Précédent   Buzz Comics, le forum comics du Grand Débat. > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #16  
Vieux 10/06/2018, 00h10
Avatar de mugiwaraya
mugiwaraya mugiwaraya est déconnecté
Super Héros universel
 
Date d'inscription: avril 2016
Messages: 799
mugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boymugiwaraya mange des frites avec Moule Boy
Immortal Hulk #1 (Al Ewing, Joe Bennett)

Sur la forme, il n'y a rien à redire.
Je m'inquiétais des dessins de Bennett, mais il fournit là un travail digne d'un premier épisode. Son Hulk est terrifiant. Le découpage est clair, les visages sont expressifs.

La narration d'Ewing est excellente. Il a bien réussi à poser l'ambiance.

Après, pour ce qui est de l'histoire en elle-même, ce n'est rien de plus qu'un épisode de la série télé, mais en plus sombre.
D'accord, le comics réserve sans doute autre chose. D'accord, le premier épisode servait à présenter le nouveau statut quo de Banner et à donner le ton. Mais un petit teasing sur les développements à venir aurait été le bienvenu.
Un bon point pour Hulk, par contre. On échappe à la version à 10 de QI qui s'exprime par grognements ou par monosyllabe. Ce Hulk est loquace. Et aussi inquiétant et malsain.
Normal, vu qu'Ewing est un fan assumé du Hulk des débuts.
Voilà, en fait: ce premier épisode, c'est la série télé, mais avec le Hulk des premiers comics (enfin, après son passage au vert) à la place de Lou Ferringo. On a même droit à une Jackie McGee, version féminine du journaliste qui traquait David Banner.

Dans l'ensemble, j'ai plutôt aimé, sans être transporté. Mon manque total d'intérêt pour Hulk me dit de laisser tomber, mais ayant adoré 90% des comics d'Ewing, je vais lui faire confiance et attendre de voir ce qu'il a en réserve.
Réponse avec citation
  #17  
Vieux 10/06/2018, 13h36
Avatar de bukowski
bukowski bukowski est connecté maintenant
Up and Dawn !
 
Date d'inscription: juin 2009
Localisation: Ain
Messages: 6 086
bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !bukowski est LA légende vivante de ce forum !
Merci pour Hulk. Tu as éveillé mon intérêt.
__________________
Stay with me, sway with me...
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 10/06/2018, 15h39
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Quelques avis rapides sur les sorties du 6 Juin :

- Justice League #1 : un premier numéro très dense, qui prend la suite directe de No Justice. Snyder introduit une menace d'envergure et positionne très intelligemment le Martian Manhunter comme le leader de la Ligue. Luthor rivalise en méchant comploteur, avec quelques allusions passées glaçantes (un Starman - Ted Knight ? - tué de ses mains).
Le revers de la médaille : l'effectif très fourni de l'équipe et la densité de cette ouverture empêchent de caractériser tous les personnages, réduits pour la plupart à des soldats face à la catastrophe (ou la providence ?).
Mais c'est très accrocheur, superbement mis en image. A confirmer dans quinze jours, avec le style différent de Jorge Jimenez, et un rebondissement qui s'annonce spectaculaire.

- Man of Steel #2 : Bendis nous offre une vue complète sur Superman, à la fois dernier fils de Krypton, protecteur de la Terre, ami d'autres héros, membre de la JL, journaliste. La narration est à la fois fournie et fluide et la version du personnage renoue avec un classicisme étonnamment old school, véritable compas moral.
Cet aspect rétro est souligné par les dessins de Shaner (qui a depuis expliqué pourquoi il n'a pu réaliser que 13 pages) d'une belle tenue, ceux de Rude (fill-in de luxe, comme toujours impeccable) et Fabok (une double page intrigante).
La semaine prochaine, Ryan Sook prend le relais, Supergirl arrive et le lien sera fait avec les pages parues dans Action Comics #1000.

- Captain America #703 : Waid écrit toujours avec une étonnante vigueur ce qui est son avant-dernier épisode. Cette histoire futuriste perpétue l'ADN des Rogers, résistant, déterminé, et n'est pas avare en action. C'est simple et très efficace.
Leonardo Romero accomplit encore une fois une remarquable prestation, qui devrait lui faire gagner des points auprès des editors de Marvel. Et, cerise sur le gâteau, Alan Davis réalise quelques pages, toniques à souhait.
Un régal.

Je vous toucherai un mot d'autres titres bientôt car il y a eu beaucoup de sorties cette semaine, parmi lesquelles on trouve un pur chef d'oeuvre du côté de Dark Horse...
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 11/06/2018, 15h35
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
- Astonishing X-Men #12 : la fin du run de Soule est, comme prévu, une cata complète. Le dénouement est bazardé comme c'est pas permis. Jamais en douze épisodes, le scénariste n'aura réussi à donner une dynamique au groupe, ni à justifier sa composition (bien qu'on puisse supposer qu'il n'ait guère eu le choix pour former son équipe). C'est dommage car il y aura eu de bons moments auparavant, mais Joss Whedon peut dormir tranquille : son titre et son run ne sont pas près d'être égalés ni surpassés.
Faut-il parler des dessins de Sandoval ? Contentons-nous de dire que c'est absolument affreux. Là aussi, la série ne méritait pas ça, après avoir aligné quelques-uns des meilleurs dessinateurs Marvel (quoique souvent sans série régulière).

- X-Men : Red #5 : un autre titre "X" que j'abandonne. Taylor m'a usé avec ces cinq épisodes et un arc sans nerf, qui ne résout rien, n'aboutit à rien. Tout juste a-t-on pu assister à la formation de l'équipe, mais avec une composition qui laisse perplexe et des membres qui n'ont absolument rien fait ou dont la présence demeure un mystère ou un gadget. C'est mou, c'est nul, plein de clichés, ça ne propose rien de neuf : c'est nul et inutile.
Asrar a raison de plier bagage pour un nouveau projet (encore secret à cette heure) : il était le seul atout de ce titre, mais même avec tout son talent il ne pouvait le justifier. Souhaitons-lui de servir de partenaire à un auteur plus inspiré.

Je serai presque énervé mais en vérité, je suis plutôt soulagé de me libérer de ces deux séries. Il faut que je lâche du lest, je lis trop de trucs, ce qui me coûte trop d'argent, de temps. Et il y a des choses bien plus réussies à côté.
Réponse avec citation
  #20  
Vieux 12/06/2018, 15h51
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
- Shade the Changing Woman #4 : la série s'essouffle lentement mais sûrement. On sent que le coeur n'y est plus pour la scénariste, comme si l'annulation imminente l'obligeait à trouver un moyen de conclure dignement mais rapidement.
En revanche, les dessins de Marley Zarcone sont toujours un régal : elle porte vraiment le titre, et j'espère qu'avec la régularité qu'elle a prouvé sur la série, elle rebondira vite ensuite.

- The Unexpected #1 : tenté sans conviction et finalement j'ai beaucoup apprécié. C'est totalement barré, ça file à toute allure, on ne sait pas ce qui va se passer d'une page à l'autre, ça jongle avec des enjeux énormes mais avec des héros incompétents et dysfonctionnels au possible.
DC s'amuse à donner sa version des Defenders des 70's avec des copies à peine transformées de Hulk, Dr. Strange, Valkyrie... On a l'impression que Steve Orlando se moque du concept même de "The New Age of Heroes" en brûlant tout derrière lui.
Visuellement, Ryan Sook signe 13 pages fulgurantes avant de passer le relais à Cary Nord, aussi allumé - j'espère qu'il va rester sur le titre, on n'y perd pas au change.
Explosif mais très fun.
Réponse avec citation
  #21  
Vieux 12/06/2018, 16h03
Avatar de Fred le mallrat
Fred le mallrat Fred le mallrat est déconnecté
Généalogiste sénile
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: bordeaux
Messages: 19 103
Fred le mallrat tutoie Stan LeeFred le mallrat tutoie Stan LeeFred le mallrat tutoie Stan LeeFred le mallrat tutoie Stan LeeFred le mallrat tutoie Stan LeeFred le mallrat tutoie Stan LeeFred le mallrat tutoie Stan LeeFred le mallrat tutoie Stan LeeFred le mallrat tutoie Stan LeeFred le mallrat tutoie Stan LeeFred le mallrat tutoie Stan Lee
Captain America 703 : mignon et joli mais trop classique comme histoire.
C est sympa.
13/20

Unexpected #1: j ai trouvé ca superbe graphiquement mais c est un peu le foutoir. Pas mal de personnages, ca pose un peu trop.. et la ligne n est pas claire. On sent qu on peut justement tout attendre de cette série mais parfois c est justement peut être un peu trop unexpected et bavard.
12/20

Man of Steel 2: pour l instant ca part très bien ce superman par Bendis.. Ce numéro est peut être un peu moins bon que le premier mais franchement Bendis semble bien a l aise avec le personnage mais aussi avec les dessinateurs utilisés.. Pour l instant un vrai réussite
16/20

JL1
Bon ben voilà ce qu je attend de JL contrairement à No Justice. C est bien senti mieux organisé.. l intrigue plus claire, moins JDR (on a un objet donc il ouvre la porte)...
Bref Un peu comme le relaunch d avengers c est pas le meilleur que je puisse attendre mais ca faisait tellement longtemps qu une série avec ce nom ne ressemblait pas à une vrai série JL (ou avengers).. ac fait du bien
15/20

Dernière modification par Fred le mallrat ; 13/06/2018 à 00h21.
Réponse avec citation
  #22  
Vieux 12/06/2018, 21h57
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 173
Ben Wawe a la Classe AméricaineBen Wawe a la Classe AméricaineBen Wawe a la Classe AméricaineBen Wawe a la Classe AméricaineBen Wawe a la Classe AméricaineBen Wawe a la Classe AméricaineBen Wawe a la Classe AméricaineBen Wawe a la Classe AméricaineBen Wawe a la Classe AméricaineBen Wawe a la Classe AméricaineBen Wawe a la Classe Américaine
Citation:
Posté par wildcard
Voir le message
- X-Men : Red #5 : un autre titre "X" que j'abandonne. Taylor m'a usé avec ces cinq épisodes et un arc sans nerf, qui ne résout rien, n'aboutit à rien. Tout juste a-t-on pu assister à la formation de l'équipe, mais avec une composition qui laisse perplexe et des membres qui n'ont absolument rien fait ou dont la présence demeure un mystère ou un gadget. C'est mou, c'est nul, plein de clichés, ça ne propose rien de neuf : c'est nul et inutile.
Asrar a raison de plier bagage pour un nouveau projet (encore secret à cette heure) : il était le seul atout de ce titre, mais même avec tout son talent il ne pouvait le justifier. Souhaitons-lui de servir de partenaire à un auteur plus inspiré.
WTF.
Au-delà de ton ressenti personnel, que je respecte, je suis surpris par le fait que tu sois déçu que Taylor n'ait rien réglé ? Ca n'a rien de choquant pour une série qui se lance et une équipe qui se forme, avec une ennemie principale qui s'identifie.
A titre personnel, j'aime énormément cette série, très bien écrite, qui offre enfin une direction à une équipe X-Men : au-delà du pif-paf-pouf classique (X-Men Gold, efficace mais si classique), de la gestion du bordel (X-Men Blue, qui a réussi l'exploit de bordéliser encore le bordel), et de titres antérieurs qui n'ont jamais su ou voulu raconter quelque chose, je trouve ici un projet. Celui d'un auteur, qui a bossé son idée, ses personnages (Kurt est mieux écrit que dans vingt épisodes de Gold), et surtout le projet de Jean Grey, qui propose réellement quelque chose pour la cohabitation humains/mutants.
En outre, le #5 livre une scène extrêmement touchante et rare (ne pas uniquement s'occuper d'un héros possédé, mais aussi le quidam moyen), un Namor dans la retenue et la puissance, et une réplique finale superbe ; je suis conquis.

En parallèle, j'aime Justice League #1, qui est ce que je veux lire pour un tel titre ; Man of Steel #2 m'a déçu, en freinant subitement et en ne racontant rien, gros bof ; les deux premiers épisodes préparant le Bat-Wedding sont agréables à lire mais souffrent de trop d'artistes (et si le dialogue Damian/Selina est top, Hush est mal écrit depuis des années, et ça ne changera pas ici) ; enfin, Batman #48 livre une bonne gestion du Joker, enfin.
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 12/06/2018, 23h13
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est connecté maintenant
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 40 536
EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !
Immortal Hulk #1 : alors voilà Hulk est immortel, il revient la nuit tel un esprit vengeur, avec une petite note d'horreur. Un épisode fait de remplissage, comme les deux splash pages d'affilées, avec juste l'introduction de deux personnages secondaires qui serviront de fil rouge.
Réponse avec citation
  #24  
Vieux 13/06/2018, 14h09
Avatar de Oloreen
Oloreen Oloreen est déconnecté
Héros de la Côte Basque
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 781
Oloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank MillerOloreen trinque avec Frank Miller
Mister Miracle 9 déchire!
Je ne suis pas particulièrement fan de King sur Batman, même s'il y a de bonnes choses; mais il m'enchante depuis le début sur cette mini. Je pense d'ailleurs que King est avant tout un structuraliste, plus à l'aise sur des concepts clos (comme sur Vision) que sur des ongoings, qui font voir plus clairement ses tics d'écritures et ne permettent pas une thématisation aussi poussée sur chaque épisode.

Je trouve d'ailleurs assez étonnant la nomination de cette mini aux Eisner, tant il faudra attendre la fin pour vraiment apprécier la porté du truc, mécanisme génial ou "simple" effet de style.
C'est en tout cas un plaisir à lire à chaque fois, j'espère que la dernière partie de la série confirmera et ira même au delà de ce plaisir.
Un vrai kiff à la lecture, et une vraie attente de la suite; il y a longtemps qu'une lecture en singles ne m'avait pas apporté ça!
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 13/06/2018, 14h10
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est connecté maintenant
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 40 536
EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !
Justice League #1 : on est dans du fan service. Il est symbolisé par J'onn J'onzz, le "cœur de l'équipe", c'est pas moi qui le dit, ce sont les Leaguers eux-mêmes. Il est le fil conducteur de l'épisode, et avec lui on se sent comme rassuré. Dans ce relaunch on y trouve les ingrédients du gabarit annoncé, même les satellites naturels ne résistent pas à l'onde de choc.

Snyder plante les graines de la prochaine Crisis, avec le multiverse qui est mourant depuis les événements de Metal. De plus, il en profite pour se projeter dans l'avenir avec des visions. En somme, cette nouvelle League se présente comme la colonne vertébrale du DC Universe pour l'année à venir.
Réponse avec citation
  #26  
Vieux 13/06/2018, 14h59
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 405
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
Marvel Infinity Countdown#4 (OF 5)

INFINITY COUNTDOWN #4 (OF 5)
Duggan maitrise son sujet, le travail au corps et il démontre encore une fois avec cet avant dernier épisode d'une longue saga qui tient pour l'instant toute ses promesses. Passons le fait que Marvel a encore trouvé une astuce pour vendre plus en saucissonnant son fil rouge, le plaisir reste intact. Et ce numéro tient magistralement son objectif et on en a pour son argent. Très bon équilibre d'un numéro en 3 phases : introspection avec la fin de la fuite des GoG et Nova, lancement de nouvelles intrigues (où en apprend le fonctionnement de certains pierres, le retour d'un couple cosmique dans une autre version et la menace de cet été) puis de l'action avec Adam Warlock et le Surfer vieux alliés contre un Ultron/Pym déchainé. Cette dernière phase montre bien le soin que Duggan apporte depuis son GoG#1 à reconstruire le pan cosmique du Marvel Verse. Aucune faute de gout, le respect du passé et de la continuité, des retours surprenants et surtout une direction somme toute surprenante dans le sens où Duggan semble avoir les coudées assez franches et libérer du carcan cinématographique. Bref une réussite.
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #27  
Vieux 13/06/2018, 15h02
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 13 602
Slobo a piqué les clopes de ManhunterSlobo a piqué les clopes de ManhunterSlobo a piqué les clopes de ManhunterSlobo a piqué les clopes de ManhunterSlobo a piqué les clopes de ManhunterSlobo a piqué les clopes de ManhunterSlobo a piqué les clopes de ManhunterSlobo a piqué les clopes de ManhunterSlobo a piqué les clopes de ManhunterSlobo a piqué les clopes de ManhunterSlobo a piqué les clopes de Manhunter
Citation:
Posté par EsseJi
Voir le message
Justice League #1 :En somme, cette nouvelle League se présente comme la colonne vertébrale du DC Universe pour l'année à venir.
Et me donne terriblement envie de fuir le DCU au contraire de ce qu'avait initier Johns !
Réponse avec citation
  #28  
Vieux 13/06/2018, 15h16
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 405
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
Image Paper Girls #21

Paper Girls #21

Où va Brian K. Vaughan avec cette série ? Pas facile à dire mais est ce nécessaire de le savoir. Vendu comme un hommage aux eighties dont Super 8 ou Stranger Things sont devenus depuis des références cultes, Paper Girl doit être lu comme un road movie avec une seule question en fait : les 4 paper girls reviendront elles à leur point de départ ? A partir de là, évidement que BKV peut tenir longtemps mais sa force c'est de savoir à chaque fois rythmé les aventures proposées et de finir sur des cliffhanger haletants. Surtout que les drôles de filles grandissent. En 21 épisodes Mac en en pris plein la figure, Erin s'est affirmé déployant tout le potentiel soupçonné, tandis que KJ et Tiffany, obligés de suivre, grandissent enfin. Reste le côté SF, qui vient pimenter le tout avec l'utilisation des concepts du voyage dans le temps et des mondes parallèles saupoudrés de l'inventivité du scénariste parfaitement secondé par Cliff Chiang à l'unisson. Et ce dernier numéro, se passant dans le futur, va mettre Mac devant un choix qui me rappelle celui de Tom Pouce dans l'Escadron Supreme de Gruenwald.
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #29  
Vieux 13/06/2018, 15h44
Avatar de Butters
Butters Butters est déconnecté
fanbase de J-F Maurice
 
Date d'inscription: septembre 2012
Localisation: aboard the Lost Light
Messages: 955
Butters part en virée avec John ConstantineButters part en virée avec John ConstantineButters part en virée avec John ConstantineButters part en virée avec John ConstantineButters part en virée avec John ConstantineButters part en virée avec John ConstantineButters part en virée avec John ConstantineButters part en virée avec John ConstantineButters part en virée avec John ConstantineButters part en virée avec John ConstantineButters part en virée avec John Constantine
Citation:
Posté par arrowsmith
Voir le message
INFINITY COUNTDOWN #4 (OF 5)
Duggan maitrise son sujet, le travail au corps et il démontre encore une fois avec cet avant dernier épisode d'une longue saga qui tient pour l'instant toute ses promesses. Passons le fait que Marvel a encore trouvé une astuce pour vendre plus en saucissonnant son fil rouge, le plaisir reste intact. Et ce numéro tient magistralement son objectif et on en a pour son argent. Très bon équilibre d'un numéro en 3 phases : introspection avec la fin de la fuite des GoG et Nova, lancement de nouvelles intrigues (où en apprend le fonctionnement de certains pierres, le retour d'un couple cosmique dans une autre version et la menace de cet été) puis de l'action avec Adam Warlock et le Surfer vieux alliés contre un Ultron/Pym déchainé. Cette dernière phase montre bien le soin que Duggan apporte depuis son GoG#1 à reconstruire le pan cosmique du Marvel Verse. Aucune faute de gout, le respect du passé et de la continuité, des retours surprenants et surtout une direction somme toute surprenante dans le sens où Duggan semble avoir les coudées assez franches et libérer du carcan cinématographique. Bref une réussite.
Je ne suis on ne peut plus d'accord avec toi. Ce numéro (et cette minie d'une manière générale), était excellent. Très solide, niveau scénario et dessin, avec une véritable mise en place des pions sur l'échiquier que sera IW cet été. Si celui-ci est du même calibre, ça promet une belle période estivale.
Réponse avec citation
  #30  
Vieux 13/06/2018, 16h02
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
Citation:
Posté par Ben Wawe
Voir le message
WTF.
Au-delà de ton ressenti personnel, que je respecte, je suis surpris par le fait que tu sois déçu que Taylor n'ait rien réglé ? Ca n'a rien de choquant pour une série qui se lance et une équipe qui se forme, avec une ennemie principale qui s'identifie.
A titre personnel, j'aime énormément cette série, très bien écrite, qui offre enfin une direction à une équipe X-Men : au-delà du pif-paf-pouf classique (X-Men Gold, efficace mais si classique), de la gestion du bordel (X-Men Blue, qui a réussi l'exploit de bordéliser encore le bordel), et de titres antérieurs qui n'ont jamais su ou voulu raconter quelque chose, je trouve ici un projet. Celui d'un auteur, qui a bossé son idée, ses personnages (Kurt est mieux écrit que dans vingt épisodes de Gold), et surtout le projet de Jean Grey, qui propose réellement quelque chose pour la cohabitation humains/mutants.
En outre, le #5 livre une scène extrêmement touchante et rare (ne pas uniquement s'occuper d'un héros possédé, mais aussi le quidam moyen), un Namor dans la retenue et la puissance, et une réplique finale superbe ; je suis conquis.
Tu peux lire la critique plus détaillée que j'ai écrite sur mon blog pour savoir exactement ce qui m'a tant déçu dans cet épisode et les précédents.
Mais tout tient en peu de mots : cinq épisodes pour présenter une équipe, dont finalement peu membres se sont montrés utiles (à quoi servent Gentle, Honey Badger ? Namor est-il là pour autre chose que fournir un asile aux mutants ?), je trouve que, quand on reproche à d'autres d'être trop décompressés dans leur narration, c'est faire preuve de beaucoup d'indulgence envers Taylor qui a besoin de tant de temps pour commencer sa série.

Quant au projet si original de Jean, je ne vois pas la révolution : il s'agit toujours de voler au secours de mutants persécutés (la soupe servie depuis belle lurette), puis de les installer dans un endroit isolé (toujours la même solution... Alors que Xavier voulait une cohabitation humains-mutants), et avec en guise de méchants Cassandra Nova, des sentinelles et des "sentinites" (encore du neuf...).

Alors, certes, il s'en sort avec Nightcrawler (mais pas si difficile vu la médiocrité de ceux qui s'en sont chargés depuis son retour, même si Aaron aurait certainement pu en tirer quelque chose de fun). Mais pour un bon point, combien de balourdises comme cette réplique finale ("on va lutter contre les fake news sur les mutants" : message anti-Trump super subtil).

Tant mieux si ça te suffit, mais moi, j'arrête les frais. J'espère juste retrouver vite Asrar sur une série qui me plaise davantage. Et voir émerger une vraie bonne série "X".
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Jeu, Set et Match pour les avis de juin. Slobo Critiques VO 71 04/08/2017 19h12
Iron-man : avis sur TPB scorpius Comics Culture 13 13/05/2010 15h28
Avis d'experts ? quentin Comics Culture 29 03/11/2007 13h49
TOP REPUTATION AOUT 2007: Pierre qui roule.... XXL Forumers 22 03/09/2007 20h06
Ca roule, Raoul? Et ta carte 12-25? (Le Duke a 26 ans) Mast Forumers 61 03/04/2007 07h04


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 19h39.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !