Précédent   Buzz Comics, le forum comics du Grand Débat. > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #31  
Vieux 09/02/2019, 13h38
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 248
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Mmh, je vois ce que tu veux dire.
Après, les New Gods ont toujours été écrits comme des divinités, en effet, avec un phrasé théâtral, une posture iconique et divine ; c'est un fait.
Mais ça n'interdit pas, en soi, d'utiliser cette mythologie divine pour montrer que, même parmi ces archétypes, il y a des abus, des injustices, des horreurs sociales et sexuelles. Je trouve ça même pertinent d'introduire des éléments d'abominables penchants masculins et des victimes féminines, si présents dans notre monde, au coeur de cette même mythologie.
Même les dieux peuvent subir et faire cela.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #32  
Vieux 09/02/2019, 13h45
Avatar de NRV
NRV NRV est déconnecté
Je suis Charlie!
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Tout près!
Messages: 17 877
NRV fait des patés avec SandmanNRV fait des patés avec SandmanNRV fait des patés avec SandmanNRV fait des patés avec SandmanNRV fait des patés avec SandmanNRV fait des patés avec SandmanNRV fait des patés avec SandmanNRV fait des patés avec SandmanNRV fait des patés avec SandmanNRV fait des patés avec SandmanNRV fait des patés avec Sandman
Je ne peux confirmer tout le bien qui a pu être dit sur ce n°1 de Daredevil!
Une totale réussite tant au niveau du scénario qui rend hommage au travail de Frank Miller qu'au point de vue graphique où Checchetto confirme tout le bien que je pense de lui. Même la colorisation est parfaite.
Gros coup de coeur. Surtout que Soule m'avait très vite fait lâché DD malgré Garney...
Réponse avec citation
  #33  
Vieux 09/02/2019, 16h08
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 248
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Citation:
Posté par Slobo
Voir le message
Man and Superman 100 page super spectacular

Les premiers pas du Naif Clark Kent à Metropolis. Il a bien du mal à se faire embaucher et doit vite reconnaitre que Metropolis c'est pas aussi simple d'y agir qu'à Smallville. Mais il ne peut retourner à Smallville est tiens à décroché un job au planet.
Une attaque contre la ville ne va pas facilité les choses puisqu'il sera tout d'abord pris pour le responsable de celle-ci.
Avis :
Couverture - Bon soyons honnête ça aurait pu être mieux, mais je vois le lien. 1/2
Scénario - Wolfman ne réinvente pas vraiment l'eau chaude, même s'il fait passé clark par des étapes de doute aussi bien sur sa capacité à être un héros qu'à écrire au planet. 2/3
Dessin - Castellini fait un très beau travail. Son clark fait assez 90's. J'aime pas sa lois par contre qui est maquillé comme une voiture volée ^^ D'autre personnage féminin sont bien plus belles ici. 3/3
Sentiments - Un peu déçu j'attendais pas une sorte d'origine story du tout. Je comprend pas l'intérêt quand ils ont superman earth one pour ça. 1/2
7/10
Pour que Wolfman raconte sa vision d'un certain moment ?
J'ai trouvé ça très bien, et surtout plus pertinent que Earth-One.

Pour moi, c'est une magnifique surprise.
Je ne savais rien de ce one-shot, paru dix ans après la fin de sa réalisation, et treize ans après que Marv Wolfman ait commencé à l'écriture. Prévu, en effet, pour Superman Confidential, ce récit ne pouvait être édité durant la période New52... mais le voici, enfin ; et c'est vraiment très bien.
Marv Wolfman s'attache à montrer littéralement les premiers pas de Clark Kent à Metropolis : la recherche d'un appartement, le sentiment de perte et de solitude dans la grande ville, les premières actions, les peurs, les doutes, les incompréhensions... avec, évidemment, quelques rencontres avec les grandes figures de la franchise. Mais Wolfman ne se précipite pas, il fait lentement monter la pression jusqu'à la présentation de Lois, déjà vue dans l'ombre jusque-là, mais aussi de Luthor.
Tout fonctionne ici, en fait. Wolfman connaît très bien son personnage, gère son côté boyscout mais le rend... comment dire, il n'est pas neuneu, il est bon et doux, mais il a cette vulnérabilité et ces doutes qui fonctionnent si bien sur lui. Le scénariste prend son temps, les 100 pages sont adéquates pour raconter une intrigue finalement simple, voire même classique, mais qui prend son temps pour les détails, et l'intelligence de les traiter. Tout est pertinent, tout est simple et intelligent, avec des approches vraiment positives et cohérentes.
Ce comics me rappelle pourquoi j'aime Superman ; mais, surtout, pourquoi mon Superman est Clark Kent, et pas Kal-El.
En effet, à la différence d'un Zack Snyder sur Man of Steel, Marv Wolfman fait le choix de rappeler que si le destin lui a permis de bénéficier de pouvoirs divins, Clark Kent aurait été un combattant de la Vérité et de la Justice sans même être un super-héros. L'écriture et le journalisme auraient été ses armes, et ils tiennent un rôle fondamental dans ce récit ; c'est logique, cohérent, mais surtout fort agréable d'avoir un récit où Superman est bien avant tout Clark, et pas Kal. Evidemment, Wolfman gère aussi extrêmement bien son casting, avec une Lois vraiment dans le ton, un bon Perry, un Luthor classique mais pertinent... et surtout une Metropolis sur le point de s'effondrer, avant sa venue. On l'oublie, mais de nombreuses histoires ont montré que c'est Superman qui a aidé à faire de Metropolis une cité paradisiaque ; bonne idée de le rappeler, ici.
Evidemment, l'Italien Claudio Castellini est fondamental dans mon appréciation positive, ici. Même si son style peut surprendre au début, notamment par son classicisme voire quelques rigidités, je me suis très vite pris à aimer ses dessins, son dynamisme et sa narration. C'est joli, propre, très cohérent, mais surtout très en phase avec le propos. J'apprécie particulièrement qu'il donne des allures et des postures différentes à Clark ou au Flying Man, et je valide l'idée de ne jamais voir Superman en costume, hormis sur une photographie.
Je le répète, mais tout est bon, ici. Wolfman a très bien pensé son récit, Castellini l'a très bien illustré... et l'ensemble est vraiment pertinent, intelligent et dans le ton. Je le redis, mais c'est un comics comme ça qui me rappelle pourquoi j'aime Superman - et quel plaisir d'avoir 100 pages de cette qualité, pour cela !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #34  
Vieux 13/02/2019, 16h10
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 248
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
The Batman Who Laughs #3
Scott Snyder & Jock continuent leur sans-faute sur cette mini-série, qui semble définitivement le meilleur travail du scénariste sur le personnage depuis... leur première association, il y a bien des années.
Ho, évidemment, il faut supporter le principe du Batman Who Laughs, mais l'auteur a l'intelligence de limiter les apparitions du BWL. Véritable croquemitaine qui hante l'esprit et le corps de Batman (avec cette bonne idée de l'infection, même si ça grossit le trait de l'ennemi intérieur, de la tentation du Mal), mais aussi Gotham, le BWL est bien plus supportable et même appréciable ici, que dans Dark Nights : Metal, où il était très présent. Surtout, le scénario décrit un Bruce Wayne pertinent dans son approche et ses réactions (oui, même la fin s'explique et a du sens). Le casting secondaire est bien écrit, bien creusé, et le retour de James Gordon Jr a du sens, au-delà du clin d'œil à la saga initiale de Snyder & Jock.
Evidemment, c'est bien le trait de ce dernier qui permet de faire de ces numéros des grandes réussites. L'ambiance qu'il installe, l'atmosphère qu'il travaille, et son adéquation totale au scénario de Snyder sont les éléments essentiels de cette mini-série, qui se révèle être une fort bonne surprise, complètement inattendue.
Vivement la suite, en espérant même de futurs produits de cette association, qui tire vraiment le meilleur des deux sur le personnage.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #35  
Vieux 13/02/2019, 16h43
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 248
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Superman #8
Ce numéro poursuit l'explication sur ce qu'ont fait Jon et Jor-El pendant les six années d'errance spatiale et a priori dimensionnelle, qui ont suivi le départ (fort rapide) de Lois du vaisseau. Si je maintiens mes regrets de voir la disparition du personnage de Jon enfant, si sympathique et si agréable à lire et si pertinent avec Superman, j'attends de voir ce que Bendis veut faire ici... même si je suis prudent, car je ne comprends vraiment pas l'intérêt de ce changement (notamment parce que le même Bendis réintroduit Conner Kent, qui aura à peu près le même âge et le même pseudo que Jon).
Après... après, ce serait mentir de dire que ce numéro n'est pas agréable. Ca se laisse lire, Bendis gère plutôt bien le duo Jon/Jor-El, et leurs pérégrinations cosmiques ont un peu de sens. Disons que ça ne sort pas de nulle part, et ça "fonctionne" plutôt bien. Même le personnage de Jor-El a du sens, ici ; enfin, il faut quand même rappeler que son existence ne rime à rien, que c'est une idée pourrie, mais... bon, ici, ça fonctionne dans le numéro.
Les passages sur Terre et au présent sont un peu moins pertinents : la relation Lois/Clark est bonne, Jon est plutôt bien caractérisé à 17 ans, mais... ce Superman qui "explose" ne sort pas de nulle part, mais ça ne colle pas forcément. Ca fonctionnait dans la saga d'avant, dans la Zone Fantôme, là moins ; et le passage avec Mongul devra être repris, sinon c'est du foutage de gueule.
Mais... bref. Je reste prudent, et finalement assez opposé à l'idée de base, mais Bendis gère bien son numéro. Le fond me gêne, ce qu'il écrit ici fonctionne cependant ; c'est cohérent, plutôt bien mené, et rythmé. Ivan Reis s'en sort bien, même si je relève un problème de perspective dans sa première grande image, et il gère bien ses personnages. Je n'aime pas Brandon Peterson, mais il livre des planches correctes et plutôt réussies.
Pour conclure... et bien Bendis ne me convainc pas encore sur le fond, mais ce numéro fait bien le boulot. Ca fonctionne, c'est agréable à lire, et c'est bien illustré ; à voir la suite, donc. Je n'ai pas de "bille" pour hurler sur Bendis, et j'attends alors la fin, pour découvrir le projet final de l'auteur... et lui tomber dessus, alors.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #36  
Vieux 13/02/2019, 20h41
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 248
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Detective Comics #998
Ha, Pete Tomasi est plus malin que je ne le pensais, et se joue du lecteur dans ce numéro. Si on pouvait être un peu déçu par le cliffhanger du précédent, pas sur son principe mais sur l'idée d'une révélation peut-être trop rapide, le scénariste s'en amuse et nous trompe. Bien vu, d'autant plus que cette fin évoquait un affrontement psychologique dans ce #998... et tel n'est pas le cas, car on a ici un combat très physique et brutal, avec quelqu'un d'autre !
C'est une nouvelle fois très fluide et très agréable, Tomasi maîtrisant complètement ses personnages, et il est agréable de le voir retrouver une de ses créations de sa série Batman and Robin. Les liens entre Bruce et quelques personnages connus me surprennent ici (passe encore pour Jason Blood, mais le père de Cyborg ? mouais), le discours de Hugo Strange n'est pas le meilleur, mais ce sont des petits détails dans un ensemble très maîtrisé.
Le tout se lit très bien, de manière très dynamique et fluide. Doug Mahnke continue d'être très bon dans ses planches, et participe à la nervosité de l'intrigue, avec donc un bon plaisir de lecture. Je suis vraiment curieux de la suite, le cliffhanger surprend et laisse envisager un moment plus fou-fou. La saga est vraiment bonne, et j'ai hâte d'en voir plus !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #37  
Vieux 14/02/2019, 08h34
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 248
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Justice League Dark #8
Bon… que dire ? Que dire de plus, en fait, de ce que j’ai déjà dit avant ?
C’est brillant. Passionnant. Intriguant. Excitant. Terrifiant aussi, un peu. Très beau. Mais surtout ô combien maîtrisé, et complètement réussi.
A nouveau, James Tynion IV livre un numéro de la série, à nouveau c’est excellent ; voilà. Après un épisode inspiré des Contes de la Crypte, voici la suite de la saga en elle-même, avec une division d’un groupe fracturé de l’intérieur, par la menace de l’Otherkind et les dissenssions. Si Zatanna & Wonder Woman semblent avoir une piste, elle se refroidit rapidement… comme les cadavres d’alliés potentiels, qu’elles ne cessent de découvrir. Chimp & Swamp Thing tentent de gérer au mieux les survivants dans le bar, mais une attaque éclaire mène à une décision terrible… logique, mais qui amènera au pire. Et si Man-Bat semble réussir quelque chose, amener encore un peu d’espoir après le cliffhanger du #7, c’est pour que la fin de ce #8 ne laisse entrevoir qu’un avenir sombre et violent.
C’est terrible, oui. C’est magnifiquement et sublimement terrible, en fait. Je parle évidemment des dessins d’Alva Martinez, littéralement sur un nuage, mais aussi de l’intrigue, parfaite.
Je suis conquis. Je suis fan. Je veux la suite !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #38  
Vieux 14/02/2019, 10h29
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 248
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Captain Marvel #2
En me lançant dans ce numéro, j'étais presque inquiet : je craignais que la si bonne impression du #1, qui m'avait complètement conquis grâce à la grande maîtrise de Kelly Thompson sur le personnage mais surtout sa présentation parfaite d'un nouveau statu-quo et d'un casting riche, s'évapore ici. Le cliffhanger amenait en effet Carol "ailleurs", et j'avais peur que tout s'effrite rapidement.
Mais... non. Heureusement, non : la scénariste continue sa maîtrise ici, et surtout évacue ma crainte d'une autre dimension/Terre parallèle. Les réponses ne sont pas vraiment claires, mais on "sent" que cette intrigue ne durera pas forcément trop longtemps.
Surtout, Kelly Thompson continue à gérer son casting, non pas avec des versions alternatives mais avec des personnages "déjà là", mais pas forcément depuis "trop" longtemps. Ca a du sens, ça fonctionne, les relations sont déjà fluides et très agréables (Carol/Spider-Woman, Carol/Hazmat, même Echo fonctionne bien ici), et Kelly Thompson prouve encore sa grande connaissance de la continuité, par quelques touches et plusieurs bonnes idées.
C'est malin, c'est fluide, c'est dynamique, c'est rempli de bons petits moments... et ça me fait aimer, tout simplement, Carol Danvers. Evidemment, quelques esprits chagrins risquent de ne pas forcément aimer le fond de l'intrigue, qui flirte avec un féminisme qui a provoqué l'ire de plusieurs imbéciles sur Internet, mais... pour moi, ça passe très bien, et le vilain est tellement "poussé" que le second degré est sollicité. C'est bien, c'est pertinent, et surtout cette Captain Marvel est vraiment très sympa' et agréable.
Enfin, Carmen Carnero livre des planches magnifiques : sa Carol est superbe, les autres sont très bien dessinées, et l'ambiance fonctionne complètement. C'est très beau, et ça correspond complètement à l'atmosphère du scénario.
Une réussite, encore, pour Kelly Thompson, qui fait bien son trou et me plaît beaucoup. Vivement la suite, pour ce qui semble être ENFIN la bonne scénariste pour Carol Danvers !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #39  
Vieux 14/02/2019, 14h14
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 248
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Hawkman #13
Robert Venditti poursuit sa saga sur Hawkman, en décidant cette fois-ci de faire une sorte de bilan... tout en laissant à Bryan Hitch la possibilité de s'amuser, et de se lancer dans une brillante présentation de ses capacités de dessinateur-blockbuster. Et ça fonctionne très bien !
Douze numéros après la rencontre initiale, Hawkman retrouve Madame Xanadu. Si Carter est évidemment troublé et inquiet, son discours permet surtout de faire un résumé, un bilan des événements. Pas inutile pour les lecteurs présents depuis le début, parce que les dialogues sont bons via une caractérisation intelligente, mais surtout très pertinent pour ceux qui rejoindraient dès maintenant.
Ce numéro vaut surtout, néanmoins, pour la puissance des dessins de Bryan Hitch. Les fameux Deathbringers arrivent, attaquent en libérant leur armée... et l'artiste se lâche, dans des panels immenses, monstrueux, pour acter le gigantisme de la menace mais aussi la violence des coups. Le cliffhanger est évidemment classique, mais efficace. Le graphisme est donc très bon, et à la hauteur, hormis un visage vraiment laid de Xanadu au début.
Venditti & Hitch poursuivent la très bonne gestion du personnage, alors qu'on arrive sûrement au sommet de la première partie de leur passage (ou du passage du dessinateur) ; et ça fonctionne toujours autant. Vivement la suite !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #40  
Vieux 14/02/2019, 16h13
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 248
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Mr & Mrs X #8
La plongée dans le Mojoworld se poursuit... et malgré mon rejet de Mojo, le plaisir de lecture demeure.
Kelly Thompson parvient à me faire apprécier cette saga, malgré le Mojoworld, et l'ensemble se tient toujours très bien. Le petit jeu sur les différentes "vies" de Rogue & Gambit fonctionne, la présence de Spyral apporte un éclairage pertinent, et tout le discours en "off" sur l'amour, son prix et ses contraintes a du sens ; notamment pour la conclusion, assez "simple" mais finalement très sincère et très vraie pour le personnage de Gambit.
Bon, je dois quand même avouer que la future plongée dans la psyché de Rogue pour qu'elle se soigne elle-même me fait, aussi, penser à la mini-série Rogue & Gambit, terreau de la série actuelle. J'espère que Thompson ne va pas se répéter encore, même si l'espoir de voir Rogue en plein contrôle, avec une explication venue pour ça, m'intéresse.
A côté, Oscar Bazaldua livre encore des planches magnifiques : c'est beau, c'est juste admirablement beau, en fait. Tout fonctionne, la narration est bonne, et les dessins sont à tomber. Je suis fan.
Encore une belle réussite d'un duo très inspiré. Léger bémol, par crainte d'une redite, mais je fais confiance à Thompson. Vivement la suite !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #41  
Vieux 14/02/2019, 20h18
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 382
Slobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme Starman
Age of X-man : Next Gen 1

A l'école pour l'enseignement supérieur Summers (Au pluriel) il y a quatre grande voies :
- L'agriculture avec Paige Guthrie
- La médecine par Celcilia Reyes
- L'histoire par Madison Jeffries
- La loie par Sunfire (qui a invité Psyloke).
On pourrait penser que les élèves ont eu le choix mais on va découvrir que non. En fait c'est Angel le directeur de l'école qui fait les choix. Armor, Anole, Pixie, Rockslide et Gobb sont ami malgré être dans des classes différentes. Et Armor qui fait partie de la future élite pour faire respecter la loie va avec Pixie intervenir sur un incendie. Mais elle va être choqué par l'arrestation d'une étudiante et apprendre quelque chose de dérangeant. Elle va aussi ne pas intervenir lorsqu'un ami s'enfui.
Avis :
Couverture - J'adore Bachalo et j'ai trouvé ça en lien. 2/2
Scénario - Le scénario progresse vite et bien en nous donnant différente cartes sur ce monde. Ca centre sur Gob ce qui est bien car ce personnage est trop souvent en arrière plan. Armor à aussi un role important. Le cliffhanger de fin donne envie de plus. 2.5/3
Dessins - Marcus To est un de mes dessinateurs favorie. A part quelque planche à l'encrage sombre qui désert son dessins, j'ai bien aimé. Y'a malgré tout des cases sans arrière plan. 2.5/3
Sentiments - J'ai vraiment pris plaisir comme lorsque j'ai pu lire la première série de Wolverine & the X-men. 2/2
9/10
Réponse avec citation
  #42  
Vieux 14/02/2019, 20h32
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 382
Slobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme Starman
Avengers : No road home 1

Hercule se retrouve à raconté à une policière une vieille histoire avant d'aller aider à arrêter le psychopathe qui à pris un restaurant pour cible. Mais il va vite se rendre compte que ce n'est pas si simple avant que le ciel tourne à la nuit. Blue Marvel, Tony Ho et Monica Rambeau tente d'aider un Vision reconstruit qui se meurt avant qu'eux aussi assiste au même phénomène. Clint lui à invité Wanda pour savoir où elle en est avec Jericho et si elle voudrait pas joindre l'équipe de Kate qu'il chaperonne avant qu'eux aussi assiste au même événements. Enfin la nuit soudaine change Banner en Hulk qui va être contacter par Voyager.
Avis :
Couverture - Pas la meilleurs des couv, mais je vois où est le lien. 1/2
Scénario - Au début j'avais des doutes ne sachant pas pourquoi commencer par ce long flashback. Mais ça à une logique en fin de numéro. J'ai bien aimé comment les personnages était ici bien respecter (A des millénaire de No surrender comme quoi les même scénariste peuvent faire mieux). Bon j'ai un peu tiqué sur l'amitié Clint/Wanda (Il est un peu mort par sa faute). Rocket est bien amené, C'est un plaisir de revoir Tony Ho même si peu de temps. Le casting étant moindre j'espère avoir une bonne surprise. 2.5/3
Dessins - Les dessins sont la force de ce titre. 3/3
Sentiments - Et bien je voulais pas faire craignant le pire, et les auteurs ici se rachète un peu. Le fait que leurs équipes soient définitivement enterré peu expliqué ici qu'il n'y a pas cette mise en avant ressentit pendant No surrender de certain perso.
Sur les membres passé il ne reste plus grand monde. On peut le regretter (J'aurais aimé la présence de Jericho par exemple, mais au moins ça permet de mieux donné un temps à chaque perso. Les US n'ayant décidément pas de chance, Tony pour l'instant à le moins de place avec Blue Marvel. Je prendrais le 2. 2/2
8.5/10
Réponse avec citation
  #43  
Vieux 14/02/2019, 20h41
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 382
Slobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme Starman
Citation:
Posté par Ben Wawe
Voir le message
Captain Marvel #2
En me lançant dans ce numéro, j'étais presque inquiet : je craignais que la si bonne impression du #1, qui m'avait complètement conquis grâce à la grande maîtrise de Kelly Thompson sur le personnage mais surtout sa présentation parfaite d'un nouveau statu-quo et d'un casting riche, s'évapore ici. Le cliffhanger amenait en effet Carol "ailleurs", et j'avais peur que tout s'effrite rapidement.
Mais... non. Heureusement, non : la scénariste continue sa maîtrise ici, et surtout évacue ma crainte d'une autre dimension/Terre parallèle. Les réponses ne sont pas vraiment claires, mais on "sent" que cette intrigue ne durera pas forcément trop longtemps.
Surtout, Kelly Thompson continue à gérer son casting, non pas avec des versions alternatives mais avec des personnages "déjà là", mais pas forcément depuis "trop" longtemps. Ca a du sens, ça fonctionne, les relations sont déjà fluides et très agréables (Carol/Spider-Woman, Carol/Hazmat, même Echo fonctionne bien ici), et Kelly Thompson prouve encore sa grande connaissance de la continuité, par quelques touches et plusieurs bonnes idées.
C'est malin, c'est fluide, c'est dynamique, c'est rempli de bons petits moments... et ça me fait aimer, tout simplement, Carol Danvers. Evidemment, quelques esprits chagrins risquent de ne pas forcément aimer le fond de l'intrigue, qui flirte avec un féminisme qui a provoqué l'ire de plusieurs imbéciles sur Internet, mais... pour moi, ça passe très bien, et le vilain est tellement "poussé" que le second degré est sollicité. C'est bien, c'est pertinent, et surtout cette Captain Marvel est vraiment très sympa' et agréable.
Enfin, Carmen Carnero livre des planches magnifiques : sa Carol est superbe, les autres sont très bien dessinées, et l'ambiance fonctionne complètement. C'est très beau, et ça correspond complètement à l'atmosphère du scénario.
Une réussite, encore, pour Kelly Thompson, qui fait bien son trou et me plaît beaucoup. Vivement la suite, pour ce qui semble être ENFIN la bonne scénariste pour Carol Danvers !
Captain Marvel 2

Carol se retrouve face à Nuclear Man en ayant passé la barrière. Barrière qui semble avoir disparu. Elle va avoir le soutient de Spider-Woman, Echo et Hazmat ce qui va forcer Nuclear Man à une retraite stratégique. Carole va alors découvrir que pour ses amis quelque semaine se sont passé là où pour elle se n'était que quelque minutes.
Elle va aussi découvrir qu'il y'a que des femmes dans la base qu'a sécurisé Jessica, et un seul homme.
Avis :
Couverture - Couv Sympa et en lien. 2/2
Scénario - Comme ben j'avais plus que des doutes avec ce qui paraissait un autre futur alternatif. Mais tout est assez bien géré et la fin est intrigante. 3/3
Dessins - J'adore les dessins meme si ce n'est pas parfait. 3/3
Sentiments - Ca promet une bien belle série. 2/2
9/10
Réponse avec citation
  #44  
Vieux 14/02/2019, 20h47
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 382
Slobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme Starman
Citation:
Posté par Ben Wawe
Voir le message
Mr & Mrs X #8
La plongée dans le Mojoworld se poursuit... et malgré mon rejet de Mojo, le plaisir de lecture demeure.
Kelly Thompson parvient à me faire apprécier cette saga, malgré le Mojoworld, et l'ensemble se tient toujours très bien. Le petit jeu sur les différentes "vies" de Rogue & Gambit fonctionne, la présence de Spyral apporte un éclairage pertinent, et tout le discours en "off" sur l'amour, son prix et ses contraintes a du sens ; notamment pour la conclusion, assez "simple" mais finalement très sincère et très vraie pour le personnage de Gambit.
Bon, je dois quand même avouer que la future plongée dans la psyché de Rogue pour qu'elle se soigne elle-même me fait, aussi, penser à la mini-série Rogue & Gambit, terreau de la série actuelle. J'espère que Thompson ne va pas se répéter encore, même si l'espoir de voir Rogue en plein contrôle, avec une explication venue pour ça, m'intéresse.
A côté, Oscar Bazaldua livre encore des planches magnifiques : c'est beau, c'est juste admirablement beau, en fait. Tout fonctionne, la narration est bonne, et les dessins sont à tomber. Je suis fan.
Encore une belle réussite d'un duo très inspiré. Léger bémol, par crainte d'une redite, mais je fais confiance à Thompson. Vivement la suite !
Mr & Mrs X 8

Mojo continue ses délires audiovisuel en faisant passé Rogue & Gambit par bien des genres différents. Mais la fin reste toujours la même.
Spiral propose d'aller dans la prochaine fiction pour voir ce qui va pas chez Rogue.
Avis :
Couverture - En lien et belle, même si simple. 2/2
Scénario - J'ai trouvé ça meilleurs que les épisodes précédents mais j'étais pas vraiment dedans, ça m'intéresse pas vraiment. 2/3
Dessins - J'ai vu Bazaldua meilleur que ça. Beaucoup de planche sont trop vide voir trop juste. C'est dommageable à cette série. 2/3
Sentiment - J'aime pas cet arc, je vais arrêter là. 0/2
6/10
Réponse avec citation
  #45  
Vieux 14/02/2019, 20h53
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 382
Slobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme StarmanSlobo est cool comme Starman
Ms.Marvel 38

Kamala va rejoindre Bruno, Nakia et Zoe au magasin du premier, il vont trouvé un portail qui amène Kamala dans des univers de jeu vidéo où elle va devoir retrouvé ses amies.
Avis :
Couverture - J'aime mais pas en lien. 1/2
Scénario - Encore plus vide que le précédent c'était donc possible. Si quelqu'un à compris la fin je veux bien savoir ce qui est si important à voir. Ici le casting est restreint mais j'ai pas sentit le même attachement à saluer le dis casting. Mais le fais que Wilson ne scénarise pas seul peu expliqué ça. 1/3
Dessins - Plusieurs artiste là aussi mais c'est Nico Leon que je préfère. 2.5/3
Sentiments - Il est temps de tourner la page. 0/2
4.5/10
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Les reviews comics de Boojum.fr Stefff56 Liens 32 09/01/2018 08h44
Indie United Reviews Crisax Critiques VO 6 03/02/2013 22h43
Est-ce que Leonidas ramène les chocolats pour son anniversaire? ^^ scarletneedle Forumers 26 05/10/2010 14h34
2 petites reviews ollieno Critiques VO et VF des forumers 4 27/08/2005 09h26
Reviews IDW Publishing Blackie Critiques VO et VF des forumers 12 16/08/2005 14h21


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 01h17.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !