Précédent   Buzz Comics, le forum comics du Grand Débat. > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #31  
Vieux 10/03/2019, 18h18
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Green Arrow #50
Je n'ai pas suivi Green Arrow depuis quelques temps, ayant lâché en VO et suivant uniquement en VF. J'ai cependant pris ce numéro, le dernier de ce volume... et je n'en suis pas déçu ; notamment parce que je deviens très curieux de ce que DC va vouloir faire d'Oliver Queen, maintenant.
L'épisode est une chasse-à-l'homme... chasse-au-Green-Arrow, plutôt. Black Canary se révèle être encore employée par le service d'espionnage dont elle a fait partie des années auparavant - et elle doit s'emparer d'une cible ; Oliver. Notamment parce qu'il dispose, depuis la Justice League de Snyder, d'une étrange boîte, sensée anéantir la JL en cas de besoin. Beaucoup veulent cette boîte, et Dinah veut notamment accomplir sa mission mais aussi forcer Ollie à tout arrêter... parce qu'il est sur la corde raide, depuis la mort de Roy Harper.
Tout ça est très solide. Les scénaristes Collin Kelly & Jackson Lanzing maîtrisent bien leurs personnages, et les interactions sont autant bonnes que cohérentes. Le "procès" de Green Arrow par une jeune hacktiviste est cohérent, la réaction d'Ollie l'est tout autant à tout ça, et l'attitude de Dinah évolue dans un sens logique ; c'est logique, c'est propre, c'est efficace.
Les auteurs organisent une descente aux enfers pour le héros, qui finit exilé de sa ville... et fait face à la fameuse boîte ; qui
Ce qui le pousse à adopter une posture terrible, après un discours sur lui-même plein de sincérité brutale mais juste. Le final est donc le contact au sol après cette fameuse chute infernale - et ça fonctionne vraiment, même si du coup j'attends vraiment de voir la prochaine orientation.
L'ensemble est hanté par un rythme puissant mais désespéré, qui convient au propos général ; c'est dur, c'est sec, c'est brutal. Très efficace. Javier Fernandez illustre cela, j'avoue que j'apprécie son style même si j'ai conscience que ce n'est pas forcément "beau" ou très détaillé ; j'aime son trait, et son aspect épuré.
En définitive, ce #50 est surprenant : pas un numéro anniversaire, pas une relance, mais une fin terrible pour Green Arrow... qui perd tout, encore une fois. Mais ça ne fait pas répétitif, c'est pertinent, cohérent et terrible. Une très bonne lecture - en attendant une relance, sûrement sombre, mais qui m'intéresse !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #32  
Vieux 10/03/2019, 18h59
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Female Furies #2
La lecture du #2 me plonge dans une perplexité similaire à celle du #1 : il y a beaucoup de bonnes choses, d'idées pertinentes pour un fond dur et terrible, il y a une bonne utilisation de tout le 4th World de Jack Kirby... mais tout ne fonctionne pas, loin de là.
Le propos de la mini-série est complètement féministe, et complètement adapté à "l'ambiance" actuelle : Aurelie est clairement abusée par Willik, qui profite de son pouvoir pour l'agresser sexuellement ; Granny Goodness le sait, et l'accepte en espérant que ce sacrifice (qu'elle a elle-même subi) puisse lui permettre de s'avancer dans la géopolitique de Darkseid ; et les autres Furies refusent même de croire Aurelie, et la jugent brutalement et sévèrement. C'est terrible. C'est d'une violence rare, car elle est crue, directe, et surtout terrible "réelle" - car l'affaire Weinstein rappelle que cela existe, hélas, dans notre monde. Cette histoire ne fait qu'adapter dans le 4th World ce que notre société créé également ; horrible et terrible.
Par contre, si le propos est fort et pertinent, la forme adoptée n'est pas très bonne : tout cela est fait sans gant, mais sans que ça fonctionne, en fait. Les rebondissements s'enchaînent, mais c'est trop sec et rapide. C'est quand même mieux que le #1, parce qu'il y a plus de cohérence interne, mais ça reste... assez abscons, en fait. La forme n'est pas top, et Adriana Melo livre des planches qui ne sont toujours pas "belles", avec une narration très "facile".
Cecil Castellucci livre une oeuvre d'une brutalité totale, mais oublie un peu de "bien" raconter son histoire. Ce sera sûrement un titre important pour ce que ça raconte, mais j'espère que les auteures finiront par raconter "mieux" leur histoire... car, je le répète, le propos est fort, et très utile (hélas) dans notre période.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #33  
Vieux 13/03/2019, 14h07
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Superman #9
Je le disais dans mon retour sur le précédent numéro : je n'adhère pas à l'idée de vieillir Jon... mais je n'ai rien à reprocher aux numéros de cette saga pour l'instant. Cette troisième partie, ici, confirme ma position.
Bendis continue de jouer sur deux tableaux : les réactions émues de Lois & Clark au retour et au vieillissement de leur fils, un peu "fortes" voir surjouées, mais quand même cohérentes ; et le récit de Jon sur son temps passé, ailleurs notamment sur Terre-3. Et ça fonctionne.
La vision d'Ultraman est pertinente, la narration par voix-off de Jon est bonne, et on retrouve encore le "cœur" du gamin si attachement créé par Dan Jurgens mais subtilement finalisé par Pete Tomasi. Je demeure fondamentalement déçu de ce vieillissement, mais les épisodes se suivent et se lisent bien, avec un Jon sympa' et touchant, avec un Ultraman terrible et pathétique.
Ivan Reis livre de jolies planches dans le présent, Brandon Peterson offre des dessins corrects pour le passé. Même si je n'aime pas son style, ça se lit bien et sans déplaisir.
Rah. J'aimerais pouvoir casser du sucre sur le dos de Bendis en disant que c'est nul - mais ce n'est pas le cas ; ça se lit bien. A voir, donc, la fin de la saga, pour voir le cœur du projet, afin de juger dessus. Mais le chemin pour y parvenir est une lecture agréable !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #34  
Vieux 13/03/2019, 14h39
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 408
Slobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme Starman
C'est dingue parce qu'on pensé qu'il vieillissait Jon pour laisser le role du "jeune" superboy à conner. Mais Conner est vieillit lui aussi (Il a de la barbe ^^ ).
Du coup les deux se rapproche en age ce que je trouve totalement con.
J'aurais laissé Jon en superboy jeune et Conner avec un nouveau nom en jeune adulte (Pourquoi pas Legacy ^^ ).
Réponse avec citation
  #35  
Vieux 13/03/2019, 14h46
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Il n'est pas interdit que Bendis "trolle" et nous fasse une révélation en fin de story-arc.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #36  
Vieux 13/03/2019, 14h48
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Justice League Dark #9
Bon sang, que c'est bon ; c'est toujours aussi bon, et beau, même si James Tynion IV s'amuse à enfouir ses personnages encore plus dans les ennuis... quoique.
Les Lords of Order sont libres, et entendent anéantir toute résistance magique face à l'Otherkind. Les compères de Nabu ont pris possession de plusieurs personnages magiques puissants, et veulent tuer les survivants de l'Oblivion Bar. Chimp tente de faire au mieux, tandis que Khalid Nassour (de la série Fate) explique à Man-Bat comment Nabu est devenu fou. Et si Wonder Woman & Zatanna trouvent en Circe une alliée de circonstances, celle-ci évoque un plan ourdi depuis longtemps par un proche... même si l'urgence demeure la future destruction de Myrra.
Un numéro encore dense et puissant, bien que plus posé et explication. Tynion a l'intelligence d'expliquer pourquoi Nabu agit ainsi, et même si c'est rapide, ça reste cohérent avec le portrait habituel du sorcier. Le lien avec Metal et No Justice est bon, et j'apprécie de revoir Khalid (avec une bonne gestion de sa continuité). Les rebondissements et discours sont bien amenés, j'ai énormément hâte de connaître le plan de Zatara, et je suis complètement fan des dialogues et interactions de Tynion.
Ce dernier démontre sa maîtrise absolue d'un casting très fourni, et surtout une appropriation très cohérente et appliquée de tout l'univers magique de DC. C'est un régal, toujours superbement illustré par Alva Martinez Bueno & Miguel Mendonça. Leurs planches sont magnifiques, l'ambiance est idéale, et les personnages sont parfaitement croqués.
Vivement la suite !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #37  
Vieux 13/03/2019, 15h12
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
The Batman Who Laughs : The Grim Knight #1
Pfffouuu. Il en faudrait plus, des one-shots de cette qualité.
Scott Snyder & James Tynion IV livrent un récit "simple" sur le Grim Knight, le "Batman-aux-flingues", ou pseudo Batfleck comme on peut l'appeler (car le Batman de Ben Affleck aimait les armes, et tirer, et tuer avec). "Simple", ce récit l'est parce qu'il ne raconte finalement que l'enlèvement de Jim Gordon du monde normal par le Grim Knight, qui explique pourquoi il en veut à son équivalent sur son monde, et comment il est devenu ainsi.
Le propos n'est donc pas complexe - mais ça n'est pas important. L'important, c'est que Snyder & Tynion détournent des éléments de Year One et d'autres sagas pour les éclairer à la lumière du Grim Knight, et c'est autant glaçant que très bien pensé. Dans ce monde, Bruce Wayne n'est pas resté figé devant Joe Chill, il a récupéré l'arme et l'a tué ; orientant ainsi son serment, son éducation, son action même dans une toute autre direction.
Les deux scénaristes sont malins, flattent le fan via ces détournements de moments célèbres, et caractérisent ainsi un personnage complètement extrême, adepte des solutions mortelles avant tout, et pour tout. Un règne de terreur s'abat sur sa Gotham, et Gordon s'oppose à lui ; car seul le fait que Batman ne tue pas pousse Gordon à l'accepter.
C'est pertinent, c'est cohérent et légitime, et ça permet de très bons passages sur Gordon, impressionnant et déterminé dans chaque monde. Le Grim Knight est plus détaillé, plus pathétique au fond car il apparaît "faible" dans sa démarche et son esprit, mais malgré tout terrible.
Surtout, le numéro est éclaboussé par la classe et la grâce d'un Eduardo Risso complètement à son aise. Il livre des planches magnifiques, superbes, et s'amuse même à caractériser les flashbacks via quelques traits différents ; c'est juste beau, et puissant.
Quelle belle réussite. Il en faudrait plus, des one-shots comme ça, définitivement !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #38  
Vieux 13/03/2019, 16h38
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Age of X-Man : The Marvelous X-Men #2
Première mini-série qui bénéficie d'un deuxième numéro, les Marvelous X-Men se confrontent à Apocalypse... et ça se passe mal ; au point de remuer entièrement l'équipe, et l'univers qui les habite.
En effet, le discours sur l'amour d'Apocalypse permet d'une part de caractériser le personnage comme héraut de l'amour et des liens d'affection, mais aussi d'acter la philosophie dominante de ce monde ; c'est malin, car Lonnie Nadler & Zac Thompson font ainsi d'une pierre deux coups. Surtout, on continue d'avoir des personnages qui voient leurs passés dans des flashs, et les perturbations augmentent face à une foule chauffée. Cela aboutit à des dissensions dans le groupe après, sur la conduite à tenir, mais aussi des conséquences pour Colossus (qui est ému en voyant Kitty, même s'il ne comprend pas pourquoi) ou Magneto (qui voit en pseudo flashback de ce monde la mort de ses enfants... Wanda & Pietro ? nouveau retcon, ou les auteurs n'ont pas eu le mémo ?). Mais, surtout, on voit en creux la tentative de contrôle de X-Man, et les réactions de Jean... elle-même prise en pleine romance dans le one-shot Age of X-Man : Alpha.
Tout ça continue d'avancer tranquillement, avec ce monde qui commence à se fissurer. Je n'ai plus en mémoire la durée de ces mini-séries, ça peut paraître rapide mais c'est finalement dynamique : aucun temps mort, beaucoup de rebondissements, et de bonnes caractérisations qui accompagnent des idées pertinentes de placement de tout un chacun dans ce monde.
Marco Failla illustre joliment et proprement (peut-être trop) tout ça, et ça donne une lecture fort agréable. L'événement continue d'être assez prévisible et déjà-vu, mais il raconte fort bien son projet et suit une ambition limitée mais assumée de divertir et de gérer le casting. Vivement la suite !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #39  
Vieux 13/03/2019, 20h51
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Hawkman #10
Les Deathbringers sont là. L'ancien second de Hawkman, sous son identité de Ktar, entend se venger - et le bat. Hawkman est seul, même si Mme Xanadu tente de l'aider, et l'armée ennemie semble autant innombrable qu'invincible ; Londres va tomber.
Non ? Non. Hawkman est là. Il gère.
Voilà, en gros, le résumé de cet épisode... et, bon sang, que c'est bon. Ho, évidemment, il faut bien avouer que ça se lit plutôt vite, et que le numéro est orienté sur l'action et les gros bras ; mais ce n'est pas grave.
D'une part, parce que Bryan Hitch livre de très belles planches : même si elles ne sont pas toujours très détaillées, il démontre clairement qu'il demeure le maître des comics blockbusters, avec des explosions, des moments bigger-than-life et des explosions. Et, surtout, parce que... c'est cool ! Après plusieurs épisodes de présentation des vies antérieures de Hawkman et des Deathbringers, en creux, Robert Venditti lâche maintenant les chevaux, et enclenche le grand spectacle.
Londres est attaquée ; Hawkman est quasiment seul, et surtout seul à savoir. Le monde est perdu - mais Hawkman est là. Et même si le cliffhanger est extrêmement prévisible, même si la voix-off paraît un peu lourde sur une ou deux pages... c'est du bon.
C'est énorme. C'est puissant. C'est épique. C'est direct et tourné vers l'action, sans être bourrin. Hawkman en ressort grandi, dans sa noblesse et son orientation, et c'était toujours aussi agréable. Vivement la suite ! Pour la bataille, bon sang !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #40  
Vieux 13/03/2019, 21h02
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
X-23 #10
Clap de fin pour cette saga, où X-23 et Gabby règlent leurs comptes avec le créateur de la seconde, qui a repris les expériences pour créer de nouvelles armes humaines. Sauf qu'il joue sur l'obsolescence programmée, même si l'une de ses créatures se retourne contre lui sous l'impulsion de Gabby... et si ça finit, ça ne finit pas forcément au mieux pour tout le monde.
Mariko Tamaki continue de proposer une série sympathique et fraîche, et ne tire pas trop la corde du sombre ; mais son propos n'est pas forcément positif. Son titre évoque des manipulations génétiques, des meurtres, des destins brisés, des sacrifices. Mais elle ajoute à cela la caractérisation idéale et positive de Gabby, et l'humanisation progressive de Laura, qui s'échappe de sa violence initiale pour devenir une véritable super-héroïne.
C'est malin, c'est discret, mais c'est surtout très discret, intégré au coeur de rebondissements prévisibles mais très sympathiques. L'ensemble est très cohérent, bien léché, plutôt léger malgré le coeur du propos. C'est illustré par un Diego Orlotegui au style très clair et agréable, avec de jolies planches et de jolis personnages.
Une bien bonne série ; plus profonde et dure qu'on ne le pense, mais qui donne quand même toujours le sourire !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #41  
Vieux 13/03/2019, 21h50
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Tony Stark : Iron Man #9
Jim Zub assiste Dan Slott au scénario, mais aucune différence n'est ressentie : la saga du Contrôleur avance, et c'est toujours aussi bon ; notamment parce que Dan Slott révèle la véritable menace, mais aussi la conclusion de plusieurs éléments présentés jusque-là. Et ça fonctionne, en plus de reprendre des éléments du run de Bendis !
Si Rhodey, Janet, Jocaste et quelques autres tentent de repousser le Contrôleur, qui a "juste" lâcher des centaines de joueurs dans le vrai monde en plein délire de destruction, Amanda tente de sortir de l'eScape, endommagée par le Contrôleur au point que l'I.A. soit dans un réflexe de protection envers Tony... aussi emprisonné, et piégé dans une illusion passéiste par cette I.A., qui a la personnalité de Maria Stark ! Et alors que Machine Man essaye d'aider Amanda, celle-ci découvre les raisons derrière la création de l'eScape, et la peur qu'a Tony sur ce qu'il est devenu après sa résurrection...
Le cliffhanger est classique, mais ouvre d'énormes possibilités pour la suite. Même s'il est aidé ici, Dan Slott démontre qu'il a tout préparé depuis le début : les révélations sont naturelles, elles s'enclenchent aisément. Tout se suit facilement, tout fait sens - et Amanda obtient enfin un statut, une existence même dans la franchise. Dan Slott lui fait passer des épreuves terribles, comme à Tony, mais on sent que c'est autant pour les creuser, que pour leur permettre d'aller de l'avant, et d'exister après les errances du run de Bendis.
En parallèle, le scénario gère toujours bien le casting secondaire même si, action oblige, tout va plus vite et "tape" de tous les côtés. C'est intense, mais c'est fun. Les éléments mis en place jusque-là se réunissent, et tout fait sens ; je le répète, mais ça se voit, et c'est vraiment agréable et bien fait.
Valerio Schiti est aidé par Paolo Rivera, mais je ne vois pas la différence : les planches sont jolies, très dynamiques, même si la colorisation me paraît un peu froide. Tout fonctionne bien, les dialogues sont soutenus par de très jolis dessins, et le "grain" apporté au passage dans l'eScape est du plus bel effet.
Encore une belle réussite ! Dan Slott gère parfaitement sa série et son projet, et les aides apportées ne se sentent pas. Vivement la suite, tant le run est jusque-là une réussite totale, qui se paye en outre le luxe de corriger les errances de Bendis ! Bravo et merci, messieurs Slott & Schiti !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #42  
Vieux 13/03/2019, 23h26
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 408
Slobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme Starman
Citation:
Posté par Ben Wawe
Voir le message
X-23 #10
Citation:
Posté par Ben Wawe
Voir le message
Tony Stark : Iron Man #9
Clairement les deux titres que j'attends le plus !
Réponse avec citation
  #43  
Vieux 14/03/2019, 18h01
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Et ils sont très biens !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #44  
Vieux 14/03/2019, 19h03
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Age of X-Man : Apocalypse & the X-Tracts #1
Bon début pour la dernière mini-série de Age of X-Man, dont j'aurais cependant dû lire le #1 avant le #2 de The Marvelous X-Men. Ca se suit, en fait, et c'est encore un plaisir de voir de la cohérence dans ce projet : hormis le quiproquo sur Moonstar (qu'on voit dans Uncanny X-Men ET dans Age of X-Man : Prisoner X, ce qui n'est pas possible), tout est bien léché et organisé, avec des personnages qui apparaissent partout et une cohérence dans les caractérisations et les événements.
Un bon boulot. Qu'on retrouve encore ici, dans la caractérisation des "rebelles", menés par Apocalypse contre l'ordre établi.
Alors que The Marvelous X-Men #2 montre la confrontation avec les "héros" de ce monde, ce #1 explique le point de vue de leurs opposants. Le début est un peu obscur, mais tout roule très bien par la suite. Dazzler, Kitty, Evan : tout le monde est bien écrit, bien caractérisé. La gestion de l'univers est encore très cohérente, très fine, et l'ensemble est très correct.
Les futurs rebondissements restent un peu prévisibles, l'identité du fameux Russe l'est aussi, mais je ne boude pas mon plaisir de continuer cette énorme saga très cohérente et bien huilée. Le gimmick des images du passé/de la réalité qui s'en prennent aux personnages est parfois un peu lassant, mais l'idée fonctionne.
Tim Seeley gère donc bien, et s'intègre complètement dans cette saga générale. Salva Espin commence très mal aux dessins, avec des planches très mal fichues, mais ça s'améliore assez rapidement pour devenir classique, mais plutôt efficace. Pas beau, mais pas moche, ça fait le job, et c'est déjà pas mal.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #45  
Vieux 14/03/2019, 20h41
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
X-Force #4
Bon sang... c'est vraiment bon, ça. Mais vraiment.
Même si je n'avais vraiment adhéré au principe de X-Force, en tout cas dans sa représentation la plus basique et bourrin (les "nettoyeurs" des X-Men depuis une quinzaine d'années), j'ai tenté ici après le très agréable Extermination d'Ed Brisson (qui ramenait les "jeunes" X-Men dans le passé, après que le Fauve ait décidé de récupérer les X-Men fondateurs dans leurs jeunes années pour "montrer" à ses amis du présent les différences et combien ils s'étaient fourvoyés). Et j'en suis franchement ravi !
Oui, il y a de la brutalité dans les personnages ; mais ce n'est pas exacerbé, ce n'est pas gratuit, il y a un propos, il y a une explication pour la colère de X-Force (leur leader, Cable, a été tué par une version plus jeune de lui, qu'ils poursuivent). Oui, il y a de la testostérone, de la vanne facile, une écriture "virile" ; mais ce n'est pas con-con, les punchlines ont du sens avec les personnages, et Domino & Boom-Boom existent clairement avec leurs camarades. Oui, Kid Cable (le jeune que X-Force poursuit d'abord pour se venger, puis qu'ils finissent par aider à sauver des Mutants dans un pays de l'Est violent et agressif) est assez insupportable ; mais tout autant que Damian Wayne chez DC, et son attachement à Rachel Summers est touchante autant que bien vue (les "vrais" savent que c'est une Rachel âgée qui viendra du futur récupérer Nathan Summers/Cable bébé et infecté par le virus techno-organique d'Apocalypse ; ce sera elle aussi qui enlèvera les esprits de Jean & Cyclope lors de leur nuit de noces, pour quelques minutes dans le présent, mais une quinzaine d'années dans le futur, où ils occuperont des corps pour élever Nathan et le faire devenir Cable). Et oui, le tout ressemble à un gros film d'actions, avec explosions, bons mots, rebondissements prévisibles, mort (?) d'un personnage (même si je note au moins une bonne explication à son retour) et retour d'un grand méchant bien connu ; mais, franchement, ça fonctionne bien.
L'interaction entre Kid Cable, Deathlok et X-Force est bonne. Les relations sont bien pensées, les caractères sont bien écrits, la gestion des menaces est bonne. Ahab, qui sera le bourreau de Days of Future Past, attaque dans Extermination et est pisté ici, et il est agréable de voir la suite de cette histoire ici ; d'autant que le propos de torture mutante est rude, et bien traité dans ces pages.
Ed Brisson gère vraiment bien sa série et son casting. Le cliffhanger est prévisible et un peu facile... mais il s'en sort tellement bien que je signe les yeux fermés pour la suite. Le style étrange, déviant et divergent de Dylan Burnett me plaît énormément, et j'adhère complètement ; je suis fan, aussi.
Vivement la suite ! Sûrement l'une des meilleures choses arrivées aux X-Men depuis longtemps.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Avis de mars et ça repart ! wildcard Critiques VO 81 02/04/2018 15h29
Georges Daniel, 50 mars et ça repart! scarletneedle Forumers 18 20/03/2018 18h17
Avis & Critiques VO mars 2016 (My treat et ça repart) Slobo Critiques VO 53 25/06/2016 23h12
Reviews of the Week : DC (Sorties du 30 mars 2005) KaRaS Critiques VO 8 04/04/2005 17h22
Reviews of the Week : DC (Sorties du 2 Mars 2005). Niglo Critiques VO 6 06/03/2005 22h16


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 00h46.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !