Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui ne prend pas de vacances... > > Critiques > Critiques VO et VF des forumers

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 09/11/2015, 17h00
Avatar de Eddy Vanleffe
Eddy Vanleffe Eddy Vanleffe est déconnecté
Masog, crapaud sado/maso
 
Date d'inscription: mai 2015
Messages: 1 627
Eddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titans
Eddy's top 10

EDIT: j'ai tout bien à jour comme je le voulais. Merci pour vos retours



Comme beaucoup de fans de ma génération, je n'ai pas été attiré par le dernier fils de Krypton. Le coté supruissant, inhumain et trop généreux, enfin pour mieux dire: "The Truth, justice and the american way", ça passe mal chez moi. Quand on a lu des Judge Dredd, des Marshall Law ou même certains Batman, les aventures du boy-scout en slip rouge paraissent un chouïa neuneus!! Ce sont ses nombreux avatars qui m'ont peu à peu amené au personnage. C'est le premier épisode d'Astro City mettant en scène le Samaritan qui m' a marqué. Kurt Busiek y livrait un hommage vibrant. Plus tard Le Supreme d'Alan Moore ressucitant le "Sense of wonder" propre aux comics du "Silver Age" m'a replongé dans le bain. J'étais désormais mûr pour lire l'original qui a quand même inspiré du beau linge: Jugez plutôt:
1- Whatever happened to the Man of Tomorrow ? Par Alan Moore, Curt Swan et George Perez


Comment finir une série qui a débuter dans les années 40? Ce fut le challenge qu'Alan Moore (pas encore béatifié par le gotha des comics-addicts) releva avec brio. Cette histoire au contenu déjà méta-textuel, raconte les dernières aventures de Superman et la fin de son univers innocent. Voilà le pitch: les vilains lassés d'être des guignoles innofensifs décident de se mettre à la page et se muent en meurtriers sanguiaires. Rapidement Clark Kent est démasqué, ses ennemis se liguent contre lui. Tout se précipite et Superman est obligé d'organiser une résistance afin deprotéger ses proches. La dernière bataille s'annonce rude. Là où la magie opère, c'est dans l'écriture subtile mi désabusée, mi naïve à l'excès pour un résultat 100% hommage aux temps anciens. Tout le bestiaire kitsch est là: le chien Krypto, la Légion du XXXIième siècle, Supergirl, les potions à super pouvoirs. C'est avec beaucoup d'émotions qu'Alan Moore les restitue. Ainsi la peine de Superman est palpable lorsque ses amis se disputent où avouent leur affection à son endroit. Ils sont tous dans des pièces différentes, mais rien n'échappent vraiment à notre kryptonnien. Krypto sort de son rôle de chien: une allégorie de la fidélité! Une merveille! Un adieu ! Moore signe là une sorte d'avertissement à ses éditeurs. Il semble leur cirer: Voici ce à quoi vous renoncez, repentez-vous mécréants ! Quelques mois plus tard, DC faisait table rase de toute l'histoire DC dans La Crisis on Infinite Earths et et amenait John Byrne avec Son Man of Steel asceptisant le "Big blue". On aurait du lui dire à l'époque: DC, c'est pas Marvel ! Urban va le publier en ùars 2016 sous le titre: Les derniers jours de Superman
2- For the Man Who Has Everything par Alan Moore et Dave Gibbons


Wonder Woman, Batman et Robin voyagent vers la Forteresse de Solitude dans le but de fêter dignement l'anniversaire de Superman. Ce qu'ils ignorent, c'est que ce dernier a déjà reçu le cadeau qu'il nattendait pas. Une plante gréfée à son torse lui exauce tous ses désirs dans ses rêves. Saura-t-il du fond de se béatitude absolue, revenir vers nous en faisant le sacrifice de son bonheur? De leur coté ses amis survivront-ils à la menace qui abbatu Superman si facilement? Cette histoire est tellement culte qu'elle a été adaptée assez fidèlement en animé au sein de la Ligue des Justiciers. Les artistes qui sont à bord sont ceux qui firent Watchmen dans la foulée. L'écriture est subtile, avec un soupçon de féérie teintée de cette délicieuse ironie britannique (la scène des cadeaux à la fin) donnant des lectures sortant toujours de l'ordinaire. Urban la le publier en supplément du précédent en mars 2016

3- All-Star Superman Par Grant Morrisson et Frank Quitely


Superman est un personnage propice aux fables à la fois hors du temps et aux concepts de science-fiction délirants. C'est ici Grant Morrisson qui donne de la voix dans les foulées du grand Moore. On est ici dans un récit parallèle à "Whatever happened..." à savoir qu'on cherche à donner une finalité et une conclusion à la gigantesque saga de Superman. Le format se prête fort bien à une adaptation des douze travaux d'Hercule , chaque épisode narrant une péripétie inscrite dans une histoire plus large et plus complexe. Superman découvre après une mission à l'intérieur du soleil, que celui ci s'il lui donne ses pouvoir peut aussi lui être néfaste. Conscient de sa mortalité, Le kryptonnien décide de faire un leg à l'humanité en accomplissant l'impossible. Certains chapitres sont au delà du génial, à la charge émotionnelle hallucinante (l'anniversaire de Lois ou l'histoire du dernier couple de Kryptonnien. A chaque page sa trouvaille graphique ou son délire conceptuel comme la dimension inversée, les voyages dans le temps et autres plantes mangeuses de soleils miniatures. Virtuose et frappadingue, voilà ce à quoi devrait ressembler l'ordinaire du comics, mais si c'était le cas...Où serait l'extraordinaire? Dispo chez URBAN

4- Superman For All Seasons par Jeph Loeb et Tim Sale.


Beaucoup de récits retracent les débuts de la carrière de l'homme d'acier. Ca n'aurait pas d'interêt s'ils ne prenaient pas des points de vu diamétralement opposés les uns des autres. Concentrons nous sur celui-ci. Structurée en quatre chapitres qui ont pour décor chaque saison, l'intrigue se déroule sur la première année de Clark Kent en tant que héros. J'insiste sur Clark Kent, tant sa vie humaine prend le pas sur le reste. Clark est donc une jeune bouseux du Kansas aux pouvoirs qui n'ont dégal que son coeur, énorme. Partagé entre son amour et son immense loyauté qui le lie avec ses parents adoptifs et le désir de faire plus, pour plus de gens, il carresse le soir venu son vieux chien débonnaire en ne pouvant pas s'empêcher d'entendre sa famille s'inquiéter ni les cris d'un monde bien trop malheureux. Sa décision prise, il se retrouve à Metropolis, fief des arrogants comme ce Lex Luthor cupide et sans scrupules. Décidemment le mal peut revêtir de bien étranges atours. Sans doute l'oeuvre la plus mélancolique et la plus poétique de Jeph Loeb qui a su mettre en scène la dualité de la vie de l'orphelin des étoiles, partagé entre deux mondes, deux villes et finalement deux femmes. Tim Sale quant à lui dessine Clark plus rond, plus pataud au cou de taureau, retranscrivant la maladresse d'un jeune homme et d'un super-héros en début de carrière. Profondémment humain, le récit possède un fort pouvoir d''évocation du monde rural américain à la Steinbeck. Les couleurs de Bjarne Hansen ajoutent une vraie palette "saisonnière" à l'objet et achève d'en faire un chef d'oeuvre. Panini l'avait publié pour l'instant plus disponible.

5- Red Son par Mark Millar, Dave Johnson et Killian Plunkett


Cette fois ci pour retrouver une certaine fraicheur, on change notre encapé de terroir. Et s'il n'était pas tombé au fin fond du Kansas, mais au beau milieu d'un Kholkoze en Géorgie. La géopolitique mondiale aurait été totalement différente. C'est donc un Superman socialiste convaincu qui devra s'opposer à un Lex Luthor droit dans ses bottes comme seul espoir du drapeau américian dans la course à l'armement. Il est étonnant de voir comment Mark Millar d'habitude si outrancier, s'y prend pour décrire deux mondes sans trop diaboliser l'adversaire de toujours des USA. Le collectivisme est abodré par petites touches sans étouffer une histoire, ni la transformer en propagande idiote. On se prend même parfois à regretter un peu la verve canaille de l'écossais. Il reste donc néanmoins une incroyable histoire de Camarade Superman qui parvient à rester lui même dans un univers si différent. Il travaille surtout à décrire un monde cohérent et parvient à une conclusion historique pour une histoire de Superman. certains disent que grant Morrisson aurait soufflé la chute mais il n'en reste pas moins qu'elle fonctionne à merveille. Une bonne relecture du Mythe. Panini l'avait publié pourl'instant insiponible

6- It's A Bird par Steven T Seagle et Teddy Kristiansen




Encore un livre difficile à aborder mais encore plus à contourner. Superman n'apparaît pas, il n'existe pas. Un auteur de comics qui vit ce qu'on appelle un mauvaise passe, se voit offrir le job qui tue: Ecrire Superman. Mais l'inspiration lui manque, le personnage éloigné de ses préoccupation d'homme d'aujourd'hui ne l'inspire pas. Il va donc réfléchir à la signification et à la symbolique de l'homme d'acier dans la société dans laquelle il vit, pour les enfants, ses proches, la ville. Steven T Seagle sort de ses oripeaux de comics book writer pour s'offrir les habîts de l' essayiste dans une mise en abyme vertigineuse. La réflexion entre l'auteur, son livre et son public est à mi chemin entre Daytripper des frères Moon et Ba ou Understanding comics de Scott Mc Cloud. Ce livre est fait pour ceux qui pensent qu'ils n'aiment pas Superman tout en adorant ce qu'il represente encore mieux que les autres: L'héroïsme. Urban va le republier en 2016


7- SUPERMAN SECRET IDENTITY PAR Kurt Busiek et Stuart Immonen.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : dc-deluxe-superman-identite-secrete.jpg
Affichages : 64
Taille : 62,1 Ko
ID : 6510

Comme je le précisais dans le préambule, C'est Kurt Busiek qui m'a rapproché de l'homme de demain. Son écriture mélancolique profondément respectueuse, son empathie pour l'homme de la rue et son sens du merveilleux au quotidien en font un auteur exceptionnel pour décrire une histoire à la fois réaliste et un pur fanstasme imossible. Il se sert pour cela ce cette période bien charnière qu'est l'adolescence, entre la fin d'une enfance de rêve et le début d'une période bien plus compliquée où chacun se sent bien paumé. Son Clark Kent vit dans dans le vrai monde et se retrouve du jour au lendemain le seul métahumain. Son parcours dès lors touve une certaine parenté avec celui de ce bon vieux Peter parkeroù chaque dialogue trouve un double sens à cheval entre la métaphore et la mise en abyme de l'appretissage de la vie. Son aventure se déroulera donc de manière vraisemblable,en vieillissant, sans némésis, avec une famille mais tout en respectant les fondamentaux du héros dans des scènes toujours poétiques. Si on ajoute à cela l'ésthétique clair-obscur et les paysages grandioses dessinés par Stuart Immonen dont la perfection n'oublie jamais le rendu émotionnel, on obtient un mariage sublime et une bande dessinée aux antipodes du Dark Knight. Il fallait l'oser si on y réfléchit. Disponible chez URBAN


8- Lex Luthor: Man of Steel Par Brian Azzarello et Lee Berjemo


Lex Luthor est un homme important, vereux et sans scrupules. Alliant deux compétences particulières, la finance et la recherche, il est ainsi persuadé de représenter ce que l'humanité a de mieux (au sens performant). Toujours à la recherche d'un quelquonque progrès, sa course est stoppée en plein vol par l'apparition d'un extra-terrestre qui tel un ange biblique vient remettre l'homme à sa place. Chaque exploit du kryptonnien exonère les humains de prendre en main leur propre destin. C'est insupportable pour un homme comme Luthor. Et oui, c'est le point de vue de la némésis qui est cette fois pris en compte pour un récit complexe, sombre et mature. C'est la personnalité de Lex qui est explorée, pour en faire un homme certes crapuleux, mais aussi au magnétisme animal étonnant. Il n'hésite pas non plus à jouer les paternalistes avec ses employés. Sa motivation ne connaît pas de limites tout comme sa foi en son propre destin. En cela il se pose en véritable "homme d'acier" résolu à un jour dépasser cet arrogant alien volant. Lee Berjemo dessine dans le ton de l'écriture, des scènes nocturnes idéales pour souligner les affres et les tourments d'un homme sombre qui voudrait être lumineux. Dispo chez URBAN début 2016



9- Superman Brainiac par Geoff Johns et Gary Frank

Si vous voulez lire ce qu'un Superman actuel peut offrir de meilleur, voilà certainement l'histoire à choper dans les magasins. D'abord un mot sur le dessin de Gary Frank qui rend hommage comme personne à Christopher Reeves, l'acteur qui restera pour des millions d'enfants le visage de Superman, et dont le destin tragique a terminé dans un combat digne de l'icône qu'il représentait en l'y associant désormais pour la postérité. C'est rare d'émotion à chaque image. L'histoire consiste à réintroduire la fameuse ville kryptonnienne en bouteille nomée Kandor. Cette cité a été miniaturisée et conservée par Brainiac qui collectionne les cultures planétaires commes des papillons. Cet être singulier qui se ballade dans vaisseau en forme de tête de mort (serait-til de la famille d'Albator?) a jeté son dévolu sur Metropolis. Entre saga d'action épique, et chronique du quotidien de Kent en civil, saupoudrée de révélations sur l'histoire de sa planète natale, l'histoire compile un peu ce qu'on devrait voir dans une nouvelle adaptation ciné du Surhomme. La fin est émouvante à souhait et Supergirl y fait un apparistion remarquée. Goeff Johns a fait dans l'iconique. Urban va republier le run de Johns sur l'homme d'acier, nul doute que ce récit sera de la partie. Dsipo chez URBAN sous le titre Geoff Johns présente Supemran tome 5

10- Superman Peace on Earth par Paul Dini et Alex Ross.


Peace on Earth est l'oeuvre qui pourrait s'attirer les foudres d'un grand nombre de lecteurs puisqu'il exploite à fond le coté "gentil" du personnage. Décrit comme une allégorie de la bonté qui fait le bien autour de lui, le récit abonde dans une surenchère de bons sentiments qui dégoulinent de guimauve. Superman est donc une sorte ange débonnaire surpuissant qui reprend la où le Bon samaritain des évangiles s'était arrêté. Il donne aux pauvres, nourrit les affamés, sauve les enfants et plante des sapins de Noël. La portée christique du personnage iconisé comme jamais fait de cet ouvrage une sorte d'écrit biblique apocryphe moderne distribuant la bonne parole à une humanité acquise. Le film de Bryan Singer reprend d'ailleurs cette vision du personnage en lui donnant dans l'espace des postures de descente de croix. Même si c'est assez éloigné de mes préoccupations habituelles, force m'est de constater que c'est une vision d'auteur à part entière qui prend en compte une facette effective du héros de Siegel et Schuster dans un format tabloïde grandiose autonome. La partie graphique signée Alex Ross (qui se découvre ici le nouveau Michelange du 9e art) fait partie des plus belles choses que vous pourrez lire en BD. C'est assurément unique et mérite sa place dans un Top 10. plus disponible pour l'instant.

Liste subsidiaire:
11- .Lex Luthor Président par Jeph Loeb, Jm De matteis, Joe Casey, Ed Mc Guiness etc...
changement interressant de statu quo dispo chez Urban

12- Our Worlds at War par Jeph Loeb, Joe Casey, joe Kelly, Mark Schultz, Ed Mc Guinness, Mike Wieringo et Kano
grosse guerre intergalactique très bien menée inédit en VF

13- The Death Of Superman par Dan Jurgens, Roger stern et Louise Simonson avec Jerry Ordway et Jon Bogdanove.
saga obligatoire même si un peu vieillote. Dispo chez Urban

14- Superman : End of century par Stuart Immonnen
Graphic novel très impressionnant graphiquement,plus de disponibilité.

15- Joker Emperor par Jeph Loeb, J-M De Matteis, Joe Kelly et Ed Mc guiness
La némésis de Batman change prairie pour une saga délirante et assez fun Dispo chez urban

Dernière modification par Eddy Vanleffe ; 10/11/2015 à 14h45.
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 09/11/2015, 17h06
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 672
arrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shanna
again.

J'aurais bien rajouter : Superman Birthright (Waid/Yu) et The Man of Steel de John Byrne (sinon JB va nous faire une indigestion de kryptonite)
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 09/11/2015, 17h24
Avatar de Fredeur
Fredeur Fredeur est déconnecté
The Buzz heel
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2003
Localisation: SR-2 Normandy
Messages: 35 379
Fredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic Man
Je suis un grand fan d'Alan Moore, mais son Whatever happened to the Man of Tomorrow? ne m'a laissé absolument aucun souvenir. Je ne sais même pas si je l'ai apprécié ou pas.

Et ton top me fait penser que je n'ai toujours pas lu les Superman de Johns et Frank.
__________________
mes ventes comics et TPBs
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 09/11/2015, 18h20
Avatar de zenita
zenita zenita est déconnecté
Le Boss, le Barca, la vie
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Nord (59)
Messages: 2 910
zenita prend Sasquatch au rugbyzenita prend Sasquatch au rugbyzenita prend Sasquatch au rugbyzenita prend Sasquatch au rugbyzenita prend Sasquatch au rugbyzenita prend Sasquatch au rugbyzenita prend Sasquatch au rugbyzenita prend Sasquatch au rugbyzenita prend Sasquatch au rugbyzenita prend Sasquatch au rugbyzenita prend Sasquatch au rugby
Je suis assez d'accord avec toi. Il manque pour moi Man of steel de Byrne et Superman for all seasons est le numero 1 pour moi

Bravo pour ton top
__________________
Je ne lis plus de comics mais je continue à venir sur le forum parce que y a vraiment des gars que j'apprécie avec qui je discute livres, musique, films, séries TV, Foot
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 09/11/2015, 21h14
Avatar de Zen arcade
Zen arcade Zen arcade est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: août 2005
Messages: 6 308
Zen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme Batman
Citation:
Posté par Fredeur
Voir le message
Je suis un grand fan d'Alan Moore, mais son Whatever happened to the Man of Tomorrow? ne m'a laissé absolument aucun souvenir.
Marrant, exactement pareil pour moi.
Par contre For the man who has everything m'est bien resté gravé en mémoire et constitue certainement pour moi le modèle indépassable de ce que l'on peut faire avec le personnage.
For all seasons et Birthright par exemple, c'est sympa à lire mais c'est complètement anecdotique face à l'Annual de Moore.
Man of steel, jamais lu. Je ne l'ai jamais trop écrit parce que ce serait avouer un point commun avec JB ( ) mais hum... John Byrne, bon, hein...
__________________
"There are very few legitimate reasons to kick your mother in the vagina." (Louie ep.5)
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 09/11/2015, 21h34
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 25 950
doop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madrox
Effectivement, je trouve for the man who has everything nettement au dessus de whatever happened
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 09/11/2015, 21h38
Avatar de Burlock
Burlock Burlock est déconnecté
Super Héros plus fort que ta mére
 
Date d'inscription: février 2009
Messages: 1 024
Burlock est le sidekick de Booster GoldBurlock est le sidekick de Booster GoldBurlock est le sidekick de Booster GoldBurlock est le sidekick de Booster GoldBurlock est le sidekick de Booster GoldBurlock est le sidekick de Booster GoldBurlock est le sidekick de Booster GoldBurlock est le sidekick de Booster GoldBurlock est le sidekick de Booster GoldBurlock est le sidekick de Booster GoldBurlock est le sidekick de Booster Gold
Itou, mais ces deux histoires sont tout de même dans le top des histoires de Sup', et le combo Moore/ Swan laisse réveur! Et surtout whatever happened reste gravé dans mes souvenirs de gamin, un choc quand je l'ai lu ( Chez Sagedition à l'époque non? ) !
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 09/11/2015, 21h41
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 25 950
doop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madrox
Franchement, secret identity aurait mérité d'être dans le top 10. Et j'ai détesté le luthor, extrêmement surcoté et creux comparé à LEX LUTHOR THE UNAUTHORIZED BIOGRAPHY. Le red son, aucun souvenir, ca m'est tombé des mains je crois.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 09/11/2015, 21h54
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 777
Man-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic Man
It's a bord est assez injustement méconnu ou laissé de côté. Perso, je le relis assez régulièrement. Rien à redire sur Red son, les histoires de Moore et All star.
Un top vraiment très bon pour ceux qui veulent se lancer dans ce personnage trop souvent caricaturé!
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 09/11/2015, 22h44
Avatar de Zen arcade
Zen arcade Zen arcade est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: août 2005
Messages: 6 308
Zen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme BatmanZen arcade est futé comme Batman
Citation:
Posté par doop
Voir le message
Franchement, secret identity aurait mérité d'être dans le top 10. Et j'ai détesté le luthor, extrêmement surcoté et creux comparé à LEX LUTHOR THE UNAUTHORIZED BIOGRAPHY. Le red son, aucun souvenir, ca m'est tombé des mains je crois.
Secret identity, oui, sympa. Faudrait que je le relise.
Le Lex Luthor, the unauthorized biography, par Hudnall et Barreto si je ne me trompe pas, je me souviens que j'avais bien aimé quand c'était paru chez Comics USA. A redécouvrir.
Le Azzarello - Bermejo, pas lu. Dès que je vois le nom Bermejo sur une couverture, je zappe.
Red son, jamais compris l'intérêt pour ce truc.
__________________
"There are very few legitimate reasons to kick your mother in the vagina." (Louie ep.5)
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 09/11/2015, 23h05
Avatar de FredGri
FredGri FredGri est déconnecté
Secret Identity of HB-Man
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Dijon
Messages: 21 606
FredGri péte des culs comme Plastic ManFredGri péte des culs comme Plastic ManFredGri péte des culs comme Plastic ManFredGri péte des culs comme Plastic ManFredGri péte des culs comme Plastic ManFredGri péte des culs comme Plastic ManFredGri péte des culs comme Plastic ManFredGri péte des culs comme Plastic ManFredGri péte des culs comme Plastic ManFredGri péte des culs comme Plastic ManFredGri péte des culs comme Plastic Man
Oui c'est pareil, certain titres ne m'ont pas laissé de souvenirs impérissables (Luthor, Secret origins, Brainiac, Peace on Earth) Tandis que d'autres sont encore gravés dans mon petit cerveau comme des trucs marquants (Whatever Happened, je reste encore scotché par la subtilité du truc, le Superman Annual est aussi une très bonne lecture, même si j'ai préféré le Swan, It's a Bird m'a énormément plu aussi !)
J'aurais bien mis en effet le secret identity qui fonctionne très très bien, très profond !
Je me souviens du Action Comics 761 aussi, par Kelly et German Garcia. Un excellent épisode, très très bien écrit, avec beaucoup de subtilité, sur la relation entre Superman, Lois Lane et Wonder Woman !
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 10/11/2015, 00h41
Avatar de Fredeur
Fredeur Fredeur est déconnecté
The Buzz heel
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2003
Localisation: SR-2 Normandy
Messages: 35 379
Fredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic ManFredeur péte des culs comme Plastic Man
J'adore aussi Secret Identity.
__________________
mes ventes comics et TPBs
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 10/11/2015, 01h22
Avatar de Eddy Vanleffe
Eddy Vanleffe Eddy Vanleffe est déconnecté
Masog, crapaud sado/maso
 
Date d'inscription: mai 2015
Messages: 1 627
Eddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titans
Merci pour vos commentaires mais je dois faire une révélation. Ce top est un copier coller d un vieil article de mon site masog.
J ai parfait ma connaissance du personnage depuis, et je dois bien avouer qu'il y a trop de Geoff Johns dans le top 10 à mon goût et je voulais modifier une ou deux entrées mais je cafouille encore un peu.
Je vais certainement le modifier demain essentiellement pour rajouter secret identity car comme le dit Doop, ça mérite clairement une place dans le top.
A de très rares exceptions près, je choisis des VF pour que cela soit accessible au plus grand nombre. Et parfois j'ai fait des choix personnels (dans les récits d'origines, je préfère all seasons , et secret origins à birthright ou Man of steel par exemple)
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 10/11/2015, 09h04
Avatar de Eddy Vanleffe
Eddy Vanleffe Eddy Vanleffe est déconnecté
Masog, crapaud sado/maso
 
Date d'inscription: mai 2015
Messages: 1 627
Eddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titans
Voilà le TOP 10 BATMAN (avec les images, je suis content)

1-The Killing joke par Alan Moore et Brian Bolland


L'Alpha et l’Omega du graphic novel sur Batman, malsain à souhait, l'histoire tourne autour de la personnalité du Joker, fou à lier, psychopathe et pourtant si pathétique et dérisoire. Le finish reste ce que j'ai lu de plus glaçant à ce jour. Dispo chez URBAN.

2- Dark knight returns par Frank Miller


Un rêve de fou, Comme Clint Eastwood, Bruce Wayne vieillissant ne sait pas raccrocher les gants, il rempile dans un avenir décadent où la guerre des gangs est le lot quotidien des Gothamites. Sublime, l'écriture de Miller à son paroxysme. Au son des articulations qui craquent et des explosions de bombes, le vieux lion veut en découdre et règle ses comptes avec Double Face, le Joker, et même avec Superman. Dispo chez URBAN.

3- Year One Par Frank Miller et David Mazzuchelli


Le mythe fondateur des origines de Batman, incontournable. Le commissaire Gordon enfile enfin un manteau à sa mesure en étant aussi important que le justicier noctambule. Profond, humain ce bouquin est la pierre angulaire du "Comics polar noir". Un précédent qui ouvrira la voie à tous les Brubaker, Rucka et Bendis. L’exceptionnel devenu norme. Novateur à tous les étages, indémodable. Le dessin de Mazzuchelli fait école lui aussi et que dire des couleurs… Que dire ? Dispo Chez URBAN.

4- Gotham by gaslight par Brian Augustyn et Mike Mignola


Le premier "Elseworlds" sur un monde paralèlle, paraît-il. On réinvente ici le mythe du Batman en le croisant avec Jack L'éventreur. Un récit à l'atmosphère envoutante. Mike Mignola tout en ombre forge son style dans ces pages. C'est beau, bien raconté et inventif en diable. La preuve qu'on peut aborder tout ce qu'on veut avec le Bat. Panini l’avait publié et Urban va surement le faire assez prochainement.

5- Mad love par Paul Dini et Bruce Timm


Bruce Timm, la maitre d'œuvre de Batman The animated Series, avoue son amour immodéré pour le personnage en adaptant son style à un récit dans la veine des plus grands. Paul Dini livre un script psychédélique où la folie n'a plus rien de drôle. Une fin d'une poésie sans égale. Harley Quinn rentre dans le coeur des fans par la grande porte. Et en plus il y a des requins...URBAN va le publier en décembre 2015.

6- Batman : the Black mirror par Scott Snyder, Jock et Francesco Francavilla


Ici, c'est Dick Grayson (Robin) qui met la cape du justicier, il affronte une Gotham city complétement barge et vole au secours de Barbara Gordon (Oracle-ex Batgirl cf The Killing Joke) dans une histoire à cheval entre Dragon Rouge de Thomas Harris et un drame Shakespearien. Le graphisme de Francavilla appuie encore l'idée d'un effet miroir dérangeant avec Year One. Dispo chez Urban.

7- Un long halloween par Jeph Loeb et Tim Sale


Conçu comme une suite directe à Year One, Un long Halloween est une enquête policière se déroulant sur un an de temps visant à appréhender un nouveau psychopathe nommé Holliday qui flingue un truand à chaque jour férié. Suivant sa marotte, Jeph Loeb fait un panel complet des ennemis et alliés d'un Batman, en tout début de carrière. Avec une bonne ambiance, pédagogique pour un néophyte, c'est devenu un des plus grands classique de l'homme chauve-souris. Dispo chez Urban ainsi que sa suite (un peu en deçà à mon goût) par les mêmes auteurs Amère victoire.

8- Batman : Faces par Matt Wagner


On sent que The Killing Joke a marqué les esprits. Faces tente cette fois d'expliquer la psyché torturée d'un Double-Face obsédé par les apparences. On y croie les freaks d'un cirque dans la tradition du film La monstureuse Parade. Une des histoires les plus dérangeantes sur le personnage. Matt Wagner adopte ici un graphisme entre Alex Toth et Mazzuchelli encore plus typé que d’habitude. Malheureusement ce récit reste inédit en France depuis sa publication éphémère dans un hors série Sémic de la fin des 90’s.

9- BATMAN : SILENCE par Jeph Loeb et Jim Lee.


C’est un peu le dernier volet le dernier volet d’une trilogie implicite écrite par Jeph Loeb. C’est un petit malin le bougre car il a su entrer dans le cercle des auteurs qui comptent pour le chevalier noir. Il fait des sagas auto-conclusives qui possèdent la particularité de faire un inventaire exhaustif de l’univers du personnage. Ici également on n’échappe pas au défilé de tous les personnages qu’on aime. Une fois encore cela fonctionne. Jim Lee appose son esthétique très léchée où même les moches sont beaux pour un résultat impeccable. Le pitch ? Un ennemi surgi du passé de Batman chamboule, sa vie, son œuvre et veut lui faire passer le gout du pain. Heureusement toute la bat-family soutiendra Brucie. Dispo chez URBAN.

10- Whatever happened to the caped crusader ? par Neil Gaiman et Andy Kubert.


Neil Gaiman conçoit souvent ses super-héros comme de nouveaux archétypes divins (American Gods), de nouveaux mythes et y apporte toute sa sensibilité d'écrivain et sa passion du théâtre. C'est une élégie sur la figure comme s'il s'agissait d'Arlequin. Les versions se croisent, se mêlent comme si Sophocle, Euripide ou Racine racontaient l'histoire en même temps. C'est majestueux et superbement mis en image par un Andy Kubert très mature et protéiforme dans son style. Publié par Panini mais Urban devrait le faire un jour.



Liste subsidiaire
11- Batman : The Cult (Enfer Blanc) par Jim Starlin et Berni Wrighston
Génial, barré mais plus dispo en VF depuis des années.
12- Gotham Noir par Ed Brubaker et Sean Phillips
Les auteurs de Criminal, Fatale etc… font du justicier une légende urbaine en pleines années 50 (climat LA confidential) Inédit en VF
13- Batman :Knight of vengeance par Brian Azzarello et Eduardo Risso
Variation du le thème du vengeur masqué par les auteurs de 100 bullets , superbe et un twist hyper bien vu mais inédit en VF librairie.
14- Batman Arkham asylum : par Grant Morrisson et Dave Mc Kean
Halluciné, une plongée au cœur de la folie sur des planches peintes très sombres mais un peu ardu pour le nouveau lecteur. Dispo chez URBAN
15- Batman : Ego par Darwyn Cooke
Encore un trip psychologique introspectif par Darwyn Cooke ça ne se refuse pas. Publié par Panini et indisponible.
Batman est un personnage fort propice aux one-shots assez exceptionnels et on pourrait en citer un quinzaine d’autres tellement les possibilités sont infinies. Chez Urban, Les Patients d’Arkham, Terre-2 et d’autres sont à conseiller fortement tandis que certains sont encore en attente d’une hypothétique traduction comme The Doom that came to Gotham qui mélange les univers de Lovecraft avec celui de la chauve- souris sous l’égide pourtant de Mike Mignola.

Dernière modification par Eddy Vanleffe ; 10/11/2015 à 09h11.
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 10/11/2015, 09h47
Avatar de gillesC
gillesC gillesC est déconnecté
Kennedy outillé
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Son Pellier.
Messages: 47 244
gillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister Fantastic
Citation:
Posté par doop
Voir le message
Effectivement, je trouve for the man who has everything nettement au dessus de whatever happened
Oh oui. D'ailleurs en single VO c'est un pôti bijou tout mignounet...


Très belle liste Sup' anyway.
à part peut-être le Loeb... et encore ! °°
Bon, comme Doop j'eus remonté le Secret Identity assez haut.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 14h38.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !