On retrouve les forces et le ton de chacun des scénaristes qui en profitent pour mettre en valeur leurs séries respectives avec brio (réflexion politique pour Baron et Pupu, sociétale pour Wright et DD, psychologique pour David et Hulk et enfin morale pour Starlin, Marz et le surfeur) faisant d'un crossover de commande une très bonne surprise très stimulante du point de vue de la réflexion.

Au final, un TPB de haute volée, peut-être encore meilleur que le précédent, bien que plus surprenant du point de vue du choix des thèmes, des ennemis et même du dessin de Romita Jr, qui prend une ampleur magistrale. Du grand art!

Scénario : 18/20
Dialogues :18/20
Dessins, encrage, couleur : 18/20
Note finale : 18/20



Captain America 695

Genre : Steve Rogers rides again

Il y'a quelques années, Steve Rogers, tout juste réveillé de son sommeil après la Seconde guerre mondiale, avait sauvé une petite bourgade d'un groupe de terroristes.
Dix ans après, ses pas le mènent à nouveau dans le même lieu...

Un numéro qui a pour but de définir le personnage pour les nouveaux lecteurs à travers un épisode stand alone simple et fort.
Les auteurs d'un très bon run récent de Daredevil mettent le paquet pour convaincre et vendent du rêve, nous livrant un Captain America au meilleur de sa forme dans un numéro riche en émotion et en symbole.

Scénario : 17/20
Dialogues :18/20
Dessins, encrage, couleur : 18/20
Note finale : 18/20




Catégorie « Très bon »

RIEN

Catégorie « Bon »

The punisher 218

Genre : Punishing machine

Frank Castle continue sa guerre contre le crime et est contacté par Nick Fury jr, qui travaille en dehors du SHIELD. Il a besoin de son aide pour désamorcer une crise dans un pays proche de la Latvérie et envoie Franck voler un modèle d'armure War machine pour réussir sa mission.

Le postulat vend du rêve et l'exécution est dans l'ensemble vraiment bonne, avec des dialogues très réussis et un dessin solide et à la narration excellente.
A voir avec la suite mais ça peut être une très bonne ère pour Pupu.

Scénario : 14/20
Dialogues :16/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 14/20



Doctor Strange 381

Genre : The doc is out!

Loki est devenu le nouveau sorcier suprême de la Terre par un concours de circonstances inconnu. Les autres sorciers de l'univers Marvel n'apprécient pas son ton fanfaron et ses méthodes flashy. Mais où est donc Stephen Strange?

Un numéro réussi et intrigant, avec un nouveau héros que l'on comprend très vite comme temporaire, tant le retour du docteur est certain.
Loki est très bien écrit et il s'agit de sa version la plus récente et bienveillante.

Scénario : 14/20
Dialogues :15/20
Dessins, encrage, couleur : 15/20
Note finale : 14/20



Falcon 2

Genre : The Ann Nocenti gambit

Le faucon et le nouveau Patriot sont toujours sur la brèche à Chicago pour arrêter une violente guerre des gangs mais un étonnant marionnettiste déterminé à mener son plan à bien va tout faire pour leur mettre des bâtons dans les roues...et c'est un adversaire d'une puissance peu commune!

Sam est placé devant une situation inextricable et face à un adversaire qui ne joue pas dans la même cour que lui. A il seulement un mince espoir de vaincre? Les auteurs jouent une carte bienvenue et assez originale dans leur intrigue. Les dialogues sont vraiment efficaces et solides, nous mettant bien dans le bain. Une série qui devrait être courte mais qui est riche en promesses.

Scénario : 13/20
Dialogues :15/20
Dessins, encrage, couleur : 13/20
Note finale : 13/20



The despicable Deadpool 289

Genre : Pooly et Cable vs ?

Suite de la tentative d'assassinat de Deadpool, qui se retourne cette fois contre son commanditaire. Las, celui-ci avait tout prévu et ça vire au paradoxe temporel carabiné!

Un bon numéro, assez surprenant et bien construit. Très agréable.

Scénario : 13/20
Dialogues :14/20
Dessins, encrage, couleur : 13/20
Note finale : 13/20



Catégorie « Sympa »

Ben Reilly : the scarlet spider 10

Genre : Numéro bizarre

Ben Reilly est pris entre ses anciens alliés, Hornet, Husk et Prodigy, du temps des nineties.

Un numéro très confus, mal raconté et décevant, qui ne fait pas avancer le bouzin, à mon avis. Tout juste apprend on qui est la femme de l'aéroport et la menace que doit affronter Ben dans ce numéro parait disproportionnée. Un accident de parcours?

Scénario : 12/20
Dialogues : 12/20
Dessins, encrage, couleur : 12/20
Note finale : 12/20

Réponse avec citation
Réponse

Tags
dc comics, man-thing, marvel comics, udon

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h40.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !