Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui tease mais ne spoile pas ;) > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #91  
Vieux 17/10/2019, 23h23
Avatar de He's dead, Jim
He's dead, Jim He's dead, Jim est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 416
He's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed Richards
Black Panther and the Agents of Wakanda #2
Deuxième et dernière partie de la première saga, de la première mission des Agents of Wakanda. Ils affrontent un Sentry qui a absorbé Void pour libérer une ville rongée par une vague de noirceur. C'est sympa', mais ça ne vole pas haut.

Jim Zub livre un épisode agréable mais complètement classique ; trop, en fait. On a déjà lu ça vingt fois, les héros qui affrontent leurs peurs mais s'en sortent car ils surmontent tout ça. C'est complètement cliché, et Fat Cobra est un Deus Ex Machina trop facile. Pas de fausse note, mais pas de brillance non plus. Le scénariste livre un numéro ultra-prévisible, qui se lit bien... qui se survole, en fait, car ça ne passionne pas.
Lan Medina livre des planches correctes. C'est moins léché sur la fin, mais le reste est de bon niveau. C'est propre, fluide, même assez joli. Du bon boulot.
Je suis curieux du #3, mais pas sûr que je reste longtemps si Jim Zub ne s'améliore pas.
Réponse avec citation
  #92  
Vieux 18/10/2019, 10h30
Avatar de Fred le mallrat
Fred le mallrat Fred le mallrat est déconnecté
Généalogiste sénile
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: bordeaux
Messages: 19 410
Fred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partie
Superman Year One 3..
Bon ben WTF???
C est 300 ou superman?
Non là faut oublier...
Réponse avec citation
  #93  
Vieux 18/10/2019, 10h33
Avatar de Fred le mallrat
Fred le mallrat Fred le mallrat est déconnecté
Généalogiste sénile
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: bordeaux
Messages: 19 410
Fred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partieFred le mallrat est le meilleur dans sa partie
[QUOTE=Ben Wawe;1807648]The Batman's Grave #1

Sympa mais ellis facile..
Autant la blague de Alfred sur les methodes que devrait employer Wayne est savoureuse et meriterait un Black Label.. autant le "je me mets dans la peau de la victime" est un peu simpliste.
Bon ben Hitch ce st pas mal du tout.. loin de ce qu il a été mais on reste dans la lignée Hawkman.. et donc ca se lit bien..
Réponse avec citation
  #94  
Vieux 18/10/2019, 11h20
Avatar de He's dead, Jim
He's dead, Jim He's dead, Jim est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 416
He's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed Richards
Warren Ellis est de toute façon facile chez Marvel & DC depuis longtemps.
Réponse avec citation
  #95  
Vieux 18/10/2019, 15h41
Avatar de He's dead, Jim
He's dead, Jim He's dead, Jim est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 416
He's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed Richards
Flash Forward #2
Je dis oui.
J'avais apprécié le #1, même si j'avais plusieurs doutes. Ils sont restés durant la majorité de la lecture, mais s'envolent sur la fin. Que je n'ai pas vu venir, et qui permet d'ouvrir la mini-série à bien des choses... que d'acter clairement mon intérêt, en jouant sur mon plaisir de fan.

Oui. Tout simplement, oui. Même si Scott Lobdell n'est pas forcément très inspiré sur ce numéro, qui correspond finalement à une accumulation de bastons, funs mais très limitées, le cliffhanger "sauve" tout. Oui, c'est bien. Déjà, voir Earth-28 et Earth-8, c'est cool (même si les "Mew" de Vixen, c'est limite), et voir Wally assurer en action, c'est sympa' ; mais le cliffhanger est super.
Déjà, pour ceux qu'on y voit. Ensuite, pour l'idée derrière les statues, qui pourraient acter un retour en arrière
peut être intéressante et plaire.
Brett Booth a son style, on aime ou pas. Sans adorer, j'accepte, j'apprécie la fluidité et le dynamisme. Il sert bien le récit, et gère bien les combats. Il s'amuse avec les personnages alternatifs.
Un épisode correct, "sublimé" par son cliffhanger, qui me fait revenir sur mes déclarations : Flash Forward comptera plus que je ne le pensais. Et j'en suis ravi !
Réponse avec citation
  #96  
Vieux 18/10/2019, 15h41
Avatar de He's dead, Jim
He's dead, Jim He's dead, Jim est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 416
He's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed Richards
Flash Forward #2
Je dis oui.
J'avais apprécié le #1, même si j'avais plusieurs doutes. Ils sont restés durant la majorité de la lecture, mais s'envolent sur la fin. Que je n'ai pas vu venir, et qui permet d'ouvrir la mini-série à bien des choses... que d'acter clairement mon intérêt, en jouant sur mon plaisir de fan.

Oui. Tout simplement, oui. Même si Scott Lobdell n'est pas forcément très inspiré sur ce numéro, qui correspond finalement à une accumulation de bastons, funs mais très limitées, le cliffhanger "sauve" tout. Oui, c'est bien. Déjà, voir Earth-28 et Earth-8, c'est cool (même si les "Mew" de Vixen, c'est limite), et voir Wally assurer en action, c'est sympa' ; mais le cliffhanger est super.
Déjà, pour ceux qu'on y voit. Ensuite, pour l'idée derrière les statues, qui pourraient acter un retour en arrière
peut être intéressante et plaire.
Brett Booth a son style, on aime ou pas. Sans adorer, j'accepte, j'apprécie la fluidité et le dynamisme. Il sert bien le récit, et gère bien les combats. Il s'amuse avec les personnages alternatifs.
Un épisode correct, "sublimé" par son cliffhanger, qui me fait revenir sur mes déclarations : Flash Forward comptera plus que je ne le pensais. Et j'en suis ravi !
Réponse avec citation
  #97  
Vieux 18/10/2019, 18h19
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 41 096
EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !
Marvel

Savage Avengers #6 : Duggan a oublié de rendre son scénario, le dessinateur a comblé comme il pouvait. Il y a la moitié d'une scène intéressante, et encore je suis gentil.
Réponse avec citation
  #98  
Vieux 20/10/2019, 19h35
Avatar de He's dead, Jim
He's dead, Jim He's dead, Jim est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 416
He's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed Richards
Aquaman #53
Kelly Sue DeConnick continue sa saga, en commençant à réunir ses personnages. C'est un peu maladroit, mais ça fonctionne.

C'est sympa', mais un peu limité. Le twist sur l'écrivain est prévisible et peu excitant, je trouve Mera fort mal écrite dans cet épisode (avec notamment sa réaction en voyant Arthur, "comment sont mes cheveux", ou "Atlantis Riiiiise" qui me semble bien naze). L'ensemble est fluide, dynamique ; ça se lit bien. Mais ça n'est pas vraiment excitant.
Robson Rocha & Eduardo Pansica illustrent ça joliment, efficacement. C'est beau, bien fichu, les personnages sont bien craqués. Un épisode sympa', mais vite lu... vite oublié, aussi.
On est franchement loin de l'intensité du run de Dan Abnett.
Réponse avec citation
  #99  
Vieux 20/10/2019, 19h52
Avatar de He's dead, Jim
He's dead, Jim He's dead, Jim est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 416
He's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed Richards
Guardians of the Galaxy #10
Bon, on a bien compris que Donny Cates ne reste que deux sagas, avec une seule "grosse" histoire, sur les Guardians of the Galaxy. Mais, au-delà de la durée très courte de son run, celui-ci ne restera pas dans les annales... car c'est quand même assez moyen, hein.

C'est sympa' à lire, mais... là aussi, c'est vite oublié. Donny Cates a une saga qui n'est pas inintéressante, mais elle ne passionne pas. J'ai l'impression qu'il réutilise les "gros" éléments de la franchise, les remuent un peu, mais ça ne donne pas grand-chose. Ok, revoir Groot qui parle, ça surprend, mais l'effet est passé. Rocket se meurt, mais c'est aussi déjà vu à de nombreuses reprises.
Cory Smith illustre ça, et son style fonctionne. Mais ce n'est pas non plus un graphisme "beau", ou qui justifie pleinement la lecture. C'est agréable à lire, on ne s'ennuie pas, mais c'est d'un intérêt très limité.
Vivement la fin ; et le prochain volume.
Réponse avec citation
  #100  
Vieux 20/10/2019, 19h52
Avatar de He's dead, Jim
He's dead, Jim He's dead, Jim est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 416
He's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed Richards
Guardians of the Galaxy #10
Bon, on a bien compris que Donny Cates ne reste que deux sagas, avec une seule "grosse" histoire, sur les Guardians of the Galaxy. Mais, au-delà de la durée très courte de son run, celui-ci ne restera pas dans les annales... car c'est quand même assez moyen, hein.

C'est sympa' à lire, mais... là aussi, c'est vite oublié. Donny Cates a une saga qui n'est pas inintéressante, mais elle ne passionne pas. J'ai l'impression qu'il réutilise les "gros" éléments de la franchise, les remuent un peu, mais ça ne donne pas grand-chose. Ok, revoir Groot qui parle, ça surprend, mais l'effet est passé. Rocket se meurt, mais c'est aussi déjà vu à de nombreuses reprises.
Cory Smith illustre ça, et son style fonctionne. Mais ce n'est pas non plus un graphisme "beau", ou qui justifie pleinement la lecture. C'est agréable à lire, on ne s'ennuie pas, mais c'est d'un intérêt très limité.
Vivement la fin ; et le prochain volume.
Réponse avec citation
  #101  
Vieux 20/10/2019, 19h57
Avatar de He's dead, Jim
He's dead, Jim He's dead, Jim est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 416
He's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed Richards
Spider-Man #2
Bon. Ben c'est pas brillant.
Grosso-modo, tout ce à quoi on peut s'attendre après le cliffhanger du #1
arrive. L'ado' rebelle qui ne veut pas suivre la voie paternelle... finit par la suivre, du fait d'un concours de circonstances bien heureux et d'une fille fan, elle. Et, bien sûr, le final va montrer la fameuse explication, alors que le vilain... euh, vilainise dans son coin.
Bref. C'est pas fameux.
JJ Abrams et son fils Henry ne livrent pas un comics honteux, mais absolument sans saveur ; pas original, pas surprenant, et finalement pas intéressant. Sara Pichelli livre des planches correctes, même si je n'adhère pas à son style.
Ca se lit. Ca s'oublie. Et ça ne donne pas envie de lire la suite.
Réponse avec citation
  #102  
Vieux 21/10/2019, 22h55
Avatar de He's dead, Jim
He's dead, Jim He's dead, Jim est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 416
He's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed Richards


(W) Jason Pell (A/CA) Puis Calzada
The sea holds many dark secrets, but when the horrors of the deep invade the surface realm, only Zorro stands between them and the grueling future of the risen old gods! Swashbuckling adventure meets Lovecraftian terror in a series that pits Zorro against the unrelenting hordes of Cthulhu. Zorro Rise of the Old Gods #2 is available with two covers - Main Cover by Puis Calzada and a Limited Edition 1/350 Pulp cover also by Calzada!


Le numéro est sorti il y a deux semaines, je n'ai pris le temps de le lire que maintenant.
Bon. C'est sympa', mais très limité, quand même.
Jason Pell raconte une histoire prévisible, simple ; qui fonctionne, malgré quelques défis.

Ca se lit, mais Jason Pell se perd un peu dans son narration sur un flashback d'un acte d'héroïsme de Zorro, face à (déjà) des créatures surnaturelles. Bon, l'ensemble fonctionne, mais... ce n'est pas très dynamique, et pas très inspiré. Passée la surprise "oh Zorro contre Cthulhu", cette mini-série commence à se traîner, et s'enfonce surtout dans des chemins ultra balisés.
Bon, ce n'est pas une catastrophe, mais ça reste peu excitant ; notamment parce que Puis Calzada est très, très limité comme dessinateur. Ca se sentait déjà au #1, ça se voit encore plus dans ce #2, où les personnages sont grossièrement dessinés, avec un dynamisme également limité. C'est souvent plutôt moche, maladroit voire grossier.
Bon, je continuerais de lire la suite, le principe reste fun. Mais la mini-série ne sera, je le sens, pas à la hauteur de son pitch ; ça restera sûrement une curiosité, hélas plombée par des auteurs... pas à la hauteur !
Réponse avec citation
  #103  
Vieux 21/10/2019, 23h37
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 793
Slobo terrasse Ben Grimm au bras de ferSlobo terrasse Ben Grimm au bras de ferSlobo terrasse Ben Grimm au bras de ferSlobo terrasse Ben Grimm au bras de ferSlobo terrasse Ben Grimm au bras de ferSlobo terrasse Ben Grimm au bras de ferSlobo terrasse Ben Grimm au bras de ferSlobo terrasse Ben Grimm au bras de ferSlobo terrasse Ben Grimm au bras de ferSlobo terrasse Ben Grimm au bras de ferSlobo terrasse Ben Grimm au bras de fer
Ha bah j’etais justement curieux de lire la suite de tes avis sur Se Zorro plonger dans un univers lovecraftien.
Réponse avec citation
  #104  
Vieux 23/10/2019, 12h56
Avatar de He's dead, Jim
He's dead, Jim He's dead, Jim est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 416
He's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed Richards
Justice League Dark #16
Quelle puissance.
James Tynion IV et Alvaro Martinez livrent un épisode... magnifique. Le scénario permet au dessinateur d'offrir des planches superbes, où l'artiste semble dépasser encore le niveau immense qu'il avait jusque-là ; j'ai le souffle coupé. Et l'histoire en elle-même, classique dans son principe, fonctionne complètement.

C'est intense. Tynion a tellement bien préparé son plan et mis en place ses pions, qu'il n'a plus qu'à tirer le fil de son intrigue pour que tout prenne sens ; et ça fonctionne. La lecture est passionnante, car l'auteur a l'intelligence de moduler sa narration, de multiplier les points de vue et les moments de tension.
Une fois de plus, les personnages sont très bien écrits, les dialogues sont excellents, et le graphisme... le graphisme est à tomber ; c'est juste beau. Tynion et Martinez gèrent parfaitement leur saga, j'ai déjà hâte de lire la suite !
Définitivement la meilleure série DC actuelle.
Réponse avec citation
  #105  
Vieux 23/10/2019, 14h19
Avatar de He's dead, Jim
He's dead, Jim He's dead, Jim est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 416
He's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed Richards
Action Comics #1016
Brian Bendis se fait plaisir, ici. Il glorifie son personnage Naomi en l'intégrant à un combat de Superman, mais surtout utilise un procédé narratif qu'il affectionne : les témoignages croisés de plusieurs civils, qui décrivent les événements d'un combat.
L'auteur a abusé de ça chez Marvel, ici... ça passe. Même si le numéro n'est pas extraordinaire.

C'est sympa', mais ça se lit vite et ça ne marquera pas. Brian Bendis gère bien les interviews de Trish Q, la journaliste chargée de comprendre les faits. Le procédé est déjà vu, mais efficace. Sa Naomi n'est pas insupportable, alors qu'elle aurait pu l'être, et les relations avec Batman et Superman sont bonnes ; même si la ligne entre l'humour et le naze est fine.
En soi, c'est plus un numéro teaser ou d'annonce, en fait. On sent que Bendis veut acter la présence de Naomi dans DC, ça fonctionne pour l'instant ; la future guerre criminelle me fait de l'œil, et l'ensemble se lit bien. Sans plus. Szyman Kudranski livre des planches correctes, claires même si ce n'est pas très dynamique ; c'est quand même pas mal, et bien mieux que sur d'autres projets.
Bon, vivement cette fameuse guerre, pour voir un peu ce que ça peut donner.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Sans vous, BUZZ fermera le 31 décembre 2019... BUZZTHON 2019-2020! Hilarion Buzz Comics : Règles et Commentaires 45 17/11/2019 10h48
Roubaix Comics Festival 2019 (16-17 février 2019) Preacher 59 Festivals et Conventions 76 19/02/2019 13h47
G.I. Joe: Cobra: Oktober Guard EsseJi Singles 0 16/04/2013 17h34
2 petites reviews ollieno Critiques VO et VF des forumers 4 27/08/2005 10h26
Reviews IDW Publishing Blackie Critiques VO et VF des forumers 12 16/08/2005 15h21


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 21h16.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !