Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui ne prend pas de vacances... > > Critiques > Critiques VO et VF des forumers

Affichage des résultats du sondage: Quels titres vous intéressent
Memetic 0 0%
Daredevil 0 0%
Road to no Man's Land 0 0%
Miracleman 1 et 2 0 0%
X-Force vol 2 0 0%
Votants: 0. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage. | Retirer son vote

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 14/12/2015, 22h48
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 25 947
doop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madrox
Critiques Doopiennes 232

CRITIQUES DOOPIENNES N°232 (14/12/2015)

Citation:
Quelques précisions : ces critiques sont la plupart du temps des critiques "à chaud". Aussitôt lu, aussitôt critiqué, ce qui peut expliquer un certain manque de recul ou des réactions parfois un peu trop passionnées. Je vais essayer néanmoins de rester le plus impartial possible et surtout, expliquer au maximum mes idées et mes impressions.
Je ne détiens pas, loin de là, la vérité sur les comics que je critique. C'est juste une impression de quelqu'un qui lit des comics depuis…pfiouuu….plus de trente cinq ans ! Ce n'est pas parce que je trouve un truc génial ou mauvais qu'il faut absolument le croire sur parole. Le mieux c'est encore de le lire si on a envie, ou de le défendre si on trouve l'avis trop négatif.
Le but premier est toujours le même: proposer un échange et un débat sur les séries chroniquées.
Dans un souci de bien faire, j'essaye toujours autant que faire se peut d'éviter les spoilers, ce qui fait que des gens qui sont en retard, ou qui suivent en VF peuvent tout à fait lire ces critiques sans aucune hésitation.
MEMETIC TPB

( James Tynion IV/Eryk Donovan )
Le pitch :
Un meme (vous savez, ces petites images qui pullulent sur internet) devient rapidement la coqueluche de tout le web. A tel point que cette image d’un paresseux levant le pouce devient le document le plus diffusé sur les réseaux sociaux en 24 heures. Malheureusement, cette image, qui selon les gens qui la regardent « rend heureux » ; cache bien des choses et pourrait finalement déclencher une apocalypse, rien que ça !

Il faut toujours faire très attention aux publications BOOM STUDIOS. Mine de rien, cet éditeur produit de bonnes séries, souvent d’excellente qualité mais peu reconnues. Ce n’est d’ailleurs qu’en suivant quelques critiques sur Buzz que j’ai eu vent de cette mini-série.
Le dessin avait l’air correct même si toujours dans la tendance indé-branché comme à peu près tout ce que l’on voit chez IMAGE en ce moment (vous me direz, c’est quand même meilleur que la moitié des titres MARVEL du moment) mais en tout cas l’accroche était intéressante et le visuel de couverture aguicheur. N’ayant jamais pu résister aux paresseux, j’ai donc validé la précommande.

Si on reste un tout petit peu sur notre faim, c’est quand même plutôt réussi.
L’histoire, signée James Tynion IV, est plutôt bien construite même si assez rapide. Mais après tout, c’est aussi dans le ton du récit, la rapidité avec laquelle s’enchaînent les évènements correspondant parfaitement à la rapidité avec laquelle l’image est diffusée dans le monde entier.
On suit les aventures de Aaron, un jeune garçon sourd et ayant un défaut de vision qui le rend insensible aux effets de l’image et qui se retrouve quasiment tout seul face à un monde devenu fou. En parallèle, Tynion et Donovan suivent des militaires qui vont tenter de résoudre le problème.
Aaron cherche avant tout à retrouver son petit ami. La relation entre les deux garçons est d’ailleurs l’un des points forts de ce comic-book. En effet, et contrairement à certains récits actuels où les relations homosexuelles sont traitées avec la finesse d’un hippopotame en train de charger (qui a dit Infinite Loop ?), Tynion ne force absolument pas le trait. C’aurait été une fille que cela n’aurait rien changé du tout et c’est à mon sens la meilleure idée à suivre pour traiter ce genre de thématique. Aaron est juste gay, so what ? Eh bien rien, justement et c’est cool ! Même la fin ne traite pas ce problème en dépit évidemment du fait qu’Aaron soit différent, non pas à cause de son homosexualité, mais simplement parce qu’il ne voit pas les couleurs de la même manière que les autres.
Ensuite, lorsque l’on parle d’apocalypse, Tynion y va gaiment, nous proposant véritablement une fin du monde en moins de trois jours : c’est peut être parfois un peu exagéré mais finalement bien remis dans son contexte avec l’image de fin, qui semble logique tellement on est allé loin dans le récit.
C’est donc plutôt réussi, même si ce n’est pas non plus exceptionnellement traité. Le sujet est de plus bien dans son temps.
Niveau dessins, comme je le disais plus haut, Eryk Donovan (un nouveau venu) livre une prestation correcte, peut-être parfois un peu trop « rushée » mais qui finalement convient plutôt bien. Il a encore un peu de mal avec les scènes en mouvement et son dessin fait un peu trop indé pour une apocalypse planétaire mais il délivre de temps en temps des cases au visuel très fort.

MEMETIC est une très bonne histoire finalement, traitant son sujet de manière très convenable avec des dessins sympathiques. Recommandé.



DAREDEVIL #13-18


(Waid-Samnee)
Le pitch :
Désormais tout le monde connaît l'identité de Matt Murdock, qui s'est établi à San Francisco. Alors qu'il est en train d'écrire son autobiographie, Matt, tout en faisant face au Suaire, au Hibou et à d'autres nouveaux personnages malfaisants décide finalement de pousser le bouchon encore un peu plus loin, en agissant en plein jour et à visage découvert. Mais a-t-il vraiment pris la bonne décision ?

Derniers épisodes du duo Mark Waid/Chris Samnee, cette dernière histoire pousse finalement le concept d'identité secrète jusqu'au bout.
Quand on y réfléchit un peu, c'est ce que Waid a essayé de faire depuis le tout début, à savoir prendre le lecteur complètement à rebrousse-poil en proposant un Daredevil solaire et un peu moins dépressif que ce que l'on a pu voir depuis presque vingt ans mais en ne rejetant pas le passé tout en assumant complètement la démarche.
Tout n'a pas été très réussi, il y a eu quelques passages un peu plus difficiles, notamment lors du "relaunch" il y a un an et demi, mais au moins on ne pourra pas reprocher au scénariste d'avoir voulu surfer sur la vague. On comprend d'ailleurs que dans cette période où le succès de la série télé Daredevil va influencer encore une fois la bande dessinée (retour vers un univers noir et violent), Waid et Samnee ne pouvaient plus rester sur le personnage, leur proposition étant réellement trop décalée par rapport à ce que veulent désormais les éditeurs.
Et bizarrement, l'annonce du grand crossover SECRET WARS et la promesse d'un vrai-faux reboot a plutôt boosté les idées des deux auteurs, qui finalement n'avaient plus à se restreindre puisque vraisemblablement leur travail et leur vision du personnage va être annulée comme par magie (il suffit d'ailleurs de voir les premières previews du Daredevil post-SECRET WARS pour comprendre rapidement qu'on est revenu en arrière).
Ils proposent donc d'aller le plus loin possible avec cette histoire d'identité secrète révélée au grand public, nous dévoilant un Matt encore plus sarcastique que d'habitude qui va étaler sa vie privée au grand jour.
Le gros plus, c'est que cela fonctionne parfaitement. Waid a réellement un "truc" pour dépeindre les relations entre les personnages et les liens d'amour ou d'amitié qui les unissent. La scène de fin est toute en émotion et en sensibilité, elle sonne juste et évite largement les violons ou la lourdeur indigeste de ces moments où les sentiments sont surdéveloppés.
Les cinq dernières pages concluent donc les quatre dernières années d'une manière magistrale.
Après, je me suis quand même parfois ennuyé. En effet, et ce depuis le début du relaunch, je n'ai pas trouvé l'histoire en elle-même forcément géniale. Waid et Samnee terminent leur histoire à rallonge avec le Suaire, le hibou et la fille de celui-ci et c'est lisible, mais finalement pas très intéressant. C'est un peu dommage et quand on y pense, seul l'arc sur le cascadeur à moto (#12-13) ressort vraiment du lot sur les 18 derniers épisodes. Je trouve que le Suaire est dépeint de manière trop superficielle et que les deux auteurs n'apportent finalement rien au personnage du Hibou. Après, cela reste quand même nettement au-dessus du lot mais il est tout de même dommage que Waid et Samnee n'aient pas apporté aux personnages secondaires le même traitement qu'à Matt et aussi Foggy.
Niveau dessins, Samnee est excellent et cela fait vraiment plaisir de voir un réel "dessinateur", pas un gars qui va recopier des photos ou des images de la série télévisée. C'est un réel bonheur et j'attends impatiemment sa prochaine série (il me semble que c'est la veuve noire).

Pour résumer ces derniers épisodes, on peut dire que le traitement des personnages et les liens qui les unissent sont tout simplement parfaits mais que l'histoire à proprement parler et les intrigues autour du Hibou et du Suaire sont juste moyennes.
En ce qui concerne Daredevil depuis l'arrivée de Waid, on ne peut que relever l'originalité qui se dégage de la quasi-totalité des histoires, proposant souvent des récits qui s'éloignaient le plus possible des standards de Miller, Bendis et Brubaker. Tout n'a pas été réussi, il y a eu quelques coups de mou mais globalement ce Daredevil reste l'une des meilleures séries Marvel de ces dernières années sur la longueur. Elle est vraiment sortie des sentiers battus, et nous a de plus globalement proposé de très bons dessinateurs (Marcos Martin et depuis plus de trente numéros Chris Samnee).

D'ailleurs, j'ai décidé de ne plus prendre Daredevil en singles à l'arrêt de ce volume et d'ignorer copieusement le relaunch post-SECRET WARS, ce qui ne m'est quasiment jamais arrivé, voire même pas du tout depuis… plus de quinze ans !
Bien sûr il ne faut pas critiquer la nouvelle version du perosnnage avant de l'avoir vue, mais concrètement, l'arrivée de Charles Soule en tant que scénariste (c’est-à-dire concrètement le plus gros Yes Man de Marvel et DC de ces cinq dernières années) ne m'enchante absolument pas, de même que l'idée de voir notre tête à cornes revenir vers ses vieux démons.


et demi




MIRACLEMAN #1-2

(Gaiman/Buckinghamm)

Comment reprendre MIRACLEMAN derrière Alan Moore et surtout sa troisième (et dernière) partie absolument phénoménale? C'est le défi que l'on a proposé à Neil Gaiman, alors tout jeune auteur de comics (nous sommes dans les années 90) et à Mark Buckingham, lui aussi novice dans le métier.
A voir si les deux allaient pouvoir arriver à livrer un récit à la hauteur.

Pari réussi pour le moment. Même si cela sent parfois un peu trop l'hommage à Moore, Gaiman part sur une idée originale, lui permettant de se démarquer des histoires précédentes, en s'intéressant non pas à MIRACLEMAN et à sa famille, mais simplement en décrivant ce nouveau monde parfait régi par des dieux à travers les yeux de personnes "normales". C'est vraiment une très bonne idée et cela permet à Gaiman de faire ce qu'il sait faire de mieux, à savoir raconter une histoire différente à chaque épisode, une histoire dans l'histoire qui est un peu sa marque de fabrique.
Le premier numéro, où une petit groupe d'humains doit escalader la tour de MIRACLEMAN afin que ce dernier puisse exaucer leur vœu est caractéristique de l'auteur. C'est limite du Sandman, tout du mois on retrouve sans aucune difficulté le ton et la voix du scénariste. On y voit que très peu MIRACLEMAN finalement, et c'est plus le voyage des adorateurs qui compte que la fin, pourtant très réussie.
Le deuxième épisode est exactement dans le même ton puisqu'il s'agit de l'histoire d'un être humain comme vous et moi et qui subit cette nouvelle ère pour l'humanité. Le récit sera cette fois-ci centré sur MIRACLEWOMAN avec encore une fois une fin bien trouvée même si elle est encore un peu moralisatrice. Là encore on est typiquement dans le style et le genre qu'adore l'auteur.
Nous avons clairement des petites nouvelles, et cela fonctionne parfaitement, c'est certainement un peu moins magistral, il y a moins de discours que ce que faisait Moore, mais en attendant c'est superbement écrit.
Au niveau des dessins, on peut dire que Mark Buckingham cherche un peu son style, qui ne ressemble en rien à ce qu'il fait aujourd'hui. On a un petit peu l'impression de voir un croisement entre du Bissette et du McKean même si c'est en dessous. ON reste tout de même dans ce genre de dessin, avec du collage, des essais graphiques et ce n'est pas pour me déplaire.

Du coup, alors qu'on pouvait avoir quelques doutes, ces deux premiers épisodes promettent énormément et sont largement au niveau de ce que l'on peut attendre de Gaiman. Les dessins de Buckingham sont bons aussi, même s'ils sont très différents. J'attends néanmoins de voir la suite car j'aimerais voir un fil rouge dans les différentes histoires, peut-être on le trouvera dans les futurs épisodes.

Donc très conseillé pour les fans de Gaiman mais aussi pour ceux qui avaient apprécié MIRACLEMAN.



et demi


BATMAN ROAD TO NO MAN'S LAND vol 1

Contient les numéros #722, 724-726 de la série DETECTIVE COMICS, BATMAN #555-559, SHADOW OF THE BAT #75-79, ROBIN #54, BATMAN CHRONICLES #14 (1998)
(Grant-Moench-Dixon/Buckingham-Stelfreeze-Breyfogle-Aparo-Hall-Rosado)
Le pitch :
GOTHAM CITY vient de subir l'un des plus gros tremblements de terre de l'histoire. Alors que les habitants essayent péniblement de survivre ou de reconstruire, d'autres abandonnent et quittent la ville, tout cela sous l'œil de notre justicier qui a fort à faire avec tous ces criminels échappés d'Arkham.

Un gros recueil contenant des histoires inédites de BATMAN (enfin, jamais republiées) et qui font la transition entre les épisodes de CATACLYSM et NO MAN'S LAND j'y vais les yeux fermés.
Car cette période reste (au moins pour des raisons sentimentales) l'une des meilleures du CAPED CRUSADER, avec des scénaristes qui font leur boulot, des dessinateurs doués mais aussi une cohérence éditoriale qui n'existe plus depuis.
Bon, en toute honnêteté, les récits qui nous sont proposés ici ne sont pas vraiment connectés entre eux mais il n'y a pas de contradictions d'une série sur l'autre.
Le principe de ce volume est simple : juste après le tremblement de terre, BATMAN fait face à l'urgence quotidienne, affrontant des ennemis anciens ou nouveaux qui ont flairé la bonne occasion.
On commence par un SHADOW OF THE BAT anniversaire (#75) où la première histoire est réalisée par Alan Grant et Mark Buckingham. On l'a peut-être oublié, mais Buckingham est resté un petit moment sur la série et il livre une prestation excellente, digne de ce que l'on va retrouver un petit peu plus tard sur FABLES. IL y a du style, c'est excellent mais en revanche, l'histoire, qui oppose un monstre de feu et Mister Freeze est quelconque. Le récit secondaire est signé Grant et Breyfogle et c'est tout de suite beaucoup mieux puisqu'elle nous raconte l'histoire d'un homme qui a tout perdu avant et pendant le tremblement de terre. L'ambiance de fin du monde est très présente et bien mise en place. Les trois épisodes qui suivent continuent de montrer l'impuissance de Batman face à tant de désolation.
Je ne vais pas vous faire ensuite le détail de tous les épisodes, qui sont quasiment tous des histoires solo mettant aux prises le Batman à des ennemis comme Ballistic ou même le Joker mais ce sont vraiment de très bons récits, pas exceptionnels, mais qui posent une ambiance lourde et sombre. Rien ne nous est épargné : les cadavres qui s'accumulent, les méchants sans morale, bref, c'est très bien fait. Evidemment, il y a quelques épisodes un peu moisis (ceux de la série robin ou le début de Batman Chronicles), Aparo n'a vraisemblablement plus la main mais on y trouve de très bon moments, comme la toute dernière histoire qui montre un nouvel aspect du Joker (par Dixon et Stelfreeze) dont la plupart des auteurs actuels feraient bien de s'inspirer. Quand on y pense, Dixon est peut-être l'un des auteurs qui a le mieux compris l'essence du Joker, le rendant terrifiant juste par son esprit et pas par son physique.
Le point d'orgue de ce volume, ce sont les dessins de Mark Buckingham qui nous enchante à chaque page, c'est un véritable plus, les histoires d'Alan Grant étant correctes, sympathiques mais de temps en temps un peu ratées. J'ai bien aimé le passage avec Ballistic, un super-vilain improbable que n'aurait pas renié Rob Liefeld mais qui finalement se voit très bien traité. A noter aussi un épisode en prose par Rucka qui préfigure bien tout ce qu'il va faire après avec Montoya et Two-Face.

Bref, en toute honnêteté, ce volume est fait pour les fans du personnage, enfin, les vieux fans du personnage. Les histoires ne sont pas importantes, ce sont des épisodes solos qui sont parfois très bons mais parfois moyens, c'est bien dessiné et glauque mais vous ne verrez pas de personnages défigurés, de gens qui s'arrachent la peau ou des chamois zombies.
Et ca fait du bien, j'ai ENFIN pu lire du BATMAN, ce qui ne m'était plus arrivé depuis…. Trois ans et demi en fait (bisous Scarlet). Comme quoi simplement des histoires moyennes mais pensées, avec un bon dessinateur me procurent plus de plaisir que des histoires où tous les trois mois on nous promet un changement radical.


pour les nostalgiques. Moi je me suis vraiment fait plaisir et j'attends impatiemment le volume 2.


X-FORCE vol 2 HIDE/FEAR

Contient les numéros 7-10 de la série X-FORCE et 300 de X-MEN LEGACY (2014)
(Simon Spurrier/ Rock He Kim-Tan Eng Huat)
Le pitch :
Suite des aventures du nouveau groupe de CABLE, redevenu un militaire pro-actif, désireux de défendre la cause des mutants quel qu'en soit le prix. Après avoir perdu leur première bataille contre un mutant à l'origine de la mort de centaines de personnes, le groupe (composé de Fantomex, Psylocke, Marrow, Dr Nemesis et de la mystérieuse Meme) continue de traquer tous ceux qui exploitent les mutants, ce qui va les mener sur les traces d'une organisation qui surveille tous les mutants du monde pour le compte de pays et les confronter à PETE WISDOM et son MI-13 !

Le premier TPB avait été une très bonne surprise. En effet, et une fois passé la barrière psychologique des dessins particulièrement affreux de Rock-He Kim, la série nous confirmait le talent immense et assez novateur de Simon Spurrier, qu'on avait déjà pu entrevoir sur la série X-MEN LEGACY avec LEGION et qui avait réalisé avec cette dernière l'une des meilleures séries mutantes de 2013. Restait à voir si l'auteur allait transformer l'essai avec ce deuxième volume, et c'est sans aucune réserve le cas.
En effet, le scénariste continue de faire ce qu'il sait faire de mieux, à savoir nous proposer une aventure un peu "bizarre", avec des personnages tout aussi différents mais particulièrement bien campés. De plus, les relations entre les protagonistes sont parfaitement exploitées et la dynamique d'équipe existe réellement. Contrairement à 90% des séries actuelles, on sent bien que les héros ne sont pas réunis au hasard. Il y a une histoire commune, un but et cela fonctionne parfaitement.
A tout bien y réfléchir, Spurrier arrive à faire ce que Paul Cornell n'a que très rarement réussi : proposer une perspective originale tout en respectant les personnages. Et ce n'est pas étonnant de voir X-FORCE aux prises avec Wisdom et son MI-13, qui reste à mon sens la meilleure série de Cornell. Les deux équipes sont aux prises avec des humains augmentés par l'armée Britannique ainsi que des djihadistes. Il y a un lien avec le premier arc et l'interaction entre les équipes fonctionne, tout comme la description des militaires.
Mais le point d'orgue de ce recueil, c'est bien évidemment le mutant le plus incroyable de toutes ces dernières années, j'ai nommé FORGET ME NOT ! Après un annual d'introduction correct mais sans plus, Spurrier nous offre un formidable récit qui utilise parfaitement et avec humour les pouvoirs de ce personnage.
Il ne vous dit rien ? C'est normal car FORGET ME NOT a le pouvoir mutant de se faire oublier par les hommes et tous les appareils électroniques dès qu'il s'éloigne ! Du coup, il partage la vie des X-Men depuis plusieurs années sauf que personne ne se rappelle de lui. L'idée est tout simplement géniale !

En effet, elle suffit à elle seule à expliquer tous les deus ex machina qui ont pullulé dans les histoires des X-Men depuis des années, puisqu'à chaque fois qu'il agit, personne ne s'en rappelle.
En fait, un seul mutant connaît son existence, il s'agit de Charles Xavier qui l'avait engagé au sein de son équipe, sauf que depuis la mort de ce dernier, FORGET ME NOT est juste condamné à l'oubli. C'est non seulement original mais aussi superbement réalisé dans X-FORCE 10 qui conclut le recueil. J'ai rarement lu une histoire aussi bien troussée et on peut dire que c'est vraiment pour ca que je continue à acheter des bandes dessinées. De plus, cet épisode est réalisé par tan Eng Huat, et franchement cela repose les yeux après les planches absolument horribles de Rock He Kim.
Car ce n'est pas une surprise, ce dernier dessinateur n'est absolument pas à la hauteur des standards d'une série publiée par Marvel. C'est illisible, moche, les personnages ne sont pas reconnaissables, les mouvements et l'action sont indéchiffrables, bref, c'est une catastrophe et j'imagine simplement cette série réalisée par un Alan Davis : cela aurait été parfait.
De plus, Spurrier semble avoir une approche assez originale concernant Fantomex, mais j'attends le troisième et dernier volume pour savoir si c'est une bonne idée ou non.


et demi
Alors oui, c'est très bien payé pour une série qui a certainement les dessins les plus moisis depuis … la précédente incarnation de X-FORCE et Clayton Crain mais c'est vraiment pour vous dire que c'est une histoire originale moderne et splendide. Au pire faites comme moi, ne lisez que les bulles, on comprend quand même.

Citation:
Posté par a venir
BATMAN ETERNAL, AVENGERS ACADEMY, DAREDEVIL, ASTRO CITY, ART OPS, LE QUATRIEME MONDE DE KIRBY, DEADPOOL, SWEET TOOTH
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 14/12/2015, 22h52
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 25 947
doop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madrox
J'ai encore oublié de faire les choix multiples du sondage, du coup il est fermé !!!

Sinon, je prends deux semaines de vacances, bonne lecture, on se retrouve en Janvier !!!!
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 14/12/2015, 22h55
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 589
EsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black Dossier
J'en connais un qui va attendre le tp de Cognetic.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 14/12/2015, 22h56
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 668
arrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shanna
FORGET ME NOT : le meilleur personnage X récemment crée (X-Men Legacy #300). Tout les comics où il apparait devraient être envoyés à tout les tacherons que l'on trouve actuellement au scénario (non je ne donnerais pas de nom, ce n'est pas genre). Ces épisodes de X-Force sont un cran au dessus des premiers et cela va crescendo (la fin est complètement barrée).

Je n'aurais pas choisi cette image pour Memetic va savoir ....
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 14/12/2015, 22h58
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 668
arrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shanna
Citation:
Posté par doop
Voir le message
Sinon, je prends deux semaines de vacances, bonne lecture, on se retrouve en Janvier !!!!
Je prendrais le relai pour au moins 1 semaine (celle ci ou la semaine prochaine)
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 14/12/2015, 22h59
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 25 947
doop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madrox
Cognetic c'est la suite ?
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 14/12/2015, 23h00
Avatar de EsseJi
EsseJi EsseJi est déconnecté
Reader of stuff
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: septembre 2004
Localisation: In a bar, under the sea
Messages: 36 589
EsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black DossierEsseJi est en 3D comme le Black Dossier
Non mais c'est une autre histoire d'apocalypse par les mêmes auteurs dans le même format de trois chapitres oversized, la preview du #3 vient de tomber.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 14/12/2015, 23h00
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
OKNOTOK
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: à l'est d'eden
Messages: 28 668
arrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shannaarrowsmith va au sauna avec Shanna
Non. C'est sur le même thème (fin du monde, apocalypse, Tynion IV aime cela) mais avec une autre approche. Toujours aussi bon. Cela se termine cette semaine (en 3 également avec Donovan encore).

EDIT: il y a de l'écho sur le fofo ; EsseJi
__________________
amateur de comics
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 14/12/2015, 23h18
Avatar de Carmelo
Carmelo Carmelo est déconnecté
Jeune pousse
 
Date d'inscription: mai 2013
Messages: 597
Carmelo est une petite crotte de super héros pourri
Miracleman, j'ai le premier tome de Panini et je dois dire que j'ai beaucoup apprécié même si j'ai l'impression d'avoir touché la surface. En tout cas, j'achèterais bien la suite.
Concernant, X-Force, tout le monde en dit du bien mais les dessins sont pas très joli. J'ai du mal, pourtant j'ai lu des BDs avec des dessins encore pire, mais il y a dans ce titre un truc qui fait que je ne peux pas. Pour l'instant.

En tout cas, on a encore une belle fournée de critiques. Merci Doop !
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 14/12/2015, 23h24
Avatar de gillesC
gillesC gillesC est déconnecté
Kennedy outillé
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Son Pellier.
Messages: 47 243
gillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister FantasticgillesC est intelligent comme Mister Fantastic
Eh, y'a quand même un peu de Huat dans les X-Force?



Bon, ben un p'tit coup de mème alors!
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 15/12/2015, 13h13
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 25 947
doop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madroxdoop est partout à la fois comme Jamie Madrox
effectivement, y' a du huat
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 15/12/2015, 16h52
Avatar de Eddy Vanleffe
Eddy Vanleffe Eddy Vanleffe est déconnecté
Masog, crapaud sado/maso
 
Date d'inscription: mai 2015
Messages: 1 627
Eddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titansEddy Vanleffe est un teen titans
Je crois que je n'ai que la mini de Silver Surfer de Spurrier (et Huat) et ç'est complétment sorti de ma mémoire.
Il faut que je me fasse ses Legion. Vous en dites tellement de bien....

Le road to No man's land, doit être très sympa. De toute façon j'adore la période qui va de Contagion à Bruce wayne Fugutive. ce fut vraiment de bons crossovers biens cohérents avec plein de rendus graphiques divers, de personnages attachants (cassandra Cain, Huntress, Essen, Monotya)

Encore merci Doop
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 15/12/2015, 19h35
Avatar de Al Pennyworth
Al Pennyworth Al Pennyworth est déconnecté
Bring back our Doop
 
Date d'inscription: juillet 2013
Localisation: Orléans
Messages: 2 120
Al Pennyworth boit comme Bob l'épongeAl Pennyworth boit comme Bob l'épongeAl Pennyworth boit comme Bob l'épongeAl Pennyworth boit comme Bob l'épongeAl Pennyworth boit comme Bob l'épongeAl Pennyworth boit comme Bob l'épongeAl Pennyworth boit comme Bob l'épongeAl Pennyworth boit comme Bob l'épongeAl Pennyworth boit comme Bob l'épongeAl Pennyworth boit comme Bob l'épongeAl Pennyworth boit comme Bob l'éponge
Merci pour ces nouvelles chroniques, ça confirme mon envie de me prendre le Road to NML.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Critiques Doopiennes 231: doop Critiques VO et VF des forumers 22 27/12/2015 18h53
Critiques doopiennes 172 (17-01-13) doop Critiques VO et VF des forumers 15 26/01/2013 22h08
Critiques Doopiennes n°170 (03-01-12) doop Critiques VO et VF des forumers 21 03/01/2013 20h26
Critiques doopiennes 4 : MEGA CRITIQUES pour des ICONES (19/09) doop Critiques VO et VF des forumers 25 21/09/2012 13h54
Critiques doopiennes de l'été (1/2) , plus de quinze critiques et sans spoiler ! doop Critiques VO et VF des forumers 16 16/07/2010 18h34


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 10h49.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !