Précédent   Buzz Comics, le forum comics 2018 fois meilleur que les autres ;) > > Moovies, Télé & Jeux vidéo > Moovies

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #2641  
Vieux 27/11/2017, 01h25
Avatar de JB
JB JB est déconnecté
GenSen
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: juin 2013
Messages: 7 705
JB est patriote comme captain AmericaJB est patriote comme captain AmericaJB est patriote comme captain AmericaJB est patriote comme captain AmericaJB est patriote comme captain AmericaJB est patriote comme captain AmericaJB est patriote comme captain AmericaJB est patriote comme captain AmericaJB est patriote comme captain AmericaJB est patriote comme captain AmericaJB est patriote comme captain America
Quelques scènes qui me restent : la séduction de Reba (sur le morceau "This Big Hush" ?) avec un parallèle sur la scène du Tigre (la main de Reba), la scène où Graham réalise le lien entre les deux meurtres, Lounds face au Dragon Rouge, la course de Graham pour empêcher le dernier meurtre.
Pour l'athmosphère, revoir également le pilote de Miami Vice et les premières saisons, qui restent dans cette ambiance 80s à l'image épurée. On a d'ailleurs dans cette série quelques ressortissants de ce film (Farina avec un rôle récurrent d'ailleurs) et une bande son familière (Heartbeats, notamment)
Réponse avec citation
  #2642  
Vieux 27/11/2017, 21h59
Avatar de ericvil
ericvil ericvil est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: septembre 2003
Messages: 5 437
ericvil change la caisse du Fauveericvil change la caisse du Fauveericvil change la caisse du Fauve
Citation:
Posté par Dima
Voir le message
Manhunter (Le Sixième Sens.)
Réalisateur Michael Mann
Casting
William Petersen · Kim Greist · Joan Allen · Brian Cox · Dennis Farina.
Année de sortie 1986
Genre Thriller
Durée 2 heures

Je viens de revoir le film et n'en ayant que peu de souvenirs, c'est en quelque sorte une redécouverte.
L'ambiance du film est la première chose qui marque, notamment le côté Miami Vice qui s'en dégage et je dois dire que c'est une des grandes forces du récit. Néanmoins, il y a une certaine froideur qui se dégage à certain moment, ce qui n'aide pas à se sentir proche des personnages, notamment celui incarné par William Petersen. Maintenant je pense que c'est voulu par le réalisateur, en effet si on s'intéresse au personnage, on se rend compte qu'il y a une certaine distance entre nous et le personnage, chose qui se reflète aussi dans le quotidien du personnage qui ne vit que par son travail. L'introduction me conforte dans cette idée, durant une dizaine de minutes, on ne voit que partiellement le personnage, ainsi que dans toutes les scènes qui le montrent dans un contexte différent de son travail. Le personnage se révèle avec la scène de l'appartement le meurtre fut commit. C'est une approche intéressante pour comprendre le personnage. Tom Noonan est lui aussi habité par le rôle. Il fait vraiment flipper et certaines scènes sont hallucinantes. Brian Cox nous propose une interprétation de Lecter vraiment intéressante, je pense que c'est même la version que je préfère.
Le casting est très bon dans l'ensemble, outre le trio que je viens de mentionner, il se compose également de Joan Allen (Nixon d'Oliver Stone, The Crucible de Nicholas Hytner,) Dennis Farina, Stephen Lang.

L'autre aspect marquant du long-métrage, c'est sa bande son (Iron butterfly - in a gadda vida,) les plages de synthé du film correspondent bien à l'ambiance qu'on attend d'un film de l'époque et personnellement j'aime, j'arrive à être nostalgique d'une époque que je n'ai pas connue en étant née en 1989. En tout cas c'est une redécouverte vraiment intéressante et même si je n'adhère pas à tout, notamment son final, le montage est vraiment parfait, mais je trouve ça un poil expédié ce qui est dommage. Maintenant je n'échangerai pas Manhunter pour le navet de Ratner. Mann nous montre clairement avec son film qu'il comprend ce qui fait d'une adaptation sa qualité. Ici, il exploite tous les aspects du médium qu'il utilise pour raconter son histoire et surtout nous faire comprendre et percevoir des choses, alors que Ratner c'est plat avec une direction d'acteurs à la ramasse. Mann est un auteur, il prend le bouquin et nous le redonne sous un autre format avec sa vision de l'oeuvre, Ratner lui te fait cela sans imagination.
Bref je m'en vais écouter la BO.
+1 pour Cox bien meilleur pour le role...

Citation:
Posté par bukowski
Voir le message
Là on peut vraiment parler de film culte vu son bide à sa sortie. Bien plus réussi que Le silence des agneaux.
et de loin...
__________________
☆☆VENTE VO/VF!☆☆Maj 02/10/2017http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=22416
Réponse avec citation
Réponse

Tags
cinéma

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h47.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !