Précédent   Buzz Comics, le forum comics du Grand Débat. > > Critiques > Critiques VO et VF des forumers

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #46  
Vieux 22/01/2018, 16h30
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 393
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
D'où ma déception car je pensais réellement lire du Generation X version indé à la sauce Alès Kot. C'est d'un banal ... même les dialogues manquent de percussion.
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #47  
Vieux 20/02/2018, 16h11
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 393
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
Franco Belge

DU SANG SUR LES MAINS (First Second pour la VO Monsieur Toussaint Louverture pour la VF)

Matt Kindt


Un excellent ouvrage pour les amateurs de polar.

La force de ce récit est le crescendo subtil qui joue avec le lecteur. On découvre des petites histoires, style tranche de vie, sans forcément de prétention qui interpelle le lecteur sur leur quasi banalité, limite on a l’impression de lire du nouveau roman (ce qui n’est guère passionnant). On a même du mal à parler de losers magnifiques tant Kindt ne cherche pas à forcément jouer sur empathie des personnages. Le policier semble être le fil conducteur mais comment l’apprécier tant Kindt semble nous mettre sur une fausse piste dans la façon dont il arrive à résoudre ses affaires. Surtout que l’auteur souligne dans les coupures de presses en forme de collage que même si Gould possède un insolant taux de réussite, la criminalité continue d’augmenter. Kindt fait donc de son personnage central, à défaut de principal, vu que l’on suit des tranches de vie « criminelle », quelqu’un auquel on ne s’attache pas vraiment.

La banalité des histoires est en trompe l’œil, marque de fabrique de Kindt qui ne cesse de bousculer les certitudes de ses lecteurs dans une narration à l’apparence simpliste mais qui finit par se distinguer par un grain de folie ou un élément perturbateur inattendu. C’est le cas d’une enquête sur des panneaux de signalisation qui disparaissent ou bien une employée qui vole des sièges de bar. Même quand c’est du vol de haut niveau, comme un tableau de maitre dérobé à Monaco (rare excursion en dehors de LA VILLE), les motivations finales du voleur et de la victime sortiront le récit d’une narration évidente.
Et puis vient la récompense pour le lecteur attentif et assidu. On découvre ici et là quelques éléments récurrent, un personnage qui revient sans pour autant qu’on lui accorde de l’importance mais quand même. Un puzzle géant, dont les contours de la ville du crime semble dessiner des bords improbables et les rue et avenues les emplacements des pièces à assembler. On va chercher des pièces manquantes à l’extérieur pour mieux revenir à la froideur de la ville.

Matt Kindt, comme son collègue canadien Jeff Lemire aime jouer avec les codes de la bande dessinée. Je l’ai évoqué dans la narration mais la structure même Du sang sur les mains est intégrée dans jeu de piste fascinant. Kindt n’hésite pas à bruler votre livre devant vous, révélant les dessous d’une affaire ou du moins la chair composant une jambe fort élégante en apparence. Les histoires sont séparées par des planches de dialogues bien travaillées, à l’orientation philosophique intéressante entre deux personnages mystères où l'auteur se permet de livrer quelques réflexion sur l'art, le crime ou la justice. Puis Kindt n’hésite pas, comme Paul Auster, à utiliser l’effet miroir en travaillant l’œuvre photographique d’un personnage et les caractères typographiques mélangeant réalité et fiction. Enfin la composition d’une planche à l’autre bouge avec des dessins maitrisés à l’aquarelle parsemés de collage comme les coupures de journaux, des brouillons, des notes mais également des planches en format paysage quand ce n'est pas des influences pulp ou strip de vieux journaux. Les couleurs sont plutôt chaudes tirant sur celle de l’automne pour mieux casser l’idée reçu d’un temps humide et sombre. Les touches de gris ont de ce fait encore plus de puissance dans l’imagination du lecteur.

Influences de Raymond Chandler, Chester Gould (pour son Dick Tracy et le nom du personnage principal) mais également Paul Auster pour Matt Kindt dans ce récit de genre jouant avec les codes de la bande dessinés et du polar. J’y ai clairement vu une parenté avec la Trilogie New Yorkaise de Paul Auster dans l’enchevêtrement des histoires qui ne finissent pas de se superposer dans une ambiance urbaine tentaculaire tout en sachant dépasser les frontières bétonnés (grand nord, tropique, Monaco). Matt Kindt s’attaque au roman d’espionnage et au polar urbain avec succès et propose une œuvre brillante car elle sort des sentiers battus. Du Sang sur les mains est le type d’œuvre dont on a du mal à lâcher une fois commencer et qui vous éblouie par la mécanique mise en place se révélant eu fur et à mesure. Forcément une nouvelle lecture s’imposera pour vous montrer comment le complexe urbain vous broies à l’instar des personnages qui le peuple.
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #48  
Vieux 20/02/2018, 21h22
Avatar de Hilarion
Hilarion Hilarion est déconnecté
Nanti social...
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: Hic et nunc...
Messages: 20 189
Hilarion est plus orageux que TornadeHilarion est plus orageux que TornadeHilarion est plus orageux que TornadeHilarion est plus orageux que TornadeHilarion est plus orageux que TornadeHilarion est plus orageux que TornadeHilarion est plus orageux que TornadeHilarion est plus orageux que TornadeHilarion est plus orageux que TornadeHilarion est plus orageux que TornadeHilarion est plus orageux que Tornade
Lu aussi quand Matt Kindt est venu en dédicace à Caen... Un excellent polar, un exercice de style extrêmement maîtrisé...

mais, tout comme avec son collègue Jeff Lemire, graphiquement, je n'y arrive pas.

Je ne sais pas si il c'est un style "je ne sais pas dessiner mais je m'en fout" ou "je sais dessiner mais je m'en fout aussi', mais je n'y arrive pas. Attention, les mises en page sont très travaillées, mais il faudrait confier à un autre les finitions. C'est vraiment dommage de gâcher de bons scénarios comme ça!
Réponse avec citation
  #49  
Vieux 20/02/2018, 21h40
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 393
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
Les goûts et les couleurs. Je suis très friand pour ma part, mais ce n'est pas une surprise pour ceux qui me connaissent.
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Nouvelles critiques de la pile du Jack JKF Critiques VO et VF des forumers 72 10/05/2012 23h00
Histoire à X mains wallyvega A vos plumes ! 57 31/05/2007 15h41
rapides critiques d'octobre... vicenzo Critiques VO et VF des forumers 44 24/10/2004 13h32
critiques rapides mars 2004 vicenzo Critiques VO et VF des forumers 11 08/04/2004 18h32
critiques rapides de septembre Fred le mallrat Critiques VO et VF des forumers 11 18/09/2003 13h10


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 12h39.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !