Précédent   Buzz Comics, le forum comics du Grand Débat. > > Comics Culture

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 04/08/2017, 16h19
Avatar de MULTIPLE MOI
MULTIPLE MOI MULTIPLE MOI est déconnecté
Super Héros plus fort que ta mére
 
Date d'inscription: juillet 2012
Localisation: 3ème planète après le soleil
Messages: 1 185
MULTIPLE MOI a cru que From Hell était un fromage hollandaisMULTIPLE MOI a cru que From Hell était un fromage hollandaisMULTIPLE MOI a cru que From Hell était un fromage hollandaisMULTIPLE MOI a cru que From Hell était un fromage hollandaisMULTIPLE MOI a cru que From Hell était un fromage hollandaisMULTIPLE MOI a cru que From Hell était un fromage hollandaisMULTIPLE MOI a cru que From Hell était un fromage hollandaisMULTIPLE MOI a cru que From Hell était un fromage hollandaisMULTIPLE MOI a cru que From Hell était un fromage hollandaisMULTIPLE MOI a cru que From Hell était un fromage hollandaisMULTIPLE MOI a cru que From Hell était un fromage hollandais
Pas si américain...

Un ami m'a dit il y a peu qu'il n'aime pas les super héros parce qu'il n'aime pas la culture américaine. Et après tout c'est son droit.

Mais les super héros sont-ils si américains que ça ?

Je prendrais juste deux exemples :
- les Uncanny X-Men de Claremont et Byrne,
- les Watchmen de Moore et Gibbons.

La découverte d'Uncanny X-Men dans Spécial Strange est à l'origine de ma passion pour les comics. La découverte des Gardiens (Watchmen) m'a conforté dans l'idée que les comics n'étaient pas juste des lectures de gamins.

Or, ces quatre grands artistes (Claremont, Byrne, Moore et Gibbons), sans qui je ne le lirai sans doute pas de comics depuis 36 ans, sont tous nés en Angleterre (même Byrne qui n'a émigré au Canada qu'à l'âge de 8 ans) et (détail amusant) à la même période : 1949 pour Gibbons, 1950 pour Byrne et Claremont et 1953 pour Moore. Aucun petit yankee dans le lot !

Finalement, ce sont des anglais et non des américains qui ont fait de moi un fan de super-héros. Mon ami n'a peut-être pas si raison que ça...
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 04/08/2017, 16h52
Avatar de Fred le mallrat
Fred le mallrat Fred le mallrat est déconnecté
Généalogiste sénile
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: bordeaux
Messages: 18 955
Fred le mallrat mange des gauffres avec DiabloFred le mallrat mange des gauffres avec DiabloFred le mallrat mange des gauffres avec DiabloFred le mallrat mange des gauffres avec DiabloFred le mallrat mange des gauffres avec DiabloFred le mallrat mange des gauffres avec DiabloFred le mallrat mange des gauffres avec DiabloFred le mallrat mange des gauffres avec DiabloFred le mallrat mange des gauffres avec DiabloFred le mallrat mange des gauffres avec DiabloFred le mallrat mange des gauffres avec Diablo
Rocambolle, Judex, Fantomas, et les superheros du reel dés le 19eme... sans compter les protos avec le comte de monte cristo, la superforce dans les miserables...
http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=51037
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 04/08/2017, 17h01
Avatar de FredGri
FredGri FredGri est déconnecté
Secret Identity of HB-Man
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Cherbourg en Cotentin
Messages: 23 240
FredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis Costello
Ben les X-Men c'est Lee et Kirby a la base donc c'est bien ricains ! De même que les Watchmen ont été commandités par DC pour le marché ricain... Ensuite c'est moins une question de créateur que d'esprit. Watchmen s'inscrit peut être en effet plus dans une écriture plus anglaise, plus sociétale, marqué par un regard assez cynique sur les US. Mais les X-Men c'est l'archétype de l'écriture ricaine, même graphiquement !
Pour voir du super héros non ricain et plus anglais, en effet faudrait lui conseiller les Zenith de Morrison et Yeowell, les Miracleman de Moore, et ses V for Vendetta (si on peut encore parler de super héros dans ce cas précis), ou encore des Captain Britain pré Excalibur. En plus on est globalement dans des traitements qui ne sont pas forcément calqués sur le modèle US.
Pareil je te conseille les Newstatesmen (pas traduit) et évidemment les Marshal Law qui même si a la base étaient fait pour le marché ricain, dans la collec EPIC n'en sont pas moins une vision très anglaise du super héros...
Sinon pour la prod française, il y a en effet le livre de Xavier Fournier
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 04/08/2017, 17h08
Avatar de Hilarion
Hilarion Hilarion est déconnecté
Nanti social...
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: Hic et nunc...
Messages: 20 133
Hilarion a battu Chuck Norris ... 2 foisHilarion a battu Chuck Norris ... 2 foisHilarion a battu Chuck Norris ... 2 foisHilarion a battu Chuck Norris ... 2 foisHilarion a battu Chuck Norris ... 2 foisHilarion a battu Chuck Norris ... 2 foisHilarion a battu Chuck Norris ... 2 foisHilarion a battu Chuck Norris ... 2 foisHilarion a battu Chuck Norris ... 2 foisHilarion a battu Chuck Norris ... 2 foisHilarion a battu Chuck Norris ... 2 fois
Encore faudrait-il définir ce qu'est LA "culture Américaine" que n'aime pas ton ami...

Celle des amérindiens? Celle développée par les noirs amenés en esclavage? Celle des protestants européens du Mayflower? Celle des Irlandais, Italiens, Mexicains, etc. qui peuplent les 52 Etats?

Donc pas de Jazz, de Blues, de Rock, de Rap, pas de Woody Allen, de Scorcese, de Fincher, pas d'Hemingway, de Chandler...

Il en rate, des trucs, ton ami!
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 04/08/2017, 17h37
Avatar de Yaneck
Yaneck Yaneck est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: septembre 2009
Localisation: Cesson-Sévigné
Messages: 6 186
Yaneck est agile comme SpidermanYaneck est agile comme SpidermanYaneck est agile comme SpidermanYaneck est agile comme SpidermanYaneck est agile comme SpidermanYaneck est agile comme SpidermanYaneck est agile comme SpidermanYaneck est agile comme SpidermanYaneck est agile comme SpidermanYaneck est agile comme SpidermanYaneck est agile comme Spiderman
Il y a un esprit anglo-saxon commun aux anglais et aux américains quand même...
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 04/08/2017, 18h07
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Peut-être aussi faut-il interpréter ce rejet des comics en raison de la "culture américaine" (qui englobe effectivement pas mal de choses...) par un rejet en vérité de Trump. L'actuel président américain concentre tellement de mauvais sentiments contre son pays qu'il est aisé de le stigmatiser (le pays - Trump n'a pas besoin d'être stigmatisé).

Et puis ne pas aimer un pays, qu'est-ce que ça veut dire ? Souvent qu'on apprécie l'image qu'il renvoie : l'Amérique est impérialiste, peuplée de ploucs racistes, sur-armées, belliqueux, sexistes, qui ont colonisé un territoire immense en commettant un génocide, en tuant ses présidents (au sens littéral), en se braquant régulièrement contre l'ancien continent et particulièrement la Russie. C'est vrai que, vu sous cet angle, c'est moins sexy et cool que le rock, le roman noir, le hip-hop, Hollywood, les grands espaces, la lutte pour les droits civiques, le premier président noir, "Playboy" ou même les burgers.

Les comics ne représentent qu'un échantillon infime de l'Amérique, à la fois pur extrait de sa culture et en même temps inspiré par des tas d'éléments importés de l'Europe, puisque l'Amérique, comme dit la chanson, "je veux l'avoir et je l'aurai", c'est-à-dire qu'elle a été formée par des expatriés, des colons, des bannis, des exilés, des sans-terre. Ne pas aimer les comics, c'est donc aussi ne pas aimer une sorte de produit filtré de l'imagerie et de la littérature européennes. Donc ton ami, en n'aimant pas les comics parce qu'ils représentent la culture américaine qu'il n'aime pas dans son ensemble n'aime pas davantage en vérité la culture européenne.

Après, c'est vrai que les anglais et les américains ont une sorte de tronc commun plus évident, mais aujourd'hui la production de comics est métissée : on y trouve des français, des espagnols, des italiens, etc. Est-ce encore si anglo-saxon que ça ? D'autant que les éditeurs ciblent désormais autant le public américain de base que celui de l'étranger, les comics engendrant des films qui s'inscrivent dans un marché mondialisé doivent séduire aussi bien les clients US que de l'Europe ou de l'Asie (sans quoi les budgets pharaoniques auraient du mal à être amortis).

Non, ça ne tient pas. On ne peut pas complètement rejeter l'Amérique, même ses comics, car nous sommes tous devenus, bon gré mal gré, des américains - et pour cause : les américains viennent tous des quatre coins du monde. Comme disait Orson Welles : "L'Amérique est un mensonge."
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 04/08/2017, 18h32
Avatar de PSYCHO PIRATE
PSYCHO PIRATE PSYCHO PIRATE est déconnecté
Connard Vintage
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 9 487
PSYCHO PIRATE est un teen titansPSYCHO PIRATE est un teen titansPSYCHO PIRATE est un teen titansPSYCHO PIRATE est un teen titansPSYCHO PIRATE est un teen titansPSYCHO PIRATE est un teen titansPSYCHO PIRATE est un teen titansPSYCHO PIRATE est un teen titansPSYCHO PIRATE est un teen titansPSYCHO PIRATE est un teen titansPSYCHO PIRATE est un teen titans
"... C'est même en revenant d'chez cet antipathique
Qu'il tomba victime d'une indigestion critique
Et refusa l'secours de la thérapeutique
Corne d'Aurochs

Parce que c'était un Allemand, au gué, au gué
Qu'on devait le médicament, au gué, au gué..."
__________________
Mille bombardes ! Les trésors de la flibuste c'est fait pour les vieux matelots et pas pour les espèces de canassons à tête hippopotame gaulés comme du purin !
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 04/08/2017, 18h35
Avatar de FredGri
FredGri FredGri est déconnecté
Secret Identity of HB-Man
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Cherbourg en Cotentin
Messages: 23 240
FredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis Costello
Mouais, a priori le gars rejette une certaine image du super héros à l'américaine. Et ça, jusqu’à un certain point, je peux le comprendre sans vraiment partager à fond ce sentiment.
Après tout, le super héros dans sa forme la plus générique (donc tel que le perçoit le quidam qui n'y connait pas forcément grand chose) représente un certain archétype de la culture américaine, interventionniste, égocentrique, avec une imagerie ultra sexuée et un sentiment très profond d'être les meilleurs de la planète... ça peut ensuite se décliner au ciné etc. Et c'est un discours que j'entends souvent de la part de ceux qui ne lisent pas de comics de SH ! Des clichés et rien d'autre... mais j'aurais presque envie de dire que même si les arguments sont légèrement différents, c'est aussi le genre d'énormités qu'on retrouve chez ceux qui ne lisent pas de manga ))
Il y aura toujours des contrexemples qui pourraient leur plaire, mais il y a un blocage...

Dernière modification par FredGri ; 04/08/2017 à 18h59.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 06/08/2017, 15h33
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Ces archétypes (interventionniste, égocentrique, ultra sexué, etc) ne datent de toute façon pas d'hier et ne sont pas le fruit de l'imagination des américains ou même des anglais : on trouve déjà ces éléments au sein de la mythologie, qui est la base fondamentale du récit super-héroïque puisque le surhomme n'est qu'une déclinaison des dieux, demi-dieux et autres créatures extraordinaires.
Pourtant, qui affirmerait "je ne supporte pas la mythologie parce que ça vient de Grèce" ? Et Zeus sait que, dans toutes ces histoires descendues de l'Olympe, il s'en passe des horreurs, des trucs invraisemblables, culturellement pas correctes, politiquement douteuses, moralement discutables : c'est rempli de fripouilles, de brutes, de garces, d'intrigues, de dupes, de sacrifiés - un vrai bal des horreurs. A côté, tous les comics super-héroïques du monde sont des fables pour enfants !

Je crois que ce qui rebute souvent les profanes avec le super-héros et ses codes narratifs, c'est moins une question culturelle (la culture est un alibi bien commode pour mettre des tas de ressentiments ou d'incompréhensions dans un même sac) que cosmétique.

Par exemple quand je me suis mis à lire des comics, peu avant l'adolescence, mon père ne l'a pas compris. D'abord parce que j'avais été en quelque sorte élevé en lisant, comme lui du franco-belge (et quelques fumetti traduits). Ensuite et surtout parce qu'il ne comprenait pas mon intérêt pour des histoires de mecs boydbuildés et de filles girondes dans des costumes bariolés en train de corriger des vilains tout aussi bizarrement attifés. Ce fut, comme on peut s'en douter, la source de moults disputes (dont l'écho reste encore vivace...).
Plus tard, j'eus le temps de lui expliquer que mon intérêt justement était aussi inspiré par le cousinage entre les super-héros et la mythologie mais aussi des genres périphériques, auxquels les comics empruntaient allègrement, comme les récits de cape et d'épee, de chevalerie. L'exemple que je fournissais souvent était celui de Scaramouche, ce merveilleux film de George Sidney avec Stewart Granger, mélange d'aventures, de romance et de cape et d'épée, dans lequel justement le rôle du costume, des masques, et des capacités en vérité extravagantes du héros (et de son ennemi) faisait penser aux super-héros.



Voyez le duel final, fameux par sa durée, ses acrobaties, sa grâce, son intensité : Scaramouche/André Moreau y affronte Noël de Maynes dans une tenue qui n'a rien à envier à celle d'un super-héros, avec des qualités physiques et des motivations également semblables (agilité, dextérité, endurance, noblesse morale). Ce film hollywoodien classique par excellence a son histoire située en France sous l'Ancien Régime, d'après un roman écrit par un italien ! Son pouvoir de séduction, sa qualité de divertissement sont irrésistibles : personne ne peut détester Scaramouche ! C'est une admirable synthèse de ce qui a inspiré à la fois le cinéma américain des années 50, tiré de la culture européenne, et dont le graphisme évoque la fantaisie super-héroïque.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 06/08/2017, 15h52
Avatar de FredGri
FredGri FredGri est déconnecté
Secret Identity of HB-Man
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Cherbourg en Cotentin
Messages: 23 240
FredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis CostelloFredGri est plus populaire que Elvis Costello
Il ne s'agit pas ici d'aller dire que les ricains ont l'exclusivité des archétypes, mais bel et bien de se rendre compte que souvent c'est un argument qui ressort quand on critique des éléments comme leur cinéma ou leurs comics.
Après tout, on est bien d'accord, ce genre d'arguments réducteurs on peut aussi très bien les ressortir pour des choses comme la Mythologie etc. Mais à mes yeux là n'est pas la question, car dans son énoncé le fameux pote ne parle justement pas de ces arguments, mais bel et bien d'une "culture à l'américaine" dans laquelle on peut évidemment englober aussi cet aspect que tu appelles "Cosmétique".

Mais c'est un tout. Ce côté "cheap", d'opérette, peut très bien faire partie du charme que tu perçois et être aussi un élément décisif dans la critique que l'on peut en faire, car ces codes vestimentaires, ces codes narratifs, ce sentiment de s'inscrire dans "un genre" bien particulier, on les accepte d'autant mieux si on arrive à les dépasser, à les intégrer dans un ensemble cohérent. Dès le moment ou tu trouves ce collant de Sacaramouche, ses acrobaties en rigolant, ridicules, par exemple, la magie opère différemment et il se peut que tu puisses en venir à tout rejeter sans te poser de question... Quand bien même d'autres pourront continuer de s'extasier...
Le nombre de fois ou j'entends des gens me dire que pour eux les dessins animés japonais c'est pour les gamins (englobant Myizaki dedans, bien sur), avec ces gros yeux, ces grimaces etc. et qu'ils ne vont pas perdre du temps à s'y intéresser, c'est tout bonnement hallucinant !

Ainsi, entendre qu'on puisse rejeter, à la louche, les comics de super-héros, parce que c'est ricain et que de toute façon on n'aime pas la culture américaine, ça ne me surprend pas plus que ça. Je trouve ça très con, mais pas plus que ceux qui rejettent le Franco-belge, le manga ou les DA, pour des questions soit culturelles, soit formelles...

Dernière modification par FredGri ; 06/08/2017 à 20h09.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Exposition : L'âge d'or du comics américain Slobo News VF 7 13/12/2014 19h38
Bonjour d'un collectionneur américain! define999 Comics Culture 56 25/02/2012 13h07
Les comic-books du gouvernement américain Mycroft Liens 1 09/05/2009 11h11
Scarce le journal au gout américain oparceye Ventes des Particuliers 3 10/05/2008 16h46
un americain en balade de Craig Thompson Hob Critiques VO et VF des forumers 17 01/12/2005 09h38


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 04h51.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !