Précédent   Buzz Comics, le forum comics 2018 fois meilleur que les autres ;) > > Critiques > Critiques VO et VF des forumers

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #31  
Vieux 15/09/2016, 23h46
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
BKV addict
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 30 382
arrowsmith est agile comme Spidermanarrowsmith est agile comme Spidermanarrowsmith est agile comme Spidermanarrowsmith est agile comme Spidermanarrowsmith est agile comme Spidermanarrowsmith est agile comme Spidermanarrowsmith est agile comme Spidermanarrowsmith est agile comme Spidermanarrowsmith est agile comme Spidermanarrowsmith est agile comme Spidermanarrowsmith est agile comme Spiderman
Citation:
Posté par JulienSA80
Voir le message

@ Arrowsmith
Passé les épisodes scénarisés par les deux compères Lee et Choi, l'arrivée de Claremont m'a laissé un très bon souvenir tant d’un point de vue scénaristique qu'artistique, même si toutes les plots et personnages n'ont pas été suivis. J'ai arrêté la série (pas trouvé les albums reliés à l'époque et je ne connaissais pas encore les magasins spécialisés) au début de Charest et Robinson. J'ai repris avec la "refonte" de nova. Mais c’est vraiment que j’ai beaucoup moins « d’atomes crochus » avec cette série qu’avec mes Spider-man.
En étant un peu méchant, à moins d'être accompagné par un scénariste solide Jim Lee ne fait que du grand spectacle. Dommage.
Un peu cryptique pourtant le Claremont .... Cela devient réellement intéressant avec l'arrivée de Robinson puis Alan Moore qui enchaine. Si tu pousses plus loin il y a les version 2.0 et 3.0 de Joe Casey (pas tout lu à mon grand désespoir).

Et graphiquement cela suit (Charest, Phllips, Ferry, Bennet en forme, du Broome pas dégeux...).

enfin il y a les 4 excellents numéros du cross over avec les X-Men qui sont des incontournables (et Hughes en plus)
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #32  
Vieux 16/09/2016, 00h11
galactica+ galactica+ est déconnecté
Super Héros galactique
 
Date d'inscription: juin 2007
Messages: 647
galactica+ est une petite crotte de super héros pourri
Si je me souviens Claremont était là pour faire... Tapestry (bon je sors).
Réponse avec citation
  #33  
Vieux 16/09/2016, 15h33
JulienSA80 JulienSA80 est déconnecté
Super Héros qui passe au 20h00
 
Date d'inscription: juillet 2015
Localisation: Ile de France
Messages: 127
JulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan Didio
Citation:
Posté par arrowsmith
Voir le message
Un peu cryptique pourtant le Claremont .... Cela devient réellement intéressant avec l'arrivée de Robinson puis Alan Moore qui enchaine. Si tu pousses plus loin il y a les version 2.0 et 3.0 de Joe Casey (pas tout lu à mon grand désespoir).

Et graphiquement cela suit (Charest, Phllips, Ferry, Bennet en forme, du Broome pas dégeux...).

enfin il y a les 4 excellents numéros du cross over avec les X-Men qui sont des incontournables (et Hughes en plus)
Bonjour,
Certes c'était cryptique, mais je trouvais que l'on avait des choses à se mettre sous la dent. Claremont introduit de nombreux personnages (pas tous réutilisé par la suite d'ailleurs malheureusement), reprend les anciens qui auraient servir uniquement de kleenex dans le premier arc.
Sinon il faut que je vérifie mais je dois avoir les épisodes 31 à 50 chez mes parent (une partie VF et l'autre VO). J'avais commencé les Cats 2.0 enfin deux épisodes seulement. La troisième série, j'étais sorti de wildstorm...

Quant au cross avec les X-men je suis très mitigé (d'ailleurs je les ai revendu) même s'ils sont bourrés de fan service (Logan avec les griffes, Cole et Jean, le baiser de Kurt)
Réponse avec citation
  #34  
Vieux 16/09/2016, 15h34
JulienSA80 JulienSA80 est déconnecté
Super Héros qui passe au 20h00
 
Date d'inscription: juillet 2015
Localisation: Ile de France
Messages: 127
JulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan Didio
Citation:
Posté par galactica+
Voir le message
Si je me souviens Claremont était là pour faire... Tapestry (bon je sors).
Excellent !
Réponse avec citation
  #35  
Vieux 08/02/2018, 23h54
JulienSA80 JulienSA80 est déconnecté
Super Héros qui passe au 20h00
 
Date d'inscription: juillet 2015
Localisation: Ile de France
Messages: 127
JulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan DidioJulienSA80 a proposé before watchmen à Dan Didio
Bonjour à tous,

Pour cette nouvelle critique, j’ai eu envie de prendre l’angle du personnage plutôt que l’angle de séries. J’ai donc choisi de commencer par Venom.
Attention spoilers !

En guise d’apéritif, je vous propose un what if : et si l’araignée était devenu Venom. Scénarisé par Danny Fingeroth et dessiné par Mark Bagley et datant d’octobre 1989 en VO.



Je ne vais pas vous faire l’affront de vous indiquer quand et comment Spidey a récupéré le symbiote, je pense que tout le monde le sait. D’ailleurs ce what if commence par ça, cette construction permet de voir bien voir le moment où ça dérape et les conséquences de l’absence de séparation du symbiote. La base du what if en somme.



La divergence se produit quand Spidey va voir Curt Connors sur les conseils de Felicia au lieu de voir les FF qui sont surement en « vadrouille cosmique ». Tout de même cette « astuce » scénaristique encore valable aujourd’hui me fait doucement rigoler (Docteur Strange si tu nous regardes). Enfin bref, ceci va donc avoir pour conséquence la non séparation et le parasitisme de Spidey et non plus la symbiose.


Reed et Strange sont impuissants à séparer la symbiose plutôt le phagocytage de Spidey. La science et la magie sont impuissantes et Symbiospidey s’enfuit. Ben, Reed pas de mesures de sécurité, la pièce n’est pas remplie d’onde sonore pour bloquer l’évasion. Ça passe parce que tu n’es pas censé être un super génie.
En revanche, le fait que l’on ne puisse plus le retrouver a du sens puisqu’il use du spider sense et du camouflage.

Mais show must go on et hop conséquence de l’absence de Spidey Hulk tue des agents du SHIELD qui auraient dû être sauvé par Spidey. En parlant de Hulk, je trouve assez bon que déjà à l’époque on voulait l’exiler et qui se trouve derrière Strange, Reed. Pour une fois Tony n’est pas derrière. D’ailleurs on voit bien le changement par rapport aux comics actuels : Ironman est complétement absent.
Revenons à Hulk et son exil programmé, un trouble-fête vient empêche le rituel : le symbiote. Celui-ci relâche spidey et prend possession d’Hulk. Une fois libéré, nous retrouvons donc un vieillard à a place de Spidey.



Hé oui le symbiote a prélevé toute l’adrénaline de Peter Parker, un vrai vampire. Là où c’est intéressant c’est que dans un futur arc cette information sera reprise. Dans l’arc XXX dessiné par Ramos et scénarisé par Jenkins ou il est expliqué que Brock secrète plus d’adrénaline que la normale et le symbiote joue au vampire sur la glande thyroïde.
Privé de sa jeunesse Peter fait ses adieux à sa tante, un moment assez sobre mais efficace.

Finalement, Peter s’éteint doucement de vieillesse tout en continuant les recherches sur le symbiote. Reed cumule l’ensemble des travaux et crée un blaster pouvant éliminer le parasite.


Hulk-Venom affronte Thor et réussit en se laissant passer pour mort à le contaminer s’en suit un combat pour échapper au vampirisme avec la Torche et Captain Marvel. Toutefois, Reed refuse de se servir du blaster car les dieux peuvent mourir eux aussi. Il a surement fait une étude des risques : Venom Thor ou Thor mort. A moyen terme…



Finalement, c’est Flèche noire qui est appelé pour débarrasser du symbiote. Je ne vous spoilerai pas la fin de ce what if qui s’avère assez efficace et reprend plusieurs thèmes qui seront abordés par la suite dans l’univers Marvel : l’exil d’Hulk, la soif du symbiote d’adrénaline, les atermoiements des héros quant à la punition du mal. Les dessins sans être représentatifs du meilleur niveau de bagley sont agréables.
Au final, une histoire plutôt sympa qui sans révolutionner (pas le but des whats if de toute manière) le bousin a ouvert quelques pistes assez intéressantes.



Enchaînons avec la première minisérie de Venom : Venom lethal protector datant de fevrier 1993 par son créateur David Michelinie. 6 épisodes qui vont lancer Venom dans une nouvelle direction hors de New York. Toutefois le tisseur n’est pas très très loin.





Episode 1
Mise en situation : la Californie, son pont et une première scène avec une femme se fait agresser dans une ruelle sombre, elle est sauvée par Venom qui stoppe définitivement le voyou.





Le ton est donné, la différence avec Spidey est plus que clairement affichée, avec le recul la justification et l’absence de remord est très intéressante au niveau de la psychologie du personnage.

Les frasques de Venom ne passent pas inaperçues et l’info parvient à Peter qui « séance flashback » se remémore l’historique du symbiote et l’aiguillon de la responsabilité pointant son nez Spidey décide de partir arrêter Venom.


Venom quant à lui ne peut trouver d’endroit où se reposer, nous apprenons qu’il a de la famille dans cet état : son père mais qu’a priori il ne tient pas à revoir. Il se demande s’il va finir comme les sdf dans les parcs et à ce moment justement des sdf se font molester par des costumes cravate avec mitraillette. Venom s’interpose et c’est là que Spidey arrive. Mais on avait un accord lui dit Venom, et comme le signale Venom ces personnes ne sont pas vraiment gentilles.


Spidey les stoppe mais perd Venom qui suit les sdf jusqu’à leur repère secret dans les entrailles de la ville. En chemin les sdf lui parlent des pressions exercées par un businessman pour les chasser. A noter que tout le monde ne fait pas confiance à Venom malgré le fait qu’il les a sauvés. Il est d’ailleurs assez amusant de voir que celui qui s’oppose est représenté comme un exalté.


Et deux fouisseurs à la solde de ce Roland Treece les ont repérés. Et nous ne pouvons pas dire qu’ils veulent faire ami ami, ils sont là pour casser, pulvériser du sdf avec leur armures complètement délirantes. Seulement ils tombent sur Venom qui forcement ne se laisse pas faire. Le combat s’enchaine jusqu’au moment où le sol s’écroule et il tombe dans une ville qui semble assez ancienne. Nous avons remonté le temps s’écrit Venom et la Cliff.

Episode 2
Ouf, pas de voyage dans le temps, seulement la découverte d’une ancienne ville qui avait glissée dans une faille et recouvert par la nouvelle. Le combat se conclut de façon plutôt expéditive avec la mort des deux conducteurs d’armure. Petite illustration que je trouve assez subversive avec un Venom en policier.



Bref, un vote est effectué pour savoir si Venom doit être accepté dans la communauté et pourra y rester. Pendant ce temps, Spidey fait quelques recherches et voit qu’Eddie a de la famille à proximité. Après une approche sans succès en tant que Peter Parker il retente en tant que Spiderman d’ailleurs pas très malin si on y pense car il est facile de faire 1+ 1 quand deux personnes dont une masquée vienne cherche le même renseignement.



Heureusement, une femme de ménage va révéler le passé jusque-là inconnu d’Eddie. Ou l’on voit une recherche de reconnaissance du père plus que marqué. Comme le dit Spidey ceci ne l’avance pas beaucoup pour trouver Venom, mais donne encore plus d’épaisseur au personnage.


Entretemps le vote a eu lieu et nous avons droits au deuxième extrémiste anti Venom une espèce de pasteur fanatique. A croire que tous les gens équilibrés veulent vivre à côté d’un symbiote extraterrestre à la morale plus qu’ambiguë.



Le choc pour Venom mais celui-ci a très vite une idée pour se faire intégrer : creuser du côté de Treece, s’il arrive à le sortir de l’équation peut être qu’ils voudront bien de lui. Donc il se rend dans les bureaux de Treece ce qui ne lui révèle pas grand-chose au final, sauf qu’il y aurait bien quelque chose à cacher et que les pressions des sdf ne sont pas au pif. C’est le moment ou l’intrigue avec le personnage dans l’ombre passe au premier plan avec l’apparition du jury.

Episode 3
Venom se trouve face au jury, organisé par le père du gardien que Venom a tué lors de sa première évasion. Le monologue permet à Venom de s’échapper.

Ce numéro va être marqué par deux autres affrontements avec le jury qui tournent toujours à l’avantage du Venom. Il faut dire que ses pouvoirs sont grandement efficaces pour se camoufler et riposter. Le troisième affrontement se termine par l’intervention d’un nouvel acteur en effet sous couvert du nom de Roland Treece la fondation pour la vie et Carlton Drake capture Venom.


Episode 4
Changement de dessinateur pour les trois derniers épisodes.
Le but de la fondation pour la vie est de prélever des « graines » les enfants de Venom. Il me semblait que les symbiotes ne pouvaient avoir qu’un seul descendant… Bref le processus est douloureux et après avoir tout prélevé…

Pendant ce temps la Spidey fait du Spidey arrestation de braqueurs, téléphone à Mary-Jane et panique dans un super marché ou nous découvrons le premier symbiote féminin. Heureusement pour Spidey, l’expérience lui permet de pousser le symbiote dans ses retranchements et de s’enfuir. Spidey s’accroche et découvre la base due la fondation pour la vie ou on lui présente suite à la séparation avec son symbiote un Eddie Borck inanimé.


Episode 5
Spidey n’est pas dupe et indique que Venom est un trompe la mort d’ailleurs n’était que dans un état de catalepsie temporaire. Spidey fonce chercher Eddie tandis que du côté de Roland treece on prépare la suite des opérations.
Spidey rencontre les fils et filles de Venom qui manifestent des capacités légèrement différentes : jets d’acides, expulsion de toile.


Eddie qui a réussi à s’enfuir se joint à la fête et tente de rallier ses enfants : sans succès.
Vite débordés, ils arrivent à la conclusion que Venom serait un plus, ils récupèrent donc le symbiote. Et ils découvrent que le rayon vieillissant a un effet sur les symbiotes, Venom neutralise Spidey pour détruire tous les symbiotes. Carlton Drake voyant ce résultat prend l’option destruction de base et tout le monde s’enfuit de son côté. Toutefois, la prochaine étape est la Californie.

Episode 6
Roland Treece a mis en œuvre son plan de « destruction » des sdf à l’aide d’explosifs. Le sdf ont prévenu le conseil en soulignant bien l’erreur d’avoir refusé l’intégration de Venom.
Venom lui cherche l’explication de cette confrontation entre les sdf et Treece et il s’agit d’or qui serait enseveli au même endroit que la cité des sdf. Venom est fou de rage de voir que le plan prévoit de faire tout sauter la cité souterraine pour récupérer l’or.
Spidey ayant entendu Venom prononcer le nom de Roland Treece se rend sur le chantier ou il croise Venom.
Celui-ci se sert du symbiote pour l’immobiliser et lui parler du plan de Roland Treece. Spidey font donc une nouvelle fois équipe avec Venom pour empêcher l’explosion. Nouveau combat contre les fouisseurs. Et Venom capture Roland Treece en s’exposant aux flammes.


Au final tout est bien qui finit bien, la mairie récupère l’or, Treece va en prison, Spidey rejoint New york en indiquant que Venom semble être du bon côté et qu’il en a assez d’être éloigné de sa femme. Et les sdf font un nouveau vote pour cette fois intégrer Venom dans leur communauté.

Pour conclure:


- Les plus :
- Globalement cette mini est cool et se relit sans déplaisir de nombreuses années après.

- Les dessins de Bagley et de Lim font bien le taff. Et se je prefere le style de Bagley, le Venom de Lim bien massif est cool.

-De nombreux éléments assez intéressants et un changement de lieu plutôt bienvenue pour Venom. Ceci l'éloigne vraiment de Spider-man qui au final même s'il peut bourlinguer beaucoup sort assez rarement de New York. De plus, une communauté, un love interest potentiel, la famille... Beaucoup de choses laissant présager des plots intéressants (pas forcement le cas sur la suite de la série, mais bon...)

- Plusieurs adversaires bien trouvés dont le jury que sur le principe je trouve très bon (j'exclus Treece).

- On sort de NYC


- Les moins :
- Il se passe beaucoup de choses, mais certains points restent vraiment superficiels. Par exemple le jury que je trouve très intéressant de par sa création lié à la mort d’un personnage qui souleve une certaine ambiguïté dans la morale de Venom puisqu’il croit protéger les innocents mais il a lui-même tué un innocent. Toutefois, il ne se propose pas de se rendre pour purger sa peine. Au final sur les 6 épisodes, ils sortent bien vite de l’équation c’est assez dommage. Je ne crois pas d’ailleurs qu’ils aient eu une autre apparition.

- les anti venom de la communauté, comme je l’ai déjà précisé le fait que les personnages opposés à Eddie soient presque des caricatures et volontairement écrits comme antipathiques donne une sensation biaisée. J’ai eu la sensation à la relecture qu’il fallait que Venom soit un héros et c’est fait au forceps : le nombre de fois ou les sdf regrettent l’issue du vote est assez frappant. Au final c’est un héros avec des méthodes brutales : un héros lethal protection.

- les petites facilités, L’or est trouvé mais pas la cité des sdf car ce n’était pas tout à fait au même endroit ??? Mais alors Treece c’est vraiment un naze.

- la neutralisation de Spidey plusieurs fois par Venom. Alors il me manque certains pans de l’historique notamment le fameux accord entre Spidey et Venom. Toutefois, le but de Venom a toujours était de tuer Spidey et il l’a ici deux fois à sa portée et il ne fait rien ??? Autant pour l’épisode 6, il fallait sauver les sdf, mais dans la base de la fondation pour la vie… le changement vilain antihéros est un peu trop brutal il y avait surement d’autres manières de faire.
De plus cela sert aussi d’excuse à Peter pour rentrer chez lui.
"Tu comprends MJ il ne m’a pas tué donc il est devenu gentil".

- les regrets :

Le passé d’Eddie qui apporte une base intéressante, mais n’explique pas vraiment son côté psychotique (enfin ça comme pour tous les antihéros cela dépend du scénariste). Pour le coup la mini Venom les origines du mal allaient plus loin et dénotaient déjà un caractère fuyant et manipulateur d’Eddie (une future review ??)

Mon exemplaire qui vieillit assez mal : pages complètement jaunes.


Avis : Oui mais car si l’aspect nostalgique joue pas mal car il s’agit d’un des premiers comics que j’ai achetés en album relié, certaines choses peuvent faire tiquer aujourd’hui.

Dernière modification par JulienSA80 ; 11/02/2018 à 23h22. Motif: modif conclusion
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
En route vers les 20 ans JulienSA80 Forumers 9 13/07/2015 01h01
Le topic de la route Canadian 4 Life Brêves de comptoir 1 06/07/2009 23h08
Sur la route de Memphis Moma A vos crayons !! 1 07/06/2006 12h34


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 00h02.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !