Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui ne prend pas de vacances... > > Retro - Hall of Heroes > Archives des GenSen

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 01/08/2004, 21h46
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 330
XXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalonXXL porte un slip rouge par dessus son pantalon
Marvel Les Inédits Marvel: Marvel Two-in-One

Marvel Two-in-one 44
Scénario: Marv Wolfman
Dessin: Bob Hall
Encrage: Frank Giacoia
cover: j'en sais rien....Les mêmes?


Si vous voyez ce comics, fuyez!!

Résumé:
La chose raconte une histoire à des marmots. Un jour, il marche dans la rue, Hercule l'attrappe et l'emmène dans l'Olympe pour libèrer Zeus capturé par des géants (qui ressemblent en fait à des minotaures mais bon....)
Les 2 héros se fritent avec une sorte d'hydre volante, un tigre tout rouge, 1 giant/Minotaure, un autre géant/minotaure, libèrent Zeus qui met la patée à un troisième géant qui lui par contre ressemble à un griffon. Fin de l'"histoire" (je blague pas, il n'y a rien entre)

Oh, la 3554iéme scéne de chamaille entre Human Torch et Thing... On sent l'inspiration 8) ....

Bon, ce numéro est inédit en vf à cause de sa gallerie de monstres pas beaux. Pour une fois, c'est tant mieux! Marvel 2-in-1 est une série qui ne fera jamais d'éclat, son personnage principal est d'un inintérêt total, la seule lueur d'espoir provenant éventuellement du dessinateur ou du personnage secondaire utilisé.
Hélas, Hercules est au moins aussi inintéressant que The Thing, cette histoire est d'un ennui mortel et Wolfman se force à faire parler ses personnages pour remplir des bulles. Bref, c'est Double Patte et Patachon en mode commère sur 17 pages: c'est insupportable!
Niveau dessin, c'est pas la joie, la mise en page est bordélique, les bulles prennent toute la place, les couleurs sont affreuses, ça manque cruellement d'inspiration, l'encrage est trop léché...la cata, quoi!
Bref, le comics bourrin par excellence, avec des personnages bourrins, des situations bourrins et des dessins bourrins!

Remerciez ce serpent, c'est entre autre grâce à lui que vous avez échappé à ce comics en vf!

Dernière modification par sim theury ; 31/10/2015 à 22h21.
  #2  
Vieux 08/01/2005, 10h10
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo est une petite crotte de super héros pourri
Marvel Two-in-One #1



Marvel Two-in-One #1

Janvier 1974

Vengeance of the Molecule Man !

Par Steve Gerber, Gil Kane & Joe Sinnott.

En découvrant l’existence de Man-Thing en couverture de Times, la Chose entre dans une colère noire à l’idée qu’on a usurpé son nom, et monte dans le premier bus à destination de la Floride pour régler son compte à la créature.

Dans une autre galaxie, l’Homme Molécule est sur le point de mourir. Exilé sur une autre planète par le Watcher après son combat contre les Fantastic Four (in FF #20), il a cependant réussi à avoir un fils (tout seul ?!?). Mais le temps passe différemment sur cette planète, et alors que seulement cinq ans ont passé sur Terre depuis sa disparition, plusieurs décennies se sont écoulées pour lui. Avant de rendre l’âme, il fait jurer à son fils de le venger. Celui-ci utilise un appareil similaire à celui ayant donné ses pouvoirs à son père. L’opération est un succès, et à grâce aux particules atomiques qui l’ont transformé et à la baguette héritée du paternel, il peut à son tour transformer les molécules à sa guise.

Il se téléporte sur Terre, mais au lieu d’arriver à New York où se trouvent les FF, il atterrit allez savoir pourquoi dans les Everglades. Il découvre que sans sa baguette, son corps se mettrait à vieillir prématurément.



Il rencontre bientôt Man-Thing et la Chose, fraîchement arrivé lui aussi. Après un bref combat, Molecule Man rend aux deux créatures leur apparence humaine et les abandonne dans les marécages.



Ben Grimm et Ted Sallis gagnent la ville la plus proche, Citrusville, où ils retrouvent Molecule Man.



Celui-ci, qui ne sait décidément pas ce qu’il veut, les transforme à nouveau en monstres pour les affronter. Durant la lutte, la Chose parvient à faire lâcher sa baguette à Molecule Man. Ce dernier se met aussitôt à vieillir, et meurt avant d’avoir pu reprendre en main sa précieuse baguette.



La baguette semblant désormais inoffensive, la Chose la donne à un enfant pour qu’il s’amuse avec.

Molecule Man refera son apparition dans Iron Man Annual #3 (inédit en français).

Gil Kane ne se montre pas particulièrement inspiré sur cet épisode, ça reste néanmoins très agréable à regarder. Le scénario en revanche est assez navrant.

Dernière modification par sim theury ; 03/10/2006 à 20h17.
  #3  
Vieux 08/01/2005, 10h14
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


Marvel Two-In-One #8
Mars 1975

Silent Night… Deadly Night !

Par Steve Gerber, Sal Buscema & Mike Esposito.

Nous sommes la veille de Noël 1974. Ghost Rider roule sur une route déserte lorsqu’il croise…


(suspense)





(roulements de tambour)





… les rois mages !

Lesquels suivent l’étoile du berger qui doit les mener à l’enfant de la prophétie auquel ils apportent myrrhe et encens. Ils invitent Ghost Rider à les accompagner, mais ce dernier décline la proposition.

Quelques kilomètres plus loin, il arrive dans un village ressemblant en tous points à Bethlehem, si ce n’est que ses habitants sont des indiens. L’entrée de la seule auberge du village lui étant refusé (le propriétaire, qui n’est autre que Wyatt Wingfoot, lui annonce que l’établissement est complet), il se rend dans une étable, où évidemment que découvre-t-il : un nouveau-né entouré de ses parents.

C’est alors qu’une silhouette apparaît dans l’ombre, se présentant comme le Créateur, et lui demande de partir. Devant son refus, le personnage mystérieux crée une mini-tornade qui projette Ghost Rider hors de la ville.

Au même moment, à New York, les Fantastic Four fêtent le réveillon de Noël, à l’exception de Reed Richards, enfermé dans son labo. Il a découvert lui aussi l’étoile suivie par les rois mages, et souhaite se rendre sur place, en Arizona. La Chose le convainc de le laisser y aller à sa place.

L’endroit en question est celui où se trouve déjà Ghost Rider. Après avoir fait connaissance (sans se coller mutuellement des baffes dans la tronche, c’est assez rare pour être noté), les deux héros rencontrent à nouveau les rois mages, et leur demandent de les laisser prendre leur place.

C’est donc déguisés en rois mages que la Chose et Ghost Rider retournent dans l’étable où se trouve l’enfant. C’est également le moment que choisit l’étrange personnage ayant attaqué G.R. pour révéler sa véritable identité : il s’agit du Miracle Man, l’un des tout premiers adversaires des FF (in Fantastic Four #3).

On l’avait quitté à la fin de Fantastic Four #139, lorsque les esprits Cheemuzwas, qui lui avaient permis d’augmenter ses pouvoirs, l’avaient capturé et emmené dans le monde spirituel pour le soigner (ou quelque chose comme ça). Depuis, Miracle Man a réussi à les vaincre et a mis au point un plan imparable pour devenir Dieu : donner naissance à un enfant destiné à devenir le messie. Tout est prévu : l’immaculée conception, la date de naissance, les rois mages (en réalité deux Cheemuzwas qu’il contrôle), l’étoile qu’il a créée.

Mais bien évidemment la Chose et Ghost Rider vont contrecarrer son plan. Miracle Man se trouve subitement et momentanément privé de ses pouvoirs (sans qu’on comprenne vraiment pourquoi), et après une très brève lutte, la Chose le met au tapis. Les Cheemuzwas repartent avec Miracle Man, et tout le monde peut retourner fêter Noël tranquillement.

Une bizarrerie bizarre pour finir : est annoncé en fin de magazine pour le numéro suivant un team-up la Chose et Iron Fist. Or, deux mois plus tard, on aura droit à la Chose et Thor. Ce sera d’ailleurs le dernier épisode de Steve Gerber (et encore est-il seulement co-crédité comme scénariste avec Chris Claremont), et Iron Fist n’apparaîtra finalement dans Marvel Two-In-One que dans le #25. Que s’est-il donc passé ?
  #4  
Vieux 08/01/2005, 10h18
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


Marvel Two-In-One #13

Janvier 1976

I created Braggadoom ! The Mountain that walked like a Man !

Par Roger Slifer & Len Wein, Ron Wilson & Vince Colletta.

Arnold Krank, un chercheur employé par Krasner’s Bio-Systems, Inc., a accidentellement créé une forme de vie artificielle, sous la forme d’une sorte de pudding protoplasmique verdâtre. Lors de sa présentation à la presse, la chose engloutit un journaliste et le directeur de la société. Elle prend alors forme humaine et se met à grandir, détruisant par la même occasion les locaux de l’entreprise.

Arnold Krank se rend au Baxter Building demander l’aide des Fantastic Four, mais seule la Chose est présente. Celui-ci part aussitôt à Central Park affronter le monstre. Krank se rend ensuite chez Luke Cage (le seul super-héros dont il ait trouvé l’adresse dans l’annuaire) et lui demande à son tour de l’aider.

Malgré leur force, la Chose et Luke Cage vont rapidement être balayés par la créature qui se fait désormais appeler Braggadoom (le nom lui a été inspiré par le bruit qu’a fait la Chose lorsqu’il l’a projeté à travers un mur de béton. Braggadoom ! La Chose tentera de faire de même en lui jetant à la tête le restant du mur, mais il n’obtiendra qu’un modeste Ka-Thoom !).

Le temps que nos deux héros retrouvent leurs esprits (et s’échangent quelques baffes sans qu’on sache vraiment pourquoi), Braggadoom a encore grandi et s’attaque à un pont suspendu de l’Hudson River. La Chose et Power-Man plongent dans la rivière pour tenter de faire chuter le monstre. La Chose y parvient, mais Krank annonce à Cage que s’ils continuent de taper comme ça sur sa créature, celle-ci, dont la structure atomique est très instable, risque d’exploser avec la puissance d’une bombe nucléaire.

Mais en fait non. C’est le phénomène inverse qui se produit, et la créature se met à rapetisser pour atteindre la taille d’un Playmobil. Arnold Krank va alors l’emmener chez lui où il l’élèvera comme son propre enfant.

Quand on pense qu’ils ont dû s’y mettre à deux pour nous pondre cette histoire. Quant à Ron Wilson, c’est seulement le deuxième épisode de la série qu’il illustre, et on ne peut pas dire qu’on l’a gâté en lui collant Vince Colletta dans les pattes.
  #5  
Vieux 08/01/2005, 10h23
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo est une petite crotte de super héros pourri


Marvel Two-In-One #15

Mai 1976

The Return of the Living Eraser !

Par Bill Mantlo, Arvell Jones & Dick Giordano.

Morbius a décidément la poisse. En manque de globules rouges, il décide de s’attaquer à une jeune femme seule dans son appartement. Et qui est la demoiselle en question ? Alicia Masters, la copine de la Chose. Lequel bien évidemment débarque chez elle au moment propice et fait fuir le vampire.

Quelques rues plus loin, un clochard assiste au retour sur Terre de l’un des plus terrifiants vilains de l’univers Marvel… le Living Eraser !!! (en français la Gomme Humaine ou à peu près).

Souvenez-vous, nous en avions parlé en février dernier dans cette même rubrique, lorsqu’était reparu dans Thor n°4, l’épisode de Tales to Astonish #49 où le zozo faisait sa première apparition et kidnappait de renommés scientifiques terriens pour les expédier sur sa planète située dans la Dimension Z, au fond à gauche.

Qu’est-ce qui a pris à Bill Mantlo de ressortir ce personnage du placard galactique où il végétait ? Soirée trop arrosée ? Déception sentimentale ? Cigarettes qui font rire ? Toujours est-il que le Living Eraser est de retour et qu’après s’être emparé du pouvoir sur sa planète d’origine, il revient sur Terre pour des motifs pas très clairs d’ailleurs (dans un premier temps il parle de s’emparer des avancées scientifiques terriennes, quelques pages plus loin il parle de tout casser pour impressionner sa hiérarchie militaire).

Mais le Living Eraser n’a pas de bol non plus, et se fait attaquer par Morbius qui se dit qu’après tout, même en provenance de la Dimension Z, le sang a le même goût partout, et décide de faire de l’extraterrestre son plat du jour. Morbius est une nouvelle fois dérangé au moment de passer à table par la Chose, et le Living Eraser en profite pour les effacer tous les deux.

La Chose et Morbius se retrouvent dans la Dimension Z, où ils rencontrent l’ancienne famille régnante de la planète (dont une jolie princesse verte peu vêtue qui tombe vite amoureuse de Morbius), détenue dans un cachot. Ensemble ils s’évadent rapidement, et récupèrent un téléporteur de poche leur permettant de revenir sur Terre.

Les deux héros retrouvent le Living Eraser, occupé à effacer New York, et lui règlent son compte en à peine deux pages. La princesse verte se jette dans les bras de Morbius et l’invite à la rejoindre sur sa planète, mais le vampire, étant donné sa situation, doit décliner son offre et utilise le téléporteur pour disparaître.

La bonne surprise de cet épisode, c’est le travail d’Arvell Jones. Ses Iron Man parus à la même époque, encrés par Chic Stone, sont assez vilains, ici l’encrage de Giordano est méticuleux et met parfaitement en valeur le dynamisme des planches du dessinateur.

P.S. Pour ceux qui ne voudraient pas se contenter des résumés des inédits de Marvel Two-in-One, je viens de trouver ce site proposant un résumé de tous les titres de la série : http://users.pullman.com/oenglish/mtio/

P.P.S. Le Living Eraser est réapparu une seule fois depuis cet épisode, dans Sensational She-Hulk #37 (Nova n°182 en vf).

P.P.P.S. Et je viens de me rendre compte que cet épisode n'est pas du tout inédit en vf, puisque paru dans le petit format n&b Dracula n°15. Couillon que je suis. Ca m'apprendra à vérifier avant.
  #6  
Vieux 05/03/2005, 23h12
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 19 403
michel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagar
Marvel Two-In-One #86/1 : 04/82, [ The Thing and Sandman in ] Time Runs Like Sand !, Tom DeFalco / Ron Wilson / Chic Stone.



Ce comic-book contient deux histoires. La deuxième avec Impossible Man a été publiée dans Spidey n°53. La première est importante pour le personnage concerné : Sandman. Elle va nous montrer la première étape de l'abandon de son statut de super-vilain.

La dernière fois qu'on l'avait vu, il s'était agrégé avec Hydro-Man en une créature monstrueuse que les autorités avaient du dessécher (Amazing Spider-Man #217-218 in Strange n°173-174). Depuis, des scientifiques faisaient des tests sur les résidus sableux, mais sans succès. Aussi se décident-ils à déclarer officiellement les deux super-vilains morts et à se débarasser des restes de la créature. Or, les radiations de l'ultime expérience ont semblent-ils apporté l'énergie qui manquait pour que les molécules des deux hommes puissent se séparer : ils sont enfin libres.



Hydro-Man décide de filer dare dare dans le Sud. Sandman lui se pose plus de questions. L'expérience qu'il vient de vivre l'a profondément secoué. Après avoir piqué quelques fringues et un peu d'argent, il va se reposer dans un bar. Le propriétaire le reconnait, appelle d'abord les flics qui ne le croient pas, se rabat donc sur les FF. C'est Ben qui répond et qui préfère aller vérifier plutôt que de continuer à servir de démanageur à Reed pour son matériel encombrant. Et là pas de doute, lui aussi reconnaît Sandman. Il s'apprête donc à se battre pour le capturer... sauf que Sandman est prêt à se rendre !



Décontenancé, Ben accepte de boire un verre avec lui. Il sent qu'il ne va pas bien du tout et le laisse lui raconter sa vie. Ca n'a jamais été simple pour William "Flint" Marko : il est né dans un quartier difficile et son père les a rapidement abandonnés sa mère et lui. Il fait rapidement preuve d'un tempérament violent. Alors qu'il semblait pouvoir s'en sortir en devenant un bon joueur de foot US, il accepte de jouer les gros bras pour la pègre locale. Il progresse rapidement et devient braqueur de banques. Il finit par se faire arrêter, quand il sort il découvre que sa copine le trompe : ça le rend furieux et il reprend sa vie criminelle. Mis en prison à Ryker's Island, il parvient à s'évader mais se fait courser. C'est en voulant échapper aux flics qu'il entre sur un terrain militaire où est testé un engin nucléaire : il devient Sandman, un monstre, et Ben n'a pas de mal à compatir avec lui.



Longtemps il sera un super-vilain, mais à chaque fois il perdra, et maintenant il n'a plus le coeur à ça. C'est sa colère, sa rage qui le motivaient, et là il se sent vidé. Il est prêt à retourner en prison, une fois qu'il aura téléphoné à sa mère... C'en est trop pour Ben : il paye la tournée et le laisse libre. Après tout les autorités le croient mort, il peut rebâtir là-dessus.

Sandman finira par trouver un job : mercenaire dans le Wild Pack de Silver Sable. Niglo nous en parlera en 2007 dans Strange.
__________________
http://www.comicsvf.com

Les récaps (rigolotes) de Game of Thrones Saison 5

Stannis à Davos : On n'a rien pu faire, ils étaient au moins genre vingt-deux et puis y en avait un torse nu.
  #7  
Vieux 05/12/2006, 22h16
Avatar de sim theury
sim theury sim theury est déconnecté
Zuvembie
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: novembre 2003
Messages: 3 887
sim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frost
Marvel Two-In-One #50
April 1979


"Remembrance of Things Past!"
John Byrne /John Byrne (breakdowns); Joe Sinnott (finished art) / Joe Sinnott Couverture : George Perez / Joe Sinnott



L'histoire :

Reed effectue des analyses sur la structure physiologique de Ben après le perte et la récente récupération de leurs pouvoirs (FF # 178-196). Il espère ainsi lui redonner forme humaine.



Malheureusement selon lui, le corps de Ben s'est déjà adapté aux effets des rayons cosmiques. Le remède que Reed a trouvé aurait pu fonctionner au début de sa transformation en Chose mais aujourd'hui, c'est trop tard.

Reed quitte le laboratoire et laisse Ben seul avec ses pensées. Sa réflexion l'amène à un plan simple : il va s'emparer du remède et utiliser la machine à remonter le temps du Doctor Doom pour se rendre à l'époque ou il était encore possible de le guérir. Ben se retrouve dans le Baxter Bulding plusieurs années en arrière au moment même ou le Reed du passé visite les lieux pour la première fois.


Il prend la poudre d'escampette avant d'être repéré et arrive à la porte de son ancien immeuble. Mais son apparition provoque la panique du vieux couple de voisins de Ben qui sortaient au même moment.

La "Chose du passé" qui broie du noir dans son appart entend les cris de ses voisins et débarque en quelques secondes. Les différences physiques sont telles qu'il ne se reconnaît pas et prend son moi du futur pour un monstre ennemi.


Et comme dirait l'autre : It's globberin' time ! (x2) (Heureusement, ils sont sur un chantier de démolition)


Doctor Doom : such a cornball name !


La Chose du passé est moins fort que la chose actuelle mais Ben ménage son adversaire de peur de le blesser.


Il tente par tout les moyens de le convaincre qu'il est son moi du futur venu avec la machine du Doctor Doom pour l'aider. Mais à cette époque les FF n'ont pas encore affronté leur pire ennemi et le Ben dit passé n'en croit pas un mot.


Ben n'a pas d'autre choix que de frapper un grand coup pour mettre son "moi du passé" K.O..

Ben réussit à lui faire boire le remède et cette Chose reprend forme humaine.Sans attendre son réveil, Ben repart à son époque.



De retour dans le présent Ben pense être de nouveau humain mais il n'en est rien.
Reed, qui s'est aperçu de son escapade dans le passé, l'accueille et lui explique que son intervention n'a rien changé dans cette ligne temporelle. Cela a juste créer une ligne de temps parallèle où il est guéri.

Bien que déçu, Ben prend ça avec philosophie, satisfait d'avoir au moins pu rendre son humanité à son double du passé.



C'est mon avis et je le partage :

C'est le premier comics Marvel où Byrne tient à la fois le rôle de scénariste et dessinateur. Il mène sa barque comme un chef et offre à la série l'un de ses meilleures épisodes. Sorte d'introduction à son prochain run sur les FF, Byrne prouve son amour des premiers FF de Kirby et l'affection pour le look de la chose des débuts. Il fera d'ailleurs régresser Ben à ce stade de son évolution lors de son passage sur les FF.


Son association avec Sinnot fonctionne parfaitement bien qu'on puisse regretter que Byrne ne soit pas encré lui même.

Marvel Two-in-One # 50 : Que des bonnes choses !



Le coin du


-Cet épisode se place entre les Spécial Strange 25 et 26. On ne peut que regretter qu'il n'ait pas été traduit d'autant que la Chose du passé n'avait vraiment rien d'effrayant.

-Cette apparition de la Chose se situe entre Marvel-Two-in-One # 49 et 52 ( et oui, le # 51 se situe plus tard)

-Cette apparition de Mr Fantastic se situe entre Marvel-Two-in-One # 47 et 52

-Ben a du remonter le temps à une époque qui se situe entre sa transformation et avant FF # 3 (1ère apparition du Baxter Building équipé)

-L'épisode 100 de Marvel-Two-in-One fera suite à cette histoire.

-A noter, l'inscription du panneau de l'immeuble en démolition que les Choses ravagent :
"Coming Soon on this RM Site- Another soulless glass and steel monstrosity with absolutely no architectual merit. Courtesy of Rand/Meachum."

Dernière modification par sim theury ; 05/12/2006 à 22h25.
  #8  
Vieux 01/05/2008, 18h08
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 19 403
michel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagarmichel se prélasse sur Thanagar
Marvel Two-In-One Annual #5 : 1980, [ The Thing and The Hulk in ] Skirmish With Death, Alan Kupperburg / Alan Kupperburg / Pablo Marcos.



Les Fantastic Four se rendent en Fantasticar à une cérémonie organisée par le maire de New York pour leur remettre une énième médaille. Ben s'attend à s'emmerder un max, un imprévu va lui éviter ça : un neuro-rayon frappe soudain le Fantasticar, rendant celui-ci incontrôlable et ses occupants inconscients !



A moitié groggy, Ben évite de justesse de s'écraser sur un pont en faisant des acrobaties autour du câble d'un téléphérique Après un retour en catastrophe et en taxi au Baxter Building, Ben met ses équipiers dans des capsules de survie et constate rapidement qu'ils sont contaminés par des radiations gamma. Il faut donc contacter au plus vite l'expert le plus évident : le Dr. Bruce Banner, ou plutôt Hulk…



Ce dernier justement se ballade dans le désert, attiré vers un endroit qui lui semble familier. Il va bientôt le reconnaître : c'est la où la gamma-bombe que testait Bruce Banner l'a transformé en Hulk ! Et c'est là aussi que de manière opportune Betty Ross et son père le Général "Thunderbolt" Ross ont choisi de se promener pour discuter un peu.



Là encore, un rayon surgi du ciel frappe tout le monde, redonnant forme humaine à Banner et mettant KO Betty et son père. Bruce les emmène dans une de ses caches dans le désert et découvre en quelques instants qu'ils ont été touchés par une forte dose de… rayons cosmiques. Bruce décide d'appeler tout de suite Reed Richards à New York.

Au même moment, à la surface d'un planétoïde artificiel au fin fond de l'espace, un Stranger kirbyesque se félicite que son plan élaboré en toute hâte se déroule bien.



En scrutant l'univers comme à son habitude, le Stranger est tombé par hasard sur un terrible danger et seuls Thing et Hulk, qu'il a déjà rencontrés, ont la puissance et le courage nécessaires pour l'assister dans sa tâche.

Thing a du mal à croire en sa bonne fortune : Banner l'a contacté juste quand il avait besoin de lui ! A bord d'un avion POGO, il est sur le point d'arriver auprès de Banner avec ses équipiers dans leurs capsules de survie quand le rayon laser qui transporte le Stranger lui impose un atterrissage en catastrophe. Le Stranger n'a aucun mal à prouver à Thing et à Hulk qu'il est plus puissant qu'eux et qu'ils sont des poupées entre ses mains, au cas où ils l'aient oublié depuis leurs dernières rencontres (Fantastic Four #116, Album Les Fantastiques n°19 pour Thing ; Tales To Astonish #89-91, Hulk Pocket Color n°2 ou Etranges Aventures n°39 pour Hulk). Le Stranger leur laisse pourtant leur libre arbitre et leur promet de ranimer leurs proches s'ils l'aident à sauver l'univers de la terrible menace de Pluto ! (non pas le chien de Mickey, plutôt le Seigneur de l'Hadès).



Pluto fait du Thanos avant l'heure : il a construit une machine infernale, alimentée depuis des siècles grâce à ses milliers d'esclaves. Elle génère un faisceau d'énergie pure qui semble déchirer le tissu même de l'espace !



Pluto veut créer le plus grand des trous noirs, capable d'avaler l'univers tout entier ! Même l'esprit limité de Hulk arrive à concevoir que Pluto lui-même sera une victime de son plan. Il s'en fiche ! Au moins il sera enfin parvenu à détruire les habitants haïs de l'Olympe, et il pourra régner en maître absolu des ténèbres éternelles… Hulk veut foncer dans le tas et le prend mal quand Ben tente de temporiser pour élaborer un plan d'attaque. Du coup, il commence à se bagarrer avec… Thing, laissant le Stranger affronter lui-même Pluto.

Pluto a l'avantage en se battant ici : il peut en appeler quand il en a besoin aux forces latentes de son royaume, aussi le Stranger finit-il par être dominé. S'en rendant compte, Thing et Hulk cessent de se battre et foncent à sa rescousse. Ils doivent d'abord se débarasser d'une horde de démons, puis d'un champ de force indestructible, jusqu'à ce que Ben comprenne qu'il est alimenté par leurs propres forces et qu'il leur suffit de rester immobile pour qu'il disparaisse. Alors que Pluto s'apprête à jeter le Stranger dans la fournaise de sa machine infernale, Thing et Hulk secouent la dalle en pierre sur laquelle il se tient et le font tomber lui !



J'adore le "Pluto perd son équilibre !", on dirait Balladur qui s'exprime ! Thing rattrape le Stranger pendant que Pluto est transformé en énergie et envoyé vers le trou noir, tandis que le feed-back détruit la machine et que le Stranger ramène tout le monde sur Terre.



Thing s'étonne que le Stranger ait récupéré aussi vite alors qu'il paraissait proche du KO. Celui-ci explique qu'il a joué la comédie, drainant une partie du pouvoir de Pluto pendant leur combat et feignant la défaite pour faire réagir les deux Terriens, car il savait que "leurs volontés indomptables étaient les seules vertus contre lesquelles même l'Hadès et son maître diabolique ne pourraient rien" (sic) Et c'est pour cela que le Stranger les avaient choisis eux et personne d'autre. Il ne reste plus qu'à réveiller les trois autres FF ainsi que Betty et son père et le Stranger peut repartir chez lui.

Kupperburg ne réussit pas un exploit sur cet Annual qu'il écrit et dessine. L'histoire est convenue au possible avec un final cucu-la-praline comme on aimerait en voir moins souvent. Les dessins sont bien mornes à l'exception de quelques panels qui rehaussent un peu le niveau. On comprend sans peine pourquoi Lug avait zappé cet épisode.
__________________
http://www.comicsvf.com

Les récaps (rigolotes) de Game of Thrones Saison 5

Stannis à Davos : On n'a rien pu faire, ils étaient au moins genre vingt-deux et puis y en avait un torse nu.
  #9  
Vieux 13/03/2012, 21h30
Avatar de sim theury
sim theury sim theury est déconnecté
Zuvembie
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: novembre 2003
Messages: 3 887
sim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frostsim theury se tape Emma Frost
Marvel Two-In-One #19
September 1976

Couverture : Jack Kirby +Frank Giacoia & John Romita (alterations)

Claws of the Cougar! 17 pages
Tony Isabella (plot), Bill Mantlo (script) / Sal Buscema /Don Heck


L'histoire :

En pleine nuit, une silhouette gracieuse s'introduit dans la chambre de la Chose au Baxter Building. Il s'agit de Tigra qui a besoin de l'aide des FF et comme la Chose a le sommeil lourd, elle doit employer les grands moyens pour le réveiller.


Y' rien à faire, les chats ca vient toujours se coller sur vot' lit.

Un jeté de lit plus tard, les deux héros, qui ne se sont jamais rencontrés, font connaissance dans la salle de gym de Ben.

Selon Ben, si Tigra a pu pénétrer les défenses du Baxter Building c'est parce qu'il les a endommagées lors d'une séance de muscu trop forcée.

Tigra n'avait de toute façon pas le choix. Elle cherche à stopper "le Cougar", un renégat issu du peuple chat. C'est ce même peuple chat qui l'a transformé en être mi-femme mi-félin afin de la sauver.


Et vas-y que j'te raconte ma vie en faisant des anneaux.

Le Cougar s'est emparé des Null-Bands que les FF ont utilisé pour détruire Tomazzoma la menace Totem (FF # 80 inédit).


Et voilà, si les FF avaient fait le ménage, on aurait échappé à cet épisode

Ben les croyait détruit dans le combat mais il n'en est rien.
Le peuple chat a confié à Tigra la mission de désarmer le Cougar avant qu'il ne cherche à prendre le pouvoir.

L'explication tourne court car Ben et Tigra sont attaqués par les hommes du Cougar qui profitent de la défaillance du système de protection du Baxter Building
Le duo en vient facilement à bout. Sur les hommes de main, Tigra trouve le traceur thermique qui a servi à la repérer.


La science a ses limites chez les FF: Les clefs sont toujours cachées sous le paillasson.

Grace au matériel de Reed, Tigra et la chose remontent la piste des Null-Bands jusqu'à une société de recherche où le Cougar travaille sous une forme humaine (Curt Raklin). Il a réussi à séduire Sheila Conklin la propriétaire qui, malgré ses doutes sur ces travaux, lui laisse carte blanche.


Les chats, c'est rien qu'des branleurs 8)

Quand Tigra et the Thing arrivent dans son labo, le Cougar les endort avec du gaz. A leur réveil, ils sont évidemment enchainés. Ben est installé sur un dispositif qui le relie au Cougar pour qu'il puisse lui prendre une partie de son pouvoir.

Ben et Tigra se libèrent au beau milieu du processus et le Cougar doit reprendre sa forme féline pour les combattre.


Les chats, ça flingue les vêtements aussi

Il dispose aussi des Null-Bands à ses poignets dont les rayons mettent la Chose KO. Mais grâce à Tigra, Ben reprend le dessus. Le Cougar se retrouve à terre à son tour.

Se sentant proche de la défaite, le Cougar saisit alors son arme ultime : un annihilateur à charge positive qui détruira instantanément ses deux ennemis.


"Attention c'est le parfum de Céline Dion, un seul geste et je … argh aaaaak."

Mais avant qu'il ne puisse l'utiliser, il reçoit une balle mortelle dans le dos. La tireuse est Sheila Conklin, la propriétaire du labo et la fiancée de Curt Ranklin alias le Cougar.

Elle avoue à Tigra et la chose qu'elle a toujours su quelle était la vraie nature de son fiancée et qu'elle se servait de lui et de son génie pour redresser l'entreprise et ses résultats. Mais Sheila ne pouvait pas laisser sacrifier des êtres humains à ce projet.


Bon ben, les chats ont une seule vie en fait. 8)

La chose, Tigra et Sheila s'éloignent en laissant derrière eux la dépouille du Cougar.


C'est mon avis et je le partage :

Ardue est la tache du chroniqueur face à un scénario aussi peu original que mal construit (Dire qu'ils s'y sont à mis à deux pour nous pondre ça). La seule ambition de l'épisode devait être de mettre un coup de projo sur Tigra (The Cat nouvelle version) assez peu intégrée dans le Marvel Universe à l'époque. Alors, on crée un vilain kleenex à motivations floues, sans réels pouvoirs et dont les projets laissent perplexes (voler l'énergie de la chose ?? comme s'il avait prévu sa venue …) et on y balance les deux héros en leur faisant faire n'importe quoi.

Le seul perso qu'il aurait été intéressant de développer est Sheila Conklin. Si on y réfléchit bien, voilà une femme qui pour sauver son entreprise de la faillite n'a pas hésité à avoir des relations sexuelles avec un chat et qui dès que ça tourne au vinaigre l'abat froidement d'une balle dans le dos. Autant de cynisme et de perversion, c'est assez rafraichissant.



"Non, pas Don Heck, non, non pas ça …Ouin ouin !"

Dure aussi est la mission du généalogiste sénile qui doit regarder ce comics.
Le seul artiste qui est à sauver du lot est Sal Buscema. Si on y réfléchit bien encore (après c'est finit, je vous rassure), voilà un dessinateur qui pour nourrir sa famille n'a pas hésiter à illustrer un scénario bancal et qui dés qu'il a livré ses planches se voit saccager froidement son travail par l'encrage mortel d'un Don Heck de passage. Autant de cynisme et de perversion de la part de Marvel, ca fait froid dans le dos.

Marvel-Two-In-One # 19 : "Tu pues le chat, tu pues le chat. Ce n'est pas ta faute"
(c'est celle de Isabella, Mantlo et Heck)


Le coin du

-LuG ne traduira pas cet épisode sans doute à cause du lien avec les évenements du Fantastic Four #80 qui lui aussi est inédit.
Rendons hommage au puissant Tomazzoma la menace Totem !
http://www.marvunapp.com/Appendix3/tomazoomaff.htm

-Cet épisode prend place entre les Spécial Strange n°14 & 15

-Cette apparition de The Thing se situe entre Marvel Two-In-One # 18 et Fantastic Four # 166

-Tigra apparait entre Marvel Chillers # 4 et 5

-Cougar, Sheila Conklin, Null-Bands ne feront plus d'autres aparitions.
http://www.marvunapp.com/Appendix/cougar.htm


Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 08h00.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !