Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui tease mais ne spoile pas ;) > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 08/02/2018, 15h21
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Marvel Equipées de gants et d'un bonnet, voici les critiques de février !



Que cette série ne soit pas parvenue à séduire assez de lecteurs américains pour continuer restera un mystère irrésolu pour moi : voyez comme ça swingue encore une fois dans cet épisode, avec quel esprit le scénario est rédigé, avec quelle élégance c'est dessiné... Et moins de quinze mille acheteurs par mois ! C'est à n'y rien comprendre, vraiment...

Kelly Thompson a, le mois dernier, signé un contrat d'exclusivité avec Marvel : cela signifie que l'éditeur compte sur elle, mise sur son talent dans l'avenir, croit en son potentiel, et la rumeur veut que ce soit elle que Brian Michael Bendis ait désigné pour reprendre l'écriture de Jessica Jones. Tout cela est mérité car cet auteur a une vraie plume : elle mène son récit avec tonus mais aussi une dose salvatrice d'espièglerie, comme en témoigne son don pour "aérer" une scène d'action avec un bon mot (Mme Masque qui soupire : "What a joy ! The deficient duo !" en voyant les deux archers perturber sa réunion avec Eden Vale). C'est ce genre de trait d'esprit qui distingue une scénariste du lot, cette capacité à respecter les codes du genre (de l'action) mais en conservant une distance, une légère irrévérence (ne pas prendre tout cela trop au sérieux). C'est ce qui aboutit à une lecture jubilatoire, un comic-book qu'on lit le sourire ravi aux lèvres.

L'intrigue s'achemine sûrement vers un dénouement qui se devra d'être spectaculaire (la dernière page promet un "final showdown"), tout en tournant en dérision cette attente : ici, tout est fait pour solliciter l'attention du lecteur malgré l'apparente légèreté du style. Kate et Clint sont coincés, ils doivent fuir, et pour semer la confusion chez leurs ennemies, ils volent les vêtements de deux sbires. La manoeuvre ne trompe ni les méchantes ni le lecteur bien longtemps, et Thompson ironise d'ailleurs sur ce point en faisant dire à Mme Masque que les archers ont au moins le mérite de changer d'habit très vite...

Mais la mise en scène est magistrale grâce au découpage parfait de lisibilité et de dynamisme de Leonardo Romero, dont le dessin clair, élégant, permet de suivre le mouvement sans jamais être égaré. L'artiste en profite pour signer deux magnifiques doubles pages qu'il faudrait, comme à chaque fois chez lui, citer en exemple car il n'use pas de ce procédé pour produire deux simples images tape-à-l'oeil mais bien fournir deux planches foisonnantes (la première compte huit cases, dont six en rang, la seconde encore davantage), avec des décors fouillés, un flux de lecture détaillé.

L'épisode se poursuit sur un rythme alerte qui emprunte presque au vaudeville : Clint et Kate forçant le repaire de Masque, dérouillant quelques-uns de ses hommes de main (au point que l'un, qui a déjà eu à subir un de leurs raids, implore pour ne pas être de nouveau tabassé - irrésistible), embarquent le père félon de Kate et filent comme ils sont venus.

Au coeur de ce tourbillon, toujours superbement illustré et chorégraphié par Romero, Thompson glisse même une page où le lecteur devine qui tire vraiment les ficelles de cette affaire - et si mon intuition se confirme, ce serait un fameux twist...

Mais la scénariste ne veut pas laisser souffler le lecteur et les dernières pages renouent avec la cavalcade via un arrêt à l'agence de Kate et un cliffhanger très accrocheur. Effectivement, le dernier épisode sera épique !

Pourtant, malgré sa précision horlogère, la série n'a pas réussi à convaincre un public suffisant ni à convaincre Marvel de lui accorder du rab (avec, par exemple, un relaunch, une fois cet arc narratif terminé, ou un peu plus de pub - car le titre n'a pas été follement soutenu). Le run de Thompson et Romero n'aura vraiment pas démérité avec ceux de Fraction-Aja et Lemire-Perez, et va tirer sa révérence après 16 mois, alors que ses meilleurs épisodes s'enchaînaient. C'est un vrai gâchis... Mais quand les prochains TPB sortiront, ne passez pas à côté : vous découvrirez (trop tard, certes) une version divine de Hawkeye.
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 08/02/2018, 21h55
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 307
Ben Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme Yorick
J'ai récemment lu PHOENIX RESURRECTION : THE RETURN OF JEAN GREY, la mini-série "prétexte", qui ne devait servir qu'à offrir une explication au fameux retour de Jean Grey ; retour expliqué dans le titre même de cette histoire anecdotique, mais finalement pas désagréable, en tout cas un peu plus vivante que d'autres, comme DEATH OF WOLVERINE.
Grand fan des X-Men, mais ayant progressivement perdu l'intérêt puis la lecture (le départ de Jason Aaron a sonné le glas de mes achats), je reprends doucement pied (notamment en appréciant réellement le sympathique X-MEN GOLD), et j'ai donc enchaîné sur ce X-Men Red #1.
Et j'ai, vraiment, beaucoup aimé.
Tom Taylor (que j'aime beaucoup sur ses INJUSTICE ou WOLVERINE) et Mahmud Asrar (qui a été meilleur ailleurs, qui est parfois un peu limite mais livre de très belles planches de la cheffe de ce nouveau groupe) livrent un numéro très agréable, centré évidemment sur Jean Grey. Avec une narration déjà vue (un moment choc en départ, un événement vu cent fois pour les X-Men mais efficace, et ensuite un flashback qui se poursuivra par la suite pour expliquer comment on en arrive là), mais qui fonctionne bien, le scénariste s'attache surtout à caractériser sa Jean Grey, son rapport aux autres, au monde ; et, oui, ça fonctionne.
Alors que j'ai fini la BD, je me suis rendu compte combien Jean Grey, la "vraie", une des âmes des X-Men, une femme forte et déterminée, mais douce, gentille, sympathique et déterminée, m'a manquée ; quel plaisir de la retrouver. Quel plaisir de lire ses interactions avec les autres, même si ça commence à peine.
Quel plaisir, aussi, de lire un titre X-MEN bien fichu, qui ne révolutionne rien, mais utilise bien les éléments de la franchise (bon, le Vilain n'est pas mon préféré, mais l'opposition avec Jean est bien vue), et permet d'avancer sur des pistes intéressantes.

Franchement, je suis emballé. Vivement la suite !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 08/02/2018, 23h43
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 699
Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0
J'ai loupé X-men Red je ne sais trop comment malgré l'avoir noté sur mon portable ^^
Merci tu me donne envie de prendre malgré la couv très laide ^^

Pour Hawkeye j'avais pas su dépassé le 1 qui était plat plat et un 2 qui n'avançait pas et m'avait plus embrouiller qu'autre chose.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 08/02/2018, 23h52
Avatar de mugiwaraya
mugiwaraya mugiwaraya est déconnecté
Super Héros hyper extra méga balaize
 
Date d'inscription: avril 2016
Messages: 810
mugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boy
J'ai renoncé à le prendre, l'X-Men Red, après avoir vu que le premier numéro était à 5$.
Je sais qu'il y a plus de pages, mais je trouve tout de même cette pratique stupide.
Par contre, le numéro 2 est à 3$. Je me demande si c'est une promo temporaire, ou un changement de politique pour limiter la chute habituelle entre le #1 et le #2.

J'ai manqué quelque chose avec Gentle? Il a dit ou fait des trucs intéressants?
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 09/02/2018, 15h18
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison


L'art du pas de côté, savoir se démarquer pour briller et faire vivre une histoire : c'est ainsi qu'on pourrait présenter la manière Kelly Thompson. C'est d'autant plus remarquable ici que, contrairement à son run sur Hawkeye, elle ne peut s'appuyer sur un dessinateur aussi talentueux que Leonardo Romero : Pere Perez n'est pas le plus mauvais des artistes mais le manque criant de personnalité de son style empêche Rogue & Gambit de s'élever au-dessus d'une simple production courante.

Visuellement, en effet, on devine facilement que les meilleures idées sont directement issues du script et non du graphiste qui doit les traduire. L'ensemble est désespérément moyen, rien ne vient faire pétiller le regard du lecteur dans ces pages au découpage bien trop standardisé et aux personnages représentés sans une once de singularité. A l'heure où on voit des robots diriger des orchestres, ce que fait Pere Perez pourrait tout aussi bien avoir été programmé pour une machine.

Pour trouver de quoi se réjouir dans cet épisode, c'est donc bien dans la façon dont elle est écrite qu'il faut se tourner. Et Kelly Thompson excelle à transformer ce qui serait du plomb en or : la scénariste garde au chaud le coeur de son intrigue, on n'est guère plus avancé sur le mystère de l'île Paraiso dans ce chapitre - et à vrai dire on se fiche un peu de ce que cache tout ça. La mission des deux X-Men apparaît clairement comme un prétexte pour autre chose. Mais quoi ?

En étant forcé de collaborer Rogue et Gambit doivent jouer cartes sur table : parfois ils y sont poussés, comme lorsque le Dr. Grand leur demande de dialoguer et que l'idée dégénère en une pluie de récriminations. Au lieu de passer par un échange verbal, Thompson remplace le contenu des phylactères par des images issues des précédentes aventures communes du couple, mélange de bonheurs et de drames, qui font office de résumé de la vie de ce couple malgré lui. Parfois aussi ils se livrent l'un à l'autre dans l'exiguïté d'un conduit d'aération où l'intimité devient un jeu mais aussi un lieu de confession plus apaisée.

Quand on examine comment Thompson dispose ses scènes et construit son épisode, où les flash-backs prennent plus de place que la progression de l'enquête (c'est là qu'on voit que cette dernière est un prétexte : la véritable mission pour Rogue et Gambit est de savoir pourquoi ça ne fonctionne plus entre eux, et même si ça a jamais marché), on assiste à une suite de prises de bec, d'excuses, de différences de points de vue, de manoeuvres de séduction, d'esquives : on est dans une pure screwball comedy, ces comédies de l'âge d'or du cinéma américain où un homme et une femme se chamaillaient pour éviter de s'avouer leur amour.

Ainsi redistribué en romance comique, le récit mutant gagne en fraîcheur : pas de discours redondant sur la persécution d'une communauté, pas de métaphore lourdingue sur la différence, mais l'examen de deux individus dont leur spécificité épice la liaison et souligne, chez Rogue, le fatalisme et la méfiance, et chez Gambit, la malice et l'envie d'y goûter encore.

Soudain, la série retrouve ses couleurs : celle d'un bon vieux soap avec des amants dotés de super-pouvoirs. Morale : pour bien parler des super-héros, il faut d'abord bien parler des hommes et des femmes qui se cachent derrière leurs costumes et se distinguent par leurs pouvoirs.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 09/02/2018, 18h37
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 699
Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0
Vais-je encore énervé Bukowski en lui donnant l'envie de tout acheter. vous le saurez dans ce nouvel épisodes des avis de Slobo ^^

Armstrong & the Vault of Spirits 1
Valiant ; Scénario Fred Van Lente ; Cafu & Darick Robertson.

Pitch :
Armstrong à fait collection d'une bouteille par année vécu sur terre (Ce qui représente donc une sacré collection). Pour éviter d'être tenter de les boites ils les a enfermer dans une cave qui ne s'ouvre qu'une fois par ans (Grâce à une technologie de 4002AD et au scan rétinien de son frère Ivar). Il a donc invité quelque ami (Archer, Quantum, Woody, Faith & Punk Mambo à venir gouter de ses meilleurs cuvée). Mais il ignore que dans l'ombre un ennemis à réussit à regrouper de nombreux culte pour venir affronter nos héros. Mais que cache ce fameux ennemis et qu'elle est le lien avec le passé d'Armstrong et sa rencontre avec Noé.
Vous verrez :
- Qu'après le déluge bien c'est une expression et qu'en fait selon Armstrong y'a jamais eut de déluge.
- Que des ennemis peuvent être assez stupide pour attaquer des héros pourtant en nombre. Et lire leur dossier juste avant d'attaquer.
- Que le vin se partage entre frère même au delà de la mort.
- Noa proposé à repeupler l'humanité à deux des femmes sauvé, et qui si j'ai bien compris sont pourtant les femmes de ses fils ^^
Avis :
Couverture - Une très belle couv qui donne un gout de l'histoire que nous liront dedans. Mais pas entièrement. 1/2
Scénario - Fred Van Lente m'avait vendu Archer & Armstrong rapidement et ça fait plaisir de le revoir. En un épisode il me redonne tout ce que j'aime chez ce duo tout en y incluant d'autre personnage et de manière très respectueuse. Faith qui parle d'un two in one annual fight m'a fait trop rire. Et en plus il se permet de nous apprendre encore des choses sur le passé d'Archer et on découvre un Noa surprenant. Enfin il indique 4002AD et "the Grove" étant lui même scénariste sur War Mother (Que j'adore aussi). 3/3
Dessins - J'ai aimé les dessins (même si la colorisation dans le présent fait spécial). Et je trouvais ça très agréable et bien mis en page. 3/3
Sentiment - Le genre d'Archer & Armstrong que j'adore. Si vous aussi n'hésitez surtout pas et faites vous plaisir. 2/2
9/10
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 09/02/2018, 18h47
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 699
Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0
Avengers No Surrender 679
Marvel ; Scénariste Al Ewing, Jim Zub & Mark Waid ; Artiste Jim Jacinto.

Pitch :
Les héros subissent une pertes qui surprend un peu les deux joueurs et leurs équipes sur le terrain. L'adversaire se présente enfin et on en connait ainsi plus sur lui mais aussi sur celui qui lui fait face. Sur terre, les vengeurs se sentent une fois de plus un peu dépassé, mais doivent faire en sorte de sauver les civils.
Avis :
Couverture - Couverture en relation à la fin de l'épisode et au debut de ce dernier. Mais pas terrible graphiquement. 1/2
Scénario - Je me suis encore ennuyé. Si, si. Et pourtant on en sait enfin plus sur ceux qui ont organiser ce jeux. Mais pour le coté conséquences on voit vite qu'on a pas trop à s'en faire. J'ai pas trop apprécier que la voie off soit celle de celui qu'on va donc connaitre plus. Même si c'est logique et que ça change un peu. 2/3
Dessins - Autant les dessins des personnages est vraiment superbe. Autant pour les fonds c'est plutôt très très (trop) vide. La mise en page étant plutôt classique. 2/3
Sentiment - Décevant. Et puis j'ai faillit m'étouffer de rire avec le cliffanger qui raccroche les wagons avec Marvel Legacy 1. Mais n'est-ce pas un peu tard ? Et franchement perso j'aurais préféré qu'on oublie ^^ . Va vite falloir qu'il réinjecte du fun parce que Rogue encore désespérer de pas savoir gérer une équipe et tout le reste ça met le sum. 0/2
5/10
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 09/02/2018, 18h58
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 699
Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0
Batman : White Knight 5/8
DC ; Scénario & Artiste Sean Murphy.

Pitch :
Alors que Batman commence un peu à s'énerver de voir ses alliés donner du crédit au action du Joker tente de voir Harley. Car lui est certain que le Joker n'est jamais très loin. Mais la réponse d'Harley là aussi l'énerve quelque peu. Quand à l'autre Harley/Neo Joker, elle continue sont plan et investie grâce à Ivy une pièce secrète du manoir Wayne (Mais heureusement pas la batcave). S'en suit une course poursuite qui va forcer la main de Gordon pour mettre un avis de recherche contre Batman.
Vous verrez :
- Une énième altercation Batman/Nightwing.
- Les secrets de la famille wayne.
- Que Freeze n'a pas la cerveau glacé.
Avis :
Couverture - Très belle couverture qui malheureusement est plus en relation avec le numéro précédent. 1/2
Scénario - Murphy continue a faire des merveilles et appuie (Comme batman) le pied sur l'accélérateur. J'ai adoré Bruce jouant les playboy affolé ce qui d'ailleurs à paru bizarre à la Neo Joker. Belle maitrise d'un univers que j'aimerais revoir après la fin de cette mini-série. 3/3
Dessins - Murphy c'est juste une tuerie. Il met de l'humour ou de la gravité dans les visages quand il faut. 3/3
Sentiments - Je regrette vraiment pas d'avoir choisit de faire White Knight. 2/2
9/10

Dernière modification par Slobo ; 09/02/2018 à 19h08.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 09/02/2018, 19h00
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 307
Ben Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme YorickBen Wawe voudrait être le dernier homme sur terre, comme Yorick
Citation:
Posté par Slobo
Voir le message
J'ai loupé X-men Red je ne sais trop comment malgré l'avoir noté sur mon portable ^^
Merci tu me donne envie de prendre malgré la couv très laide ^^
J'aime bien la couverture, en fait.
Tu me diras ce que tu en penses, je suis curieux.

Citation:
Posté par mugiwaraya
Voir le message
J'ai renoncé à le prendre, l'X-Men Red, après avoir vu que le premier numéro était à 5$.
Je sais qu'il y a plus de pages, mais je trouve tout de même cette pratique stupide.
Par contre, le numéro 2 est à 3$. Je me demande si c'est une promo temporaire, ou un changement de politique pour limiter la chute habituelle entre le #1 et le #2.
Les comics single sont, en effet, vraiment trop chers.
Je me demande si ce modèle ne va pas définitivement craquer, un jour - même si les essais du type Earth-One chez DC n'ont pas eu l'effet domino envisagé (malgré le succès).

Citation:
Posté par mugiwaraya
Voir le message
J'ai manqué quelque chose avec Gentle? Il a dit ou fait des trucs intéressants?
Il n'apparaît pas dans le #1 (ou presque).
Cependant, la présence d'un Wakandais sera justifiée par ce que le #1 raconte.

Citation:
Posté par wildcard
Voir le message

(...)
Soudain, la série retrouve ses couleurs : celle d'un bon vieux soap avec des amants dotés de super-pouvoirs. Morale : pour bien parler des super-héros, il faut d'abord bien parler des hommes et des femmes qui se cachent derrière leurs costumes et se distinguent par leurs pouvoirs.
Oui.
Ce #2 est agréable, mais surtout quand on ne parle que de la romance et des difficultés dans un couple conflictuel.
Très agréable petite mini-série, pour les fans des personnages et nostalgiques de personnages, donc, compris et respectés. Vivement la suite

Citation:
Posté par Slobo
Voir le message
Avengers No Surrender 679
Marvel ; Scénariste Al Ewing, Jim Zub & Mark Waid ; Artiste Jim Jacinto.

(...)
5/10
Ha, j'ai bien aimé, enfin. Je trouve que ça fonctionne mieux, que ça s'emballe enfin.
C'est pas original, mais c'est un peu mieux écrit, disons que c'est moins anonyme qu'avant. Ça a déclenché mon intérêt, néant jusque-là.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 09/02/2018, 19h07
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 699
Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0
Black Panther the Sound of Thunder & Fury 1
Marvel ; Scénario Ralph Macchio ; Artiste Andrea Di Vito.

Pitch :
Alors que Black Panther est a Dubai pour vendre de la technologie Wakandienne, voilà que Klaw place la ville sous un champs de force après avoir déclencher un séisme. Il menace d'en créer un plus destructeur si il ne reçoit pas les millions qu'il demande.
Vous verrez :
- Que Black Panther n'a rien à envier à Batman.
- Que Klaw n'est vraiment pas malin
- Les origine de Klaw dans le FF53 par Lee/Kirby/Sinnott.
Avis :
Je ne note que la partie Sound of Thunder & Fury et non le FF53. Surtout que lires un titres des années 60 bien ça fatigue bien en fait tellement y'a de texte.
Cover - Belle mais ne donne pas grand chose de l'aventure à l'intérieur 1/2
Scénario - Un bon scénario qui n'a rien a voir avec le Klaw des films et entre bien dans le cadre de l'univers marvel actuel. Même si j'ai été surpris que les auteurs choisissent Dubai. 3/3
Dessins - Ils sont bon mais pas parfait (Parfois des soucis de visage) 2/3
Sentiments - Pas déçu d'avoir pris ce One Shot. 2/2
8/10
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 09/02/2018, 19h20
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 699
Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0
Dejah Thoris 1
Dynamite ; Scénario Amy Chu ; Artiste Pasquale Qualano.

Pitch :
Dejah ne démord pas de retrouver Epheysium. Elle cherche des réponses auprès de l'academy Royal. Mais elle est arrêter avant de pouvoir embarquer dans une des barques volante de son père. Mais voulant éviter le mariage que son père lui prépare et certaine d'être destiner à retrouver Epheysium elle décide de partir dans le désert sur une monture (Ce qui est bien plus dangereux).
Vous verrez :
- Que si les hommes sont en armures, les femmes porte des armures proche du sous-vêtement (Ca me rappel les blague sur le jdr ^^ )
- Qu'une princesse peu vraiment faire à ça tête quitte à mettre en danger ses nouveaux ami.
- Qu'heureusement qu'elle n'a pas un oncle traite mais prêt à venir prêter mains forte.
Avis :
Couverture - Superbe mais ne donne rien du scénario intérieur. A part de belle forme et qu'elle a du cul-lot ^^ 1/2
Scénario - Un peu ennuyeux car Amy Chu rappel le but de Dejah pour ceux qui n'aurait pas lut le 0. J'ai trouvé ça trop convenu. Et les étudiant de l'académie pas très construit (Ni physiquement, ni dans leur caractère, ce qui fait que j'ai pas tiquer quand l'un meurt à la fin. J'ai pas trop aimé l'entêtement de Dejah. 2/3
Dessins - Les dessins sont vraiment agréable (A part encore une fois pour les 3 étudiant). Le cliff de fin est construit un peu bizarrement. 2/3
Sentiment - Je sais plus pour combien je me suis embarqué. Mais l'effet possitif du 0 est vite retombé. 1/2
6/10
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 09/02/2018, 19h34
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 699
Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0
Green Lantern 30
DC ; Scénariste Tim Seeley ; Dessin Barnaby Bagenda ; Encrage Mick Gray.

Pitch :
Alors qu'une crue met en danger des humains, les Green Lanterns viennent aidé ainsi que d'autre héros. Une fois la crise passé, Bombshell va parler à Simon de la disparition d'une de ses amies. Simon et elle s'était rencontrer via une application de rencontre entre super-héros. Jessica se décide pour s'inscrire à son tour espérant tombé sur Nightwing. Cyborg apprend aux Lantern que d'autres héros locaux ont disparu, et grâce à Jessica ils apprennent que tous sont sur l'application. Ils vont donc interroger ceux qui ont créer l'appli. Pendant ce temps ailleurs les héros captif accueille l'amie de Simon.
Vous verrez :
- Powergirl ... Mais qu'est-ce qu'elle fou là ?
- Qu'une application ne vous donne pas toujours le résultat souhaité mais peu créer des problèmes.
- De nombreux héros locaux dont on a jamais entendu parler et dont on entendra plus parler ensuite.
Avis :
Couverture - Superbe et assez en relation avec le scénario. Même si pour l'instant nos Lantern ne sont pas captif. 1/2
Scénario - Une très bonne première partie, une bonne seconde et une dernière très intriguante. De plus Seeley fait le lien avec des épisodes de Grayson. Mais j'ai trouvé qu'on peu y entré facilement malgré ne pas avoir suivit les 2 lanterns. 3/3
Dessins - Vraiment superbe et lumineux. 3/3
Sentiments - Je regrette pas d'avoir tenter cet arc. 2/2
9/10
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 09/02/2018, 19h47
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 699
Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0
Infinity Countdown - Adam Warlock 1
Marvel ; Scénariste Gerry Duggan ; Artiste Michael Allred

Pitch :
Kang a retiré Warlock de sa periode temporel alors qu'il venait de sortir de son cocon (Exiles Style ) ... Il montre à ce dernier qui n'a pas trop confiance pourquoi il l'a enlevé ainsi. En effet le futur a été détruit par la personne possédant le gants de l'infini, et Kang pense que Warlock peu aider à éviter se futur. Il l'envoie donc dans le passé (Avengers Forever Style) pour demander l'aide d'une autre version de Kang. Et si ce dernier est en effet préparer, c'est pas ce à quoi Warlock s'attendait.
Vous verrez :
- Les origines et un rapide rappel de qui est Warlock.
- Encore un futur dévaster (Mais bon les héros arriveront à inverser ce destin funeste)
Vous ne verrez pas :
- Qui détient le gant.
Avis :
Couverture - Jolie et vu que Warlock est le centre du récit ça marche. Mais j'aurais bien ajouter kang sur la couverture. 1/2
Scénario - Je me suis ennuyé, entre le futur qui n'arrivera pas et le passé de Warlock que je connaissais. Pour ceux qui le connait pas c'est peu être intéressant.

1/3
Dessin - Allred est un peu meilleurs malgré les nombreux humain qu'il dessine (Et c'est pas pour moi son point fort). Le moment où Kang affronte le mystérieux inconnu est vraiment sympa graphiquement parlant. 2/3
Sentiments - On peut facilement s'en passer. Et si ça devait donner envie de lire Infinity Countdown c'est un peu un échec. 0/2
4/10
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 09/02/2018, 19h57
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 699
Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0
Milk Wars 2 - Mother Panic / Batman.
DC ; Scénario Jody Houser ; Artiste Ty Templeton.

Pitch :
Après une discussion avec sa mère, Violet se rend une nouvelle fois dans l'institue qui a fait d'elle ce qu'elles est et qu'elle avait brulé. Mais elle la trouve toute neuves avec de nouveau jeunes asservit autrement par Father Bruce.
Avis :
Couverture - Le dessin est sympa mais ça donne pas assez de l'intérieur. 1/2
Scénario - J'ai pas réussit à entrer dedans et pourtant j'avais lu tout mother Panic. J'ai pas trop vu le lien à la première partie (A part le lait).

Bien sur la fin est assez belle, de plus la fin va amener le personnage pour la dernière partie. Mais je trouve ça un peu simpliste. 1/3
Dessins - Des très bon dessins (Même si à un moment Batman m'a rappeler Adam West) 2/3
Sentiment - Si je suis déçu par ce numéro, il peut être retirer de ma collection sans enlever l'intérêt du Doom Patrol. 0/2
4/10
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 09/02/2018, 20h07
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 699
Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0Slobo sait diviser par 0
Portal Bound 0
Aspen ; Scénariste Gab Carrasco & Mark Roslan ; Artiste Alex Arizmendi.

Pitch :
C'est l'histoire d'un monde ou un roi a fait prospérer son royaume. C'était un roi juste jusqu'au jour ou quelque chose là irrémédiablement changer. Sa femme s'arrange pour faire fuir sa fille avec l'oncle de cette dernière. Mais fuir le chateau ne se fait pas sans être remarquer par le roi qui veut retrouver sa fille à tout prix (Il la croit captive de son frère ^^ ).
Pendant ce temps sur terre, un jeune homme à une place gratuite pour un concert mais n'arrive pas à passé sa timidité pour invité une ado. Il va donc y aller avec son meilleur ami.
Vous verrez :
- Une princesse entrainé à combattre
- Qu'un ami ça peu se moquer de son meilleur ami.
Avis :
Couverture - Variant très belle est que je trouve assez lié à ce que j'ai lu. 2/2
Scenario - Pas super original. Et je trouve un peu facile de ne pas préciser ce qui est arriver au roi. Et je trouve le méchant un peu bête. Je me suis un peu ennuyé avant que la fin me donne une surprise. 1/3
Dessins - Oui c'est pas mal sauf le méchant que je trouve ridicule. 2/3
Sentiments - Pas super convaincu et je sais plus si j'ai commandé ou non le 1. 0/2
5/10
Réponse avec citation
Réponse

Tags
2018, critiques, février

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Avis à tous nos membres voici les critiques de novembre watchblue Critiques VO 63 22/05/2018 23h25
Critiques DC VF Février Auteurroriste Zeph Kiosque 37 19/03/2008 18h44
Critiques DC VO Février 2007 scarletneedle Critiques VO 91 13/03/2007 13h51
Critiques DC VF Février 2007 Hilarion Kiosque 62 27/02/2007 20h59
Critiques VO de DC en Février scarletneedle Critiques VO 193 02/03/2006 23h36


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h10.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !