Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui tease mais ne spoile pas ;) > > Critiques > Critiques VO et VF des forumers

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #61  
Vieux 22/07/2010, 12h45
Avatar de john_constantine
john_constantine john_constantine est déconnecté
Curleh Mustache
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Ecriture monkeymatique.
Messages: 9 795
john_constantine change la caisse du Fauve
D'ailleurs sans faire le fanboy, mais c'est marrant cette cicatrice que John se coltine sous l'œil maintenant, finalement le problème de Camuncoli, c'est que son John a le cul entre deux chaises, sa barbe est bien blanche comme il faut, mais tu as toujours du mal à lui donner ses 60 balais.
__________________
Ça resitue les merguez dans un contexte littéraire et intellectuel qui est le bienvenu.

Viens découvrir la saison des animes qui fleurissent.
Réponse avec citation
  #62  
Vieux 22/07/2010, 12h58
Avatar de Auteurroriste Zeph
Auteurroriste Zeph Auteurroriste Zeph est déconnecté
se radicalise
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: dans son univers fermé
Messages: 13 963
Auteurroriste Zeph change la caisse du Fauve
Ouais, je me demande aussi d'où elle lui vient cette cicatrice.
Peut être du run de Diggle. Tu l'as lu?
Faudrait demander à un Mr Nix ou un Mr Gumby.
__________________
" Les ennuis sont des pleutres: ils n'arrivent pas isolément, ils chassent en meute et lancent des assauts groupés." Gaiman
Réponse avec citation
  #63  
Vieux 22/07/2010, 15h00
Avatar de mrcitrouille
mrcitrouille mrcitrouille est déconnecté
Terry Ridicule
 
Date d'inscription: février 2008
Localisation: Paris
Messages: 7 888
mrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humaine
Vu que tu es fan de Vasquez, tu as lu ses Squee et ses I Feel Sick ???? T'as vu ses Invader Zim ???
__________________
Mes ventes (donnez-moi des sous)
http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=46402
Réponse avec citation
  #64  
Vieux 22/07/2010, 15h04
Avatar de Auteurroriste Zeph
Auteurroriste Zeph Auteurroriste Zeph est déconnecté
se radicalise
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: dans son univers fermé
Messages: 13 963
Auteurroriste Zeph change la caisse du Fauve
J'ai vu les invader zim. ca m'a bien fait marrer. Et puis le format épisodes de 10minutes, j'aime.
Squee, si t'as aimé JTHM, tu peux y aller.
I feel sick, j'aimerais bien mettre la main dessus.
__________________
" Les ennuis sont des pleutres: ils n'arrivent pas isolément, ils chassent en meute et lancent des assauts groupés." Gaiman
Réponse avec citation
  #65  
Vieux 22/07/2010, 15h09
Avatar de mrcitrouille
mrcitrouille mrcitrouille est déconnecté
Terry Ridicule
 
Date d'inscription: février 2008
Localisation: Paris
Messages: 7 888
mrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humaine
Squee je l'ai aussi et je te posais la question pour savoir si tu n'étais pas passé à côté de ce truc. Pour ce qui est des I Feel Sick passe moi un coup de fil quand tu passes sur paris je te les prêterai
__________________
Mes ventes (donnez-moi des sous)
http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=46402
Réponse avec citation
  #66  
Vieux 22/07/2010, 15h11
Avatar de Auteurroriste Zeph
Auteurroriste Zeph Auteurroriste Zeph est déconnecté
se radicalise
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: dans son univers fermé
Messages: 13 963
Auteurroriste Zeph change la caisse du Fauve
J'ai aussi Jellyfist, un truc concept écrit par Vasquez et dessiné par J. Goldberg.
Là par contre, grosse douche froide.
__________________
" Les ennuis sont des pleutres: ils n'arrivent pas isolément, ils chassent en meute et lancent des assauts groupés." Gaiman
Réponse avec citation
  #67  
Vieux 22/07/2010, 15h14
Avatar de mrcitrouille
mrcitrouille mrcitrouille est déconnecté
Terry Ridicule
 
Date d'inscription: février 2008
Localisation: Paris
Messages: 7 888
mrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humainemrcitrouille s'enflamme comme la torche humaine
Jamais entendu parler de JellyFish. Pour ce qui est des Filler Bunny j'ai eu le même avis que toi, sympa mais vraiment dispensable!
__________________
Mes ventes (donnez-moi des sous)
http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=46402
Réponse avec citation
  #68  
Vieux 22/07/2010, 15h15
Avatar de Mr Gumby
Mr Gumby Mr Gumby est déconnecté
est un garçon zenzible.
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Danny the street
Messages: 1 770
Mr Gumby change la caisse du Fauve
Citation:
Posté par Auteurroriste Zeph
Ouais, je me demande aussi d'où elle lui vient cette cicatrice.
Peut être du run de Diggle. Tu l'as lu?
Faudrait demander à un Mr Nix ou un Mr Gumby.
ça ne me dit rien du tout mais Gougougle me dit que ce serait dans le numéro 200. En plein run de Carey donc, ce qui pourrait expliquer mon amnésie.
__________________
L'opportuniste reboot de la revue de pile : février Dark Horse, Menu des chroniques
Les aventures spacialo-copocléphiliques du Captain Zenzible : Ep 7
Réponse avec citation
  #69  
Vieux 22/07/2010, 15h21
Avatar de Auteurroriste Zeph
Auteurroriste Zeph Auteurroriste Zeph est déconnecté
se radicalise
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: dans son univers fermé
Messages: 13 963
Auteurroriste Zeph change la caisse du Fauve
Ah oui, c'est possible. Ayant arrêter le run en cours de déroute, je n'ai pas du le lire.
Merci de l'info en tout cas!
__________________
" Les ennuis sont des pleutres: ils n'arrivent pas isolément, ils chassent en meute et lancent des assauts groupés." Gaiman
Réponse avec citation
  #70  
Vieux 05/08/2010, 10h47
Avatar de Auteurroriste Zeph
Auteurroriste Zeph Auteurroriste Zeph est déconnecté
se radicalise
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: dans son univers fermé
Messages: 13 963
Auteurroriste Zeph change la caisse du Fauve
Allez hop, on fait dans le succin, n'ayant grand chose à lire ce mois ci (et puis en plus, il manque une partie que j'aurais...pfiou).

On commence avec le Batman and Robin 13.

Après la révélation du mois précédent sur l'identité de Sexton, je me demandais comment Morrison allait gérer son coup, particulièrement au niveau de la caractérisation. Bon en fait, il esquive plus ou moins. Le perso sous le masque perds complètement son attitude de Sexton et redevient le fou que l'on connait. Ah bon, dommage. C'est con l'explication du pourquoi était cool mais là, en fait, on se rends compte que ça n'a servi à rien le coup du Sexton. Sinon, ce numéro, il est quand même assez fou. Entre son classique mais efficace coup d'œil dans le futur avant de nous jouer les trois jours plus tôt, la barre de Robin et un Gordon bondage, plus le cochon, ça devient fou comme ça aurait du l'être sur toute la série.
Putain, si ça continue, Morrison nous fera ça:


Et sinon, Irving passe beaucoup mieux sur papier que sur le net. c'est même très classe. A part la tête de Robin. Le pauvre.


Le Chew 12 signe ni plus ni moins que le retour de Poyo, el diablo. Qui fera encore une fois preuve de l'étendue de toute sa barbarie. A joutez à cela, un Tony Chu (détective cannibale, bientôt chez ton libraire préféré) en mode undercover racaille, un running gag sur le patron et un cliff bien senti, et encore une fois, on a un très bon comics. Zéro déception sur cette série. Que du très bon.
Et next issue, Pullet Fiction. Rien que ça!


Orc Stain continue son bonhomme de chemin avec ce numéro 4. Sérieusement, je sens bien le truc épique et de longue haleine venir avec cette série. Stokoe nous met en place tranquillement son cast, introduit un nouveau perso, développe un peu son monde, nous sort des trucs assez fous dans leur fonctionnement (les "gadgets" du monde des orcs sont ultra cool). J'aime vraiment l'ambiance et le monde développés. Et puis, le dessin est juste ahurissant de beauté et de détail, avec une palette de couleur vraiment très belle.

Un peu de Vertigo, mais pas trop non plus.


Greek Street 13 continue avec son histoire d'Ajax et de soldat revenu de l'Irak, traumatisé. Milligan lie enfin son perso avec le reste de sa série. Par contre, bon, je dois avouer que cette énième histoire de soldat qui revient de la guerre profondément traumatisé par les horreurs qu'il a vu et perpétré, ça sent le réchauffé. Si ce n'était quelques apparitions fantomatiques et la tout de même excellente écriture de Milligan, ça serait même assez chiant. Il reste un numéro sur cet arc (avant le two part qui "conclura" la série), j'espère que l'auteur réussira à faire un truc un peu plus excitant.


Hasard du fournisseur, j'ai eu le 14 et le 15 d'Unwritten d'un coup. Je dois avouer que je trouve que ça ronronne sur cet arc. Alors que les préparatifs pour le lancement du nouveau "volume" des aventures de Tommy Taylor battent leur plein, tout le monde prépare ses pions pour la suite. Ou essaie du moins. Parce qu'il ne se passe pas grand choses sur ces deux numéros, et il ne reste plus qu'à espérer que le personnage faisant son apparition à la fin du 15 donnera un bon coup de fouet à cet arc qui loin d'être mauvais (c'est toujours bien écrit et assez prenant, surtout le jeu de pistes) se repose quand même.


Sweet Tooth 11 finit de nous livrer l'histoire de Jepperd. Si c'est toujours aussi excellent au niveau du récit (ce qui lui est arrivé est assez horrible l'air de rien, ça prends bien aux tripes tout ça), Lemire se fout un peu beaucoup de la gueule du monde sur cet épisode. Il nous claque une page complète avec uniquement des cases remplies de noir (et deux onomatopées), plus une autre quasi complètement noire aussi. Sans compter les deux splashs quasi identiques, décalquée l'une sur l'autre.
Dites donc Mosieur Lemire, c'est de diversifier autant vos activités chez DC qui vous empêche de finir correctement vos numéros?? Il ferait mieux de se concentrer sur son propre titre et d'éviter ce genre d'égarement. En espérant que ce soit exceptionnel. Surtout que comme je le disais, l'histoire prends vraiment aux tripes et les pages dessinés sont excellentes.

Bon et puis, comme il n'y a pas eu de Hellblazer dans le colis, j'ai du trouver un autre truc extra bon pour finir la pile. Ce truc c'est:

Casanova 1, le reprint qui fait mal au cul de Marvel. Bon, ouais, je sais, je gueule à chaque nouveau titre qui passe à 4$ et voilà que je choppe ça. Mais, en vrai, sans balancer, c'est intégralement la faute de John.
Sinon, ce numéro est juste un peu énorme. Déjà, le premier point: la compression. Fuck Bendis and Co. Là, en 16 pages, le père Fraction, il arrive à caser une histoire complète, avec petite aventure en intro pour présenter le perso, introduction du cast et de l'univers, une histoire self contained en 16 pages (et oui ma bonne dame) et surtout plein d'idées dans ces même 16 pages.
A l'heure où la plupart des auteurs de comics font tourner des arcs de 6 épisodes sur 0,3 idée, c'est énorme.
Surtout que les idées en question, elles sont super funky et vraiment cool. Putain de plaisir à lire un truc aussi bien rempli.
Surtout que bon, Ba et Moon aux dessins, c'est la grande classe. Malgré les couleurs qui parois piquent un peu, leur trait demeure ultra beau.

Bon voilà, fin de pile. J'avais prévenu. Succin.
__________________
" Les ennuis sont des pleutres: ils n'arrivent pas isolément, ils chassent en meute et lancent des assauts groupés." Gaiman

Dernière modification par Auteurroriste Zeph ; 05/08/2010 à 11h21.
Réponse avec citation
  #71  
Vieux 05/08/2010, 10h51
Avatar de Auteurroriste Zeph
Auteurroriste Zeph Auteurroriste Zeph est déconnecté
se radicalise
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: dans son univers fermé
Messages: 13 963
Auteurroriste Zeph change la caisse du Fauve
Citation:
Posté par Mr Gumby
Voir le message
Yeah, bienvenue dans la cour des grands cons égocentriques et méticuleux.
Si avec ça les ventes de Vertigo n'explosent pas, je mange le doudou du fiston.
Sinon, en éditant le premier post, j'ai revu ça.
Donc, Mr Gumby, suite à l'arrêt de Greek Street, tu as déjà choisi ton nounours??
__________________
" Les ennuis sont des pleutres: ils n'arrivent pas isolément, ils chassent en meute et lancent des assauts groupés." Gaiman
Réponse avec citation
  #72  
Vieux 05/08/2010, 11h22
Avatar de Auteurroriste Zeph
Auteurroriste Zeph Auteurroriste Zeph est déconnecté
se radicalise
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: dans son univers fermé
Messages: 13 963
Auteurroriste Zeph change la caisse du Fauve
Petit edit, honte à moi, j'avais zappé le Sweet Tooth , lu hier soir et oublié sur la table de nuit.
__________________
" Les ennuis sont des pleutres: ils n'arrivent pas isolément, ils chassent en meute et lancent des assauts groupés." Gaiman
Réponse avec citation
  #73  
Vieux 06/08/2010, 10h58
Avatar de Auteurroriste Zeph
Auteurroriste Zeph Auteurroriste Zeph est déconnecté
se radicalise
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: dans son univers fermé
Messages: 13 963
Auteurroriste Zeph change la caisse du Fauve
Hier soir, j'ai lu un truc qui trainait depuis un moment dans la pile mais que je n'avais pris le temps de lire, me laissant perpétuellement déborder par les news. Fin de l'attente et franchement, quel con d'avoir attendu aussi longtemps.



J'allais écrire le dernier Matt Kindt, mais à force de glander, il a sorti revolver entre deux. Couillon de moi.

Dans ce GN, Kindt nous raconte l'histoire de Craig Pressgang, un géant. En effet, dès son plus jeune age, Craig va rapidement dépasser les autres en taille, et de loin. Sa croissance ne s'arrêtera pas à l'age adulte, non, il continuera à grandir et grandir jusqu'à atteindre une taille totalement hors norme.

Bon, ça, en gros, c'est le pitch de base. Comment cet homme dont la taille disproportionnée va l'empêcher de mener une vie normale et l'entrainer dans des situations assez surréalistes..
Là où le récit (et même les récits) de Kindt prend toute sa force, c'est qu'il ne suit pas réellement Craig. Non, à chaque fois il est décrit du point de vue d'un de ses proches. 3 histoires, pour 3 points de vue à 3 époques différentes.

On commence donc avec sa mère qui nous montrera l'enfance de Craig mais surtout ses propres appréhensions, puis sa femme qui souffrira de leur relation de plus en plus impossible. Enfin, un troisième point de vue tentera de clôturer l'histoire.
Comme je le disais, ici réside la vraie force de récit. Craig, bien qu'étant le personnage central du livre, celui autour de qui tout gravite, n'apparait qu'éloigné la plupart du temps, décrit d'un point de vue qui prends une distance avec sa propre histoire, son propre récit. C'est cette subtilité (et parfois cette pudeur) dans la narration allié à l'écriture très fine de Kindt qui donne au récit ce ton ci particulier.

D'ailleurs, dans sa narration, Kindt s'amuse aussi beaucoup. Il glisse des fausses pubs utilisant cette image du géant, des documents relatifs à l'histoire (comme le plan de la maison construite spécialement pour Craig), se fait des plans façon cinéma (façon générique de fin ou encore cinéma muet), des petites appartées façon documentaires... Bref, il s'amuse à varier les expériences. D'ailleurs, à ce sujet, la superbe couverture du bouquin est un bon indice de cela.

Visuellement, c'est très beau. Ceux qui connaissent le travail de Matt Kindt ne seront pas dépaysés, les autres découvriront un style particulier mais qui va de pair avec cette écriture subtile et souvent intime du récit. Comme d'habitude, Kindt fait lui même les couleurs à l'aquarelle, le résultat est bluffant. D'ailleurs, si vous voulez voir un peu l'artiste à l'œuvre, je vous invite à regarder cette vidéo.

Au final, un excellent GN que ce 3 Story. Matt Kindt nous livre ici un récit très fort en émotion, doté d'une écriture subtile, très fine et souvent intime. Le graphisme et la narration, eux aussi, très fort, ne sont pas en reste et finissent de faire de ce livre un indispensable.
__________________
" Les ennuis sont des pleutres: ils n'arrivent pas isolément, ils chassent en meute et lancent des assauts groupés." Gaiman
Réponse avec citation
  #74  
Vieux 11/09/2010, 10h41
Avatar de Auteurroriste Zeph
Auteurroriste Zeph Auteurroriste Zeph est déconnecté
se radicalise
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: dans son univers fermé
Messages: 13 963
Auteurroriste Zeph change la caisse du Fauve
Allez comme c'est la rentrée, on remets ça.
Avec une demi pile, la moitié des comics préco étant en retard.
Et pas que chez DC, en plus.

Bon comme la rentrée, c'est la mode des prix, je vais en remettre aussi aux trucs de ma pile.

Et on commence direct avec le prix du comics de la honte.
Soit Shrapnel Hubris #2.

Qui est très très vilain. Histoire bordélique qui n'arrive à être cohérente que sur à peu près une dizaine de pages. C'est le bordel au début, à la fin et un peu moins au milieu.
Et ce n'est pas le dessin photoshop qui va aider, on ne reconnait aucun des personnages, ni qui fait quoi, les bastons dans le noir sont illisibles.
Rien à sauver.
Allez, plus qu'un et ce sera fini.

Le prix du tout ça pour ça revient à Jeff Smith et son RASL #8.

Bon, quasiment 6 mois depuis le précédent numéro (j'avais même tout relu juste avant histoire de me rafraichir la mémoire), et Smith nous livre.... 18 pages. Si le début du numéro est plutôt bavard et continue d'explorer les différentes époques de la vie de RASL, la deuxième partie se lit trèèèèès vite. En fait, même trop vite. Le contenu a beau être excellent (ah le retour du Tom Waits, et ce cliff de fin), très bon graphiquement, là, il y a un énorme gout de trop peu.

Le prix animalier (non décerné par la SPA ou la PETA) revient forcément à Chew #13.

Entre la révélation du prologue, l'auteur qui s'amuse dans le temps avec sa narration (la fin est très bien foutue à ce sujet), les confrontations Applebee/Tony/John et surtout (truc énorme et génial de l'épisode) le Fricken, ce numéro est encore une fois un plaisir à lire. Je dirais même qu'avec ce 13, la série est encore montée d'un cran en qualité et dans le délire.
Excellent.

Le prix du twist revient à Unwritten #12.

Franchement, deux numéros à ronronner, tout ça pour introduire un nouveau perso, ça faisait beaucoup. Là, on y va dans la révélation, même si pour certains éléments c'est plus une confirmation qu'autre chose. Mais surtout, la deuxième partie du single balance un énorme twist qui, en parallèle avec les révélations de l'épisode, relance superbement la machine.
Carey assure son coup avec grâce sur ce numéro. Ça fait plaisir.

Le prix de la dissection animalière (toujours sans la PETA) revient à Sweet Tooth #12.

Lemire nous y livre un épisode stand alone centré sur le Docteur Singh. Épisode construit de façon inhabituelle puisque les planches sont nuff' said et que seul deux lignes accompagnent certaines en bas de pages. Singh nous raconte sa vie pendant que l'on suit une journée de Gus.
Comme d'habitude avec Lemire, c'est très bien fait, l'écriture est tout en finesse, le dessin toujours aussi bon.
Bon par contre, ça se lit trèèèèè vite. Et puis, l'épisode a un gros côté anecdotique. Finalement, ça ne creuse que peu le personnage du docteur, on n'en apprends pas des masses sur lui.

Le prix du mouchoir en attente est décerné quand à lui à Greek Street #14.

Car oui, alors qu'il ne reste que deux numéros, Milligan nous livre ici la fin d'un arc en dessous du reste de la série. C'est sympathique, bien écrit, mais ça n'a pas l'aspect grande fresque du reste (c'est un peu tout l'opposé en fait, même si Milligan réussit vite fait à relier le tout d'une façon bien vue), l'histoire est loin d'être aussi prenante que ce qui avait précédé et ce n'est pas cette conclusion qui va relevé le niveau. On a donc un arc mineur, mais sur une série qui comptera 16 issues au final, ça fait un peu mal.

Le prix de la folie revient forcément à Hellblazer.

Tant cet arc avec Shade est complètement barré. John est fou, Shade est encore plus taré, il se contrôle à peine et ils doivent s'aider l'un l'autre.
Je dois reconnaitre aussi que Milligan retombe superbement sur ses pattes. Si l'arc avait commencé de façon étrange et dérangeante, ici l'auteur répond à la grande question que l'on se posait (le gros WTF de départ) et se permet même de lancer deux intrigues pour la suite. Chapeau bas.
Mais la plus grande surprise provient de Camuncoli. Je dois avouer ne pas être très fan de son style. C'est du correct sans plus. Il a livré quelques belles planches au cours de la série. Mais là, il se surpasse. Les passages avec Shade explosant de folie sont juste énorme.
Autant le début de cet arc m'avait laissé sceptique que là, c'était vraiment excellent encore une fois.

Donc voilà, avec un peu de chance, la prochaine fois, il y a aura moins de retard (n'est-ce-pas mon Morrison??)
__________________
" Les ennuis sont des pleutres: ils n'arrivent pas isolément, ils chassent en meute et lancent des assauts groupés." Gaiman
Réponse avec citation
  #75  
Vieux 11/09/2010, 11h50
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
#NoTeamPeineàjouir
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Manhattan, au bout d'une toile
Messages: 131 058
scarletneedle met la patée à Galactusscarletneedle met la patée à Galactusscarletneedle met la patée à Galactusscarletneedle met la patée à Galactusscarletneedle met la patée à Galactusscarletneedle met la patée à Galactusscarletneedle met la patée à Galactusscarletneedle met la patée à Galactusscarletneedle met la patée à Galactusscarletneedle met la patée à Galactusscarletneedle met la patée à Galactus
Arrête de taper sur l'écossais!
__________________
Alan Moore: "I should just keep me mouth shut, I just upset people."

Ma galerie sur Comic Art Fan
Réponse avec citation
Réponse

Tags
critiques, zeph

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h08.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !