Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui fait sa rentrée ! > > Arts, musique & bouquins

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #16  
Vieux 22/07/2009, 12h35
BouZouK BouZouK est déconnecté
Administrator
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: mars 2006
Messages: 5 175
BouZouK est une petite crotte de super héros pourri
Citation:
magma (énorme)
Pléonasme ...


Veinard !!!!
__________________

Réponse avec citation
  #17  
Vieux 27/07/2009, 21h01
Avatar de Tuco
Tuco Tuco est connecté maintenant
Combat computer
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Nantes
Messages: 6 171
Tuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'éponge
Qui va à La Route du Rock cette année ?
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 27/07/2009, 21h15
Avatar de Fred le mallrat
Fred le mallrat Fred le mallrat est déconnecté
Généalogiste sénile
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: bordeaux
Messages: 16 514
Fred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à Albator
j etais au Grand souk à Riberac (24) ce samedi: c etait sympa.
Sebastien Schuller assure!!!

Citation:
SOIRÉE D'OUVERTURE
mercredi 22 juillet

19h00 - cinéma Max Linder de Ribérac - apéro grillades et concert " LES GRAINES DEL PAZ "
21h00 - projection du film « Soul Power » de Jeffrey Levy-Hinte - + d'infos

jeudi 23 ( gratuit )

--------------------------------------------------------------------------------


19h10 :Finger Lickin’Good (pop rock- Ribérac)
20h10 :King For A Day (rock- Perigueux), proposé
par le Sans Réserve de Périgueux
21h15 :Corde Brève (chanson/pop- Bordeaux), proposé
par le Krakatoa de Mérignac
22h25 :Billy Gaz Station (power pop/ Angoulême), proposé
par la Nef d'Angoulême
23h35 :Lima Djari (trip hop- Ste Foy la Grande), proposé
par le Rocksane de Bergerac


--------------------------------------------------------------------------------
TÉLÉCHARGEZ LE DÉPLIANT

--------------------------------------------------------------------------------

INFOS SCÈNES
Grande Scène

Scène du Parc

Scène Gingko




vendredi 24

--------------------------------------------------------------------------------

ouverture des portes

19h00 :Bensé(folk/pop/chanson - FR)
19h50 :Peter Von Poehl(folk/acoustique/pop - Suède)
20h00 : Kid Bombardos(rock - FR)
20h50 : Cocoon(folk /indie - FR)
22h00 : Jil is Lucky(folk/rock - FR)
22h10 : Calc(pop/folk/rock/indie - FR)
22h50 : Arthur H(pop/chanson - FR)
00h10 : Firewater(punk/folk/indie - USA)
00h20 : DJ Moule(big beat/rock/electrique - FR)
01h00 :Chinese Man(hip hop/electro - FR)

samedi 25

--------------------------------------------------------------------------------

à 18h00

18h30 : The Vegas(garage/surf - FR)
19h10 : Sébastien Schuller(pop/indie - FR)
19h20 : Gâtechien(punk/hardcore - FR)
20h10 : The Bellrays(punk/rock/soul - USA)
21h20 : Poni Hoax(pop/rock/emotronic - FR)
21h30 : Hello Bye Bye(pop/electro - FR)
22h20 : The Herbaliser(hip hop/funk/electro - RU)
23h30 : Soldiers Of Jha Army(reggae/rock/dub - USA)
23h40 : GRS Club(indie/club/alternative - FR)
00h30 : Birdy Nam Nam(eléctrique/hip hop - FR)


TARIFS & BILLETERIE INFOS PRATIQUES & BÉNÉVOLAT ORGANISATION & PARTENAIRES
CONTACTS
http://www.legrandsouk.com/prog.html
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 27/07/2009, 22h31
Avatar de Tuco
Tuco Tuco est connecté maintenant
Combat computer
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Nantes
Messages: 6 171
Tuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'éponge
Ah merde tu me fais regretter d'avoir trainé et loupé Sebastien Schuller qui était en tout début de soirée vendredi soir au 3 Eléphants.
Réponse avec citation
  #20  
Vieux 27/07/2009, 23h22
Avatar de Fred le mallrat
Fred le mallrat Fred le mallrat est déconnecté
Généalogiste sénile
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: bordeaux
Messages: 16 514
Fred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à Albator
c est encore mieux en concert.
C est plus "vivant", les instruments sont plus independants moins fondus dans le son...
allez voir Schuller Live!!
Réponse avec citation
  #21  
Vieux 30/07/2009, 17h23
Avatar de Fix
Fix Fix est déconnecté
absent
 
Date d'inscription: mai 2005
Localisation: à la maison
Messages: 1 369
Fix est une petite crotte de super héros pourri
Citation:
Posté par Tuco
Voir le message
Qui va à La Route du Rock cette année ?
Gumby m'sieur, il y va m'sieur.

(et moi peut-être)
Réponse avec citation
  #22  
Vieux 18/08/2009, 17h06
Avatar de Mr Gumby
Mr Gumby Mr Gumby est déconnecté
est un garçon zenzible.
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Danny the street
Messages: 1 770
Mr Gumby est une petite crotte de super héros pourri
Yep, Veni Vidi Vici. Et Fix aussi mais deux jours sur trois.

Route du Rock 2009

La petite bande est de retour pour son pèlerinage indy-rock estival annuel. On va se gaver pendant trois jours de bons sons, de bière à l'eau et de sandwichs en carton.
Alléluia, boys and girls !

Vendredi 14 août

En bons festivaliers rodés et aguerris, tout en renseignant les débutants égarés cherchant le camping du festival sur le sillon de Saint Malo, nous arrivons pile à l'heure au palais pour Mark Kozelek. Nous avons bien fait. Cet ex Red House Painter/Sun Kill Moon chante tout seul comme un grand en s'accompagnant à la guitare et bon dieu, il a une sacré classe. Son américana habitée respire la sincérité et il a la grâce des musiciens/chanteurs de haut niveau qui savent ne pas trop en faire ou juste ce qu'il faut.
C'est un peu le début parfait.

On se calme rapidement avec Marissa Nadler. Je manque peut être un poil de drogue pour apprécier l'hippie-folk à prétention littéraire de la demoiselle. La voix est jolie mais avec ou sans accompagnement, ça manque cruellement de relief et je me surprends à m'assoupir à mi-chemin. Le premier jour, c'est mauvais signe.

C'est surement à cause de cette somnolence général que nous restons jusqu'au bout et arrivons donc à la bourre au fort pour Crystal Stilts (ça et aussi à cause d'un nouveau système d'entrée en entonnoir plutôt foireux et qui bouchonne sévère). On écoute vaguement trois morceaux de leur garage rock crassou tout en allant siroter la première bière (la meilleure) pour célébrer l'invité surprise de cette année : le soleil.

Après le rendez-vous raté de la session hivernale, j'attendais avec une certaine fébrilité de voir la transposition sur scène des excellentes compos psyché/shoegaze de Deerhunter. Je n'ai pas été déçu. Le set est clairement orienté du côté remuant des albums et je trouve que la section rythmique assure carrément. Le concert est peut être plus uniforme et moins aventureux que les albums mais ça reste très emballant et la petite heure passe comme un charme.

Gros morceau ensuite avec les imposants Tortoise. Là pareil, je me demande un peu comment va se transposer en live une discographie riche, variée et aventureuse. Le choc du départ est assez déstabilisant. Ça démarre sur des compos très jazzy avec plein de synthés qui détonnent franchement dans ce temple du trio guitare/basse/batterie. Il me faudra deux morceaux pour me relaxer et accepter d'ouvrir mes oreilles sur ces terrains inhabituels. Et ça vaut le coup de se laisser aller. Avec entrain et sophistication, les gus se démènent comme des fous entre la foultitude d'instruments à leur disposition sur scène. Le concert est une vraie bouffée d'air frais, un régal parfois complexe, souvent surprenant mais toujours enthousiasmant.

Étonnamment, les chicagoans se révèleront le prélude parfait au déluge sonore des My Bloody Valentine. On ne peut pas dire que le set soit très surprenant. Ils jouent (très, très) fort, Kevin Shields fait sa diva sur les trois premiers morceaux et l'ultime chanson est introduite par un terrifiant et insoutenable mur de sons. Le folklore, quoi. Pourtant, les morceaux, comme la déraison sonique totale de la prestation ne me semblent pas avoir pris une ride. Je suis sous le charme pervers de ces déferlantes bruitistes de bout en bout et prends un plaisir total au bidule. N'est ce que l'étiquette «culte», l'effet madeleine ou est ce vraiment un très bon concert ? Je ne sais pas trop.

Malgré les indispensables bouchons, on en sort quand même un peu groggy et l'idée de remettre le couvert avec les suivants à quelque chose d'un peu effrayant. Dommage donc pour A Place To Burry Strangers et les Snowman (remplaçant The Horrors). Les deux avaient l'air fort sympathique mais on va garder des forces pour un samedi où le seul vrai objectif est de tenir jusqu'à 2h20 pour les beaux petits bruits de Kieran Hebden.
__________________
L'opportuniste reboot de la revue de pile : février Dark Horse, Menu des chroniques
Les aventures spacialo-copocléphiliques du Captain Zenzible : Ep 7
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 18/08/2009, 17h10
Avatar de Mr Gumby
Mr Gumby Mr Gumby est déconnecté
est un garçon zenzible.
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Danny the street
Messages: 1 770
Mr Gumby est une petite crotte de super héros pourri
So...

Samedi 15 août

L'avantage des journées dont on n'attend rien (à part Fourtet mais ce sera à 2h du mat), c'est que l'on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise. Le défaut de ce genre de journée étant que, des fois, on n'a rien.

On démarre avec un palais qui a la délicate attention de nous attendre pour commencer. Trouver une place dans Saint Malo, un samedi 15 août, est répertorié par l'ONU comme «pas fastoche» ascendant «carrément galère» mais on finit par trouver un petit trou de souris (devant l'école de police !). Sans être catastrophiques, The Present puis Forest Fire décevront tout de même. Les expérimentations des premiers manquent encore beaucoup de substance et les sympathiques blues velvetiens des seconds sont plutôt maladroits et surtout trop monotones sur la longueur.

Malgré une seconde ration de bouchon autoroutier et avec l'aide d'un poil de retard au démarrage, nous avons juste le temps de toper notre première binouze avant de voir débouler les jolies bouclettes de la brunette de St Vincent. Sa prestation solo avec guitare et rack d'effets est tout à fait agréable dans un style pop acidulée mais pas niaise.

Dans le même style, sans génie, ni grosse claque, les concerts de Papercuts puis Camera Obscura se révèlent des moments tout à fait sympathiques et le temps passe surprenament vite. Malgré un son de batterie franchement calamiteux, les premiers s'en sortent très bien dans un style pop pastorale à voix masculines haut perchées. Le son s'améliore radicalement pour la pop sucrée et rétro des seconds. La brochette d'écossais assure un show classique mais carré. Après le déluge sonore d'hier, c'est un peu du miel pour les esgourdes.

Lors de leur prestation de 2004, je m'étais déjà copieusement emmerdé avec le garage fiévreux en plastique du duo The Kills. Je continue de trouver ça chiant et toc et on regarde le concert sur écran très nonchalamment assis dans l'herbe.

C'est au tour de Peaches with Sweet Machine. Elle a la délicate mission de nous faire passer l'heure fatale où la fatigue et la fraicheur peuvent vous faire rater même les groupes les plus attendus. Mission accomplie haut la main. Si son précédent show en solo m'avait rapidement lassé, cette version en bande est assez irrésistible. Dès l'arrivée tonitruante aux martiales intonations du générique de l'Agence tous risques, on sent que ça va le faire. Même si tout ça a beaucoup trop de gadgets scéniques pour être honnête (changements incessants de tenues, laser, gogo-danseuses à perruques géantes et même sabre laser musical et phallique, quel barnum !) la patate de la dame est indéniable et le groupe apporte ce qu'il faut de dérision pour rendre ça supportable. Pas aussi fun que Katerine mais pas loin.
On a tous une pensée attendrie pour notre Fix national quand la furie demande au public d'enlever leur T-shirt pour les faire tournoyer.

Merci donc à Madame Pêches de nous avoir permis de tenir pour écouter le splendide set de Four Tet. Après un début un peu foireux pour cause de soucis techniques (C'est sûrement la faute aux My Bloody ), le beau Kieran nous offre une somptueuse sélection de ses morceaux. Le son est énorme et le bonhomme a une classe folle et une invention intacte. On bouge un peu les pieds mais l'essentiel se passe dans les oreilles et ce qui y entre est très, très beau.

Allez au pieu, il est quand même 3h30 et il faut garder un peu d'énergie pour apprécier la classe folle de la programmation du dernier jour.
__________________
L'opportuniste reboot de la revue de pile : février Dark Horse, Menu des chroniques
Les aventures spacialo-copocléphiliques du Captain Zenzible : Ep 7
Réponse avec citation
  #24  
Vieux 18/08/2009, 17h17
Avatar de Mr Gumby
Mr Gumby Mr Gumby est déconnecté
est un garçon zenzible.
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Danny the street
Messages: 1 770
Mr Gumby est une petite crotte de super héros pourri
And in the end.

Dimanche 16 août

Je disais en plaisantant à mes charmantes et fidèles camarades de festival que j'étais tellement confiant dans la programmation de ce dimanche que j'aurais pu écrire le compte-rendu la veille. Ce fut un tel bonheur que je crois qu'effectivement le résultat aurait pu se rapprocher de ce qui suit.

On finit les sessions du palais avec les très buzzées Telepathe. Les deux demoiselles et leur flopée de synthés vintages livrent une belle petite prestation (une demi heure à peine) bien intense et aux sonorités vraiment intéressantes. Pourtant, je n'arrive pas à être aussi enthousiaste que le public présent. Peut être à cause du duo de voix qui reste un poil sous exploité à mon goût ?

Ensuite, les pourtant énergiques Gang Gang Dance finiront par me gonfler. Je pense surtout que j'ai fini par saturer de la formule psyché-répétitif-foutraque-expérimental au bout de trois jours. Quand je me décide à signaler à mes voisines mon besoin d'air frais, je m'aperçois que toute la petite bande dort ! Je réveille E-girl le plus délicatement possible et personne ne se fait trop prier pour plier les gaules. Ça tombe bien, il y a un début de fort qui incite à la ponctualité.

Et on a bien eu raison d'être à l'heure. Bill Callahan (le gars qui se cachait derrière le faux groupe Smog) est vraiment un grand monsieur. Le très élégant chanteur (même pieds nus) est accompagné d'une charmante violoniste, d'un imposant violoncelliste barbu, d'un second guitariste nonchalant mais efficace et enfin d'un batteur tout en finesse. La voix profonde et singulière du beau Bill plane sur les excellentes compos de son dernier album et le set est un pur régal, plaçant d'emblée la barre très haute pour la soirée.

Heureusement Andrew Bird a de la réserve. Lui aussi est venu bien accompagné et du coup, il navigue moins que la fois précédente où je l'avais vu, entre son violon, sa guitare, ses micros et ses pédales. Ça donne un concert plus carré, un poil moins virevoltant mais comme le bonhomme a une présence folle et une voix toujours aussi spectaculaire, ça reste très impressionnant.
Histoire de bien montrer qu'il a la classe internationale, le bel Andrew nous place au passage une superbe reprise de Bill Callahan.

Puisqu'on parle de gars à forte présence scénique, l'habitué Dominique A pointe le bout de son vibrato. Pour présenter son dernier opus, il est en formule «tout-seul-avec-sa-guitare-et-son-synthé». En festival, c'est un peu risqué mais je l'ai déjà vu faire et je sais de quoi il est capable. Comme prévu, il assure comme à la parade. Il équilibre parfaitement morceaux déchainés et imparables ritournelles plus mélancoliques et puise avec bonheur dans sa jolie musette pleine de morceaux magnifiques pour ponctuer les versions très efficacement remaniées de son dernier double album. Le fan que je suis, apprécie.

Je profite de la pause pour envoyer le premier SMS de ma vie afin d'enfin rencontrer, après maints rendez-vous ratés, le gars Tuco (un gars croisé sur notre forum de comics). Je découvre un garçon charmant et jovial accompagné d'un flegmatique et tout aussi sympathique beau-frère. Il m'offre royalement une mousse et on bavasse comme des pies en attendant la suite. A charge de revanche aux Trans, mon cher monsieur !

En trois ans, les petits gars de Grizzly Bear ont fait un sacré chemin. Ils ont sorti deux chefs-d'œuvre chez Warp et sont passés du remplacement d'ouverture de soirée, à tête d'affiche du festival. Comme leurs trois prédécesseurs, ils ont l'air ravi d'être là et ils livrent une prestation chaleureuse et inspirée. Sur scène, les arrangements gagnent en puissance ce qu'ils perdent en finesse mais les harmonies sont incroyablement fidèles au disque et restent donc un pur bonheur. Les Grizzly Bear (Dites Baire pas Bire par pitié!) ont en commun avec Dom A et Mr Bird, une qualité que j'apprécie beaucoup, c'est celle de réinventer leurs morceaux en live. S'ils restent plutôt fidèles sur les morceaux du dernier album, ils se lâchent sur les chansons plus anciennes, ceux qui me permet de me livrer au délicieux jeu de devinettes que j'apprécie tant.

Wow, les promesses sont tenues et je viens de me prendre quatre excellents concerts par quatre artistes/groupes que j'apprécie beaucoup. Quel pied ! C'est donc sans regret que l'on jette l'éponge pour Simian Mobile Home et Autocratz. On dansera à une autre occasion.

Ce fut un très beau festival, sans grand coup de cœur ou découverte fracassante mais plutôt avec de très belles confirmations, une programmation parfaite à mon goût et un niveau global tout à fait incroyable. Seule ombre au tableau, malgré 16000 entrées, des tarifs en nette hausse et une forte présence publicitaire, la Route du Rock est une fois de plus déficitaire. La vingtième édition devrait pourtant avoir lieu, on verra ce que l'avenir réserve.
__________________
L'opportuniste reboot de la revue de pile : février Dark Horse, Menu des chroniques
Les aventures spacialo-copocléphiliques du Captain Zenzible : Ep 7
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 18/08/2009, 21h12
Avatar de Auteurroriste Zeph
Auteurroriste Zeph Auteurroriste Zeph est déconnecté
se radicalise
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: dans son univers fermé
Messages: 13 963
Auteurroriste Zeph est une petite crotte de super héros pourri
Ma foi, le programme du dimanche semblait fort alléchant. Veinard de Gumby. (et du Tuco et de Fix aussi apparemment).
__________________
" Les ennuis sont des pleutres: ils n'arrivent pas isolément, ils chassent en meute et lancent des assauts groupés." Gaiman
Réponse avec citation
  #26  
Vieux 20/08/2009, 18h22
Avatar de Tuco
Tuco Tuco est connecté maintenant
Combat computer
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Nantes
Messages: 6 171
Tuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'épongeTuco boit comme Bob l'éponge
Mes tympans saignent encore depuis le set de My Bloody Valentine. Dire que je moquais des pisse-froid et de leur bouchons d'oreilles...

Voilà ce je retiens de cette édition 2009 de La Route du Rock :

Top :
- de bons moment musicaux avec Deerhunter, Tortoise, Grizzly Bear ou encore Camera Obscura (oué non je ne mets pas les My Bloody dans les bons moment musicaux)
- la baignade et la bronzette sur la plage de Saint-Malo (pour une fois le soleil fut au RDV)
- le pastis des amis

Flop :
- le sandwich le plus cher et le plus mauvais du monde
- le ratage de Saint Vincent (la faute à l'apéro qui a trainé)
- pas de grosse découverte musicale cette année (remember Spinto Band ou encore Grizzly Bear il y a trois ans)
Réponse avec citation
  #27  
Vieux 06/12/2017, 09h06
Avatar de Fred le mallrat
Fred le mallrat Fred le mallrat est déconnecté
Généalogiste sénile
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: bordeaux
Messages: 16 514
Fred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à AlbatorFred le mallrat est marié à Albator
Pour ceux que ca interesse.. voter pour les meilleurs festivals 2017 (y a pas la route du rock??)
http://festivals-awards.fr/votes
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 17h45.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !