Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui ne prend pas de vacances... > > Manga & Franco-belge

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 17/01/2017, 19h50
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 774
Man-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic Man
Manga Les anime de l'hiver 2016

Ce ne sera peut-être pas une bonne année du tout mais au moins on aura de bons DA pour la commencer !
En italique, les anime qui continuent cet hiver.


Le plutôt réussi générique de début de Fuuka

Catégorie “excellent”

RIEN

Catégorie “très bon”

1/ Sangatsu no Lion (="Mars arrive comme un lion") 16/20
2/ Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo! (="Accordez vos bénédictions à ce monde merveilleux!") alias Konosuba 2 16/20
3/ Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu 2 16/20
4/ Kuzu no honkai (= "Le voeu de la pourriture") 16/20
5/ Youjo senki (='"La guerre de la fée") 16/20
6/ Kobayashi~san chi no maid dragon (="La bonne dragon de Kobayashi~san") 16/20
7/ Demi-chan wa kataritai (="Entretiens avec des demi monstres") 16/20
8/ Onihei 15/20
9/ Little witch academia TV 15/20



Catégorie “bon”

10/ ACCA : 13-ku kansatsu ka (="ACCA : Département de l'inspection du 13ème territoire") 14/20
11/ Rewrite : moon and Terra 14/20
12/ Gabriel dropout 14/20
13/ Fuuka 14/20
14/ Mobile suit gundam : Iron blooded orphans 2 13/20
15/ Chaos ; child 13/20
16/ Masamune~kun no revenge 13/20
17/ Seiren 13/20
18/ Yamishibai 4 (="Le kamishibai des ténèbres saison 4") 13/20



Catégorie “sympa”

19/ Idol jihen (" Les incidents des idoles") 12/20
20/ Sengoku Choujuu Giga otsu (=La vie sauvage de Sengoku 2") 12/20
21/ One room 12/20
22/ Hand shakers 12/20
23/ Akiba’s trip the animation 12/20


Catégorie “moyen”

RIEN

Catégorie “mauvais”

24/ Classicaloid 08/20




Catégorie “excellent”

RIEN


Catégorie “très bon”


1/ Sangatsu no Lion


Episodes vus : 13/23



Notre jeune dépressif commence à peine à sortir de son chaos mental que des connaissances issues de son passé refont surface, ravivant sa colère et son envie de vaincre.

Shaft fait du Shaft.
C’est beau, les décors sont vides, c’est lent mais on en redemande tant l’atmosphère est marquante, tantôt oppressante, tantôt légère et dynamique.
On sent qu’un drame peut advenir à tout moment avant la fin de la série.

Le vrai titre de la série : Le génie dépressif et les filles bizarres
Si vous aimez : Shigatsu wa kimi no uso, Honey and clover, Tensai family company, les histoires d’apprentissage, les décors somptueux
Note, pour l'instant : 16/20

Taux de moe : 20% Le graphisme de l’auteure rend les personnages féminins souvent mignons
Taux de harem : 0% Rien

2/ Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo! 2 alias Konosuba 2

Episodes vus : 1/ ?



Hacqua et ses copines sont de retour !
Sauront elles (et surtout, voudront elles ?) sauver notre protagoniste des griffes de la justice royale, qui le soupçonne d’être un dangereux terroriste ?

Un épisode 1 qui démarre en trombe, avec un postulat très intéressant qui permet un tas de flashbacks et un nouveau statu quo qui sent bon le renouveau.

Pas de doute, avec sa masse de gags et son heroïc fantasy fun et divertissante, on est de retour à la maison et c’est le meilleur démarrage de janvier 2017.


Le vrai titre de la série : La petite sœur d’Hestia aurait dû la fermer 2
Si vous aimez : la saison 1, les anime comiques, Hestia de Danmachi, No game no life, Zero no tsukaima
Note, pour l’instant : 16/20

Taux de moe : 40% Un univers chatoyant et des filles moe
Taux de harem : 40% En plein dedans


3/ Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu 2

Episodes vus : 2/?



Suite directe de la saison 1, dont il serait dommage de se priver pour comprendre tous les tenants et aboutissants mais qui reste compréhensible sans.

Le disciple est devenu un maître et a hérité d’un nom de scène prestigieux mais au passé chargé.
Tandis que le succès advient, ses antécédents criminels le rattrapent.

Mais un autre danger est bien présent : le rakugo fait de moins en moins recette et c’est tout un art comique qui menace de disparaître…


Aucune surprise : malgré un sujet hermétique pour le spectateur occidental, on se passionne pour ces personnages si humains, leurs problèmes et leur devenir.
Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous conseille fortement le visionnage de la saison 1, un des meilleurs anime de 2016.

Le vrai titre de la série : Docteur Rakugo 2
Si vous aimez : Joshiraku, les années 30-40 et 60, le rakugo, les anime réalistes et sérieux
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 10% Anime réaliste mais des sous-entendus yaoï sont perceptibles
Taux de harem : 30% Triangle amoureux

4/ Kuzu no honkai

Episodes vus : 1/12



Notre lycéenne d’héroïne est amoureuse d’un type plus âgé qu’elle, avec qui elle a été élevée. Il vient de devenir prof de sa classe, ce qui la comble de bonheur.
Seul bémol, il est amoureux d’une de ses belles collègues enseignantes et ne la voit pas.
Ce serait trop simple si notre protagoniste ne faisait pas la rencontre d’un autre élève…amoureux de ladite collègue.
De fil en aiguille et sans jamais perdre de vue leurs objectifs communs, ils se rapprochent l’un de l’autre jusqu’à décider de se servir l’un de l’autre comme palliatif à l’objet de leur désir, inaugurant une étrange relation…

Ce titre techniquement superbe, avec ses relents psychologiques tordus et un peu malsains évoque une version plus sombre de Toradora par ses enjeux.
Pour l’ambiance, on est dans du réaliste que ne renierait pas Oshimi Shuzo, le créateur des deux excellentes séries Les fleurs du mal et Dans l’intimité de Marie, toutes deux en cours de parution VF en manga.

La nouveauté la plus prometteuse de la saison si on excepte les suites de séries qui la précèdent dans ce classement.

Le vrai titre de la série : Oshimi Shuzo aurait pu écrire le scénario
Si vous aimez : Toradora, Les fleurs du mal, Dans l’intimité de Marie, les affres de l’adolescence
Note, pour l'instant 16/20

Taux de moe : 20% ça reste réaliste mais c’est assez sensuel
Taux de harem : 30% deux triangles amoureux pour commencer


5/ Youjo senki

Episodes vus : 2/?



Un salaryman japonais impitoyable et carriériste est victime de son manque d’empathie envers un de ses employés.
Aux portes de la mort, il est sauvé par Dieu en personne, qu’il renie. Le créateur (bouddhiste apparemment) lui donne une dernière chance de ne pas être retiré de la grande roue des réincarnations et le fait naître à nouveau dans le corps d’un bébé orphelin, dans un pays ressemblant énormément à l’Allemagne de Guillaume II.
Ayant conservé le fulgurant intellect de sa vie passée et faisant partie de la minorité de magiciens appelée à être appelée sous les drapeaux à l’aube d’une quasi Première guerre Mondiale, il devance l’appel et s’engage comme élève officier au jeune âge de dix ans, devenant, semble il, la seule militaire (oui, il est dans un corps de fille) mineure du pays.
Mais son autorité est très vite contestée.

OVNI très étrange utilisant pour la première fois (à ma connaissance) la Première guerre Mondiale comme contexte d’un anime, fut-ce dans des pays prête-noms pour ne vexer personne ( ?), Youjo senki bénéficie d’une excellente narration en voix intérieure de notre odieux protagoniste et de superbes combats aériens et magiques.


Le vrai titre de la série : World war I, Otaku style
Si vous aimez : Shuumatsu no Izetta, Schwarzesmarken, les contextes historiques, la magie
Note, pour l'instant 16/20

Taux de moe : 10% L’héroïne est vaguement moe. Plus flippante que moe, en fait.
Taux de harem : 0% J’espère bien que non.

6/ Kobayashi~san chi no maid dragon

Episodes vus : 1/ ?



Un matin où elle se reveille d’une cuite mémorable et part au boulot, Kobayashi~san reçoit la visite d’un immense dragon occidental. Prenant la forme humaine d’une employée de maison à l’ancienne, le dragon femelle, Tooru, lui remémore les évènements de la veille : Kobayashi l’a sauvée de l’épée magique qui l’empêchait de bouger, Tooru est tombée amoureuse et a décidé de servir cette grande fan de « maids ».
Mais Kobayashi~san est la fan ultime des bonnes anglaises et elle ne va pas se contenter d’un vague cosplay sorti des rues d’Akiba !

Attention, petite révolution : Kyoani lâche un peu ses sempiternelles séries de vie scolaire pour adapter une histoire purement tranche de vie comique depuis le trop méconnu Nichijou et utilise pour la première fois de son histoire des héroïnes qui ne sont pas au lycée.
Ça se fête !

Du tranche de vie nawak avec beaucoup d’humour qui fait énormément penser à Namiuchigiwa no Muromi~san, tout en étant moins drôle et absurde mais plus mignon.
Sauf qu’au lieu de sirènes antiques, nous allons avoir affaire à des dragons.
Fafnir a déjà été cité, par exemple.

Bref, c’est fun et il y’a des monster girls.

Le vrai titre de la série : Toorumatic
Si vous aimez : Namiuchigiwa no Muromi-san, Monster musume no Iru nichijou, les anime comiques, les tranches de vie

Note, pour l'instant 16/20

Taux de moe : 40% L’héroïne en a tous les attributs
Taux de harem : 20% Du yuri à un seul sens pour l’instant


7/ Demi-chan wa kataritai

Episodes vus : 2/ ?



Dans le monde de cet anime, certains humains, les demi-monstres, naissent avec les caractéristiques de monstres de légende.
Les principaux mythes et contes faisaient en fait allusion à de telles personnes, dont les spécificités et les droits sont désormais reconnus dans le monde entier.
Un prof de bio d’un lycée japonais aimerait bien faire sa thèse sur ce sujet et interroger des demis, mais a des difficultés à en rencontrer.
Le hasard fait qu’il croise la route d’une élève vampire gentille et volubile qui va constituer son premier sujet d’études et lui montrer qu’il vit entouré de « demi-chan » comme les lycéennes les appellent.

Une série tranche de vie qui surfe sur le récent courant des filles monstres et ressemble à une version tranquille, plus réaliste et moins survoltée de Monster musume no Iru nichijou.
On y parle là aussi des problèmes de la vie quotidienne et du regard de l’autre mais les différences sont moins spectaculaires, le phénomène étant moins récent et plus discret dans ce monde.

Le premier épisode est dévolu à la gentille vampire mais le second, plus intéressant, se penche sur le cas d’une jeune Dullahan qui prend sa condition avec philosophie.
L’auteur utilise cette créature de manière plus originale que la Lala de MonMusu et cet épisode est un régal.
Gros potentiel pour cet anime.

Le vrai titre de la série : MonMusu, version réaliste
Si vous aimez : Monster musume no Iru nichijou, les anime moe et réalistes à la fois, les anime tranche de vie
Note, pour l'instant 16/20

Taux de moe : 30% des héroïnes moe, dont une succube en jogging pas sexy !
Taux de harem : 0% C’est réaliste




8/ Onihei

Episodes vus : 1/ 13



La vie d’un commissaire à Edo, à une époque non précisée (17ème siècle, apparemment).
Sa première affaire le confronte à une bande de criminels sans scrupules qui pillent et assassinent sans remords, violant le code moral des voleurs de l’époque.


Une série techniquement assez belle, avec des combats violents et assez sanglants et un premier épisode très intéressant, axé sur la notion d’honneur.
C’est un peu lent mais prometteur.

Le vrai titre de la série : Enquêtes à Edo
Si vous aimez : L’habitant de l’infini, Jin, les histoires de samouraï dans une veine réaliste
Note, pour l'instant 15/20

Taux de moe : 0% Réaliste à mort
Taux de harem : 0% Que dalle

9/ Little witch academia TV

Episodes vus : 2/25



Dans un monde où la magie existe et est reconnue mais est pratiquée par les seules sorcières, notre héroïne volontaire et un peu bête, il faut bien le dire, réalise son rêve d’enfance, étudier à l’académie des sorcières.

Gros problème : elle n’a aucune formation de base. Heureusement pour elle, la rencontre de deux authentiques sorcières va réveiller ses facultés latentes, après une dangereuse chasse à la cockatrice…

Version TV allongée de la première des deux OAV d’origine, programmée dans le cadre du young animator training project et dont était déjà issu le très bon Death billiards/Death parade, Little witch academia est nanti de nombreuses qualités, à commencer par sa réalisation somptueuse made in studio trigger (Kill la kill et bien d’autres perles).
Si le sujet est rebattu, son humour sympathique et son énergie communicatrice en font une des valeurs sûres de la saison.

Le vrai titre de la série : Harry Potter, the mad animation
Si vous aimez : les OAV d'origine, Harry Potter, le studio Trigger, les anime foufous
Note, pour l'instant 15/20

Taux de moe : 30% Dans la moyenne habituelle des anime nippons
Taux de harem : 0% Pas le propos


Catégorie “bon"

10/ ACCA : 13-ku kansatsu ka

Episodes vus : 1/ ?



Dans le royaume fictive de Dowa, qui a la forme d’un oiseau stylisé, Jean Otus est l’adjoint du chef du département d’inspection chargé de vérifier que tout se déroule bien dans les 13 états qui composent la contrée.

Parmi ses tâches, il est fréquemment amener à faire des inspections sur le terrain.
Mais cet organisme issu de la période de chaos qui a précédé la paix actuelle est remis en cause par les ministres, qui ne lui trouvent plus d’utilité dans une période de calme et recherchent des postes d’économies budgétaires…


Anime tranquille mimile qui tient du tranche de vie mâtiné de politique et de complots sous-jacents sous un vernis paisible, cette série semble vouloir nous faire comprendre qu’il est impossible de faire l’impasse sur les services administratifs qui vérifient les comptes et le bon ordre des choses.
Avec ce qui ressemble à une menace de coup d’état auquel s’oppose sans le savoir un fonctionnaire consciencieux, cet anime pourrait bien être celui qu’on n’a pas vu venir.


Le vrai titre de la série : Fear my bureaucratic skills
Si vous aimez : Psycho pass, les pays fictifs et métaphoriques, les interrogations sur les systèmes politiques et ce qui fait un pays, les enquêtes
Note, pour l'instant 14/20

Taux de moe : 0% Rien de spécial
Taux de harem : 0% Réaliste



11/ Rewrite : moon and Terra

Episodes vus : 1/?



Suite directe du décevant anime de l’année dernière qui adaptait un vieux jeu de Key (les excellents et tire-larmes Clannad, Kanon, Little busters…).
N’essayez même pas de faire l’impasse sur la saison 1 si vous voulez comprendre quelque chose et vous imprégner des évènements de cette saison 2 !

On débute par un très bel épisode qui redore carrément le blason de la série, dans la droite lignée de ce que sait faire le studio avec talent.
On s’attache enfin aux personnages (pas trop tôt) et on se prend à espérer que cette saison 2 restera dans les mémoires.

Le vrai titre de la série : X de Clamp du pauvre 2
Si vous aimez : la saison 1, les oeuvres du studio Key, les anime harem, Tsukihime, X de Clamp
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 40% Des héroïnes super moe typiques des années 2000
Taux de harem : 40% ça y ressemble beaucoup mais il n'est pas concrétisé. A voir.

12/ Gabriel dropout

Episodes vus : 2/12



Gabriel est un des anges les plus prometteurs du paradis. Belle, gentille et dévouée, elle est envoyée sur terre pour parachever ses études en faisant le bien autour d’elle.
Mais un jour, elle découvre les MEUPORG. Et là, c’est le drame.

Petit anime comique bien fichu et sans prétentions, Gabriel dropout nous présente le premier ange hikkikomori (on a certes déjà eu un démon de cette variété dans Hataraku ! Maouo~sama) qui sauve l’humanité…euh, les joueurs en ligne. 24h/24 et au détriment de son hygiène.
Heureusement une de ses amies est une gentille démone (oui oui) qui l’incite fortement à fréquenter le lycée, sans quoi, il n’y aurait pas d’anime.
Une galerie colorée d’anges et de démons à peine dissimulés parmi les humains les entourent.

Cette série manque d’un certain sens du rythme pour ses gags mais est suffisament bien fichue pour convaincre, dans le genre sous Haiyore ! Nyarlko~san

Le vrai titre de la série : Mon ange rédempteur ne peut pas être une telle hikkikomori
Si vous aimez : Haiyore! Nyarlko~san, Himouto! Umaru~chan, Bokusatsu Tenshi Dokuro~chan, les anges et démons qui interviennent dans la vie des humains de façon encore moins discrète que dans In nomine satanis/Magna veritas, les anime comiques
Note, pour l'instant 14/20

Taux de moe : 50% Du moe partout !
Taux de harem : 0% Pas parti pour


13/ Fuuka

Episodes vus : 3/12



Suite directe, quelques années plus tard, de la série Suzuka, mais il est possible de tout comprendre sans avoir vu cette dernière.

Fuuka est la fille des héros de la précédente série et elle commence sa vie dans un nouvel établissement scolaire, faisant la rencontre de notre protagoniste fan de tweeter qui passe sa vie sur son portable dans des conditions cliché au possible.
Ça ne se passe pas bien, car elle a un tempérament…trempé.
Au fil des rencontres, qui cette fois, brisent un peu plus les codes du genre comédie romantique, elle décide de créer un groupe de rock, comme en témoigne le superbe opening.

On retrouve assez rapidement les thèmes fétiches de l’auteur de Suzuka et ses tics d’écriture mais c’est bien fait, donc on lui pardonne.
Fuuka est un personnage assez réussi, malgré quelques traits de caractère énervants qu’on ne lui passerait pas aussi facilement dans la vie réelle.

Ça sent la série pas originale pour un sou mais curieusement attachante.

Le vrai titre de la série : La fille de Suzuka
Si vous aimez : Suzuka, Kimi no Iru Machi, les comédies romantiques qui cochent toutes les cases

Note, pour l'instant 14/20

Taux de moe : 40% Un anime à la fois réaliste, moe et sexy
Taux de harem : 30% Triangle amoureux, déjà

14/ Mobile suit Gundam : Iron blooded orphans 2

Episodes vus : 14/25



Nos héros font face à leurs premières difficultés majeures depuis qu’ils ont rejoint Teiwaz, sous la forme de conflits politiques dont ils sont les pions et surtout d’armes interdites par les conventions militaires auxquels ils sont confrontés.

Rien de nouveau sous le soleil. Les combats sont superbes, la géopolitique simple mais efficace et les héros toujours aussi peu attachants.
Ça pourrait être tellement mieux avec plus de rythme et de complexité !


Le vrai titre de la série : Gundam millésime 2015 partie 2
Si vous aimez : la saison 1, l’univers de Gundam, Aldnoah zero, Tengen Toppa Gurren Lagann, la légende des héros de la galaxie, Code Geass
Note, pour l'instant : 13/20

Taux de moe : 20% Les pilotes musclés doivent combattre torse nu pour se synchroniser avec leur machine mais seulement dans les premiers épisodes.
Taux de harem : 30% Triangle amoureux


15/ Chaos ; child

Episodes vus : 1/ ?



Suite, quelques années après, de l’étrange Chaos ; head (visionnage obligatoire pour tout comprendre, pauvres malheureux. Vous allez souffrir tant c’est décevant).

Des évènements étranges se déroulent date pour date après les meurtres historiques et horribles de l’époque.
Le club des journalistes d’un lycée voisin enquête et se retrouve mêlé à une impossibilité physique.

Ça démarre plutôt pas mal quand on sait le fiasco qu’a été son précesseur, bavard, répétitif et ennuyeux malgré un très bon départ.
Les séquences vues du point de vue d’un smartphone sont très réussies.
Après, chat échaudé craint l’eau froide.


Le vrai titre de la série : Chaos ; head 2
Si vous aimez : Chaos ; head, Occultic ; nine, les œuvres de Nitroplus/Tpb comme Robotics ; note
Note, pour l'instant 13/20

Taux de moe : 30% Dans la moyenne des anime
Taux de harem : 0% Peut-être un harem comme son ancêtre. On verra

16/ Masamune~kun no revenge

Episodes vus : 2/ ?



Masamune débute le lycée après s’être entraîné d’arrache-pied pour ne plus être obèse, faisant du sport en masse et comptant les calories.
Son but ? Faire en sorte que la fille la plus convoitée de l’établissement, qui avait rejeté sa confession quand il était enfant tombe amoureuse de lui pour ensuite lui révéler sa véritable identité et se venger !

Problème, ladite fille est d’une brutalité sans nom, humiliant en public les malheureux qui ont le malheur de lui faire une confession.
Mais un jour, il découvre son secret…

Une série assez classique du genre romantique lycéen des années 2010 avec une bonne dose d’humour.
C’est joli,c’est amusant, c’est réussi mais on attend un peu plus d’audace dans le scénario qui n’est pas pressé pour avancer.

Le vrai titre de la série : La revanche d’un gros
Si vous aimez : Karekano, Oregairu, les comédies romantiques des années 2010
Note, pour l'instant 13/20

Taux de moe : 30% dans la bonne moyenne actuelle
Taux de harem : 0% Si j’en crois l’opening, ça fleure bon le harem mais rien pour l’instant


17/ Seiren

Episodes vus : 2/ 12



Vous prenez le character designer de Kimikiss et Amagami, vous le faites bosser sur plusieurs designs et caractères de personnages charmants dont il a le secret, vous faites plusieurs arcs de quelques épisodes dédié à chacune d’elles avec un héros qui se tâte mais qui est plein de bonne volonté malgré un manque de charisme évident, vous ajoutez un peu de fan service façon regard masculin un peu appuyé, vous touillez et c’est prêt !

C’est beau, c’est pas original, les personnages féminins sont adorables et c’est du tranche de vie assez basique et sans surprises mais efficace.
Si vous recherchez une série qui ne cache pas ses buts, Seiren est un bon choix.

Le vrai titre de la série : Kimikiss 3
Si vous aimez : Kimikiss, Amagami, Photokano, les anime romantiques façon visual novel classiques
Note, pour l'instant 13/20

Taux de moe : 50% réaliste dans l’ensemble mais avec beaucoup de moe et pas mal de sexy pas méchant
Taux de harem : 0% je sens bien 3 routes, alla Amagami

18/ Yamishibai 4 (="Le kamishibai des ténèbres saison 4")

Episodes vus : 3/?



Quatrième saison de cette série d’épisodes courts de 4 minutes utilisant le principe du kamishibai pour raconter des histoires de fantômes.

Ça démarre plutôt mollement mais cette série est connue pour ses hauts et ses bas.
Les saisons 1 et 3 étaient assez flippantes et la 2ème beaucoup moins réussie.


Le vrai titre de la série : Yamishibai 4
Si vous aimez : Les trois premières saisons, Kagewani, les histoires d’horreur bien fichues
Note, au final : 13/20

Taux de moe : 0% Pas le propos
Taux de harem : 0% Pas le propos




Catégorie “sympa”

19/ Idol jihen

Episodes vus : 2/ ?



Le Japon est en pleine récession économique, la morosité gagne le pays et le parti au pouvoir (qui n’a rien à voir avec le PLD, voyons !) est rempli de magouilleurs qui ne pensent qu’à s’en mettre plein les fouilles.
Une seule solution pour lutter contre cette corruption endémique : faire élire des idoles à la diète.
Oui, le parlement japonais.

Et là, vous me direz, il reste un cratère dans le scénario.
Mais si, c’est logique : les idoles sont des petits êtres volontaires et charmants, capables de susciter l’enthousiasme et l’énergie chez leurs concitoyens. Et du coup, elles vont lutter contre les magouilles en faisant des concerts à travers le pays. Les pourris, touchés par la grâce et la magie si j’ai tout compris (vu qu’elles ont des tenues de scène qui peuvent apparaître ex nihilo) renoncent à leur forfait.
Et la preuve qu’elles ont de l’énergie à revendre c’est qu’à chaque épisode elles gravissent une quelconque montagne dans divers coins du Japon pour prouver leur volonté et leur endurance sans limites, variant parfois avec du saut à l’élastique !

En cette année d’élection, un tel scénario, appliqué à notre beau pays, fait rêver.

Le vrai titre de la série : Frédéric Fromet the japanese animation
Si vous aimez : Mudazumo Naki Kaikaku: The Legend of Koizumi, avoir de la politique et du sociétal dans vos anime, les idoles, les nanars

Note, pour l'instant 12/20

Taux de moe : 40% Des idoles ultra moe, forcément. Mais dans un monde réaliste avec des méchants qui font nyark nyark
Taux de harem : 0% Rien


20/ Sengoku Choujuu Giga otsu (=La vie sauvage de Sengoku") 12/20

Episodes vus : 1/ 13



Au lieu des 26 épisodes programmés initialement, la série a été coupée en deux parties égales.

Rien à dire de plus qu’avant. C’est plaisant, amusant et parfois très réussi, selon les épisodes.

Le vrai titre de la série : Les fables de Nobunaga 2
Si vous aimez : l’humour noir léger, l’Histoire du Japon, les anime courts, la première saison
Note, pour l'instant 13/20

Taux de moe : 0% Impossible
Taux de harem : 0% Je préfère pas imaginer


21/ One room

Episodes vus : 1/ 12



Un protagoniste non nommé ni montré (le spectateur, quoi) débarque dans son nouvel appart.
Il va faire la connaissance successive de ses 3 charmantes voisines…designées par Kantoku, le génial character designer d’Henneko !

Et c’est bien tout ce qu’il y’a à voir, il faut dire.
C’est très joli, charmant et tout mais seuls les personnages féminins sont doublés, façon visual novel.
Les épisodes de 4 minutes ne sont guère palpitants.
A noter qu’une version avec des bishonen est prévue dans un futur proche, dans lequel c’est une jeune femme qui s’installe dans un voisinage.

Le vrai titre de la série : De bien charmantes voisines
Si vous aimez : Getsuyubi no tawawa, Henneko, Kantoku, les anime relaxants et légers
Note, pour l'instant 12/20

Taux de moe : 40% des héroïnes mignonnes comme tout
Taux de harem : 0% Je penche plutôt pour trois routes différentes, qui vont nécessiter, d’après mes savants calculs, 4 épisodes par héroïne

22/ Hand shakers

Episodes vus : 1/12



Dans un futur proche, à Osaka, des individus obtienennt des super pouvoirs de façon incertaine.
Ils doivent obligatoirement se balader en couples homme/femme et être physiquement liés en permanence, qui par la main, par une chaîne…

Notre héros fait la connaissance d’une mystérieuse jeune fille qui ressemble à sa défunte sœur…et se fait attaquer par un couple sado-maso qui se prend pour le chevalier d’Andromède.

Le scénario est à la fois nébuleux ( !) et minimaliste. On est là pour la réalisation de fou furieux du studio Gohands, déjà responsable des somptueuses (et légères) deux saisons de K (sans oublier le film qui les relie).

Les combats sont magnifiques, l’utilisation de la 3D particulièrement réussie et les musiques électro branchouilles sont entraînantes.
Bref, comme pour K, oubliez le manque d’originalité et de charisme des personnages pour apprécier la forme de cette série qui ressemble à un long et magnifique clip.

Le vrai titre de la série : K délavé
Si vous aimez : K et ses suites, les anime de baston en ville, les travellings, les anime qui jouent la carte branchée
Note, pour l'instant 12/20

Taux de moe : 40% Les personnages sont moe malgré une tentation de réalisme. Pas mal de sexy avec notamment un couple qui entretiennent une relation SM.
Taux de harem : 20% Rien pour l’instant. Plusieurs couples.

23/ Akiba’s trip the animation

Episodes vus : 2/ ?



Un jeune otaku se retrouve confronté contre son gré à la guerre secrète qui oppose une poignée d’élus humains aux Synthisters, des créatures qui se nourrisent de la passion et des bonnes émotions des clients du célèbre quartier de Tokyo.
Ces créatures prennent possession de simples humains qu’ils zombifient. Seule solution pour les sauver, les exposer à la lumière du jour en découpant leurs vêtements.
Vi vi, jeu de mots sur le titre de l’anime !

Ça vole pas haut et c’est beaucoup moins sexy que ce qu’on pourrait croire, le fan service étant plutôt situé dans les références aux jeux vidéo, aux anime et autres soft guns.

J’en attends très peu.

Le vrai titre de la série : Strip bastons chez les otakus
Si vous aimez : Mekaku city actors, les jeux vidéo d’origine, les anime qui assument leur côté nanar
Note, pour l'instant 12/20

Taux de moe : 30% Plutôt léger. De toute façon, c’est si fauché et moche que bon.
Taux de harem : 0% Rien pour l’instant



Catégorie “moyen”

RIEN

Catégorie “mauvais”

24/ Classicaloïd

Episodes vus : 14/25



Ça bouge pas beaucoup.
Les classicaloids sont une petite dizaine désormais, mais qu’est ce que je m’en fiche.

Le vrai titre de la série : Beethoven, Mozart, Bach et les autres
Si vous aimez : Sekkou boys, la musique classique, les anime hyper colorés, les vacances de Jésus et Bouddha
Note, pour l'instant : 08/20

Taux de moe : 30% A part les designs travaillés de Beethoven, Mozart et des autres classicaloids, rien de notable
Taux de harem : 0% Rien pour l’instant




Dernière modification par Man-Thing ; 17/01/2017 à 23h32.
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 22/01/2017, 12h28
sam331 sam331 est déconnecté
Super Héros amateur
 
Date d'inscription: février 2010
Messages: 35
sam331 est une petite crotte de super héros pourri
En ce qui me concerne cette saison, ce sera :

- Gintama : la dernière saison, et les premiers épisodes dévoilent beaucoup de choses. On ne va vraiment pas perdre de temps !

- Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu 2, après une première saison exceptionnelle, qui s'attardait sur le passé, on revient au présent...enfin, du moins pour les personnages, dans les années 80, alors que le rakugo est dans le creux de la vague, dépassé par toutes les nouvelles formes de divertissement qui sont apparues. Le tout est mélangé avec la gestion ...compliquée de la vie des personnages. Hautement addictif, l'une de ces séries dont on attend chaque épisode avec impatience !

- Onihei du polar sombre à l'époque des samouraïs ! une bonne partie joue sur l'ambiance passée d'une époque révolue et d'une culture appartenant à un autre temps...

- ACCA : 13-ku kansatsu ka, je ne savais pas trop quoi en penser après le premier épisode, mais le second ...le second change un peu tout, alors que l'histoire semble aller dans une direction bien plus sombre et dramatique que ce que l'on pouvait imaginer : à surveiller de très très près !

- Demi-chan wa kataritai : ou le bonbon léger de la semaine, pour se détendre sans prise de tête !

- Sangatsu no Lion : un anime d'une très grande qualité au scénario vraiment solide et prenant et aux personnages attachants...mais certains sont clairement dérangés !
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 23/01/2017, 19h14
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 774
Man-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic Man
17’/ Granblue fantasy

Episodes vus : 2/ ?

Gran vit avec son dragonnet (qui a la belle voix de Kugyuu) dans un petit village où il est très apprécié.
Un jour, il voit tomber des débris d’un vaisseau volant de guerre au dessus de la forêt voisine et rencontre une princesse tombée du ciel, Lyria, qui semble posséder un grand pouvoir d’invocation de créatures et est poursuivie par l’empire auquel elle appartient.
Il n’hésite pas à voler à son secours…

Rien d’original dans cette énième série RPG adaptée d’un jeu en ligne au succès colossal au Japon mais l’aventure reste sympathique grâce à sa légèreté, aux machines volantes au design réussi et à la jolie réalisation.

Le vrai titre de la série : L’aventure aérienne de Gran
Si vous aimez : l’heroïc fantasy pas folichonne mais bien fichue, le steampunk
Note, pour l'instant 13/20

Taux de moe : 40% dans la bonne moyenne des anime nippons
Taux de harem : 0% Rien pour l’instant

Réponse avec citation
  #4  
Vieux 31/01/2017, 20h45
Avatar de snoopy
snoopy snoopy est déconnecté
Jojo Addict
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: octobre 2006
Messages: 7 493
snoopy joue à l'Homme-Taupe dans son jardinsnoopy joue à l'Homme-Taupe dans son jardinsnoopy joue à l'Homme-Taupe dans son jardinsnoopy joue à l'Homme-Taupe dans son jardinsnoopy joue à l'Homme-Taupe dans son jardinsnoopy joue à l'Homme-Taupe dans son jardinsnoopy joue à l'Homme-Taupe dans son jardinsnoopy joue à l'Homme-Taupe dans son jardinsnoopy joue à l'Homme-Taupe dans son jardinsnoopy joue à l'Homme-Taupe dans son jardinsnoopy joue à l'Homme-Taupe dans son jardin
Pour le moment, il y a 3 trucs que je vais tester:

- Onihei: j'ai vu que c'était sur amazon video. Le pitch est intéressant. Donc banco.
- Maid Dragon: Ca a l'air sympa.

- Little Witch Academia: J'ai maté deux épisodes. Honnêtement, je n'aurais jamais maté ça en temps normal. Mais on m'a convaincu. Et ca s'annonce franchement sympa. Pas exceptionnel, mais bien sympa. Ce harry potter like est amusant. Le chara design et l'animation sont typiques du studio Trigger. Et ca c'est chouette. Je suivrais la suite avec un très grand plaisir.

Je me limiterais sûrement à ces 3 animes. Avec Sangatsu parce que j'ai toujours pas commencé à mater et que j'ai vraiment envie de m'y mettre.
__________________
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 01/02/2017, 19h03
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 711
Jorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule Boy
De mon côté, je me dois de limiter, sinon je m'en sors pas :

Youjo senki animation superbe, intriguant et original, j'accroche bien

Kobayashi~san chi no maid dragon la dose de délire de la saison, les premiers épisodes bien fun et décalé comme prévu.

Demi-chan wa kataritai pareil, la gentille dose de moe mais j'ai peur de m'ennuyer à la longue vu le peu de personnages. A voir.

Onihei
j'ai tenté, c'est pas mal mais j'accroche juste pas au style trop historique et référencé.

Yamishibai 4
décevant après quelques épisodes, cette voix off qui explique tout casse l'ambiance!


Et comem d'hab, thankx Man-Thing
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 06/04/2017, 20h02
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 774
Man-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic ManMan-Thing péte des culs comme Plastic Man
C’est déjà le printemps et il faut tirer un trait sur la saison précédente. Dans l’ensemble, c’était une bonne période pour la tranche de vie de qualité et pour l’humour.
En italique, les séries qui continuent ce printemps.

http://www.dailymotion.com/video/x58tngn
L’ending de Hand shakers est le plus réussi de la saison avec celui de Kuzu no honkai et celui de Kobayashi~san chi no maid dragon

Catégorie “excellent”

RIEN

Catégorie “très bon”

1/ Sangatsu no Lion (="Mars arrive comme un lion") 16/20
2/ Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu 2 16/20
3/ Kuzu no honkai (= "Le voeu de la pourriture") 16/20
4/ Kobayashi~san chi no maid dragon (="La bonne dragon de Kobayashi~san") 16/20
5/ Onihei 16/20
6/ Demi-chan wa kataritai (="Entretiens avec des demi monstres") 16/20
7/ Youjo senki (='"La guerre de la fée") 16/20
8/ Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo! 2 (="Accordez vos bénédictions à ce monde merveilleux!"2) alias Konosuba 2 15/20
9/ Little witch academia TV 15/20


Catégorie “bon”

10/ Gabriel dropout 14/20
11/ ACCA : 13-ku kansatsu ka (="ACCA : Département de l'inspection du 13ème territoire") 14/20
12/ Rewrite : moon and Terra 14/20
13/ Akiba’s trip the animation 14/20
14/ Fuuka 14/20
15/ Mobile suit gundam : Iron blooded orphans 2 13/20
16/ Masamune~kun no revenge 13/20
17/ Seiren 13/20
18/ Granblue fantasy 13/20

Catégorie “sympa”

19/ Idol jihen (" Les incidents des idoles") 12/20
20/ Sengoku Choujuu Giga otsu (=La vie sauvage de Sengoku 2") 12/20
21/ One room 12/20
22/ Hand shakers 11/20
23/ Chaos ; child 11/20
24/ Yamishibai 4 (="Le kamishibai des ténèbres saison 4") 11/20

Catégorie “moyen”

RIEN

Catégorie “mauvais”

25/ Classicaloid 08/20




Catégorie “excellent”


RIEN


Catégorie “très bon”


1/ Sangatsu no Lion

Episodes vus : 22/22



Parfois un peu ardue car assez exigeante, cette série de l’automne qui s’est finie en hiver est un petit prodige de tranche de vie psychologique et intelligent.
Il y’a toute la palette des émotions humaines, du rire à la mélancolie, de la nostalgie à l’optimisme et ses personnages prennent souvent tellement aux tripes que la complexité du Shogi et des stratégies des adversaires ne dérangent pas le néophyte, qui se prend même à s’y intéresser.

Comme d’habitude, Shaft livre une copie parfaite. Il n’y a qu’à voir le second opening pour le comprendre.
Un anime très immersif et souvent passionnant malgré quelques longueurs.
Et la suite est d’ores et déjà annoncée, en plus du manga qui vient de débuter en France.


Le vrai titre de la série : Le génie dépressif et les filles bizarres
Si vous aimez : Shigatsu wa kimi no uso, Honey and clover, Tensai family company, les histoires d’apprentissage, les décors somptueux
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 30% Le graphisme de l’auteure rend les personnages féminins souvent mignons. Et du kawaïï de destruction massive avec la plus jeune des sœurs.
Taux de harem : 0% Rien



2/ Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu 2

Episodes vus : 13/ 13



Suite et fin de Shouwa Genroku Rakugo qui nous amène cette fois des années 90 à l’orée des années 2010.
L’autre tranche de vie passionnant sur un sujet obscur, le rakugo, one man show traditionnel nippon très codifié.
Cette saison 2 ne déçoit pas et est riche en moments émotionnellement très forts, en faisant le versant sérieux et dramatique du déjà ancien Joshiraku.
Les personnages, d’une appréciable complexité, sont très attachants.

Et le studio IG nous gratifie de son savoir-faire habituel.

Le vrai titre de la série : Docteur Rakugo 2
Si vous aimez : Joshiraku, les années 30-40 et 60, le rakugo, les anime réalistes et sérieux
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 10% Anime réaliste mais des sous-entendus yaoï sont perceptibles
Taux de harem : 30% Triangle amoureux

3/ Kuzu no honkai

Episodes vus : 12/12



Kuzu no honkai a été un bijou du début à la fin, décortiquant avec un certain sadisme les relations entre ses 6 personnages principaux (bientôt rejoints par d’autres, pour plus de complexité).

Satire sociale sensuelle et intelligente sur les attentes de l’être humain vis-à-vis de l’autre dans ses relations amoureuses, Kuzu no honkai est un anime à la réalisation superbe et originale avec ses effets techniques et sa palette de couleurs si spéciale.

Une des très bonnes surprises de la saison.

Le vrai titre de la série : Oshimi Shuzo aurait pu écrire le scénario
Si vous aimez : Toradora, Les fleurs du mal, Dans l’intimité de Marie, la fille de la plage, les affres de l’adolescence
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 40% ça reste réaliste mais c’est assez sensuel
Taux de harem : 60% Euh…un polygone amoureux ?


4/ Kobayashi~san chi no maid dragon

Episodes vus : 13/ 13



Clairement le trio Tooru/Kanna/Kobayashi, famille recomposée si particulière, fait tout le sel de cet anime.
A la fois drôle, intelligent et assez émouvant, Kobayashi~san chi no maid dragon est l’anime à base de moe le plus marquant de la saison.
Tout juste regrette on l’inutilité de certains personnages réccurents (à quoi sert Elma, sérieusement ?) car le reste est un vrai bonheur.

Quand Kyoto animation sort de ses habitudes, c’est quand même plus intéressant.
Remember Nichijou, leur pire vente mais un de leurs meilleurs anime.

Le vrai titre de la série : Toorumatic
Si vous aimez : Namiuchigiwa no Muromi-san, Monster musume no Iru nichijou, les anime comiques, les tranches de vie
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 60% L’héroïne en a tous les attributs mais il y’a aussi du kawaïï
Taux de harem : 30% Deux cas de yuri à un seul sens


5/ Onihei

Episodes vus : 13/ 13



Série passée souvent inaperçue, ce feuilleton policier au temps des samouraïs est une grande réussite grâce à son mélange d’enquêtes et d’étude de la société de l’époque.
Son protagoniste est clairement le personnage masculin le plus viril de la saison, mélange de force physique et morale, d’intelligence, de jugement sûr et d’humanisme. Il est également l’opposé d’un machiste en un temps qui ne s’y prêtait guère. Pour faire simple, il a la classe.

Chaque épisode est indépendant et permet d’explorer un aspect de la vie de sa famille ou de la ville dans laquelle il vit. Ajoutons à cela des seconds rôles hauts en couleur et un humour très bien dosé qui contrebalance parfaitement le pathos assez présent et vous avez une des meilleures séries de l’automne.

Le vrai titre de la série : Enquêtes humanistes à Edo
Si vous aimez : L’habitant de l’infini, Jin, les histoires de samouraï dans une veine réaliste, les protagonistes qui ont la classe nonchalante
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 0% Réaliste à mort
Taux de harem : 0% Que dalle

6/ Demi-chan wa kataritai

Episodes vus : 12/ 12



Cette série au rythme assez lent ne déçoit pas en posant des questions très intelligentes sur la nature de ses filles monstres et l’effet de leurs pouvoirs sur la société japonaise.
Mention spéciale à l’épisode qui explique le fonctionnement scientifique de la Dullahan.

Bref, une belle réussite dans son genre, dont le manga a commencé à paraître en France.

Le vrai titre de la série : MonMusu, version réaliste
Si vous aimez : Monster musume no Iru nichijou, les anime moe et réalistes à la fois, les anime tranche de vie
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 30% des héroïnes moe, dont une succube en jogging pas sexy !
Taux de harem : 20% C’est réaliste mais il y’a les prémisses d’un triangle amoureux

7/ Youjo senki

Episodes vus : 12/12



Souffrant de la nature répétitive de ses épisodes, Youjo senki est une série prenante et très intéressante par sa nature stratégique et son bon emploi de diverses technologies et uniformes du front européen des deux guerres mondiales.

Son héroïne devient presque attachante à mesure qu’on avance dans l’intrigue tant l’être X est injuste et obsédé à l’idée de la faire plier à sa volonté. Et pourtant, on partait de loin !
L’humour est également présent et bien employé, ce qui permet de désamorcer la nature sombre de cette série parfois également un peu aride.
Une bonne surprise.

Le vrai titre de la série : World war I and II, Otaku style
Si vous aimez : Shuumatsu no Izetta, Schwarzesmarken, les contextes historiques, la magie
Note, au final : 16/20

Taux de moe : 10% L’héroïne est vaguement moe. Plus flippante que moe, en fait.
Taux de harem : 0% Que dalle.


8/ Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo! 2 alias Konosuba 2

Episodes vus : 10/ 10



La suite de Konosuba est clairement inférieure à la première partie, cela étant dû à des gags inégaux et qui ne se renouvellent pas assez malgré quelques trouvailles miraculeuses, comme la ville des fanatiques religieux. Darkness ne sert toujours pas à grand-chose, ce qui est un peu dommage.

Le vrai titre de la série : La petite sœur d’Hestia aurait dû la fermer 2
Si vous aimez : la saison 1, les anime comiques, Hestia de Danmachi, No game no life, Zero no tsukaima
Note, au final : 15/20

Taux de moe : 50% Un univers chatoyant et des filles moe
Taux de harem : 40% En plein dedans mais elles sont réticentes



9/ Little witch academia TV

Episodes vus : 13/25



Série superbement réalisée par le studio Trigger avec énormément d’hommages à l’animation américaine mais qui souffre à mon humble avis d’épisodes inégaux et d’un grand manque d’originalité. On se console avec son humour bon enfant et réussi ainsi que ses personnages attachants.

Le vrai titre de la série : Harry Potter, the mad animation
Si vous aimez : les OAV d'origine, Harry Potter, le studio Trigger, les anime foufous
Note, pour l'instant : 15/20

Taux de moe : 30% Dans la moyenne habituelle des anime nippons
Taux de harem : 0% Pas le propos



Catégorie “bon"


10/ Gabriel dropout

Episodes vus : 12/12



Cet anime s’est amélioré au fur et à mesure, ses gags étant de plus en plus percutants.
La découverte du monde des anges et des démons est selon moi son point fort mais la fin valait également le visionnage.

Dommage que certains personnages soient mal (Raphiel) ou trop (le chien) utilisés.
Gabriel et Satanichia sont clairement les deux attractions principales de cette série vraiment réussie. Pauvre patron du café…

Le vrai titre de la série : Mon ange rédempteur ne peut pas être une telle hikkikomori
Si vous aimez : Haiyore! Nyarlko~san, Himouto! Umaru~chan, Bokusatsu Tenshi Dokuro~chan, les anges et démons qui interviennent dans la vie des humains de façon encore moins discrète que dans In nomine satanis/Magna veritas, les anime comiques
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 50% Du moe partout !
Taux de harem : 0% Nyet

11/ ACCA : 13-ku kansatsu ka

Episodes vus : 12/ 12



Une série qui mêle habilement tranche de vie, découverte d’une fédération qu’on croirait presque sortie d’un Kino no Tabi ou un Galaxy express 999, une ambiance relaxante et un complot politique habilement préparé.

Il vaut surtout pour sa galerie de personnages réussis et assez originaux et les quelques surprises qu’il réserve quant à leur devenir.
La visite de chaque pays est inégale mais permet de mettre en avant leurs différences délirantes pour un si petit espace géographique du point de vue économique, culturel et ethnique.

Une bonne surprise…gâchée partiellement par une relative lenteur.

Le vrai titre de la série : Fear my bureaucratic skills
Si vous aimez : Psycho pass, les pays fictifs et métaphoriques, les interrogations sur les systèmes politiques et ce qui fait un pays, les enquêtes
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 0% Rien
Taux de harem : 0% Réaliste


12/ Rewrite : moon and Terra

Episodes vus : 11/11



Cette saison 2 est bien meilleure que la première car elle n’utilise que les elements qui étaient intéressants dans celle-ci.
Elle est encore plus axée sur le héros et son sens moral proche de celui d’un Kiritsugu de Fate/zero, ce qui le rend très intéressant.
Il y’a de l’émotion, des personnages assez attachants et même quelques surprises.

Ça fait plaisir de voir un essai transformé.
On reste par contre loin de la qualité des autres productions du studio.

Le vrai titre de la série : X de Clamp du pauvre 2
Si vous aimez : la saison 1, les oeuvres du studio Key, les anime harem, Tsukihime, X de Clamp
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 40% Des héroïnes super moe typiques des années 2000
Taux de harem : 40% ça y ressemble beaucoup mais il n'est pas concrétisé.

13/ Akiba’s trip the animation

Episodes vus : 13/ 13



Ça démarrait comme un nanar, ça s’est conclu comme tel, mais avec un énorme capital sympathie dû au cri d’amour pour Akiba et ses divers otakus qui s’en dégage.
On nous parle de radio amateur, de cosplay, d’idoles, de jeux vidéo, de ramens…

Les héros sont attachants, l’humour léger est réussi et on sort de chaque épisode le cœur léger.
Tous les anime ne peuvent pas en dire autant.
Suite prévue, vu le cliffhanger final.

Le vrai titre de la série : Strip bastons chez les otakus
Si vous aimez : Mekaku city actors, les jeux vidéo d’origine, les anime qui assument leur côté nanar
Note, au final : 14/20

Taux de moe : 40% Quelques vues de sous-vêtements, forcément
Taux de harem : 0% Rien

14/ Fuuka

Episodes vus : 12/12



Une jolie série bien réalisée avec quelques bons morceaux et une ambiance réussie dûe à des décors très réussis.
Les personnages un peu trop archétypaux sont assez attachants et la fin différente du manga est surprenante et réussie.

Le vrai titre de la série : La fille de Suzuka
Si vous aimez : Suzuka, Kimi no Iru Machi, les comédies romantiques qui cochent toutes les cases

Note, au final : 14/20

Taux de moe : 40% Un anime à la fois réaliste, moe et sexy
Taux de harem : 30% Carré amoureux avec un triangle plus prononcé à l’intérieur

15/ Mobile suit Gundam : Iron blooded orphans 2

Episodes vus : 25/25



Enfin la fin.
Oui, parce que 50 épisodes en tout pour raconter une histoire qui aurait pu tenir sans problème en 25, c’est parfois longuet.
Cette durée excessive fait que, malgré la beauté des combats entre robots, des personnages relativement attachants et quelques coups de théâtre réussis, on a souvent l’impression d’être devant un héros de la galaxie ou même un Code Geass du pauvre.

Mc Gillis était certainement le personnage le plus creusé avec Orga. Je ne comprends pas l’attrait qu’exerce Mika sur certains spectateurs par contre.

Le vrai titre de la série : Gundam millésime 2015 partie 2
Si vous aimez : la saison 1, l’univers de Gundam, Aldnoah zero, Tengen Toppa Gurren Lagann, la légende des héros de la galaxie, Code Geass
Note, au final : 13/20

Taux de moe : 20% Les pilotes musclés doivent combattre torse nu pour se synchroniser avec leur machine mais seulement dans les premiers épisodes.
Taux de harem : 30% Triangle amoureux


16/ Masamune~kun no revenge

Episodes vus : 12/ 12



Dans la rubrique plan plan, cet anime se pose là. Aucune surprise, le cahier des charges est scrupuleusement rempli et la fin ne surprendra personne.
Ça reste réussi et divertissant, avec quelques personnages qui sortent un peu du lot mais il n’ya rien de folichon à part le character design très sympathique.

Le vrai titre de la série : La revanche d’un gros
Si vous aimez : Karekano, Oregairu, les comédies romantiques des années 2010
Note, au final : 13/20

Taux de moe : 30% dans la bonne moyenne actuelle
Taux de harem : 30% Triangle amoureux

17/ Seiren

Episodes vus : 12/ 12



Autre série plan plan et sans aucune surprise de la saison. On prend des éléments de Kimikiss et d’Amagami (dont on retrouve même quelques personnages secondaires), une dose de moe, une dose d’humour, du tranche de vie et quelques grammes de sexy gentil, trois routes pour trois héroïnes, on touille et c’est prêt.
Et clairement, aucune des deux autres héroïnes ne parvient à éclipser le charisme de la première. C’est dommage quand on on sait que la dernière présentée est aussi la moins intéressante de toutes, ce qui laisse sur un goût un peu amer.

Le vrai titre de la série : Kimikiss 3
Si vous aimez : Kimikiss, Amagami, Photokano, les anime romantiques façon visual novel classiques
Note, au final : 13/20

Taux de moe : 50% Réaliste dans l’ensemble mais avec beaucoup de moe et pas mal de sexy pas méchant
Taux de harem : 0% Trois routes, alla Amagami.


18/ Granblue fantasy

Episodes vus : 2/ ?



Série en pause qui devrait reprendre ce printemps.


Le vrai titre de la série : L’aventure aérienne de Gran
Si vous aimez : l’heroic fantasy pas folichonne mais bien fichue, le steampunk
Note, pour l'instant : 13/20

Taux de moe : 40% dans la bonne moyenne des anime nippons
Taux de harem : 0% Rien pour l’instant


Catégorie “sympa”


19/ Idol jihen

Episodes vus : 12/ 12



Pour une énième série sur les idoles, idol jihen tire bien son épingle du jeu en les faisant participer à la vie politique nationale et même locale, ce qui est l’occasion d’une sympathique leçon de civisme sur le mode « ce sont les citoyens qui font la démocratie ».

Tout ça ne vole pas très haut mais l’énergie et la gentilesse des personnages principaux, le charisme du Koizumi local et une part de n’importe quoi totalement assumée en font un très honnête divertissement.

Le vrai titre de la série : Frédéric Fromet the japanese animation
Si vous aimez : Mudazumo Naki Kaikaku: The Legend of Koizumi, avoir de la politique et du sociétal dans vos anime, les idoles, les nanars

Note, au final : 12/20

Taux de moe : 40% Des idoles ultra moe, forcément. Mais dans un monde réaliste avec des méchants qui font nyark nyark
Taux de harem : 0% Rien


20/ Sengoku Choujuu Giga otsu

Episodes vus : 13/ 13



Ces petites histoires autour de Nobunaga, ses alliés et ses ennemis dépeints sous la forme d’animaux pinailleurs et cyniques est toujours amusante et très bien documentée, s’intéressant à des personnages méconnus.

Divertissant pour un programme très court de 4 minutes par épisode.


Le vrai titre de la série : Les fables de Nobunaga 2
Si vous aimez : l’humour noir léger, l’Histoire du Japon, les anime courts, la première saison
Note, au final : 12/20

Taux de moe : 0% Impossible
Taux de harem : 0% Je préfère pas imaginer


21/ One room

Episodes vus : 12/ 12



12 épisodes courts, 3 héroïnes sans originalité mais au très beau design et avec des seiyuus aux petits oignons pour une série très reposante mais assez anecdotique.

Une suite avec des personnages masculins est prévue et je pense y jetter un œil pour comparer même si les character designs ne seront pas du génial Kantoku.

Le vrai titre de la série : De bien charmantes voisines
Si vous aimez : Getsuyubi no tawawa, Henneko, Kantoku, les anime relaxants et légers
Note, au final : 12/20

Taux de moe : 50% des héroïnes mignonnes comme tout et pas mal de « regard masculin »
Taux de harem : 0% Trois routes différentes

22/ Hand shakers

Episodes vus : 12/ 12



Au rayon des qualités, une réalisation 3D convaincante, ce qui est rare en ce moment, des combats très réussis et une bande-son superbe.
Au rayon des défauts, les personnages sans aucune profondeur et assez clichés ainsi qu’un scénario vue et revu. Fin ouverte sans suite prévue en plus. Juste avant le combat final qui promettait de conclure la série…

Le vrai titre de la série : K délavé
Si vous aimez : K et ses suites, les anime de baston en ville, les travellings, les anime qui jouent la carte branchée
Note, au final : 11/20

Taux de moe : 30% Les personnages sont moe malgré une tentation de réalisme. Un peu de sexy dans le premier épisode avec notamment un couple qui entretient une relation SM.
Taux de harem : 20% Rien si ce n’est plusieurs couples.

23/ Chaos ; child

Episodes vus : 12/ 12



Et…c’est encore une déception.
Dans la droite lignée de la série Chaos ; head dont elle est issue et malgré quelques bonnes trouvailles, cet anime est un loupé digne du récent Occultic ; nine et bien loin d’un Steins ; gate ou même de l’inégal Robotocs ; note .
Les séquences d’horreur ne fonctionnent pas, l’anime est inutilement grandiloquent, ce qui le rend assez ridicule et il provoque assez souvent l’ennui.
En bref, ça aurait pu racheter le souvenir de la série d’origine mais ce n’est pas le cas.

Le vrai titre de la série : Chaos ; head 2
Si vous aimez : Chaos ; head, Occultic ; nine, les œuvres de Nitroplus/Tpb comme Robotics ; note
Note, au final : 11/20

Taux de moe : 30% Dans la moyenne des anime
Taux de harem : 20% Des prémisses de harem non concrétisé

24/ Yamishibai 4

Episodes vus : 13/ 13



L’idée d’ajouter une voix faisant la narration a été très décriée par les habitués mais c’est plus le manque criant d’idées des auteurs et les fins ambigues qui ont fait de cette saison 4 de Yamishibai la plus décevante jusqu’ici.

Dommage.

Le vrai titre de la série : Yamishibai 4
Si vous aimez : Les trois premières saisons, Kagewani, les histoires d’horreur bien fichues
Note, au final : 11/20

Taux de moe : 0% Pas le propos
Taux de harem : 0% Pas le propos

Catégorie “moyen”

RIEN

Catégorie “mauvais”

25/ Classicaloïd

Episodes vus : 25/25



Ennuyeux de bout en bout. Une suite est prévue mais ce sera sans moi.
Enfin, on peut reconnaître aux auteurs une certaine originalité et une bonne recherche en histoire de la musique pour donner aux versions contemporaines des grands compositeurs certains de leurs traits les plus connus mais ça m’est passé au dessus et les gags ne sont jamais drôles.

Le vrai titre de la série : Beethoven, Mozart, Bach et les autres
Si vous aimez : Sekkou boys, la musique classique, les anime hyper colorés, les vacances de Jésus et Bouddha
Note, au final : 08/20

Taux de moe : 30% A part les designs travaillés de Beethoven, Mozart et des autres classicaloids, rien de notable
Taux de harem : 0% Nichts

Réponse avec citation
  #7  
Vieux 11/04/2017, 08h34
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 7 711
Jorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule BoyJorus C'Baoth mange des frites avec Moule Boy
Bon, je me suis pas régalé cette saison moi mais j'ai pt'te raté des trucs. J'avoue que je n'ai pas eu le temps de bien me pencher dessus.

Kobayashi~san chi no maid dragon sympatoche au final mais moins fun que ce que je pensais. Le décalage entre dragons et maid n'est pas si présent que cela et les gags sont un peu redondant au final (Fafnir et ses jeux videos, Coat et ses gros seins..)

Demi-chan wa kataritai. Après le visionnage de 2 épisodes, j'étais sûr que je ne finirais pas la série... et puis... on s'attache à ces personnages, c'est lent comme disait Man Thing mais c'est étrangement plaisant. J'avoue avoir été parfois déconcerté par les allusions totalement sexuelle qui pointent parfois dans un ensemble pourtant complètement mignon et bien pensant.

Youjo senki m'a eu.. je n'ai pas encore l'habitude peut être mais ce genre d'anime en plusieurs saisons, et donc qui ne finit absolument pas après 12 épisodes et plutôt frustrant. N'ayant pas eu la news d'une éventuelle suite, je suis resté con après le dernier épisode. Petit coup de gueule car pour le coup, si la série ne marche pas, on n'aura jamais la fin (genre Knights of Sidonia que j'avais bien kiffé). Sinon anime intéressant, animation béton, dommage que le personnage de "Dieu" n'ait finalement qu'un rôle très secondaire après pourtant un premier épisode très fort. Du coup, le concept passe un peu à la trappe et au lieu d'avoir un working man dans le corps d'une petite fille démoniaque, on a juste l'histoire de ce monde où ce qui semble être l'Allemagne n'a pas perdu la 1ère guerre mondiale en 18. Intéressant mais un peu vide au final.

Yamishibai 4 arrêté au bout de 4 épisodes, la voix off qui explique tout m'a gonflé. L'aspect horreur des 2 première saisons, plus dans l'ambiance, ne marche plus lorsque quelqu'un vous explique tout!!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Le top des anime de 2016 Man-Thing Manga & Franco-belge 1 12/01/2017 22h28
Panorama des anime de l'automne 2016 Man-Thing Manga & Franco-belge 10 02/01/2017 19h52
Panorama des anime de l'été 2016 Man-Thing Manga & Franco-belge 24 11/10/2016 18h15
Panorama des anime du printemps 2016! Man-Thing Manga & Franco-belge 17 28/09/2016 10h36
Panorama des anime de l'hiver 2015 au Japon Man-Thing Manga & Franco-belge 13 04/04/2016 19h04


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 10h52.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !