Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui tease mais ne spoile pas ;) > > Critiques > Critiques VF > Star Wars

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #526  
Vieux 05/12/2015, 21h11
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 261
Jorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic Man
de la bourre de chez à la bourre, allez un bon coup de collier, comics du mois de Novembre 2015

Star Wars #9 : Book 2 Showdown on the smugglers' moon (part 2) :
Jason Aaron (s) / Stuart Immonen (d)
On repart à 100 à l'heure! Que cela soit sur cette planète désertique entre Han, Leia et Sana Solo, ou pour Luke et R2 qui arrivent sur la mythique Lune des contrebandier, Nar Shaddaa. 100% action donc, avec une pointe d'humour et d'exotisme, on est en plein Star Wars et toujours la même recette, si ça révolutionne rien, c'est 'achement agréable à lire. Aaron semble dérouler maintenant, les personnages bien en main, enchainant les situations critiques où les héros doivent mériter ce titre. Mention plus au cliffhanger à l'image du comics, simple mais ultra efficace avec un wookie se lançant dans une opération qui sent bon la casse. Et Immonen, la première semi double page sur Nar Shadda devrait mettre tout le monde d'accords : ouah!
4/5

Darth Vader #9 : Book 2 Shadows and secrets (part 3) :
Keiron Gillen (s) / Salvador Larroca (d)
Gillen déroule aussi dans ce petit plaisir semi honteux qui est la série Darth Vader qui, encore une fois, aurait pu être une purge totale. Et ben non, le microverse autour de Vader continue de étoffer et l'ambiance sombre, violente, anxiogène, est un excellent pendant au lumineux comics d'Aaron. Le trait dur et ne laissant que peu de place à l'imagination de Larroca est parfait pour décrire le seigneur noir des Sith, absorbant la lumière, apportant violence et destruction. La série parvient même à être tout à fait passionnante et surprenante, car même si l'on connaît la finalité dans le Retour du Jedi, Gillen nous a vite perdu avec un Vader sous le commandement du Grand Moff Tagge, menacé par ces rivaux cybernétiques qui sont LA super bonne idée du comics, alors qu'il a lui même un plan à lui et un nouvel aide de camp qui peut être son pire ennemi ou son meilleur allié. Bref que de promesses!!
3.5/5


Kanan : The Last Padawan (epilogue) :

Greg Weisman (s) / Jacopo Camagni (d)
Epiloque du premier arc pour Caleb Dune, devenu Kanan Jarrus avec un retour au "présent" (la série Rebels) et retour aussi sur Kaller, planète gravée dans sa mémoire pour être le lieu où sa nouvelle vie a commencé. Procédé assez inhabituel il faut avouer, du moins pour la galaxie star wars comics, que d'approfondir autant un personnage secondaire autour de la guerre des clones avec l'avant, le pendant et l’après. Plutôt cool donc, d'autant que le début de comics réserve une paire de scènes assez fortes en émotion. Hélas, la fin de la lecture perds cette intensité pour retrouver un niveau juste moyen, sans surprise, et avec quelques éléments pour le coup out of character. Dommage.
2.5/5


Lando #4
Charles Soule (s) / Alex Maleev (d)
Comme le numéro précédent, on perds hélas vite de vue l'ambiance funky des premiers épisodes. La truculente présence de Lando ne suffit pas à apporter le "petit plus" à la série qui reste bien ficelée, bien construite mais sans réussir à exploiter son potentiel. Il reste une lecture agréable, superbement mise en image par Maleev visiblement à l'aise et dont le trait apporte du caractère à l’œuvre, là où un dessineux plus "mainstream" aurait contribué à faire entrer la série dans le rang. Quelques petits raccourcis et une surprise prévisible viennent également ternir un peu plus l'ensemble mais un cliff qui annonce une fin explosive et un Lando toujours aussi cool aide à faire passer la pillule.
2.5/5

Journey to The Force Awakens : Shattered Empire #1
Greg Rucka (s) / Marco Checchetto (d)
Bon, faut avouer qu'on se fout pas de nous quand même avec ce retour des comics Star Wars chez Marvel. La preuve en est, c'est pas deux perdreaux de l'année qui prenne en main le comics chargé de nous amener doucement du Retour du Jedi au Reveil de la Force. Et ça commence d'entrée, sans introduction chiante car à priori, on est nombreux à savoir comment se termine la saga d'un point de vu des film. Bataille d'Endor donc où nous suivons le lieutenant Shara Bey
alias Vert Quatre à bords de son A-Wing en plein chaos. Le procédé est connu mais toujours apprécié, le fait de prendre un personnage anonyme pour le faire traverser des évènement connus et des personnages principaux. Bon moyen d'immerger le lecteur, cela fonctionne ici aussi, dans la bataille, dans la célébration qui a suivit, et dans la suite. Car le comics enchaine, ce diable de Rucka ne laissant qu'une nuit aux Rebelles pour reprendre leur souffle avant de repartir pour une base impériale de l'autre côté d'Endor. Bref, c'est rythmé, c'est bien intégré dans l'univers, c'est même plein d'émotions diverses, et en plus c'est magnifique! Certes Checchetto, c'est un peu figé et froid, mais les cases sont bien remplies, détaillées, le découpage dynamique, ce qu'il faut pour porter le script de Rucka.
3.5/5
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!

Dernière modification par Jorus C'Baoth ; 16/01/2016 à 18h24.
Réponse avec citation
  #527  
Vieux 23/12/2015, 21h06
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 41 355
EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !
Han shot first?

Aaron et Gillen s'invitent au débat avec un dialogue clin d’œil.

Tiré de Star Wars #13 :
Réponse avec citation
  #528  
Vieux 30/12/2015, 08h42
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 261
Jorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic Man
Le débat sans fin ^^
Bon ben comme d'hab, de la bourre de chez à la bourre, mais j'ai une excuse, le film est sorti gros stock de comics du mois de Decembre 2015

Star Wars #10 : Book 2 Showdown on the smugglers' moon (part 3) :
Jason Aaron (s) / Stuart Immonen (d)
Aaron et Immonen garde la cadence! Chewie entre musculeusement dans la mêlée pour retrouver Skywalker, le groupe de Solo doit se faire la malle entre des chasseurs TIE et des croiseurs, encore un numéro à 100% adrénaline qui passe sous nos yeux. Peut être un peu trop au final, cela commence un poilous à manquer de fond, de révélations, d'intrigues un peu plus solides.. à moins que cet étrange personnage de prime abords insignifiant mais qui semble bien se débrouiller avec un sabre laser ne soit plus qu'un faire valoir. Aaron n'oublie pas le fan service non plus qu'il soit osé avec le gungan, ou jouissif avec le retour en dernière page d'un baroudeur badass bien connu des fans. Bref, la recette marche encore messieurs, j'avoue.
3.5/5

Darth Vader #10 et 11 : Book 2 Shadows and secrets (part 4 à 5) :
Keiron Gillen (s) / Salvador Larroca (d)
Même remarques que plus haut, Gillen continue son solide boulot sur Vader, un peu plus dans son coin, un peu moins grandiose et épique que la série mère mais justement un ton plus intimiste et sombre qui sied parfaitement au Sith. Le scénariste se permet même de raccrocher les wagons avec le reste de l'univers et notamment la Prélogie via l'énergique Aphra. Cette dernière perds un peu de charisme au cours de ces 2 épisodes, devenant presque un simple faire valoir là où son personnage était plus intéressant il y a peu. Mais il faut dire que les pages sont riches car le second de Vader, décidément un allié trop efficace, se rapproche du pot aux roses avec le seigneur Sith dans une situation très très dangereuse pour lui. Gillen continue donc son bon taff, un univers sombre, sans espoir, violent mais diablement intéressant où même les droïdes peuvent tuer sans retenue. Larroca assure le taff, enchainant les épisodes sans visiblement de baisse de régime
3.5/5


Kanan : The Last Padawan #7 : First blood (part 1) :

Greg Weisman (s) / Pepe Larraz(d)
Retour de Larraz pour la reprise d'un nouvel arc pour Kanan. Même principe que précédemment, on ancre dans le présent rapidos avec Rebels pour mieux partir en flashback dans le passé du Jedi. Si le système n'est pas trop original, voir même forcé, il a le mérite de ne pas s'encombrer de fioritures pour aller direct au contenu. Kanan encore Caleb au temple Jedi, premier contact avec la mystérieuse et attirante Depa Billaba, son futur maître. Tout comme l'arc précédent, si tout cela est loin d'être original, c'est suffisamment bien ficelé pour maintenir l'intérêt, mais de l'amateur il faut reconnaître, pas plus. Les rapports entre padawan et futur maître sont même bien amenés, Weisman, surprenant parfois, arrivant à les rendre crédible et même à y ajouter une certaine émotion. Larraz c'est quand même bien joli, coloré à fond, bien ambiance prélogie au final ce qui donne une identité assez propre à Kanan qui continue de se laisser lire sans déplaisir
3/5


Lando #5
Charles Soule (s) / Alex Maleev (d)
Fin de la mini Lando qui hélas ne sera pas arrivé à conserver une identité un peu spéciale comme à ses débuts. Lando et son groupe échappe au pire sans briller, sans avoir (trop) la classe à la Calrissian et le récit se finit assez vite sans forcément le petit plus qui fera relire la série un jour, le jour où nous voulons du Star Wars sympa et funky. Aaaah y avait moyen quand même mais Soule semble s'être limité lui même dans ce décor trop simple qui au final, ne laissait pas à Lando la place pour placer du bagou et du style.
2.5/5

Journey to The Force Awakens : Shattered Empire #2 - 3
Greg Rucka (s) / Marco Checchetto (d)
Suite de la série qui après la vision de TFA prends une toute autre ampleur. C'est par là qu'il faut aller pour voir un poil de géopolitique, une suite au Retour du Jedi et même l'apparition d'un soldat du nom de ... Kes Dameron...
Cela dit, la série prends vite un virage vers du classique avec les restes de l'Empire se lâchant dans un énième plan Palpatine "au cas où". Un peu simple hélas, le poil de géopolitique a fait long feu au final et c'est un autre affrontement plutôt basique entre gentils et méchants qui nous est proposé. Il reste néanmoins du bon, Checchetto c'est magnifique (dommage qu'il soit aidé pour quelques pages par du moins percutant), ça bastonne bien, c'est bien intégré dans l'univers et on a du fan service honnête et pas bourrin. Notamment une scène assez forte de Leia sur Naboo alors qu'elle met les pieds dans le fameux hangar. Hélas, la fin du 3 est un peu trop wtf et vient gâcher une lecture jusque là sans génie mais sérieuse. La situation est par trop aberrante et mal ficelée, ce qui est d'autant plus dommage que sur le papier, elle est plutôt excitante. Néanmoins, attendons la fin de la série car des révélations risquent d'arriver.. enfin je dis ça mais c'est déjà sorti en VF non? 'tain Gilles, je suis à la bourre!!
3.5/5

Chewbacca #1 - 2
Gerry Duggan (s) / Phil Noto (d)
Il finit jamais ce mois? Nouvelle série autour du wookie copilote de solo. Hélas, avouons le tout de suite, le récit peine énormément à se conserver dans une moyenne plus que basique. Chewie en mission pour la Rébellion croise des pauvres gens dans le besoin.. et voilà... Tout dans ce comics jusque là est moyen, personnages assez peu caractérisés (si ce n'est méchant vs gentil), peu intéressants, motivations des uns et des autres basiques, trop peu de surprises, un déroulement attendu... bref c'est donc très moyen et même assez vide au final, si bien qu'il n'y a pas grand chose à dire en fait! Il faut dire que l'histoire en elle même ne prête pas à grand chose que la base (gentils esclaves vs méchant affilié à l'Empire) et les pistes pour développer le récit restent minces. Quand même dommage de faire aussi basique, aussi peu exotique, aussi "connu" lorsque l'on a une galaxie entière à son service pour créer des récits. A priori pas grand chose à sauver donc d'une lecture ennuyeuse, reste les dessins de Noto qui sont toujours sympa, des tons pastels qui visuellement marquent mais sans plus. On lira la suite par principe
2/5
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!

Dernière modification par Jorus C'Baoth ; 16/01/2016 à 18h24.
Réponse avec citation
  #529  
Vieux 30/12/2015, 10h40
Avatar de watchblue
watchblue watchblue est déconnecté
super héros Breton
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: joinville le pont
Messages: 4 756
watchblue a oublié d'être conwatchblue a oublié d'être conwatchblue a oublié d'être conwatchblue a oublié d'être conwatchblue a oublié d'être conwatchblue a oublié d'être conwatchblue a oublié d'être conwatchblue a oublié d'être conwatchblue a oublié d'être conwatchblue a oublié d'être conwatchblue a oublié d'être con
Chewbacca c est vraiment a cause de mon cote completiste que je vais le prendre

Comme si disney avait besoin de mon argent
__________________
If Jack Bauer was in a room with Hitler, Stalin, and Nina Meyers, and he had a gun with 2 bullets, he'd shoot Nina twice.
Réponse avec citation
  #530  
Vieux 30/12/2015, 11h32
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 261
Jorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic Man
tout pareil en fait
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #531  
Vieux 16/01/2016, 18h23
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 261
Jorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic Man
Bon, j’arrête pas de m'embrouiller les pinceaux depuis des mois avec les sorties, les sollicitations et tout ce bazar.. bref, back to basis, on va essayer de se fixer sur les sollicitations et donc on fignole celles d'OCTOBRE 2015 avec ces 2 petits :

Star Wars #11 : Book 2 Showdown on the smuggler's moon (part 4) :
Jason Aaron (s) / Stuart Immonen (d)
Bon pour du fond, on repassera, toujours la même recette que livre Aaron et son comparse, action à fond les ballons sur Nar Shaddaa. Un épisode un cran en dessous peut être car moins exotique, moins fun et moins riche (encore) que les précédents. Chewie se fout sur la gueule avec Dengar pendant un peu trop longtemps, Luke se retrouve dans l'arène sans que cela soit non plus révolutionnaire, Solo est encore comme un c** entre son ex et sa princesse... bref le schmilblick n'avance plus trop trop depuis une paire de numéros il faut avouer. Heureusement, c'est beau, ça reste solide faute de surprenant mais le final qui s'annonce encore à tout péter risque d'avoir été déjà vu et revu. Certes on en apprends enfin plus sur le mystérieux gamemaster.. mais là aussi, ça tombe un peu à plat. Il manque au final un petit quelque chose de bien excitant pour faire monter cet arc, un nouveau perso, une révélation, un truc ... différent quoi.
2.5/5

Journey to The Force Awakens : Shattered Empire #4
Greg Rucka (s) / Marco Checchetto (d)
Fin donc du premier comics estampillé "Journey to The Star Wars Awakens", le projet à suivre pour les fans du film qui ont 3 sous de côtés. Étrange fin d'arc qui au final n'était pas du tout sur la suite directe du Retour du Jedi mais sur Shara Bey, pilote émérite de la Rébellion et jeune maman d'un petit Poe. L'opération Cinder post Palpatine passe donc en second plan et au final.. ben c'est une super idée. Impossible en 4 épisodes de rendre crédible le combat de la Rébellion contre une telle opération et Rucka n'essaie même pas. Il s'agit simplement de brosser le destin de quelques soldats rebelles dans les mois qui suivirent la fin de la 2ème Etoile de la Mort et de donner un rapide tour de paysage de la galaxie à ce moment là. Hormis un peu de wtf dans le #3, opération réussie pour Rucka avec un Checchetto en grande forme. Concernant le contenu, mission secrète pour Shara Bey donc en compagnie du dernier Jedi en vie pour récupérer des artefacts volés par l'Empereur.
Et voilà donc qu'apparaît dans ce nouvel univers des objets qui pourraient bien avoir de l'importance, je mets le reste en spoiler :

Bref, pour ce qui veulent se plonger un peu plus dans The Force Awakens (même de loin), ce comics est recommandé.
4/5
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #532  
Vieux 16/01/2016, 18h55
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Toulouse
Messages: 19 818
michel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantine
Citation:
Posté par Jorus C'Baoth
Voir le message
Journey to The Force Awakens : Shattered Empire #4
Tu ne crois donc pas à ce que le comics suggère, un pas que je franchis allègrement :

__________________
http://www.comicsvf.com

Les récaps (rigolotes) de Game of Thrones Saison 5

Stannis à Davos : On n'a rien pu faire, ils étaient au moins genre vingt-deux et puis y en avait un torse nu.
Réponse avec citation
  #533  
Vieux 16/01/2016, 19h07
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 261
Jorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic Man
Citation:
Posté par michel
Voir le message
Tu ne crois donc pas à ce que le comics suggère, un pas que je franchis allègrement :

Ah certes,
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #534  
Vieux 16/01/2016, 19h11
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Toulouse
Messages: 19 818
michel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantinemichel part en virée avec John Constantine
Citation:
Posté par Jorus C'Baoth
Voir le message
Mais bon, ça reste une théorie valable, avoue que c'est ton côté GoT qui te fait voir des liens de sangs partout ^^
La théorie n'est pas de moi, je l'ai lue dans les commentaires d'un lien donné dans le thread ciné. Mais je n'ai pas l'impression qu'elle soit très populaire, toi qui fréquentes les forums SW tu confirmes ?
__________________
http://www.comicsvf.com

Les récaps (rigolotes) de Game of Thrones Saison 5

Stannis à Davos : On n'a rien pu faire, ils étaient au moins genre vingt-deux et puis y en avait un torse nu.
Réponse avec citation
  #535  
Vieux 16/01/2016, 20h18
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 261
Jorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic Man
Ben j'avoue avoir fuit les forums bien avant les films et être tombé malade comme un clébart depuis, j'ai donc pas tout reconnecté mais pour avoir un petit peu fouiné gentiment, il ne me semble pas que cela soit ça la plus répandue effectivement. Mais, encore une fois, pour le côté "entre nouveaux", j'aime assez.
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #536  
Vieux 20/01/2016, 21h32
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 261
Jorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic Man
On enchaine avec les sollicitations du mois de NOVEMBRE (si je dis pas de conneries) et y a du paquet!

Star Wars #12 : Book 2 Showdown on the smugglers' moon (part 5) :
Jason Aaron (s) / Stuart Immonen (d)
Fin de l'arc et c'est assez attendu et loin d'être sexy. Certes Immonen, c'est beau, pis Star Wars, c'est cool, m'enfin bon pour le coup, une fin très classique : chaos, bordel général, gentils sur la corde raide, méchants en surnombre, sur-armés, aucune chance pour les gentils.. pis finalement si car ils sont très forts. Rien de bien excitant donc, si ce n'est une scène à sauver où nos héros
.. ou scène horrible selon les fans qui peuvent pour le coup crier à l'hérésie. Difficile d'y voir une coïncidence et cela ressemble plus à un écho vers The Force Awakens et le personnage de Finn. Après tout, la sacro-sainte règle prétextant que
a fait long feu avec l'ex-Univers Étendu. Bon la scène est sympa mais ne sauve pas une lecture assez fade qui laisse vite la place au premier crossover Star Wars!
2.5/5

Darth Vader #12 : Book 2 Shadows and secrets (part 6) :
Keiron Gillen (s) / Salvador Larroca (d)
Épilogue là aussi de l'arc mais qui s'insinue bien mieux et moins mécaniquement que la série mère dans le crossover à venir. En fait, il s'agit simplement de l'arc suivant la série tellement les évènements s'enchainent de manière fluide. Avant cela, Gillen finit ses affaires en cours avec le Seigneur des Sith, ça bastonne sévère encore, nous voyons une très belle réunion de méchants du même bords, mais ne pouvant pas se saquer, toujours savoureux. La délicieuse Aphra reprends un peu des pages et de la présence et ajoutez à cela une révélation de dernière page qui promet que la tension entre Vader et ses rivaux biotechnologiques va bientôt leur péter à la g***** et on a encore un bien bon numéro, rythmé, efficace et bien plus fun et original que la série d'Aaron!
4/5

Kanan : The Last Padawan #8 : First blood (part 2) :
Greg Weisman (s) / Pepe Larraz(d)
Le temple Jedi subit une attaque dévastatrice et maîtres et padawans s'allient dans le chaos... ça pète.. mais hélas sur le papier, c'est pas trop ça. L'attaque sur le temple n'est pas très crédible. En temps de guerre, et vu leurs ennemis, la trop grande facilité avec laquelle le temple est frappé nuit au drame. Sans le voir venir, sans pouvoir même répliquer, Yoda et les plus grands maîtres se trouve à la merci d'un assaut bien en deçà de leurs pouvoirs. Certes, nous pouvons avancer l'arrogance des Jedi, le fait que leurs visions et pouvoirs soient obscurcis et mal dirigés.. mais ce qui marche pour Sidious marche moins là! Heureusement, cela permets à Weisman et surtout Larraz de donner de bien belles pages où le maître Depa Billaba sort de sa torpeur dépressive pour se lancer dans de belles démonstrations de Force et d'héroïsme. Hélas, l'enchainement vers la suite, le fait que Kanan devienne son padawan et la Guerre des Clones, est un peu trop rapide et au final, cet épisode sent l'excuse viteuf pour lier les deux personnages. Moyen mais toujours sympatoche à suivre!
2.5/5

Chewbacca #3 - 4
Gerry Duggan (s) / Phil Noto (d)
Rien à faire, on s'ennuie toujours dans cette série décidément petits bras et bien trop décomplexé. La sensation qu'il ne se passe pas grand chose et la rapidité avec laquelle nous fermons le comics n'aident pas le lecteur à s'immerger dans une galaxie lointaine. D'autant plus dans ce #4 où une gamine dont le père est totalement irresponsable et un wookie s'attaquent frontalement à l'Empire avec un plan particulièrement, mais particulièrement, irréfléchi et aberrant. Les personnages secondaires sont aux abonnés absents, le pitch ultra simpliste, la gamine co-héroïne commence à saouler et on a l'impression que même Chewie est complètement perdu dans cette galère.. au fait t'avais pas une mission à remplir à la base? Bref, encore un pour un dénouement souffrance et on arrête.
2/5 mais je suis gentil c'est Star Wars!

Vader Down #1
Jason Aaron & Kieron Gillen (s) / Mike Deodato (d)
Et voilà donc l'arrivée du premier cross Star Wars version Marvel, Disney, Abrams tout ça et pas moins que Mike Deodato aux dessins.
Suite aux recherches de Vader, le nom du héros de la résistance, pilote de génie et destructeur de l'Etoile de la Mort arrive à ses oreilles mécaniques et bien entendu, dans le dos de son maître, Vader veut mettre la main sur celui qu'il sait être son fils. Mais à vouloir la jouer (quasi) solo, on s'expose... et le piège se referme sur le Sith. Certes Skywalker et bien sur Vrogas Vas, mais 3 escadrons d'X-Wing et une compagnie de soldats rebelles aussi!
Vader Down donc, comme dans Vader abattu, tombé, mis à bas... bon, autant être honnête rarement crossover aura porté nom aussi peu adapté au vue de la branlée magistrale que le Seigneur Sith fout aux rebelles. Ce premier numéro est avant tout une démonstration de Force ultra violente de Darth Vader face à des rebelles qui ne s'attendait pas à cela. Pas de révélations, pas de grandes scènes qui marquera les esprits de ce nouvel univers Star Wars, mais uniquement un combat d'une intensité inouïe entre Vader et son TIE contre les escadres d'X-Wing. En cela, Deodato rends hommage au script en multipliant les explosions, les cases dessinées au cordeau, les personnages tendus jusqu'à la mort et les scènes de carnage stellaire. Martin aux couleurs abuse pour notre plus grand plaisir des palettes entre le jaune et le rouge sang et déchaine visuellement les Enfers en orbite de Vrogas Vas. Bref, rien d'osé encore une fois, rien d'extraordinaire, mais une mise en bouche ultra violente vers une suite qui ne peut qu'être apocalyptique. D'autant que la Rébellion via la princesse Leia, compte bien mettre le paquet!
3.5/5

Darth Vader #13 : Vader Down (part 2) :

Keiron Gillen (& Jason Aaron) (s) / Salvador Larroca (d)
Suite directe, Vader abattu mais toujours droit devant les rebelles. Si il faut reconnaitre que la démonstration de Force et le combat seul contre tous fonctionne plutôt bien, on sent déjà que l'histoire va manquer clairement d'enjeux. Peu de chance de voir un Luke mourir, un Vader capturé, un Solo amputé ou ce genre de chose... du coup, il faut avouer que la lecture perds vite en intensité et en intérêt. Il reste un crossover qui semble aller vers du grand spectacle, acceptant justement ce manque d'enjeu et le remplaçant par une bataille particulièrement intense. A retenir néanmoins que Gillen continue de bien faire le taff niveau personnage, Luke se cherchant toujours Jedi et trouvant un vieux temple, Leia et Han continuant de ne pas se comprendre, Aphra toujours tiraillée entre loyauté et fuite, et les deux droïdes meurtriers de masse qui ajoutent une saveur salutaire. Pinaise, c'est qu'il maîtrise bien son truc le Gillen. Larroca comme d'hab, fait le taff et le fait bien!
3.5/5 manque d'enjeu je vous dis

Star Wars #13 : Vader Down (part 3) :
Jason Aaron (& Kieron Gillen) (s) / Mike Deodato (d)
On reprends les même et on recommence. Le plot persiste a ne montrer que de l'action et uniquement de l'action. Certes Deodato ajoute forcément une touche agressive et violente qui dénote avec les lectures jusque là, apportant un peu de différence bienvenue, mais cela reste l'un dans l'autre assez peu passionnant. Franchement, heureusement que c'est Star Wars... Sinon, bah 'se passe pas grand chose, on semble hélas se diriger avec une égalité parfaite avec chacun qui rentre chez soi, ce qui serait le pire des scénarios (début = fin = histoire inutile). Attendons donc la suite, ici, ça se tire dessus, mais ça ne se tue pas, Vader est vachement fort.. bref.. rien de bien bien folichon, on surfe sur l'ambiance du premier one-shot sans rien y ajouter de plus.
2.5/5 ça va que les droïdes sont funs!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #537  
Vieux 15/02/2016, 20h46
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 261
Jorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic Man
On enchaine encore et encore avec les sollicitations du mois de DECEMBRE 2015 (même si le Star Wars #14 s'est fait virer au mois suivant)

Star Wars Annual #1
Kieron Gillen (s) / Angel Unzueta (d)
Ça se fait sur le reste des séries de la Marvel, pas de raison que Star Wars et Vader n'aient pas leur Annual. L'occasion de voir d'autres artistes sur des histoires dans la continuité mais en one-shot et un poil hors du fil rouge de l'ongoing. Bref, sur le principe, rien de rien de nouveau.
Pour celui-ci, on est à Coruscant avec un espion rebelle top niveau qui se voit confier une mission particulièrement difficile où il est quasi sûr de se faire griller la couverture; voir de se fair tuer! Cool de voir Coruscant déjà, la planète-ville-capitale étant plutôt discrète dans les comics SW Marvel. De même, cette histoire d'espionnage et de mission underground sur le fil du rasoir apporte un chtit vent frais dans le ton et les pitchs vu jusque là, plutôt une bonne chose. D'autant que Unzueta c'est plutôt joli, un faux air de Checchetto en plus vide néanmoins, on aurait aimé voir l'abondance et la folie des constructions de Coruscant.
On ajoute que le personnage principal, sans être transcendant car un poil trop cliché, reste efficace et nous avons au final une petite lecture sans prétention mais qui fait le taff, notamment par une révélation de fin de comics assez savoureuse qui pose Palpatine comme l'enc*** number one de la galaxie et de loin. On a même été piégé sans doute car c'est peut être ce dernier le vrai personnage principal du comics.
On peut regretter néanmoins le défaut inhérent au format : un récit trop court malgré le nombre de pages supérieur que sur le format ongoing, ce qui donne des raccourcis un peu par-ci par-là, une sensation de précipitation dans la lecture, les scènes s’enchainant plus ou moins bien, voir pas du tout. Au final, disons que dans un mag VF avec d'autres trucs et pour un prix modique.. c'est pas mal du tout.
3/5

Darth Vader Annual #1

Kieron Gillen (s) / Leinil Yu (d)
On prends les mêmes et on recommence... Gillen livre quasiment le même plot dans celui-ci, si ce n'est que Vader remplace Palpy et que nous voyons les évènements de son point de vue.
Le début est très bon. Déjà, nous sommes sur Shu-Torun, planète de la Bordure Moyenne, zone galactique à mi chemin du Noyau et des zones inconnues et souvent siège de gouvernements puissants, riches et trop loin de Coruscant pour être sous son contrôle. Rarement les zones autres que le Noyau et la Bordure Extérieure, propice à l'aventure, ont été exploitées avec efficacité. C'est enfin le cas ici avec une noblesse riche et puissante qui se dresse contre Vader et son impérialisme écrasant. Hélas, les 3/4 du comics se résume à Vader écrase tout avec son pouvoir. Certes le message est intéressant : il est invincible et représente un Empire rouleau compresseur qu'il faut avoie comme allié... mais Gillen utilise déjà cette image tous les mois dans son ongoing.
Du coup, cet annual ne s'impose pas et la conclusion peut être la même que le précédent : dans un mag VF, ça passe ^^ Sinon il reste assez anecdotique il faut avouer même si le "cadeau" est une vrai bonne idée dans le genre "gaffe à ta gueule"!.
Yu, on aime ou pas, moi je kiffe voir ces artistes faire du Star Wars par principe. Ici, il est plutôt bon, impressionnant même sur certaines pages d'architecture et son Vader est bien puissant!
3.5/5.. Vader qui défonce tout, ça reste cool.. même si on a déjà vu ça dans les one-shots chez DHC


Darth Vader #14 : Vader Down (part 4) :

Keiron Gillen (& Jason Aaron) (s) / Salvador Larroca (d)
Suite du cross Vader Down qui manque un peu d'enjeu et se résume à des scènes de baston, jolies, mais sans grand intérêt. Heureusement, l'arrivée d'un autre "camp" dans la bataille apporte enfin un peu d'incertitudes et d'excitation à ce beau bordel. Certes il n'arrive qu'à la fin, certes... c'était sans doute prévisible, mais c'est bien amené!
Entre temps, ça meuble plus qu'autre chose même si il y a 2-3 choses qui sauvent le tout : le face à face Vader / Leia est tendu comme une arbalète, les droïdes bouchers d'Aphra sont toujours aussi fun et l'arrivée également d'un allié de cette dernière donne une sensation savoureuse de beau foutoir avec quasiment tous les personnages majeurs vu depuis plus d'un an. Du coup, le cross prends vraiment la dimension qui est celle d'un crossover évènement : un paquet de personnages, des storylines qui se croisent, qui s’arrêtent, qui commencent et au final... et bien la sensation que ce Vader Down peut être plus important que ce qu'il semble être. Du coup, on attends la fin avec plus d'impatience qu'au début du numéro, cool non?
3/5

Kanan : The Last Padawan #9 : First blood (part 3) :
Greg Weisman (s) / Pepe Larraz(d)
Kanan, la série sympatoche sans être énormOus continue avec déjà la 3ème partie de First Blood qui commencait quand même poussivement. Heureusement, Weisman passe la seconde avec une entrée fracassante de la Guerre des Clones dans le comics. On aurait pu penser que le baptême de feu de Kanan allait se faire progressivement, mais ce n'est pas le cas. Quelques pages après leur départ de leur camp de base, clones et Jedi doivent défendre chèrement leur peau. Mine de rien, Weisman s'est construit un chtit univers à lui assez solide. Nous revoyons un personnage déjà croisé dans la série précédente (c'était le cas déjà avec un autre dans le #8), il l'inclue dans la nouvelle continuité, ajoute une paire de référence importante et voilà globalement un bon boulot d'intégration et d'écriture sur la longueur, il faut le reconnaitre.
D'autant plus que ça blaste bien ici, l’auteur multiple les scènes de guerre entre M.A.S.H. d'Altman pour le côté camaraderie de guerre et Full Metal Jacket pour les horreurs et la violence constante. C'est péchu, c'est toujours zolie, et la dernière page promet de faire monter le ton de plusieurs crans, autant que le personnage a de bras ^^
3.5/5 sans prise de tête


Chewbacca #5
Gerry Duggan (s) / Phil Noto (d)
C'est vilain ce que je vais dire mais..enfin... c'est enfin fini. Hélas, Duggan ne parvient pas avec cet ultime numéro à passionner pour son récit, le gardant dans une espèce de mélasse difficile à avaler tellement elle semble inconsistance. La faute peut être aux autres produits Star Wars, bien plus solides. Cela dit, beaucoup trop d'approximations, de facilités et de moments out of characters ou out of situations émaillent ce Chewie #5.
Entre un capitaine de croiseur impérial qui croit quasi bêtement une gamine, son absence totale de réaction globale sur une affaire qui a du coûter énormément à l'Empire, une échappée wtf en Tie Bomber dans un hangar de croiseur avec pas un soldat... et cette gamine devenant quasi insupportable à maîtriser autant une situation qu'elle ne peut pas en toute logique maîtrise (on respire).. ben ça fait beaucoup. Enfin donc, Chewie peut se barrer, en laissant la planète dans une situation inédite (l'Empire se retire simplement car on a été vilain avec lui ) pour rejoindre sa mission... mais... bon d'accords, c'est un beau geste qu'il semble faire, rejoignant sa planète pour assister à des funérailles.. mais quel rapport avec le reste? que faisait il autour d'Andelm IV? comment cet artefact est il entré en sa possession?
Au final, on s'en fout un peu mais noyé dans l'approximation du reste du récit, même cette fin pourtant bourrée de bonne intention ne fonctionne pas. Dommage dommage!
2/5
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #538  
Vieux 08/03/2016, 21h09
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 261
Jorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic ManJorus C'Baoth péte des culs comme Plastic Man
De retour avec les sollicitations du mois de JANVIER 2016 et Bonne année tiens.

Star Wars #14 : Vader Down (part 5)
Jason Aaron (& Kieron Gillen) (s) / Mike Deodato (d)
Suite du 1er cross SW Marvel qui partait moyen blockbuster sous amphet' sans trop d'enjeu mais qui s'excitait enfin dans le numéro précédent avec un autre acteur venu foutre le b@£del!
Et ça continue dans ce sens, ça pétait avant entre Vader et les rebelles, maintenant ça pète entre Vader, les rebelles et le nouveau venu, rival de Vader.. qui a amené l'Empire avec lui! On poursuit sur un rythme d'enfer, et si ça renouvelle rien, ça débarrasse comme dirait l'autre. Vader Down assume donc complétement son statut de cross "à la Marvel", de la baston, peu de subtilité et quelques trucs à se mettre sous la dent pour changer un poil le statut quo. Quelques bonnes idées néanmoins, un temple qui intrigue Luke, ce dernier devenant l'enjeu number one et étant protégé par.. l'ennemi..et une fin très cliffhanger où l'intégralité des héros sont dans une mouise noire. Mention plus à un combat de sabre laser très violent sous la palette de Deodato et à une princesse qui n'a peur de rien! Dommage au final que cette histoire persiste dans son approche ultra bourrine là où un "La bon, la brute et le truand" courant après Luke aurait été plus riche.
2.5/5

Darth Vader #15 : Vader Down (part 6) :

Keiron Gillen (& Jason Aaron) (s) / Salvador Larroca (d)
Fin de Vader Down, à la hauteur de ce que l'on a lu jusque là. Pas de génie supplémentaire, pas de surprises majeures ou de retournements de situation surprenant. Sans en dire plus, cela ressemble toujours aux derniers gros cross Marvel, une explosion gigantesque mais des retombées certes parfois intéressantes mais minimes. Bon, nous pouvons sans doute excuser la paire Aaron / Gillen, difficile d'innover et de surprendre lors de cette période de SW (tuer Solo et expliquer que celui qui meurt dans le VII était un clone paraît difficile à mettre en place par exemple ^^).
Il en reste une histoire globalement satisfaisante si on ne s’attend pas a du révolutionnaire. Violent, sans concession, brutal, l'affrontement entre Vader et les rebelles aura laisser des marques mais difficiles d'imaginer des conséquences réelles et sur la longueur. Il reste une bonne idée autour du perso d'Aphra qui continue de s'implanter dans le microcosme des perso importants, les dessins de Larroca toujours sur un nuage et donc, un bon moment de lecture, honnête, sérieux mais qui aura du mal à s'imposer comme un grand grand moment de comics. A moins que Aaron et Gillen en garde sous la pédale en terme de conséquences.
3/5

Kanan : The Last Padawan #9 : First blood (part 3) :
Greg Weisman (s) / Pepe Larraz(d)
La bonne petite surprise Kanan continue son petit bonhomme de chemin même si il faut avouer que ce #10 ressemble au #9 dans sa construction. En pleine guerre des clones, le contingent de Kanan se déplace de Kaller à Mygeeto, planète canon et connue du fan pour y voir la mort du maître Ki-Adi Mundi lors de l'ordre 66. On n'en est pas là, mais pas loin! Si le #9 avait une petite saveur de cool attitude dans cette guerre (relation fraternelle et puissante entre soldats, moments épiques et glorieux), ici c'est le contraire. Acculés, attaqués de toute part, c'est la mort qui semble attendre les Jedi, surtout au vu de leur adversaire principal qui se révèle enfin (même si on l'avait déjà deviné depuis un moment ^^).
Bref, Weisman continue de dérouler avec sérieux son histoire, alternant entre présent (série Rebels) et passé (guerre des clones) et offre un divertissement certain, superbement mis en image par Larraz même si on semble deviner quelques cases moins habiles ou fignolées que d'habitude. Ajouté à cela le suspense qui monte graduellement sur la finalité de cet affrontement titanesque et voilà un bon chtit comics, à réserver néanmoins au fan ou au watcher de la série tv.
3/5

Obi-Wan & Anakin #1
Charles Soule (s) / Marco Checchetto (d)
Nouvelle mini série autour du maître et de son padawan entre Episode I et II. Contrairement au titre, Soule ne semble pas mettre, de suite en tout cas, la relation Obi/Ani en avant mais bien une mission.. très intrigante d'ailleurs. Le lecteur est vite happé par cette planète hors du temps, perdue dans la Bordure Extérieure et où les Jedi semblent bien loin de chez eux... et pourtant il semblerait que cela soit l'un des leurs qui ai fait parvenir un vieil appel à l'aide. Intriguant donc d'entrée de jeu, surtout que sans nous laisser souffler, Soule enchaine avec révélation puissante sur Anakin (là pour le coup, on tient presque l'un des premiers moments super original vis à vis de l'univers Legends!!), un flashback instructif, une scène d'action dantesque et une rencontre toute aussi intrigante. Pas de répit donc, et le tout porté par les magnifiques planches de Checchetto qui a très peu de rivaux lorsqu'il faut mettre sur papier le chaos total! Bref, bien prometteur tout ça...
4/5

Star Wars #15 : From the journal of old Ben Kenobi
Jason Aaron (s) : Mike Mayhew (d)
Fill in de la série mère qui reprends le journal de Ben Kenobi, découvert par Luke et dont il se sert pour essayer de trouver sa place de Jedi.
Avouons que l'idée est assez géniale, utiliser ce subterfuge pour faire passer tranquillement un petit fill in fonctionne ainsi très bien, surtout avec une telle qualité. Mike Mayhew aux dessins déjà, c'est somptueux. Le dessineux m'avait déjà ébloui sur la fameuse série The Star Wars avec un très limpide, précis, réaliste et un sens du cadrage et de la rythmique intéressant.. avant de me refroidir sur la fin de la série avec des approximations horribles! Le monsieur ne tient peut être pas trop la longueur car ici, c'est du tout bon. Les visages magnifiques, le simple décor de Tatooine ne fait pas vide et beaucoup d’émotion se dégage de ses planches, même si nous pouvons regretter un peu d'immobilisme.
Sur le fond, tout comme le premier opus, c'est toujours intéressant. Nous suivons donc Kenobi, ange gardien du jeune Luke qui ressemble déjà de plus en plus à son père. L'affrontement avec Owen Lars éclate vite et, si le comics n'est pas flamboyant, il comble avec efficacité cette période étrangement très peu connue de la jeunesse de Luke en y apportant beaucoup de matière. Si tous les fill in pouvaient être aussi intelligent, on ne saurait même pas qu'ils existent!
3.5/5
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #539  
Vieux 08/03/2016, 21h31
Avatar de Yaneck
Yaneck Yaneck est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: septembre 2009
Localisation: Cesson-Sévigné
Messages: 6 322
Yaneck vend des journaux à Matt MurdockYaneck vend des journaux à Matt MurdockYaneck vend des journaux à Matt MurdockYaneck vend des journaux à Matt MurdockYaneck vend des journaux à Matt MurdockYaneck vend des journaux à Matt MurdockYaneck vend des journaux à Matt MurdockYaneck vend des journaux à Matt MurdockYaneck vend des journaux à Matt MurdockYaneck vend des journaux à Matt MurdockYaneck vend des journaux à Matt Murdock
Punaise, comment tu donnes envie de lire Obi-Wan et Anakin... ^^
Miam miam!
Réponse avec citation
  #540  
Vieux 08/03/2016, 22h27
Avatar de He's dead, Jim
He's dead, Jim He's dead, Jim est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: juin 2004
Messages: 21 435
He's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed RichardsHe's dead, Jim fait la courte échelle à Reed Richards
Par curiosité, quelle est cette révélation ?
Réponse avec citation
Réponse

Tags
star wars

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 04h27.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !