Précédent   Buzz Comics, le forum comics du Grand Débat. > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 02/08/2018, 15h34
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 029
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Pas de vacances pour les critiques d'août !

Slobo, le grand architecte des critiques vo ayant jeté l'éponge, j'ouvre donc solennellement le sujet des critiques de ce mois d'Août. N'hésitez pas à venir déposer vos avis sur vos lectures de ces quatre semaines estivales !

Pour ma part, je commence avec :

- The Quantum Age #2 : Jeff Lemire poursuit à sa manière unique sa relecture de la Légion des Super-Héros dans ce nouveau spin-off de Black Hammer.
La narration a quelque chose de faussement nonchalant, comme s'il ne s'y passait pas grand-chose. Mais en vérité, l'auteur sait ménager ses effets et distribue ses rebondissements avec maîtrise. On apprend que les survivants de la Quantum League prépare un assassinat et on comprend pourquoi Trev Trevz, le héros martien, souhaite finalement tuer la cible désignée.
Wiilfredo Torres colle parfaitement au traitement de Lemire : son dessin est modeste mais sert le récit sans chercher à taper dans l'oeil. Du coup, les révélations gagnent en puissance et le récit en élégance, permettant au lecteur de digérer des événements âpres.
Une réussite de plus à l'actif du créateur de cet univers de poche.

- The Unexpected #3 : la série la plus rock'n'roll de la collection The New Age of Heroes, effectivement imprévisible !
Steve Orlando n'y va pas avec le dos de la cuiller mais son approche décomplexée donne toute sa saveur à l'histoire. Tout est possible, surtout le pire : la moitié de l'équipe initiale est déjà au tapis, un isotope très instable menace de ravager le multivers, on fait escale dans la Vallée des Monstres, on se bagarre avec un géant thanagarien...
Cary Nord a le style parfait pour illustrer ça : brut, tonique, limite hystérique (une prise de bec entre Firebrand et Neon dure une page mais risque de tout faire péter). Bon, ça gagnerait à être peaufiné (et deux encreurs expérimentés n'y suffisent pas) mais ça promet quand l'artiste s'occupera de Wonder Woman (avec G. Willow Wilson).
WTF, mais irrésistible si on joue le jeu.
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 03/08/2018, 15h49
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 029
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Plus personne ne poste de critiques vo : c'est la chaleur qui vous assomme ?
Bon, je fais ma part, mais si je reste seul ici, ça sera vite plié.

- Shade the Changing Woman #6 : c'est la fin de la série, annulée suite à la dissolution de la collection "Young Animals" (même si Way promet un retour avec de nouveaux titres, mais si c'est aussi bien géré que cette fois, ça n'ira pas loin...).
Cecil Castellucci a du mérite d'avoir bouclé une histoire visiblement pas prévue pour ne durer que six numéros. Ce volume était moins inspiré que Shade the Changing Girl, et la résolution est à la fois expéditive et habile.
Marley Zarcone aura fait preuve d'une régularité épatante dans le graphisme (17 épisodes sur 18) mais il va falloir quand même qu'elle muscle son jeu. Elle rebondira certainement sur un projet indé, son style se prêtant peu au mainstream.
C'est à la fois un soulagement que ça se termine (car l'histoire piétinait sérieusement) et un vrai gâchis.

J'ai également rattrapé une lecture en retard du mois dernier. Mais je n'ai pas encore rédigé les critiques de deux excellentes lectures sorties ce Mercredi et que je vous recommande vivement : Mister Miracle #10 (encore épatant) et The Seeds #1 (juste indispensable).

Allez, aidez-moi à faire vivre ce topic !
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 03/08/2018, 15h56
Avatar de ArnaudXIII
ArnaudXIII ArnaudXIII est déconnecté
CHAMPIONS DU MONDE!!
 
Date d'inscription: juin 2011
Localisation: Lyon
Messages: 2 942
ArnaudXIII est plus beau que Mr PaboArnaudXIII est plus beau que Mr PaboArnaudXIII est plus beau que Mr PaboArnaudXIII est plus beau que Mr PaboArnaudXIII est plus beau que Mr PaboArnaudXIII est plus beau que Mr PaboArnaudXIII est plus beau que Mr PaboArnaudXIII est plus beau que Mr PaboArnaudXIII est plus beau que Mr PaboArnaudXIII est plus beau que Mr PaboArnaudXIII est plus beau que Mr Pabo
Citation:
Posté par wildcard
Voir le message
Plus personne ne poste de critiques vo : c'est la chaleur qui vous assomme ?
Bon, je fais ma part, mais si je reste seul ici, ça sera vite plié.
Il y a peut-être du monde en vacances. Faut tenir compte de ça. Globalement, y'a moins d'activité en ce moment sur le forum, je trouve. Et puis on est le 3 août, donc on peut parler que de ceux qui sont sortis mercredi dernier.
A mon niveau, je suis rarement à jour dans mes lectures et même pour le moment, mon magasin est en vacances.
En tout cas, je lis tes critiques mais je peux pas trop réagir car ce sont des titres que je ne lis pas.

D'ailleurs je me rends que j'ai oublié de pré-commander The Seeds
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 03/08/2018, 21h22
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 248
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Mister Miracle #10 est, encore une fois, une immense réussite, oui.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 04/08/2018, 14h24
Avatar de Oloreen
Oloreen Oloreen est déconnecté
Héros de la Côte Basque
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 775
Oloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank Miller
Pour prêter main forte à Wildcard:

Adventures of the Super Sons 1:
On commence avec légèreté pour une série et un concept qui concentre tout ce que devrait être DC: L'idée d'héritage, du fun, de l'action, des persos bien écrits dans un univers aussi sérieux que délirant...
Dommage de ne plus retrouver Gleason ici, mais Barberi s'en sort bien avec des dessins très dynamiques tout en restant parfaitement lisibles.
Rien de révolutionnaire, mais ces super-sons sont super-agréables à lire pour ce premier épisode.


Justice League Dark 1:
Un peu la même chose ici. C'est beau, c'est bien foutu, c'est agréable, ça utilise bien l'univers DC. Certains aspects de Rebirth rendent rétrospectivement le New52 encore plus à côté de la plaque; cette nouvelle (plus tellement maintenant) direction me semble totalement en adéquation avec l'esprit DC, et ça éclate dans des comics comme celui-ci. A suivre...


Infinity Wars 1:

Je lirai la suite mais pas convaincu par le concept; sa réalisation est quand même plus que correcte, surtout mise en perspective avec les events récents de Marvel.


Justice League 5:
Snyder m'avait fait lâcher Batman, et m'avait définitivement perdu sur Metal. Bon, là c'est un peu mieux (normal, c'est pas lui ce mois-ci et la narration est meilleure), mais maintenant qu'on peut définir quelques tics et défauts récurrents du scénariste, la cohésion et l'intérêt de l'ensemble posent question.
J'aime bien quand même le retour de Jon aux affaires, l'ampleur du truc et la partie graphique.
Un peu comme chez les Avengers en face, je vais regarder la suite d'un oeil mais c'est pas ouf.


Batman 52:
Mouais... King est assez ennuyeux sur cette série quand il n'est pas directement dans son sujet (la relation avec Catwoman). Je fais partie de ceux qui sont plutôt contents des événements survenus dans le 50; j'espérais que King ne fasse pas de Batman une série sur les joies du couple et ne passe pas à côté de l'obligation tragique du perso.
On verra ce que ça donnera une fois complétée, mais King sur une ongoing se perd un peu trop; sa recherche constante d'une voix (et d'une voie) narrative ne marche pas à chaque fois, et la forme-sens qu'il produit n'est pas toujours pertinente...
Ca reste une lecture convenable, mais rien à voir avec ce qui suit.


Mister Miracle 10:
Même auteur et résultat résolument différent! Cette fois encadré par une structure ferme (le gaufrier à neuf cases "à la Watchmen", mais ici totalement rigide, comme une succession d'instants, à l'intensité toujours identique, vécus par Scott depuis sa tentative de suicide) et porté par une vraie vision d'auteur; King parvient à produire un petit miracle à chaque épisode.
Son point de vue était original mais casse gueule: récupérer son héros totalement paumé et dépressif, le faire participer à une guerre cosmique et sanglante, lui donner des responsabilités gigantesques... et ne montrer de tout cela qu'un ensemble de discussions, le plus souvent exprimant des désirs et des angoisses quotidiennes, d'un homme normal.
Ca aurait pu être ennuyeux au possible, c'est magistral dans l'utilisation des concepts les plus bigger than life de Kirby pour les amener à un niveau de pure humanité.

C'est passionnant dans ce que ça évoque (le cosmique, la guerre, les décisions et responsabilités d'un dirigeant, l'opposition à un Darkseid invisible et omniprésent...); formidable dans ce que ça raconte (la vie quotidienne d'un couple qui essaie d'avancer malgré les difficultés, les névroses issues du passé et les inquiétudes de l'avenir); et impressionnant dans la forme et la structure (le gaufrier, le caché/dévoilé propre aux illusionnistes comme Mr Miracle, l'aspect graphique au diapason, le méta -comme ici avec une évocation du rapport Kirby/Stan Lee-)...

Bref, c'est de l'excellent comics; qui pourrait devenir un futur chef d'oeuvre si King parvient à nous faire une fin qui justifie et donne du sens à sa structure.
De loin le meilleur travail de King pour le moment... et probablement le meilleur comics des Big Two actuellement!

Dernière modification par Oloreen ; 04/08/2018 à 15h25.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 04/08/2018, 14h54
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
#NoTeamPeineàjouir
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Manhattan, au bout d'une toile
Messages: 128 768
scarletneedle est plus orageux que Tornadescarletneedle est plus orageux que Tornadescarletneedle est plus orageux que Tornadescarletneedle est plus orageux que Tornadescarletneedle est plus orageux que Tornadescarletneedle est plus orageux que Tornadescarletneedle est plus orageux que Tornadescarletneedle est plus orageux que Tornadescarletneedle est plus orageux que Tornadescarletneedle est plus orageux que Tornadescarletneedle est plus orageux que Tornade
C'est Tynion sur Justice League #5.
Et arrêtez avec Requiem, sans avoir lu, j'ai compris l'identité.
(et donc Marvel toujours aussi prévisible..)
__________________
Alan Moore: "I should just keep me mouth shut, I just upset people."
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 04/08/2018, 15h20
Avatar de Oloreen
Oloreen Oloreen est déconnecté
Héros de la Côte Basque
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 775
Oloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank Miller
Ahah, exact pour Justice League. C'est vrai que j'ai lu machinalement et que je m'étais dit que c'était pas mal ce mois-ci....
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 05/08/2018, 15h46
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 029
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Merci pour les renforts !

- Mister Miracle #10 : Tom King et Mitch Gerads seraient-ils le meilleur duo créatif du moment ? On peut le penser en lisant leur nouvelle prouesse.
Le scénariste confronte les héros et le lecteur à un choix impossible - sacrifier un enfant pour faire cesser une guerre - et passe en revue tous les états par lesquels passent Scott et Barda face à ce dilemme. La force de l'affaire, c'est qu'aucune réponse n'est évidente et la solution choisie est à la fois simple et désespérée. Tout se met en place pour un final qui promet d'être renversant sans qu'on puisse l'anticiper.
Graphiquement, la mise en scène stricte souligne l'intensité de ces moments, l'impression que l'étau se resserre, renvoyant comme une boucle au malaise existentiel dans lequel on avait trouvé le héros il y a dix épisodes de ça. La séquence illustrée par un dessin enfantin est à la fois savoureuse (c'est une parodie de Galactus) et troublante (renvoyant à Jacob, à l'illusion d'une issue facile...).
Toujours aussi impressionnant.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 06/08/2018, 15h47
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 029
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
- Cosmic Ghost Rider #2 : je ne sais plus si j'avais posté un avis sur le n°1 le mois dernier mais je me rattrape cette fois.
Donny Cates produit certainement la série la plus foutraque de Marvel avec cette version hilarante de Frank Castle devenu à la fois un Ghost Rider mais augmenté grâce à Galactus puis Thanos puis Odin. Revenu d'entre les morts à déjà plusieurs reprises, il entreprend cette fois d'éduquer Thanos encore enfant pour l'empêcher de devenir un criminel. Tout ça mené sur un rythme vraiment infernal.
Dylan Burnett met le tout en images, avec la colorisation pétaradante d'Antonio Fabela, et pousse les curseurs à fond avec un style proche du cartoon le plus débridé. C'est jouissif et tout à fait raccord avec le fond.
Un vent de folie très rafraîchissant et audacieux.

- The Seeds #1 : certainement un des projets les plus attendus de l'année, porté par un trio prestigieux : Ann Nocenti, David Aja, Karen Berger.
Où il est question d'un Mur séparant un pays en deux (tiens !), de "fake news" (tiens, tiens !), d'étrangers inquiétants (tiens, tiens, tiens !)... Mais aussi de romance bizarre, de déontologie, de scoops, de fin du monde, d'abeilles, de Mao. Agitez bien et dégustez ! C'est très dense sans être bourratif, totalement unique, passionnant, accrocheur.
Et c'est superbe visuellement, avec du "gaufrier" en neuf cases mais pas que, du noir et blanc et du vert, des alvéoles, une héroïne déjà mémorable, un couple étonnant, et des collecteurs étranges dans la Zone B.
Mon tout est le premier épisode sur quatre d'une série qui va probablement rafler de futurs Eisner awards, voire un prix à Angoulême (si un éditeur français traduit ça vite). C'est beau, c'est curieux, c'est immanquable !
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 06/08/2018, 17h38
Avatar de bukowski
bukowski bukowski est déconnecté
Up and Dawn !
 
Date d'inscription: juin 2009
Localisation: Ain
Messages: 5 361
bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !
Citation:
Posté par wildcard
Voir le message
- Cosmic Ghost Rider #2 : je ne sais plus si j'avais posté un avis sur le n°1 le mois dernier mais je me rattrape cette fois.
Donny Cates produit certainement la série la plus foutraque de Marvel avec cette version hilarante de Frank Castle devenu à la fois un Ghost Rider mais augmenté grâce à Galactus puis Thanos puis Odin. Revenu d'entre les morts à déjà plusieurs reprises, il entreprend cette fois d'éduquer Thanos encore enfant pour l'empêcher de devenir un criminel. Tout ça mené sur un rythme vraiment infernal.
Dylan Burnett met le tout en images, avec la colorisation pétaradante d'Antonio Fabela, et pousse les curseurs à fond avec un style proche du cartoon le plus débridé. C'est jouissif et tout à fait raccord avec le fond.
Un vent de folie très rafraîchissant et audacieux.
Je suis entièrement conquis également. Quel plaisir de retrouver Odin, Galactus et Uatu tels que je les apprécie. C'est drôle, dynamique et les expressions des personnages sont très fouillées. J'ai hâte de voir les Gardiens de la Galaxie en action dans le prochain épisode.
__________________
Stay with me, sway with me...
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 06/08/2018, 19h48
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 4 133
Man-Thing est chaud comme FirestormMan-Thing est chaud comme FirestormMan-Thing est chaud comme FirestormMan-Thing est chaud comme FirestormMan-Thing est chaud comme FirestormMan-Thing est chaud comme FirestormMan-Thing est chaud comme FirestormMan-Thing est chaud comme FirestormMan-Thing est chaud comme FirestormMan-Thing est chaud comme FirestormMan-Thing est chaud comme Firestorm
Bukowski: oui!
__________________
"Whatever knows fear burns at the man-thing's touch!"

Chroniques VO 09/06/19 : Dceased 2, Harley 62, War of the realms 5, Hulk annual 1 et Guardians annual 1...
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 06/08/2018, 19h50
Avatar de bukowski
bukowski bukowski est déconnecté
Up and Dawn !
 
Date d'inscription: juin 2009
Localisation: Ain
Messages: 5 361
bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !
Citation:
Posté par Man-Thing
Voir le message
Bukowski: oui!
Chouette ! J'ai hâte de lire le 3 !
__________________
Stay with me, sway with me...
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 06/08/2018, 20h53
Avatar de satan666
satan666 satan666 est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juillet 2006
Localisation: where the darkness dwells
Messages: 2 531
satan666 mange des moules avec Léonsatan666 mange des moules avec Léonsatan666 mange des moules avec Léonsatan666 mange des moules avec Léonsatan666 mange des moules avec Léonsatan666 mange des moules avec Léonsatan666 mange des moules avec Léonsatan666 mange des moules avec Léonsatan666 mange des moules avec Léonsatan666 mange des moules avec Léonsatan666 mange des moules avec Léon
lu aussi.
Je trouve ce comics frais.
Cela fait du bien.
L'histoire est compréhensible et les persos ont des caractères bien précis.
Pour l'instant, c'est le marvel qui me plaît le plus.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 09/08/2018, 13h24
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 248
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Etrange retour que celui des Fantastic Four.
Au fond, ce numéro pourrait pleinement intégrer la sympathique série Marvel Two-In-One, dont les seuls défauts sont un manque d'imagination pertinente dans les réalités alternatives et le fameux retour en pleine intrigue de Chip Zdarsky.
Au comparatif, je trouve que ce dernier a plus la main que Dan Slott sur les sentiments et émotions de Ben & Johnny, même si celui-ci n'utilise cet aspect que pour un numéro, pour lancer doucement la machine ; n'empêche que la discussion, terrible, entre le duo dans Marvel 2i1 m'a plus marquée que ce qu'on a ici.
Après, c'est très correct et bien fait, bien écrit, et joliment dessiné, même si je n'adhère pas à la Chose de Pichelli. Une bonne relance en douceur, malgré tout surprenante vu le "buzz" voulu autour.

Ha, et les annexes ne sont pas mal, même si je n'aime pas Bianchi et que Doom magicien n'est pas ma version préférée. La page sur Impossible-Man est un joli pied-de-nez aux haters, bien que trop sage.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 09/08/2018, 15h47
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 029
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
- Fantastic Four #1 : un faux retour très frustrant qui donne la désagréable impression que Marvel joue la montre et que Slott répète le #1 de Marvel two-in-one.
A ce compte, c'est une déception éditoriale et narrative, loin du tonus affiché par le même scénariste pour sa reprise d'Iron Man. Les back-up stories auraient été avantageusement remplacées par un n° double qui aurait permis non pas de réunir tout de suite le quatuor mais de montrer la situation de Ben et Johnny d'un côté, et de Reed, Sue et leurs enfants de l'autre.
Sara Pichelli s'en sort plus avantageusement même si, en tant que fan, je dois être honnête et dire qu'elle ne livre pas son meilleur taf. On sent qu'elle est en rodage sur la représentation de certains persos (la Chose) et que les décors sont un peu légers.
En somme, à l'image de ce numéro, il y a de la marge et du potentiel. Souhaitons qu'ils s'épanouissent vite, même si les vraies retrouvailles ne seront pas avant le #3 en Octobre.

- Superman #2 : Bendis, par contre, ne perd pas de temps pour plonger son héros et ses lecteurs dans le grand bain.
Alors, attention, cet épisode ne présente pas de progression décisive quant à l'intrigue (pas d'explication sur la situation soudaine de la Terre, sur le coupable, sur la solution pour s'en sortir), mais une exposition bien complète de la crise et des doutes de Superman. Le + : avoir impliqué la JL (car souvent on a l'impression qu'une tuile pareille arrive au héros sans que ses camarades s'en rendent compte).
Ivan Reis est la star du show : il faut dire qu'il a de quoi faire. Mais il livre des planches extraordinaires de puissance. On le sent requinqué, remonté à bloc, vraiment investi.
Je me régale.
Réponse avec citation
Réponse

Tags
2018, août, comics, critiques

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
C'est juillet mais pas forcément les vacances pour les avis V.O. Slobo Critiques VO 75 07/08/2017 10h23
Gourvy comics en vacances fin août gourvy Gourvy comics - le comic shop VO 23 25/08/2014 14h21
Critiques (Grandes Vacances) V.O. Août 2013 Slobo Critiques VO 103 25/09/2013 18h21
Vacances de Gourvy : une semaine en juillet, une autre en aout gourvy Gourvy comics - le comic shop VO 29 28/08/2009 15h32
CRITIQUES DES VACANCES DE FEVRIER: MOMO, RUCKA, SIMONE et autres doop Critiques VO et VF des forumers 23 24/02/2006 22h36


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 00h58.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !