Précédent   Buzz Comics, le forum comics du Grand Débat. > > Moovies, Télé & Jeux vidéo > Moovies

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #661  
Vieux 27/07/2017, 15h32
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 029
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Citation:
Posté par Zen arcade
Voir le message
Si ça peut te rassurer, j'ai enchaîné Interstellar ce matin avec Premier contact cet après-midi et, même si j'avais beaucoup aimé Interstellar, j'ai largement préféré le second.
Et j'ai l'impression que sur ce point, on sera tous d'accord, Fredeur, toi et moi.

Premier contact, c'est juste un putain de très grand film.
Ce qui m'étonne, c'est que j'avais lu la nouvelle de Ted Chiang et qu'elle ne m'avait pas fait plus d'effet que ça. A tel point que je n'en ai aucun souvenir. Faudra que je la relise.
Le thème du langage, c'est vraiment un thème que je trouve très intéressant. Et quand il est amené comme ça, dans le genre de la SF, avec de tels personnages et traité avec beaucoup de finesse, c'est vraiment passionnant.
De très loin le film hollywoodien de Villeneuve que je préfère. Certainement celui qui m'a le plus touché.
Parce que, étant malade, hier je me suis fait dans la foulée Prisoners, Sicario et Enemy.
Villeneuve a une maîtrise impressionnante, un sens du cadre à tomber (la manière dont il filme Toronto dans Enemy, c'est extraordinaire) mais j'ai tendance à trouver ses films (les hollywoodiens en tout cas, pas vu ses films québecois) froids et plutôt désincarnés (même Prisoners). On sent chez lui une obsession du contrôle qui érige une distance entre le film et le spectateur (enfin, moi, en tout cas).
J'admire mais ça ne me touche pas vraiment (à peu près le même effet que me fait Kubrick, autre control freak).
Je n'ai pas ressenti cela, en tout cas pas à un tel point, dans Premier contact.
Peut-être parce que ce n'est pas un film qui prend place dans des décors très cadrés ou que c'est un film qui nécessite de très nombreux effets de post-prod, je ne sais pas... mais toujours est-il que Premier contact est le premier film de Villeneuve dans lequel je suis parvenu à pleinement m'immerger.
Premier Contact est effectivement excellent, même si ce n'est pas un film qui se donne facilement car il ose ne pas tout expliquer, tout détailler, préférant suggérer. Amy Adams y est exceptionnelle (la même année, elle l'était aussi dans Nocturnal Animals de Tom Ford, un curieux film à la fois mal foutu, chichiteux et passionnant).

En revanche, dans l'interview qu'il donnait dans l'avant-dernier n° de "Studio Ciné Live" (de Juillet), Villeneuve revient justement sur l'emploi d'effets spéciaux et il insiste sur le fait qu'il y a eu très peu recours sur Premier Contact... Et pas beaucoup plus sur Blade Runner 2049 (recevant les journalistes dans sa salle de montage, il leur montre un extrait filmé avec un drone au Mexique : le plan sera à peine modifié en post-prod. Il insiste aussi énormément sur sa collaboration avec le chef op' Roger Deakins qui a travaillé la lumière sur de vrais décors - condition essentielle à sa participation car il déteste les fonds verts, raison pour laquelle il éclaire peu de blockbusters). Villeneuve répète une phrase de Ryan Gosling pour définir Blade Runner 2049 : "un film d'art et d'essai avec les moyens d'un gros studio" - ça résume bien sa démarche presque artisanale, en tout cas organique du cinéma.

Toutefois, bien que l'ayant vu après Sicario et Premier Contact, le film de Villeneuve qui m'a le plus impressionné reste Prisoners : maintenir une telle intensité 2h. 30 durant, avec des acteurs aussi habités, une intrigue aussi puissante... Chef d'oeuvre !

Par ailleurs, dans tous les films que j'ai cités de lui, il y a le motif du tunnel qui est fascinant, non seulement par sa récurrence mais aussi pour ce qu'il semble dire de la création même, un couloir dans lequel on s'engage sans certitudes, une appréhension certaine même, et à l'issue improbable, mais qui nous attire irrésistiblement.

Comme Nolan me fait le même effet au cinéma que Hickman dans les comics, je m'abstiendrai par contre tout commentaire à son sujet (il avait pourtant formidablement bien démarré avec son envoûtant The Following-Le Suiveur, puis...Pschit !).
Réponse avec citation
  #662  
Vieux 27/07/2017, 23h42
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 235
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
Je mets Premier Contact largement au dessus de Prisoners (un peu trop long). C'est surtout la gestion de la fin et de la conclusion qui fait la différence chez moi. Celle de Prisoners traine (à cause de la longueur du film) et surprend moins (car le spectateur a déjà vu ce genre de film et puis c'est assez violent) alors que celle de Premier Contact est maitrisée, surprenante et semble tellement parfaite.
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #663  
Vieux 28/07/2017, 18h19
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 029
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Les deux films ne s'inscrivent de toute façon pas dans le même genre et donc n'appellent pas les mêmes émotions.
Néanmoins, en termes de dénouement, celui de Prisoners m'a vraiment coupé le souffle :
. Bon sang, c'est extraordinaire ! Sadique, mais fabuleux.
Normalement, après ça, on a droit à un épilogue, une happy end, une résolution bien carrée, mais là, le spectateur reste en plan, au bord du gouffre, on ne saura jamais : terrible.
C'est une émotion très puissante et rare, tu as une impression de vertige. Vraiment un final TERRIBLE.

Alors, oui, il y a aussi une forme de beauté pure, poétique, en apesanteur, avec la fin de Premier Contact, mais je n'ai pas été aussi soufflé. Emu, oui, mais aussi bluffé.
C'est peut-être le genre qui veut ça : quand je regarde un film de SF, je peux être transporté, mais il y a toujours une distance parce que, au fond de moi, les aliens, les rencontres du 3ème type, tout ça, même traité avec beaucoup d'originalité, de sensibilité (comme chez Villeneuve), je reste un peu dehors.
Tandis que le film noir et le drame mêlés de Prisoners n'ont pas ce filtre : Villeneuve arrive vraiment à me faire entrer dans la tête de Jackman et Gyllenhaal, à me faire ressentir la monstruosité du récit, son ampleur et son intimiste à la fois. Quand tu arrives à cette fameuse dernière scène, tu espères qu'il va te faire cadeau d'un dénouement, même tragique, pour boucler toute cette affaire. Mais non, il te laisse là, dans cette nuit d'hiver, seul avec ce flic dans ce coin perdu (à qui tu as envie de hurler que oui, il entend bien quelqu'un). C'est vraiment très fort.

M'enfin, bon, il n'y a pas franchement de débat. Villeneuve est un des cinéastes les plus balèzes de ces dernières années, jamais décevant, brillant dans la narration, brillant dans la mise en scène, avec des acteurs parfaits sous sa direction. Quand tu en tiens un comme ça qui est capable justement d'aligner Prisoners-Sicario-Premier Contact, tu ne chipotes pas, tu t'inclines.
Réponse avec citation
  #664  
Vieux 28/07/2017, 19h11
Avatar de gillesC
gillesC gillesC est déconnecté
Kennedy outillé
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Son Pellier.
Messages: 48 086
gillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugby
je me refuse à comparer ces 2 films qui ont autant à voir entre eux que, disons, V for V. et la Bojeffries Saga.
Réponse avec citation
  #665  
Vieux 28/07/2017, 19h32
Avatar de Zen arcade
Zen arcade Zen arcade est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: août 2005
Messages: 6 819
Zen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le Tireur
Citation:
Posté par wildcard
Voir le message
Les deux films ne s'inscrivent de toute façon pas dans le même genre et donc n'appellent pas les mêmes émotions.
Néanmoins, en termes de dénouement, celui de Prisoners m'a vraiment coupé le souffle :
. Bon sang, c'est extraordinaire ! Sadique, mais fabuleux.
Normalement, après ça, on a droit à un épilogue, une happy end, une résolution bien carrée, mais là, le spectateur reste en plan, au bord du gouffre, on ne saura jamais : terrible.
C'est une émotion très puissante et rare, tu as une impression de vertige. Vraiment un final TERRIBLE.
Je n'ai pas du tout éprouvé cette sensation de vertige.
A la vision, il était pour moi clair que Gyllenhaal a compris l'origine du bruit et qu'il va évidemment aller voir de quoi il en retourne.

Je trouve toute la dernière partie du film assez faible d'ailleurs.
Le dénouement chez Melissa Leo (convenu), le transport de la fille à l'hôpital (très bof) et le final que tu décris ne m'ont pas paru au niveau du reste.

Citation:
Alors, oui, il y a aussi une forme de beauté pure, poétique, en apesanteur, avec la fin de Premier Contact, mais je n'ai pas été aussi soufflé. Emu, oui, mais aussi bluffé.
C'est peut-être le genre qui veut ça : quand je regarde un film de SF, je peux être transporté, mais il y a toujours une distance parce que, au fond de moi, les aliens, les rencontres du 3ème type, tout ça, même traité avec beaucoup d'originalité, de sensibilité (comme chez Villeneuve), je reste un peu dehors.
Tandis que le film noir et le drame mêlés de Prisoners n'ont pas ce filtre
C'est marrant, parce que moi, le filtre, je le ressens beaucoup plus sur Prisoners, dont la mise en scène me parait beaucoup plus distanciée.

Citation:
Villeneuve arrive vraiment à me faire entrer dans la tête de Jackman et Gyllenhaal, à me faire ressentir la monstruosité du récit, son ampleur et son intimiste à la fois.
Perso, ce n'est ni Gyllenhaal ni Jackman qui brisent chez moi la distanciation, c'est le personnage black et son dilemme moral face à la torture. Et particulièrement la scène terrible avec sa femme qui valide l'attitude de Jackman. C'est pas du tout spectaculaire, ça peut même paraître anodin, mais pour moi, c'est vraiment la scène terrible du film, bien plus que le final.

Citation:
M'enfin, bon, il n'y a pas franchement de débat. Villeneuve est un des cinéastes les plus balèzes de ces dernières années, jamais décevant, brillant dans la narration, brillant dans la mise en scène, avec des acteurs parfaits sous sa direction. Quand tu en tiens un comme ça qui est capable justement d'aligner Prisoners-Sicario-Premier Contact, tu ne chipotes pas, tu t'inclines.
Ca manque un peu de lâcher prise quand même.
Prisoners et Sicario, c'est en effet brillant, mais je trouve ça un peu trop tenu pour vraiment m'émouvoir.
__________________
"Ca ne résout pas vraiment l'énigme, ça y rajoute simplement un élément délirant qui ne colle pas avec le reste. On commence dans la confusion pour finir dans le mystère."
Denis Johnson - Arbre de fumée
Réponse avec citation
  #666  
Vieux 28/07/2017, 19h34
Avatar de Zen arcade
Zen arcade Zen arcade est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: août 2005
Messages: 6 819
Zen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le TireurZen arcade vise plus juste que le Tireur
Citation:
Posté par gillesC
Voir le message
je me refuse à comparer ces 2 films qui ont autant à voir entre eux que, disons, V for V. et la Bojeffries Saga.
Le jour où Villeneuve fera un film qui présente ne fût-ce que le début d'un poil d'humour, préviens-moi tout de suite.
__________________
"Ca ne résout pas vraiment l'énigme, ça y rajoute simplement un élément délirant qui ne colle pas avec le reste. On commence dans la confusion pour finir dans le mystère."
Denis Johnson - Arbre de fumée
Réponse avec citation
  #667  
Vieux 28/07/2017, 19h56
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 235
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
Citation:
Posté par Zen arcade
Voir le message
Je trouve toute la dernière partie du film assez faible d'ailleurs.
Le dénouement chez Melissa Leo (convenu), le transport de la fille à l'hôpital (très bof) et le final que tu décris ne m'ont pas paru au niveau du reste.
Pareil.

Citation:
Posté par Zen arcade
Voir le message
A la vision, il était pour moi clair que Gyllenhaal a compris l'origine du bruit et qu'il va évidemment aller voir de quoi il en retourne.
Wilcard m'a mis le doute (du coup je vais surement le voir une nouvelle fois) mais je suis comme Zen, Gyllenhaal comprend finalement d'où vient le bruit (d'ailleurs cela aurait plus fort qu'il n'y ait aucune interprétation possible et que Jackman y reste)
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #668  
Vieux 23/08/2017, 22h05
HiPs! HiPs! est déconnecté
- . ... .- .-.. ..- .
 
Date d'inscription: septembre 2007
Localisation: 93
Messages: 10 441
HiPs! change la caisse du Fauve
La BBC vient d’établir sa liste des 100 meilleures comédies. Bon, c’est très américain. Mais que Certains l’aiment chaud soit premier me fait bien du plaisir.

Citation:
Posté par BBC
100. (tie) The King of Comedy (Martin Scorsese, 1982)
100. The Ladies Man (Jerry Lewis, 1961)
99. The Jerk (Carl Reiner, 1979)
98. The Hangover (Todd Phillips, 2009)
97. The Music Box (James Parrott, 1932)
96. Born Yesterday (George Cukor, 1950)
95. Ghostbusters (Ivan Reitman, 1984)
94. Rushmore (Wes Anderson, 1998)
93. South Park: Bigger, Longer & Uncut (Trey Parker, 1999)
92. The Exterminating Angel (Luis Buñuel, 1962)
91. What's Up, Doc? (Peter Bogdanovich, 1972)
90. A New Leaf (Elaine May, 1971)
89. Daisies (Vera Chytilová, 1966)
88. Zoolander (Ben Stiller, 2001)
87. Gentlemen Prefer Blondes (Howard Hawks, 1953)
86. Kind Hearts and Coronets (Robert Hamer, 1949)
85. Amarcord (Federico Fellini, 1973)
84. Waiting for Guffman (Christopher Guest, 1996)
83. Safety Last! (Fred C Newmeyer and Sam Taylor, 1923)
82. Top Secret! (Jim Abrahams, David Zucker and Jerry Zucker, 1984)
81. There's Something About Mary (Bobby and Peter Farrelly, 1998)
80. Office Space (Mike Judge, 1999)
79. The Dinner Game (Francis Veber, 1998)
78. The Princess Bride (Rob Reiner, 1987)
77. Divorce Italian Style (Pietro Germi, 1961)
76. Design for Living (Ernst Lubitsch, 1933)
75. The Palm Beach Story (Preston Sturges, 1942)
74. Trading Places (John Landis, 1983)
73. The Nutty Professor (Jerry Lewis, 1963)
72. The Naked Gun: From the Files of Police Squad! (David Zucker, 1988)
71. The Royal Tenenbaums (Wes Anderson, 2001)
70. In the Loop (Armando Iannucci, 2009)
69. Love and Death (Woody Allen, 1975)
68. Ninotchka (Ernst Lubitsch, 1939)
67. Sons of the Desert (William A Seiter, 1933)
66. Hot Fuzz (Edgar Wright, 2007)
65. Caddyshack (Harold Ramis, 1980)
64. Step Brothers (Adam McKay, 2008)
63. Arsenic and Old Lace (Frank Capra, 1944)
62. What We Do in the Shadows (Jemaine Clement and Taika Waititi, 2014)
61. Team America: World Police (Trey Parker, 2004)
60. Shaun of the Dead (Edgar Wright, 2004)
59. Toni Erdmann (Maren Ade, 2016)
58. Zelig (Woody Allen, 1983)
57. Mean Girls (Mark Waters, 2004)
56. Broadcast News (James L Brooks, 1987)
55. Best in Show (Christopher Guest, 2000)
54. Harold and Maude (Hal Ashby, 1971)
53. The Blues Brothers (John Landis, 1980)
52. My Man Godfrey (Gregory La Cava, 1936)
51. Seven Chances (Buster Keaton, 1925)
50. Women on the Verge of a Nervous Breakdown (Pedro Almodóvar, 1988)
49. The Discreet Charm of the Bourgeoisie (Luis Buñuel, 1972)
48. Trouble in Paradise (Ernst Lubitsch, 1932)
47. Animal House (John Landis, 1978)
46. Pulp Fiction (Quentin Tarantino, 1994)
45. Big Deal on Madonna Street (Mario Monicelli, 1958)
44. Bridesmaids (Paul Feig, 2011)
43. M*A*S*H (Robert Altman, 1970)
42. The Awful Truth (Leo McCarey, 1937)
41. Borat: Cultural Learnings of America for Make Benefit Glorious Nation of Kazakhstan (Larry Charles, 2006)
40. The Producers (Mel Brooks, 1967)
39. A Night at the Opera (Sam Wood and Edmund Goulding, 1935)
38. The Philadelphia Story (George Cukor, 1940)
37. Sullivan’s Travels (Preston Sturges, 1941)
36. A Fish Called Wanda (Charles Crichton and John Cleese, 1988)
35. Singin' in the Rain (Stanley Donen and Gene Kelly, 1952)
34. Clueless (Amy Heckerling, 1995)
33. Anchorman: The Legend of Ron Burgundy (Adam McKay, 2004)
32. Raising Arizona (Joel and Ethan Coen, 1987)
31. Tootsie (Sydney Pollack, 1982)
30. Monsieur Hulot's Holiday (Jacques Tati, 1953)
29. When Harry Met Sally... (Rob Reiner, 1989)
28. It Happened One Night (Frank Capra, 1934)
27. The Apartment (Billy Wilder, 1960)
26. Mon Oncle (Jacques Tati, 1958)
25. The Gold Rush (Charlie Chaplin, 1925)
24. Withnail and I (Bruce Robinson, 1987)
23. The Party (Blake Edwards, 1968)
22. Young Frankenstein (Mel Brooks, 1974)
21. City Lights (Charlie Chaplin, 1931)
20. Blazing Saddles (Mel Brooks, 1974)
19. The Lady Eve (Preston Sturges, 1941)
18. Sherlock Jr (Buster Keaton, 1924)
17. Bringing Up Baby (Howard Hawks, 1938)
16. The Great Dictator (Charlie Chaplin, 1940)
15. Monty Python and the Holy Grail (Terry Gilliam and Terry Jones, 1975)
14. His Girl Friday (Howard Hawks, 1940)
13. To Be or Not To Be (Ernst Lubitsch, 1942)
12. Modern Times (Charlie Chaplin, 1936)
11. The Big Lebowski (Joel and Ethan Coen, 1998)
10. The General (Clyde Bruckman and Buster Keaton, 1926)
9. This Is Spinal Tap (Rob Reiner, 1984)
8. Playtime (Jacques Tati, 1967)
7. Airplane! (Jim Abrahams, David Zucker and Jerry Zucker, 1980)
6. Life of Brian (Terry Jones, 1979)
5. Duck Soup (Leo McCarey, 1933)
4. Groundhog Day (Harold Ramis, 1993)
3. Annie Hall (Woody Allen, 1977)
2. Dr Strangelove or: How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb (Stanley Kubrick, 1964)
1. Some Like It Hot (Billy Wilder, 1959)
Réponse avec citation
  #669  
Vieux 24/08/2017, 00h30
Avatar de mellencamp
mellencamp mellencamp est déconnecté
Personal Jesus
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Marseille
Messages: 7 216
mellencamp péte des culs comme Plastic Manmellencamp péte des culs comme Plastic Manmellencamp péte des culs comme Plastic Manmellencamp péte des culs comme Plastic Manmellencamp péte des culs comme Plastic Manmellencamp péte des culs comme Plastic Manmellencamp péte des culs comme Plastic Manmellencamp péte des culs comme Plastic Manmellencamp péte des culs comme Plastic Manmellencamp péte des culs comme Plastic Manmellencamp péte des culs comme Plastic Man
"Marrant", j'adore Wes Anderson mais les 2 films de la liste (Rushmore et Tennenbaums) dans mon souvenir étaient peu drôles, tout du moins comparés au frappadingue La Vie Aquatique (celui où j'ai le plus ri). Et d'un point de vue qualitatif je les met derrière pas mal d'autres films du réalisateur.
Cool d'avoir Mel Brooks, Young Frankenstein est excellent, je l'aurais mis devant Blazing Saddles sur lequel je n'ai pas trop accroché.
Divorce à l'Italienne c'est très bien, et c'est encore mieux quand on voit qu'il y a quantité de comédies italiennes de cette époque au moins aussi drôles. Mastroianni rien que sa tronche est drôle dans ce film, et puis allez faire rire avec un gars de 32 ans qui veut se taper sa cousine de 16
Will Ferrell est hypé, parfois trop même s'il me fait rire, donc je me permet de mettre au moins un Adam Sandler, acteur plutôt has-been il me semble aujourd'hui, mais You Don't Mess With The Zohan est un des films les plus drôles que j'ai vus depuis 10 ans, rien à voir avec The Hangover qui est un sacré intrus dans cette liste (et puis ça pompe un peu Very Bad Things).
Le Dîner de Cons...ok, mais pour une liste aussi riche et quitte à mettre un truc français et de Veber y a les Pierre Richard/Depardieu...De Funès...
Pulp Fiction, une comédie? Super film pour moi, mais bizarre dans cette liste

Mais sinon dans l'ensemble la liste est excellente.
Réponse avec citation
  #670  
Vieux 24/08/2017, 10h33
Avatar de Fredeur
Fredeur Fredeur est déconnecté
The Buzz heel
-Gardien du Temple--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2003
Localisation: SR-2 Normandy
Messages: 36 323
Fredeur vend des journaux à Matt MurdockFredeur vend des journaux à Matt MurdockFredeur vend des journaux à Matt MurdockFredeur vend des journaux à Matt MurdockFredeur vend des journaux à Matt MurdockFredeur vend des journaux à Matt MurdockFredeur vend des journaux à Matt MurdockFredeur vend des journaux à Matt MurdockFredeur vend des journaux à Matt MurdockFredeur vend des journaux à Matt MurdockFredeur vend des journaux à Matt Murdock
Bah chacun va trouvé de sacré intrus dans cette liste, surtout sur un thème aussi délicat que l'humour. Par exemple, Borat, c'est juste le truc le plus nul que j'ai vu de ma vie.
__________________
mes ventes comics et TPBs
Réponse avec citation
  #671  
Vieux 24/08/2017, 20h30
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
#NoTeamPeineàjouir
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Manhattan, au bout d'une toile
Messages: 129 297
scarletneedle joue au lasso avec Wonder Womanscarletneedle joue au lasso avec Wonder Womanscarletneedle joue au lasso avec Wonder Womanscarletneedle joue au lasso avec Wonder Womanscarletneedle joue au lasso avec Wonder Womanscarletneedle joue au lasso avec Wonder Womanscarletneedle joue au lasso avec Wonder Womanscarletneedle joue au lasso avec Wonder Womanscarletneedle joue au lasso avec Wonder Womanscarletneedle joue au lasso avec Wonder Womanscarletneedle joue au lasso avec Wonder Woman
Pas la Cité de la peur?
C'est nul..
__________________
Alan Moore: "I should just keep me mouth shut, I just upset people."
Réponse avec citation
  #672  
Vieux 24/08/2017, 20h36
Avatar de gillesC
gillesC gillesC est déconnecté
Kennedy outillé
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Son Pellier.
Messages: 48 086
gillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugbygillesC prend Sasquatch au rugby
Citation:
Posté par Fredeur
Voir le message
Bah chacun va trouvé de sacré intrus dans cette liste, surtout sur un thème aussi délicat que l'humour. Par exemple, Borat, c'est juste le truc le plus nul que j'ai vu de ma vie.
Une liste où The Party n'est pas Neumbeurre Ouane est bonne à jeter aux orties ou aux chiottes, c'est selon.
Réponse avec citation
  #673  
Vieux 24/08/2017, 20h37
HiPs! HiPs! est déconnecté
- . ... .- .-.. ..- .
 
Date d'inscription: septembre 2007
Localisation: 93
Messages: 10 441
HiPs! change la caisse du Fauve
Citation:
Posté par mellencamp
Voir le message
Le Dîner de Cons...ok, mais pour une liste aussi riche et quitte à mettre un truc français et de Veber y a les Pierre Richard/Depardieu...De Funès...
J’ai bien peur qu’ils ne connaissent pas. Le Dîner de cons l’est essentiellement parce qu’il y a eu un remake (et une pièce à Broadway je crois).
Sinon, tu remarqueras, quasi les seuls trucs français, et c’est compréhensible, sont des films visuels et sans dialogues ou presque comme le sont les Tati.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Fan films JB Moovies, Télé & Jeux vidéo 16 18/03/2016 13h39
Les combats les plus marquants JB Retro - Hall of Heroes 34 18/09/2013 15h30
TOP 10 films 2012 Aguéev Moovies 277 06/01/2013 11h42
Vos Meilleurs Films de 2011 John Keats Moovies 131 07/02/2012 14h53
Fans films !! Preacher 59 Liens 7 15/05/2007 07h26


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 18h03.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !