Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Critiques > Critiques VO

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 01/04/2009, 19h40
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
#NoTeamPeineàjouir
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Manhattan, au bout d'une toile
Messages: 139 668
scarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalis
Critiques VO Avril 2009

Trinity 44



What’s In It For Us? / Much To Discuss
Writer : Kurt Busiek / Kurt Busiek & Fabian Nicieza
Penciller : Mark Bagley / Tom Derenick
Inker : Art Thibert / Wayne Faucher
Colorist : Pete Pantazis / Allen Passalaqua


Si Grant Morrison n’a pas pu faire de Batman ou d’autre héros un New God lors de Final Crisis, Kurt Busiek prend un malin plaisir à montrer la Trinité prendre durablement le chemin de la divinité. Seulement, l’auteur a décidé de ne pas en faire des modèles de vertu totale et si des menaces sont clairement identifiées dans le panorama de Trinity, il n’était pas attendu au début de la série que la Trinité puisse faire partie du lot ou du moins qu’elle s’éloigne de ses fondamentaux…
Est-ce que le retour à la normale est au programme de la semaine ou bien le combat entre vilains va truster la majeure partie de l’épisode ? Qui sait s’il ne va pas y avoir les 2 ?
Est-ce que Kurt Busiek en profitera pour confronter Enigma au Crime Syndicate ?
Ce qui est sûr est que la baston est confiée à Mark Bagley : des étincelles sont au programme. J’aimerai pouvoir en dire autant de Tom Derenick qui enchaîne avec la semaine dernière : il vaudrait mieux qu’il évite la passe de 2 pour les mauvaises prestations, cela pourrait faire tâche au milieu de toutes ces bonnes choses qui m’attendent…





Voilà un épisode bien compartimenté : 1ère partie pour les vilains et 2ème pour les héros même si à chaque fois la ligne n’est pas aussi claire à chaque fois dans les différents camps.
Kurt Busiek continue de développer son univers à 8 numéros de la fin et c’est du bon !

Déjà, il offre une plus grande vitrine aux Bad Guys que la semaine prochaine ce qui était attendu avec le cliffhanger qui annonçait une (énième néanmoins) empoignade. En fait, ce n’est pas du tout le cas, l’auteur y met vite un terme pour privilégier des échanges aussi savoureux que profitables à l’histoire.
Pour commencer, Kurt Busiek n’a pas oublié le cas Enigma qui retrouve le Crime Syndicate Of America et la confrontation est conforme à mes attentes. Il ne reste plus qu’à espérer que c’est annonciateur d’autres situations. A ce sujet, quelle qu’en soit la finalité, il ne faut pas oublier qu’Ultraman est présent dans Final Crisis
Après, cet épisode est l’occasion de la 1ère rencontre officielle entre la Troïka et Despero : alors que ce dernier débarque avec des alliés, je m’attendais à voir la Troïka subir une 2ème branlée après celle subie face à la Trinité de surcroît de la main d’une autre trinité mais c’est au contraire la victoire d’intérêts supérieurs des vilains qui prédomine. La série retrouve ses fondamentaux du début pour reformer l’alliance initiale !
Pourtant, à travers cette scène, il y a comme un manque : Kurt Busiek ne se penche pas sur le cas de Konvikt qui subit les événements sans intervenir plus que cela c’est-à-dire user de ses biceps. Il va s’en dire que niveau caractérisation du personnage, c’est assez mince surtout depuis que le cas Graak a été réglé…
Le pire est que l’alien se fait même voler la vedette par d’autres vilains eux-mêmes introduits dans Trinity : les Dreambound ! Ils ouvrent et concluent cette partie : ils sont dans la continuité de leurs dernières apparitions avec une envie réelle d’indépendance. Avec en écho une volonté de série pour plus tard ?
Aussi, Kurt Busiek montre les différents enjeux des vilains qui offrent différents niveaux de lecture en rapport avec leurs motivations montrant que la série est beaucoup manichéenne que prévu !

Il faut dire que la 2ème partie en remet une couche en s’attardant sur la Trinité qui avait laissé sur les Lost In Trinity en pleine acceptation de leur divinité !
Ainsi, la 2ème partie est focalisée sur le discours de cette dernière qui veut faire le bien par tous les moyens voyant dans leur nouveau statut l’opportunité de faire mieux qu’avant même au prix de leur humanité (ce qui est paradoxal car seul Batman l’est à l’origine…).
Kurt Busiek et Fabian Nicieza essaient d’instiller le doute que la fin justifie les moyens aux yeux des Lost In Trinity qui sont un peu le pendant du lecteur qui connaît l’ensemble de la situation ? Ce qui devait arriver arriva : le cliffhanger semble montrer un schisme parmi eux…
Les auteurs en profitent pour régler le cas de Tomorrow Woman : à court terme ou long terme ?
Sinon, comment passer sous silence le fait que Loïs Lane hurle devant Nemesis l’identité secrète de Superman : elle avait peur qu’il l’ait oublié avec le retour à la normale de la réalité ?
C’est le genre de détail qui me fait dire que le personnage déjà bien introduit dans le DC Universe depuis des décennies risque de devenir incontournable : est-ce que Final Crisis Aftermath – Escape ! sera la confirmation ou l’invalidation de mon hypothèse ?

Du côté de Mark Bagley, il y a belle lurette que je m’interroge à son sujet : c’est beau et fignolé ! S’il dessine très les vilains, il claque une double-page dédiée à la Trinité et aux héros tout en puissance ! Il pourra vraiment dessiner n’importe quelle série après…
Tom Derenick rectifie le tir de la semaine dernière où son trait colle parfaitement à la démesure de la Trinité mais il continue de rater Loïs Lane…
Pour finir, j’ai un peu de mal avec le Superman version divinité de Jesus Merino qui fait un peu creux en couverture même si c’est lié à la nouvelle apparence du héros.

C’est le 1er Avril mais Trinity n’est plus une mauvaise blague depuis bien longtemps ! Kurt Busiek développe ses intrigues et ses personnages à 8 numéros du terme alors que je m’attendais à voir la grande bataille finale commencer à se dessiner.
D’ailleurs, le seul regret que j’ai concerne Krona invisible cette semaine : le personnage est définitivement destiné à jouer un rôle post-Trinity si j’en crois la checklist de Blackest Night et j’aurai bien aimé le voir en action. Il serait dommage qu’il débarque juste pour la fin…
10...9…8

Bilan :
__________________
Alan Moore: "I should just keep me mouth shut, I just upset people."

Ma galerie sur Comic Art Fan
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 01/04/2009, 20h55
Avatar de cytrash
cytrash cytrash est connecté maintenant
Geek sénile faignant
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2004
Localisation: Recherche Kory et Donna
Messages: 20 746
cytrash est une petite crotte de super héros pourri
Avril démarre fort


Quant à Bagley, qu'on lui donne Flash avec Johns au scénar et peut etre que là , j'acheterais
__________________
Daenerys à Tyrion: Je suis venue ici pour boire du Cacolac et casser des gueules.
Et je viens de finir mon Cacolac !
Les recap' rigolotes
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 01/04/2009, 20h59
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
#NoTeamPeineàjouir
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Manhattan, au bout d'une toile
Messages: 139 668
scarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalis
En parlant de Flash - Rebirth, c'est
Je risque d'en parler demain tellement, c'est sublime!
__________________
Alan Moore: "I should just keep me mouth shut, I just upset people."

Ma galerie sur Comic Art Fan
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 01/04/2009, 21h04
Avatar de Auteurroriste Zeph
Auteurroriste Zeph Auteurroriste Zeph est déconnecté
se radicalise
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: dans son univers fermé
Messages: 13 964
Auteurroriste Zeph est une petite crotte de super héros pourri
Tin, 4 brocolis! Cette dernière partie pète le feu dit donc!!
__________________
" Les ennuis sont des pleutres: ils n'arrivent pas isolément, ils chassent en meute et lancent des assauts groupés." Gaiman
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 02/04/2009, 20h05
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
#NoTeamPeineàjouir
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Manhattan, au bout d'une toile
Messages: 139 668
scarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalis
Flash – Rebirth#1



Lightning Strikes Twice
Writer : Geoff Johns
Penciller : Ethan Van Sciver
Inker : Ethan Van Sciver
Colorist : Alex Sinclair


Un « petit » préambule : la franchise Flash était belle et bien « morte » depuis Infinite Crisis et le départ de Geoff Johns du titre majeur suite à Rogues War.
Ce ne sont pas les relaunchs ratés de Flash V3 avec le pauvre Bart pas encore taillé pour le rôle (le « meilleur » moment fut sa mort) et surtout l’abominable cochonnerie de Mark Waid (son jumeau diabolique, ce n’est pas possible autrement) à base de chameaux extraterrestres et de monstres tentaculaires qui déshydratent (rien que de l’écrire, cela paraît inconcevable) qui allaient me convaincre du contraire.
DC a eu beau dire que cela préparait le terrain pour Barry Allen (1ers signes avant-coureurs lors de Lightning Saga en 2007) mais construire sur un château de cartes ou un champ de ruines n’incitait pas à l’optimisme. Il a fallu le DC Universe 0 préparant son retour puis Final Crisis 2 officialisant la chose pour se dire que la franchise Flash allait peut-être redémarrer.
Il ne manquait plus qu’une chose : la série ou la mini-série qui devait relancer la machine et ce fut proclamé en Juillet 2008 à San Diego. Le fait qu’il ait fallu attendre 9 mois supplémentaires prouve bien que tout n’a pas été facile et que les fans des Scarlet Speedsters ont dû ronger leur frein (ce fut mon cas) et seule la mini-série Final Crisis – Rogues’ Revenge était là pour combler l’attente.
En tout cas, cette mini-série va être aussi pour moi l’occasion de lire une histoire en temps réel avec Barry Allen et de découvrir le personnage : j‘ai commencé à lire du DC alors que c’était Wally le propriétaire du costume (d’où ma préférence au personnage, un peu comme avec Kyle par rapport à Hal Jordan) et la seule aventure où j’ai pu vibrer avec Barry Allen (avant évidemment de rassembler un paquet d’aventures de sa série ou de ses apparitions ailleurs) est paradoxalement mon histoire (DC) préférée Crisis On Infinite Earths où justement il se sacrifiait.
En effet, Barry Allen était l’un des derniers dinosaures de la 1ère Crise à ne pas être encore revenu et il faut bien préciser qu’il y a eu du changement depuis son départ : il venait de Earth-1 et n’a donc jamais vécu dans un monde post-Crisis On Infinite Earths (et donc les aménagements de continuité du style inspiration par rapport à Jay Garrick) et encore moins dans celui post-Infinite Crisis : est-ce que Geoff Johns s’en fera l’écho ?
Après, l’un des autres thèmes de la mini-série sera aussi de trouver sa place dans un monde qui a changé en plus de 20 ans du point de vue de la société, des technologies, de l’environnement….
Seulement, il n’y en aura pas que pour Barry : Geoff Johns l’a promis, cela causera de tous les Flash ! A commencer par Wally qui retrouve son mentor et le propriétaire initial du costume : comment réagira-t-il maintenant qu’il n’a plus d’héritage à honorer, que son « pathos » n’a plus de raison d’être alors qu’il avait su s’émanciper de son ombre grandissante? Geoff Johns et Ethan Van Sciver ont déjà un nouveau costume en réserve : j’attends de voir…
Après, il y a le cas Jay Garrick que beaucoup voient trépasser d’entrée pour marquer le coup vu qu’un Speedster est annoncé partant : il faut dire que Geoff Johns a une certaine « tendresse » pour l’hémoglobine et la Faucheuse en particulier…
Pour finir dans le club des 4 Mousquetaires de la Speed Force, il reste Bart Allen revenu lui aussi mais dans le futur lors de Final Crisis – Legion Of 3 Worlds 3 : sera t’il là lors que les lecteurs n’ont eu droit qu’à 1 page de lui vivant ?
D’ailleurs, en parlant de la Speed Force, j’espère que Geoff Johns va se pencher sur le concept !
Sinon, qui dit Rebirth chez DC dit Ethan Van Sciver (oui bon c’est juste le 2ème opus du genre) et le dessinateur a promis de mettre les petits plats dans les grands pour marquer le coup ! Il avait été excellent sur Green Lantern – Rebirth : la passe de 2 ?



Ce numéro est la preuve supplémentaire que Geoff Johns n’aurait jamais dû quitter la galaxie des Scarlet Speedsters ni plus, ni moins….
Je ne sais pas si le fait d’aimer un personnage est une garantie de succès mais ce n’est pas certainement pas rédhibitoire à condition de bien s’y prendre : Geoff Johns m’a plus qu’enthousiasmé même si certains détails m’ont aussi fait tiquer.

Pour un 1er numéro, ce n’est pas tant la vitesse du récit qui prédomine mais l’importance des fondations : Geoff Johns veut prendre son temps pour présenter les personnages, (re)poser les bases de l’environnement en brossant un nombre incroyable de références. Le plus représentatif est qu’il attend la 16ème page pour montrer Barry Allen de face comme pour expliquer que, s’il est la star, il ne sera pas la seule tête d’affiche de l’histoire et qu’il devait prendre le temps de s’habituer à son nouvel univers.
Au contraire, Geoff Johns démarre son histoire en renvoyant à la création d’un Speedster dans les mêmes conditions que Barry et Wally tout en actualisant certaines méthodes pour le futur environnement professionnel de Barry. D’ailleurs, la 1ère scène est racontée du point de vue d’un personnage qui est soit nouveau dans la continuité, soit issu du passé de Barry (voire les 2 hypothèses à la fois, ce n’est pas contradictoire) mais qui présente le héros comme un manichéen pur et dur, limite naïf ce qu’il n’est évidemment pas. A ce sujet, Geoff Johns s’est trompé : la foudre est tombée finalement 3 fois au même endroit et non pas juste 2 fois….
Passé ce point de vue quelque peu orienté, il y a le passage obligatoire des différentes réactions du public et des héros qui célèbrent le retour du héros : c’est un nouveau contrepied qui attend le lecteur vu que le principal intéressé ne veut pas y participer n’y voyant pas beaucoup d’intérêt…
Je reviendrai sur le cas Barry après car ces différentes scènes de réjouissance sont l’occasion de passer en revue les différentes incarnations antérieures et postérieures à Barry de Flash. Contrairement à Green Lantern – Rebirth 1 où ce fut l’occasion de montrer les anciens porteurs de l’anneau telle une force de représailles (avant de devenir une véritable milice) voire à la grande limite une confrérie, c’est l’occasion pour Geoff Johns de montrer qu’ici il y a un véritable héritage, une famille et c’est renforcé par le fait que chacun des Scarlet Speedsters (du plus ancien au plus jeune) raconte des anecdotes vis-à-vis de Barry en compagnie d’amis qui s’apparentent à leur famille à chaque fois : la Justice society Of America basée sur les différentes générations de héros formant la plus grande famille DC, les New Teen Titans de Marv Wolfman parce qu’ils ont grandi ensemble et les Teen Titans de Geoff Johns (même si la paternité en revient à Young Justice de Peter David qui avait su instaurer une véritable ambiance). :hug:
Je ne sais pas si une série du type Flash Legacy verra le jour dans le style Green Lantern Corps en compagnie du futur relaunch de Flash (je croise les doigts pour que Geoff Johns soit aux commandes) mais ces quelques pages ont bien montré l’immense potentiel que DC a gâché en 2 ans…
Ce n’est pas tout, les réactions des Scarlet Speedsters sont assez contrastées : cela va de l’hommage fort et appuyé de la part de Jay au respect de Wally en passant par la défiance de Bart (alors que c’est lui le plus proche…). D’ailleurs, le « gros » point noir de l’épisode est évidemment la présence parachutée de Bart en ces pages : s’il ne faut pas être sorti de Polytechnique pour comprendre qu’il ne va pas s’éterniser dans le futur suite à Final Crisis – Legion Of 3 Worlds, il est quand même dommage qu’aucune explication de la part de Geoff Johns ne soit venue égayer la page de Bart. J’ai eu l’impression d’un « Débrouille-toi, lecteur ! » mais cela ne m’a pas gâché mon plaisir loin de là surtout que le personnage a le mérite de poser une bonne question en relation avec l’intrigue en fil rouge de Flash – Rebirth.
Toujours, au sujet des festivités, il est savoureux de voir que les héros célèbrent le retour de Barry alors que Batman est déclaré mort en parallèle : un mentor chasse l’autre et j’ai crû déceler chez Nightwing non pas de la jalousie mais un certain malaise…
Quant à Wally, Geoff Johns le situe d’emblée dans son rôle de père (vu que les 2 horripilants gamins sont de la partie) mais j’ai senti que cela allait être différent de la bouse de Mark Waid : je ne me suis pas trompé et cela fait du bien de voir le personnage bien écrit ! J’attends de voir son nouveau rôle et son futur costume par la même occasion !

Et donc il y a Barry : Geoff Johns fait tout pour le présenter aux yeux du nouveau public, le montrant moins lisse que dépeint en début de numéro. Je ne vais pas dire que c’est un écorché vif mais l’auteur veut montrer la difficulté du personnage à s’intégrer à bien des niveaux d’autant plus qu’il a aussi un passé à gérer. D’ailleurs, au sujet du flashback, je pense que cela flirte avec le retcon même si je ne connais pas plus que cela le passé de Barry hormis les grandes lignes : c’est comme si Geoff Johns voulait expliquer le comportement du héros en créant une fêlure dans la cuirasse un peu comme avec Hal Jordan et le crash en avion du paternel. Le parallèle est encore plus saisissant car il s’agit une fois de plus du père : un message de l’auteur à faire passer ?
J’extrapole peut-être mais c’est comme si l’auteur voulait déplacer le pathos (certes différent) de Wally vers Barry.
Enfin, le personnage n’est pas totalement « triste » car, comme il le dit si bien, il a sa femme et là je ne peux m’empêcher d’exprimer un rictus : la belle Iris retrouve son aspect de jeune femme dans la trentaine comme si ses différentes expériences à travers les époques n’avaient jamais eu lieu….
Pour en revenir à Barry, l’auteur profite d’une visite au Flash Museum pour le situer chronologiquement et du même coup lui flanquer un sacré coup de vieux. En tout cas, cette excursion est la course aux clins d’œil et à l’hommage aux Scarlet Speedsters surtout quand Hal se pointe pour reformer The Brave And The Bold et passer le relais d’une Rebirth à une autre ! La discussion entre les 2 héros et les pensées de Barry montrent l’évolution de leur relation et quelque part comment le nouveau lecteur a pu se comporter vis-à-vis de Hal lors de Green Lantern – Rebirth (si je me place du point de vue d’un fan de Kyle ce que je suis).
Au fait, l’histoire tendrait à prouver que le retour de Barry n’a pas forcément quelque chose à voir avec le retour de Darkseid même si une mention à Final Crisis est bien glissée, comme quoi…

Ceci fait, Geoff Johns se décide à replacer l’épisode sur d’autres rails pour développer l’intrigue et s’intéresser plus en profondeur à la Speed Force !! Il enchaîne sur le fameux Speedster mort, enfin je devrais dire le binôme (quoique c’est biaisé quand la nature de l’un est connue…) : l’auteur en profite pour créer un pont avec le travail de Mark Waid (le bon, c’est-à-dire celui des 90’s, pas la connerie d’il y a 2 ans). Je ne pense pas que cela soit gratuit (même si cela permet à Geoff Johns d’épancher sa « soif » de mort) car il faut une menace qui plane sur l’ensemble des Scarlet Speedsters (y compris Liberty belle) ! Tout le monde ne peut pas avoir de Parallax dans les bagages…
Un petit mot sur les Rogues : s’ils ont eu droit à leur mini-série, leurs apparitions (car il y a plusieurs factions) préfigurent des histoires soit pour Flash – Rebirth, soit pour le relaunch. En tout cas, ils veulent aussi fêter le retour de Barry à leur façon….

Pour ne rien gâcher, Ethan Van Sciver est à la hauteur de la tâche qui lui a été confiée : cela démarre fort avec la couverture où le héros est prêt à rechausser les crampons (oui bon, c’est une expression) !
Si Green Lantern – Rebirth était l’occasion de dessiner des aliens, ici c’est plus terre à terre (hormis les costumes colorés) et l’artiste retranscrit bien l’atmosphère autour de Barry !
Par contre, il n’a pas fait que cela et il avait promis qu’il essaierait de bien représenter l’effet de vitesse avec la Speed Force et c’est magnifique : ce n’est pas statique du tout !
Je sens bien qu’il s’est appliqué (il a du temps) et fignole les moindres détails : il va même jusqu’à dessiner les reflets dans le casque de Jay Garrick et se permet un clin d’œil en direction des fans d’Impulse lors de son passage sur la série en dessinant la statue représentant le héros au musée tel qu’il le faisait à l’époque c’est-à-dire moins anguleux, plus arrondi !
Les couleurs d’Alex Sinclair assez claires collent bien à l’ambiance : l’absence de Moose Baumann (en conflit avec DC visiblement…) qui avait su donner un certain cachet à Green Lantern – Rebirth ne se fait pas ressentir et le fait que le coloriste de Final Crisis soit de la partie est quelque part un gage de la continuité dans la narration du retour de Barry.

Je n’y vais pas par 4 chemins : la franchise retrouve le chemin du succès ! Je ne sais pas si les non-initiés y trouveront leur compte mais je fais clairement partie du cœur de cible.
J’espère que Barry va suivre la même progression que Hal : cela voudrait dire qu’effectivement la foudre peut frapper 2 fois au même endroit c’est-à-dire sur une nouvelle pierre fondatrice du DC Universe !
Franchement, ce genre de lecture me file la banane !


Bilan : et demi
__________________
Alan Moore: "I should just keep me mouth shut, I just upset people."

Ma galerie sur Comic Art Fan
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 02/04/2009, 20h24
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 489
doop est le sidekick de Booster Golddoop est le sidekick de Booster Golddoop est le sidekick de Booster Golddoop est le sidekick de Booster Golddoop est le sidekick de Booster Golddoop est le sidekick de Booster Golddoop est le sidekick de Booster Golddoop est le sidekick de Booster Golddoop est le sidekick de Booster Golddoop est le sidekick de Booster Golddoop est le sidekick de Booster Gold
Citation:
d’où ma préférence au personnage, un peu comme avec Kyle par rapport à Hal Jordan
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 02/04/2009, 23h56
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est connecté maintenant
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 14 295
Slobo est le sidekick de Booster GoldSlobo est le sidekick de Booster GoldSlobo est le sidekick de Booster GoldSlobo est le sidekick de Booster GoldSlobo est le sidekick de Booster GoldSlobo est le sidekick de Booster GoldSlobo est le sidekick de Booster GoldSlobo est le sidekick de Booster GoldSlobo est le sidekick de Booster GoldSlobo est le sidekick de Booster GoldSlobo est le sidekick de Booster Gold
Tiens c'est marrant moi ont m'a dit que Flash ne se renouveler pas, que c'était encore une histoire de speed force. Comme quoi, la SF n'est qu'en notre Scarlet à nous.

Alors moi j'ai lu :
Billy and the magic of shazam 4



Deadpool 9
Qui commence à m'énervé en se finissant sur un nouveau revoit au Tbolt 131.



War of King 2/6
Enfin un comics dans l'espace de marvel que j'aime.



Justice sociéty of américa 25

Pour moi JSA à perdu enormément des numéro avant relaunch. Mais bientot j'arrête

Dr doom and the master of evil 4/5
La mini dont je regrétte qu'elle ne devienne une ongoing.

Réponse avec citation
  #8  
Vieux 03/04/2009, 16h15
Avatar de John Keats
John Keats John Keats est déconnecté
par la grande galaxie
 
Date d'inscription: février 2004
Localisation: Paris
Messages: 10 572
John Keats est une petite crotte de super héros pourri
c'était cool Flash rebirth, Van Sciver est très beau. sinon j'ai bien aimé le Justice Society du mois également, Shazam c'est vraiment un connard colérique.
__________________
johnkeats.space-blogs.com
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 03/04/2009, 18h52
Avatar de Rey Prichou
Rey Prichou Rey Prichou est déconnecté
I'm a New Man !!!
 
Date d'inscription: août 2008
Messages: 2 826
Rey Prichou est une petite crotte de super héros pourri
Lu aussi le Flash Rebirth #1.

Ayant loupé le retour d'Hal Jordan à l'époque en direct live, là je prends le train dès le départ en gare.

Alors comme pas mal de générations de lecteurs, et aussi le petit Bart Allen, pour moi le Flash, c'est Wally West. Même si je n'ai pas suivi toutes ses aventures ses dernières années, en VF ou VO, les épisodes de la JLA, les BIG EVENTS, les cross' me l'ont présenté comme l'homme à l'éclair sur le poitrail.

Retour aux sources, Barry Allen reprend le flambeau et avec lui c'est tout un âge de l'univers DC que nous allons pouvoir découvrir. En tout cas moi, comme pour Green Lantern, je sens, après lecture de ce Rebirth #1, que je vais me plonger dans des Showcase Presents Flash dans quelques temps.

Comme pour le premier numéro de Legion of Three Worlds, Geoff Johns fait tout pour que le lecteur ne se sente pas largué. Présentation des amis proches, des ennemis, de ceux qui ont porté le costume avant et après Barry. De leurs états d'esprit vis à vis de ce retour.

C'était vraiment agréable à lire.

Ethan Van Sciver assure aux dessins, plusieurs cases sont bien marquantes, comme le passage Brave and the Bold.

Bon juste pour 3$99, 4 euros moins 1 centime à Album, vu que j'ai aimé, j'aurais préféré avoir plus de pages sur Flash encore que la preview de Power Girl. Et un truc qui fait tache, mais c'est un dommage collatéral, y'a que deux publicités en tout et pour tout que l'on rencontre au fil de notre lecture, une pour Killzone 2, une pour... Dragon Ball Evolution le jeu vidéo... Ouais, ça fait tache. Qualité VS étron.

Bon début.
__________________
2XX.X --- the countdown is stopped until...

Unrivaled Under Heaven, un 24 planches chrono par moi-même, ici http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=30833
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 05/04/2009, 12h46
Avatar de Rey Prichou
Rey Prichou Rey Prichou est déconnecté
I'm a New Man !!!
 
Date d'inscription: août 2008
Messages: 2 826
Rey Prichou est une petite crotte de super héros pourri
Ma culture Flash commence et j'ai relevé une erreur du coup dans ce Flash: Rebirth #1.

A un moment, quand Geoff Johns nous présente tous les héros qui ont ou ont été des Flash, lors du passage sur Jay Garrick, Johns fait dire au premier Flash " Barry never called me Jay "... Mais en signe de respect il nous dit que Barry le nommait "Mr. Garrick".

Sauf que c'est faux.

Je lis en ce moment une histoire du nom de "Flash of two worlds" - Flash#123, Sept. 1961 - dans laquelle Barry Allen rencontre Jay Garrick pour la première fois, et par la-même présente le Flash des années 40 comme vivant sur une Terre parallèle, et dont les aventures existent au travers de funny books sur la Terre de Barry, Gardner Fox, l'auteur de l'époque, ne s'encombre pas de cette note de respect et Barry s'adresse à un Jay et pas à un mister Garrick.

Erreur ou retcon de la part de Geoff ? Surtout que lors de la parade au musée, dans l'épisode Flash: Rebirth #1, Ethan Van Sciver illustre la scène où les deux Flash sauve un homme allant se manger une poutre de fer, scène vue dans ce "Flash of two worlds".
__________________
2XX.X --- the countdown is stopped until...

Unrivaled Under Heaven, un 24 planches chrono par moi-même, ici http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=30833
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 05/04/2009, 12h49
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 22 244
Ben Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardin
Crisis est passé par là, voyons. Crisis est la réponse à tout.
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 05/04/2009, 12h52
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
#NoTeamPeineàjouir
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Manhattan, au bout d'une toile
Messages: 139 668
scarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalis
Bin oui, Jay est en configuration post-Crisis On Infinite Earths où il a toujours été sur la même planète que Barry donc les relations ont changé.
__________________
Alan Moore: "I should just keep me mouth shut, I just upset people."

Ma galerie sur Comic Art Fan
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 05/04/2009, 13h26
Avatar de Monsieur Mehdi (expert en connerie)
Monsieur Mehdi (expert en connerie) Monsieur Mehdi (expert en connerie) est déconnecté
Debil Genius
 
Date d'inscription: décembre 2004
Localisation: Geekopolis
Messages: 10 460
Monsieur Mehdi (expert en connerie) est une petite crotte de super héros pourri
Ca aide bien quand même, pour éviter que les scénaristes soient obligés de connaitre leurs persos...
__________________
je fais mon gougoune et je reviens
uneviedestar.free.fr
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 05/04/2009, 13h34
Avatar de scarletneedle
scarletneedle scarletneedle est déconnecté
#NoTeamPeineàjouir
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: Manhattan, au bout d'une toile
Messages: 139 668
scarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalisscarletneedle collectionne les photos dédicacées de Fatalis
C'était aussi l'un des buts de la saga : "simplifier" les choses.
Après, si ces auteurs cèdent à la facilité (ce qui n'est pas le cas ici), ce n'est ni la 1ère fois, ni la dernière fois.
__________________
Alan Moore: "I should just keep me mouth shut, I just upset people."

Ma galerie sur Comic Art Fan
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 05/04/2009, 13h35
Avatar de Ben Wawe
Ben Wawe Ben Wawe est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 22 244
Ben Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardinBen Wawe joue à l'Homme-Taupe dans son jardin
Qui a parlé de Superboy Prime ?
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h07.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !