Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui tease mais ne spoile pas ;) > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #61  
Vieux 18/08/2018, 15h27
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est connecté maintenant
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 282
Ben Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme Yorick
Surprenant que le Astonishing X-Men Annual par Rosenberg et Foreman, qui montre la rencontre entre Jean, Hank, Bobby et Warren, d'une part après le retour de l'héroïne, mais aussi avec "X", à savoir Charles Xavier dans le corps de Fantomex (et avec une personnalité plus "jeune").
Surprenant, parce que s'il dispose de plein d'éléments fort agréables, tenant à la réunion des quatre anciens élèves et le sens de la camaraderie que Rosenberg distille (tout en évitant le "tout va bien entre nous", certaines piques partent et je suis encore lassé d'un Bobby toujours très ado dans le comportement, même si je connais aussi des trentenaires comme ça), et si l'auteur ressuscite intelligemment un très vieil ennemi... cette lecture met mal à l'aise, en fait.
Je ne sais pas quoi penser de la baisse de morale des héros au début, encore moins de ce "X", qui ment, manipule et lobotomise autrui, en n'hésitant pas à tuer. Ce n'est pas "mon" Xavier, et si le perso' en lui-même peut être intéressant, j'ai vraiment du mal avec lui.

Foreman n'étant pas un dessinateur que j'aime, je ne dirais rien sur le graphisme ici. Mais c'est une lecture perturbante, peut-être à raison.
Charles Xavier est de retour, mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ? C'est la pensée qui est la mienne après cette lecture, et j'ignore si c'était l'objet. Je n'aimerais pas d'un nouvel assombrissement du personnage, mais je crains qu'on s'y avance, hélas.
En tout cas, je me rends malgré tout compte que je suis prêt à lire souvent des réunions de vieux copains comme ça, et ça me manque quand même.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #62  
Vieux 18/08/2018, 15h55
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
- Skyward #5 : fin du premier arc de la série.
Joe Henderson réussit à conclure ce premier acte en mixant toujours aussi bien le spectaculaire (deux sauvetages) et même l'émotion (un sacrifice héroïque qui relance l'intrigue). Cette histoire aérienne gagne en gravité et promet beaucoup pour la suite.
Lee Garbett est l'autre atout du titre : son style s'est affranchi d'un réalisme classique pour aller vers une exagération mesurée, qui donne beaucoup de dynamisme à la mise en scène. Cet épisode illustre tout ce qu'il apporte en plus sans vouloir supplanter le script.
Ceux qui n'ont pas voulu tenter l'aventure en singles vont pouvoir se rattraper avec le premier tpb qui sort dans la foulée, comme toujours chez Image, à un petit prix. Mais vraiment, c'est une super série.

- Tony Stark : Iron Man #3 : le festival continue pour ce qui est à l'évidence la grande satisfaction du "Fresh Start" de Marvel.
Slott est en état de grâce : il a trouvé en Stark un double fantasmé évident, sale gosse, riche, mais dont les travers sont équilibrés par un supporting cast fourni et bien caractérisé. Cette fois-ci, c'est Jocaste qui fait contrepoint, avec en prime un Machine Man tel qu'on l'a aimé dans Nextwave.
Schiti est en osmose avec son scénariste : il a de quoi faire et il le fait avec panache. Ses planches sont très fournies mais aussi très énergiques et fluides. On en prend plein la vue, c'est inventif, le plaisir de l'artiste est communicatif.
Pour ne rien gâcher, chaque épisode se suffit à lui-même, même si un subplot impliquant Bethany Cabe continue de relier l'ensemble. Excellent tout simplement.

(A suivre... Et, en passant, j'attire votre attention sur une nouveauté Image qui vaut le détour, Crowded. Je vous en toucherai un mot bientôt.)
Réponse avec citation
  #63  
Vieux 19/08/2018, 15h48
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
- Peter Parker : The Spectacular Spider-Man #308 : j'ai pris pour Bachalo. Mais ce n'est pas le seul intérêt du premier volet de cette histoire en deux parties...
Chip Zdarsky rend un superbe hommage à Ditko presque deux mois après sa disparition. Et l'histoire traite justement de la fin, de la fatalité avec laquelle on peut l'accueillir, mais aussi de l'impact émotionnel qu'elle suscite.
Tout cela prend un relief particulier aussi grâce à Bachalo qui revient au dessin après la mort de sa femme et en sachant que sa mère est atteint d'Alzheimer (Sandman souffre de troubles mentaux). Les planches sont vraiment splendides et le récit a une force vraiment bouleversante.
Je n'ai pas suivi cette série, mais rien que pour la contribution de Bachalo, exceptionnel, il faut se procurer ce numéro et celui du mois prochain. C'est poignant comme rarement.

- The Weatherman #3 : Image propose des séries vraiment cool en ce moment (Isola, Crowded, The Magic Order... Pour citer des sorties récentes) et la production de Leheup et Fox est dans la peloton de tête.
Comme d'hab', cet épisode file à cent à l'heure, le lecteur est aussi essoufflé que les héros, toujours sur le qui-vive, véritables aimants à emmerdements. Impossible de s'ennuyer. La fin renverse le rapport de force entre les deux protagonistes, relançant l'intrigue, semant le trouble.
Le dessin est très vif, parfois limite bordélique mais tout à fait raccord avec la dynamique du script. Et pourtant, c'est très fourni, on en a pour son argent.
Dingo mais inventif et addictif.
Réponse avec citation
  #64  
Vieux 20/08/2018, 10h45
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 507
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
Citation:
Posté par Zen arcade
Voir le message



Je viens de lire ce Sandman Universe #1 et je trouve que ça fait plutôt bien le job dans sa mission d'inciter à lire les 4 ongoings qui vont débuter dans les prochaines semaines.
C'est bizarre, je n'en attendais strictement rien, j'étais même plutôt franchement circonspect quant à l'intérêt même de remettre une pièce dans le juke-box mais il a du y avoir une part de nostalgie chez moi qui a fait qu'au cours de la lecture, j'ai vraiment eu envie que ça soit bien.
Alors, on verra à l'expérience mais j'attends quand même avec espoir The dreaming par Spurrier et peut-être House of whispers. Les quelques pages présentant la nouvelle mouture de Books of magic ne m'ont par contre guère convaincu. Et Lucifer, bon Lucifer, ça m'a jamais vraiment botté donc si ça peut changer c'est tant mieux mais je n'en ferai pas une maladie si c'est pas bien.
Citation:
Posté par Zen arcade
Voir le message
Oui.
C'est fait assez habilement.
Au début du numéro, on se rend compte qu'il y a un gros problème dans le Dreaming. Et, vu que Daniel est absent, Matthew the Raven est chargé de le retrouver. Au cours de se pérégrinations, il passe par l'univers des futures séries House of whispers, Books of magic et Lucifer.

Ce n'est pas une lecture nécessaire vu que je suppose que les tenants et aboutissants seront rappelés à l'entame de chaque série mais c'est plutôt pas mal fait comme teaser.
Lu hier soir et je me range à ton avis en étant même moins emballé sur les futures séries. Seule celle de Spurrier me donne envie, les "teaser" étant quand même assez pauvres (la madame vaudou et la Book of Magic par exemple). Je n'ai jamais lu la série sur Lucifer pour me prononcer et il semble quand même que sa quête semble intéressante (mais surement à comparer avec ce qui a été écrit avant, est ce si original ?).

Dommage que la menace pesant sur le Dreaming ne soit pas plus prenante. J'ai eu un peu de mal à ressentir l'importance des enjeux mais ce numéro fait le job pour lequel il a été conçu : présenter les futures séries Vertigo du Sandman-verse.
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #65  
Vieux 20/08/2018, 15h57
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Mes dernières critiques des sorties du 15/8 :

- Doctor Strange #4 : le titre passe en mensuel après les trois premiers numéros sortis en rafale.
Waid a un peu du mal à faire décoller son intrigue : en effet, Strange a appris de nouveaux tours, a regagné de la confiance en lui (un peu trop d'ailleurs), mais ne semble pas pressé de rentrer sur Terre. Evidemment ça se retourne contre lui. Je pense que le scénario gagnerait à définir un objectif à cette quête, une finalité, même si le voyage n'est pas désagréable et que le personnage gagne en nuances (pas forcément plus sympathiques...).
Saiz reste épatant, et a plus de place pour développer sa narration, car le récit est moins commenté, plus dynamique. La technique employée est superbe en tout cas et compense là aussi le côté un peu sage de l'ensemble.
Un défaut de relief mais une lecture agréable. Souhaitons juste qu'après cet arc (après le #6 ?), l'histoire négocie un virage plus audacieux.

- Crowded #1 : une nouveauté Image à laquelle il est bon de prêter attention.
Christopher Sebela nous entraîne dans un futur très proche où une appli permet de commander le meurtre de quelqu'un. La cible a recours à une autre appli pour recruter un(e) garde du corps. C'est très rythmé, inventif, avec un cliffhanger accrocheur. Jubilatoire.
Ro Stein fait des débuts remarqués en livrant des planches très swing, avec des plans superbement composés et fournis, des personnages très expressifs. Il y a un quelque chose de Ramon K. Pérez chez lui, mais en plus foutraque.
A suivre de près.
Réponse avec citation
  #66  
Vieux 21/08/2018, 23h33
Avatar de Oloreen
Oloreen Oloreen est déconnecté
Héros de la Côte Basque
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 789
Oloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaine
Tony Stark - Iron Man 1-2-3:
C'est une petite surprise, et une bonne. Slott imprime à son début de série un rythme entrainant, présentant un Stark et un cast secondaire à vitesse grand V, sans grande originalité ni finesse, mais avec une efficacité très plaisante.
On a une véritable histoire par numéro, chacun présentant de plus des pans de l'univers de Stark Unlimited qui donnent envie d'en savoir plus.
Il y a de l'action, de la caractérisation simple mais qui fonctionne, des références à la continuité du persos bien placées, et même des thématiques intéressantes (l'angle choisi sur la robotique, l'I.A., la frontière entre l'humanité et ses créations...).
Bravo à Slott sur ce début de série, parfaitement maitrisé, et à Schiti qui participe grandement à cette sensation plaisante et dynamique que l'on a en lisant ce comics!



Fantastic Four 1
Une autre production Dan Slott mais avec des retours plus mitigés. Ce premier numéro est pourtant loin d'être mauvais mais effectivement, il repousse la réunion du quatuor...
Je pense que le principal problème n'est pas ce numéro mais plutôt tout ce qu'il y a eu auparavant pour annoncer ce retour (Marvel Two in One...). Sans ça, on a plutôt un truc bien mené, avec des concepts sympas (la façon dont Johnny ramène les FF dans un flashback, à mettre en relation avec la façon dont il va ramener le couple prodigue).
Du coup, si on n'a pas lu Marvel 2 in 1, je pense qu'on peut vraiment apprécier ce numéro pour ce qu'il est, et être emballé par la dernière page. Si on s'est tapé toute la "road to...", ouais, il y en a assez.
Je laisse quand même le bénéfice du doute à Slott au vue de ces productions récentes; et Pichelli, qui m'avait fait un peu peur sur la preview, livre une bonne narration, en accord avec le côté prologue de l'épisode.
La suite devrait être bien plus éclairante quant aux possibilités et qualités de ce duo sur le titre.



The Sandman Universe
Hrrrmmph... On a donc une sorte de Marvel.1 à la sauce Vertigo/Sandman, soit une histoire plus ou moins bateau, qui permet de passer en revue/faire une preview des prochains titres de façon plus ou moins tirée par les cheveux.
C'est à peine plus intéressant qu'un truc type .1, et je pense que l'implication de Gaiman ne doit pas aller beaucoup plus loin que la participation d'un Toriyama sur DBS.
Ce n'est pas mal écrit mais loin d'être original (le Sandman a disparu, le Dreaming est en danger...), et le pitch des séries à venir donne un peu le même sentiment.
Je donnerai une petite chance à The Dreaming pour les persos que j'aime bien, et peut-être à Lucifer mais sans enthousiasme pour l'instant.
A noter aussi que les diverses pubs pour les séries dérivées à la fin de l'épisode ne mentionnent nulle part les auteurs attachés à chaque projet. Ca peut paraitre anodin, mais c'est déjà une petite rupture par rapport à la tradition Vertigo de mettre les auteurs en avant, et c'est surtout une façon de mettre en lumière des personnages et concepts dans une tentative de franchise plutôt que des auteurs (certes peu connus) et leur vision.
Quand on aime Vertigo et les comics d'auteurs, ça envoie quand même un message peu rassurant.
Réponse avec citation
  #67  
Vieux 22/08/2018, 09h05
Avatar de Fred le mallrat
Fred le mallrat Fred le mallrat est déconnecté
Généalogiste sénile
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: bordeaux
Messages: 19 250
Fred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'Aquaman
Je ne sais pas.
On voit que Gaiman en est la sorte d editor en chef.. et a l afin tu as bien une pub avec les 4 scenaristes autour de Gaiman...
C est pas si éloigné de Dreaming qui était aussi sous la houlette de Gaiman... et Vertigo a déjà tenté des trucs comme le cross Children's Crusade qui était aussi sous Gaiman..

Tout le monde associe Vertigo a du creator mais c est venu en second temps avec Preacher.

Le début de Vertigo c est quand même des ongoings de personnages appartenant à DC revus où les equipes artistiques se succedent (jusqu a la fin de sandman qui est le premiere a s arreter apres que le createur estime qu il n a plus rien a dire et encore on a Dreaming dans la foulée puis Lucifer)

Vertigo c est l accent sur le scenariste.. là on a un comics a 4(5?) mais mais il y a aussi pas mal d annexe sur les 4 scenaristes..

Bref ca m a pas choqué.

Content de revoir Lucien, Merv ou Matthew qui m ont paru assez consistant. Les autres séries m ont paru pas mal.. la moins bien à premiere vue serait plus Book of Magic.. a voir.
Réponse avec citation
  #68  
Vieux 22/08/2018, 09h10
Avatar de Fred le mallrat
Fred le mallrat Fred le mallrat est déconnecté
Généalogiste sénile
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: bordeaux
Messages: 19 250
Fred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'Aquaman
Citation:
Posté par wildcard
Voir le message
- Batwoman #18 : fin du run de Marguerite Bennett qui boucle la série avec brio.
Loin de n'être qu'un méchant sans envergure, prétexte au quota de baton, le Clock King permet à Kate Kane et Renee Montoya de réfléchir à leur relation et de la relancer. Le final resitue Batwoman en tant que femme et héroïne, émancipée de son père, de son mentor, assumant ses erreurs, exorcisant ses démons. Morale : profitons du présent.
Fernando Blanco a gagné ses galons avec sa prestation impeccable de bout en bout : dessinateur très régulier, réalisant des planches superbes et fournies, j'ai hâte de le voir sur "Catwoman" (même s'il ne sera certainement qu'un fill-in). Après ça, DC a intérêt à lui trouver un taf à la hauteur de son talent.
Une sortie réussie.
D accord sur tout sauf sur Clock King qui n est qu un point de pretexte à analyser la relation des heroines.
Pas que ca m ennuie mais il est vite mis de coté.
Mais oui belle série qui s arrete.
Réponse avec citation
  #69  
Vieux 22/08/2018, 09h11
Avatar de Fred le mallrat
Fred le mallrat Fred le mallrat est déconnecté
Généalogiste sénile
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: bordeaux
Messages: 19 250
Fred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'Aquaman
Citation:
Posté par Ben Wawe
Voir le message


Citation:
Posté par wildcard
Voir le message

- Hawkman #3 : j'aime beaucoup cette relance de la série qui opère une remarquable synthèse du perso tout en offrant du grand spectacle.
Vendetti construit son intrigue autour de Hawkman, ses réincarnations, sa mémoire qui flanche, sa malédiction. C'est à la fois simple et très dense, mais toujours lisible, efficace. Par contre, gare au recours systématique aux déplacements-surprises dans l'espace-temps...
Hitch tient une grande forme depuis qu'il se contente à nouveau de dessiner. Il livre des planches très fournies et toniques, on sent le plaisir évident qu'il prend à produire cette série. Grâce à lui, on en prend plein les yeux en plus d'être captivé par ce qui se raconte.
Une excellente surprise.


J'y adhère beaucoup aussi.
Par une idée simple, mais évidente, Venditti étend parfaitement son personnage et son univers, en toute cohérence. Brillant, bravo.
En outre, c'est beau ; une réussite surprise, oui.


j aime bien. J etrouve l angle choisi assez interessant surtout aprés une prise en main (ancienne enfin..) par Johns qui relancait déjà parfaitement le personnage.
Simplement j ai des bémols .. que j ai du mal a exprimer mais plutot sur le rhytme, des détours ..
Bref une bonne série mais pour moi pas aussi bonne que ce que vous dites. Hitch est meilleur que sur la plupart de ses projets des 10 dernieres années mais certaines cases sont baclées, je trouve.
Réponse avec citation
  #70  
Vieux 22/08/2018, 11h20
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est connecté maintenant
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 282
Ben Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme Yorick
Je pense que l'appréciation positive vient de plusieurs choses : le fait que l'idée de base est vraiment "simple", évidente, mais vraiment bonne, et permet beaucoup de choses dont de tout simplifier (définitivement) ; le fait que Hitch assure un travail propre, avec moins de brio au fil des numéros mais soutenu ; le fait que ça offre un Hawkman enfin cohérent et pas insupportable, comme ce fut le cas durant New 52 ; le fait que tout s'enchaîne bien, sans folie mais avec efficacité.
Après, j'ai aussi envie que ça s'active, que ça se lance vraiment, car là on a essentiellement des "repères", mais pas de vrai lancement. Mais le personnage pouvant être tellement sinistré, et l'ayant été tellement, c'est une belle bouffée d'air... et une vraie surprise, car je doute que quiconque s'attendait à quelque chose d'aussi agréable pour une telle série, en plus impactée par le départ de Lemire avant son lancement.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #71  
Vieux 22/08/2018, 11h43
Avatar de Fred le mallrat
Fred le mallrat Fred le mallrat est déconnecté
Généalogiste sénile
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: bordeaux
Messages: 19 250
Fred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'Aquaman
J ai pas lu le New52.. ma derniere lecture est la refondation du personnage par Johns dans JSA puis sa propre série début des années 2000.
Déjà un travail de mise en cohérence et de fondation important (d ailleurs Vendetti s appuie enormément dessus)..
C est peut être pour cela que j ai un avis plus mesuré.

Ce pauvre Hawkman comme la Legion fait partie de ces personnages DC qui n a pas de chance.. a chaque fois qu un scenariste rend un travail cohérent.. la direction uivante casse tout.. et ramene encore plus de flou, de manque de direction..

J espere que cetet fois ci il se tiendront a ce travail s il continue sur sa lancée.
Réponse avec citation
  #72  
Vieux 22/08/2018, 11h52
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est connecté maintenant
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 282
Ben Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme Yorick
Ne lis pas New 52, alors.
Il n'a été alors qu'un barbare bourrin et crétin. C'était la version Thanagarienne, violente et perdue dans des intrigues ineptes (avec une fin gérée par Liefeld). Ce personnage a été tué, de manière médiocre, par Andreyko dans une mini-série pitoyable avec Adam Strange, et il est fort agréable de retrouver un peu de cohérence et d'intelligence ici !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #73  
Vieux 22/08/2018, 16h08
Avatar de Oloreen
Oloreen Oloreen est déconnecté
Héros de la Côte Basque
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 789
Oloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaineOloreen s'enflamme comme la torche humaine
Citation:
Posté par Fred le mallrat
Voir le message
Je ne sais pas.
On voit que Gaiman en est la sorte d editor en chef.. et a l afin tu as bien une pub avec les 4 scenaristes autour de Gaiman...
C est pas si éloigné de Dreaming qui était aussi sous la houlette de Gaiman... et Vertigo a déjà tenté des trucs comme le cross Children's Crusade qui était aussi sous Gaiman..

Tout le monde associe Vertigo a du creator mais c est venu en second temps avec Preacher.

Le début de Vertigo c est quand même des ongoings de personnages appartenant à DC revus où les equipes artistiques se succedent (jusqu a la fin de sandman qui est le premiere a s arreter apres que le createur estime qu il n a plus rien a dire et encore on a Dreaming dans la foulée puis Lucifer)

Vertigo c est l accent sur le scenariste.. là on a un comics a 4(5?) mais mais il y a aussi pas mal d annexe sur les 4 scenaristes..

Bref ca m a pas choqué.

Content de revoir Lucien, Merv ou Matthew qui m ont paru assez consistant. Les autres séries m ont paru pas mal.. la moins bien à premiere vue serait plus Book of Magic.. a voir.

Oui, je suis d'accord avec ça, et je n'ai pas été choqué non plus; mais ça a quand même été un petit indice négatif de voir ces publicités sans aucun nom, là où toutes les autres pub one page chez DC mettent les noms des auteurs en avant.

Ca ne présume pas de la qualité, certes, mais d'une tendance justement à retourner en arrière pour Vertigo, ou en tout cas à proposer symboliquement une franchise autour de Sandman (c'est le projet de toute façon), plutôt qu'une vision d'auteurs sur des concepts ou ces personnages.

Moi aussi je suis content de revoir les habitants du Dreaming bien écrits, et en effet, je vois Gaiman comme un editor validant vaguement et corrigeant à la marge le cas échéant. La "petite musique" de son écriture sur le titre, je ne l'ai pas vraiment perçue.

J'aurais juste préféré une approche plus originale et plus personnelle aux auteurs, plutôt que le déploiement d'une franchise peu incarnée.
Le monde de Sandman se prête justement aux visions différentes, au déploiement d'histoires et de points de vues... là, je ne sais pas, c'est un peu fade pour un retour.

Bon, ça reste plutôt bien écrit, surtout pour ce qui est finalement une pub narrativisée; on verra ce que ça donnera une fois les séries bien lancées.
Réponse avec citation
  #74  
Vieux 22/08/2018, 18h36
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 683
Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0
Wildcard m'a ému par son petit message. Du coup vous allez devoir souffrir de nouveau mes fautes. Heureusement pendant mon silence j'avais écris deux avis. Le reste de ce que j'ai pu lire aura des avis plus court. Retour à la normal dans les jours à venir après la lectures des achats de cette semaine.

BONE PARISH #1
Scénariste : Cullen Bunn
Illustrateur : Jonas Scharf
Une couverture avec une tête de mort et le nom Parish, allez savoir pourquoi j’ai pensé à une revisite mise au goût du jour de l’île au trésor. Non je n’ai même pas lu le pitch. Alors qu’est-ce qui a fait qu’au final je l’ai acheté. Allez savoir, la curiosité peut être. L’envie d’autre chose.
Je connais Cullen Bunn pour son run sur Sinestro qui m’avait assez plu. Mais je dois avouer ne pas avoir regarder ni les auteurs, ni l’éditeur en étant face à ce comics dans le magasin.
J’étais tellement persuader ne pas aimer qu’il était dans mes première lecture et ça a été une vraie claque. Désormais je comprends la lame de rasoir, la tête de mort faite de poudre. Désormais j’ai un autre regard sur les titres boom aussi, car c’est loin des séries plus proches de la jeunesse sortant chez eux. Soyons honnête Bone Parish avait tout pour finir chez Image. Même si l’éditeur peut faire d’autre chose comme pour l’excellent Bunker.
Alors déjà on entre dans l’histoire de manière fort original en suivant le tripe d’un homme vivant le concert d’une rock Star. Mais lorsque j’entre dedans ne connaissant pas le sujet je me demande le lien entre le concert de la rock star et ce quidam en plein milieu de la rue. A-t-il une vision du concert ? Chante-t-il en même temps que la rock star une nouvelle chanson comme s’il avait une vision. Il faut attendre qu’un groupe interpelle le vendeur pour acheter une dose et avoir la voix off de ce dernier pour se rendre compte où on met le pied. J’oserais dire, où l’on fourre son nez.
Du petit dealer on va remonter à son fournisseur. Et on va le suivre lui et son frère aller chercher des corps dans le cimetière. Puis Bunn agrandit le panorama et passe à la mère de ses derniers qui s’inquiète de leur retour, bien que son mari tente de la rassurer.
Avec le retour des fils on va aussi connaître la fille qui travail dans le laboratoire pour transformer les corps en décomposition en une drogue en poudre.
C’est un récit assez sombre parlant à la fois de l’addiction à une nouvelle drogue mais aussi ça gestion. On va d’ailleurs suivre la mère et l’un de ses fils qui va rencontrer une organisation plus grande pour tenter de faire affaire. Mais c’est dernier veulent racheter leurs business et quand la mère refuse, il met en garde cette dernière.
On sent donc que la mini-série risque de mal finir mais on est bien loin de se douter d’une autre surprise. Mais avant cette dernière qui est l’un des meilleurs cliffhanger que j’ai lu depuis fort longtemps et que je n’avais pas pu venir, on a d’autre éléments.
D’abord une des menaces du mafieux se révèle vrais. A un moment ou un autre un utilisateur va aller trop loin et justement on assiste au trip du vendeur qui tourne du fantasme au film d’horreur.
J’ai trouvé la gestion de cette histoire très bien effectué et progressive. Les dessins sont réussit et donne un coté léger qui retire une partie du coté sombre de l’histoire. Je pense que c’est ce qui m’a emballé le plus.
Couverture – Belle & lier à l’histoire. 2/2
Scénario – Très bon scénario. Même si les personnages ne sont pas des héros je tiens assez déjà à deux d’entre eux pour aller plus loin. 3/3
Dessins – J’ai trouvé ça bien effectué. Même si je ne suis pas certain que celui qui a le bad trip soit le vendeur. Etrange vu qu’il met en garde de ne pas trop en prendre d’un coup. 3/3
Sentiment – J’ai beaucoup aimé. Un coup de cœur que je recommande. 2/2
Cover – 2/2
Scénario – 3/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 2/2
10/10

DETECTIVE COMICS #985 (Variant)
Bof y’a rien de bien original après Tynion IV et loin d’être ce que j’attendais autour des outsiders.
Cover – 1/2
Scénario – 2/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 0/2
6/10

JUSTICE LEAGUE DARK #1 (Variant)
J’ai pas aimé. Une mise en place poussive. Seul la discution entre Detective Chimp et Wonder Woman m’a paru sympa et permet de voir pourquoi il va être sur le titre.
Cover – 1/2
Scénario – 2/3
Dessins – 2/3
Sentiments – 0/2
5/10

TERRIFICS #6
La fin de l’arc m’a plus convaincu que le numéro 5.
Cover – 2/2
Scénario – 3/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 1/2
9/10

GREEN HORNET #5 (Variant)
Dernier épisode ! Très bon moment de lecture que j’aurais bien continué personnellement. Mulan sous le masque du Green Hornet m’a convaincu.
Cover – 1/2
Scénario – 3/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 2/2
9/10

INFINITY WARS PRIME #1 (Variant)
Très difficile à lire parce que bien qu’entre la fin de countdown et entre le 1 de wars ont à l’impression de pas être raccord.
Cover – 0/2
Scénario – 2/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 0/2
5/10

X-Classified 1 ou MR AND MRS X #1
Scénariste : Kelly Thompson
Dessinateur : David Baldeon
Il y a trois mois de ça les sollicitations Marvel comprenaient donc le titre mystérieux X-« Classified 1 ». Si, contrairement à d’autre je me fichais que ce soit un nouveau titre « Uncanny ou Astonishing X-men », ce « Classified » m’a rendu curieux. Certes on avait déjà trois équipes actuelles (Blue, gold et Red) sans compter Weapon X ou la mini New Mutants : Dead Soul. Etant curieux de nature j’ai donc pré-commandé ce titre sans savoir ce que ça serait. J’ai même persévéré il y a deux mois dernier lorsque les sollicitations ont annoncé un X-Classified 2. Par contre, je me suis abstenu lorsque Marvel a poussé le bouchon avec un X-classified 3. Surtout que peut après certain évoquait la possibilité du titre Mr & Mrs X et il ne m'interpellait vraiment pas.
Entre temps Kitty Pride c’est rendue à son mariage pour planter Piotr devant l’hôtel. Et le Cajun en a profité pour faire sa demande à la belle sudiste intouchable. Selon les échos le fait que le titre mettrait donc les jeunes tourtereaux en avant fleurissait a émoussé fortement mon envie de lire ce titre.
Comprenez-moi bien ! J’adore Rogue. Vraiment ! Mais je n’en peux plus du charmeur Cajun qui joue avec elle. Leur dernier titre ensemble ne date pas de longtemps sous la mini-série Rogue & Gambit déjà par Thompson. Et j’ai fait une jaunisse en lisant le Cajun que je trouvais un peu trop insistant à mon goût. Il faut dire que j’aurais préféré Rogue avec quelqu’un d’autre qu’un ancien Maraudeur et traître. Quelqu’un qui la déjà trahi et qui pour moi est toujours marié à Bella Donna Lebeau. Mais les auteurs semblent l’avoir oublié. Tous comme les héros d’ailleurs.
Oui j’avoue ma préférence envers Magneto comme amant de Rogue est illogique. Lui aussi est un méchant historique des X-Men qui semble reprendre cette voie actuellement. Peut-être c’est mon amour pour les « Exiles » où il avait un fils Magnus qui parle. Mais déjà ils étaient mis ensemble lors de « Age of Apocalypse ». Et surtout, c’est ma nostalgie de la période terre sauvage par Jim Lee que je ressent.
Donc bon grè mal grè je me suis retrouvé avec ce numéro 1 à lire. Et rien que la couverture me donnait des envies d’éviter cette lecture. Non mais franchement c’est pour moi la pire couverture des Dodson. On dirait que Gambit a, comme un hamster, choppé le buffet du mariage pour le mettre dans ses bajoues.
Mais, je dois reconnaître que ce choix de couverture à un lien avec ce que j’ai pu lire. Non pas le côté hamster, mais le côté mariage bien souligner ici.
Alors je n’ai pas lu le fameux numéro du “non mariage de Kitty”, mais me semble que le Mariage de Rogue & Gambit y prend lieu … Euh au passage a-ton le nom de famille de Anna-Marie ? Me semble pas.
Bref, ici Thompson fait un rétropédalage après le baisé donné lors de la fin de la cérémonie pour remonter à ce qui s’est passé avant. Et si Thompson peut parfois m'insupporter et ou m’ennuyer je dois reconnaître qu’elle réussit plusieurs moments ici c’est très sympathique.
De plus, si j’ai crains un numéro de transition que sur le mariage, ce qui aurait été un peu énervant et bien on a à la fin de l’action et de très bonne surprise.
Première choses, les X-men ont décidé de former deux équipes pour s’occuper des tourtereaux. Une pour Gambit et une pour Rogue. La chose la plus étonnante pour moi et de voir Bishop dans l’équipe s’occupant de Gambit. Ils n’ont jamais été amis. Mais justement j’ai trouvé çela assez malin pour passer à autre chose. Et en finir avec la prédiction du traître.
De plus Bishop et plus là pour ne pas s’ennuyer et assister à de l’action. Et il est donc heureux d’entendre X-23/Laura proposer de poignarder Gambit si ce dernier se sent trop nerveux. Y’a aussi Storm au coté du Cajin ce qui est une jolie touche. Car c’est grâce à elle qu’il a trouvé sa route vers les X-Men. Et enfin Bling! qui propose de faire la bague.
La seconde équipe autour de Rogue nous présente Illyana qui va nous révéler avoir peur des araignées. Ce qui surprend rogue et nous même. Car Illyana a vécu une longue période en enfer. Il y a aussi Bobby, qui en bon gay voulait être dans l’équipe de la marié. Et a l’air de ne pas trop aimé Gambit. L’autre bonne surprise est la présence de Kurt dans son équipe. Lui aussi ne souffre pas le Cajun et de plus rappel qu’il est le demi-frère de Rogue.
Enfin autour de la mariée on retrouve Jubilée qui s’active pour trouver quelque chose d’ancien, quelque chose de nouveau, quelque chose d'emprunté et quelque chose de bleu. Elle est aider en cela par Jean, Betsy et Illyana.
Autre surprise la présence de Mystique au moment de trouver du bleu (Malgré que Kurt rappel si besoin était que lui aussi est bleu). Cella donne une belle discussion mère/fille qui donne le sourire. Surtout quand Raven propose de lui présenter d’autres hommes ^. Ca promesse d’être sage et regarder à distance et très belle. Surtout qu’elle dit ne vouloir que le bonheur de Rogue.
Ensuite il y’a une accélération pour l’après mariage et la nuit de noce des deux tourtereaux. Et faut reconnaitre que Gambit qui se dit romantique à pour moi réussit son coup.
Pour ceux qui se demanderaient comment Rogue peut embrasser et passer une vraie nuit de noce avec le cajun, celle-ci a récupérer un vieux annulateur de pouvoir (Ce qui lui donne malgré tout la migraine). D’ailleur ça a entraîner en fin de réception une discussion assez bien vu avec Beast. Rogue se surprend qu’aucun mutant n’ait fait un appareil mon désagréable. Et il répond par l’ironie “Oui je suis surpris qu’aucun mutant n’a voulu se lancer sur la création d’un appareil supprimant leurs pouvoirs”. C’est assez bien vu, même s’il faut reconnaître que pour certain mutant le fait d’être ainsi et pourtant un fardeau. Certes il y a le risque que l’invention soit récupérer, mais de toute manière le gouvernement ou le shield font des inhibiteurs de pouvoirs. Alors pourquoi ne pas aider pour faire quelque chose de plus agréable. A croire que le Mutant & Proud des films ont eu un impacte. Faut être fier d’être mutant et le montré et non le cacher. Comme il faut être fier d’être Gay ou Noir. C’est ce que je comprend. On est loin des inducteur d’image que portait Kurt à la période Claremont. Ou qu’on a revu a la fin du chant du bourreau. Ce dernier me semble a regret complétement oublier.
Mais revenons à notre couple légalement marié (Je tiens à vouloir vérifier sa validité à cause de Bella Donna encore une fois). Ils sont dérangés alors qu’ils se pensaient loin de tout.
Kitty est surprise de les voir en tenu trèèèès légère (Des draps) ce qui suggère qu’elle n’était pas prête pour sa nuit de noce (Bien que Piotr et elle l’ait déjà fait sous Whedon). Au passage on aura appri que Rogue crain les guilis. Scène assez sympatique mais surprenante car au début on pourrait presque penser à l’atteinte d’un orgasme vu leurs positions.
Bref, Kitty n’a personne d’autre car comme de par hasard les autres X-people qui pourrait aider son déjà en mission ou injoignable. Oh sans déconner y’a plus injoignable que Rogue et Gambit sur un vaisseau dans l’espace ?
Grand prince j’accepte cette excuse pour le bien du scénario. Surtout que Thompson explique qu’ils sont aussi les plus proche. Nos deux X-men vont donc en mission récupérer quelque chose, de on ne sait pas trop qui en plein empire Shiar alors que d’autre semble intéresser par le même objet. Mmh c’est très clair, non ! ^^
Tout ça parce que Kitty à peur que d’autre écoute sa conversation. Elle ne veut pas leur en dire plus. Pourtant une communication dans un Satellite/vaisseau du Shield. Voir du Sword. Voir liée à Alpha Flight vu que c’est grâce à Captain Marvel que Gambit a pu trouver ce refuge … Rhum ok je laisse passer celle-là aussi. Surtout qu’évoquer Carol quand on a Rogue est plutôt un clin d’œil sympa.
Mais si je suis aussi gentil c’est surtout parce que j’ai ensuite une putain de bonne surprise. La présence de Cerise.
Cela faisait une paye que je n’avais vu ce personnage d’Excalibur que j’adore. Celle-ci semble blessé mais on n’a pas le temps de s’en inquiéter car apparaît quatre membres de la garde impériale.
C’est l’autre bon moment de ce final. Et il donne une discution assez drole sur les fouets entre les deux époux. Mais en tentant de récupérer la boite en possession d’Astra, Rogue touche celle-ci. Et Rogue utilise son pouvoir. Mais cela la met en danger de mort, car sous son impulsion elle traverse la coque du vaisseau et se retrouve dans l’espace.
Gambit demande alors l’aide de la garde impériale pour la récupérer mais rogue disparaît d’un coup. Et elle fini au coté de Deadpool qui lui aussi est intéressé par la boite et la jeune femme.
Coté graphisme Baldeon ne m’a pas déçu du tout avec un style assez proche de Coipel. Très belle utilisation des mises en page et des cases. J’aime le soin apporté aux personnages surtout Rogue et Gambit (Laura et Betsy sont difficile malgré la griffe de la première je l’ai pris d’ailleur tout d’abord prise pour la seconde). Une majorité de case ont des arrières-plan, ce qui est agréable. Et les rares fois où il n’utilise que la couleur, c’est pour mettre en avant la scène. Celle entre Mystique et Rogue.
Au final si j’ai particulièrement apprécié ce numéro c’est pour la mise en avant de certain personnage qu’on voit peut désormais et de manière assez logique. Thompson a respecter les personnages qu’elle a utilisés. Et j’ai trouvé le tout très convainquant.
Couverture – Pas la meilleure mais en lien. 1/2
Scénario – Franchement tellement convaincu que j’ai hâte de lire la suite. 3/3
Dessins – J’ai vraiment adoré ce que Baldeon offre. C’est peut être un artiste mineur parce que trop copie de Coipel. Mais de un ça fait le travail de très belle manière. Et de deux Coipel lui abuse des fonds remplis par les couleurs et non de vrai décor. 3/3
Sentiments – Très belle surprise, je suis convaincu. 2/2
Cover – 2/2
Scénario – 3/3
Dessins – 2/3
Sentiments – 2/2
9/10

WAKANDA FOREVER X-MEN #1 (Variant)
Moins catastrophique que le 1.
Cover – 0/2
Scénario – 1/3
Dessins – 2/3
Sentiments – 0/2
3/10

X-23 #2
Toujours parfait un grand plaisir à lire. Une bonne surprise car je craignais la catastrophe.
Cover – 1/2
Scénario – 3/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 2/2
9/10

X-MEN BLUE #32
Pas désagréable d’apprendre ce qui a convaincu la jeune Jean Grey.
Cover – 1/2
Scénario – 2/3
Dessins – 2/3
Sentiments – 2/2
7/10

ZERO JUMPER #3 (OF 4)
Pas la panacé, mais loin d’être désagréable.
Cover – 1/2
Scénario – 1/3
Dessins – 2/3
Sentiments – 1/2
5/10

ADVENTURES OF THE SUPER SONS #1 (OF 12) (Variant)
Bien meilleurs que ce que je craignais. C’est une bonne surprise ou j’ai ri que l’auteur se moque de la situation de John dans Superman et sa présence ici sans en parler.
Cover – 1/2
Scénario – 3/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 1/2
8/10

PROJECT SUPERPOWERS #1 (Variant)
Loin d’être convaincu
Cover – 1/2
Scénario – 1/3
Dessins – 2/3
Sentiments – 1/2
5/10

LAST SIEGE #3 (OF 8) (Variant)
Toujours impressionné par ce que je lis. J’adore vraiment ce run.
Cover – 2/2
Scénario – 3/3
Dessins – 3/3
Sentiments –2/2
10/10

COSMIC GHOST RIDER #2 (OF 5)
Vraiment pas ma came. Un n’importe quoi dure à comprendre.
Cover – 1/2
Scénario – 1/3
Dessins – 2/3
Sentiments – 0/2
4/10

INFINITY WARS #1 (OF 6) (Connecting Variant)
Un numéro que j’ai pas complétement aimé, à part sa fin.
Cover – 1/2
Scénario – 1/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 1/2
6/10

CARSON OF VENUS FEAR ON FOUR WORLDS #1
Clairement une erreur de commande. J’ai pas tout compris et trouvé très difficile à suivre. Trop lourd dans des teste nombreux et trop romanesque.
Cover – 1/2
Scénario – 1/3
Dessins – 2/3
Sentiments – 0/2
4/10

DETECTIVE COMICS #986 (Variant)
Non, même si cassandra et plutôt bien utilisé. C’était une erreur pour l’instant d’envoyer Tynion IV sur autre chose. J’attends Robinson mais n’ayant pas été convaincu par son run sur Wonder Woman, je n’en prendrais que 2. Il devra vite me convaincre.
Cover – 1/2
Scénario – 2/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 0/2
6/10

PLASTIC MAN #3 (OF 6)
Mon dernier que j’ai lu s’en intérêt.
Cover – 0/2
Scénario – 1/3
Dessins – 2/3
Sentiments – 0/2
3/3

SUPERMAN #2 (Variant)
Plutôt sympa. Il m’aurait convaincu s’il ne m’était pas trop d’obstacle contre le héros. Là y’a un effet de cumul qui me fait craindre un Deus Ex pour sortir le héros de là.
Cover – 1/2
Scénario – 2/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 1/2
7/10

CHAMPIONS #23
Mitigé en première lecture, j’ai été convaincu en relisant.
Cover – 1/2
Scénario – 3/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 2/2
9/10

EXILES #6
On sent que le nouveau héros rencontrer va rejoindre l’équipe. Pas hyper original (Y’avait déjà un Panther dans la version de Parker). Pas convaincu par la version western de la brotherhood. Très étonné de voir le titre sollicité pour Novembre alors que Parker avec 6 bien meilleur numéro avait du clore là. Vivement qu’il remplace le scénariste ou relance le titre en mieux.
Cover – 1/2
Scénario – 1/3
Dessins – 2/3
Sentiments – 1/2
5/10

FANTASTIC FOUR #1 (Variant)
Du Marvel Two-in-One. Une sympathique situation pour Thing. Une promesse pour les lecteur (Et pourtant les couverture laisse a penser qu’on pourrait se trompé sur le retour annoncé). Mais trop peu que ce numéro 1 qui fait numéro de transition.
Cover – 1/2
Scénario – 2/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 1/2
7/10

X-MEN BLUE #33
Bien meilleur numéro ou l’on voit enfin ce que Magneto a pu vivre dans son voyage temporel. Moi ça me plait. Même si je peux regretter encore un futur différent. Exit celui de la Future Brotherhood. Et différent semble-t-il aussi du Extermination 1.
Cover – 2/2
Scénario – 3/3
Dessins – 2/3
Sentiments – 2/2
9/10

NEW CHALLENGERS #4 (OF 6)
Pas lu, je ne l’ai pas lu.

SKYWARD #5
Certes très triste, mais très beau, et diablement intriguant. J’adorerais faire une partie de JDR dans cet univers.
Cover – 2/2
Scénario – 3/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 2/2
10/10

WEATHERMAN #3
Si le 1 m’avait convaincu et le 2 pas déplu, je décroche sur ce 3. J’ai pas aimé la situation.
Cover – 1/2
Scénario – 2/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 0/2
6/10

DOCTOR STRANGE #4
J’aime beaucoup voir Strange reprendre du poile de la bête (Surement trop) et mettre en danger Kanna. J’ai hâte de le voir revenir la chercher. Moi je serais pas presser de le voir revenir sur terre, je le trouve bien a sa place d’en son voyage très odyséen.
Cover – 2/2
Scénario – 3/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 2/2
10/10

EXTERMINATION #1 (OF 5) (Variant)
A ma surprise, j’ai pris un grand plaisir à le lire. Bien sur la première mort et facile et rapide. La seconde plus inattendu. Et la fin j’avais pensé à une autre version du personnage :
X-Man.
Cover – 1/2
Scénario – 3/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 2/2
9/10

INFINITY WARS #2 (OF 6) (Connecting Variant)
On défait ce qui a été fait. Ok c’est logique. Puis y’a la baston inutile continue. J’ai rien compris à la fin de celui qui a accepté ce que Strange a proposé. Et je trouve Gamora bien trop puissante (Ok elle a un temps la gem du pouvoir). Mais j’ai trouvé ça trop facile. A voir où ça va aller mais vraiment pas convaincu.
Cover – 1/2
Scénario – 1/3
Dessins – 2/3
Sentiments – 0/2
4/10

PETER PARKER SPECTACULAR SPIDER-MAN #308
Sublime que se numéro sur Sandman et qui honore Ditko. J’ai aussi cru reconnaître du Romita Jr. Je suis teaser pour la suite.
Cover – 2/2
Scénario – 3/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 1/2
9/10

TONY STARK IRON MAN #3 (Variant)
J’ai pris grand plaisir à lire ce numéro, ou j’avais deviné qui est derrière le masque. Très belle utilisation du casting du supporting Cast. Ce tony me plait bien plus qu’avant.
Cover – 1/2
Scénario – 3/3
Dessins – 3/3
Sentiments – 2/2
9/10
Réponse avec citation
  #75  
Vieux 22/08/2018, 19h17
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est connecté maintenant
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 282
Ben Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme Yorick
Bon retour.
Je m'y remets aussi, du coup.

X-Men Red #7
X-Men Red est vraiment la série que j'avais envie de lire dans la franchise, depuis longtemps. Si elle n'est ni la plus brillante, ni la plus originale, elle m'amuse énormément, et j'adore la manière qu'a Tom Taylor d'animer ses intrigues et ses personnages.
Au-delà de réussir à rendre crédible la présence de Namor dans ces rangs, il livre aussi des dialogues et incarnations pour certains personnages (Storm [ici avec une réplique], Kurt) que dans des titres avec bien plus de numéros.
Ici, on a une double séquence d'action, bien menée car elle montre le soin affecté par ce groupe à la préservation des innocents et des apparences (non, on ne casse pas tout et après on voit), et surtout un discours final classique, mais fort efficace. Tout se lit vite (le style Taylor) et bien (bis), les dessins de Carnero assurent très bien la relève d'Asrar, et j'ai le sentiment de lire des "vrais" X-Men, mais aussi un titre avec un projet, une idée de ce que ça veut raconter, et comment.
Vivement la suite.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
Réponse

Tags
2018, août, comics, critiques

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
C'est juillet mais pas forcément les vacances pour les avis V.O. Slobo Critiques VO 75 07/08/2017 10h23
Gourvy comics en vacances fin août gourvy Gourvy comics - le comic shop VO 23 25/08/2014 14h21
Critiques (Grandes Vacances) V.O. Août 2013 Slobo Critiques VO 103 25/09/2013 18h21
Vacances de Gourvy : une semaine en juillet, une autre en aout gourvy Gourvy comics - le comic shop VO 29 28/08/2009 15h32
CRITIQUES DES VACANCES DE FEVRIER: MOMO, RUCKA, SIMONE et autres doop Critiques VO et VF des forumers 23 24/02/2006 22h36


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 21h36.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !