Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui fait sa rentrée ! > > Critiques > Critiques VO et VF des forumers

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 01/09/2015, 20h17
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 26 168
doop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquaman
Critiques Doopiennes 219 : Infinite Loop, Wytches, FF, Automnlands, Convergence

CRITIQUES DOOPIENNES N°219(01/09/2015)

Citation:
Quelques précisions : ces critiques sont la plupart du temps des critiques "à chaud". Aussitôt lu, aussitôt critiqué, ce qui peut expliquer un certain manque de recul ou des réactions parfois un peu trop passionnées. Je vais essayer néanmoins de rester le plus impartial possible et surtout, expliquer au maximum mes idées et mes impressions.
Je ne détiens pas, loin de là, la vérité sur les comics que je critique. C'est juste une impression de quelqu'un qui lit des comics depuis…pfiouuu….plus de trente cinq ans ! Ce n'est pas parce que je trouve un truc génial ou mauvais qu'il faut absolument le croire sur parole. Le mieux c'est encore de le lire si on a envie, ou de le défendre si on trouve l'avis trop négatif.
Le but premier est toujours le même: proposer un échange et un débat sur les séries chroniquées.
Dans un souci de bien faire, j'essaye toujours autant que faire se peut d'éviter les spoilers, ce qui fait que des gens qui sont en retard, ou qui suivent en VF peuvent tout à fait lire ces critiques sans aucune hésitation.
WYTCHES TPB 1

Contient les numéros 1-6 de la série WYTCHES (2014)
(Snyder / Jock)
Le pitch :
A la suite d'un évènement malheureux et perturbant, la famille ROOK décide de déménager dans le New Hampshire histoire de repartir à zéro. Leur nouvelle maison est magnifique et surtout près d'une forêt agréable et paisible.
Enfin, si l'on fait abstraction des créatures ancestrales et maléfiques qui non seulement y résident, mais qui semblent de plus avoir un lien avec Sail, la fille unique des ROOK.

Alors j'ai mis un moment avant de me décider. Tout d'abord parce qu'après un départ tonitruant dans l'univers de Batman, je suis allé de déception en déception avec Scott Snyder, qui a mon sens n'a toujours eu qu'une seule histoire à écrire et qui depuis brode en rajoutant des scènes gore et des moments chocs dans Batman. Après c'est dans le top des ventes, donc il est en phase avec les lecteurs du moment.
Du coup, le voir sur une série d'horreur ne m'intéressait absolument pas dans la mesure où je ne l'ai jamais senti réellement impliqué et fin dans ces récents titres, et que cela risquait donc d'être juste de l'horreur pour de l'horreur. Sentiment renforcé quand j'ai vu que ce WYTCHES était publié par IMAGE, spécialiste de l'horreur pour faire vendre "parce que c'est à la mode" (ca marche aussi avec le cul) même si la firme a changé son fusil d'épaule depuis quelques mois et semble plutôt se diriger vers de la science-fiction et de l'anticipation, ce qui n'est pas pour me déplaire. Etonnant d'ailleurs que Snyder n'ait pas de contrat d'exclu avec DC.
Non, l'élément principal de l'achat c'est JOCK. Tout d'abord parce que c'est avec ce dessinateur que Snyder a livré son meilleur boulot (BLACK MIRROR) mais surtout parce que le dessinateur se fait assez rare et que le voir sur une série régulière est toujours un évènement.
J'avais une heure de train, c'était largement suffisant pour un TPB, j'ai donc acheté puis ouvert le bouquin.
Alors c'est plutôt une bonne surprise. Nous nous trouvons clairement dans un comics d'horreur et je trouve que pour le coup, Snyder respecte plutôt bien les codes du genre. Si cela se passerait dans le Maine, on pourrait même y trouver une filiation certaine avec certains romans de Stephen King, tant les idées et le développement de l'histoire (jusqu'à sa fin) ressemblent à certains ouvrages de l'auteur. Après, il y a quelques faiblesses, notamment dans le traitement de la famille (on est plus centré sur le père et la mère passe un peu au deuxième plan, ce qui réduit la puissance du twist final). De la même manière, j'aurais aimé un peu plus de développements sur les habitants de la bourgade. Le scénariste a aussi tendance à en faire un peu trop avec le gimmick de "you've been pledged" mais cela passe encore et la série s'arrête avant que cela ne devienne trop lourdingue.

Après, on sent que Snyder est assez impliqué et qu'il a mis pas mal de lui et de son enfance dans le récit, donc cela fonctionne plutôt bien. Il y a bien évidemment des scènes assez gore, mais cela ne me dérange absolument pas dans la mesure où l'on reste carrément dans le ton de la série. La relation entre Sail et son père est vraiment bien décrite et l'on a envie d'en apprendre un peu plus sur ces WYTCHES.
Quelques mots sur les dessins de Jock, qui sont toujours aussi bons et qui apportent vraiment une dimension dérangeante et horrifique à ce comics. Clairement, la partie graphique est une réussite mais bon, l'histoire n'est pas si mal et convient à ce récit

et demi (peut-être un peu gentil mais j'ai tellement dit du mal de Snyder que pour une fois qu'il livre un truc pas trop mauvais, il faut compenser un peu).
Un bon comics d'horreur, bien dessiné et pas trop mal écrit (même s'il y a quelques faiblesses). A voir comment Snyder envisage une suite.


THE INFINITE LOOP TOME 1 : L'EVEIL

Contient les numéros 1-3 de la série INFINITE LOOP (2014)
(Pierrick Colinet / Elsa Charretier)
Le pitch :
Terry est une correctrice d'anomalies temporelles dans un monde futuriste et aseptisé où l'on maîtrise désormais les voyages dans le temps. Sa mission principale : éliminer tous les paradoxes crées par les forgeurs, un groupe qui s'amuse à détraquer le temps pour des raisons assez obscures.
Tout se passe pour le mieux avec l'aide de son assistant Ulysse lorsque Terry tombe sur une anomalie d'un type plutôt particulier puisqu'il s'agit d'une jeune femme dont elle va tomber immédiatement amoureuse. Problème, l'amour (et surtout avec une anomalie) n'est plus autorisé dans le futur. Terry va donc devoir choisir entre rester cachée pour l'éternité ou se battre pour ses choix.

Je ne connaissais pas du tout cette bande dessinée avant de l'avoir vue récemment sur Buzz. Les dessins avaient l'air plutôt sympathiques et l'histoire, à base de paradoxes temporels, toujours intéressante pour un vieux briscard de la littérature de science-fiction comme moi. J'ai quand même feuilleté l'ouvrage avant de le prendre car la série est éditée par GLENAT, qui possède l'inconvénient de proposer des ouvrages très chers avec peu de pages. Effectivement, c'est quand même de l'arnaque puisqu'on est autour de quinze euros pour 3 épisodes seulement et des bonus (vous ai-je déjà raconté mon aversion profonde pour les bonus, qui n'ont de bonus que le nom puisque désormais ils servent de justification pour une augmentation de prix. Je suis sûr qu'un jour on aura droit à une revue de 96 pages à 15€ avec 70 pages de bonus. A la décharge de ce volume, les bonus contenues dans ce tome sont plutôt intéressants mais cela reste tout de même de l'arnaque). Je n'ose imaginer la réaction des lecteurs si PANINI avait proposé ce genre de volume.
Pour le coup, autant passer par le TPB VO qui vous coûtera au minimum deux fois moins cher.
Mais bon, je sors un peu du sujet, à savoir que vaut cet INFINITE LOOP ?
Les points positifs sont assurément les dessins : en effet, Elsa Charretier nous propose une prestation de haut vol, très intéressante à mi-chemin entre du Darwyn Cooke et de la franco-belge.
Ses filles ressemblent vraiment à des filles (avec des hanches et des proportions) et son style, très épuré, est vraiment agréable à regarder, tout comme la mise en couleurs. De plus, on peut constater un réel effort fait dans la narration graphique, une volonté de proposer des choses qui sortent un peu de l'ordinaire avec par exemple cette idée de parcours fléché, ou de division de cases lorsque Teddy se parle à elle-même. On est tout à fait dans le cadre des BD un peu "indé" du moment qui osent des styles narratifs un peu nouveaux, comme par exemple Fraction sur SEX CRIMINALS ou GILLEN sur Journey into Mystery. C'est comme ça que le médium peut avancer, et de plus, cela ne semble absolument pas superflu ni forcé dans le cadre de la série, ce qui est réellement un atout plutôt que certains auteurs qui forcent leur narration en proposant des choses qui ne servent pas leur histoire. Ici, ces idées narratives correspondent parfaitement au ton de la série. Donc la partie graphique est très nettement au-dessus de la moyenne.
Après, j'ai un petit peu plus de mal, je dois l'avouer avec l'histoire. Le principe est plutôt sympathique et il est vrai que les paradoxes temporels, ainsi que les différents aspects de l'histoire qui gravitent autour de l'idée du voyage dans le temps sont faciles à aborder. Dieu sait que l'on peut souvent se prendre les pieds dans le tapis lorsqu'on veut faire du voyage dans le temps de manière réaliste, le fait de ne traiter ce sujet-là que très superficiellement (ce n'est pas le but de l'histoire) permet à la série d'éviter cet écueil. Car il ne s'agit pas d'une histoire de science-fiction, tout simplement d'une histoire d'amour interdit et d'acceptation de l'autre et de ses différences. Et c'est un peu dans cette perspective-là que le bât blesse à mon goût. En effet, je trouve que ce thème-là est traité de manière un peu trop naïve et que cela aurait mérité un petit peu plus de subtilité (par exemple, je crois que l'on n'avait pas besoin de phrases telles que "nous devons militer pour nos droits aux côtés des autres", cela fait à mon goût un peu too much). La science-fiction passe totalement au second plan (tout du moins dans cette première partie) par rapport au discours sur le droit à la différence, et c'est de fait un peu dommage. Du coup, tout le message éclipse un peu trop l'histoire à mon goût et même si celui-ci est joliment traité, on ne peut pas dire que ce soit amené et conduit, pour le moment, d'une manière très subtile. Délicate oui, subtile non. C'est un petit peu ce que je reprocherais à cette histoire. Après, il faut aussi voir comment va se terminer la mini-série pour pouvoir juger sur pièce mais j'espère un peu moins de naïveté.
Deuxième problème : je n'ai absolument pas accroché à certains dialogues, qui m'ont parfois fait sortir de l'histoire, le ton me semble parfois un peu trop familier pour une histoire qui se voudrait simple et poétique. Disons que cela tranche parfois avec les dessins. J'ai tout d'abord pensé que c'était dû à une mauvaise traduction avant de me rendre compte que les auteurs étaient Français. Ont-ils eux-mêmes écrit les dialogues, cela n'est pas précisé mais cela m'a souvent gêné dans ma lecture.
En conclusion, je recommande tout de même cette bande dessinée qui offre, en dépit d'un scénario qui manque parfois de subtilité et d'un message somme toute assez naïf, des dessins magnifiques et une réelle volonté de proposer, dans sa narration, quelque chose de différent.
J'attends aussi la fin de la série pour me faire une idée définitive.

délicat mais pas subtil.


FANTASTIC FOUR TPB 2 : ORIGINAL SIN

Contient les numéros 6 à 10 de la série FANTASTIC FOUR (2014)
(Robinson / Kirk-Laming)
Le pitch :
Suite de la déconstruction de la première équipe Marvel. Après s'être intéressé au cas de Johnny Storm, c'est cette fois-ci Ben Grimm qui passe à la moulinette lorsque l'œil du gardien dévoile un secret.

Le premier TPB était plutôt bon, même s'il était loin d'être original. Robinson était arrivé à renouer avec l'esprit de cette équipe, qui avait été plutôt perdu depuis plusieurs années. Même si on sent la volonté de raconter la fin d'une équipe, c'était plutôt bien fait, mais j'avais dit lors de la critique du précédent TPB que Robinson n'avait pas besoin de plus de pathos, ce qui est le passage imposé de ce crossover.
Et il faut reconnaître que le fameux secret dévoilé par l'œil du gardien est très moisi et ne fonctionne pas du tout. Il faut dire que c'est assez difficile de faire sortir une retcon d'une série qui dure depuis des dizaines d'années et où les personnages ont déjà tous été scannées et examinés sous toutes les coutures. Robinson s'en sort donc de manière assez médiocre, avec un vrai-faux secret qui ne tient pas la route une seule seconde et qui n'aurait jamais dû avoir de conséquences, mais qui est ici monté en épingle pour créer une tension dramatique entre Ben et les autres membres de l'équipe. C'est le premier épisode du recueil et cela part vraiment très mal. Robinson n'arrive donc pas à gérer ce passage obligé et fait, comme beaucoup d'autres auteurs qui se sont tentés à ORIGINAL SIN, un truc assez médiocre et sans grand intérêt.
Une fois le "terrible secret" passé, il retombe assez immédiatement aux oubliettes et Robinson reprend son rythme de croisière. C'est donc beaucoup mieux et on revient sur les bases de départ. Les relations entre les quatre membres de l'équipe repartent de plus belle, et on a vraiment l'impression que Robinson fait le tour du propriétaire avant de fermer pour de bon, réintroduisant un personnage historique de la série pourtant oublié depuis longtemps
. D'ailleurs, on le retrouve en prison, alors que je n'avais aucune idée de ce qui avait pu lui arriver depuis vingt ans (si quelqu'un a des infos, je suis preneur).
Bon, ce qui arrive à l'équipe semble véritablement trop exagéré, mais Robinson est assez malin pour nous faire comprendre que quelqu'un tire les ficelles derrière et cela passe. Même si ce qui arrive à Johnny me semble un peu trop précipité.
En tout cas, la vie de Reed Richards prend un nouveau départ, plutôt rapide là aussi mais qui, à mon sens, lui convient plutôt bien. C'est à mon sens la meilleure partie du bouquin.
Le travail de Leonard Kirk est toujours aussi bon et il est plutôt bien secondé par Marc Laming, dont le nom commence à apparaître dans pas mal de revues Marvel et qui possède un style très agréable à regarder. Graphiquement c'est vraiment pas mal.
En gros, ce TPB est d'une qualité équivalente et possède les mêmes qualités et les mêmes défauts que le précédent, à savoir une vraie caractérisation de notre famille préférée, une connaissance plutôt fine de l'histoire du groupe mais une exécution un peu rapide : les problèmes s'enchaînent à une vitesse grand V et cela nuit un peu à l'ambiance. Bon, le passage ORIGINAL SIN est raté est sans intérêt, c'est dommage.
Autre remarque : c'est un peu l'arnaque car le TPB se termine sur un gros cliffhanger. C'est dommage, plutôt que de vouloir arnaquer le lecteur avec des TPB à cinq épisodes, MARVEL aurait pu se fendre de quelques numéros de plus.


La suite ou pas ? : oui, même s'il va falloir que Robinson commence à nous donner des réponses. Une qualité équivalente à celle du recueil précédent.


THE AUTUMNLANDS vol 1 : TOOTH AND CLAW

Contient les numéros 1-6 de la série THE AUTUMNLANDS (2014)
(Kurt Busiek / Benjamin Dewey)
Le pitch :
Dans un monde dirigé et composé uniquement d'animaux, la magie disparaît petit à petit. Un conclave secret de sorciers décide alors d'utiliser la magie restante afin de convoquer un champion de légende, celui qui avait rétabli la magie sur cette terre des milliers d'années plus tôt. Non seulement cette idée va rapidement avoir de terribles conséquences pour les habitants de ce royaume, mais de plus, leur champion n'est peut-être pas vraiment ce qu'ils espéraient.

Ça fait quand même bizarre de voir du Kurt Busiek sur une série de Fantasy estampillée IMAGE. Pourtant, ce n'est pas sa première incursion dans un ghenre de récit loin des super-héros, rappelez-vous Arrowsmith (pas notre forumer, la série). Je n'étais pourtant pas plus emballé que ça mais au vu des previews et des dessins qui me semblaient magnifiques, j'ai craqué pour le TPB.
Et cela commence plutôt très bien, avec un monde parfaitement bien décrit et une mythologie solide et cohérente. Après, ce n'est pas non plus très original, puisqu'un royaume où ne vivent que des animaux et dont la magie est en train de disparaître, ça peut faire penser à énormément de récits de ce type. Mais cela n'est pas très grave puisque c'est bien exécuté : c'est loin d'être une écriture magistrale ou une histoire exceptionnelle, mais dans cet ouvrage, Kurt Busiek fait simplement le job, recyclant des idées déjà vues mille fois mais en les ajustant plutôt bien. N'oublions pas que ce scénariste est très doué pour proposer des intrigues à long terme et un casting étoffé.
Bon, on n'est pas trop surpris de voir la tête du fameux "champion" et on sentait le coup venir, mais bon, l'idée est sympathique et la réaction des sorciers devant cet animal "inconnu" est plutôt amusante. Après, le grand défenseur des animaux que je suis pense que faire le contraire aurait été encore plus innovant mais bon
.
Le début est vraiment intéressant. Après, je trouve que la tension tombe un peu au bout de 3 ou 4 épisodes et que le titre devient un peu trop verbeux. L'univers étant clairement posé, ce n'était pas la peine d'en rajouter énormément. Mais cela reste une bonne lecture.
Le personnage du champion, mystérieux et pas encore complétement développé, laisse présager de bonnes choses.
Pour le coup c'est assez intriguant finalement puisque pour le moment l'intrigue principale, totalement résolue à la fin du premier arc, n'a finalement servi qu'à poser les bases du royaume et à camper les différents intervenants et que l'on ne sait pas trop dans quelle direction Busiek va bien pouvoir nous emmener pour la suite. Aura-t-on des approfondissements sur ce "champion", certainement mais surtout, comment un personnage qui n'a aucune idée de ce qu'il fait là va-t-il bien pouvoir réveiller la magie du royaume, surtout qu'il n'a aucune connaissance en la matière.
Ce sont véritablement les enjeux, à mon avis, du deuxième TPB que je prendrai sans problème.
Et puis c'est rigolo de voir Busiek placer des tonnes de gros mots et d'injures dans la bouche de son héros.

SI l'histoire est bien réalisée mais plutôt classique, les dessins sont somptueux. Il faut dire que ce royaume composé d'homme-animaux joue totalement sur les forces de Benjamin Dewey, qui pour une fois n'a pas un style "indé léger" comme la plupart des dessinateurs IMAGE du moment. SI j’ose dire, il a une véritable "patte" ( hi hi hi) et ses designs sont absolument splendides. Après, je le trouve un peu moins à l'aise avec des personnages humains mais clairement, c'est un dessinateur à suivre et, je le souhaite, une future star. C'est un point fort de la série.
peut être un peu sévère, mais cela reste tout de même un récit assez classique avec de très jolis dessins, certes, mais qui manque encore un peu d'audace. Je suis quand même intrigué par la direction que Busiek va donner à la suite de son histoire.




CONVERGENCE : DETECTIVE COMICS #1-2

(Wein/ Cowan-Sienkiewicz)
Le pitch :
Pour ceux qui ne suivraient pas les sempiternels events, DC comics nous propose une sorte de SECRET WARS avec différents mondes qui se retrouvent sur la même planète et qui doivent se battre à mort. C'est marrant car DC récupère l'idée d'un event Marvel des années 80 et trois mois plus tard, Marvel leur pique leur idée pour faire SECRET WARS. Bref Marvel a copié l'idée de DC qui avait elle-même copié l'idée de Marvel. Cela prouve quand même toute la compétence des créatifs des deux grands.
Bon, cela peut donner de bonnes choses, même s'il faut être assez sélectif.
Ici, nous avons deux mondes qui doivent s'affronter : celui de EATRH 2 période pré-crisis (alors c'est un monde où les super-héros sont arrivés pendant la guerre et ou la deuxième génération a pris la place. Dans ce monde Batman est mort , Robin a quarante ans et fait équipe avec Huntress, la fille de Batman et de Catwoman) et celui de SUPERMAN RED SON (où la capsule contenant le bébé Kal-El a atteri en Russie communiste).
Ce n'est pas l'idée qui m'a séduit, mais simplement l'équipe artistique. En effet, Len Wein est un vétéran mais surtout je voulais voir le combo Denys Cowan/Bill Sienkiewicz à l'œuvre.

Et cela fonctionne plutôt bien. Même si l'histoire est assez basique, elle est plutôt bien menée et j'ai bien aimé la relation entre Helena et Dick, sa volonté de ne pas vouloir reprendre le flambeau de son mentor et de revêtir la tunique de Batman. Wein, explore aussi le monde de Red Son et arrive, sur un concept totalement limité et finalement sans grand intérêt à proposer au moins une histoire avec un début, un enjeu pour les personnages et une conclusion.

J'ai plutôt bien aimé. De plus, les dessins très noirs et très griffonnés du duo Cowan/Sienkiewicz fonctionnent plutôt bien dans la perspective de l'univers de Red Son (peut être un peu moins bien en ce qui concerne l'univers de EARTH 2).
En clair, si ce n'est pas la lecture du siècle, loin de là, on passe quand même un bon moment avec un scénariste peut être un petit peu classique certes, mais qui a au moins le mérite de prendre son sujet au sérieux et de vouloir proposer quelque chose de cohérent à ses lecteurs.
Et la partie graphique est telle qu'on pouvait l'attendre, les deux artistes étant vraiment complémentaires.

et demi

Après, cela n'a pas grand intérêt non plus, ces histoires ne servent finalement à rien, mais j'ai au moins passé un moment agréable.



Citation:
Posté par à venir
WOLVERINES, MARVEL SAGA HS, LITTLE NEMO , CONVERGENCE, FANTASTIC FOUR, ARCHER and ARMSTRONG et plein d'autres surprises
__________________
Ma (nouvelle) collection en photos :
http://www.buzzcomics.net/showpost.p...&postcount=943
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 01/09/2015, 20h51
Avatar de gillesC
gillesC gillesC est déconnecté
Kennedy outillé
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Son Pellier.
Messages: 47 428
gillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme Spiderman
Je ne trouve pas que le Tooth & Claw manque tellement d'audace. Rien que le retournement final de ... sympathie vaut le détour. En plus, ce cadeau d'anniversaire a bien plu à Jorus.

Et content de ne pas avoir cédé à la frénésie franco-française sur la Loop. ^^
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 01/09/2015, 21h15
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
BKV addict
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 29 444
arrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Greyarrowsmith ressuscite plus souvent que Jean Grey
Citation:
Posté par gillesC
Voir le message
Je ne trouve pas que le Tooth & Claw manque tellement d'audace.
Pareil. Et en plus qu'il est agréable d'avoir en mains un comics qui ne se lit pas en 5min. Manque d'audace Busiek dans sa narration tente quand même pas mal de truc que l'on ne voit pas si souvent. Rien que les pages 2 et 3 (double), récurrentes sur chaque numéro et en prose qui font le lien entre le récit et des fables/contes de ce monde fantastiques. Et puis l'histoire est loin d'être cousue de fil blanc. Il y a pas mal de rebondissement pas si prévisibles. En plus le rapport qualité/prix de ce TP est tout bonnement exceptionnelle avec 6 épisodes dont le premier double et le dernier avec une trentaine de page si je me souvient bien.

Les quelques pages de WYTCHES que j'ai lu en Vf à l'occasion du FCBD ne m'ont pas du tout convaincu. Je te conseille The chilling adventure of Sabrina chez Archie Comics et surtout Harrow County (Dark Horse).

Le CONVERGENCE : DETECTIVE COMICS #1-2 est parmi les plus banal et moyen que j'ai lu. Il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable même graphiquement (pris mois aussi pour le combo Cowan/Sienkiewicz).

Très bon FF. Robinson recycle les meilleurs run, s'amuse et quel dommage qu'il n'est pas continué car au final, tu verras, son run manque de consistance et est un chouia décompressé.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 01/09/2015, 21h19
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 26 168
doop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquaman
ouais mais imaginez si les rôles avaient été inversés dans Automnlands !!!

C'est sorti en TPB SABRINA ? Ca me fait de l"oeil.
WYTCHES est pas mal, faut y jeter un coup d'oeil.
__________________
Ma (nouvelle) collection en photos :
http://www.buzzcomics.net/showpost.p...&postcount=943
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 01/09/2015, 21h30
Avatar de gillesC
gillesC gillesC est déconnecté
Kennedy outillé
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Son Pellier.
Messages: 47 428
gillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme Spiderman
C'est pas mal, mais alors c'est de la Vraie horreur!
Limite effrayant (pour de vrai ;
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 01/09/2015, 22h08
Avatar de Papich
Papich Papich est déconnecté
Sexologue amateur
 
Date d'inscription: mai 2007
Localisation: Salon de Provence
Messages: 1 633
Papich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour Stark
Citation:
Posté par doop
Voir le message
ouais mais imaginez si les rôles avaient été inversés dans Automnlands !!!

C'est sorti en TPB SABRINA ? Ca me fait de l"oeil.
WYTCHES est pas mal, faut y jeter un coup d'oeil.
arrowsmith me l'a conseillé aussi avec Afterlife with Archie et Harrow County. (d'ailleurs afterlife with archie j'attends de le recevoir)
Le TPB est en préco pour juillet 2016... Ca me parait lointain...

Sinon que des séries indés qui sont sur ma wishlist, je pense que Wytches va vite arriver sur ma pile de lecture!
The infinite loop a été financé via Ulule, c'est cher mais je trouve que les artistes méritent qu'on s'attarde sur cette série.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 02/09/2015, 15h50
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 26 168
doop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquamandoop caresse la raie d'Aquaman
ah, infinite loop j'ai pas dit que c'était mauvais, je conseille même, mais je trouve la narration et les dessins largement au dessus de l'histoire.
__________________
Ma (nouvelle) collection en photos :
http://www.buzzcomics.net/showpost.p...&postcount=943
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 02/09/2015, 16h41
Avatar de Papich
Papich Papich est déconnecté
Sexologue amateur
 
Date d'inscription: mai 2007
Localisation: Salon de Provence
Messages: 1 633
Papich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour StarkPapich pisse du haut de la Tour Stark
Oui oui, je réagissais à ton paragraphe sur le prix ^^ Que je trouve excessif aussi chez Glénat mais ça leur permet d'avoir une plus grande exposition maintenant.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 02/09/2015, 17h17
Avatar de Eddy Vanleffe
Eddy Vanleffe Eddy Vanleffe est déconnecté
Masog, crapaud sado/maso
 
Date d'inscription: mai 2015
Messages: 1 629
Eddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titans
Automnlannds a l'air bien sympatique mais j'ai beaucoup de mal avec l'anthropomorphisme...
j'ai lutté pour lire les Blacksad (que je trouve pomés sur Canardo de toute façon), J'ai baillé sur Grandville, j'ai jamais aimé picsou (ou alors le vieux trucs italien où c'est un vrai fils de pute)
y'a que Usagi Yojimbo qui m'a plu...
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 03/09/2015, 18h09
Avatar de mellencamp
mellencamp mellencamp est connecté maintenant
Personal Jesus
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Marseille
Messages: 6 519
mellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'ar
Si Picsou est un "fils de pute" dans les Disney italiens, alors Rockerduck/Flairsou c'est Pol Pot
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 03/09/2015, 18h32
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est connecté maintenant
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 37 069
EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !EsseJi est LA légende vivante de ce forum !
Citation:
Posté par Eddy Vanleffe
Voir le message
Automnlannds a l'air bien sympatique mais j'ai beaucoup de mal avec l'anthropomorphisme...
j'ai lutté pour lire les Blacksad (que je trouve pomés sur Canardo de toute façon), J'ai baillé sur Grandville, j'ai jamais aimé picsou (ou alors le vieux trucs italien où c'est un vrai fils de pute)
y'a que Usagi Yojimbo qui m'a plu...
Justement au milieu de tous ces êtres anthropomorphiques se cache une petite surprise.
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 04/09/2015, 09h56
Avatar de Eddy Vanleffe
Eddy Vanleffe Eddy Vanleffe est déconnecté
Masog, crapaud sado/maso
 
Date d'inscription: mai 2015
Messages: 1 629
Eddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titans
Citation:
Posté par mellencamp
Voir le message
Si Picsou est un "fils de pute" dans les Disney italiens, alors Rockerduck/Flairsou c'est Pol Pot
Je me souviens d'aventures ou ce brave Picsou escroquait son neuveu ou l'explusait pour loyer impayé. ou alors il bricolait des films amateurs avec du matos "acheté " aux rapetou.
Bref le genre de truc qu'on voit jamais dans les Carl Barks
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 04/09/2015, 11h12
Avatar de gillesC
gillesC gillesC est déconnecté
Kennedy outillé
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Son Pellier.
Messages: 47 428
gillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme SpidermangillesC est agile comme Spiderman
Citation:
Posté par EsseJi
Voir le message
Justement au milieu de tous ces êtres anthropomorphiques se cache une petite surprise.
Absoltuks!
Et comme moi non plus l'anthropozoomorphisme ne me plait guère d'habitude...

Tiens, je profite pour dire que j'ai offert le TPB à un ami-lecteur-client qui a bien aimé.
C'est vraiment pour tous (sauf les enfants comme le rappelait Kurt. )
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 04/09/2015, 14h41
Avatar de mellencamp
mellencamp mellencamp est connecté maintenant
Personal Jesus
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Marseille
Messages: 6 519
mellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'armellencamp a réalisé une cartographie complète de l'Empire Shi'ar
Citation:
Posté par Eddy Vanleffe
Voir le message
Je me souviens d'aventures ou ce brave Picsou escroquait son neuveu ou l'explusait pour loyer impayé. ou alors il bricolait des films amateurs avec du matos "acheté " aux rapetou.
Bref le genre de truc qu'on voit jamais dans les Carl Barks
Oui, voyageant souvent en Italie je me régalais souvent des publications là-bas.
Picsou qui arnaque Donald à la fin d'un épisode durant lequel le deuxième a cru pour une fois se faire un peu de pognon, c'est du grand classique.
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 04/09/2015, 15h24
Avatar de Eddy Vanleffe
Eddy Vanleffe Eddy Vanleffe est déconnecté
Masog, crapaud sado/maso
 
Date d'inscription: mai 2015
Messages: 1 629
Eddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titans
Classique oui mais typique des productions italiennes plus "folles" avec lesquelles on a grandi dans les Picsou Magasines.
J'ai par le suite par cuiosité survolé les intégrales Glénat et je n'ai pas accorché du tout. Le materiel américain me laisse froid... C'est là que j'ai appris qu'il y avait une différence d'ailleurs.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
THE INFINITE LOOP (Glénat Comics) gobius Librairie Glenat 5 12/09/2015 14h01
The Infinite Loop #5 Dhargo Singles 20 20/08/2015 13h53
The Infinite Loop #4 scarletneedle Singles 0 18/07/2015 22h28
The Infinite Loop #2 (of 6) scarletneedle Singles 0 22/05/2015 21h02
The Infinite Loop #1 (Pierrick Colinet/Elsa Charretier) EsseJi Singles 11 20/04/2015 08h10


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 17h41.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !