Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Retro - Hall of Heroes > Archives des GenSen

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 22/04/2006, 00h38
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Marvel Les Parutions vf : Vengeur

Après l'arrêt des derniers titres consacrés aux séries Marvel, Arédit va revenir au petit format noir & blanc avec cette revue, dernière consacrée à l'univers Marvel. Voici donc...



VENGEUR N°1
Arédit, octobre 1985.



Voyage au Cœur d’un Géant (page 1 à 24)
(Prescription : Violence, in Avengers #139, septembre 1975)

Scénario : Steve Englehart.
dessin : George Tuska.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Gil Kane & Frank Giacoia.

Résumé :

Les Vengeurs sont à l’hôpital, au chevet de la Guêpe, blessée lors de leur combat contre l’Etranger. Veste-Jaune réagit très mal en voyant son épouse, et tient le reste de l’équipe pour responsable de ses blessures. La situation de sa femme, ainsi que les douleurs qu’il ressent après s’être miniaturisé alors qu’il a un microbe dans le sang font que Veste-Jaune est pour le moins irascible. Tandis qu’ils se disputent, arrive Tourbillon, qui veut kidnapper la Guêpe. Il résiste aux assauts des Vengeurs, mais doit fuir lorsque Moondragon utilise ses pouvoirs mentaux contre lui.

Le calme revenu, Iron Man annonce qu’il part avec Moondragon en Latveria voir si Œil de Faucon est revenu de son voyage temporel. Après une tentative de flirt de la part d’Iron Man durant le trajet, ils arrivent sur place, mais ne trouveront rien.

Veste-Jaune part également, et croise en bas de l’hôpital Charles, le chauffeur de la Guêpe qu’il a viré. Ce qu’il ignore, c’est que Charles est en réalité Tourbillon. Celui-ci retourne sous son identité civile dans la chambre de la Guêpe, mais doit faire demi-tour lorsqu’il découvre que le reste de l’équipe est toujours là. Il change alors de tactique et se rend chez Veste-Jaune et l’attaque. Mais il fuit une nouvelle fois lorsque celui-ci menace de lui tirer dessus avec son pistolet disrupteur de cellules. Veste-Jaune réalise alors quelle est l’identité réelle de Tourbillon : le chauffeur de la Guêpe est l’une des seules personnes à qui il a montré cette arme. Il le retrouve peu après et l’attaque. Lorsque Tourbillon se met à tourner à toute vitesse, Veste-Jaune réduit sa taille et s’introduit dans son costume où il utilise ses aiguillons contre lui. Mais une nouvelle crise de douleur l’assaille et le fait tomber. Tourbillon est sur le point de l’écraser lorsque la Bête arrive et met le vilain K.O.

Pendant ce temps, loin de là, la Sorcière Ecarlate et Vision réalisent qu’il est temps de mettre un terme à leur lune de miel et de rentrer à New York.


Commentaire :

Après l’avoir ramené au sein des Vengeurs deux mois plus tôt, Steve Englehart donne ici la vedette à Veste-Jaune. Le récit aurait sans doute été davantage intéressant s’il avait eu à affronter un vilain d’une autre envergure que Tourbillon…


A noter :

La précédente apparition de Tourbillon a eu lieu dans Marvel Feature #9 (mai 1973, trad. in Etranges Aventures n°60, 1er trimestre 1979).

Dans une très brève scène, une femme froisse un journal en y découvrant la photo de la Bête en compagnie des Vengeurs. La jeune femme en question est Patsy Walker, qui a croisé la Bête dans Amazing Adventures #13 à 15 (juillet à novembre 1972, trad. in Frankenstein n°3, 5 & 6, 1975-1976), et dont on reparlera bientôt.


Casting :

Les Vengeurs : Veste-Jaune (Yellowjacket), Iron Man, Thor, la Bête (Beast), la Guêpe (Wasp), Moondragon, Vision, la Sorcière Ecarlate (Scarlet Witch).

Le Crapaud (Toad), Patsy Walker.

Tourbillon (Whirlwind).




Voyage au Cœur d’un Géant (page 25 à 47)
(A Journey to the Center of the Ant, in Avengers #140, octobre 1975)

Scénario : Steve Englehart.
dessin : George Tuska.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Gil Kane & Mike Esposito.

Résumé :

Sept minutes après la fin de son combat contre Tourbillon, Veste-Jaune s’évanouit et se met à grandir. La Bête comprend vite que la cause en est le microbe qu’il a dans le sang, dont les effets sont décuplés lorsqu’il réduit sa taille. Il court aussitôt à l’hôpital où il trouve Thor au chevet de la Guêpe, puis se rend à son ancien laboratoire de la Brand Corporation où il compte récupérer une formule expérimentale qu’il avait mis au point à l’époque et qui devrait sauver Veste-Jaune. Les gardiens du site l’accueillent à coup de fusil, mais ne parviennent pas à l’empêcher de récupérer le sérum. Lorsqu’il est de retour auprès de Veste-Jaune, Vision et la Sorcière Ecarlate sont là. Vision propose d’administrer directement le sérum en s’introduisant dans le corps de Veste-Rouge (il n’a pas cessé de grandir et mesure maintenant cinquante mètres) grâce à son pouvoir d’intangibilité. Il atteint le cœur et y répand le sérum. Veste-Jaune retrouve rapidement sa taille normale et se réveille. Son premier réflexe est de se rendre au chevet de la Guêpe. Justement, celle-ci vient juste de sortir du coma.

En Latveria, Iron Man et Moondragon assistent au retour de la machine temporelle du Docteur Doom. Mais aucune trace d’Œil de Faucon, si ce n’est du sang sur la machine.


Commentaire :

Un épisode extrêmement routinier.


A noter :

Patsy Walker fait une nouvelle apparition, toujours sans que son nom soit cité ni que l’on voit son visage.


Casting :

Les Vengeurs : Veste-Jaune (Yellowjacket), Iron Man, Thor, la Bête (Beast), la Guêpe (Wasp), Moondragon, Vision, la Sorcière Ecarlate (Scarlet Witch).

Patsy Walker, Jarvis.




L’Empire fantôme (23 pages)
(The Phantom Empire, in Avengers #141, novembre 1975)

Scénario : Steve Englehart.
dessin : George Perez.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Gil Kane & John Romita.

Résumé :

La Bête est attaquée en pleine rue par un groupe d’hommes armés. Il reçoit l’aide inattendue de Captain America, qui suivait les hommes en question : il s’agit des mêmes soldats qui ont attaqué le repère de Crâne Ecarlate il y a peu. Ils semblent avoir des liens avec la Roxxon et la Brand Corporation, l’ancien employeur de la Bête.

Captain America et la Bête se rendent à l’hôpital où la Guêpe et Veste-Jaune sont en convalescence. Le reste de l’équipe est là, et ils retournent au manoir des Vengeurs. Là, ils reçoivent la visite surprise de celle qui cherchait à retrouver la Bête : Patsy Walker. Après une discussion en tête à tête, la Bête demande aux autres Vengeurs à ce qu’elle puisse les accompagner le temps d’une mission.

Mais les Vengeurs ont deux missions à remplir : Thor et Moondragon décident de partir à la recherche d’Œil de Faucon, disparu quelque part dans le temps. Le reste de l’équipe se rend dans les locaux de la Brand Corporation. Là, ils sont attaqués par le Supreme Escadron, qu’ils ont déjà rencontré dans un univers parallèle. Ils sont assez rapidement vaincus, sous les yeux du colonel Baxter (directeur de la Brand Corp. et ex-mari de Patsy Walker) et de Hugh Jones (directeur de la Roxxon).

De leur côté, Thor et Moondragon contactent Immortus, qui accepte de les faire voyager à travers le temps. Durant le trajet, Kang leur tend un piège, sans succès. En suivant sa piste, ils arrivent en 1873, et découvrent…


Commentaire :

Après quelques numéros fort peu palpitants, celui-ci est particulièrement copieux. Steve Englehart y reprend des intrigues qu’il avait lancé dans Captain America (série qu’il a quitté quelques mois plus tôt, au #186) et Amazing Adventures. Il ne se contente pas de cela et intègre le Supreme Escadron dans l’univers Marvel, poursuit l’intrigue autour de Kang et Immortus, et réutilise quelques vieux personnages Marvel dont on découvrira l’identité le mois prochain. Bref, Englehart reprend ici du poil de la bête, et un bonheur n’arrivant jamais seul, George Perez débute dans ce numéro son premier run sur la série.


A noter :

Les adversaires qu’affrontent Captain America et le Fauve au début de l’épisode faisaient une brève apparition dans Captain America #186 (juin 1975, trad. in Hulk n°25, janvier 1983).

On ne sait pas quel grief a Patsy Walker contre la Bête, ni quand elle a divorcé du colonel Baxter. Les explications arriveront dans Avengers #144.

Le Supreme Escadron était apparu une première fois dans Avengers #85 (février 1971, trad. in Thor n°19, mai 1982).

Le colonel Baxter était apparu pour la dernière fois dans Amazing Adventures #15 (novembre 1972, trad. in Frankenstein n°5, 2ème trimestre 1976).

La précédente apparition de Hugh Jones a eu lieu dans Captain America #185 (mai 1975, trad. in Hulk n°25, janvier 1983).

La dernière apparition d’Immortus et de Kang avait eu lieu dans Giant Size Avengers #4 (juin 1975, trad. in Procès pour deux Défenseurs, Les Défenseurs n°6, novembre 1982).

Casting :

Les Vengeurs : Captain America, Veste-Jaune (Yellowjacket), Iron Man, Thor, la Bête (Beast), la Guêpe (Wasp), Moondragon, Vision, la Sorcière Ecarlate (Scarlet Witch).

Patsy Walker, Jarvis, Immortus.

Le Supreme Escadron : Hyperion, l’Archer d’Or (Golden Archer), Lady Lark, Dr. Spectrum, Whizzer.

Kang, Hugh Jones, colonel Bob ‘Buzz’ Baxter.
  #2  
Vieux 22/04/2006, 01h24
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


VENGEUR N°2
Arédit, novembre 1985.



Les Dieux du Far-West (page 1 à 25)
(Go West, Young Gods !, in Avengers #142, décembre 1975)

Scénario : Steve Englehart.
dessin : George Perez.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Gil Kane.

Résumé :

A leur arrivée en 1873, Thor, Moondragon et Immortus sont accueillis par cinq héros de cette période : Rawhide Kid, Two-Gun Kid, Kid Colt, Ringo Kid et Night Rider. Face aux revolvers qu’ils braquent sur eux, Thor fait une brève démonstration de ses pouvoirs, ce qui a pour effet immédiat de calmer les esprits. Les cinq cow-boys conduisent nos héros auprès d’Œil de Faucon, que Two-Gun Kid héberge depuis son arrivée à cette époque. Après leurs retrouvailles, Œil de Faucon raconte à ses amis ce qu’il lui est arrivé : lorsqu’il a utilisé la chrono-machine de Doom, il a été attaqué par Kang avant d’être aspiré dans un vortex temporel et d’atterrir en 1873. Là, il a découvert une bâtisse construite par Kang dans la ville de Tombstone, avant de devoir s’enfuir, poursuivi par la population locale. Il a plus tard trouvé refuge chez Two-Gun Kid, dont il connaissait l’existence grâce aux livres d’histoire.

Le groupe décide donc d’agir contre Kang, d’autant que, selon Immortus, l’installation de Kang au XIXème siècle risque de bouleverser le XXème siècle, voire de les faire disparaître. Leur première cible est un train faisant la liaison vers une mine d’uranium, dont Kang peut avoir l’usage. Thor et Moondragon s’habillent en civils et montent à bord du train, tandis que le reste du groupe se place en divers points du parcours. Ils repèrent bientôt un groupe de bandits qui attaque le train et interviennent. Les bandits sont maîtrisés l’un après l’autre, sans même que Thor et Moondragon aient besoin d’intervenir. Ils peuvent désormais se concentrer sur leur prochain objectif : attaquer la forteresse de Kang.

Pendant ce temps, dans le présent, les autres Vengeurs sont retenus prisonniers par Hugh Jones, le colonel Baxter et le Supreme Escadron, enfermés dans une cage créée par le prisme du Dr. Spectrum.


Commentaire :

Steve Englehart intègre dans la continuité Marvel les principaux héros de westerns publiés par Marvel, à l’instar de ce qu’avait fait auparavant Roy Thomas avec les héros du golden age. Le résultat est plaisant, même si l’action est fort convenue et si la place manque au scénariste pour développer la personnalité de ces personnages.


A noter :

Hawkeye était porté disparu depuis Avengers #137 (juillet 1975, trad. in La Fin d’une Légende, Les Vengeurs n°7, mai 1985).

Casting :

Les Vengeurs (Avengers) : Thor, Moondragon, Œil de Faucon (Hawkeye), Captain America, Iron Man, la Bête (Beast), Vision, la Sorcière Ecarlate (Scarlet Witch).

Immortus, Rawhide Kid, Two-Gun Kid, Kid Colt, Ringo Kid, Night Rider, Patsy Walker.

Le Supreme Escadron (Squadron Supreme) : Hyperion, l’Archer d’Or (Golden Archer), Lady Lark, Dr. Spectrum, Whizzer.

Hugh Jones, colonel Bob ‘Buzz’ Baxter.




Les Dieux du Far-West (page 26 à 48)
(Right between the Eons, in Avengers #143, janvier 1976)

Scénario : Steve Englehart.
dessin : George Perez.
Encrage : Sam Grainger.
Couverture : Gil Kane & Frank Giacoia ?

Résumé :

Thor, Hawkeye, Moondragon et Two-Gun Kid se rendent à Tombstone où se trouve la forteresse de Kang. Dès leur entrée, Kang les projette dans une pièce où se trouve un monstre qu’il a créé et qui les attaque. Thor, transformé en Don Blake et déguisé en cow-boy, réussit à échapper à la surveillance de Kang et atteint la salle où il se trouve. Il se transforme aussitôt en Thor et attaque Kang. Malgré la protection de son champ de force, celui-ci est projeté hors de la forteresse. Thor poursuit infatigablement ses attaques, empêchant Kang de riposter. Lorsqu’il y parvient enfin, il réalise que ses attaques sont sans effet sur le dieu. Effrayé, il augmente la force de ses rafales, mais sous la pression ainsi créée, il perd le contrôle et ses atomes se dispersent à travers le temps. La citadelle disparaît elle aussi. Immortus apparaît alors devant les héros. Il leur explique qu’il est en réalité Rama-Tut, qui a étudié afin de devenir le maître ultime du temps, et que, comme il l’espérait, maintenant que Kang a disparu, il va disparaître à son tour. Ce qu’il fait.

Dans le présent, les Vengeurs réussissent à se libérer de la cage où ils étaient enfermés.


Commentaire :

Ce combat final contre Kang est assez décevant et manque cruellement d’envergure. Du côté des bonnes nouvelles, Vince Colletta cède ici sa place d’encreur à Sam Grainger, les planches de George Perez y gagnent au change.


A noter :

Ce n’est évidemment pas la dernière apparition de Kang, mais il faudra pourtant attendre près de dix ans et le début de Marvel Super Heroes Secret Wars (mai 1984 , trad. in Spidey n°66, juillet 1985) pour le revoir.

Immortus fera son retour un peu plus tôt, dans Thor #282 (avril 1979, trad. in Ombrax-Saga n°251, décembre 1986).


Casting :

Les Vengeurs (Avengers) : Thor, Moondragon, Œil de Faucon (Hawkeye), Captain America, Iron Man, la Bête (Beast), Vision, la Sorcière Ecarlate (Scarlet Witch).

Immortus, Rawhide Kid, Two-Gun Kid, Kid Colt, Ringo Kid, Night Rider, Patsy Walker.

Kang.




Coups de Griffes (22 pages)
(Claws !, in Avengers #144, février 1976)

Scénario : Steve Englehart.
dessin : George Perez.
Encrage : Mike Esposito.
Couverture : Gil Kane & Frank Giacoia ?

Résumé :

Les Vengeurs ont réussi à se libérer de la cage dans laquelle le Dr. Spectrum les avait enfermés, mais tous leurs mouvements sont surveillés. Lorsqu’ils approchent de l’endroit où sont stockées toutes les armes de la Brand Corp., Hugh Jones lance contre eux des missiles à tête chercheuse. Personne n’est blessé mais le groupe est séparé. Captain America, Iron Man et Patsy Walker trouvent refuge dans un dépôt où ils tombent sur le costume de la Chatte, une ancienne aventurière. Captain America demande à Patsy si elle veut le revêtir, avant de revenir sur sa proposition. Trop tard : Patsy Walker a déjà décidé et enfile le costume. Ils sont alors rejoints par le reste de l’équipe, puis par le Supreme Escadron. Mais à cet instant, alertée par des voisins, la police arrive sur les lieux. Pour cacher ce qui se déroule dans ses locaux, Hugh Jones téléporte tout le monde dans l’univers du Supreme Escadron.

En 1873, Thor, Moondragon et Œil de Faucon font leurs adieux à Two-Gun Kid. Mais celui-ci les supplie de l’emmener avec eux. Œil de Faucon accepte, et promet de lui servir de chaperon lorsqu’ils auront regagné son présent. Il annonce en outre qu’il quitte les Vengeurs.


Commentaire :

L’essentiel de cet épisode est consacré à la naissance de la nouvelle Chatte et à combler les trous entre sa dernière apparition dans Amazing Adventures #15 (novembre 1972, trad. in Frankenstein n°5, 2ème trimestre 1976) et son retour dans Avengers #139 (septembre 1975, trad. in Vengeur n°1, octobre 1985). La légèreté avec laquelle Captain America propose à Patsy Walker d’endosser le costume de la Chatte surprend tout de même beaucoup.


A noter :

La première chatte était Greer Nelson, qui eut une brève carrière sous ce nom (Cat en vo) avant de devenir Tigra.

On découvre dans cet épisode ce qui est arrivé à Patsy Walker depuis Amazing Adventures #15 : un matin, elle a découvert la Bête sur le pas de sa porte, blessé. Dans un état semi-comateux, il lui a révélé sa véritable identité. A son réveil, elle lui a promis de ne pas révéler son secret, à condition qu’il fasse d’elle une super-héroïne. Il accepta, mais disparut peu après. Quelque temps plus tard, Patsy a divorcé de son mari, puis a retrouvé la trace de la Bête.


Casting :

Les Vengeurs (Avengers) : Captain America, Iron Man, la Bête (Beast), Vision, la Sorcière Ecarlate (Scarlet Witch), Thor, Moondragon, Œil de Faucon (Hawkeye).

Patsy Walker/la Chatte (Hellcat), Two-Gun Kid.

Le Supreme Escadron (Squadron Supreme) : Hyperion, l’Archer d’Or (Golden Archer), Lady Lark, Dr. Spectrum, Whizzer.

Hugh Jones, colonel Bob ‘Buzz’ Baxter.
  #3  
Vieux 01/05/2006, 00h42
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


VENGEUR N°3
Arédit, janvier 1986.



Le Contrat des Vengeurs (page 1 à 23)
(The Taking of the Avengers !, in Avengers #145, mars 1976)

Scénario : Tony Isabella & Scott Edelman.
dessin : Don Heck.
Encrage : John Tartaglione.
Couverture : Gil Kane & Dan Adkins.

Résumé :

L’Assassin est contacté par un homme qui lui offre un milliard de dollars pour tuer les Vengeurs. Il accepte, à condition de disposer d’une année entière pour se préparer.

Un an plus tard, Captain America tombe un soir sur une bande de braqueurs portant le même masque que lui. Il leur inflige une correction, à l’exception de l’un d’entre eux qui parvient à prendre la fuite. Cap le rattrape, mais lorsqu’il est sur le point de l’arrêter, l’Assassin fait son apparition et tire sur Captain America, le blessant grièvement.

A l’hôpital où il est conduit, les médecins sont pessimistes : Captain America est mourant, sans qu’ils parviennent à en déterminer la cause exacte. Œil de Faucon se rend à son chevet, mais dans les couloirs tombe sur deux hommes masqués qui fuient dès qu’ils l’aperçoivent.

Au Manoir des Vengeurs, la Bête, la Sorcière Rouge et la Vision se rongent les sangs, impuissants à aider leur camarade, et se remémorent leurs souvenirs à ses côtés. Pendant ce temps, l’Assassin s’apprête à frapper une nouvelle fois.


Commentaire :

Les Vengeurs face à un tueur à gages. L’idée ne manque pas d’intérêt, d’autant que dans cette première partie son plan ne souffre pas d’incohérences majeures. Le fait que Captain America soit sa première victime permet au scénariste d'insister sur le rôle central que le personnage joue au sein de l'équipe, vu à travers le regard des autres Vengeurs.


A noter :

Ce numéro aurait du proposer la suite du précédent, et poursuivre le récit de la lutte entre les Vengeurs et le Supreme Escadron. Il faudra attendre Avengers #147 pour lire la suite de ce récit. J’ignore pourquoi cet épisode et le suivant – qui semble-t-il auraient du paraître à l’origine dans Giant-Size Avengers – sont venus s’intercaler ici.

Première apparition de l’Assassin.


Casting :

Les Vengeurs : Captain America, Iron Man, Thor, Oeil de Faucon (Hawkeye), Vision, la Sorcière Ecarlate (Scarlet Witch), la Bête (Beast).

L’Assassin.




Le Contrat des Vengeurs (page 24 à 47)
(The Assassin never fails !, in Avengers #146, avril 1976)

Scénario : Tony Isabella.
dessin : Keith Pollard (p.24-27) & Don Heck (p.28-47).
Encrage : John Tartaglione.
Couverture : Gil Kane & Al Milgrom.

Résumé :

Au manoir des Vengeurs, un groupe d’hommes armés s’apprête à passer à l’attaque. Dans le même temps, à l’hôpital, le docteur Don Blake opère Captain America. Il doit mettre en place des capsules anti-radiations mises au point par Reed Richards, seul moyen de sauver Cap. Dans le couloir, Iron Man, Vision, Œil de Faucon et un robot à l’image de Thor (afin de préserver l'identité secrète de Don Blake) attendent. Œil de Faucon et Iron Man boivent un café que leur a proposé une infirmière, et aussitôt se sentent mal. Le poison est mortel et ses effets commencent rapidement à se faire sentir : Iron Man et Œil de Faucon sont rapidement mis K.O., le robot Thor s’écroule après une seule décharge de canon, seul Vision résiste aux assaillants, mais l’Assassin intervient lui-même et place sur l’androïde un appareil qui paralyse son système nerveux.

Lorsque l’Assassin réalise que le Thor qui a été abattu est un robot, il en conclut que Don Blake est le vrai Thor. Il s’apprête à le tuer, en pleine opération sur Captain America, mais une flèche l’en empêche : Œil de Faucon, Iron Man et Vision sont de nouveau d’attaque (l’archer a vomi son café, et le poison n’a pas eu l’effet escompté sur le cœur artificiel de Tony Stark). Un tir des répulso-rayons d’Iron Man arrache le masque de l’Assassin. A la grande surprise des Vengeurs, il s’agit d’une femme. Grâce à une bombe fumigène, elle s’enfuit de l’hôpital, et gagne un endroit où plusieurs de ses hommes sont en position. Mais sans son masque, ils ne la reconnaissent pas et l’abattent. Les Vengeurs arrivent peu après et capturent rapidement le reste de la bande.

On apprendra plus tard que l’homme qui avait engagé l’Assassin était son propre père et que, après l’échec de sa mission, il va tuer son fils (qui lui reprochait la mort de sa sœur) avant de se donner la mort.


Commentaire :

La résolution du plan mis au point par l’Assassin est moins convaincante que sa mise en place. Néanmoins, la découverte de l’identité du vilain, et son sort final, fonctionnent bien et offrent une conclusion réussie à ce récit.


A noter :

L’Assassin ne se relèvera pas, c’est bien sa dernière apparition.


Casting :

Les Vengeurs : Captain America, Iron Man, Thor, Oeil de Faucon (Hawkeye), Vision, la Sorcière Ecarlate (Scarlet Witch), la Bête (Beast), la Guêpe (Wasp), Veste-Jaune (Yellow Jacket), le Faucon (Falcon).

L’Assassin.




Crise sur une autre Terre (22 pages)
(Crisis on Other Earth, in Avengers #147, mai 1976)

Scénario : Steve Englehart.
Dessin : George Perez.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Rich Buckler & Al Milgrom.

Résumé :

Les Vengeurs et le Suprême Escadron se rematérialisent dans le monde de ces derniers. Aussitôt, le combat reprend, mais il tourne cette fois à l’avantage des Vengeurs, dont la cohésion leur permet de surclasser leurs adversaires. Mais le combat cesse lorsque l’armée arrive sur place, suivie par le président des Etats-Unis lui-même : Nelson Rockefeller. Celui-ci porte une étrange couronne sur la tête, que Captain America reconnaît aussitôt comme étant la Couronne du Serpent. Vision se dématérialise et s’empare de la couronne, qu’il lance à la Sorcière Ecarlate. Cette dernière menace de détruire l’artefact si l’armée intervient. Le président laisse alors les Vengeurs fuir, puis contacte mentalement, sur notre Terre, Hugh Jones – qui a lui aussi été en possession de cette couronne.

La Couronne du Serpent commence à agir sur la Sorcière Ecarlate, qui doit lutter contre son emprise maléfique. Vision tente de la raisonner, mais est interrompu par l’arrivée de trois membres du Suprême Escadron : Hyperion, l’Archer d’Or et Lady Lark. Vision va résister à leurs attaques et mettre K.O. Hyperion et l’Archer d’Or. C’est la Sorcière Ecarlate qui, après avoir recouvré ses esprits, va défaire Lady Lark.

Sur Terre, Thor, Moondragon, Œil de Faucon et Two-Gun Kid regagnent enfin le présent. Œil de Faucon confirme son départ des Vengeurs.

Commentaire :

Voilà un épisode un peu frustrant : les Vengeurs se retrouvent dans un monde parallèle qui leur est hostile, monde où le président des U.S.A. est contrôlé par une entité maléfique, et que leur fait faire Englehart ? Ils passent une bonne partie de l’épisode à marcher dans des rues désertes ! La situation méritait d’être davantage dramatisée (ce que laissait présager la couverture originale).

Ceci dit, le récit ne manque ni d’intérêt (on a déjà rencontré précédemment la Couronne du Serpent, mais jamais dans une telle situation) ni d’action (les rencontres entre Vengeurs et Suprême Escadron sont toujours un plaisir de fanboy). Et George Perez, malgré l’encrage de Colletta, est un plaisir pour les yeux.


A noter :

Captain America a déjà eu affaire à la Couronne du Serpent dans Captain America #180 à 182 (avril à juin 1975, trad. in Hulk n°23, Arédit, septembre 1982), ce qui explique qu’il la reconnaisse immédiatement.

Dans notre monde, Nelson Rockefeller était, de fin 1974 à début 1977 – donc au moment de la parution originale de cet épisode – vice-président des Etats-Unis.


Casting :

Les Vengeurs (Avengers) : Captain America, Iron Man, la Bête (Beast), Vision, la Sorcière Ecarlate (Scarlet Witch), la Chatte (Hellcat), Thor, Moondragon, Œil de Faucon (Hawkeye).

Two-Gun Kid.

Le Suprême Escadron (Squadron Supreme) : Hyperion, l’Archer d’Or (Golden Archer), Lady Lark, Dr. Spectrum, Whizzer.

Nelson Rockefeller, Hugh Jones, colonel Bob ‘Buzz’ Baxter.
  #4  
Vieux 01/05/2006, 01h28
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 369
doop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 fois
VENGEUR 4



20000 LIEUES SOUS LA JUSTICE

Contient AVENGERS 148
(Englehart/Perez/Grainger)

Résumé :
Les vengeurs sont toujours prisonniers de la terre alternative du suprême escadron, là où le chef de la ROXXON, membre de la secte du serpent (et possédé par la couronne) les a envoyés au précédent numéros.
Le président ROCKFELLER (aussi possédé par le serpent) envoie donc l’escadron affronter les vengeurs. Nous avons donc droit à une bataille entre le fauve, la chatte, amphibion, tom pouce et capt’n hawk puis entre whizzer, dr spectrum, cap america et iron man (d’ailleurs, IRON MAN refait à SPECTRUM encore une fois le coup du rayon ultraviolet qui a la sale manière de le mettre à chaque fois hors d’état de nuire). Tous ces vengeurs sont rejoints par la vision et la sorcière rouge, qui ont pris possession de la couronne du serpent dans l’épisode précédent. Ils ont un plan et se dirigent à la maison blanche où IRON MAN répare la machine qui va leur permettre de regagner la terre « normale » pendant que le FAUVE, déguisé en président ROCKFELLER, fait la morale aux membres de l’escadron, leur montrant à quel point on se sert d’eux et de leur pouvoir. Ils découvrent évidemment la supercherie, mais trop tard, les vengeurs sont retournés chez eux. Bouleversés et interloqués par le discours du fauve, ils décident de ne pas les poursuivre.

C’est bien évidemment la suite de l’épisode précédent, et on a droit à SAM GRAINGER qui remplace (heureusement) VINCE COLLETTA à l’encrage, et c’est tout de suite beaucoup mieux. Après, je ne sais pas si c’est la version Française, mais la première page, où l’on voit tous les membres des vengeurs avec l’escadron suprême victorieux, ne renvoie strictement à rien.



L’interaction entre la chatte et le fauve sont particulièrement sympas, ce qui en fait un très bon épisode. A noter aussi le titre rigolo : 20000 Leagues under Justice qui fait évidemment référence à la JLA, dont l’escadron suprême n’est qu’un pastiche.

Casting :
Les vengeurs : Captain América, Iron Man, Vision, Sorcière Rouge, Fauve, Chatte, Moondragon et Thor (qui font une brève apparition ainsi que HANK PYM et la guêpe)

L’escadron suprême : Hyperion, Dr Spectrum, Archer, Lady Lark, Cap’n hawk, Whizzer, Amphibion, tom pouce.

AVENGERS 149
(Englehart/Perez/grainger)

Résumé : Tandis que THOR et MOONDRAGON, revenus du FAR WEST se demandent ce qui a pu arriver à leurs amis et partent les chercher, les autres vengeurs se retrouvent à la ROXXON où ils sont aux prises avec les gardes de l’entreprise.


HUGH JONES (le patron de la ROXXON) décide de contacter le président ROCKFELLER sur la terre de l’escadron suprême pour lui demander ce qu’il s’est passé via le lien trans dimensionnel entre les adorateurs de la couronne du serpent ; il apprend que l’escadron vient de se rebeller et dénonce toutes les activités illégales de leur président à la télévision. Il décide donc de sortir une dernière arme de sa poche, le puissant ORKA, le tueur de baleines, qui les étale d’un seul coup de poing. Ils sont capturés. Arrivent alors THOR et MOONDRAGON à la rescousse qui vont mettre une volée au méchant tandis que la chatte se libère de ses liens et attaque son ex mari (qui est aussi directeur de la sécurité chez ROXXON). Tous les méchants sont capturés.

Fin de l’histoire concernant la couronne du serpent, Englehart place ses pions en nous faisant ressentir les émotions de THOR qui ne se sent pas à sa place, ce qui aura pour but de le faire partir lors de la prochaine refonte de l’équipe, dans l’épisode 200, un tournant décisif dans la vie de l’escadron suprême, qui va donc pouvoir commencer en douce sa révolution.

Casting :
Les vengeurs : Captain América, Iron Man, Vision, Sorcière Rouge, Fauve, Chatte, Moondragon et Thor


LE RASSEMBLEMENT :


Contient Avengers 150
(Englehart-Lee/Perez-Kirby/Tartaglione,Vohland-Ayers)

Résumé :



C’est la réunion de tous les vengeurs actifs pour définir les nouveaux membres de l’équipe et ça commence avec THOR qui se retire, son statut de dieu ne le fait pas sentir à sa place parmi les humains ; IRON MAN, lui décide de rester et lorsqu’on pose la question à CAPTAIN AMERICA…
Ce dernier se remémore l’épisode d’AVENGERS 16 , celui où il a été obligé de former une nouvelle équipe après les départs de GIANT MAN, LA GUEPE, IRON MAN et THOR et où il avait recruté ŒIL DE FAUCON, la SORCIERE ROUGE et VIF ARGENT.
Et ça se finit sur cet ancien épisode ; suite au prochain numéro.

Alors là, on reste un peu sur sa fin, le numéro 150, qui doit nous donner la nouvelle équipe des vengeurs, ne contient que 6 pages originales, le reste étant un remontage de l’épisode 16 . Même s’il est très bien, ce vieil épisode, on reste largement sur sa fin et la transition est brutale.
Ce n’est pas la première fois qu’il y a un léger souci dans la continuité des épisodes de ENGLEHART/PEREZ ; voir les critiques de NIGLO sur VENGEUR 3 où il y avait déjà eu deux épisodes intercalés, mais je me suis même demandé si la version Française avait bien fait son boulot. Oui, c’est bien un énorme FLASH BACK de l’épisode 16, l’épisode n’étant pas fini. C’est d’ailleurs l’un des derniers épisodes de STEVE ENGLEHART, qui ne fera qu’un bout du prochain, laissant sa place à G.CONWAY (ça sent le conflit éditorial, tout ça)
On connaîtra la vraie équipe dans les numéros suivants.

Casting :
Les vengeurs : Captain América, Iron Man, Vision, Sorcière Rouge, Fauve, Chatte, Moondragon, Pourpoint Jaune, la guêpe et Thor

En Flashback : œil de faucon, vif argent.
  #5  
Vieux 01/05/2006, 01h30
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 369
doop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 fois
VENGEUR 5





Contient
AVENGERS 151 (Conway-Englehart-Shooter/Perez/Tartaglione)



Résumé :


C’est la suite de l’histoire précédente, où un nouveau line up se décide, différents supoer héros marvel réagissant devant la télévision qui récapitule au fur et à mesure leurs exploits. Cap América donne sa décision : il reste ! La guêpe est ravie de rester aussi. ; la sorcière rouge (qui s’inquiète pour œil de faucon parti avec ses potes cow boys) et vision également. Hank, lui refuse, il dit qu’avant tout c’est un chercheur et pas un aventurier et le fauve est accepté malgré les réticences de la guêpe ! Moondragon dit qu’elle ne veut absolument pas imposer sa divinité aux autres et décide de partir, disant aussi qu’elle prendra la chatte sous son aile pour l’entraîner et la préparer à intégrer l’équipe et qu’ils répondront présent en cas de danger (tout comme THOR). Yellowjacket retourne alors sa veste et décide qu’il ne peut abandonner la nouvelle équipe. Alors que cette nouvelle ligue (sic) parade devant les caméras, WONDER MAN apparaît, accusant vision d’avoir volé son esprit.



La nouvelle équipe : CAP AMERICA ; IRON MAN ; LE FAUVE ; LA GUEPE ; POURPOINT JAUNE ; VISION ; SORCIERE ROUGE

Apparaissent aussi : LA CHATTE ; MOONDRAGON et THOR
Cameos : Ben Grimm (il avait alors perdu les pouvoirs de la chose et mettait une armure) ; Œil de faucon ; LES CHAMPIONS (Ghost Rider, Veuve Noire, Hercule, Iceberg, Angel) ;


MON AVIS :
Je sais pas pourquoi, j’ai toujours aimé les épisodes où les vengeurs doivent former une nouvelle équipe. Il ne se passe pas grand-chose, mais les scénaristes réussissent quand même à faire comprendre le fait que le FAUVE ne se sent pas à sa place (après tout c’est un mutant qui vient de chez les X MEN, et il n’est même pas humain, et c’est vrai que c’est gênant pour un groupe public comme les vengeurs, comme le fait bien ressentir la guêpe. Les dessins sont bien, c’est du PEREZ pas encré par colletta, même si l(on peut regretter le fait que cela aurait dû être le 150 épisode et non pas le flashback du numéro précédent, mais bon, les trois scénaristes prouvent qu’il y a du avoir des soucis éditoriaux. L’apparition du WONDER MAN nous ramène quelques épisodes en arrière, avec le GRIM REAPER, apparu déjà quelques fois dans la série, notamment sur un run avec COCKRUM et STARLIN aux dessins.



AVENGERS 152 (Conway/Buscema/Sinnott)


Résumé :


Sauf que WONDER MAN s’évanouit avant de pouvoir expliquer sa présence. On le ramène donc à l’hôtel des vengeurs et c’est là que la sorcière rouge, en faisant un petit tour de magie trouve que la caisse d’où est sorti WONDER MAN vient de la nouvelle orléans. Ils se dirigent donc tous là bas où on leur donne une indication : LE MORT BAYOU, où se trouve l’ERGOT NOIR, un chef d’une secte vaudou, on apprend que c’est lui qui a « zombifié » WONDER MAN ; mais on n’en sait pas plus. Il sera vaincu par les pouvoirs de la sorcière rouge, qui, perturbée, décide de prendre un peu de recul pour mieux maîtriser ses pouvoirs.



Mon avis : Bon, une légère déception, je ne sais pas si la VF a escamoté des pages, je ne le crois pas et l’histoire avec le méchant zombi n’est pas la plus originale, de plus, la réaction de la sorcière rouge est étonnante, elle décide de se mettre en retrait alors qu’elle a voulu faire partie de la nouvelle équipe à l’épisode d’avant. Le mystère WONDER MAN n’est pas résolu, donc en fait il ne se passe pas grand-chose. Au niveau dessins, c’est JOHN BUSCEMA qui prend les crayons (il avait déjà pas mal dessiné les vengeurs avant) et c’est du très bon, surtout que son style, encré par JOE SINNOTT s’adapte parfaitement en noir et blanc (voir les ESSENTIAL AVENGERS 3 par exemple.)

Le casting : CAP AMERICA ; IRON MAN ; LE FAUVE ; LA GUEPE ; POURPOINT JAUNE ; VISION ; SORCIERE ROUGE

Avec aussi :GRIFFE JAUNE (BLACK TALON), WONDER MAN.


AVENGERS 153 (Conway/Buscema/Sinnott)


Résumé : Juste quelques pages de ce numéro coupé, que je commenterai dans le prochain
WANDA va récupérer la couronne du serpent que les vengeurs avaient laissé dans les décombres de la ROXXON corporation, et est attaquée par le LASER VIVANT, qui veut lui aussi la couronne (et l’obtient !) tandis que BOB FRANK, WHIZZER, le père supposé de WANDA et PIETRO (promis on explique tout ça la prochaine fois) arrive au manoir des vengeurs et devient d’un coup tout fou, mettant à sac le manoir.



A NOTER :

GRIFFE JAUNE (Black Talon) ou l’ERGOT NOIR
Premiere apparition: (original) STRANGE TALES #173, (nouveau) AVENGERS #152

Le black talon était à l’origine un millionnaire (Desmond Drew) qui menait secrètement un culte vaudou, qui kidnappait et sacrifiait de jeunes vierges, tout cela sous l’influence de sa mère, Mama Limbo. Il est mort ensuite tué par ses propres adeptes. Plus tard, un créole au nom inconnu mais possédant des pouvoirs vaudous reprit le costume du Black Talon et fut contacté par le GRIM REAPER pour ressusciter son frère WONDER MAN comme un zombie et l’envoyer chez les vengeurs pour causer des ennuis à ces derniers. On l’a revu ensuite, toujours avec le GRIM REAPER dans les vengeurs de la côte ouest. On l’a revu aussi dans la série WONDER MAN et dans DEADPOOL. A ne pas confondre avec le fameux griffe jaune ; un autre ennemi des vengeurs et de iron man.

WONDER MAN est apparu pour la première fois dans AVENGERS 9

C'est la premièreb appaprition de WONDER MAN en costume!

C’était une création de zémo et de ses acolytes pour infiltrer les vengeurs. Sauf qu’avant de mourir, il passe du côté des gentils. Depuis son corps avait été entreposé dans l’hôtel des vengeurs mais avait mystérieusement disparu. Il va devenir très rapidement un membre actif de l’équipe après une longue période de probation, où il développera une amitié avec le fauve.

ET oui, les covers sont bien signées JACK KIRBY
  #6  
Vieux 22/06/2006, 21h10
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 369
doop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 fois
VENGEUR 6 (Avril 1986)


Contient AVENGERS 153 :

(Conway/Buscema/Sinott)

Résumé:
Lors de la bataille contre WHIZZER, WONDER MAN, comme possédé, disparaît et va rejoindre le laser vivant, affublé de la couronne du serpent, tandis que Wanda se fait attaquer à la ROXXON. Le laser vivant ordonne à WONDER MAN d’aller détruire les vengeurs.



Mon avis : Première partie d’une histoire, il ne se passe pas grand-chose mais cela promet d’être un arc interessant, avec cette couronne du serpent qui traîne déjà depuis de longs mois et les origines de WONDER MAN (enfin, sa résurrection). Personnelllement , j’ai toujours bien aimé le travail de JOHN BUSCEMA sur AVENGERS, en plus, il est encré ici par JOE SINNOTT, un vieux de la vieille, dont le style lui convient parfaitement.

SAUF QUE LE SUITE EST DANS AVENGERS ANNUAL 6 ET QUE AREDIT N’A PAS JUGE BON DE LA PUBLIER !!!!!!
A ce compte, il aurait mieux valu escamoter l’épisode précédent, qui ne sert donc à rien si ce n’est frustrer le lecteur, déjà bien agacé par les modifications dues au passage 24 planches format normal à 32 planches petit format. Pour savoir ce qui s’est passé, qui est WHIZZER, je vous laisse regarder au dessous. Bon allez, AREDIT nous donne quand même un petit résumé de l’annual dans l’épisode suivant…Je vous laisse lire, c’est dans la case du dessus.


AVENGERS 154 : QUAND ATTUMA FRAPPERA T’IL ?

(Conway/Perez-Marcos/marcos)



Résumé : VISION va jeter la couronne du serpent à la mer lorsqu’il se fait attaquer et capturer par des atlantéens. Il s’agit en fait des troupes d’ATTUMA, qui veut utiliser LES VENGEURS en les contrôlant au moyen d’un collier pour abattre son ennemi juré NAMOR.
Pendant ce temps, les autres vengeurs se retrouvent à l’hôtel ou ils rencontrent TRITON des inhumains qui leur demande de l’aide. Sauf qu’il ne s’agit pas de TRITON, mais de TYRAK LE FOURBE, un soldat d’ATTUMA, qui va mettre une pile totale aux vengeurs, qui vont donc être capturés (le fauve, voyant qu’il n’a aucune chance, décide de s’enfuir pour aller chercher de l’aide).


Mon avis : Une bonne histoire, bien sympathique, le retour de George Perez est très bon et on a véritablement un truc sympa, un peu symptomatique des vengeurs de cette époque quand même ou les vilains se succèdent les uns après les autres avec aucun autre but que de dominer le monde, mais ça reste lisible, sauf que….

ENCORE UNE FOIS ET DANS LE MEME NUMERO, ON A UNE IMMENSE COUPE ou théoriquement, ATTUMA envoie les vengeurs dans la base de NAMOR, sauf que ce n’est pas NAMOR, mais FATALIS, dans la base, qui va battre les vengeurs et les garder prisonniers, sous l’œil de NAMORITA…

Ca fout tout en l’air une fois de plus, et il manque réellement quelque chose, franchement, je n’avais jamais vu autant de coupures et de non dits dans un numéro Français, au moins LUG s’arrangeait pour qu’on ait une certaine idée de l’histoire, là AREDIT coupe et fait un résumé dans une case, vraiment dommage ; surtout que les numéros précédents étaient tout à fait corrects.
HEUREUSEMENT, SIM THEURY EST ARRIVE SUR SON GRAND CHEVAL BLANC ET NOUS FAIT LE PLAISIR DE CHRONIQUER CETTE AVENTURE:
ici

On continue donc avec


AVENGERS 155

(conway/perez/Marcos)

Résumé : le fauve est allé chercher WHIZZER et WONDER MAN à la rescousse tandis que les vengeurs, toujours hypnotisés, sont prisonniers de FATALIS. Pendant ce temps, ATTUMA attaque une base sous marine, début de sa guerre contre les humains. NAMOR, LE FAUVE et ses amis interviennent et ATTUMA s’en va la queue entre les jambes. VISION réussit à s’échapper de l’hydro base de FATALIS et tombe nez à nez sur le fameux docteur ?


Que va-t-il se passer ? Aurons nous vraiment la fin de l’histoire dans le prochain numéro ou un petit résumé ??? SUSPENSE.
Mon avis : Toujours sympa mais difficile à comprendre au vu des coupures, en fait cela se résume à une succession de batailles, difficile d’être vraiment objectif là-dessus, mais PEREZ fait toujours de très bons dessins, qui passent en plus très bien en noir et blanc, ce qui promet pour les prochains ESSENTIAL AVENGERS (promis dés que j’ai la totalité de l’histoire, je vous en reparle….)


Pourquoi des épisodes tronqués ? Eh bien tout simplement pour mettre une aventure de POWER MAN, qui reste dans le thème du numéro puisqu’il se bat contre MONSIEUR POISSON
POWER MAN 29 : PERSONNE NE RIT DE M.POISSON
(Mantlo/Tuska/Colletta)


Résumé : on a engagé LUKE CAGE pour surveiller des camions qu’un certain M. POISSON veut s’emparer. Mais qui est ce superbe personnage ? Il s’agit tout simplement d’un voleur à la tire qui avait voulu s’emparer d’un certain isotope radioactif, mais qui est tombé à la mer et s’est transformé en homme poisson. Evidemment, LUKE CAGE va s’en occuper en un tour de bras (puisque son autre bras est bléssé ).

(M.POISSON est-il de la même famille que M.POKORA ?)

Mon avis : Comment dire ? Il est parfois certains personnages qui n’apparaissent qu’une fois, un petit tour et puis s’en va, et je pense que c’est le cas de M. POISSON avec des origines et un look que n(aurait pas renié ERIK LARSEN dans un de ces DRAGON, sauf que là, c’est joué plus ou moins premier degré, quoique, le scénario de MANTLO est tellement bizarre qu’on ne sait pas vraiment si c’est du lard ou du cochon. Le dessin de GEORGE TUSKA est très honnête, quoique, le look de M.POISSON. Le gros problème c’est qu’il est encré par VINCE COLLETTA. Et je ne vois pas mieux que de citer XXL à propose de cet encreur :
« Colletta c’est caca »….PAS MIEUX…..


LE COIN DU
Le petit Robert L Frank, fils du scientifique Emil Frank était avec son papa dans la forêt Africaine lorsqu’il se fit mordre par un cobra. Pour le sauver,le papa décide d’injecter à son fils du sang de mangouste, juste avant du mourir d’une attaque cardiaque (Tipppi, pourquoi tou as dit à Olive qué y’étais malade dou couer ). Une réaction immédiate apparut alors, donnant au jeune Frank la possibilité de courir à de très grandes vitesses Le petit Robert, inspiré par l’esprit de son papa devint alors le Whizzer, juste un peu avant la deuxième guerre mondiale. C’est justement pendant cette guerre qu’il va faire partie des envahisseurs et rencontrer MISS AMERICA (Madeline Royce), avec qui il se mariera à la fin de la guerre. Ils commencèrent alors à travailler pour le gouvernement comme agents de sécurité dans une base nucléaire. Lors d’une bataille contre un de leur ennemis jurés ISBISA, une fuite radioactive va se produire dans le centre et Arrive donc ce qui devait arriver, le premier fils de Robert et Madeline est un mutant extrêmement dangereux car radioactif, le bien nommé NUKLO, placé tout de suite par le gouvernement dans un MODULE de CONTENTION, en animation suspendue jusqu’à ce que son niveau de radiation retombe à la normale. Quittant le gouvernement, le couple décide alors de voyager à travers le monde. Madeline retombe une deuxième fois enceinte et c’est dans les balkans, dans la citadelle du MAITRE DE L’EVOLUTION à WUNDAGORE. Malheureusement, le nouveau né, mort à la naissance est encore plus radioactif que le précédent et tue sa mère par empoisonnement aux radiations. C’est la vache douée de raison, BOVA, qui , ne voulant pas dire l’horrible vérité à Whizzer, va présenter à celui-ci deux jumeaux nés quelques jours plus tôt comme ses véritables enfants. Mais Frank, fou de douleur, quitte le refuge…
Pendant vingt ans, Frank (à moitié amnésique) va mener une vie de vagabond , quelques temps plus tard il prendra connaissance de l’existence de Vif Argent et de la sorcière rouge, qu’il considèrera comme ses deux enfants (ceux que lui avait présenté BOVA) sans jamais vouloir les contacter néanmoins. C’est lors de la découverte du CHRONO MODULE de NUKLO par les VENGEURS, que Frank va reprendre son identité et subir une crise cardiaque, ce qui l’amènera à rester hospitalisé pendant de nombreux mois pendant lesquels WANDA et PIETRO vont le considérer comme leur véritable père. Dépressif, il cherchera encore une fois à retrouver NUKLO, s’alliant avec le laser vivant et retournera à l’hôpital. Il combattra pendant quelque temps aux côtés des vengeurs avant de prendre sa retraite.
Ce n’est que bien plus tard dans la mini série VISION et LA SORCIERE ROUGE qu’il apprendra qu’il n’est pas le père des deux mutants.

Dernière modification par doop ; 29/11/2006 à 16h46.
  #7  
Vieux 04/01/2007, 12h02
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 369
doop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 fois
VENGEUR 7


Mai 1986 Contient
AVENGERS 156
Scénario : JIM SHOOTER, GERRY CONWAY
Dessins : SAL BUSCEMA, DON HECK
Encrage : PABLO MARCOS

Résumé : Vision, qui s’est échappé de l’endroit où Fatalis le détenait ainsi que ses coéquipiers va trouver ce dernier pour lui proposer un marché : s’allier contre Attuma qui est en train de fabriquer toute une armée de Tyrak (Dak de son prénom ).


Pendant ce temps là, à la base océanique, Wonder man, Whizzer et Namor partent à la recherche du fauve qui a plongé avec les vaisseaux d’ATTUMA. Il envoie un message radio à ses coéquipiers et les préviendra du meilleur moment pour attaquer. Le fauve se fait repérer et est attaqué par les soldats d’ATTUMA, ce qui provoque immédiatement l’entrée en force de NAMOR, WHIZZER et WONDER MAN ! Au moment où tout semble perdu (le fauve est vaincu et NAMOR aussi), les autres vengeurs avec le docteur Fatalis arrivent à la rescousse ! C’est finalement LA VISION et WONDER MAN qui mettront le colosse à genoux.

Pendant que NAMOR se débarrasse d’ATTUMA, les vengeurs partent à la recherche de Fatalis qui a volé l’arme du tyran ! C’est la vision qui détruira la machine, mettant le docteur en échec et obligeant sa fuite ; tout est bien qui finit bien. Sauf que notre androide a un problème : l’arrivée de simon Williams le fait réflechir et déprimer sur le fait qu’il ne soit pas un être humain, et donc, il envoie chier tout le monde, surtout WANDA.


Mon avis : fin d’une saga qui avait l’air intéressante mais charcutée par les gens d’AREDIT, c’est bien dommage, en plus le petit format ne rend vraiment pas bien l’action omniprésente dans ce numéro. La vision, lui continue à se faire du souci pour sa relation avec WANDA et continue donc de l’envoyer ballader. On reprend le trip du « je suis un androide paumé que personne n’aime car je ne suis pas humain » qui date de quelques années auparavant. Les dessins sont bien, mais vraiment et sur ce numéro, le petit format est nuisible.


WHAT IF 14 : Et si le sergent fury avait fait la deuxième guerre mondiale dans l’espace ?

Scénario : GARY FREDRICH, DON GLUT
Dessins : HERB TRIMPA
Encrage : PABLO MARCOS


Résumé : Voilà donc une resucée de PEARL HARBOR et de la deuxième guerre mondiale façon space opéra dans le cadre d’un WHAT IF. En effet, nous sommes en 1941 et la Terre entière se déplace dans l’espace parce que des gens ont eu l’idée de reprendre tous les dessins et toutes les idées de LEONARD DE VINCI.

NON CE N’EST PAS UNE BLAGUE !!!!!

Nous avons donc le sergent FURY qui est attaqué par les méchants BETANS sur la station PEARL, mais qui va s’en réchapper, puis combattre ces méchants BETANS, qui sont en fait téléguidés par un commandant de la Terre à savoir le méchant BARON STRUCKER lors de la fameuse bataille de la station MIDWAY !


Auparavant, il aura réuni sa version SPATIALE des HOXLING COMMANDOS et prendra ses ordre d’un robot qui parle et qui est plus gradé que lui. Il va bien évidemment battre le baron STRUCKER et mettre les bétans en déroute.


Mon avis : comment dire ??? POURQUOI ???? Pourquoi nous avoir mis simplement un épisode des AVENGERS et compléter par cette…chose….qui n’a strictement aucun intérêt ni même aucun lien si ce n’est l’encreur ? Je pense que je préférais le POWER MAN de ROBBINS et COLLETTA. Le WHAT IF n’a aucun intérêt dans la mesure ou il ne reprend aucun évènement de l’univers MARVEL et on sent bien que les scénaristes (parce qu’il a fallu qu’ils soient deux pour commettre ce truc là) ont voulu faire une transposition de la deuxième guerre mondiale dans l’espace avec NICK FURY et ses COMMANDOS. Ah pour ça on le sent bien. Il est des vieux numéros qui inspirent de la nostalgie par leur naïveté, ici c’est plutôt un ennui et un désespoir profond. En plus il y en a 41 pages !! La moitié du fichu bouquin !
Les dessins de HERB TRIMPE en plus sont totalement anéantis par l’encrage de MARCOS pour donner un truc fade et insipide. POURQUOI, POURQUOI, POURQUOI, comme le dirait un certain commentateur sportif !

(Merci à COMICS VF pour la cover du WHAT IF)
  #8  
Vieux 04/01/2007, 12h03
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 369
doop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 foisdoop a battu Chuck Norris ... 2 fois
VENGEUR 8


Vilaine photo retouchée d’un épisode de POWER MAN précédent (MR POISSON) que les retoucheurs ont affublé du costume du méchant de l’épisode de POWER MAN du mois !


Contient : AVENGERS 157
Scénario : GERRY CONWAY
Dessins : DON HECK
Encrage : PABLO MARCOS


Le manoir des Vengeurs est attaqué par DANE WHITMAN, le chevalier noir que las vengeurs avaient selon lui abandonné à une froide éternité. Il met à genoux le fauve et IRON MAN. C’est normal, il a l’air d’être constitué de Pierre vivante ! Il va ensuite s’attaquer à la GUEPE et à CAPTAIN AMERICA.


En fait, DANE WHITMAN qui avait été transformé en statue de pierre dans une aventure précédente en veut aux vengeurs de l’avoir laissé entre les mains des DEFENSEURS (lors d’un crossover entre les deux équipes) pour que ces derniers essayent de lui faire retrouver sa forme humaine !Pendant ce temps, WANDA est en ville avec SIMON WILLIAMS, POWER MAN et explique à ce dernier ses problèmes avec LA VISION. Après avoir arrêté un bus fou, les deux personnes rentrent au manoir des vengeurs pour tomber sur WHITMAN, qui les assommera. Il ne reste plus que la vision ! Qui va devoir tout expliquer à la créature de Pierre. Lors la bataille contre LOKI et l’enchanteresse, WHITMAN s’est fait embrasser par cette dernière qui l’a transformé en pierre. L’âme de WHITMAN s’est alors envolée pour rejoindre les limbes, mais a été retenue par la magie du docteur Strange qui a fait appel à la magie de MERLIN pour transférer cette âme dans le corps de l’ancêtre de WHITMAN au moyen âge ! La créature n’est donc pas WHITMAN, c’est simplement une statue de pierre possédant des souvenirs de celui-ci. Folle de douleur, celle-ci se jette contre la vision qui va augmenter sa masse et finira en petits morceaux !

WHITMAN il a tapé, WHITMAN il a tapé…..

Mon avis : une histoire sans grand intérêt pour celui qui n’a pas lu le crossover AVENGERS/DEFENDERS comme moi, avec des dessins de DON HECK pas à son meilleur niveau, il faudrait d’ailleurs voir si cela n’a pas été retouché tellement c’est vilain. Au niveau scénar, CONWAY continue à explorer la rivalité WILLIAMS/VISION, qui va atteindre son apogée dans les prochains épisodes !


Contient aussi MARVEL PREMIERE 53
Scénario : ED HANNIGAN
Dessins : JERRY BINGHAM
Encrage : AL GORDON



BLACK PANTHER Est dans les états du sud des états unis, il sort d’une bataille avec une culte (le cercle du dragon) et se rappelle d’un révérend qui l’a torturé lors de cette bataille. Il va ensuite voir le SHERIFF BRODERICK TATE pour essayer de faire tomber l’inculpation de meurtre de LEROY AMES sur la personne de WYNDEAGLE, un membre du KKK. Le sheriff a retrouvé le propriétaire du fusil qui est un membre du cercle du dragon et le somme de s’expliquer. Pendant ce temps, les membres du culte du dragon se réunissent et veulent tuer MR LYNNE, le papa de MONICA Lynne sous prétexte qu’il est un imposteur. BLACK PANTHER intervient et se battra contre une apparition fantomatique censée représenter le démon du cercle du dragon.

Mon avis : Vous n’avez rien compris ? Moi non plus ! Ici Aredit nous met la suite d’une aventure parue 6 ans plus tôt dans le magazine l’INATTENDU, ce qui fait qu’on n’a , mais alors aucune idée de ce qui s’y passe ! Si un généalo peut m’aider, là , c’est la cata, en plus je n’y connais rien en BLACK PANTHER. Encore une preuve de l’inefficacité d’AREDIT à faire une revue cohérente, bouchant ça et là les torus du magazine avec ce qui lui reste. Je comprends maintenant pourquoi cette revue n’a pas marché aussi bien qu’on l’espérait ! En revanche, les dessins de BINGHAM sont bien jolis, même en noir et blanc.


et surtout POWER MAN 32
Scénario : DON Mc GREGOR
Dessins : FRANK ROBBINS
Encrage : VINCE COLLETTA



LUKE CAGE est à JAMAICA QUEENS où il se bat contre WILDFIRE, un méchant avec un lance flammes ! Il a été engagé pour tuer la famille SIMMONS. CAGE va retrouver Wildfire (un gros raciste qui voulait mettre le feu à la maison des simmons parce qu’ils étaient les seuls noirs du quartier) et le BATTRE.


Mon avis : Encore une fois le thème du racisme anti afro-américain est exposé (serait-ce la thématique du bouquin, peut-être ?) et d’une manière assez bonne par DON Mc GREGOR. C’est cliché mais ça passe relativement bien au niveau du scénar en tout cas, car nous avons aux dessins la superbe doublette FRANK ROBBINS et VINCE COLLETTA qui feraient fuir plus d’un XXL !!!! Non, c’est vraiment très moche.

En résumé un mag extrêmement faiblard avec une histoire des vengeurs basique et sans intérêt car on n’a pas eu le crossover DEFENDERS/AVENGERS ; un épisode de PANTHERMAN incompréhensible car c’est la fin d’un arc qui n’a jamais été publié dans la publication et un POWER MAN égal à lui-même qui se bat contre un méchant générique.
Quelle est la logique de tout cela ?



Merci à COMICSVF pour les références et les couvertures.
Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 00h13.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !