Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui tease mais ne spoile pas ;) > > A vos plumes !

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #16  
Vieux 19/05/2006, 17h05
Venom le retour !
Non membre
 
Messages: n/a
j'ai bien aimé ces deux premiers épisodes, envisages - tu de continuer la série après "bons baisers de Russie" ? en tout cas, j'adore ce fan fic, continue !
Réponse avec citation
  #17  
Vieux 19/05/2006, 17h37
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 794
Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0
Citation:
Posté par Scarletneedle
très bon, ton Vlad c'est Dracula par hasard? Vu qu'il a été frappé par la maladie sanguine.
Ah bah peut-être.^^
On verra ça sûrement dans les prochains épisodes...

Citation:
Posté par Scarletneedle
Très bon.
Merci.

Citation:
Posté par Venom le retour !
j'ai bien aimé ces deux premiers épisodes, envisages - tu de continuer la série après "bons baisers de Russie" ? en tout cas, j'adore ce fan fic, continue !
Je continuerais. J'ai déjà prévu le prochain story arc, et je publierais ce soir le dernier épisode de ce début.
En tout cas merci de lire aussi.
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 19/05/2006, 17h41
Venom le retour !
Non membre
 
Messages: n/a
ah et ça te dit d'embaucher un autre scénariste ? je connais un gars cool et drôle et qui ne manque pas d'imagination, qui pourrait t'aider...
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 19/05/2006, 21h31
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 794
Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0
Bah pourquoi pas ? Peut-être pas pour Projet W, mais le site de mon profil pourrait peut-être t'intéresser si tu vas y faire un tour...

Bon, j'ai eu un peu de mal à bien finir ce story arc, vu que la fin n'était pas simple à faire, bizarrement. J'espère que ça plaira quand même, vu que j'ai pas mal de bonnes idées pour la suite et que j'aimerais bien garder quelques lecteurs...


Episode #3 : Bons Baisers de Russie 3/3.

« Nom de Dieu… »

Fernando Nunoz jurait.
Il avait pourtant promit, étant enfant, que jamais il ne dirait le nom du Tout Puissant en vain et que jamais il ne le pervétirait, mais le réflexe avait été plus puissant que la promesse. Il avait eu besoin de lâcher sa peur et la pression, dans la nuit froide de Russie, et ça avait été le seul moyen disponible.
Et ça lui avait fait énormément de bien, en plus.

« C’est pas vrai…C’est pas vrai… »

Dans les rues sombres de Saint-Pétersbourg, l’espagnol n’osait pas croire ce qu’il se passait. Sa grosse veste chaude était déchirée par les ongles de celui qui l’avait attaqué, et il était désormais chassé…lui qui avait été toujours été un des meilleurs chasseurs du Pays Basque. Et il n’aimait pas du tout ce changement des rôles, surtout en sachant qui le poursuivait…
Armé de son fusil spécial, Fernando aurait normalement dû maîtriser la situation. Mais il n’y arrivait pas : il ne pouvait rien faire, à part attendre qu’on vienne le chercher. Pour le sauver, ou le tuer.

« Gaaaah… »

Une autre voix s’était élevée à ses côtés. Faible, fatiguée et terrifiée.
Alors que la neige tombait grandement sur la ville et sur leur cachette au coin d’une rue sombre, Nunoz jeta un regard inquiet vers la jeune fille à ses côtés. Chrissie Edwards. Il ne savait que ça d’elle, mais il l’avait quand même sauvé de ce qui les poursuivait…et de ce qui avait massacré leurs amis. Il ne savait toujours pas pourquoi il avait fait ça.

En s’approchant lentement de la jeune femme qui n’arrêtait pas de bouger sur le sol, Fernando se rappela ce qu’il s’était passé quelques minutes auparavant…comment l’enfer avait démarré pour eux. Un dénommé Vladimir était sortit des cadavres, dans l’hôpital de la ville, et les avait agressé. Il avait arraché le nez de Dimitri avec ses dents, tandis que Chrissie était partie dans une horrible crise incompréhensible. Seth et Maggie avaient tentés de le stopper, mais ils s’étaient fais mettre KO en quelques secondes à peine, malgré leur arrogance…
L’espagnol n’avait pas eu d’autre choix que de prendre la sud-africaine et de fuir de l’hôpital pour tenter de sauver leurs vies. Il essayait bien de se convaincre que ça avait été la meilleure chose à faire et que quelqu’un devait survivre pour raconter tout ça, mais la culpabilité était grande en lui, tandis que cette honte lui rappelait pourquoi il avait dû partir de son village natal…pourquoi il avait tout quitté et tout perdu…

« Calmes-toi, gamine…T’en fais pas, ça va aller… »

Mais l’espagnol mentait.
Même si il avait été condamné à la prison à vie pour toutes les victimes qu’il avait faites avec l’ETA et qu’il ne craignait personne quand il était armé, et il l’était, Fernando savait bien que ce qui les poursuivait ne pouvait être vaincu par ses balles. Et qu’ils n’allaient certainement pas s’en sortir, comme tous les autres…

« Gaaah…Gaaaah…Je…vois…
- Calmes-toi, Chrissie…Calme…
- Je vois ! Je vois ! Je vois ! Je vois ! Je vois ! Je vois ! Je vois ! Je vois ! Je vois ! Je vois ! Je vois ! Je vois ! »

La jeune femme couchée dans la neige, les mains crispées sur l’asphalte blanche et les yeux exorbités, ne pouvait s’empêcher de dire ces deux mots. Nunoz ne savait quoi faire face à cela : apparemment, elle était sous l’influence de quelque chose…mais quoi ? Drogue ? Ou bien autre substance ? Quelque chose qui avait un rapport avec le dénommé Vladimir ? Qui avait un rapport avec l’enfer qu’ils vivaient ?

« Je…je…je…Enfer…Sang…Damnation…Peur…Amour…Maladie…P eur ! Peur ! Peur ! Et colère…terrible colère…monstrueuse colère…
- Calmes-toi…Calme… »

Fernando avait posé son arme sur le sol, prenant la tête de Chrissie sur ses genoux pour caresser tendrement ses cheveux. Il ne savait pas ce qu’elle vivait, et la jeune femme semblait être dans un état de transe impressionnant…Il ne pouvait rien faire pour la faire s’arrêter ou la calmer, seulement espérer que celui qui les poursuivait n’entendrait pas ces paroles incohérentes…

« Rage ! Meurtres ! Beaucoup de meurtres ! Et…et…sommeil ! Grand sommeil ! Avant réveil ! Terrible réveil !
- Mais qu’est-ce que…
- Elle est douée. »

Une voix froide et cruelle venait d’arriver aux oreilles de l’espagnol. Il leva alors immédiatement les yeux pour voir la silhouette petite et musclée de celui qui les avait attaqués auparavant. Vladimir.
Celui qui était responsable de ce qu’il se passait dans Saint-Pétersbourg était là, devant eux, et souriait comme un prédateur devant sa proie.

« Très douée, même. Je ne pensais pas qu’elle irait si vite pour tout dire et comprendre.
- Qu’est-ce que tu racontes ? Elle ne dit que des choses sans queue ni tête… »

Vladimir sourit cruellement, toujours aussi nu qu’auparavant. Du sang était néanmoins collé sur son torse musclé, tandis qu’il s’approchait lentement de l’espagnol et de la sud-africaine.

« On voit bien ta bonne vieille morale catholique, Fernando. Tu n’acceptes pas ce qui peut être différent ou déviant. C’est dommage…surtout que je ne pourrais pas t’apprendre que des choses comme Chrissie ou moi existent vraiment, en-dehors de ton Dieu…qui t’a abandonné, d’ailleurs…
- Blasphèmes… »

Sa main droite posée sur le visage de Chrissie qui était secouée de spasmes désormais, Fernando tenait fermement dans ses autres doigts son crucifix en argent, tout en envoyant un regard extrêmement dur et déterminé à l’être devant lui. Celui-ci lui répondit par un éclat de rire, avant d’approcher ses longs ongles vers son visage, pour le griffer alors qu’il était sans défense.
Mais cela ne se passa pas vraiment comme Vladimir le désirait : une étrange voix se fit soudain entendre dans la fraîcheur de la nuit russe…une voix que Nunoz semblait connaître…

« Anarchy in the UKKKKKKKK !
- Mais qu’est-ce qu’il est con, cet anglais…Pourquoi tu cries comme ça ?
- Ta gueule et tire, rouquine.
- Quoi ?! »

Vladimir ne comprenait pas.
Il s’était retourné pour voir d’où ces quelques paroles étranges provenaient, et il avait reçut immédiatement plusieurs dizaines de balles dans le corps. Il regarda alors, impressionné et stupéfait, le sang qui coulait lentement le long de son torse, avant d’exploser de rire, tandis que Seth Harrison et Maggie O’Malley arrivaient.

« Pourquoi tu rigoles, connard ? T’en veux d’autres ? Tu veux en revendre au marché noir pour te faire du fric, c’est ça ?
- Oh non, Miss O’Malley…je ne suis pas comme votre famille et vos collègues de l’IRA.
- Connard, je vais te…
- Rien du tout, Miss O’Malley. Vous allez juste mourir… »

Vladimir sauta alors vers l’irlandaise, qui ne pu éviter son attaque.
Elle tomba violemment sur le sol, lâchant les grenades qu’elle avait dans les mains, alors que son agresseur donnait de grands coups de têtes sur son visage lézardé par une cicatrice récente. Une expression de fureur enlaidissait la beauté de la jeune femme, tandis que son adversaire tentait d’approcher sa bouche du cou de la jeune, et qu’il appuyait de toutes ses forces sur sa gorge avec ses avant bras.
Mais alors qu’il allait y arriver, que Maggie pliait sous la douleur et que Chrissie semblait se calmer sous les caresses d’un Fernando figé par ce qu’il se passait, Vladimir reçut un coup extrêmement violent sur le visage. Criant de douleur, il vola à quelques mètres, sentant que son nez était entièrement brisé sous la force de l’impact qu’il venait de subir.
Il ne releva les yeux, après quelques secondes, que pour voir le canon d’un fusil à pompes pointé vers son visage, un Seth Harrison particulièrement énervé derrière la gâchette, avec sa veste déchirée et du sang coulant de son épaule.

« Toi, t’es un connard. Et un tordu. Pire qu’un écossais.
Tu passes des heures sous des cadavres, tu te la pètes, tu tues l’autre russe alors que je devais me le faire moi-même, tu nous attaques, tu nous fais pisser le sang, tu me fais courir dans ce putain de pays, et tu dis que c’est toi le mec qui est responsable de tout ça. T’es vraiment un salopard, limite un français, et j’ai même pas pu finir ma chanson fétiche à cause de l’autre fut de Guiness sur pattes.
Tu comprends donc que je suis passablement énervé, enculé. Et quand je suis énervé, soit je bois, mais votre alcool c’est de la merde, soit je shoote. Et j’ai un flingue, et toi t’es désarmé. Alors donne-moi une seule bonne raison de ne pas te loger la demi douzaine de balles que j’ai, là, dans ta sale gueule de russe de merde. Allez, vas-y, donne. De toutes façons, ça servira à rien, mais ça fera du bien de graver ta tronche dans ma tête avant que je joue à Picasso avec. »

La haine et la colère étaient présentes dans les paroles de Seth tandis qu’il attendait la réponse de Vladimir. Celui-ci resta silencieux quelques instants, du sang coulant le long de sa bouche alors qu’il était accroupit dans la neige, avant qu’il n’explose de rire. Il leva des yeux pleins de défi vers l’anglais, en lui parlant d’une voix extrêmement froide et moqueuse.

« Je savais les anglais arrogants, mais pas à ce point. Tu crois vraiment pouvoir me vaincre, Harrison ? Tu crois vraiment que je ne contrôle pas la situation ? Hein ? C’est ça ? Crétin… »

A la vitesse de l’éclair, le russe posa sa main sur l’arme de l’anglais, qui n’appuya sur la gâchette que trop tard : Vladimir avait déjà dirigé le canon vers la cuisse de Seth, et celui-ci cria de douleur quand les balles pénètrent sa chaire rendue dure par le froid.
Harrison lâcha son arme avant de reculer et de tomber sous le coup de la douleur, tandis que son adversaire se relevait tranquillement. Il s’approcha lentement de l’anglais, qui se tenait sa jambe en gémissant de souffrance, un sourire mauvais sur le visage.

« Pauvres imbéciles…
Vous croyiez vraiment pouvoir m’arrêter ? J’ai cette maladie depuis des années, et ce n’est pas alors que je viens d’être libéré que je vais me faire reprendre, bande de crétins. Je croyais vos chefs plus soucieux de la survie du monde et plus professionnels…Ils ont cru que vous réussiriez à m’avoir…grave erreur… »

Vladimir s’accroupit alors devant Harrison, qui n’arrivait plus à bouger. Les multiples balles dans sa cuisse combinées à l’extrême froid de la nuit russe avaient raison de sa fougue, et il voyait avec horreur approcher les ongles de son adversaire vers sa gorge.

« Je vais t’égorger…Et après, je donnerais le virus aux autres, avant de marcher vers les autres villes…Bientôt, le monde périra pour ce qu’on m’a fait…
- Non. »

Une seconde après ce mot, Vladimir reçut une balle. Là où devait normalement se trouver le coeur. Tiré par Fernando, le coup avait fait mouche de suite, vu que l’espagnol, qui avait observé sans rien faire ses coéquipiers se faire mettre encore une fois KO devant lui, n’avait pu accepter ce qu’il s’était passé. Il avait alors prit son arme, et tiré. Et réussit son coup.
Comme toujours.

Mais alors que l’ancien membre de l’ETA pensait que son adversaire allait tomber violemment sur le sol pour ne pas se relever, alors qu’il était sûr que leur cauchemar allait être terminé…celui qu’il pensait être un monstre de cauchemar tourna sa tête vers lui et explosa encore une fois de rire.
Vladimir se leva et s’approcha de Nunoz, qui tenait toujours son arme dans ses mains mais était trop stupéfait pour faire quelque chose. Et vu que Maggie était inconsciente, que Seth ne pouvait bouger et que Chrissie ne bougeait plus depuis quelques minutes maintenant, plus personne ne pouvait faire quelque chose pour lui…

« Ah, l’espagnol… »

Le russe s’accroupit devant Fernando, qui était pétrifié. Jamais il n’avait vu quelqu’un se relever d’une de ses balles, et il ne sentit même pas quand un des ongles longs et durs de son ennemi le griffa violemment au visage. Celui-ci souriait cruellement, en approchant sa main de la poitrine de Nunoz, qui n’osait bouger, son crucifix serré dans sa main en espérant une aide divine…

« T’aurais pas dû faire ça, vraiment…Toi, surtout, avec ta morale à la con, devrais comprendre pourquoi je fais ça…pourquoi je veux me venger de ce qu’on m’a fait…pourquoi je veux…
- Mais tu peux pas la fermer, merde ?! »

Seth s’était traîné jusqu’à son arme. Malgré sa douleur, malgré sa jambe qui commençait à geler, l’anglais avait usé de ses dernières forces pour récupérer le fusil à pompes qu’il avait prit avec Maggie dans la réserve de l’hôpital après que Vladimir leur ait flanqué une raclée.
Il leva alors son arme vers le russe, avant de reprendre, un regard mauvais planté dans son visage de dur à cuire.

« Ca fait des heures que tu causes, que tu causes, que tu causes…et jamais tu fais quelque chose ! Jamais tu mets tes menaces à exécution…jamais. T’es un trouillard, Vlad, voila s’que t’es…
- Ah oui ? Vraiment ? On va voir ça quand je t’aurais planté ma main dans ta poitrine pour en arracher le cœur…
- Ta gueule. C’était ton dernier mot. T’es le maillon faible. Au revoir. »

Harrison visa la tête de Vladimir, tandis que celui-ci souriait en s’approchant lentement de lui.

« Tu as déjà tenté de me tirer dessus…et je suis encore vivant…Le virus fait en sorte que le porteur ne puisse pas mourir, du moins que la perte de sang ne soit pas mortelle…Et mes os ont été renforcé par vos patrons, les mecs, vu qu'on avait besoin de types comme moi il y a une vingtaine d'années…Vos balles ne peuvent pas percer mon squelette. Je sais pas vraiment comment ça marche, mais c’est comme si j’étais immortel…Tu ne peux donc rien me faire, anglais…
- Ah ouais ? Immortel ? T’as trop regardé la télé, étant gosse, mec, et surtout une série assez merdique…même si y avait de la bonne musique, j’l’avoue… »

Seth appuya alors sur la gâchette, et une demi douzaine de balles du fusil à pompes sortirent alors de l’arme. Elles filèrent à grande vitesse vers le crâne de Vladimir, qui ne tenta même pas de les éviter, confiant en lui…trop confiant, d’ailleurs.
Dès qu’elles touchèrent son visage, et qu’elles explosèrent ses yeux avant d’entrer dans son cerveau, il su qu’il avait perdu. Qu’il avait été vaincu. Vladimir pensait que rien ne pouvait lui arriver après des années passées en prison à penser à sa vengeance, mais il avait oublié que les fusils à pompes contenaient beaucoup de balles dans un tir, et que cela suffisait pour pouvoir toucher la seule zone sensible de son corps…ses yeux, qui conduisaient à son cerveau…

« Connard de russe… »

Vladimir retomba lourdement à terre, tandis que Seth tirait une nouvelle salve sur son cerveau déjà mort. Il recommença jusqu’à ce qu’il n’ait plus de munitions, avant de se tourner vers les autres, qui étaient dans un triste état, tout comme lui…
Maggie était toujours inconsciente, sa gorge rougie par la pression qu’avait exercé auparavant Vladimir quand il l’avait agressé…
Chrissie Edwards ne bougeait plus…Son espèce de transe semblait s’être stoppée, mais aucun ne savait ce que ça voulait dire, ni si cela pouvait être dangereux pour le futur…
Fernando, quand à lui, semblait être figé, choqué par ce qu’il avait vu et vécu …Il semblait ne plus pouvoir bouger un muscle avant de longues heures, repassant le film de la journée dans son cerveau, et se rappelant tout le temps sa lâcheté, cette honte qui lui rappelait pourquoi il avait accepté cette mission…pourquoi on le faisait rester ici…

Seth soupira lourdement, avant de prendre son téléphone portable, et de composer le numéro de John Doe, qui avait mystérieusement disparu juste avant leur combat…Fernando le regarda d’un air absent, ne pouvant s’empêcher de revoir tout le temps les mêmes images dans sa tête…
Même quand leur patron arriva, quelques minutes plus tard, et qu’ils furent évacués rapidement, l’espagnol ne pouvait parler, ne pouvait bouger un muscle autrement que d’une façon robotique…Il était choqué par ce que ça lui rappelait, et il se demandait si, un jour, il pourrait se relever d’une telle épreuve…Même si il en doutait, malgré le réconfort que lui apportait son crucifix…et qu’il savait qu’il serait damné à jamais pour ses fautes…








Trois jours plus tard.
La salle secrète et sombre en dessous des bureaux de l’ONU.
Les cinq mêmes personnes qui contrôlent en sous main le destin du monde. Un sourire s’affichait sur leurs visages, avant que l’américain ne prenne la parole d’une voix enjouée.

« L’action en Russie a été un franc succès. Nous pouvons nous féliciter de cette décision.
- Il y a quand même eut des centaines de morts…
- Toute guerre exige des sacrifices.
- Même quand nous affrontons nos propres soldats ?
- Ivan…
- Des compatriotes à moi sont morts parce que nous n’avons pas su stopper un projet commencé durant la Guerre Froide, par quatre d’entre nous, dont moi. Et un homme de valeur est décédé parce que notre équipe n’était pas prête pour affronter cette menace. Je n’appelle pas ça un succès, moi.
- Mais nous avons gagnés, non ? C’est fini ?
- Avec quelles conséquences ? »

Le silence se fit alors. Personne ne savait quoi répondre à l’espion russe, qui ne décolérait pas après ce qu’il s’était passé à Saint-Pétersbourg, et qui n’appréciait plus vraiment cette idée d’équipe, après tout ce qu’il s’était passé. Le français, qui était encore une fois resté silencieux jusqu’alors, prit la parole, et parla d’une voix posée et douce, en plantant son regard sur chacun de ses collègues.

« Je pense que ce fut une phase de rodage. Malgré leur petit échec et le fait qu’ils ont tous été affectés, nous ne pouvons pas dire qu’ils n’ont pas fais ce que nous voulions. Sans eux, ça aurait été pire, et nous le savons tous.
- Que proposes-tu, alors ? Après tout, c’est ton idée…
- Oui, c’est mon idée. Je propose de garder cette équipe, et de l’utiliser quand nous en aurons besoins.
- Et c'est-à-dire ? Je ne crois pas que beaucoup d’expériences russes dans la Guerre Froide sont encore en mesure de nous inquiéter…
- Non… »

L’espion sourit doucement, avant de reprendre.

« …mais chacun a des opposants dans son pays, non ? Ces hommes et femmes pourraient nous servir à rendre le monde plus sûr…
- Plus sûr ? Comment ça, plus sûr ?
- Enfin…plus à notre convenance, évidemment. Je suis sûr que vous voyez quels bienfaits pourraient apporter le Projet W, et ce qui pourrait en résulter… »

Un sourire mauvais s’afficha sur les visages de chacun, alors que tous pensaient à ce qu’ils pourraient faire si ils avaient un tireur d’élite de l’ETA, une ancienne membre de l’IRA, un agent secret anglais et une sud-africaine qui gardait toujours ses secrets à disposition…
Réponse avec citation
  #20  
Vieux 19/05/2006, 21h41
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
#NoTeamPeineàjouir
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Manhattan, au bout d'une toile
Messages: 134 902
scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !
La suite!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
__________________
Alan Moore: "I should just keep me mouth shut, I just upset people."

Ma galerie sur Comic Art Fan
Réponse avec citation
  #21  
Vieux 19/05/2006, 22h23
Venom le retour !
Non membre
 
Messages: n/a
toujours aussi excellent, décidément, ça me donne envie d'être scénariste de fanfic !!! continue !!! t'arrêtes pas !!!!!!!
Réponse avec citation
  #22  
Vieux 19/05/2006, 23h34
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 794
Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0
Et bien merci à vous deux.
Je pensais que les réactions seraient pires que ça, en fait...
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 19/05/2006, 23h36
Avatar de Je m'appelle encore Sunder Snif
Je m'appelle encore Sunder Snif Je m'appelle encore Sunder Snif est déconnecté
Expire en 2007
 
Date d'inscription: mai 2003
Localisation: Les Sunderlands
Messages: 2 470
Je m'appelle encore Sunder Snif change la caisse du Fauve
De la merde, comme toujours...
Et en plus ta nana a appelée, elle te quitte
__________________
Mon site, et le NOUVEAU Jersey Devil, Forum qui a besoin de votre aide !!!
http://sunderisme.blogspot.com/
Here I am I'm the master of your destiny
I am the one the only one I am the god of kingdom come
Réponse avec citation
  #24  
Vieux 19/05/2006, 23h38
Avatar de Monsieur Mehdi (expert en connerie)
Monsieur Mehdi (expert en connerie) Monsieur Mehdi (expert en connerie) est déconnecté
Debil Genius
 
Date d'inscription: décembre 2004
Localisation: Geekopolis
Messages: 10 460
Monsieur Mehdi (expert en connerie) change la caisse du Fauve
Oé,et pour continuer dans cette voie,il parait que Scourge et BV ne font qu'un!!!
__________________
je fais mon gougoune et je reviens
uneviedestar.free.fr
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 19/05/2006, 23h40
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 794
Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0
Citation:
Posté par Sunder
De la merde, comme toujours...
Et en plus ta nana a appelée, elle te quitte
Déjà dis y a six semaines, et c'était parce qu'elle me voyait plus comme un ami.
Réponse avec citation
  #26  
Vieux 19/05/2006, 23h40
Avatar de Je m'appelle encore Sunder Snif
Je m'appelle encore Sunder Snif Je m'appelle encore Sunder Snif est déconnecté
Expire en 2007
 
Date d'inscription: mai 2003
Localisation: Les Sunderlands
Messages: 2 470
Je m'appelle encore Sunder Snif change la caisse du Fauve
j'aurais du me douter d'un truc, les courges c'est vert
__________________
Mon site, et le NOUVEAU Jersey Devil, Forum qui a besoin de votre aide !!!
http://sunderisme.blogspot.com/
Here I am I'm the master of your destiny
I am the one the only one I am the god of kingdom come
Réponse avec citation
  #27  
Vieux 19/05/2006, 23h41
Avatar de Mast
Mast Mast est déconnecté
Marvel Digital Knight
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Nantes
Messages: 25 347
Mast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec Léon
De la tension...
C'est ma journée russie, aujourd'hui: ta fanfic, le Punisher Max 4, divers russes à la télé...

Bon, la suite, vite, là!
__________________
La liste des comics sur lesquels j'ai bossé chez MARVEL.
Ma Boutique de ventes de prints signés, planches originales et comics dédicacés.
Réponse avec citation
  #28  
Vieux 19/05/2006, 23h48
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 794
Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0Ben Wawe sait diviser par 0
Bah merci.
Je ferais la suite ce week end, et on changera de destination, mais pas trop loin. Sûrement la Chine, cette fois-ci.

Et merci de me lire, encore une fois.
Réponse avec citation
  #29  
Vieux 19/05/2006, 23h49
Avatar de Mast
Mast Mast est déconnecté
Marvel Digital Knight
 
Date d'inscription: décembre 2002
Localisation: Nantes
Messages: 25 347
Mast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec LéonMast mange des moules avec Léon
La Chine?
Tiens, j'avais une blague là, avec un chinois qui tombe du haut d'un immeuble, et qui fait chin-tok, quand il tombe, mais franchement, je me rappelle plus de la chute.
__________________
La liste des comics sur lesquels j'ai bossé chez MARVEL.
Ma Boutique de ventes de prints signés, planches originales et comics dédicacés.
Réponse avec citation
  #30  
Vieux 19/05/2006, 23h50
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
#NoTeamPeineàjouir
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Manhattan, au bout d'une toile
Messages: 134 902
scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !scarletneedle est LA légende vivante de ce forum !
Ah Ah!! T'es démasqué ton truc plaît.
tu viens de signer pour 20 ans.
__________________
Alan Moore: "I should just keep me mouth shut, I just upset people."

Ma galerie sur Comic Art Fan
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 10h37.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !