Précédent   Buzz Comics, le forum comics du monde d'après. > > Manga & Franco-belge

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 04/02/2015, 00h16
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 922
Man-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green Lantern
Manga Janvier 2015 : les nouveaux anime au Japon


L'anime de l'hiver!




En italique, les saisons de l'automne qui continuent cet hiver.


Catégorie “excellent”

1/ Durarara x2 shou 18/20
2/ Kiseijuu: Sei no Kakuritsu 18/20
3/ Jojo’s bizarre adventure – stardust crusaders : Egypt arc 18/20
4/ Shigatsu wa Kimi no Uso 17/20

Catégorie “très bon”

5/ Junketsu no Maria 16/20
6/ Log horizon II 16/20
7/ Shirobako 16/20
8/ Aldnoah zero 2 16/20
9/ Yoru no yatterman 16/20
10/ Death parade16/20
11/ Sanzoku no susume Ronja 16/20

Catégorie “bon”

12/ Kantai collection/ KanColle 14/20
13/ The Idolm@ster Cinderella girls 14/20
14/ Rolling girls 14/20
15/ Tokyo ghoul 2 14/20
16/ Koufuku grafitti 14/20
17/ Marvel disk wars : the avengers 14/20
18/ Saenai Heroine no Sodatekata alias Saekano 14/20
19/ Assassination classroom 14/20

Catégorie “sympa”

20/Yuri kuma arashi 13/20
21/Military! 12/20

Catégorie “moyen”

Rien

Catégorie “mauvais”

Rien



Catégorie “excellent”


1/ Durarara !! x2 shou

Episodes vus : 4/ ?



5 ans qu’on attendait la suite d’une des meilleures séries animées japonaises de ces dernières années !
ça a été interminable !!!

Pour ceux qui n’ont pas encore vu la saison 1, ni le génial Baccano !, foncez rattraper vitre retard, canaillous.
Je vais tâcher de pas vous spoiler cette série à la narration assez unique.
Dans le quartier d’Ikebukuro, à Tokyo, les destins se croisent et s’entrecroisent, pour le meilleur et pour le pire. Les gangs des couleurs font la loi et le mystérieux groupe des dollars commence à faire parler de lui.
Un mystérieux motard inarrêtable parcourt ses rues, un maître chanteur agile fomente des complots pour le malheur des gens et pour tromper son ennui, un usurier ultra violent à la force herculéenne fait régner sa justice caractérielle, des Russes tentent de vendre leurs sushis garantis sans viande humaine et une tueuse armée d’une épée fait des ravages dans la ville…
Ça c’était pour la saison 1.

Dans la saison 2, masse de nouveaux persos font leurs apparition, gravitant ou non autour de ces êtres surnaturels et des dizaines de personnages hauts en couleur et plus ou moins normaux qui les entourent, comme la bande à la camionnette, les gangs de couleur, un célèbre acteur pour midinettes, un tueur russe, un trio de lycéens presque normaux et deux jumelles aux tempéraments diamétralement opposés.
Tout va plus ou moins bien mais un tueur en série déguisé en divers monstres de cinéma fait régner la terreur et quelqu’un a mis à prix la tête d’un véloce spécimen d’Ikebukuro…


Démarrage en fanfare pour cette saison 2 ! Dès le premier épisode, on est conquis et on remonte le temps pour retrouver nos émotions lors de la découverte de ce merveilleux anime, l’un des rares qui m’aient totalement conquis et que je considère comme parfaits. La saison 2 sera elle aussi bonne ? C’est bien parti pour !

Le vrai titre de la série : La vie à Ikebukuro vaut bien le New York de Marvel
Si vous aimez : la saison 1, Baccano !, les anime à la narration superbe, Bakemonogatari, j’en passe et des meilleurs.
Note, pour l’instant : 18/20

Taux de moe : 20% Un style plutôt réaliste mais on trouve du moe, comme pour les sœurs d’Izaya par exemple.
Taux de harem : 0% Réaliste, on a dit !


2/ Kiseijuu: Sei no Kakuritsu (= “Parasite : la maxime”)

Episodes vus : 16/24



Cette bande-son, mes aïeux !!! Electro, piano, émouvante, flippante…La perfection !
Cet anime d’horreur est une adaptation sans fautes et passionnante sur la symbiose, l’Homme, l’animal, la vie en société et la survie.

C’est pas tous les jours qu’on a la chance de voir une adaptation pareille !!!
Foncez !!!

Le vrai titre de la série : Parasite 2014
Si vous aimez : l’injustement méconnu manga d’origine, les anime d’horreur intelligents, les belles réalisations, les relations symbiotiques
Note, pour l’instant : 18/20

Taux de moe : 0% Anime au style plutôt réaliste. L’adaptation a embelli certains personnages mais c’est tout.
Taux de harem : 0% Non, du tout.


3/ Jojo’s bizarre adventure – stardust crusaders : Egypt arc

Episodes vus : 4/ ?



Après avoir enfin émergé en Egypte, la bande à Jojo part à la recherche du diabolique Dio.
Mais celui-ci est à 800 km d’eux et est protégé par neuf champions, hommes et femmes qu’il a personnellement choisis.
Parviendront ils à lui avant qu’Holly ne meurt ?
Polnareff mourra il asphyxié par Iggy ?
Quel est le secret du stand de Dio ?

Cette saison 2 reprend la série là où nous l’avions arrêtée, avec la même numérotation, ce qui est suffisamment rare pour être souligné.
Le nouvel opening est toujours aussi beau mais l’ending avec sa musique d’ascenseur fait vraiment pitié.

On va se régaler cette saison encore. Vivement qu’ils adaptent les autres arcs avec les autres Jojo !

Le vrai titre de la série : Macho men in Egypt
Si vous aimez : les deux premières saisons, Jojo’s bizarre adventure, Hokuto no Ken, Sakikage ! Otokojuku et les anime nekketsu réalistes mais musculeux en général.
Note, pour l’instant : 18/20

Taux de moe : 0% Oui, mais non.
Taux de harem : 0% Ou pas.


4/ Shigatsu wa Kimi no Uso (“Ton mensonge d’avril”)

Episodes vus : 15/22



Kousei commence à reprendre en mains son destin tandis que Kaori arrive au bout de ses limites.Tsubaki commence à comprendre qu’elle va perdre Kousei et Ryouta semble toujours aussi inconscient de ce qui se passe autour de lui. N’est ce qu’une façade ?

Cet anime dévolu au monde de la musique classique alterne les épisodes très prenants de concert, bénéficiant souvent de la meilleure animation de la série et d’une bande-son magnifique avec des épisodes plus tranche de vie à la tragi comiques très réussis.
La nature même de cette série (la lutte contre la dépression et ce qui empêche d’avancer, dont la maladie) fait qu’elle est parfois lente mais elle est toujours très émouvante, notamment grâce à sa superbe bande-son, musiques non classiques non comprises.

Toujours une excellente série, au rythme parfois un peu lent mais maîtrisé.

Le vrai titre de la série : La nouvelle merveille d’A1 pictures
Si vous aimez : A 1 pictures, Anohana, Nodame cantabile
Note, pour l’instant : 17/20

Taux de moe : 20% Personnages mignons et beaux. Style réaliste.
Taux de harem : 40% Triangle amoureux. Plusieurs, en fait.


Catégorie “très bon”

5/ Junketsu no Maria (« Maria, la sorcière vierge »)

Episodes vus : 4/ ?



Au bas moyen-âge, en France, Maria est une sorcière qui aide tous ceux qui font appel à elle. Elle reconstitue sa magie avec l’aide de succubes et d’incubes, en fait des chouettes transformées en humanoïdes pour collecter certaines énergies…
Maria est amoureuse d’un jeune page qui vient souvent lui rendre visite pour son seigneur mais doit partir bientôt bouter l’Anglois hors de France. Or, Maria a pour particularité de haÎr les conflits et de s’immiscer dans les grandes batailles pour en interrompre le cours à l’aide de monstres invoqués comme des dragons ou des vouivres (sis si, ce monstre typiquement français) .
Ceci n’arrange ni les mercenaires qui gagnent leur vie dans ces conflits, ni l’Eglise à qui elle « vole des fidèles », ni les anges du ciel qui considèrent qu’elle perturbe l’ordre des choses voulu par Dieu. L’archance St Michel est envoyé pour la priver de ses pouvoirs…

Série magnifique du studio Production I.G, cet anime se caractérise par son ambiance moyen-âgeuse réaliste et son animation impeccable.
Elle jouit aussi d’un humour gaulois et dynamique très réussi et de personnages hauts en couleurs et très attachants. N’en jetez plus !
Voilà une des meilleures surprises de la saison !

Le vrai titre de la série : Spice and wolf 2015
Si vous aimez : Production I.G, Spice and wolf, les anime bien documentés historiquement, le bas moyen-âge.
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 40% Une série très moe et souvent sexy, avec des allusions scabreuses mais toujours humoristiques.
Taux de harem : 0% Justement, non.


6/ Log Horizon II

Episodes vus : 17/25



La série avance à pas feutrés, un peu trop feutrés d’ailleurs. Certains épisodes sont juste épiques tandis que d’autres, très tranche de vie, semblent peu nécessaires à l’intrigue. La série continue à être plus décompressée dans cette saison que dans la première, ce qui gâche un peu le plaisir du spectateur.
L’introduction de nouveaux personnages et la perspective d’un conflit d’ampleur et d’une saison 3 très probable vu la tournure des évènements sont alléchants.

Mention spéciale à l’épisode dédié au nouveau tea party !


Le vrai titre de la série : Mieux que Sword art online !!!
Si vous aimez : La saison 1, Sword art online, les MMORPG, les scénarios ambitieux.
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 30% Quelques persos féminins sont moe, notamment l’assassin.
Taux de harem : 30% Le triangle amoureux tient toujours dans cette saison.


7/Shirobako

Episodes vus : 16/ 24



La série se bonifie avec le temps, à mesure qu’on s’attache aux personnages, très humains et ayant plus d’une dimension.

Si vous aimez le tranche de vie, si vous aimez l’animation japonaise, si le réalisme ne vous fait pas peur, matez Shirobako, qui raconte les coulisses de la fabrication d’un anime !

Le vrai titre de la série : Animation runner Kuromi 2014
Si vous aimez : Animation Runner Kuromi, Koe de oshigoto
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 20% La série utilise les codes des héroïnes moe mais reste sage et réaliste.
Taux de harem : 0% Point le propos.


8/Aldnoah zero 2

Episodes vus : 4/ ?



Ne matez pas l’opening de cette saison 2 avant d’avoir vu le premier épisode sous peine de vous faire spoiler méchamment !
En effet, le final de la saison 1 était magistral et riche en suspens et ce serait dommage de trop parler de cette série narrant l’affrontement entre les martiens, en fait des terriens exilés de longue date et ayant maitrisé une mystérieuse technologie qui leur donne un avantage matériel non négligeable et les terriens, plus nombreux mais moins bien équipés, bénéficiant cependant de l’aide d’un stratège génial.

La série est riche en coups de théâtres, en personnages torturés psychologiquement (et physiquement) et en combats de méchas plutôt réalistes, dans le style d’un gundam.

Une série à voir pour les amateurs de gros robots et du machiavélique Urobuchi Gen

Le vrai titre de la série : Code Geass 2015
Si vous aimez : la première saison, les anime de robots réalistes, Urobuchi Gen, les duels de génie, Code Geass.
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 10% Pas des masses
Taux de harem : 0% Niet.

9/Yoru no Yatterman (“Yatterman de nuit”)

Episodes vus : 4/ 12



Dans la rubrique « bonnes surprises », cette série réalisée pour les 40 ans de la diffusion au Japon de la série Time bokan, se pose là !

Nous y suivons les descendants des ennemis de Yatterman 1 et 2, le gang de voleurs de Doronjo.
A l’issue de la victoire des justiciers, ils ont été exilés loin des Hommes. Bien des années après, leurs descendants vivent paisiblement loin du royaume de Yatterman.
Un jour, la jeune Leopard décide d’aller quérir leur aide pour soigner sa mère malade, accompagnée de ses deux acolytes, les descendants de l’ingénieux Boyacky et de l’hercule Tonzura. Las, ils ont repoussés par les justiciers et rejetés loin du royaume, la mère de Leopard mourant par manque de soins.

Bien décidée à prendre sa revanche sur les Yatterman, Leopard décide de reprendre l’identité de son illustre aïeule et de pénétrer coûte que coûte sur la mystérieuse île afin de donner à Yatterman « une bonne pichenette sur le front ». Le trio se met en route et découvre un décor post apocalyptique et une dictature impitoyable…Que se passe il au royaume de Yatterman ?


Il paraissait presque impossible de conserver le thème naïf des séries d’origine des justiciers et de l’adapter sur le thème dramatique que notre époque aime mais le pari est amplement réussi pour l’instant.
L’aspect dramatique est parfaitement mené et omniprésent et toujours compensé par des gags simples mais efficaces qui détendent une atmosphère pesante. Les troupes de la dictature sont ainsi à la fois inquiétantes et bouffonnes !

Les méchas de la semaine sont toujours bien là et le scénario me semble suffisamment universel pour parler à tous les publics, ce qui est un plus. Pourvou qué ça doure…

Le vrai titre de la série : Hokuto no Yatterman
Si vous aimez : Time bokan, Yatterman, Sekai seifuku bouryaku no zvezda, les ambiances de fin du monde, les anime tous publics.
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 20% L’héroïne, surtout mais le moe est assez limité dans ce monde sombre et plutôt réaliste.
Taux de harem : 0% Queud.


10/ Death parade

Episodes vus : 4/ 12



Spin off de l’épisode unique realise dans le cadre du projet young animator training 2012 sous le titre de Death billiards, Death parade a pour but d’enrichir l’univers très mysterieux de celui-ci.

Doté d’un des meilleurs openings de la saison, Death parade met à chaque fois face à face deux individus plus ou moins étroitement liés qui ont perdu la mémoire et doivent jouer à un jeu différent par épisode, dont l’enjeu est leur vie, sous le regard impassible d’un mystérieux barman et de son acolyte.

Qui sont ils ? Où se trouve ce bar ? Que veulent ils ? Vous saurez tout ça en regardant cette très bonne série d’horreur psychologique qui promet beaucoup.
Saura elle égaler son illustre prédécesseur dans le concept, Jigoku shoujo ?

Le vrai titre de la série : Jigoku shoujo 2015
Si vous aimez : Death billiards, Jigoku shoujo, Higurashi no naku koro ni, les séries aux règles brumeuses mais inflexibles.
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 10% Quelques persos moe malgré un style réaliste dans l’ensemble. Zéro sexy.
Taux de harem : 0% Pas le propos.

11/ Sanzoku no susume Ronja (« Ronya, fille de brigand »)

Episodes vus : 17/25



Cette série est une excellente surprise de bout en bout et continue de s’adresser avec bonheur à un large public, l’intrigue étant simple mais réussie et tournant autour des rapports entre individus, notamment entre parents et enfants, le tout dans une ambiance très agréable (somptueux décors de nature) qui évoque parfois les BD d’Astérix.

Une belle réussite qui mérite la découverte, si ce n’est déjà fait.

Le vrai titre de la série : Miyazaki Goro est bien le fils de son père
Si vous aimez : le studio Ghibli, les adaptations de classiques norvégiens, les magnifiques décors, les bons DA pour enfants.
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 20% Un univers mignon mais parfois inquiétant.
Taux de harem : 0% Niet.


Catégorie “bon”

12/ Kantai collection/ KanColle (« La collection de la flotte combinée »)

Episodes vus : 4/ ?



Le monde de Kancolle n’a pas connu la Seconde guerre Mondiale ni même l’Histoire telle qu’on la connaît. L’humanité s’est vue refuser l’accès à la mer par la flotte des profondeurs, composée de filles super flippantes et armées de batteries de navire, de torpilles mais aussi d’étranges créatures noires toutes en dent semblent vivre en symbiose avec elles (Venom n’est pas loin).

Face à cela, la flotte combinée japonaise se dresse au Japon, composée de filles incarnant l’esprit de célèbres cuirassés et navires militaires de tout ordre issu de la défunte flotte de l’amiral Yamamoto…

Clairement, si vous venez pour le scénario, vous allez être déçu, tant ce que je décris ici est composé de bribes que j’ai pu glaner sur le net.
La série est surtout un prétexte à des affrontements navals en 3D bien foutus et à du moe en pagaille et à du tranche de vie sympathique, parfois émouvant (l’épisode 3) et parfois drôle ( l’épisode 4).
La série est légère et amusante, ne prétendant à rien d’autre mais le faisant bien.
Mention spéciale à ces deux cintrées de Shimakaze et Kongou, apparaissant toutes deux dans le très réussi épisode 4.

Le vrai titre de la série : Ma flotte ne peut pas être aussi moe ?
Si vous aimez : le jeu d’origine, Touhou, la marine japonaise de la Seconde guerre Mondiale, les batailles navales.
Note, pour l’instant:14/20

Taux de moe : 40% Des filles super moe partout. Le côté sexy est peu présent.
Taux de harem : 20% Pas mal d’allusions yuri.

13/ /The Idolm@ster Cinderella girls

Episodes vus : 4/ ?



La série se passe un peu après que les filles de The Idolm@ster (2011) soient devenus des idoles à succès. Dans un boîte de prod concurrente, un producteur très taciturne monte le projet Cinderella (Cendrillon) et forme un groupe très hétérogène d’une vingtaine de nouvelles recrues. Ça va de l’hikkikomori feignasse à la chuunibyou habillée en gothic lolita en passant par la fleuriste taciturne et observatrice.

Nous suivons leurs premiers pas dans ce milieu peint dans les mêmes couleurs idylliques que son illustre prédécesseur, série adaptée d’un jeu à l’immense succès au Japon, tout comme cet anime.
Cette série tranche de vie est pleine de dynamisme et de personnages attachants et réussis à défaut d’être d’une originalité renversante. Sans problèmes majeurs, à l’inverse du très réaliste Wake up girls !, cet anime détend et amuse, notamment grâce à la variété de ses persos. Il y’en a forcément une qui vous parlera.

Le vrai titre de la série : La vie rêvée des idoles 2
Si vous aimez : The Idolm@ster premier du nom, les anime d’idols qui idéalisent leur univers, Wake up girls !
Note, pour l’instant:14/20

Taux de moe : 30% Des héroïnes moe en veux tu en voilà !
Taux de harem : 0% Que dalle.

14/ Rolling girls

Episodes vus : 4/ ?



Dans un futur indéterminé, après une guerre civile, le Japon est divisé en fiefs régis par des clans, chacun faisant appel à des humains à super pouvoirs pour régler leurs différents lors de duels qui envoient voler au loin les gens normaux.

L’un de ces clans, Saitama, envoie 4 filles normales jouer les médiatrices à travers les préfectures.

Voilà une série très sympathique, à la réalisation aux couleurs pastel que ne renierait ni Shaft ni le Gainax de Guren Lagann. Attention, cependant, car c’est une série tranche de vie, sous ses aspects dynamiques et aventureux , le rythme en étant assez lent.
Je dirais que Rolling girls est une curiosité de la même eau qu’un Kyousou giga ou un Sasami~san@gambaranai. Autant dire que ça ne plaira pas à tout le monde, car c’est assez lent et bizarre.


Le vrai titre de la série : Coursières itinérantes et funky
Si vous aimez : les tranche de vie un peu hors normes, les réalisations plutôt originales, Shaft.
Note, pour l’instant:14/20

Taux de moe : 30% Du moe en veux tu en voilà mais rien de sexy.
Taux de harem : 0% Niet, Tovarich.

15/ / Tokyo ghoul 2

Episodes vus : 4/ 12



Suite directe de la saison 1 diffusée à l’été 2014, Tokyo Ghoul 2 nous présente le monde vu à travers les yeux de son héros, métamorphosé par les évènements qui ont clos la première partie. Ce n’est plus le jeune homme timide des débuts, mais une étrange créature qui cherche à trouver sa place et à créer un lien tangible entre les humains et les goules, tout en assumant sa dualité de nature (il est à la fois humain et goule).

Tournant le dos à ses protecteurs bienveillants et notamment à la rebelle Touka, il intègre les rangs de la violente organisation goule qui tente de subjuguer les humains (qui rappelle le sabbat de Vampire la mascarade), stupéfiant ses anciens alliés.
Pendant ce temps, la police anti goules recrute en masse et planifie l’extermination massive de ces dangereux ennemis, considérés non comme une autre humanité mais comme des monstres sans conscience…

Cette saison 2 est pour l’instant plus intéressante que la première, reprenant avec talent le manga d’origine (que je lis) et en nous offrant de somptueuses adaptations animées des combats qu’on y trouve. La bande son est également spectaculaire.

Là où le bât blesse, c’est que l’anime passe à l’as les explications plus contemplatives sur ce monde en guerre, sur la nature des goules et les différences entre leurs pouvoirs, la perception qu’en ont les humains… Le réalisateur de l’anime a fait le choix délibéré de l’action au détriment de la réflexion et de l’ambiance. Le rythme est meilleur dans cette saison que dans la première, dont certains épisodes étaient vraiment ennuyeux tandis que d’autres étaient très marquants (le très dérangeant épisode de torture).

Je ne vois pas cette série nous époustoufler par son final, par contre. Ce sera une série vite oubliée dans quelques années, notamment car elle est trop axée sur des combats somme toute classiques et omniprésents.

Le vrai titre de la série : Goules du Sabbat
Si vous aimez : les anime d’action, Vampire la mascarade, les adaptations de mangas qui mettent l’accent sur l’action.
Note, pour l’instant:14/20

Taux de moe : 10% Vraiment ultra léger. C’est un anime plutôt réaliste de design.
Taux de harem : 0% Franchement, non.


16/ / Koufuku graffiti (“graffiti d’une cuisine joyeuse”)

Episodes vus : 4/ ?



Notre protagoniste trouve que sa cuisine n’a plus le même goût depuis que sa grand-mère, avec qui elle vivait, est décédée et qu’elle vit loin de ses parents.
Un jour, elle reçoit la visite d’une cousine éloignée venue de loin que ses parents ont autorisé à suivre les mêmes cours des beaux arts qu’elle à hauteur de seulement une journée par semaine. De fil en aiguille, elle est amenée à l’héberger et découvre que ses talents culinaires reviennent dès lors qu’elle lui fait à manger.
C’est parti pour des épisodes qui racontent à chaque fois une de leurs retrouvailles et la boustifaille gargantuesque qu’elles dévorent, des étoiles dans les yeux.

Série bien représentative de la passion de la télé japonaise pour la nourriture, Koufuku graffiti est un festival de papilles en effervescence et de personnages qui se régalent.
C’est du tranche de vie culinaire agréable, la réalisation du divin studio Shaft (Bakemonogatari, Sayonara zetsubo sensei ) rendant particulièrement bien l’aspect appétissant des plats présentés.
Bien sûr, on est pas à l’abri des descriptions laudatives délirantes qui régalent le public nippon !
Une série légère et reposante.

Le vrai titre de la série : Mister Ajikko (Le petit chef) 2015
Si vous aimez : Shaft, la bouffe, les orgasmes culinaires, les anime tranche de vie
Note, pour l’instant:14/20

Taux de moe : 40% Des héroïnes moe en diable qui frôlent l’orgasme culinaire à chaque fois qu’elles mangent un truc bon.
Taux de harem : 20% SI vous voulez y voir des allusions yuri, c’est possible.

17/ Marvel disk wars : the avengers

Episodes vus : 41/ ?



Après avoir affronté les sbires de Loki et du red skull, les vengeurs et leurs jeunes alliés voient le fourbe asgardien revenir après son exil et fomenter à nouveau la perte de son frère.

La série reste toujours aussi agréable pour un anime pour enfants fans de Digimon. Il est toujours aussi amusant de voir des personnages comme Requin tigre ou Ultron retapés pour un public éloigné dans le temps et l’espace.
Je me demande bien si nous n’approchons pas tout de même de la fin de cette série qui semble avoir connu un joli succès.

Le vrai titre de la série : Marvel digimons
Si vous aimez : les mélanges étranges, les super-héros marvel, les shonen d’action pur jus, Digimon.
Note, pour l’instant:14/20

Taux de moe : 0% Non.
Taux de harem : 0% Pas le propos.

18/ Saenai Heroine no Sodatekata alias Saekano (“Comment éduquer une petite amie ennuyeuse”)

Episodes vus : Special +3/ 11



Notre héros est un beau gosse totalement otaku d’anime, de mangas, de light novels et de figurines PVC qui ne vit que pour ses passions et fait de petits boulots en sus du lycée afin de se procurer l’argent pour ses passions. En ce début d’année, il décide de réaliser le visual novel ultime avec l’aide de deux filles au caractère difficile qui lui courent après et mènent en secret une double vie. Son amie d’enfance, élève modèle et admirée est également une dessinatrice de dojins scabreux et renommés à travers le Japon.
Sa sempai écrit des light novels à énorme succès. Un jour, alors qu’il cherche l’inspiration, il fait une rencontre romantique à la Kimagure orange road (la fameuse scène du chapeau de paille, dans l’épisode 1) et va vite se rendre compte que cette « héroïne de jeu parfaite» est en fait une camarade effacée qu’il côtoie sans la voir depuis plus d’un an. Parveindra il à la transformer en sa muse idéale, garante du succès de ce qu’il veut être le plus grand visual novel romantique jamais fait ?

Cette série exploite avec plutôt du succès les éléments en vogue actuellement dans le milieu des anime : les références à l’univers des otakus, les classiques du harem (notamment deux tsundere), le tout dans une ambiance réaliste qui privilégie le réalisme sur le rythme narratif, ce qui peut être déroutant pour les plus impatients d’entre vous.

Le character design, les couleurs et les décors sont les points forts d’un anime somme toute très classique de nos jours mais très agréable. Les héroïnes sont particulièrement réussies graphiquement.

L’épisode spécial a été diffusé avant la série de 11 épisodes et se passe en plein milieu de celle-ci mais on comprend tout.. Il est plus sexy que le reste de la série.

Le vrai titre de la série : Les membres de mon cercle amateur en veulent à ma virginité
Si vous aimez : les anime harems, les séries pour otakus, les belles réalisations
Note, pour l’instant:14/20

Taux de moe : 50% L’épisode spécial est riche en plans sexy et en situations un brin scabreuses. Ça se calme un peu, après
Taux de harem : 50% Si vous avez pas pigé où vous êtes dès le générique de début…

19/ Assassination classroom

Episodes vus : 3/ 22



Les forces d’auto-défense japonaises (FAJ) débarquent dans la classe la plus miteuse d’un établissement scolaire accompagnées de leur nouveau prof : une créature anonyme tentaculaire au sourire figé à la force et à la vitesse surhumaine qui a détruit les ¾ de la lune et menace de faire le même sort à la Terre si personne ne parvient à le tuer d’ici un an. Comme la créature, vite baptisée « Koro sensei » par les élèves, jeu de mot entre « tuer » et « professeur » en Japonais est intuable et qu’ils veulent garder un œil sur elle, les FAJ ont décidé d’accéder à son bizarre désir de devenir prof sans perdre de vue leur objectif…

Armés d’armes mortelles seulement pour la créature, lequel parviendra à empocher la récompense promise pour sauver la terre ?
Œuvre typiquement nipponne par son côté moralement ambigu et son absurdité, Assassination classroom est pourtant une leçon de morale bien construite autour des maux de l’école japonaise, comme l’ijime ou certains problèmes liés au développement personnel des élèves.

Une curiosité très intéressante qui adapte bien le manga en cours de parution chez Kana.

Le vrai titre de la série : Mon prof ne peut pas être aussi tentaculaire ?
Si vous aimez : les shounen originaux, les anime un peu bizarres, le côté moral et humoristique des shounen, Danganrompa.
Note, pour l’instant:14/20

Taux de moe : 0% Des designs branchés mais le moe est absent.
Taux de harem : 0% Pas du tout le propos.

Catégorie “sympa”

20/Yuri kuma arashi (=“Tempête d’ourses et de yuri »)

Episodes vus : 5/ 12



Dans un monde où l’humanité semble composée uniquement de femmes et où le lys (symbole du yuri) fleurit un peu partout, un grand mur sépare la civilisation d’un étrange fléau : les ourses.
Dans un lointain passé, plusieurs pluies d’étoiles filantes ont transformé les paisibles plantigrades et leur ont donné une intelligence humaine, certains pouvoirs magiques, notamment celui de se transformer en humaines mais aussi une fin inextinguible de chair d’homo sapiens !

Nous suivons l’arrivée dans un lycée de deux de ces ourses déguisées, dont tous les cates semblent tourner autour d’une étudiante modèle dont l’amoureuse a été dévorée par une de leurs congénères. On apprend très vite que la société ourse (qui comprend quand à elle des mâles) n’autorise pas ses membres à dévorer les humaines dans n’importe quelles conditions, celles-ci étant assez strictes, mais aussi que la chair est meilleure quand l’humaine a renoncé à son amour pour être attirée par les ourses. Or, notre protagoniste n’en démord pas et refuse d’oublier la défunte…


Le grand retour du réalisateur des classiques Utena la filette révolutionnaire (1997) et Mawaru Penguindrum (2011) qui n’abandonne pas son obsession pour les codes du shojo façon Versailles no bara (grands yeux, décors abstraits, sous entendus yuri…).
Il passe la vitesse supérieure dans la symbolique en collant des lys partout, en collant le mot « yuri » dans la plupart des noms des personnages ainsi que dans les sous titres et sur les objets (le lait…).
On retrouve aussi sa passion pour les séquences récurrentes et symboliques, ici la montée d’un grand escalier en colimaçon avant chaque affrontement majeur avec une ourse mais aussi l’arrivée hebdomadaire du tribunal yuri, composé de 3 bishonen (juge, accusateur public, défense) rendant leur verdict sur le bien fondé des actions des ourses.

Si vous aimez les séries sus-citées et la symbolique omniprésente, vous devriez être dans les meilleures conditions pour voir ce qui n’est vraiment pas son magnum opus. Dans le cas contraire, foncez voir Mawaru Penguindrum et Utena, bien plus aboutis et marquants.

Le vrai titre de la série : Les ourses yuri affamées et l’amoureuse transie
Si vous aimez : le yuri, Utena, Mawaru penguindrum, le nawak, les ourses voraces, les symboles.
Note, pour l’instant:14/20

Taux de moe : 30% Dans la bonne moyenne des anime actuels avec un peu de sexy très léger.
Taux de harem : 40% Triangle amoureux, sous entendus lesbiens multiples et j’en passe.

21/Military!

Episodes vus : 4/ 12



Notre héros étudiant voit sa vie drastiquement changée quand deux petites foldingues d’un pays russophone débarque chez lui pour le protéger en défonçant un mur de sa maison avec leur (vrai) tank T34. Il faut dire que son père, humble salaryman en voyage dans leur pays en guerre, a signé par mégarde un engagement dans leur armée et s’est révélé être un mercenaire hyper efficace et un héros du peuple à son corps défendant.
Mais l’armée adverse a dépéché une feignasse pour l’éliminer et les cinglées ne seront pas trop de deux pour l’émpêcher de nuire…

Série de douze épisodes de 3 minutes chacun, Military ! est une série techniquement fauchée et assez drôle qui interessera les amateurs d’armement et de comique bon enfant.

Le vrai titre de la série : Que foutent ces tarées ruskoffs chez moi ?
Si vous aimez : Les épisodes de 3 minutes, les armements modernes, le nawak.
Note, pour l’instant:12/20

Taux de moe : 30% Des héroïnes moe et quelques plans sexy mais discrets.
Taux de harem : 30% Triangle amoureux potentiel et même harem potentiel, même si ça ne semble pas spécialement le but de l’anime

Catégorie “moyen”

Rien

Catégorie “mauvais”

Rien


Kongou, l'autre navire bizarre de la flotte!

Dernière modification par Man-Thing ; 04/02/2015 à 00h36.
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 11/02/2015, 16h11
Avatar de Abdelmuhsin
Abdelmuhsin Abdelmuhsin est déconnecté
Super Héros universel
 
Date d'inscription: septembre 2013
Localisation: Dijon
Messages: 761
Abdelmuhsin est une petite crotte de super héros pourri
Merci pour la découverte de Kiseijuu: Sei no Kakuritsu... Je n'avais pas lu le manga car je pensais qu'il s'agissait d'une simple histoire horrifique comme je ne les aimes pas et j'avais un peu de mal avec les dessins. En tout cas agréable surprise.
__________________
"À TROP MÛRIR, ON FINIT PAR POURRIR!!!"
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 09/04/2015, 20h35
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 922
Man-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green Lantern

Yatter! Yatter! Yatterman!


Déjà la fin de l’hiver !!!
En italique, les séries qui continuent ce printemps.

Catégorie “excellent”

1/ Durarara x2 shou 18/20
2/ Kiseijuu: Sei no Kakuritsu 18/20
3/ Jojo’s bizarre adventure – stardust crusaders : Egypt arc 18/20
4/ Shirobako 18/20
5/ Shigatsu wa Kimi no Uso 17/20

Catégorie “très bon”

6/ Junketsu no Maria 16/20
7/ Yoru no yatterman 16/20
8/ Death parade16/20
9/ Log horizon II 16/20
10/ Aldnoah zero 2 16/20
11/ Sanzoku no susume Ronja 16/20

Catégorie “bon”

12/ Garo : Honoo no kokuin 14/20
13/ Kantai collection/ KanColle 14/20
14/ The Idolm@ster Cinderella girls 14/20
15/ Rolling girls 14/20
16/ Tokyo ghoul 2 14/20
17/ Koufuku grafitti 14/20
18/ Marvel disk wars: the avengers 14/20
19/ Saenai Heroine no Sodatekata alias Saekano 14/20
20/ Assassination classroom 14/20
21/Yuri kuma arashi 13/20

Catégorie “sympa”

22/Military! 12/20

Catégorie “moyen”

Rien

Catégorie “mauvais”

Rien



Catégorie “excellent”


1/ Durarara !! x2 shou

Cette série a vraiment tout pour plaire : superbe réalisation, galerie de personnages divers et attachants, réalisation dynamique, narration originale à base de chassés croisés et de flashbacks, musique jazzy appuyant parfaitement le propos…

La suite de la saison 2 sera à priori pour cet été et je m’en régale d’avance ! Les nouveaux personnages introduits sont tous très bons et on a hâte d’apprendre le devenir de certains comme Hollywood ou les Russes.

Episodes vus : 12/ 12

Le vrai titre de la série : La vie à Ikebukuro vaut bien le New York de Marvel
Si vous aimez : la saison 1, Baccano !, les anime à la narration superbe, Bakemonogatari, j’en passe et des meilleurs.
Note au final : 18/20

Taux de moe : 20% Un style plutôt réaliste mais on trouve du moe, comme pour les sœurs d’Izaya par exemple.
Taux de harem : 0% Réaliste, on a dit ! Ceci dit, un des antagonistes a toujours une cour autour d’admiratrices autour de lui.




2/ Kiseijuu: Sei no Kakuritsu (= “Parasite : la maxime”)

Episodes vus : 24/24

Il est rare que je trouve des adaptations qui subliment le manga d’origine, mais Parasite est de celles-là. La bande-son est époustouflante, le character design modernise avec bonheur une œuvre qui en avait bien besoin et la réalisation est racée et marquante.
Un des grands anime de 2014 prend fin de manière parfaite, avec une fin suffisamment ouverte pour combler le spectateur.

Le vrai titre de la série : Parasite 2014
Si vous aimez : l’injustement méconnu manga d’origine, les anime d’horreur intelligents, les belles réalisations, les relations symbiotiques
Note au final : 18/20

Taux de moe : 0% Anime au style plutôt réaliste. L’adaptation a embelli certains personnages mais c’est tout.
Taux de harem : 0% Non, du tout.



3/ Jojo’s bizarre adventure – stardust crusaders : Egypt arc

Episodes vus : 13/ ?

C’est de loin la plus bizarre des saisons de Jojo pour l’instant, certains duels étant plus qu’étranges (les frères Mondatta et Zenyatta, celui contre le maitre du stand de Seth, le fait d’avoir un carlin comme utilisateur de stand…).

Je campe sur mes positions en préférant les saisons 1 et 2 mais ce voyage en Egypte est d’une richesse incroyable et les combats hautement stratégiques sont un régal (mention spéciale pour D’Arby, Mariah ou encore le stand Anubis).

On ne sait combien d’épisodes on a devant nous pour boucler la saison 3 mais je mange du Jojo avec plaisir autant de temps qu’on pourra tant ça assassine bien des shonen de baston.

Le vrai titre de la série : Macho men in Egypt
Si vous aimez : les deux premières saisons, Jojo’s bizarre adventure, Hokuto no Ken, Sakikage ! Otokojuku et les anime nekketsu réalistes mais musculeux en général.
Note, pour l’instant : 18/20

Taux de moe : 0% Oui, mais non.
Taux de harem : 0% Ou pas.



4/Shirobako

Episodes vus : 24/ 24

Cette série m’aura épaté dans sa deuxième partie! Le fait de voir le studio adapter une œuvre connue et être attendu au tournant, couplé à l’évolution de bien des personnages, le réalisateur en tête, est un régal.
Le souci du détail de l’anime est également impressionnant, comme cet épisode qui nous emmène dans les vieux studios des années 80 qui produisaient l’anime pour enfants Andes Chucky et nous transporte à travers le temps, se payant le luxe de nous montrer un ending crée pour l’occasion !

Chaque personnage de l’immense casting connaît au moins une fois son heure de gloire et tous possèdent plusieurs dimensions.
La fin est superbe et j’ai particulièrement aimé le discours de fin et le combat du réalisateur.


Le vrai titre de la série : Animation runner Kuromi 2014
Si vous aimez : Animation Runner Kuromi, Koe de oshigoto, les anime tranche de vie originaux
Note au final : 18/20

Taux de moe : 20% La série utilise les codes des héroïnes moe mais reste sage et réaliste.
Taux de harem : 0% Point le propos.



5/ Shigatsu wa Kimi no Uso (“Ton mensonge d’avril”)

Episodes vus : 22/22

Cette superbe série n’a qu’un défaut, celui d’être un poil trop décompressée ! Certains épisodes sont trop lents et font peu avancer l’intrigue tandis que d’autres sont géniaux, notamment ceux se déroulant en public.
La fin m’a presque surpris. Je m’attendais à certaines choses mais pas à la façon dont ça s’est passé.

Le duo final de violon et de piano est un des plus beaux moments de la saison hivernale.
Bien évidemment, la bande-son est aussi une des meilleures de cette période.

Le vrai titre de la série : La nouvelle merveille d’A1 pictures
Si vous aimez : A 1 pictures, Anohana, Nodame cantabile
Note au final : 17/20

Taux de moe : 20% Personnages mignons et beaux. Style réaliste.
Taux de harem : 40% Triangle amoureux. Plusieurs, en fait.



Catégorie “très bon”

6/ Junketsu no Maria
(« Maria, la sorcière vierge »)

Episodes vus : 12/ 12

Le respect du contexte historique par Junketsu no Maria m’a épaté. Bien rares sont les anime qui ont aussi bien décrit le bas moyen-âge ou aussi bien retranscrit la mentalité d’une époque.

Joseph a été un de mes persos masculins favoris de cette saison animée, tant il est attachant par ses qualités de droiture et de loyauté tout en restant à hauteur d’Homme.

La réalisation n’est pas en reste, notamment pour Cernunos et les bestioles invoquées (génial, ce dragon qui sort d’un chaudron !)

La réflexion sur l’Eglise et son emprise sur les esprits est également bien menée.

Le vrai titre de la série : Spice and wolf 2015
Si vous aimez : Production I.G, Spice and wolf, les anime bien documentés historiquement, le bas moyen-âge.
Note au final : 16/20

Taux de moe : 40% Une série très moe et souvent sexy, avec des allusions scabreuses mais toujours humoristiques.
Taux de harem : 0% Justement, non.



7/Yoru no Yatterman (“Yatterman de nuit”)

Episodes vus : 12/ 12

Dans la rubrique « séries qu’on a pas vu venir », celle-là a une place de choix dans mon cœur.
Au menu des moins, la relative répétitivité des épisodes et un humour bon enfant qui ne plaira pas à tout le monde, mais pour le reste, j’ai trouvé cet anime très bon, réussissant à la fois son hommage à une série culte des années 70 connue au Japon pour sa bouffonnerie et ses mechas colorés tout en décrivant avec talent une société post apocalyptique, totalitaire, étrange et inquiétante malgré son ridicule.

Les derniers épisodes sont les meilleurs, qui montrent l’évolution de la vision du monde de nos héros, fruit de leurs dizaines de rencontres.
Le combat final met le paquet, côté budget

Assurément, une série que j’ai adorée de bout en bout.

Le vrai titre de la série : Hokuto no Yatterman
Si vous aimez : Time bokan, Yatterman, Sekai seifuku bouryaku no zvezda, les ambiances de fin du monde, les anime tous publics.
Note au final : 16/20

Taux de moe : 20% L’héroïne, surtout mais le moe est assez limité dans ce monde sombre et plutôt réaliste.
Taux de harem : 0% Queud.



8/ Death parade

Episodes vus : 12/ 12

Death parade a un déroulement un peu étrange, casant avec la répétitivité des situations qu’on en attend au vu des premiers épisodes.
Cet anime nous prend à contre-pied en nous présentant plusieurs points de vue sur son étrange monde et ses règles. S’il y’a bien deux protagonistes, ceux-ci sont parfois relégués au second plan durant longtemps afin de nous offrir un point de vue plus général.
La vraie nature des évènements est révélée peu à peu de très belle manière, ce qui fait tout le charme de la série.

Petit bémol : tous les mystères ne sont pas résolus à la fin de la saison et une deuxième ne serait pas de refus.

Le vrai titre de la série : Jigoku shoujo 2015
Si vous aimez : Death billiards, Jigoku shoujo, Higurashi no naku koro ni, les séries aux règles brumeuses mais inflexibles.
Note au final : 16/20

Taux de moe : 20%.Quelques persos moe malgré un style réaliste dans l’ensemble. Zéro sexy.
Taux de harem : 0% Pas le propos.



9/ Log Horizon II

Episodes vus : 25/25

Cette saison a été bien plus en dents de scie que la première, la faute à une trop grande décompression, certains épisodes étant inutiles ou trop lents.
Heureusement, l’intrigue avance tout de même relativement vite et se révèle, comme pour la saison 1, bien construite et riche en coups de théâtre tout en développant de belle manière ses nombreux personnages.

Une saison 3 est inévitable car l’histoire n’est pas finie.

Le vrai titre de la série : Mieux que Sword art online !!!
Si vous aimez : La saison 1, Sword art online, les MMORPG, les scénarios ambitieux.
Note au final : 16/20

Taux de moe : 30% Quelques persos féminins sont moe, notamment l’assassin.
Taux de harem : 30% Le triangle amoureux tient toujours dans cette saison.



10/Aldnoah zero 2

Episodes vus : 12/ 12

Contrairement à ce que je pensais, la série trouve sa conclusion avec l’épisode 12, malgré les nombreux coups de théâtre des derniers épisodes.

Cet affrontement entre deux visions du monde s’est révélé toujours prenante et intéressante, notamment grâce à des personnages bien construits à défaut d’être attachants. Il règne en effet une grande froideur dans cet anime et c’est un peu dommage qu’on ne s’attache pas aux protagonistes. Le deutéragoniste me sortait par les pores à la fin de l’anime.
Je ne comprends pas son succès au Japon.
Nous resteront surtout en tête de magnifiques combats de méchas très bien menés et dynamiques et une bande-son très bien adaptée, rehaussant la tension, même si elle est tout juste inécoutable hors contexte.

Le vrai titre de la série : Code Geass 2015
Si vous aimez : la première saison, les anime de robots réalistes, Urobuchi Gen, les duels de génie, Code Geass.
Note au final : 16/20

Taux de moe : 20%.Le premier épisode, surtout. Après, ça disparait assez vite.
Taux de harem : 0%



11/ Sanzoku no susume Ronja (« Ronya, fille de brigand »)

Episodes vus : 25/25

Le principal défaut de cette série ? Elle est un peu trop longue et certains épisodes sont inutiles.
Pour le reste, elle possède une belle 3D très convaincante, de magnifiques décors bucoliques et ses protagonistes sont attachants.
A noter un beau dernier épisode sur le temps qui passe et la transmission du savoir qui laisse une très bonne impression finale.

Une très bonne série pour enfants.

Le vrai titre de la série : Miyazaki Goro est bien le fils de son père
Si vous aimez : le studio Ghibli, les adaptations de classiques norvégiens, les magnifiques décors, les bons DA pour enfants.
Note au final : 16/20

Taux de moe : 20% Un univers mignon mais parfois inquiétant.
Taux de harem : 0% Niet.



Catégorie “bon”

12/ Garo : Honoo no kokuin (“Garo, le sceau des flammes”)

Episodes vus : 24/24

Le second arc de cette bonne série aux superbes combats s’est avérée plus faible que le premier car redondant.
Le premier, avec son ambiance d’inquisition espagnole, avait une vraie pate, avec des menaces omniprésentes.
Le second joue tout d’abord la partition du repos des guerriers et des menaces qui sourdent de l’ombre puis passe à une sorte de redite du premier arc. Il en ressort une impression de série inutilement rallongée qui lui est dommageable.

La réalisation efficace et le design épuré des personnages, ajoutés à des combats magistraux emportent tout de même au final l’adhésion du spectateur pour une série de fantsy qui a su tirer son épingle du jeu à défaut d’être vraiment originale.

Le vrai titre de la série : Berserk metal heroes
Si vous aimez : Berserk, la dark fantasy, les metal heroes.
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 30% Un peu de fan service, notamment de la part du père du héros.
Taux de harem : 0%



13/ Kantai collection/ KanColle (« La collection de la flotte combinée »)

Episodes vus : 12/ 12

Le principal défaut de cette série très moe se situe dans la progression très chaotique de son intrigue de fond, le combat contre les abyssales.
Qui sont-elles ? D’où viennent-elles ? Il faudra malheureusement attendre la seconde saison qui a été annoncée pour (peut-être) le savoir un jour.

Pour le reste, la série dispose de très beaux combats navals, d’une batterie de personnages attachants et sympathiques et d’une évolution bien menée des capacités et de l’état d’esprit de la protagoniste de l’anime.

L’un dans l’autre, une série très divertissante malgré ses défauts.

Le vrai titre de la série : Ma flotte combinée ne peut pas être aussi moe ?
Si vous aimez : le jeu d’origine, Touhou, la marine japonaise de la Seconde guerre Mondiale, les batailles navales.
Note au final : 14/20

Taux de moe : 40% Des filles super moe partout. Le côté sexy est peu présent.
Taux de harem : 20% Pas mal d’allusions yuri.




14/ /The Idolm@ster Cinderella girls


Episodes vus : 11/ 12

Pas grand-chose à signaler sur cette série tranche de vie bien construite et très belle techniquement. Son casting très étendu est bien exploité et certains personnages se distinguent du lot (la feignasse Anzu, la gothique Ranka…) car ils se démarquent de personnages plus standard.

Je n’ai pas encore vu l’épisode final mais une saison 2 es d’ores et déjà prévue pour l’été et c’est tant mieux ça c’est de la belle ouvrage, souvent amusante et toujours fun.

Le vrai titre de la série : La vie rêvée des idoles 2
Si vous aimez : The Idolm@ster premier du nom, les anime d’idols qui idéalisent leur univers, Wake up girls !
Note au final : 14/20

Taux de moe : 30% Des héroïnes moe en veux-tu en voilà !
Taux de harem : 0% Que dalle.



15/ Rolling girls

Episodes vus : 12/ 12

Cette série a une patte visuelle très proche des productions shaft. Elle se distingue par son monde intéressant centré sur les préfectures japonaises et leurs particularités, ses très belles scènes d’action et son coté tranche de vie un peu barré.

Il y’a un peu d’humour sympathique, un peu de SF et surtout un très bel emploi de plusieurs chansons rock japonaises. Dommage que le rythme soit un peu décousu et qu’on ne s’attache pas des masses aux personnages principaux.

Le vrai titre de la série : Coursières itinérantes et funky
Si vous aimez : les tranche de vie un peu hors normes, les réalisations plutôt originales, Shaft.
Note au final : 14/20

Taux de moe : 30% Du moe en veux tu en voilà mais rien de sexy.
Taux de harem : 0% Niet, Tovarich.



16/ / Tokyo ghoul 2

Episodes vus : 12/ 12

Les combats sont franchement somptueux, tout comme la bande originale, une des meilleures de la saison, qui donne une atmosphère impressionnante.
On note également un beau character design et des personnages partagés sur leur situation et leurs aspirations, très intéressants, dans l’ensemble.

Reste que l’orientation trop « baston de surhommes » de cette saison 2 est un peu décevante, malgré quelques moments forts.
On aurait préféré plus de réflexion et moins de baston, mais bon.
Reste une intéressante interrogation sur la coexistence des espèces, un peu inachevée pour cause de fin ouverte. Y’aura-il une saison 3 ?

Le vrai titre de la série : Goules du Sabbat
Si vous aimez : les anime d’action, Vampire la mascarade, les adaptations de mangas qui mettent l’accent sur l’action.
Note au final : 14/20

Taux de moe : 10% Vraiment ultra léger. C’est un anime plutôt réaliste de design.
Taux de harem : 0% Franchement, non.



17/ / Koufuku graffiti (“graffiti d’une cuisine joyeuse”)

Episodes vus : 12/ 12

Fin de cette petite série tranche de vie sans prétentions adaptée de façon somptueuse par le studio Shaft.
L’anime transmet bien la douceur de cet univers et la nostalgie de l’enfance et de la grand-mère disparue tout en ne laissant pas de côté un occasionnel humour absurde sympathique (la bonne en chef de la riche famille d’une des amies de l’héroïne est loin devant, dans ce rôle d’amuseur public !).

Surtout, la patte particulière du studio Shaft est parfaite pour la description des préparations et consommations de plats.
N’essayez même pas de regarder cette série sans avoir le ventre plein car elle donne toute sa mesure à l’expression « food porn ». Les plats montrés sont tous plus appétissants les uns que les autres et une certaine sensualité se dégage des séances de dégustation.


Le vrai titre de la série : Orgasmes culinaires entre amies
Si vous aimez : Shaft, la bouffe, les orgasmes culinaires, les anime tranche de vie
Note au final : 14/20

Taux de moe : 40% Des héroïnes moe en diable qui frôlent l’orgasme culinaire à chaque fois qu’elles mangent un truc bon.
Taux de harem : 20% Si vous voulez y voir des allusions yuri, c’est possible.



18/ Marvel disk wars : the avengers

Episodes vus : 48/ 51

Pour l’arc final suite à son retour, Loki embauche l’aide de Dormammu !
Avec un docteur Strange très relloké à leurs côtés, les vengeurs et leurs alliés vont se battre pied à pied face à ses troupes, dont le mystérieux Ronin, pour sauver le père des jeunes héros.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de voir les derniers épisodes de cette longue série pour enfants mais j’en retiendrai une ambiance bon enfant qui brasse de manière réussie l’univers Marvel à la sauce anime avec les codes de séries à la Digimon, simplifie de manière efficace les traits de caractère des super héros à destination du jeune public et nous fait croire en cette alliance de circonstance entre adultes et enfants.

Le meilleur arc aura été celui du red skull, vraiment parfait si on excepte son design bizarre ainsi que les épisodes où apparait Deadpool, juste parfaits dans leur genre.

Au rayon des défauts, les designs pas toujours très heureux et le faible nombre de musiques, un peu trop répétitives.

Le vrai titre de la série : Marvel digimons
Si vous aimez : les mélanges étranges, les super-héros marvel, les shonen d’action pur jus, Digimon.
Note, pour l’instant:14/20

Taux de moe : 0% Non.
Taux de harem : 0% Pas le propos.



19/ Saenai Heroine no Sodatekata alias Saekano (“Comment éduquer une petite amie ennuyeuse”)

Episodes vus : Special + 12/ 12

Un anime harem assez classique au final, qui vaut surtout pour son superbe character design, ses couleurs pastel, la sensualité de ses héroïnes et ses bons dialogues.

Je me demande si nous aurons une saison 2, l’anime ayant une fin très ouverte mais satisfaisante.

Le vrai titre de la série : Les membres de mon cercle amateur en veulent à ma virginité
Si vous aimez : les anime harems, les séries pour otakus, les belles réalisations
Note au final : 14/20

Taux de moe : 60% L’épisode spécial est riche en plans sexy et en situations un brin scabreuses. Ça se calme un peu après mais ça reste quand même souvent très sexy, surtout quand la cousine du héros est dans les parages !
Taux de harem : 70% Si vous avez pas pigé où vous êtes dès le générique de début…



20/ Assassination classroom

Episodes vus : 11/ 22

On craint au début la répétitivité des tentatives d’assassinat contre le prof le plus étrange des anime, mais l’histoire nous préserve de cet écueil en variant les menaces : une belle assassin russe, une intelligence artificielle programmée pour tuer, le cobaye d’une expérience…

La grande force de la série est de dresser un portrait attachant de l’antagoniste principal. On se demande bien pourquoi il veut détruire la terre alors qu’il est le prof ultime, favorisant l’épanouissement et le développement intellectuel de ses élèves, aimant visiblement son métier.

Karasuma, le militaire chargé par le gouvernement de superviser la classe d’apprentis tueurs est également un personnage intéressant, défini par son devoir et doutant de plus en plus de sa mission, au vu des liens qui semblent l’unir peu à peu au monstre.

Assassination classroom est un bon shonen varié et intéressant, très intriguant. Il souffre d’un aspect technique pas folichon.

Le vrai titre de la série : Mon prof ne peut pas être aussi tentaculaire ?
Si vous aimez : les shounen originaux, les anime un peu bizarres, le côté moral et humoristique des shounen, Danganronpa.
Note, pour l’instant:14/20

Taux de moe : 30% Des designs branchés mais le moe est quasi absent. L’assassin russe fait beaucoup à elle toute seule pour le côté sexy de la série.
Taux de harem : 0% Pas du tout le propos.



21/Yuri kuma arashi (=“Tempête d’ourses et de yuri »)

Episodes vus : 12/ 12

J’attendais sûrement trop du nouvel anime du réalisateur des très bons Revolutionary girl Utena et Mawaru penguindrum mais Yuri kuma est au final bien moins décevant qu’on pouvait le craindre dans les premiers épisodes.

La série doit bien sûr une grande part de son intérêt aux omniprésents symboles qui la parsèment, dont la méconnaissance peut amener à la rendre absconse.
Son casting réduit permet au réalisateur de creuser en profondeur les motivations des personnages et leur passé, ce qui permet justement de sortir de l’impression initiale défavorable, qui faisait craindre une simple œuvre de commande sur le sujet du yuri. Au contraire, les personnages sont crédibles et pas réduits à une seule dimension.

La nature totalitaire du régime humain, qui pratique en masse l’ijime et refuse toute collusion avec les ourses, recroquevillé derrière sa haute muraille, est également intéressante et bien analysée tout au long de la série, centré sur le lycée de filles qui est au cœur des intrigues.

La série est toutefois sabordée par son cruel manque de rythme et son scénario un peu trop simple qui l’empêchent d’accéder aux sommets.

Le vrai titre de la série : Les ourses yuri affamées et l’amoureuse transie
Si vous aimez : le yuri, Utena, Mawaru penguindrum, le nawak, les ourses voraces, les symboles.
Note au final : 14/20

Taux de moe : 40% Dans la bonne moyenne des anime actuels avec un peu de sexy assez léger.
Taux de harem : 40% Triangle amoureux, sous entendus lesbiens multiples et j’en passe.



Catégorie “sympa”

22/Military!

Episodes vus : 12/ 12

Ce petit anime d’épisodes super court est assez crétin et va à 100 à l’heure. Les énergiques doubleuses font le nécessaire pour que le spectateur passe un bon moment.
Military ! est une série amusante et sans aucune prétention.

Le vrai titre de la série : Que foutent ces tarées ruskoffs chez moi ?
Si vous aimez : Les épisodes de 3 minutes, les armements modernes, le nawak.
Note au final : 12/20

Taux de moe : 50% Des héroïnes moe et pas mal de plans sexy.
Taux de harem : 30% Triangle amoureux potentiel et même harem potentiel, même si ça n’est pas le but de l’anime




Catégorie “moyen”


Rien

Catégorie “mauvais”

Rien


"Cuirassé Yamato, parée au départ!"

Dernière modification par Man-Thing ; 09/04/2015 à 20h45.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 10/04/2015, 20h11
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 417
Jorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour Stark
ah pour une fois j'en ai vu une paire!

Bien aimé Death Parade qui possède pt'te l'opening le plus cool que j'ai vu! Ultra punchy, rythmé, en décalage total d'ailleurs avec le ton de la série, c'est un chtit bijou. L'anime en lui même est surprenant, à la fois dramatique, fun, intense, pas manichéen et bien réfléchit.

Junketsu no Maria aussi bonne chtite surprise. J'avais peur de l'excuse bidon historique pour faire du ecchi débile et inintéressant mais le côté histoire/guerre/religion est vraiment traité avec sérieux, les quelques vannes gentiment coquines détendent l'atmosphère sans allourdir. Il me manque le dernier, pas l'anime du siècle mais c'est fait avec sérieux et les cathos de l'époque en prennent pour le grade dans un parti pris surprenant de violence.

A peine commencé Ronia, bien accroché aussi car Ghibli-style en plein même si visuellement... un peu de mal avec cette 3D parfois trop visible je trouve. Ça fera vieux con mais j'aurais préféré en animation classique ^^

Kiseijuu: Sei no Kakuritsu ne m'a pas tenté mais finalement je vais essayé, ton comm' donne envie.

Merci en tout cas
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 10/04/2015, 20h39
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 922
Man-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green LanternMan-Thing prend sa vessie pour une Green Lantern
Merci pour ton retour. Je partage ton avis, y compris sur Ronja. Passé un temps d'adaptation, tu va voir : cette 3D est vraiment bien foutue, même si je préfère moi aussi l'animation tradi en général.

Pour Parasite, jette toi dessus, c'est aussi construit et intelligent que Death parade dans le propos.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 13/04/2015, 10h58
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 417
Jorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour Stark
Vendu!! et le dernier épisode de Maria vient de sortir, il y a droit ce soir!

En passant, j'ai pris un abonnement a ADN, plate forme de VOD, et j'en suis content. Y a du choix, c'est pas excessif, assez souple, pas mal de séries direct to japan, vraiment cool.
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 26/05/2015, 09h22
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 417
Jorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour StarkJorus C'Baoth pisse du haut de la Tour Stark
Bon merci Man-Thing, j'en suis à 9 épisodes de Parasyte est effectivement, c'est 'achement bien! Pas de facilités scénaristiques qui nous plombent un visionnage, tout se tient, les personnages évoluent et sont bien construit, le rapport organique avec le parasite est parfaitement répugnant et cela baigne dans une atmosphère glauque au possible. A voir comment cela va tenir 24 épisodes mais clairement les auteurs n'hésitent pas à franchir des barrières pour faire évoluer le récit, là où très souvent, le statut quo de certains animes changent très peu entre le début et la fin.
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Unlimited anime works : l'automne animé au Japon Man-Thing Manga & Franco-belge 3 24/10/2014 23h29
IDW janvier 2015 Dhargo Sollicitations éditeurs 5 24/10/2014 11h25
Panorama des anime qui ont débuté en avril 2014 au Japon Man-Thing Manga & Franco-belge 7 27/06/2014 19h58
Janvier 2014 : Panorama des nouveaux anime en cours au Japon Man-Thing Manga & Franco-belge 13 05/04/2014 22h23
Petit Panorama des nouveaux anime qui ont débuté en octobre au Japon Man-Thing Manga & Franco-belge 3 01/11/2013 13h11


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 16h45.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !