Précédent   Buzz Comics, le forum comics du Grand Débat. > > Critiques > Critiques VF > Star Wars

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #571  
Vieux 03/01/2018, 21h33
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 182
Jorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervé
On continue, dans le désordre le plus total

Star Wars #33 - 37 : Out among the stars
Jason Aaron (s) / Salvador Larroca & Andrea Sorrentino (d)
Aaron en mode «*héros dans son coin*» avec cet arc dont chaque numéro est occupé par un ou deux perso principaux dans des aventures annexes.
On commence autour de Leia et Luke isolés et bloqués sur une île paradisiaque.. et non, il ne se passe rien de graveleux, c'est pas Westeros ici*! Un moyen pour Aaron de creuser la relation frère/sœur avant qu'ils ne l'apprennent, se découvrant dans le cadre de la jeune rébellion contre l'Empire tout puissant, jeunes et optimistes. Bien écrit dans l'ensemble, des dialogues qui fonctionnent, quelques passages drôles, d'autres plus émouvant, et une bonne dose d'action en fin. Le BA BA du comics simplement. Certes, pas de révolutions majeures mais vu la petite marge de manœuvre de l'auteur, nous ne pouvons lui en tenir rigueur. Larroca aux crayons commence à devenir M. Star Wars Marvel à force d'être partout. Il est souvent bon d'ailleurs sur ce numéro, des cases qui font mouche, notamment certaines qui donnent une belle impression de vertige, de vitesse (oui oui) ou de puissance. Un bon chtit numéro donc, et sans doute le meilleur du lot.
Le reste est en effet plus quelconque, on enchaine avec Sana Starros (and Lando) qui arnaque à tout va et joue sur plusieurs tableaux, sortant avec le pactole. Si l'idée est séduisante, le format du one shot n'était peut être pas le plus adéquat car pour le coup, tout se passe très vite et le «*plan*» de Sana n'est pas assez valorisé. La suite est un peu mieux avec un Han Solo dans une mission d'escorte de prisonnier (Grakkus le Hutt vu précédemment, Aaron continue de bosser sur son petit coin de SW) qui tourne au vinaigre mais le smuggler gère comme personne. Quelques bonnes idées mais la principale selon moi (à ce moment de son histoire, que fout Solo dans cette histoire de rébellion?) est trop survolée.
Je passe vite sur le suivant avec un R2D2 qui ridiculise l'Empire à lui tout seul, trop wtf, et on finit pas trop mal avec le retour de l'escouade SCAR et le terrible sergent Kreel. Aperçus trop vite dans l'arc précédent, les voilà "en solo" contre un avant poste rebelle et c'est bien badass pour le coup, appuyant même sur une idée que j'apprécie particulièrement, celle avançant que l'Empire est aussi une source de sécurité et de stabilité dans une galaxie post Guerre des Clones.

Au final l'idée générale est a saluer, le principe d'une histoire plus centrée sur les personnages est excellent, d'autant plus dans le carcan étroit dans lequel doit évoluer le scénariste. Ceci peut ainsi lui permettre certaines choses à moindre échelle et donc sans toucher au grand schema entre le IV et V. Mais au final, Aaron ne les fait pas tant avancer que cela, mis à part Luke, Leia et le SCAR. Il multiplie même les situations où ils sont en danger, ce qui bien sûr ne peut pas fonctionner, étant tous vivant dans l'Empire contre Attaque. Autant donc, si vraiment il faut se concentrer sur ces perso là, se concentrer sur le fun, l'aventure en y ajoutant un poil de psychologie, et il y a matière entre un Luke débutant et naïf, un Han perdu, une princesse à l'aube de devenir un perso majeur.. mais Aaron semble avoir un peu perdu l'inspiration. D'ailleurs Kieron Gillen le remplace pour l'arc suivant. Lui a été plutôt bon sur le casse gueule Darth Vader et s'amuse sur Aphra.. a voir donc. D'autant plus que pour le coup, Larroca livre sur une bonne partie du volume son pire travail sur la franchise. Les visages notamment des perso connus sont des photographies figées qui dénotent totalement, on est presque dans le roman photo parfois. Le reste manque d'émotion, les travers de l'artiste ressortant partout, à oublier*!
A noter une jolie petite perle en fin de volume, le court récit «*The sand will provide*» sur un jeune Tusken errant sur l'inhospitalière Tatooïne. Pour le coup, nous retrouvons du bon Aaron, loin du fil rouge habituel, pour une histoire intimiste, violente et forte en émotion, magnifiquement dessiné par Sorrentino avec un certain Dash Aaron en second au scen.
2,5/5

Star Wars Annual #3
Jason Latour (s) / Michale Walsh (d)
Nouveaux artistes, Jason Latour donc et surtout Michael Walsh. Si le premier rends une copie honnête sans vraiment se fatiguer (Han et Leia en mission étrangement seuls pour trouver une nouvelle base aux rebelles se font rattraper par un ex «*collègue*» de Han), le trait du second est si éloigné de ce que l'on voit d'habitude que cela en est rafraichissant. Dommage hélas que les Annuals ne semblent servir qu'à de petits récits sans envergure depuis quelques temps, sans prise de risques, sans découvertes, sans petits frissons supplémentaires par rapport à l'ongoing. Certes, il y a une utilisation avancée de l'environnement, suffisamment rare pour le notifier, mais cette aventurette manque cruellement d'ambition pour rester en tête. Pas désagréable pour autant, une histoire bien rythmée avec des graphismes simples mais directs et punchy.
2,5/5

Journey to Star Wars The Last Jedi : Captain Phasma #1 - 4
Kelly Thompson (s) / Marco Checchetto (d)
Phasma.. ou le perso ultra bien vendu qui finalement est ridiculement sacrifié sur l'autel des facilités scénaristiques. Malgré ses atours badass, le Captain Phasma n'a pas vraiment lutté contre la résistance au moment de couper les boucliers de la base Starkiller avant de finir dans le compacteur de déchets. Kelly Thompson a donc semblé décider de redorer le blason chromé du pauvre Captain. Après s'être sorti en une seule page du piège dans lequel Finn et Solo l'ont envoyé (faut pas déconner quand même...), elle part sur la trace du seul officier du Premier Ordre à savoir qu'elle a effectivement baissé les boucliers au milieu d'une planète en train d'exploser. La recherche se transforme en traque implacable jusqu'à une planète voisine où Phasma démontre et montre son caractère dur, cruel et même fanatique... C'est donc bien mieux que son pauvre rôle dans le Reveil de la Force et la relative courte durée de la mini série permets à Thompson de ne pas faire dans la dentelle et d'écrire une Phasma obsédée, obnubilée et rigide à souhait. Pas de quartier, pas de prisonniers, pas de retenues, elle accomplira sa mission... même si cette dernière se trouve être «*ne pas se faire choper par Hux vu que c'est moi qui ait merdé*».. on passera volontiers ce point-ci pas très glorieux, voir out of character, qui permet donc une lecture sympathique magnifiquement illustré par Checchetto en grande forme aussi bien sur Starkiller qui se fissure de partout à l'inhospitalière Luprora en passant par l'espace et ses TIE Fighter. Il ne lésine pas sur les efforts pour nous ne mettre plein la vue, ce qui est un réel atout pour le plot efficace de Thompson.
Si la non plus ça révolutionne rien, lecture fort agréable avec un bon rythme et une bonne narration malgré la situation de m**** à partir de laquelle la scénariste a du partir. Ce n'est toujours pas le comics référence de Star Wars sauce Marvel mais Phasma a clairement du potentiel dans cette nouvelle galaxie.
3,5/5

Poe Dameron #17 - 19 : War stories (part 1 à 3)
Charles Soule (s) / Angel Unzueta (d)
Tel le vieux assis sur son banc qui a tout vu et tout lu, je critique ce titre depuis le début, arguant des histoires trop concentrées sur Poe Dameron, un manque d'ambition, d'utilisation du contexte et une lourdeur narrative avec des récits trop vides. Bon.. en un seul arc.. Soule me contredit...
5ème arc donc avec ce War stories en seulement 3 actes. Positif déjà, droit au but, pas de remplissage maladroit mais un récit resserré bien plus intense. 2ème point bien cool : enfin.. enfin.. un peu plus d'ambition et une utilisation plus poussé de la situation du moment. En clair, à la place des aventurettes basiques de Poe Dameron et de son droïde boule, Soule agrandit le conflit entre la Résistance et le 1er Ordre, le début d'une guerre des images dans le but de convaincre de leur malfaisance. Enfin donc, on utilise le cadre et le contexte géopolitique (le sénat ne croit pas à la menace du 1er Ordre). Bon, cela reste basique, très même, mais cela a le mérite d'exister et même, 3ème point positif, de donner du temps d'antenne à d'autres personnages et notamment le reste du Black Squadron, dont la pilote Jessika Pava, jouée par Jessica «*Colleen Wing Netflix*» Henwick dans l'Episode VII. Petit plus aussi avec un nouveau personnage, une commander du 1er Ordre implacable et trèèèès loin du cliché comics, qui est plutôt bien amené, simple mais suffisamment crédible et haïssable pour faire le taff.
Ajouté à cela Angel Unzueta aux dessins qui me fait vite oublier Phil Noto et son trait sans inspiration ni énergie, et vous avez sans doute l'histoire la plus rythmée, dense et intéressante depuis le début de la série. Ce dernier est même parfois très en forme sur certaines scènes, notamment tout le travail visuel sur les planètes, aliens, architectures...un vrai plus très appréciable, surtout chez Star Wars, par comparaison à Larroca par exemple. Si seulement Soule pouvait continuer d'explorer plus cette période pré-Episode VII. Son travail jusque là est hélas assez faible avec assez peu de perso, de storylines, de background sur lequel se reposer mais le potentiel est encore là.
2.5+/5
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #572  
Vieux 27/04/2018, 20h41
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 182
Jorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervé
Allez on passe aux critiques TP car c'est plus mieux

Jedi of the Republic : Mace Windu
Matt Owens (s) / Denys Cowan & Edgar Salazar (d)
Bon... un comics avec Mace Windu et qui se passe pendant la guerre des clones, ça partait pas trop bien pour le baroudeur que je suis. Désireux plus que jamais de nouveautés, me voici donc en plein terre plus-que-connue mais soit. N'étant plus le coeur de cible de Marvel, je reste ouvert et laisse sa chance au produit. Hélas le premier sentiment sera le bon.
Du vu, vu et revu donc dans cette mission de Jedi sur un territoire hostile séparatiste avec dans le désordre, destruction de droïdes débiles, méchant très méchant, autochtones sympas et victoire des gentils (oui je spoile, je m'en fous). Rien donc de bien nouveau ni sexy sous le soleil par ici, même pas un récit majeur pour le personnage de Windu dans la mesure où n'importe qui aurait pu faire office de. Je vous passe sur la honte du début de récit où 4 chevaliers Jedi se font gauler comme des noeuds par des droïdes B1 mais cela vous donne le La hélas : pas non plus de grandioses histoires de Jedi à raconter autour du feu.
Tout à jeter donc? presque.. deux petits points viennent illuminer la grisaille d'une lecture sans intérêt, même si la lumière aura la force d'une allumette :
Premièrement, la mise en avant de la perdition de l'Ordre Jedi durant cette période, porté par le personnage de Prosset Dibs qui finalement voudra choisir une autre voie que celle de la guerre. Si l'idée n'est pas révolutionnaire (les gardiens de la paix deviennent des généraux militaires), elle a le mérite d'être là et d'apporter un peu de densité au tout. Hélas, ce principe là est balayé par un étonnant parti pris de l'auteur lui même, évident lorsque l'on voit le sort final de ce personnage. Visiblement, M. Owens aime les Jedi dans l'armée.
Deuxième point tout aussi effleuré malgré un intérêt certain : le perso central, Mace Windu dont un flashback nous présentant sa jeunesse de padawan et son maître (seul vrai truc sexy pour les fans) donne des pistes pour mieux le comprendre. Dommage car il y avait pour le coup beaucoup à faire autour de ce personnage à la frontière entre l'arrogance et la sagesse et dont le plaisir évident qu'il prends à diriger la Grande Armée de la République aurait pu être un point intéressant.
Hélas Owens passe à peine sur ces sujets là, nous laissant avec une grande frustration et une lecture passable, très peu mise en valeur par les dessineux dont le travail est parfois tout simplement ignoble avec des visages changeant, des positions anatomiques impossibles ou dees seconds plans baclés.. bref, le genre de comics qui vous font regretter l'audace de Dark Horse.
1/5
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #573  
Vieux 17/06/2018, 12h16
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 182
Jorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervé
..mis 2 heures à trouver ce topic :

Doctor Aphra #9 - 13 : Doctor Aphra and the enormous profit
Kieron Gillen (s) / Kev Walker, Marc Laming (d)

"This is fun, cool and awesome" peut-on lire sur la cover de ce TPB et je ne vois pas pourquoi je me ferais ch*** à dire autre chose car tout est là. A côté de séries insipides, plates et qui ronronnent sans ambition, Aphra reste encore le vent frais et diablement rythmé qui sauve la maison Star Wars en comics.
Après avoir "récupéré" un artefact aussi vieux que puissant, l'intrépide et malicieuse Chelli Aphra compte l'utiliser pour faire le bien.. non je déconne.. elle monte une enchère avec les pires organisations du moment pour vendre l'artefact au plus offrant. Car elle est comme ça la petite Aphra, pas une méchante fille mais un peu trop sur le fil du rasoir pour son propre bien. Le début de cet arc est donc un petit régal de names dropping, de sales trognes mafieuses, d'aliens exotiques, d'organisations aussi obscures qu'attirantes.. le tout autour donc réunis pour acquérir un cristal enfermant Rur l'immortel. Mais à peine les "présentations" effectuées, les choses dégénèrent (forcément), courtoisie des deux droïdes sociopathes avec une dose de violence wookiesque et le retour de l'ancien maître d'Aphra, un certain seigneur noir des Sith.
Gillen continue donc de s'amuser avec son petit microcosme, et nous avec, en surfant sur ce qu'il a déjà fait (le wookie et sa dette étrange, les droïdes enfin plus pro-actif avec un timing parfait) tout en proposant de nouvelles têtes et surtout un rythme très excitant. Le TP passe comme à fond la caisse sous nos yeux, embarqués que nous sommes dans une aventure à 100 à l'heure où l’excitation de voir enfin de la nouveauté dans la galaxie Star Wars Marvel cède sa place à un paquet d'action badass, violente et tendue comme une arbalète... wookie d'ailleurs. Aphra joue sur les 12 tableaux et le personnage continue de séduire en étant une vaurienne telle qu'on peut les aimer.. débrouillarde, borderline mais avec ce qu'il faut de valeurs morales pour la rendre attachante. C'est qu'elle serait pas mal en film spin off tiens..
Kev Walker est au diapason total, son style est pour beaucoup dans le côté fun, cool, truculent et bourré d'action. Les pages de fight nous claquent bien à la gueule et on a l'impression d'entendre les détonations et les blasts dans le couloir d'à côté (moué j'exagère un peu mais l'ambiance est là).
Bref, même si le plot n'est pas une surprise en soi, le déroulement ultra dynamique, la galerie de perso variés et cools et le potentiel sympathie de la petite Aphra en font un bon, bon, bon moment de comics.
En bonus, en début de volume, l'annual qui retrace l'histoire de Black Krrsantan, le wookie particulièrement violent qui accompagne le Doctor. Si le rythme est moins soutenu et le contenu pas transcendant, il a le mérite de creuser le personnage et d'apporter une pierre plutôt intéressante au cadre.
4/5 dude!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #574  
Vieux 09/12/2018, 11h16
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 182
Jorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervé
Oui oui je continue à en lire.

Poe Dameron #20 - 25 : Legend found (part 1 à 6)

Charles Soule (s) / Angel Unzueta (d)

Fin d'une série qui s'annonçait prometteuse, où nous aurions pu voir une galaxie StarWars pré-Episode VII et en découvrir un peu plus sur la naissance de la Résistance, la montée du 1er Ordre, la léthargie de la République... Poe Dameron n'aura finalement parlé presque que de Poe Dameron. Un one man show d'autant moins excitant que le comics se situant avant l'Ep VII, on se doute bien que lui, BB8, Leia, Lor San Tekka et même Jessica Pava vont survivre. Pourquoi ne pas avoir "habillé" plus le comics avec un cadre plus large?
Bref, cette ultime histoire fait le lien avec le premier épisode de la nouvelle trilogie et se trouve être le meilleur arc de la série. Angel Unzueta aux dessins n'y est pas étranger, même si ce n'est pas magique, cela se sent que l'espagnol s'applique notamment sur les décors et même si cela reste quand même bien statique sur les batailles spatiales, c'est toujours mieux qu'un Phil Noto qui ne m'a jamais emballé sur la série.
Bref la course pour récupérer Tekka (le vieux du début de l'Ep VII qui a trouvé Skywalker) s'accélère. De l'action, du suspense, des retournements de situation, enfin des perso secondaires qui prennent de la place, une bonen utilisation de l'univers (voir ce que ce sont devenus les Neimodiens après la Menace Fantôme est vraiment cool et crédible) une vraie fin qui fait le lien, une lecture enfin agréable sans être du grand Star Wars.
3/5 allez pour l'effort!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #575  
Vieux 09/12/2018, 11h28
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 136
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
Pauvre de toi Pourtant des bons comics il y en a des tas sur le marché
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation
  #576  
Vieux 09/12/2018, 21h26
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 182
Jorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervé
oui oui, Dr Aphra
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #577  
Vieux 10/12/2018, 08h50
Avatar de Giorno
Giorno Giorno est déconnecté
Super Héros hyper extra méga balaize
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 953
Giorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour Stark
Poe Dameron ne se termine pas à l'épisode 25 mais au 31, l'arc suivant se passe après le VIII et raconte l'histoire de Poe dans le VII et il me semble ou est l'escadron de Poe dans le VIII.
Réponse avec citation
  #578  
Vieux 12/12/2018, 21h10
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 182
Jorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervé
Ah m**** ... ce récit ce finit par le mot "fin" et je savais la série arrêtée, j'étais content de ne pas chercher plus loin. Merci de la précision Giorno
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #579  
Vieux 13/12/2018, 11h23
Avatar de Giorno
Giorno Giorno est déconnecté
Super Héros hyper extra méga balaize
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 953
Giorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour StarkGiorno pisse du haut de la Tour Stark
Désolé
Réponse avec citation
  #580  
Vieux 13/12/2018, 12h34
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Du coup, on sait finalement qui c'était, ce vieux au début du VII ?
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #581  
Vieux 13/12/2018, 12h47
Avatar de Elýkar
Elýkar Elýkar est déconnecté
Roi lion
 
Date d'inscription: décembre 2006
Localisation: Strasbourg
Messages: 8 488
Elýkar vise plus juste que le TireurElýkar vise plus juste que le TireurElýkar vise plus juste que le TireurElýkar vise plus juste que le TireurElýkar vise plus juste que le TireurElýkar vise plus juste que le TireurElýkar vise plus juste que le TireurElýkar vise plus juste que le TireurElýkar vise plus juste que le TireurElýkar vise plus juste que le TireurElýkar vise plus juste que le Tireur
Citation:
Posté par Ben Wawe
Voir le message
Du coup, on sait finalement qui c'était, ce vieux au début du VII ?
Oui, il se nomme Lor San Tekka: http://starwars.wikia.com/wiki/Lor_San_Tekka
__________________
In Doop we trust.
Réponse avec citation
  #582  
Vieux 13/12/2018, 15h49
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
En pleine Morlockisation
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Xanadu
Messages: 21 258
Ben Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan LeeBen Wawe tutoie Stan Lee
Merci !
__________________
Elijah Snow : "It’s a strange world."
Jakita Wagner : "Let’s keep it that way."

Warren Ellis.
Réponse avec citation
  #583  
Vieux 12/01/2019, 14h19
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 182
Jorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervé
Happy année à tous, qu'elle soit enfin le signe de l'audace côté comics Star Wars Marvel, qu'elle soit celle où ils osent, tentent et donnent des titres à des auteurs prompt à la valoriser avec amour et talent... et la santé aussi ^^

On commence pas si mal que cela :

Darth Vader - Dark lord of the Sith #7 - 12 : Les ténèbres étouffent la lumière
Charle Soule (s) / Giuseppe Camuncoli (d)

Suite donc de la 2ème série consacrée à Vader après celle fort sympathique de Kieron Gillen.
Ici donc Soule aux commandes, artiste pour ma part avec des hauts et des bas et malgré un début prometteur, j'ouvre donc ce tome sans grand espoir, encore moins encouragé par le niveau global des Star Wars Marvel depuis quelques temps.
Et bien la surprise fut bonne et le divertissement bien là. Si on peut dire une seule chose sur le travail de Soule ici, c'est qu'il est sérieux. L'auteur maîtrise son sujet à tous les niveaux, personnages, période, références, pouvoirs... Soule respecte le matériel que George Lucas lui prète et c'est déjà pas mal.
Nous retrouvons ainsi un Vader à l'aube de la République de Palpatine, devant à la fois faire la transition avec son ex vie de Jedi, sa nouvelle vie de bras droit de l'homme le plus puissant de la galaxie, trouvant ses marques dans le nouveau tableau tout en continuant sa mission de destruction de l'ex-ordre Jedi. Bref cela lui fait de bonnes journées à Vader, qui doit ainsi gérer de front l'organisation des Inquisiteurs (merci à Soule de ne pas trop faire de passerelles relous avec la série animée), chasser l'ex-bibliothécaire du temple Jedi dont le savoir met en danger le futur Empire et échapper même à des attentats contre lui...
Un bon divertissement je disais en intro car en plus du sérieux de l'écriture, Soule fournit un bon mix action, gestion des perso, exotisme starwarsesque et références à l'univers. Alors certes, nous sommes encore en terrain connu mais le cadre est suffisamment riche et le rythme suffisamment intense pour que ce TPB soit agréable, et par les temps qui courent dans la galaxie lointaine, très lointaine.. c'est déjà pas si mal.
Et Camuncoli ajoute également son art à ce bon moment. Typique de l'artiste, parfois agressif, souvent montre de puissance, systématiquement rugueux et raide, il est parfait pour dépeindre les guerriers inquisiteurs, un Vader en action débordant de pouvoir, ou un Palpatine tout en sourire sadique. Un vrai plus.
Si je peux regretter encore le manque d'ambition du récit (bordel, agrandissez l'univers, ajoutez des perso, des planètes, des évènements!! Vader qui est la cible des nouveaux puissants est une super idée mais montrez, approfondissez!!), le sérieux de Soule et le dessin grinta de Camuncoli ont fait mouche pour un bon petit comics Star Wars, et, vous l'aurez compris.. c'est déjà pas si mal
3/5
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #584  
Vieux 09/03/2019, 12h58
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 182
Jorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervé
Lando est cool mec!

Lando : Quitte ou double

Rodney Barnes (s) / Paolo Villanelli (d)



Surfant sur Solo, voici les aventures de Lando Calrissian, et son truculent droïde féministo-cyborgo-révolutionnaire L3-37 quelques temps avant le film. Un plot simple ce qui est une bonne chose, pas de circonvolutions scénaristiques compliquées mais une efficace histoire d'un peuple oppressé qui ont besoin d'un bon contrebandier pour les fournir en armes. Hélas pour leur oreilles, ils choisissent Lando qui est aussi efficace qu'insupportable à côtoyer.
Le cahier des charges n'est pas mal respecté, exotisme, action, héroïsme, un bon rythme d'aventure riche en émotions... mais Barnes ratent un ou deux coches qui plombent un peu une lecture où, pourtant, il y avait tout pour passer un bon moment. Oh ce n'est pas grand chose, des détails ici et là, une surenchère de l'arrogance de Lando qui en devient par moments bêtement insupportable et quelques passages qui font un peu artificiels. Dommage car encore une fois le rythme est soutenu mais l'enchainement est donc parfois peu habile. Ainsi, une attaque de Tie Fighters semble trop facile, tomber sur un mec qui connaît, et déteste, Lando sur cette planète perdue, c'est quand même pas de bol, et ces araignées étaient quand même placées idéalement pour un bon passage d'action.
Pas grand chose vous allez me dire mais c'est dommage que le fond n'ait pas été plus sérieux ici et là, ce qui fissure un peu cette lecture qui aurait pu être plus qu'agréable. A qui la faute? au scénariste peut être mais Star Wars époque Disney s'est doté avec force de communication d'un story group censé superviser les œuvres de la franchise... du coup, est-ce que ce n'était pas aussi à eux, et à l'éditeur Jordan White, de pousser Barnes à combler telle ou telle faiblesse. Une escouade de Tie Fighters, par exemple, ne va pas attaquer aussi simplement le Faucon, il y a une procédure impériale à respecter. Ce n'est pas la fin du monde mais Star Wars se veut cohérent, grand et épique.. et là, c'est sincèrement agréablement à lire mais ce n'est pas grand.
Graphiquement, si ce n'est pas du génie, c'est quand même étrangement efficace. Le découpage est parfois diablement efficace et le style assez percutant sied bien à cette aventure à 100 à l'heure.
3/5
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #585  
Vieux 02/04/2019, 19h57
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 182
Jorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervéJorus C'Baoth est plus vert que Hulk énervé
Le beaujolais nouveau!

Star Wars Tome 7 : #38 - 43 Les cendres de Jehda
Kieron Gillen (s) / Salvador Larroca (d)



"Le premier test de l'Etoile de la Mort a dévasté la lune de Jedha mais des survivants vivent encore dans les ruines. Parmi eux se trouvent les derniers partisans de Saw Gerrera. Alors que les plans de l'Empire se tournent une nouvelle fois vers Jedha, Luke, Leia et Han vont tout faire pour nouer de nouvelles alliances..."

Alors oui.. c'est pas avec ce volume que l'on va explorer la galaxie Star Wars, Jedha étant la planète qui a pris le premier test de l'étoile de la mort dans Rogue One, mais le renouveau est là. Exit Aaron qui m'a semble sur la fin ne plus avoir grande chose de trépidant à raconter, enter Gillen, auréolé de bonnes petites choses dans la franchise, Vader et Aphra notamment.
Et ce dernier s'en sort honorablement bien. Il propose un récit qui tient la route autour des cristaux Kyber à nouveau convoités par l'Empire suite à la destruction de leur joujou, fait le lien avec le reste du monde via la reine de Shu Torrun, et fait même avancer ces personnages. Skywalker notamment s'écarte de la mission pour trainer avec un adepte, Solo prends les commandes d'un groupe de rebelles mais "juste pour une fois"... enfin, on a l'impression de tendre vers l'Empire contre Attaque. Ajoutez à cela des rappels agréables au film et aux partisans de Saw Gerrera, véritable nouvelle pierre angulaire de cette univers et un environnement exotiquement hostile et nous avons une bonne lecture... certes entâchés ça et là par les dessins photoréalistes de Larroca, parfois ridicules, parfois très juste mais la plupart du temps figés et froids.
3.5/5
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
Réponse

Tags
star wars

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 02h25.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !