Précédent   Buzz Comics, le forum comics du Grand Débat. > > Retro - Hall of Heroes > Archives des GenSen

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 09/08/2006, 10h48
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 409
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DC Il y a 20 ans: Août 1986 (DC et Indés)

JUSTICE MACHINE
Featuring the Elementals LTD n°4 (sur 4)

Publié par comico en Août 1986.
"The Dreadnought Affair", 26p.
Scénario: Bill Willingham
Dessin: Mike Gustovitch
Cover: Mike Gustovitch



L'épisode précédent s'achevait ainsi...

Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent...
Alors que les autres memebres de la Justice Machine et des Elementals sont à terre, Morningstar et Challenger continuent à tenir tête aux démons et forces de Darforce. Talisman est pris en otage et on menace de le tuer s'ils ne se rendent pas mais:


Rappelons quand même que Talisman existait bien avant l'avalanche de persos comme Domino, Longshot etc...

Et oui, Talisman étant toujours chanceux, les plombs sautent et nos héros récupérent les collégues qu'ils peuvent (titan est laissé derrière). Ils décident de renouvele rleur attaque pour détruire le portail dimensionnel, duquel s'écoulent encore des démons. Les Elementals feront diversion pendant que la Justice Machine, e tplus particulièrement Demon, placera un dispositif explosif sur le portail.
Tornade, couloirs inindés, ou brulés, les elementals réussissent leur coup alors que le général des démons n'apprécie pas que Darforce manque de respect à Tarot en le frappant.
La Justice Machine arrive devant le portail mais Darforce détruit le dispositif explosif en attaquant Demon! Celui-ci réveille Titan tandis que le général des démons attaque Darkforce à cause de son attitude envers Tarot. Titan , en grandissant, réussit à détruire le portail et l'amrure de Darkforce est mise en pièces révélant:


Et oui Darkforce est une fillette!

Et oui, Darkforce est en fait Tara Mose, fille de Tarot, jeune surdouée supposée morte et le chef des démons avaient compris le lien qui unissait Tarot et Darkforce et ne pouvait supporter de la voir maltraiter ainsi son père alors que l'honneur familial est sacré pour lui.
Les Elementals acceptent de laisser leur sort dans les mains de Talisman qui va les envoyer quelque part au hasard en utilisant un téléporteur. Ils reviennent bien chez eux.

Commentaire:
Dernier numéro de cette mini-série événement. il est en effet assez rare de voir comme ça des figures super-héroïques indés se rencontrer pour une aventure. La résolution est un peu faiblarde, avec notamment la scéne de destruction du portail par Titan complétement ratée (on ne voit même pas le portail, juste Titan donner un coup de poing dans le vide ). On se rattrapera avec cette révélation surprise de l'identité de Darkforce, fort originale, et part quelques séquences bien excéutées.


Quelques séquences étonnent par la simplicité de leur efficacité!

Niveau dessin, même souci que précédemment, avec trop de second plan vide avec un aplat de couleur et de spanels globalement trop grand pour le peu qu'ils contiennent. Heureusement, la mise en couleurs, trés réussie, donne un peu de texture à tout ça.
On peut donc un peu déçu par la côté un peu creux de l'histoire et des dessins, mais cela reste quand même d'un bon niveau pour un comics produit par une jeune maison indépendante.
A noter que Mike Gustovitch, lessivé d'avoir dessiné auattn de démon,s proposera un portfolio à celui qui donnera le nombre exact de démons dessinés dans toute la mini!


Oui, bon, c'est pas à se pisser dessus, c'est clair. Aussi léger que les décors.



Une fin un peu légère pour une mini qui reste une bonne introduction à l'univers super-héroïque Comico.

Visitez le topic consacré à JUSTICE MACHINE!


Nous allons poursuivre le mois prochain avec des épisodes de la période Noble de la Justice Machine, qui, bien que publiés bien avant cette mini, se situe après celle-ci chronologiquement!
Nous embrayerons ensuite en Décembre avec le début de l'ongoing justice Machine de Comico!
Si vous trouvez intéressante les chroniques de Justice Machine, manifestez vous car j'ai pas l'impression que ça intéresse grand monde, à mon grand désespoir (mais bon, l'ongoing à venir est d'un bon niveau donc j'ai bon espoir! )
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 12/08/2006, 11h10
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 409
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
ELEMENTALS N°9
Publié par Comico en Août 1986.
"Fame", 25p.
Scénario: Bill Willingham & Jack Herman
Dessin: Bill Willingham, Keith Wilson, Mike Harris, Arnold et Jacob Pander, Steve Bissette, Mike Mignola et Barry Crain.
Encrage: Keith Wilson et Rich Rankin.
Cover: Bill Willingham encré par Rich Rankin.



Je crois que c'est censé vous rappeler une pochette de disque...

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Les Elementals, découverts par les médias, sont partout: magazines, télé, talk-show, radio, marchandising...c'est la célébrité!
Entrecoupé de couvertures de magazines et d'essais de Lawrence, le majordome des Elementals, pour une pub vantant des céréales, nous assistons à plusieurs scénettes:

- Mr Golden, le père de Fathom, rencontre le staff de Comico qui leur a proposé de faire un comic-book Elementals. Il trouve les idées et le sproduits Comico très bons mais décide d'aller chez un des Grands, car ils paient plus et ont une meilleure distribution. Il recommencera avec une boîte qui lui propose de faire un jeu de rôle Elementals: "Better Distribution. More Money. sorry."

- Vortex participe à une interview télévisée. Tout se passe bien jusqu'au moment où son passé militaire au Viet-Nam est mis sur la table: le régiment de Jeff se serait rendu coupable d'"agressions non autorisées". Jeff refuse de répondre. en sortant d'un resto, il se fait tirer dessus par une fan hystérique amoureuse. Heureusement son corps tient le choc et se guérit au cours des jours suivants.


(Wilson) Ouch, niveau dessin, on touche le fond...

- Tommy participe à une émission de radio, répondant à des questions d'auditeurs. Il est persuadé que si le sgens sont autant fasciné par lee Elementals, c'est parce qu'ils sont morts. Il raconte aussi que Fathom refuse qu'il regarde les photos coquines pour lesquelles a posé Morningstar.

- Devant la résidence des Elementals, une foule bigarrée s'est rassemblée , avec des sosies, des vendeurs de figurines. L'agent Porter tente de les disperser mais ça finit en un chahut incroyable.

- Pour finir, Fathom découvre que son "baiser" avec Ratman (voir Elementals 8) passe dans la presse people. Elle fait aussi un four dans un show à la David Letterman, n'étant pas dans l'ambiance.

- après avoir regardé la diatribe d'un précheur religieux à la télé qui les compare à des démons et appelle les bons chrétiens américains à les boycotter, les elementals découvrent que leur comics est une merde.


(Mignola) Ce zoom sur Morningstar est inquiétant. On sent déja que la future star a des idées.

Commentaire:
Elementals est très populaire à cette époque et fait sensation. Un titre indépendant qui se place dans le Top 60! Plein d'artistes sont donc invités pour ce numéro, ce qui donne un patchwork... à la qualité graphique malheureusement très basse.
Seuls Mike Harris et Mignola (tout jeunot) tirent leur épingle du jeu, le reste est franchement laid, voire amateur. On peut penser que surtout Elementals a encore du mal à suivre un rythme mensuel, d'où ce numéro.


(Bissette) Mais non, ça n'est pas exégaré...8)

Si l'analyse voulue des conséquences de la célébrité est un peu légère, et aussi subite, au moins, comme depuis ses débuts, Elementals se démarque au moins du comics classique de super-héros en abordant le théme, totalement délaissé habituellement.
Les scénes avec le staff de Comico puis celui de la maison de jeu de rôle, et enfin la scéne finale avec le comic-book sont des petits moments d'anthologie. Ce numéro a le mérite de permettre une exploration un peu plus profonde de chacun des Elementals.
A signaler, une pin-up de Barry Crain encrée par Rich Rankin en bonus.


(Pander Brothers) Prends ça DC et Marvel!



Un numéro patchwork trés laid mais au théme original.

Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS!
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 25/09/2006, 20h58
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 409
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Il me manque le n°9 de la maxi Amethyst, qui sera je l'espère chroniqué par un de mes très actifs confrères séniles. En attendant, voici de quoi patienter avec:

DC COMICS PRESENTS N°63
Superman and Amethyst dans "Worlds to conquer!", 23p.
Scénario: Dan Mishkin et Gary Cohn
Dessin: Alex Saviuk
Encrage: Ernie Colon, Bob Smith et Gary Martin
Cover: Ernie Colon



Dommage que Colon ne dessine pas l'intérieur...

Résumé:
Amethyst attaque Cornelian dans son chateau au moment où celui-ci trouve refuge à Metropolis. Elle le suit mais se retrouve, comme Cornelian, rajeunie, sans pouvoir. Elle attire l'attention de Superman, lui explique qui elle est et celui-ci cherche Cornleian grâce à sa vision, mais en vain.


Une tentative de faire du Colon en jouant sur la mise en page.

Pendant ce temps, Cornelian va voir des mecs "qui ressemblent à Cyclops en costume violet avec une tête de mort" et leur achète une pince pour remplacer sa main. Il s'approprie aussi de la kryptonite et découvre que la pierre lui donne des pouvoirs magiques, lui qui n'en avait jamais eu! Il redevient adulte aussi pour l'occasion. Il kidnappe alors Amethyst, la ramène sur Gemworld, tandis que superman, qui a récupéré l'amethyst d'Amethyst les suit sur Gemworld où il fait la connaissance de Citrina.
Grâce à un sort de Citrina, superman libère Amethyst et le combat s'engage contre Cornelian , mais à qui Dark Opal subtilise la kryponite car elle a un effet néfaste sur sa magie.


Le mélange entre les 2 univers ne prend pas bien...

Grâce à une ruse d'Amethyst, Superman récupère la kryptonite et retourne sur Terre.

Commentaire:
Arf...quel contraste avec la maxi-série Amethyst. Passons sur le dessin, qui est l'oeuvre d'un Alex Saviuk qui arrive à singer légèrement Ernie Colon, mais malheureusement pas dans son inventivité ou son son sens des détails originaux. Mais comme on a connu Saviuk beaucoup moins efficace, force est de constater qu'il s'en sort plutôt bien.


Non, mon exemplaire n'est pas sale!

L'histoire par contre est d'un manichéisme et d'un simplisme effrayant. Si nos 2 scénaristes ont eu l'idée ingénieuse de profiter du fait que Superman soit lié à une pierre précieuse lui aussi, le script qui en ressort est digne d'un comics pour enfants. Pas l'ombre d'un trait de caractère, d'une once de personnalité. Superman y est fidéle à son image d'alors: un boy scout bêbête et daté.
Plutôt que d'élever le niveau moyen d'une histoire de Superman en intégrant l'nivers d'Amethyst, les scénaristes ont fait l'inverse: niveler par le bas le niveau d'une histoire d'Amethyst pour qu'elle ne perturbe pas l'univers habituel de Superman.
Ce qui donne cette histoire barbante sans explication ou motivation très poussée (qui sont ces mecs en violet? Intergang? ils ne sont jamais nommés), sans réelle fin et avec des passages kitsch (Amethyst qui crée un camion pour rouler sur Cornelian).
A noter pas l'ombre d'un edito ou d'une pub pour signaler d'où sort Amethyst et qu'existe une maxi-série en vente sur elle au même moment.


Dieu merci, Cornelian retrouve rapidement son corps d'adulte, l'histoire est déja assez enfantine comme ça...



Un mauvais produit d'appel pour commencer à lire du Amethyst.

Visitez le topic consacré à AMETHYST!
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 17/10/2006, 19h06
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 409
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Peut être que tout va bien sur la planète grâce à à Komand'r, mais il leur manque apparemment quelque chose: des coiffeurs! 8)
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 17/10/2006, 23h35
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


Amethyst, Princess of Gemmworld #9
Janvier 1984

Broken Homes (23 pages)

Scénario : Dan Mishkin & Gary Cohn.
Dessin & encrage : Ernie Colon.
Couverture : George Perez & Ernie Colon.

Non traduit.

Résumé :

Amethyst et ses compagnons reçoivent le renfort inattendu du dernier des prêtres de Diamant, bien décidé à venger la mort de ses confrères. Il utilise donc ses pouvoirs contre les Emissaires de Varn, mais à sa grande surprise son sortilège reste sans effet. A l’inverse, la magie des Emissaires se montre particulièrement efficace contre le prêtre. Les compagnons d’Amethyst, à commencer par Lord Garnet, reprennent alors leur attaque, en vain. Même lorsque Lady Turquoise parvient à couper la main de l’un d’entre eux, celle-ci repousse aussitôt. Le combat s’achève lorsque l’un des Emissaires écrase ses adversaires sous une montagne de rochers.


Pendant ce temps, les princesses Emerald ont quitté leur royaume pour rejoindre le château d’Amethyst. Leur progression est interrompue lorsqu’elles découvrent qu’un pont qu’elle doivent franchir pour atteindre leur but a été détruit. Heureusement, la plus jeune des deux aperçoit des fées qui vont les aider en construisant un pont de fleurs. Mais alors qu’elles le traversent, elles sont attaquées par des insectes qui les emprisonnent dans un cocon doré. Elles sont finalement sauvées par Lord Aquamarine, dont le navire se trouvait à proximité, qui crée une tornade assez forte pour libérer les deux jeunes femmes. Lui aussi se rend au domaine d’Amethyst, et leur propose de poursuivre leur voyage ensemble.


Du haut de son château, Lord Ruby utilise les pouvoirs de sa gemme pour libérer Amethyst et ses amis des tonnes de gravats sous lesquels ils sont ensevelis. Personne n’a été blessé, Amethyst ayant pu créer à temps un mur de protection autour d’eux. Lord Ruby utilise ensuite ses pouvoirs contre les Emissaires de Varn, mais sa tentative n’est pas plus fructueuse que les précédentes et il s’effondre, vaincu. Néanmoins, son sacrifice n’aura pas été vain. Amethyst a compris que les trois Emissaires de Varn ont chacun un rôle bien précis : l’un aspire à lui la matière, le second la recrache, mais le troisième semble ne rien faire. Elle en conclut qu’il fait le lien entre les deux autres Emissaires, et qu’il est le maillon faible. Effectivement, lorsque Amethyst et ses amis utilisent leur pouvoir contre lui, ils parviennent à le blesser. Réalisant que leurs adversaires ont découvert leur unique faiblesse, les Emissaires choisissent de fuir, et ce de manière tout à fait surprenante…


Et hop !

Des Emissaires de Varn, ne reste plus qu’une minuscule ouverture vers une dimension inconnue. A sa grande surprise, lorsque Amethyst regarde à travers cette ouverture, elle y découvre Lord Moonstone, toujours vivant, flottant au milieu du vide. Elle parvient à l’en extirper et à le ramener sur Gemmworld.


Dans son domaine, Dark Opal s’excuse auprès de Lady Sapphire pour l’échec de son mariage avec le Prince Topaz. Puisqu’il lui a promis de lui trouver un époux, il lui propose un nouveau prétendant, un être difforme. Epouvantée, Lady Sapphire recule, et d’un geste Dark Opal détruit la créature. Mais il continue de promettre à Sapphire, non sans malice, qu’il trouvera un mari pour elle.


Pendant ce temps, Carnelian échoue à récupérer le fragment d’améthyste volé par le lézard-dragon, et finit piteusement sa course dans une mare boueuse remplie d’escargots. Penaud, il regagne le château de Dark Opal, où Sardonyx l’accueille avec quelques quolibets…


Commentaires :

L’essentiel de cet épisode est consacré à la bataille contre les Emissaires de Varn. Un combat dans l’ensemble réussi, même si Colon ne parvient pas tout à fait à lui donner l’ampleur nécessaire. Ce n’est pas son point fort, d’autant plus qu’une fois encore le temps lui a semble-t-il manqué pour peaufiner ses planches comme il le faisait dans les premiers numéros de la série.

Par ailleurs, l’histoire d’ensemble continue de progresser, et l’on découvre ici un nouvel intervenant, Lord Aquamarine, venu renforcer les rangs des adversaires de Dark Opal. Le temps de la confrontation finale approche…
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 17/10/2006, 23h43
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 409
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Merci Niglo adoré!
Il me manquait ce numéro!
Je vais pouvoir continuer à vous narrer les aventures de la belle Amethyst et son coffre à bijoux!
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 17/10/2006, 23h54
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Est-ce que tu peux me confirmer, ô amethystophile émérite, que c'est bien la première apparition de Lord Aquamarine dans cet épisode ? Il me semble que, mais j'ai quand même un doute.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 18/10/2006, 07h47
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 409
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Moi aussi..... je commence à tous les confondre.... Je vais vérifier!
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 18/10/2006, 13h02
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


Outsiders #10
Août 1986

The People’s Heroes (21 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.
Couverture : Jim Aparo.

Non traduit.

Résumé :

Lynn Stewart se réveille dans le palais présidentiel de Mozambia où l’a conduite Edward Bentama. Celui-ci lui avoue son amour, mais à présent qu’elle a découvert son vrai visage, elle le rejette violemment. Leur discussion est interrompue par un appel urgent. Bentama regagne son bureau où il s’entretient au téléphone avec Mikhail Gorbatchev. Il lui demande de l’aide pour affronter les Outsiders. Gorbatchev accepte. Le lendemain, un petit groupe arrive d’U.R.S.S.



De nuit, par les airs, les Outsiders pénètrent en Mozambia. Ils parviennent à passer inaperçus jusqu’à ce qu’ils arrivent au palais présidentiel. Là les attend un groupe de super-héros soviétiques : les Héros du Peuple, composé de Molotov (dont le corps peut exploser à volonté), Bolshoi (d’une agilité exceptionnelle), Pravda (une empathe) ainsi que Hammer et Sickle (marteau et faucille en français, les symboles de l’U.R.S.S. qui leur servent également d’armes). Les Outsiders ne résistent pas longtemps à leurs adversaires : Metamorpho est réduit en pièces par une explosion de Molotov, Katana se rend lorsque Sickle menace de tuer Halo, Looker s’effondre lorsque Pravda lui fait voir son ancienne apparence, et Geo-Force est vaincu au corps à corps par Hammer. Seul Black Lightning parvient à s’échapper. Mais à quelques rues de là, il s’effondre.



Commentaires :

Une fois encore, Mike W. Barr tente de faire évoluer son groupe de super-héros dans un contexte réaliste (ici une dictature africaine). Et une fois encore le résultat n’est franchement pas convaincant. Le personnage d’Edward Bentama n’est à aucun moment crédible. Comment ce dictateur sanguinaire peut-il organiser des concerts caritatifs en Occident pour en reverser les bénéfices à l’U.R.S.S. sans que personne, à part les Outsiders, ne découvre la vérité ? Quant aux Héros du Peuple que l’on découvre ici, ils ne sont qu’un ramassis de clichés particulièrement éculés (il n’est qu’à voir leurs noms). Tout cela est franchement risible.


High Flight (7 pages)

Scénario : Mike W. Barr, d’après un poème de John Gillespie Magee, Jr.
Dessin & encrage : Jerry Ordway.

Il s’agit d’un poème mis en image par Jerry Ordway. L’intérêt en est assez limité, mais le travail d’Ordway mérite le coup d’œil.

Réponse avec citation
  #10  
Vieux 18/10/2006, 22h28
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


Hawkman #1
Août 1986

Secrets… (23 pages)

Scénario : Tony Isabella.
Dessin : Richard Howell.
Encrage : Don Heck.
Couverture : Richard Howell & Dick Giordano.

Non traduit.

Résumé :

Cela fait un an que Hawkman et Hawkwoman ont découvert le plan d’invasion de la Terre des Thanagariens. Et jusqu’à présent ils n’ont quasiment fait aucun progrès pour enrayer cette invasion. Le détecteur dont ils disposent ne leur permet de repérer les vaisseaux thanagariens qu’au moment où ils pénètrent dans l’atmosphère terrestre. Et à chaque fois lorsqu’ils arrivent sur les lieux leurs adversaires ont déjà disparus. Aujourd’hui, pourtant, la chance semble leur sourire puisqu’ils détectent l’arrivée d’un vaisseau spatial à quelques pâtés de maison seulement de chez eux, au Midway City Justice Center.



La police est déjà sur place, menée par le capitaine Frazier, qui les informe qu’une évasion est en cours. Hawkman et Hawkwoman atteignent le toit du bâtiment, où les attend un de leurs anciens adversaires : le Shadow-Thief. C’est lui qui a envoyé le signal qu’ils ont précédemment détectés pour les attirer ici. Il semble travailler pour les Thanagariens, qui voulaient vérifier de quels moyens techniques disposent Hawkman et Hawkwoman. Hawkman tente d’arrêter le Shadow-Thief, mais les pouvoirs de ce dernier se sont accrus, et il peut désormais devenir intangible par la simple pensée. Pour couvrir sa fuite, il lance contre les deux héros tous les évadés de la prison. Hawkman et Hawkwoman n’ont guère de mal à se débarrasser de leurs adversaires, mais ne peuvent empêcher le Shadow-Thief de disparaître.



De retour au musée, Carter et Shiera Hall reçoivent la visite de Joe Tracy, très en colère, qui leur reproche de ne plus faire leur travail correctement, puis part en claquant la porte. Coral Shilak tente d’excuser la conduite de Joe en expliquant qu’il s’est remis à boire. Carter et Shiera ignorent que Coral est l’un des agents des Thanagariens sur Terre…

Plus tard, Hawkman et Hawkwoman fouillent une nouvelle fois tous les endroits où des vaisseaux thanagariens ont été repérés. Sur l’un des sites, ils découvrent un indice liant les extraterrestres à une société baptisée Hyathis Corp. Il décident de mener l’enquête sur place.

Mais leur lutte contre les Thanagariens risque bien de s’avérer encore plus compliquée que prévu lorsque Joe Tracy publie un article dans lequel il révèle l’identité secrète de Hawkman et Hawkwoman !



Commentaires :

Cela aura été long à venir, après une mini-série, un one-shot et une apparition dans DC Comics Presents, mais finalement l’ongoing Hawkman démarre enfin avec ce premier numéro. Le principe reste inchangé depuis le début : Hawkman et Hawkwoman doivent à eux seuls enrayer une invasion de la Terre que préparent les Thanagariens. L’idée de départ est intéressante (une invasion extraterrestre assez atypique dans le cadre d'un récit super-héroïque) et permet à Tony Isabella de faire évoluer ses personnages en marge du DCU.

Ce premier épisode ne démarre pas vraiment sur les chapeaux de roue mais, outre qu’il offre un rappel utile pour ceux qui auraient raté leurs aventures précédentes, offre quelques autres éléments intéressants : le retour d’un vieil adversaire du couple, une intrigue parallèle mettant en scène l’un des Terriens contraint de travailler pour les Thanagariens, et un coup de théâtre final qui bouscule sensiblement la situation.

Au dessin on retrouve une fois de plus Richard Howell, mais c’est au vétéran Don Heck que l’on a confié l’encrage. Son style très particulier donne à l’ensemble un ton très rétro, davantage encore que ses prédécesseurs. Néanmoins, ce premier épisode ne déçoit pas dans l’ensemble. Le point de départ de la série est intéressant, et pour l’instant Tony Isabella semble parfaitement bien mener sa barque.
Réponse avec citation
  #11  
Vieux 19/10/2006, 00h34
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 409
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Caricature d'hawkman!!!! Un hawkman sans poils torsaux n'est pas un hawkman!
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 20/10/2006, 15h27
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


Adventures of the Outsiders #36
Août 1986

Agents of Change (22 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin : Alan Davis.
Encrage : Paul Neary.
Couverture : Alan Davis.

Non traduit.

Résumé :

En Markovia, après leur victoire contre le Baron Bedlam et la libération du pays, les Outsiders se voient remettre la médaille d’honneur markovienne, la plus haute distinction. Après la réception, le roi Gregor leur fait une proposition : devenir des agents non officiels de son pays. Les Outsiders demandent le temps de la réflexion. Gregor les invite à rester jusqu’à son mariage avec la princesse Ilona.



Windfall rend visite aux membres des Masters of Disaster détenus par les autorités markoviennes. Aucun ne semble lui tenir rigueur de sa défection, à l’exception de sa sœur, New-Wave, qui jure de se venger. Les Outsiders ont offert à Windfall de rejoindre l’équipe, mais le jeune femme déclinera finalement leur proposition et disparaîtra après leur avoir laissé un mot d’adieu.



Après le mariage de Gregor et Ilona, les Outsiders se réunissent pour décider s’ils acceptent ou non l’offre du roi Gregor. Tous sont d’accord, à l’exception de Looker, qui souhaite rester à Gotham en compagnie de son mari. Le nouveau Q.G. financé par Markovia sera situé à Los Angeles.

L’équipe regagne Gotham City où chacun fait ses préparatifs de départ. Tatsu invite tous les amis de Halo à venir lui dire au revoir ; Metamorpho n’a aucun mal à convaincre son épouse de déménager sur la Côte Ouest ; Geo-Force rencontre le Dr. Jace, chargé par le roi Gregor d’organiser le transfert de l’équipe à L.A., puis dîne en compagnie de Denise Howard, qui lui révèle à cette occasion qu’elle connaît son identité secrète et qu’elle est amoureuse de lui.



Pour Looker, les choses ne se passent pas aussi bien que prévu. Son mari vit toujours aussi mal sa métamorphose. Il a acheté deux billets d’avion pour la Suisse où, espère-t-il, le processus qui a transformé sa femme pourra être inversé. Looker réagit très violemment à cette proposition. Finalement, elle décide d’accompagner les Outsiders en Californie.

Le lendemain, toute l’équipe monte à bord du paquebot Ocean Breeze, à destination de Los Angeles.



Commentaire :

Un épisode de transition, dans lequel Mike Barr prend le temps de faire le point sur la situation de ses personnages. Ce qui donne quelques scènes tout à fait réussies (la remise de médailles, le départ de Windfall, la relation entre Geo-Force et Denise, celle plus tumultueuse entre Looker et son mari, etc.).

A noter qu’il s’agit du dernier épisode dessiné par Alan Davis, qui sera remplacé au pied-levé par Trevor von Eeden. On le retrouvera bientôt, toujours en compagnie de Barr et de Neary, dans les pages de Detective Comics
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 01/11/2006, 13h10
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


Blue Beetle #3
Août 1986

If this be Madness…! (22 pages)

Scénario : Len Wein.
Dessin : Paris Cullins.
Encrage : Bruce D. Patterson.
Couverture : Paris Cullins & Bruce Patterson.

Non traduit.

Résumé :

Alors que Blue Beetle regagne la Kord Inc. à bord du Bug, il aperçoit sur le parking son chimiste et ami Jeremiah Duncan, molesté par un groupe de gros durs dont le meneur se nomme Fleeter. Blue Beetle n’a aucun mal à faire fuir les agresseurs, mais Duncan s’éclipse également. Plus tard, sous son identité civile de Ted Kord, Blue Beetle tentera de faire parler Duncan sur les raisons de cette agression, mais celui-ci restera muet. Ailleurs, dans un bar miteux, Fleeter a rendez-vous avec un homme qui offre de le payer pour qu’il reforme son ancien gang : les Madmen. Sa mission sera d’attaquer les locaux de Kord Inc. Fleeter accepte.


Angela Revere vit très mal le fait de devoir voler du matériel chez son employeur. C’est son oncle qui l’oblige à voler, et elle paraît incapable de refuser. Un peu plus tard dans la journée, elle aura la peur de sa vie lorsqu’un policier, le lieutenant Maxwell Fisher, se présentera au bureau. Mais Fisher n’est pas là pour elle : il vient interroger Ted Kord sur la disparition du docteur Daniel Garrett alors qu’ils se trouvaient ensemble sur l’île de Pago. Il soupçonne Kord de cacher une partie de la vérité, sans savoir exactement quoi. Leur discussion est interrompue par l’attaque des Madmen.


Les Madmen n’ont eu aucun mal à pénétrer dans les locaux de la Kord Inc. en se dissimulant à l’intérieur de caisses. Ils sèment très vite la panique sur place. Le temps d’enfiler son costume, Blue Beetle se lance dans la bataille. Si les premiers Madmen ne font guère le poids face à lui, la situation se complique lorsque Fleeter réussit à pénétrer dans le laboratoire des armes expérimentales et s’empare d’un canon autotracté. Il réussit finalement à se débarrasser de Fleeter grâce à la nouvelle amélioration qu’il a apporté à son Blue Beetle Gun : une décharge d’air comprimé qui met Fleeter KO. Les Madmen sont vaincus, mais ils ont réussi à mener leur mission à bien : pendant qu’ils occupaient Blue Beetle et les forces de sécurité de la Kord Inc., leur employeur a pu discrètement accéder au laboratoire où se trouve le promethium fournit par STAR Labs. Cet homme n’est autre que le Doctor Alchemy, et le promethium lui a permis de recharger sa pierre philosophale…


Commentaires :

Ce troisième épisode confirme tout le bien que laissaient présager les précédents. Du rythme, de l’action, des vilains bigarrés, de nombreux sub-plots mettant en scène les proches de Blue Beetle (une façon classique mais habile d’intéresser le lecteur à ces personnages).

L’ombre de Steve Ditko est particulièrement présente sur cet épisode. Les Madmen sont des vilains qu’il avait créés (in Blue Beetle #3, Charlton Comics, octobre 1967). De plus, le travail de Paris Cullins, et en particulier sa mise en page, font immédiatement penser à Ditko, auteur de référence au niveau duquel Wein et Cullins parviennent à s’élever ici. A consommer sans modération.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 01/11/2006, 13h25
Avatar de Thorn
Thorn Thorn est déconnecté
pourfendeur d'IP
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: novembre 2004
Localisation: Strasbourg
Messages: 9 684
Thorn est presque aussi beau que RevancheThorn est presque aussi beau que RevancheThorn est presque aussi beau que RevancheThorn est presque aussi beau que RevancheThorn est presque aussi beau que RevancheThorn est presque aussi beau que RevancheThorn est presque aussi beau que RevancheThorn est presque aussi beau que RevancheThorn est presque aussi beau que RevancheThorn est presque aussi beau que RevancheThorn est presque aussi beau que Revanche
Un personnage que je ne connais pas du tout.

Et c'est clair qu'il y a du Ditko dans l'air...
__________________
Des pépites ? Des bonnes histoires ? Des curiosités ? Des souvenirs ? Ne manquez pas de visiter la section rétro !
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 01/11/2006, 13h27
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Citation:
Posté par Thorn
Un personnage que je ne connais pas du tout.

Et c'est clair qu'il y a du Ditko dans l'air...
Tu vas pouvoir le découvrir au fil des prochains mois, non seulement à travers sa série, mais également à partir du début de l'année prochaine avec le relauch de la Justice League par Giffen, DeMatteis & Maguire, titre où il occupe une place centrale
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Il ya 20 ans: Décembre 1986 (DC & Indés cytrash Retro - Hall of Heroes 59 30/05/2007 19h19
Il y a 20 ans: Août 1986 (Marvel) XXL Retro - Hall of Heroes 138 28/05/2007 18h35
Il y a 20 ans : Novembre 1986 (DC & Indés ) cytrash Retro - Hall of Heroes 59 17/05/2007 12h08
Il y a 20 ans : Octobre 1986 (DC & Indés ) cytrash Retro - Hall of Heroes 54 10/05/2007 17h33
Il y a 20 ans: Septembre 1986 (DC et Indés) XXL Retro - Hall of Heroes 30 21/02/2007 17h41


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 03h57.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !