Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui suicide Harley Quinn... > > Rétro

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #16  
Vieux 29/04/2006, 23h49
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #25 : 11/82, Black Spectre, Doug Moench / Bill Sienkiewicz / Bill Sienkiewicz, cover de Bill Sienkiewicz



Après la guerre du Viet-Nam, la retour à la vie civile a plutôt été difficile pour Carson Knowles : sa femme l'a quitté et a obtenu la garde de leur fils ; dans la rue, des hippies pacifiques le prennent à parti ; son ancien employeur a donné son job à quelqu'un d'autre... Tout le monde est désolé mais ne peut rien pour lui.

Il trouve quand même un boulot de livreur, ce qui finit par l'emmener dans le bureau d'un assistant du maire, Cranston. Son père fut en effet une figure politique locale, mais Cranston est clair avec lui : il est mort sans le sou depuis longtemps, Carson n'a pas d'illusions à se faire, il n'a plus de connexions, il ne percera jamais en politique.

Quelques années plus tard, Carson apprend que son fils a été tué pendant un combat de gangs. Et finalement, de retour d'une livraison il trouve un jour sa voiture, son instrument de travail, détruite. Pour couronner le tout, un taxi le trempe en passant dans une flaque : ça en est trop pour Carson ! Un déclic se fait dans sa tête, et un gars qui tente de le braquer en fait les frais : il se retrouve K.O. en deux temps trois mouvements, des restes de son entraînement militaire.



Rapidement il met un plan en place : il va se venger de toute cette ville qui l'a persécuté en devenant maire. Pour avoir lu un article sur lui dans un magazine, il va devenir l'antithèse de Moon Knight : il s'est juré de protéger la ville, lui la détruira ! Il a des aides et est tout de blanc vêtu, lui engage trois hommes de main et sera... Black Spectre.



Moon Knight lit dans le journal qu'un ancien du Viet-Nam est candidat à la mairie. Marlene a quelque chose d'important à lui dire, mais Steven n'a pas le temps, il doit partir en patrouille... Black Spectre lui débarque au Q.G. de Cranston et lui ordonne de soutenir la candidature de Knowles à la mairie. Il a de quoi le faire chanter : il a volé des papiers compromettants au domicile de Cranston ! Celui-ci tente de se défendre mais ne fait pas le poids devant Black Spectre. Moon Knight intercepte un message radio de la police et arrive sur place. Les trois hommes de main ne posent pas de problème, Black Spectre par contre...



Pris au dépourvu par la brutalité du Black Spectre, Moon Knight se prend une raclée mémorable. L'arrivée de Flint lui sauve la mise, et quand ils interrogent un Cranston qui s'est visiblement fait tabasser, celui-ci n'a rien à leur dire. Moon Knight rentre chez lui très frustré et furieux de s'être fait battre aussi facilement. Encore une fois il envoie Marlene sur les roses, celle-ci murmure alors qu'elle lui parlera demain, si demain n'est pas trop tard... Steven met un certain temps à réaliser ce qu'elle a dit, quand il la cherche elle a disparu. Le lendemain matin, il tombe sur une interview TV de Carson Knowles et le reconnaît, car il avait pu arracher le masque du Black Spectre. Jack Lockley part alors voir son indic Crawley pour récupérer quelques infos, puis va espionner Cranston, il l'entend avertir par téléphone un garagiste véreux, Chiodo, que le Black Spectre va venir le voir. Le temps de trouver l'adresse, Jack arrive trop tard : Chiodo a refusé de coopérer et s'est fait tuer. Jack rentre et retrouve enfin Marlene... qui lui annonce qu'elle le quitte.



Elle culpabilise d'avoir contribué à la création de Moon Knight, un être sûrement meilleur que Marc Spector avait été, mais aussi un monstre, une entité qui prend de plus en plus de place et qu'elle et Steven ne contrôlent plus. Steven reconnaît qu'il doit peut-être prendre du recul avec Moon Knight... mais pas maintenant, pas avec le Black Spectre en liberté ! Il comptait justement demander à Marlene d'infiltrer l'équipe politique de Knowles et de l'espionner pour lui. A contre-coeur, Marlene accepte de rendre un dernier service. Steven envoie alors Frenchie voir si Crawley à d'autres infos pendant que Lockley fera ses propres recherches. Frenchie trouve Crawley dans un bar miteux, malheureusement les hommes de main du Black Spectre sont aussi présents...



Lockley retrouve Frenchie à l'hôpital, heureusement il n'a que quelques contusions. Plus tard, Marlene appelle Lockley pour lui dire qu'elle a été engagée comme assistante personnelle de Knowles, carrément. Et elle ne croit pas qu'il puisse être le Black Spectre : il a l'air si sincère ! Moon Knight est pourtant sûr de l'avoir reconnu, le lendemain il prend une initiative inédite : il convoque des journalistes à une conférence de presse et leur fait part de ses soupçons sur Knowles ! Sauf qu'il n'a pas de preuves tangibles, ce que même Flint doit reconnaître, et les journalistes sont loin d'être convaincus. Knowles voit tout ça à la télé, ne laisse rien paraître devant Marlene mais appelle le chef de la police, qu'il sait pouvoir mettre dans sa poche, et lui fait comprendre qu'il serait bien vu que la police arrête ce Moon Knight qui joue les vigilantes au mépris de la loi. Résultat : l'opinion publique est derrière Knowles et contre lui, et malgré les avertissements de Flint il se fait tirer dessus par des policiers qui le blessent au bras !



Le coup de grâce lui est donné chez lui : Marlene a fait ses valises et le quitte définitivement pour aller soutenir Knowles ! Moon Knight est au plus bas, il va quand même tenter de retourner la situation.

Juste avant un meeting qui s'annonce triomphal, Marlene cherche des factures et tombe sur des papiers compromettants pour Knowles. Celui-ci, observant la foule du toit de l'immeuble, aperçoit Moon Knight qui s'approche. L'occasion est trop belle pour faire de cette soirée un triomphe total : il se change en Black Spectre et pense porter un coup fatal avec son épée !



Est-ce Konshu qui donne à Moon Knight les forces nécessaires ? Il parvient à se relever, retrouve le Black Spectre et le fait tomber à travers une fenêtre au milieu de la foule ! Il peut alors le démasquer et montrer qu'il avait raison



Flint a peur que le simple déguisement de Knowles ne soit pas une preuve suffisante : Marlene lui livre les papiers qu'elle a trouvé et Flint n'a plus d'objections. Marlene annonce à Steven qu'elle est de retour s'il veut d'elle. Il lui répond qu'il la reprendra si elle revient. Et ils travailleront ensemble à résoudre leurs problèmes.

Un épisode plaisant, encore une fois Moench a un scénario sur mesure pour le style noir de Sienkiewicz. Ce dernier signe aussi un petit article où il explique comment trois couvertures qu'il avait dessinées ont été refusées par son éditeur... et deux d'entre elles furent refaites par un petit jeune, un certain Frank Miller !
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.

Dernière modification par michel ; 29/04/2006 à 23h55.
  #17  
Vieux 29/04/2006, 23h55
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #26 : 12/82, cover de Bill Sienkiewicz



1st story : Hit It !, par Doug Moench / Bill Sienkiewicz / Bill Sienkiewicz

Un numéro de transition, composé de deux histoires. La première, par la paire habituelle, se veut poétique : elle se base sur le rythme de la ville, où tout le monde, des musiciens de jazz aux joueurs de base ball en passant par Moon Knight, vit sa vie à coups de "Hit it !".



Dans cette atmosphère, un jeune homme réagit très violemment à la lecture de la nécro d'un journal. Il se précipite à la morgue, avec des flashes de dessins d'enfant dans la tête, et se fraie un chemin… en tapant sur tous ceux qui se dressent devant lui. Moon Knight le retrouve devant le cercueil de son père, qui le frappait quand il était gamin puis qui est parti. Et maintenant il est mort sans que son fils ait pu se venger.



Attendri, Moon Knight veut le laisser… mais le gars est comme possédé et le frappe par derrière, obligeant Moon Knight à le mettre K.O. et le laissant frustré. Bon j'imagine que mon résumé est pas très vendeur et pourtant, ça passe beaucoup mieux avec les dessins de Sienkiewicz.

2nd story : The Cabbie Killer, par Denny O'Neil / Keith Pollard / Keith Pollard

Pour une fois, Moench et Sienkie se font remplacer une paire artistique qui fait un bon boulot comparable Grâce à un chien qui traverse, le taxi de Jake Lockley évite de justesse… un coup de bazooka ! Moon Knight est perplexe : était-ce lui qui était visé ou son client ? Il a la réponse assez vite : un deuxième taxi est touché peu après.



Pour en savoir plus, Moon Knight utilise un tuyau que lui a donné son indic Crawley : des caïds de la pègre locale jouent chaque semaine au poker… dans un caveau dans un cimetière, pour avoir la paix. L'un d'entre eux est bien au courant : un de ses hommes, poursuivi par les flics, a planqué une cassette video dans un taxi en réparation dans un garage avant de mourir de ses blessures. Son patron, Manny Zilko, a donc engagé quelqu'un pour détruire les trois taxis qui se faisaient réparer ce soir-là. Zilko demande alors à Crawley, présent comme porteur d'armes neutre, de tirer sur Moon Knight ! Celui-ci réussit à s'en sortir sans griller Crawley, Zilko s'enfuit et se fait prendre en taxi… par Moon Knight. Coincé, Zilko avoue l'endroit où se cache son homme et Moon Knight fait la connaissance du Commodore Donny Planet



Le Commodore est une force de la nature, Moon Knight doit viser les points faibles et faire un peu de judo pour s'en sortir.

Un numéro assez atypique mais finalement plutôt sympa, si vous tombez dessus n'hésitez pas !
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #18  
Vieux 03/09/2006, 17h34
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #27 : 01/83, Cop Killer ! par Steven Grant / Joe Brozowski / Kevin Dzubin, cover de Frank Miller / Terry Austin, back-cover par Bill Sienkiewicz



Ca fait six nuits consécutives qu'un flic est tué, et la police n'a aucun indice. Lockley tente d'avoir des infos auprès d'un de ses contacts dans la police, Richardson, qui ne lui dit pas grand chose. Ils s'étonnent du fait que les flics tués aient été en civil : comment le tueur les reconnait-il ? A peine se sont-ils quittés qu'une détonation retentit : il y a une septième victime.



Choqué et de plus en plus schizophrénique, Moon Knight décide d'enquêter. En se faisant passer pour l'officier Mondnacht tout juste transféré, il parvient à découvrir les deux flics en charge de l'affaire : le lieutenant De Rais et le sergent Fulcanelli.



Il se rend à leur bureau et lit tout le dossier, trouvant des infos intéressantes avant d'être surpris par Fulcanelli : un saut par la fenêtre sur l'échelle de corde de l'hélicoptère le tire d'affaire. Il a appris que chaque flic mort venait de s'occuper d'une affaire concernant le Kingpin. Il lui rend donc une petite visite et est choqué d'apprendre que le Kingpin avait acheté chacun des sept flics pour que les charges contre lui soient abandonnées, y compris Richardson, l'ami de Lockley.



Pour le Kingpin, tout le monde a un prix, sauf certains super-héros ! Il montre son dégoût en mettant Moon Knight KO (ce dernier ne s'attendant pas à ce qu'il soit aussi rapide avec sa corpulence) mais le laisse filer car son intérêt est qu'il trouve le tueur.

En ville, deux sergents se lancent à la poursuite d'un chauffard : c'est bien sûr un piège, ils se font tous les deux tuer. Moon Knight arrive juste pour entendre l'un d'eux agoniser en disant : "Why, Looey... One of us... why ?". Le tueur, encore présent, explique à Moon Knight qu'il ne tue que les mauvais flics, ceux que ni les enquêtes ou les commissions arrêteront. Moon Knight tente de l'assomer avec son bâton, sans succès.



Les flics arrivent sur place et Fulcanelli les empêche de tirer sur Moon Knight qui se tire, ce n'est pas lui le tueur. Plus tard, Moon Knight retrouve le lieutenant De Rais dans son bureau : tout porte à croire que le tueur est lui-même un flic, et la dernière victime a parlé de Looey, un diminutif pour Lieutenant ! Pourtant Moon Knight ne vient pas arrêter De Rais ! Il lui demande juste de ne pas continuer à tuer, sinon il s'occupera de lui. Et il le prévient que le Kingpin lui a dit qu'il avait un homme à lui sur l'enquête, qui ne peut être que Fulcanelli. De Rais décide de s'occuper de ce dernier avant de s'inquiéter de Moon Knight.

Marlene est outrée quand elle apprend que Moon Knight a laissé s'échapper De Rais ! C'est Spector qui a agi : lui aussi était un tueur, et ses victimes méritaient de mourir. Mais c'est de Grant dont Marlene est amoureuse, et il se doit d'être meilleur que Spector.

A partir d'ici accrochez vous, ça se complique Fulcanelli arrive dans un appartement cossu, y trouve un colis rempli d'argent. Il répond au téléphone, un homme lui demande s'il a trouvé l'argent et lui donne les nouveaux ordres du patron : se débarasser de son partenaire. Un peu plus tard, De Rais téléphone à Fulcanelli : il veut lui parler et lui donne rendez-vous chez lui. Il sort en disant : encore un flic doit mourir, puis les meurtres s'arrêteront pour de bon.

Grant tente de joindre De Rais, sans succès. Il cherche alors le numéro de téléphone de Fulcanelli pour l'avertir que De Rais est après lui, et réalise que le prénom du sergent est Louis... Looey ! C'était donc lui ! Ou alors c'est bien De Rais ? Grant n'en sait plus rien et Moon Knight part bientôt en hélico.

De Rais arrive chez lui et trouve le colis. Il ne lui reste plus qu'à pister Fulcanelli par la fenêtre, il sera la dernière victime du tueur. Bon plan... sauf que Fulcanelli est arrivé avant lui ! Ce dernier acccuse De Rais de corruption et s'apprête à le tuer, mais De Rais évite la balle et touche Fulcanelli au bras ! Il s'apprête à le tuer et à devenir riche... quand Moon Knight débarque et le met KO. Fulcanelli est heureux de voir que Moon Knight s'allie avec lui : erreur, il veut juste l'emmener à l'hôpital, puis en prison !



C'était donc Fulcanelli le tueur et De Rais le flic corrompu par le Kingpin. Mon résumé ne rend pas hommage à l'intrigue, il vaut mieux la lire pour apprécier les phrases ambigües et les pièges de l'auteur pour nous mettre sur une mauvaise piste. Sur ce fill-in, Steven Grant remplace avec bonheur Doug Moench, Brozowski par contre souffre de la comparaison avec Sienkiewicz. En bonus, quatre pages présentant les quatre hélicoptères qu'a utilisés Moon Knight dans sa carrière.
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #19  
Vieux 03/09/2006, 17h35
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #28 : 02/83, Spirits In The Sand par Doug Moench / Bill Sienkiewicz / Bill Sienkiewicz, cover de Bill Sienkiewicz



On attaque les trois derniers épisodes de Sienkiewicz Alors que Moon Knight arrête des trafiquants de fourrure, Marlene veut absolument lui annoncer par radio une grande nouvelle.



Un ancien collègue du père de Marlene lui demande de venir faire une conférence sur comment elle travaillait avec son père. Et s'ils en profitaient pour prendre des vacances au Soudan, le pays natal de Konshu, là où tout a commencé ? Moon Knight accepte, et Marlene fait de l'humour en disant qu'elle sait que Konshu est d'accord, parce qu'elle et lui, à travers sa statue, ont eu le temps de faire connaissance toutes ces nuits où Moon Knight partait sur le terrain.



Le voyage se fait sous le nom de Steven Grant, Marc Spector n'ayant pas laissé de bons souvenirs au Soudan. Sur place, Marlene avoue à Steven qu'il lui a été demandé de parler spécifiquement de la tombe de Seti, là où fut trouvée la statue de Konshu et où Spector... mourrut puis revint à la vie. Elle n'a pas osé lui en parler plus tôt car elle ne sait plus trop ce que Steven pense de sa supposée résurrection : celui-ci répond que ce n'est plus un problème pour lui, si Khonshu a usé de pouvoirs surnaturels sur lui, c'est bien, si ce n'est pas le cas c'est bien aussi, ça ne l'empêche pas de faire ce qu'il a à faire. Ils sont interrompus par leur hôte, Jellim Yussaf, qui les accompagne à leur hôtel. La proximité du désert trouble Steven, il se sent bien auprès de Marlene mais il est tout de même venu avec son costume. Et il va pouvoir le tester rapidement : un inconnu a surgi à la fenêtre de Marlene pendant qu'elle se changeait et a lancé une dague près de sa tête !



Ce n'était qu'une diversion : sitôt Marlene seule, Yussaf se précipite dans sa chambre avec des intentions mauvaises. Moon Knight a une prémonition qu'il s'est fait avoir, mais il revient trop tard : la chambre est déserte, un K a été marqué au sang sur un mur ! Ca ne peut qu'être un message de Marlene : Konshu et la tombe de Seti !



Moon Knight se rend aussitôt en jeep sur place. Il délirait la dernière fois qu'il est venu ici, heureusement des traces encore fraîches le mènent au bon endroit. Il obtient des infos en faisant parler un garde : Yussaf est le leader des Fils des Chacals, un culte de voleurs qui croit en une vieille légende sur le trésor caché du Dieu de la Lune Konshu. Sa localisation était inconnue jusqu'à ce qu'un ami de Yussaf traduise des hiéroglyphes indiquant la tombe de Seti. Yussaf eut alors l'idée de faire appel à Marlene, qui connaît bien le site et qui est étrangère, donc sa disparition éveillera moins de soupçons. Yussaf, Marlene et Moon Knight se retrouvent dans la fameuse chambre où Spector est mort devant la statue de Konshu. Marlene parvient à se libérer et à avertir Moon Knight, Yussaf attaque dague au poingt mais sa proie esquive à temps.



Yussaf bat en retraite dans une série de tunnels, construits selon Marlene pour désorienter les pilleurs de tombes. Ils l'y suivent, se refont attaquer et dans la lutte, Yussaf déclenche accidentellement un piège : un gros rocher qui manque de les écraser. Il finit sa course en faisant s'écrouler un mur et découvre une chambre secrète contenant le fameux trésor ! Ils commettent une erreur fatale en le contemplant : Yussaf arrive derrière eux et les pousse, les faisant tomber plusieurs mètres plus bas. Marlene s'est foulée la cheville, et Yussaf descend par une corde vers elle... Moon Knight lui est tombé dans les mains d'une statue de Konshu, et il a perdu son bâton !



Il ne lui reste que ses lames en demi-lune : il coupe la corde de Yussaf et le fait tomber, mais il est trop haut pour sauter et l'empêcher d'atteindre Marlene ! Dépité, il se tourne vers Konshu... et soudain le vent se lève, permettant à sa cape de le faire planer jusqu'à terre, alors que Yussaf est confronté à un fantôme !



Persuadé que c'est le fantôme de Konshu qui veut l'empêcher de voler son trésor, Yussaf est une proie facile. Quand il aura retrouvé son bâton, Moon Knight pourra les remonter et alerter les autorités. Croît-il que c'est vraiment Konshu qui l'a aidé cette nuit ? Sa position n'a pas changé : soit c'était juste le vent qui a soufflé au bon moment, soit Konshu voulait que son trésor soit trouvé par les bonnes personnes.

Pour finir, trois pin-ups du futur remplaçant de Sienkiewicz : Kevin Nowlan.



__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #20  
Vieux 25/09/2006, 23h12
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #29 : 03/83, Morning Star par Doug Moench / Bill Sienkiewicz / Bill Sienkiewicz, cover de Bill Sienkiewicz



Déjà, la cover tue tout Une nuit de pleine lune, dans une gare. Jack Russell, le Werewolf by Night qui se transforme en loup-garou les trois nuits de pleine lune, est poursuivi par trois types étranges, habillés comme des membres du Ku Kux Klan, à la différence qu'ils sont en noir avec 666 en rouge sur leurs chapeaux pointus. Jack pourrait arrêter de lutter contre le changement et tuer ses poursuivants, mais il s'y refuse. Planqué dans un train, il finit par changer et tue un des types avant que le train démarre.



Les deux autres obtiennent du chef de gare la destination du train : New York. A Los Angeles, une journaliste fait un reportage sur une secte satanique. Son leader, Schuyler Berial, se fait appeler Morning Star en référence à Satan, l'étoile la plus brillante du ciel avant qu'il soit jeté aux Enfers. En prévision du retour prochain de Satan, Berial a promis de produire un signe venu directement des Enfers : la Bête de l'Apocalypse ! Seulement ça fait un an qu'il en parle, et ses disciples commencent à en avoir assez d'attendre, d'autant plus que ce n'est pas encore ce soir qu'ils seront satisfaits.



Le délai supplémentaire n'embête pourtant pas trop Belial : New York est un beau symbole pour achever la quête, et ils ont de toute façon un moyen de pister leur proie… Une lunaison plus tard, le Détective Flint a un message pour Moon Knight : Jack Russell lui donne rendez-vous dans le New Jersey ce soir avant six heures. Il prend la chose au sérieux : c'est contre le Werewolf qu'il a fait ses premiers pas en tant que Moon Knight. Et il est déjà cinq heures et demi ! Frenchie emmène aussitôt MK sur place, mais il est trop tard. Jack a laissé un mot : il s'est enfermé dans une pièce, Moon Knight doit impérativement bloquer la porte !



Trop tard… Le Werewolf se précipite dehors et sa soif de sang le pousse vers une biche. Moon Knight tente de le suivre mais se fait tirer dans la jambe et assomer d'un coup de bûche : les hommes de Belial sont arrivés trop tard pour récupérer Jack sous sa forme humaine. Au matin, Jack se retransforme, Moon Knight le récupère dans une rivière.



Frenchie arrive pour les récupérer, et Moon Knight remarque qu'il y a des interférences sur la radio. Une fois Jack emmené chez Spector, il raconte que des types essaient de le capturer depuis plus d'un an. Il s'est même fait capturer une fois en France, il a le vague souvenir d'un type prétendant être un vrai démon qui allait l'utiliser pour assurer la victoire de Satan sur Terre, une fois transformé il réussit à s'enfuir. Cela va dans le sens des soupçons de Moon Knight : il fait venir chez lui le Dr Lawson, et une radio confirme qu'une mince feuille de métal a été posée sur son crâne, c'est bien grâce à elle que ses poursuivants retrouvent Jack. Il faut l'enlever, pas tout de suite cependant car la nuit va tomber : le Dr Lawson devra revenir demain. En attendant, Moon Knight ligote Jack pour la nuit, mais il a mésestimé sa force : le Werewolf se libère, et ce sont tous les proches de Moon Knight qui sont maintenant menacés !

Back-story : Colloquy, par Steven Grant / Kevin Nowlan / Kevin Nowlan

Kevin Nowlan, le futur dessinateur du titre, se fait la main avec cette petite histoire où Steven Grant fait son deuil de Marc Spector.



Grant évoque les personnalités de Spector et de Lockley sous forme de fantômes, et exorcise Spector en l'envoyant non pas en Enfer mais au Purgatoire, un lieu de souffrances temporaires, où il pourra payer pour ses péchés, pour leurs péchés en tant que Moon Knight.



Préparez vos mouchoirs pour le prochain numéro, le dernier de Sienkiewicz
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #21  
Vieux 08/10/2006, 22h58
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #30 : 04/83, The Moonwraith, Three Sixes, And A Beast par Doug Moench / Bill Sienkiewicz / Bill Sienkiewicz, cover de Bill Sienkiewicz



Le Werewolf by Night s'est donc libéré de ses entraves et menace maintenant Moon Knight et Marlene.



Moon Knight envoie aussitôt Marlene s'enfermer à la cave avec le reste du personnel. Il ne veut pas blesser Russell avec ses lames en argent, qui avaient été efficaces lors de leur première rencontre, aussi n'attaque-t-il qu'avec ses poingts, mais le Werewolf est un costaud. Leur lutte se poursuit sur un toit, MK parvient à surprendre le Werewolf contre le vent, celui-ci furieux charge : ils tombent tous les deux du toit, sont freinés par une gouttière et restent inconscients sur la rue. Werewolf redevient Jack et cette fois-ci c'est le jackpot pour les hommes de Belial, qui n'ont plus qu'à récupérer les deux hommes.



Quelques heures plus tard, un avion a fait le trajet de Los Angeles jusqu'à New York et une cohorte de membres de la secte de Morning Star converge vers le 666 5ème avenue. Belial est fier de pouvoir enfin présenter la Bête, et pourtant certains membres sont encore sceptiques. Un peu de patience : au coucher du soleil, l'homme se transformera en Bête et Belial a prévu un rituel de "blood sacrifice" : il sera le premier à être transfusé avec le sang de la Bête et à acquérir des pouvoirs surnaturels ! Et bientôt, c'est l'armée de Satan qui remplira les rues de New York !!

Quant à Moon Knight, il sera sacrifié plus "normalement". Sauf qu'il a repris conscience et qu'il réussit à filer avec Jack alors que Belial prépare sa messe noire sur le toit de l'immeuble. De retour chez lui, il fait aussitôt retirer par le Dr. Lawson le traceur implanté dans le crâne de Jack.



Comme d'habitude, Moon Knight a un plan tout tracé : il cache le traceur à côté de ses cannes de billard et fait cacher Marlene et Jack dans le taxi de Lockley. Trois hommes de la secte ont suivi le signal du traceur, patientent une heure pour voir si Jack resort, puis se décident à aller le chercher. Armés d'étranges bracelets munis de trois lasers, les trois hommes arrivent jusqu'au traceur et se font assomer par Moon Knight. Ce dernier passe avec Frenchie les déposer au commissariat de Flint puis rejoint Marlene et Jack chez Gina. Là, Marlene fait à Jack… une séance d'hypnose : elle tente de convaincre le Werewolf à l'intérieur de Jack que Moon Knight est son ami et qu'il doit l'aider et pas l'attaquer. Plus tard, Moon Knight, déguisé en membre de la secte, ramène Jack chez Belial. Ils attendent le coucher du soleil, et quand Belial s'apprête à transpercer Jack qui commence à se transformer, Moon Knight utilise les bracelets des membres de la secte pour lui tirer dessus. Et quand il demande son aide au Werewolf, il est soulagé de constater que Marlene a fait du bon boulot



Belial tente de se sauver, mais le Werewolf le repère et le jette à bout de bras du haut de l'immeuble ! Pour échapper aux tirs groupés des membres de la secte, le Werewolf agrippe l'échelle de corde de l'hélico de Frenchie tandis que Moon Knight plane avec sa cape jusqu'à la rue. Et là, il décide de laisser partir le Werewolf : l'hypnose de Marlene ne durera pas éternellement, et le Werewolf est trop épris de liberté pour accepter longtemps d'être sous le contrôle de quelqu'un.



C'est triste et affreux mais c'est la réalité : c'était le dernier épisode dessiné par Bill Sienkiewicz Kevin Nowlan et Bo Hampton vont se partager les huit derniers épisodes de la série. La bonne nouvelle, c'est qu'on retrouvera bientôt Sienkiewicz dans "Les Inédits" sur les numéros des New Mutants qui n'avaient pas été publiés par Lug
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #22  
Vieux 06/11/2006, 01h32
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #31 : 05/83, A Box Of Music For Savage Studs par Doug Moench / Kevin Nowlan / Terry Austin, cover de Bill Sienkiewicz



Bill Sienkiewicz n'a pas complètement quitté la série puisqu'il signe encore cette cover. Une rude tâche attend son successeur : Kevin Nowlan, qui reste sur une superbe prestation sur Dr. Strange #57.

La nuit tombe sur Brooklyn. Une vieille femme écoute une boîte à musique. Le gang des Studs se réunit : son leader Shank a entendu qu'on commençait à ne plus les prendre au sérieux sur Dough Row, la rue commerçante où ils font du racket, ça doit changer !



Les fils de Gina, Ricky et Ray, ont entendu parler des exactions des Studs et ont mis Moon Knight au courant. Celui-ci décide de faire une ronde et va tomber sur les Studs qui viennent menacer Mr Lewis, le prêteur sur gages qui a décidé de ne plus les payer pour leur "protection". Lewis reconnaît parmi les Studs Lenny, un jeune dont il connaît la mère malade. Quand il essaie de le raisonner, Shank commence à le frapper et c'est là qu'arrive Moon Knight.



Quand Lenny voit que Shank n'a pas le dessus, il ceinture Moon Knight, ce qui permet à Shank... de se sauver. Lewis intervient alors pour que Moon Knight ne fasse pas de mal à Lenny, Lenny profite de son hésitation pour déguerpir, Moon Knight le rattrape en ayant promis à Lewis qu'il ne lui fera rien. Il commence à lui dire qu'il est parti sur un mauvais chemin mais qu'il peut encore en changer, Lenny répond que tous ceux de la grande rue voudraient les voir lui et ses potes rester dans la misère, et qu'ils n'ont que la guerre pour exister aussi.



Moon Knight retourne chez le prêteur sur gages et le trouve avec ses collègues commerçants prêt à prendre les armes : Lewis lui dit qu'il l'a inspiré ! Il parvient à les convaincre que rendre la justice eux-même n'est pas la bonne solution (bien que ce soit ce qui lui fait...) et Lewis accepte de discuter avec eux, de mettre les choses à plat pour que le racket cesse.

Les Studs aussi discutent, et Moon Knight ou pas ils ne veulent pas rester sur un aveu de faiblesse. Shank décide d'aller attaquer la boutique du prêteur sur gages dès cette nuit, Lenny, bien que "chef de guerre", tente de le convaincre que c'est une mauvaise idée, et qu'il tentera d'obtenir l'argent de Lewis d'une manière plus discrète. Shank lui donne 24 heures.

Lenny rentre chez lui et retrouve sa mère, toute contente parce qu'elle a retrouvé une boîte à musique que le père de Lenny lui avait offerte alors qu'elle était enceinte. Elle s'endort bercée par la musique... et Lenny repart en prenant la boîte à musique.



Pendant ce temps, Lockley obtient des fils de Gina l'emplacement du QG des Studs. Lenny lui veut mettre en gages la boîte à musique chez Lewis, c'est la seule solution qu'il voit pour obtenir de l'argent sans le racketter. Mais Lewis refuse, car il ne supporte plus de gagner sa vie en détruisant des rêves, ceux des pauvres bougres qui abandonnent des objets qui leur tiennent à coeur pour un peu de fric.



Les deux hommes sont en larmes mais Lenny insiste et promet qu'il reviendra chercher la boîte dans deux semaines. Le soir venu, Lenny trouve sa mère désespérée par la disparition de sa boîte à musique. Emu par le chagrin de sa mère, Lenny prétend savoir qui l'a volée et promet qu'il va la récupérer.

A suivre au prochain épisode. Moench met un peu Moon Knight de coté dans cette histoire et donne sa version sur la violence des gangs dans les milieux défavorisés, à mon avis il en fait un peu trop dans le larmoyant et il aurait pu se dispenser de la prise de conscience du prêteur sur gages sur son métier. Nowlan s'en tire plutôt bien, l'encrage de Terry Austin lui convenant parfaitement.

Back-story : Fly The Friendly Skies par Steve Ringgenberg / Mike Hernandez / Kevin Dzuban.

Crawley apprend à Lockley que cinq femmes mercenaires ont été engagées pour saboter un dirigeable servant de laboratoire météorologique, le Ark II de la compagnie Brenner. Steven Grant ayant contribué à le financer, Moon Knight est directement concerné. Il se rend sur place et découvre que le dirigeable est rempli de Zyklon B, un gaz empoisonné ! Hélas, il en respire un peu à cause d'une fuite et est mis KO. Et quand il se réveille, un des effets secondaires du gaz l'a rendu temporairement aveugle ! Brenner lui explique alors qu'il veut libérer le Zyklon B au dessus de New York... pour débarasser la Terre de ses pollueurs, les hommes Brenner lance ensuite ses cinq femmes contre Moon Knight.



Mais ses andouilles ne peuvent s'empêcher de parler, donnant ainsi leurs positions à Moon Knight et lui permettant de les atteindre Seule la cinquième comprend qu'il faut rester silencieuse, mais c'est trop tard, les effets du gaz s'estompent et Moon Knight retrouve la vue. Brenner est facilement neutralisé et le largage du gaz déprogrammé. Enfin, Moon Knight trouve une carte au nom de Iron Rose Inc., visiblement l'organisation qui a fourni ses cinq mercenaires à Brenner, une cible à approfondir pour plus tard.
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #23  
Vieux 07/12/2006, 22h27
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #32 : 07/83, When The Music Stops par Doug Moench / Kevin Nowlan / Carl Potts, cover de Carl Potts



Suite et fin de l'histoire de gang entamée au numéro précédent.



Lenny a décidé de racheter la boîte à musique au prêteur sur gages. Ca ne plaît évidemment pas à Shank, il ne veut pas que Lewis établisse un précédent, il est décidé à faire un exemple et Lenny y assistera.

Pendant ce temps, Marlene a convaincu Moon Knight qu'il avait été trop dur avec les commerçants, et ce dernier estime qu'ils méritent sa protection.



Shank et sa bande cassent la vitrine du magasin de Lewis, celui-ci sort et voyant Lenny molesté il accepte de payer. Seulement Shank en veut plus : il ordonne à Lenny, son chef de guerre, de casser la gueule à Lewis. C'en est trop pour Lenny qui se retourne contre Shank.



Shank a un couteau, Lewis veut s'interposer… et se retrouve avec un couteau dans la poitrine Lewis meurt en rappelant à Lenny qu'il doit suivre ses rêves. Le gang se tire, suivi par un Lenny écoeuré. Et pour une fois Moon Knight arrive après la bataille

La fin est convenue : Moon Knight se fait engueler par les commerçants, puis va venger Lewis en foutant une raclée aux membres du gang, Shank en tête.



Lenny apparaît alors et dédouane le reste du gang, qui venait de lâcher Shank avant l'arrivée de Moon Knight. Il s'accuse aussi de la mort de Lewis, un accident. MK et les membres du gang témoigneront en sa faveur. Et finalement, Lenny va racheter la boîte à musique :smileylarmoyant:

Ca commence à sentir le sapin pour la série Moon Knight, qui passe bimestrielle. Au vu d'un tel scénario, ça n'a rien de très étonnant, pour une fois Moench en fait trop et on sent venir la fin à des kilomètres. Et si Austin sublimait Nowlan sur la première partie, Potts y réussit moins ici.

Back-story : Cancer, par Alan Zelenetz / Mark Silvestri / Gary Kawpisz

La back-story est carrément plus intéressante. Le Dr Steele annonce froidement à Sol Fixler que son frère Joey est atteint d'un cancer du poumon incurable. Steven Grant et Marlene sont invités à l'inauguration d'une nouvelle aile d'un hôpital, financée par Grant.



Steele doit interrompre son discours à la soirée, une urgence. Quelques instants plus tard, des coups de feu sont entendus. Moon Knight se précipite… et tombe sur Sol qui a mis fin aux souffrances de son petit frère. La nuit venue, Grant est touché par cet acte d'amour, alors que Steele y est totalement indifférent.



En neuf pages, Zelenetz fait passer plus d'émotions que Moench en quarante. L'histoire vaut aussi bien sûr pour la prestation d'un Marc Silvestri encore jeune débutant (son prénom est orthographié Mark dans les crédits) mais déjà prometteur.
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #24  
Vieux 12/12/2006, 23h32
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #33 : 09/83, Exploding Myths par Doug Moench / Kevin Nowlan / Carl Potts, Brent Anderson, Joe Chiodo, Bill Sienkiewicz, cover de Bill Sienkiewicz



Joy Mercado est une journalise du Daily Times qui écrit une série d'articles sur les figures mythiques actuelles. Après avoir déjà traité entre autres Daredevil et le Detective Flint, elle va s'attaquer à Druid Walsh et à Moon Knight. Lorsqu'elle pose des questions sur Druid Walsh, on lui parle d'une force de la nature célèbre pour ses coups d'éclats : quand il a jeté un piano à queue à mains nues sur une voiture de police, quand acculé par six voyous il a arraché des briques d'un mur pour leur casser la tête, quand il a saccagé un club en se servant d'un lampadaire arraché du sol, quand il a envoyé une Chevrolet valser dans un commissariat, etc... Impressionnée, Mercado demande où elle peut le trouver : il est justement en train de faire payer sa "protection" au patron d'un snack, qui a tenté d'engager quelques types pour se protéger, sans succès.



Mercado l'aborde à la sortie, lui fait un peu de gringue en admirant ses muscles et lui propose de l'inviter à dîner, rien moins qu'au Olympus Mount, le resto le plus chic de toute la ville. Le serveur connaît Mercado et accepte de les laisser rentrer malgré le look de Druid, en les mettant à l'arrière de la salle. Il laisse échapper qu'elle est journaliste, Druid veut des explications et Joy révèle qu'elle écrit bien une série d'articles. Druid comprend que ce n'est pas un rencart et qu'elle veut juste se servir de lui, Joy lui assure que c'est faux, qu'elle veut en effet l'interviewer mais que si l'article est intéressant alors elle pourrait s'intéresser à lui et le revoir.



Elle l'interroge donc sur les exploits qui ont fait sa renommée, et il s'avère qu'ils ont été grandement exagérés : il n'a jamais lancé un piano à queue mais une caisse vide, les briques traînaient déjà par terre, et elle le prend pour Godzilla pour arracher des lampadaires à mains nues ?! Après avoir brutalisé un client qui le trouvait trop sale, Druid et Joy sortent du resto, et elle le quitte pour aller travailler.

Le lendemain, Gina apprend à Lockley que Flint a appelé au snack (Crawley a fait passer l'info que Moon Knight y était joignable) pour relayer l'appel de la journaliste Joy Mercado, elle veut voir Moon Knight aujourd'hui, c'est une question de vie ou de mort. Crawley, qui a lu son article sur Druid, lui confirme que cela pourrait être vrai, Druid étant connu pour être rancunier. Justement, celui-ci se fait lire l'article et il n'est pas tendre : "si sa rencontre avec Druid partait sur de bonnes bases avec une grande bagarre, il s'avéra rapidement que sa légende était totalement surfaite, alimentée par le besoin des gens de relayer des mythes, réels ou imaginaires. Ainsi le célèbre Druid Walsh n'est en fait qu'un vulgaire voyou plutôt baraqué mais un peu simplet." Furieux, Druid fonce vers le Daily Times, où s'est rendu Moon Knight : comme il s'en doutait, Mercado n'a parlé de menace sur sa vie que pour le faire venir et l'interviewer.



Il s'apprête à partir quand Druid débarque en cassant tout. Moon Knight s'interpose entre lui et Mercado, mais il sous-estime Druid qui parvient à prendre le dessus, le frappant suffisament fort pour qu'il ait le temps de disparaître avec Mercado. Il emmène celle-ci dans une ruelle, récupère deux paquets puis revient au Mount Olympus. Sous la menace d'un fusil, il fait sortir tout le monde puis s'enferme. Il raconte alors sa vie à Mercado : il quitta l'école quand il fut établi que pour une raison médicale il ne pourrait jamais apprendre à lire, il s'engagea alors dans l'armée et partit pour le Vietnam, il y vécut l'enfer mais il comprit qu'il pourrait s'en sortir grâce à ses muscles et son courage. De retour au pays, il décida de devenir lutteur et se fit poser... des crocs par un dentiste pour avoir un gimmick reconnaissable. Pas de bol, la fédération de catch trouva ses crocs trop dangereux ! Il en fut réduit à vivre dans la rue et à devenir voyou pour se faire un peu de fric : voilà la réalité du mythe !

Moon Knight est mis au courant de la prise d'otage au Mount Olympus alors que Druid met en marche une bombe avec une tempo de trente minutes : Mercade avait parlé d'un mythe mis en pièces, il va la prendre au mot ! Moon Knight arrive alors qu'il ne reste plus que vingt minutes.



Les deux hommes sont d'une force équivalente, le combat est équilibré. MK parvient à assomer Druid avec une colonne en plâtre, il en profite aussitôt pour faire évacuer Mercado par l'échelle de corde de l'hélicoptère de Frenchie. Druid saute sur Moon Knight, ils se retrouvent sur le toit, reprennent leur combat... Frenchie a l'oeil sur le chrono, par radio il crie à Moon Knight de sauter du toit juste avant l'explosion.

Un peu plus tard, Moon Knight et Mercado ont une petite explication : Druid n'était sûrement pas un saint, mais il n'avait jamais cogné que pour se défendre ou survivre, et c'est Mercado qui en le manipulant l'a fait souffrir et l'a poussé au suicide. De quoi donner à réfléchir sur son métier de journaliste.



Un épisode plutôt réussi, Nowlan fait une prestation honnête et l'histoire est touchante, faisant de la grosse brute un peu bête une victime convaincante. C'est la première apparition de Joy Mercado dans le Marvel Universe, on la reverra souvent comme collègue de Peter Parker dans les titres Spider-Man.
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #25  
Vieux 20/12/2006, 22h44
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #34 : 11/83, Primal Scream par Tony Isabella / Bo Hampton / Bo Hampton, cover de Bill Sienkiewicz



Honte à moi, j'ai oublié de dire en résumant le #33 que c'était le dernier écrit par Doug Moench, son créateur en 1975 et son quasi seul scénariste depuis ! Moench mérite un grand coup de chapeau, Moon Knight lui doit tout

Tony Isabella prend le relais pour deux épisodes, aux dessins Bo Hampton finira la série à un épisode près. Isabella nous montre qu'il a bossé son sujet dans cet épisode classique qui reprend la plupart des éléments de l'univers Moon Knight.

Moon Knight poursuit Frank, un jeune membre d'un gang, les Raiders, dans leur QG, un entrepôt désaffecté.



Il l'envoie valdinguer contre une caisse, le croit sonné et malade, appelle Frenchie pour que la police arrive avec une ambulance, mais le gamin le prend par surprise et parvient à s'enfuir. Moon Knight laisse les flics s'occuper de lui, il doit trouver le reste du gang.

Comment en est-on arrivé là ? Cet après-midi, Lockley et Crawley discutaient avec Gina à son snack. Crawley leur parlaient des Raiders, un gang qui pose pas mal de problèmes à la police à cause d'agressions particulièrement violentes et brutales. Gina se désole sur les jeunes d'aujourd'hui, elle a élevé pas mal de gamins, pas seulement les siens, et si tous étaient différents au moins aucun n'a fini dans un gang.

Il va lui être donné rapidement tort : une bande de Raiders, grognants et affamés, attaquent son snack ! Lockley en assome un ou deux mais il ne peut éviter qu'un des gamins saute sur Gina et... lui arrache un bout de bras à pleines dents !!!

Choqué, Lockley reste pétrifié quelques secondes et se prend une chaise sur la tête. Quand il se réveille, les secours ont déjà embarqué Gina. Il la rattrape, elle a reconnu son agresseur, Frank, un des jeunes qu'elle a élevé comme un de ses fils. Et quand elle voit comment il la récompense, elle veut que Lockley le retrouve avant les flics et le fasse payer !

Le soir venu, Gina est revenue à son snack et à la fermeture elle refuse que Crawley reste avec elle, elle doit se réapproprier son magasin tout de suite sinon elle n'y arrivera jamais. Moon Knight lui a continué à fouiller l'entrepôt, malgré l'odeur pestillencielle qui s'en dégage. Il tombe sur une fille mal en point, ses cicatrices sur le visage montrent qu'elle est victime d'un empoisonnement de la peau. Moon Knight réalise alors qu'il est déjà venu ici il y a quelques mois en tant que Steven Grant, il avait investi dans un laboratoire pharmaceutique qui avait du mettre la clé sous la porte. Avec Marlene et le liquidateur, ils avaient visité les lieux et constaté la présence de nombreux produits chimiques abandonnés. Grant avait tenté de faire nettoyer les lieux par le laboratoire, sans succès, puis il avait oublié cette affaire.

Maintenant il comprend que les membres de Raiders, qui ont élu domicile ici, ont été lentement empoisonnés, mais quel produit a pu les transformer en bêtes sauvages ? Il contacte Frenchie pour lui demander d'expliquer la situation à la police, et il demande si Frank a pu donner des infos. Problème : il a aussi échappé aux policiers... en fait il revient rendre visite à Gina !

Moon Knight trouve enfin les membres des Raiders, dans un sale état : c'est un des leurs, Alcalide, transformé en une sorte d'animal, qui les a corrigés. Il est tombé récemment sur un nouveau bidon de produits qui l'a métamorphosé. Moon Knight va voir et trouve un fût avec l'étiquette "Primal Project" : ça aussi ça lui rappelle quelque chose.



Ca remonte à l'époque où Marc Spector bossait pour les fédéraux dans la jungle sud-américaine, il devait escorter un gars, Wenzel, jusqu'au camp d'un Professeur Glasgow qui ne donne plus signe de vie depuis des jours. Il bossait sur une drogue permettant de ralentir les processus mentaux d'un homme, afin de le rendre plus docile et manipulable. Quelque chose a mal tourné : ils sont attaqués par une étrange créature mi-homme mi-bête, Spector la descend : c'était le Professeur. Ils en voient une deuxième se réfugier sous une tente, dedans ils trouvent les fameux bidons de "Primal Project", en tentant de se protéger de la créature une balle atteint un bidon d'essence et une partie de la tente explose.

La question est : qu'est-il devenu des bidons de "Primal Project" restants ? Visiblement, ils ont été stockés ici et oubliés... jusqu'à ce qu'Alcaide les trouve !



Les deux combats se déroulent en parallèle : Gina se défend contre Frank avec ce qui lui tombe sous la main, un coup de cafetière suivi d'une chaise feront l'affaire. Alcaid, sous sa forme lycanthropique, est une autre paire de manches. Un flic voulant intervenir se prend un bidon dans les côtes, il faut toute la ténacité de Moon Knight pour arriver à porter un coup décisif.



Le lendemain matin, Lockley et Crawley rendent visite à Gina, toujours choquée. Même si elle comprend que c'est une drogue qui a rendu Frank si sauvage, personne ne l'a forcé à rejoindre un gang. Et maintenant elle ne se sent plus en sécurité dans son propre snack...

Comme dans un exercice de style, Isabella met en scène les quatre personnalités de Moon Knight dans cet épisode, et il n'est pas tendre avec la pauvre Gina. Il va par contre se lâcher dans la back-story...

Back-story : The Vault Of Knight : Scorecard ! par Tony Isabella / Richard Howell / Dan Bulanadi

Isabella introduit ici un personnage très spécial, le Score-Keeper, qui s'adresse directement au lecteur et dont le rôle est de tenir des statistiques sur l'influence réelle qu'ont les super-héros sur leur entourage ! Mes collègues buzzukis me soufflent que c'est une allusion au Vault-Keeper des EC Comics, narrateur d'histoires d'horreur.



Pour compter les points, le Score-Keeper va s'appuyer sur les répercussions de la première histoire. Ainsi des jeunes ont lu dans les journaux l'histoire des membres des Raiders transformés en monstres par de la drogue, ils se déguisent en se rajoutant des poils sur le visage et font peur aux commerçants qui leur donnent leur caisse par crainte de se faire bouffer ! Moon Knight les arrête et reçoit les remerciement d'un épicier. Gina annonce à ses garçons qu'elle a appelé leur oncle, restaurateur à Houston et qui pourrait lui proposer du boulot... Le Score-Keeper va ensuite voir d'autres proches de Moon Knight.



Notez le "you cochon" de Frenchie Chacun a utilisé un prénom différent pour parler de Moon Knight... et chacun a perdu un proche malgré la "protection" du héros (une petite amie de Frenchie, le frère de Marlène et le fils de Crawley).

Moon Knight répond à un appel du Detective Flint en le sauvant d'un gars qui s'apprêtait à lui tirer dessus. Flint lui donne le numéro du chambre du policier blessé pendant l'arrestation d'Alcaid (et lui apprend que Alcaid a été retrouvé mort en cellule, par auto-strangulation !). Moon Knight va voir l'officier Daniels à l'hôpital, ce dernier lui avoue qu'il se doute que MK n'a pas de pouvoirs particuliers et qu'il est pour lui un modèle, qui lui donne de la force quand il a peur.

Finalement, le Score-Keeper fait les comptes, tire la gueule et déchire sa feuille de résultats en laissant le lecteur se faire sa propre opinion...
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #26  
Vieux 22/12/2006, 23h38
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #35 : 01/84, Second Wind par Tony Isabella / Kevin Nowlan & Bob McLeod / Carl Potts, Joe Chiodo & Bob McLeod, cover de Carl Potts



Les ventes de la série étant périclitantes, Marvel tente le tout pour le tout avec cet épisode : il est double, reçoit les X-Men et les Fantastic Four en guests, et est exceptionnelement disponible en kiosque et pas seulement en comic-shops. L'histoire est pourtant bonne mais ne suffira pas à sauver le titre, qui s'arrêtera 3 numéros plus tard.

En patrouille, Moon Knight repère le Fly, un ennemi de Spider-Man, qui semble s'être reconverti dans le cambriolage de maisons cossues. Il l'observe vider un coffre et se retenir d'aller fouiller dans les ordures de la cuisine... Il tente de le chopper quand il sort mais commet une grossière erreur : une mouche peut voir à 360 degrés autour d'elle !



Sonné, Moon Knight se fait humilier par le Fly, qui l'achève en le projetant contre un mur grâce au souffle provoqué par ses ailes battant à toute vitesse. Quand Frenchie descend récupérer son ami, il le retrouve incapable de se relever ! Une note indique qu'on peut retrouver le Fly le même mois dans Spectacular Spider-Man #86, où sera développée son étrange tendance à se comporter comme une vraie mouche Frenchie et Marlene ont amené Moon Knight en civil à l'hôpital, prétextant une simple chute. Le mèdecin s'étonne qu'elle ait pu provoquer de tels dommages à sa colonne vertébrale, et son pronostic est mitigé : il est possible que Steven Grant ne puisse plus jamais marcher



A Paris, Mariya Andreyanova, jeune danseuse russe de 17 ans, a fuit le régime soviétique et s'apprête à danser pour la première fois à l'Opéra. Son rêve ne se réalisera pas : une mutante, Bora, qui peut générer et contrôler de violents vents, entend lui faire payer sa désertion.



Chez lui, Steven Grant a commencé sa rééducation, et malgré tous ses efforts les progrès ne sont pas spectaculaires. La visite de Gina et Crawley lui met un peu de baume au coeur.



Gina lui révèle qu'avec la recrudescence de la violence dans son quartier et sa récente double agression (dans l'épisode précédent), elle envisage de partir travailler chez son frère à Houston. Steven lui conseille de faire ce qui sera le mieux pour elle et ses fils, mais de rester si elle le peut, car elle a aussi de la famille ici

Crawley lui voudrait savoir si Moon Knight va bientôt reprendre du service, car les informations qu'il lui fournit constituent sa principale source de revenus et là il est un peu fauché. Marlene est prête à lui faire une avance, Crawley refuse, déclare qu'il va chercher un job et que ce n'est pas un problème. Tout cela fait douter Steven : s'il n'utilisait pas Crawley comme indic, il aurait peut-être trouvé un boulot mieux rémunéré et ne vivrait plus dans la précarité ? Est-ce que son accident est un signe qu'il est temps pour lui d'abandonner son costume de Moon Knight et d'être à plein temps Steven Grant, un homme avec qui Marlene pourrait être pleinement heureuse ? C'est un sujet à méditer...

Un peu plus tard, Marlene est heureuse de pouvoir venir avec Steven à une représentation de la troupe "Corps de Ballet", un spectacle sponsorisé par Grant. Le danseur principal est leur ami Sergey Valberg, qui va faire une démonstration lors d'une conférence de presse. Sa prestation est interrompue par Bora, elle vient tuer un autre déserteur en abaissant la température de la pièce jusqu'à -60 degrés ! Steven voudrait intervenir mais ses jambes refusent toujours de lui obéir, et Sergey meurt avec dignité, en dansant. Il a néanmoins reconnu en Bora une ancienne élève, qui lui reproche de ne pas avoir été là quand elle aurait eu besoin de lui, quand ses pouvoirs de mutante se sont manifestés en la faisant grandir : en une nuit elle mesurait soudain plus de deux mètres ! Elle vit ensuite dans l'apparition de son contrôle sur les vents un moyen de se venger de la destruction de ses rêves de devenir danseuse.



La mort de son ami devant ses yeux impuissants a choqué Steven. La nuit venue, il veut le venger et il doit pour cela retrouver l'usage de ses jambes. Est-ce Konshu qui lui donne la force ou possédait-il déjà en lui l'aptitude à se transcender ? En tout cas, après plusieurs essais, il finit par y arriver



Le lendemain, Moon Knight va prendre conseil auprès de l'autorité en matière de mutants : le Professeur Xavier. Il s'est renseigné et les Russes ont pour une fois coopéré : Bora n'a que quatorze ans et agit de son propre chef. Xavier estime que ses pouvoirs sont de type psionique : elle ne créé pas les vents, elle les contrôle juste et son esprit doit ouvrir un portail pour les récupérer de leur région d'origine. Il reste quatre déserteurs dans la troupe : Bora frappera sûrement à la première ce soir. Xavier ne propose pas directement son aide à Moon Knight, il sent télépathiquement qu'il est à un moment de sa vie où il doit se prouver à lui-même sa propre valeur pour balayer ses doutes récents. Néanmoins, il indique à Colossus et Nightcrawler qui ont écouté l'entrevue que les X-Men seront présents ce soir et n'interviendront que si c'est nécessaire.



Le soir venu, les X-Men se rendent donc au spectacle et ont la surprise d'y trouver les Fantastic Four : Moon Knight a fait appel à eux comme renforts au cas où Bora serait un trop gros morceau pour lui !



Bora ne le déçoit pas : elle fait bien son apparition pendant la représentation. Xavier et Richards doivent retenir leurs troupes, c'est à Moon Knight de faire ses preuves. Elle déchaine ses vents contre lui, mais il a prévu le coup : Frenchie et Marlene, à son signal, mettent en marche des tas de projecteurs et de haut-parleurs, afin de déconcentrer Bora et l'empêcher d'utiliser pleinement ses pouvoirs ! FF et X-Men eux se concentrent sur l'évacuation du public et essaient d'éviter que quiconque soit blessé. Moon Knight avance lentement sur Bora, mais celle-ci commence à récupérer et fait dangereusement baisser la température autour de lui. Nightcrawler fait alors diversion : il se téléporte derrière Bora, le temps qu'elle se débarasse de lui Moon Knight a obtenu les quelques secondes qu'il lui manquait, lui saute dessus et plaque un mouchoir plein de somnifères sur son nez. Bora n'est qu'une gamine que ses rêves brisés ont rendu folle, mais il fallait l'arrêter.



Le soir venu, Moon Knight est épuisé mais content. Fini les idées de retraite, ce qu'il accomplit est important. Et Marlene est prête à le suivre dans cette voie.

Cet épisode, daté de janvier 84, aurait du faire partie de l'Assistant Editor's Month et comporter une partie un peu délirante, ce ne fut pas le cas visiblement pour ne pas perturber la tentative de sauvetage du titre évoquée en début de chronique. On peut penser que c'est plutôt le départ du couple Moench / Sienkiewicz qui aura été fatal, même si leurs successeurs font pourtant un boulot honnête.
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #27  
Vieux 09/01/2007, 21h43
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #36 : 03/84, Ghosts par Alan Zelenetz / Bo Hampton / Bo Hampton, cover de MW Kaluta



C'est un nouveau duo qui va opérer sur les trois derniers numéros de la série : la paire Alan Zelenetz / Bo Hampton. D'une manière assez étonnante, Zelenetz va prendre le contre-pied total de ce que Isabella avait initié au numéro précédent !

Au vingtième siècle avant Jesus-Christ, en Ancienne Egypte. Le mage Amutef veut se faire remarquer des dieux maléfiques en osant sacrifier l'animal sacré : un magnifique chat blanc ! Il est arrêté par Thosbi, un prêtre de Konshu, qui le condamne à mort pour un tel blasphème. Amutef prophétise que son esprit immortel prendra sa revanche par une nuit de pleine lune… dans un lointain futur. Amutef tué puis momifié, Thosbi prend ses précautions en mettant au cou du corps un pendentif enchanté qui empêchera l'âme d'Amutef de s'éloigner des bandelettes de sa momie. Mais la magie noire permet à l'esprit d'Amutef de se planquer dans le pendentif, où il attendra patiemment qu'on le libère.



Au vingtième siècle après Jesus-Christ, à New York. Steven Grant fait don à un musée d'une aile entière remplie d'antiquités égyptiennes. A son bras, Marlene porte un superbe pendentif pour la première fois depuis que son père, archéologue, l'a trouvé dans une tombe. Un garde refuse l'entrée à celui qu'il prend pour un énergumène hurlant à une malédiction égyptienne… le Dr Strange ! Celui-ci a senti qu'un mal terrible menaçait de naître ce soir. Quand il voit le pendentif de Marlene, il l'analyse avec son amulette pour vérifier s'il est à la source des énergies maléfiques : trop tard, il ne peut que voir un esprit posséder Marlene !



Marlene se sent aussitôt mal, Strange se précipite et parle de forces maléfiques à l'œuvre, Grant le reconnaît… mais il a perdu confiance en la magie depuis l'épisode précédent et refuse de l'écouter ! Un signe fort va pourtant se produire : un chat se jette sur Marlene et la griffe au bras ! Strange clame que l'animal a senti le mal en elle, Steven le menace d'un procès pour harcèlement

Steven ramène Marlene à la maison, Strange scanne à nouveau Marlene avec l'œil d'Agamotto et constate que Grant possède aussi une forte aura mystique… Il jette un sort qui protègera Marlene de l'esprit qui la possède pendant vingt-quatre heures, le temps qu'il fasse des recherches plus précises chez lui. Une fois rentré, Steven réaffirme clairement que pour sa santé mentale, il tient à garder ses distances avec tout ce qui touche au supernaturel. Il a longtemps cru que c'était le dieu égyptien Konshu qui l'avait ressuscité il y a des années, le rendant aussi schizophrène, mais il est maintenant persuadé qu'il a récupéré l'usage de ses jambes (dans le #35) par la seule force de sa propre volonté, et en perdant sa foi en Konshu il est aussi redevenu sain d'esprit.

En consultant l'orbe d'Agamotto, Strange apprend que Marlene est possédé par l'esprit d'un ancien sorcier, et que Grant a souvent été visité par l'esprit d'un ancien prêtre de Konshu. La rencontre de ces deux esprits par cette nuit de pleine lune met leurs deux vies en danger ! En patrouille, Moon Knight s'apprête à protéger un couple de quelques racketteurs, il saute au milieu d'arbres… et sa cape se prend dans les branches, le faisant tomber !



Il se relève et neutralise les agresseurs sans problème. Strange vient lui dire que ce n'était pas un accident, il l'a reconnu à son aura et lui affirme que c'est lui qui a jeté un sort pour le libérer des arbres.



Strange est obligé d'essayer de le convaincre, il n'a pas réussi à l'hypnotiser pour le forcer à sauver Marlene, son inconscient est trop fort ! Rien n'y fait, Moon Knight fait son têtu et coupe court à l'entretien. Strange le prévient que sans l'aide mystique de Konshu, Marlene succombera à l'esprit qui la possède avant demain soir.

Tôt le lendemain matin, Steven fait venir un ami mèdecin auprès de Marlene, qui penche pour un virus, cela devrait aller mieux après deux jours de repos. Rassuré, Steven vaque à ses occupations de Moon Knight. La nuit venue, Amutef via Marlene lance un sort : d'invisibles démons assaillent l'hélicoptère de Frenchie ! Marlene est interrompue par une bande de chats…



…et Strange intervient à temps pour sauver les passagers de l'hélico. A nouveau il implore Moon Knight de lui faire confiance s'il veut sauver Marlene, et cette fois le doute s'est instillé dans l'esprit du héros, ils partent tous retrouver Marlene. Celle-ci est bloquée en transe devant le regard des chats, quand la femme de chambre ferme la fenêtre les chats attaquent ! Moon Knight surgit dans la chambre, Strange écarte les chats grâce à un sort et tente aussitôt d'exorciser Marlene de l'esprit qui la possède. Amutef lance ses démons contre le sorcier, mais celui-ci parvient à se protéger et à invoquer Thosbi à travers Moon Knight !



Strange n'est plus qu'un spectateur du combat entre les deux esprits, qui se déroule en voyageant dans l'espace et dans le temps. De retour sur le lieu et à l'époque de leur dernière rencontre, Thosbi parvient à prendre le dessus sur Amutef !

Dans le présent, l'esprit de Thosbi regagne le corps de Moon Knight, et Marlene semble guérie. Strange le confirme, il voit aussi que Moon Knight est maintenant plus fort, son esprit est solide et ne risque plus de se morceller.



Steven Grant est de nouveau prêt à croire en l'occulte, il accepte l'idée que Marc Spector est mort et ressuscité grâce au fantôme d'un prêtre égyptien ! Ca ne lui plaît pas, mais il y croit

Zelenetz fait donc repartir la série sur des rails mystiques qu'elle n'aura abandonnés qu'un seul épisode. Hampton se cherche encore un peu mais certaines pages sont assez réussies. Le dernier arc de la série nous en apprendra davantage sur la jeunesse de Marc Spector.
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #28  
Vieux 11/01/2007, 23h03
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #37 : 05/84, Red Sins par Alan Zelenetz / Bo Hampton / Armando Gil, cover de MW Kaluta



Ce dernier arc de la série avant son arrêt va revenir sur le passé de Marc Spector en nous présentant son père.



On ne fait pas connaissance avec lui au meilleur de sa forme : en phase terminale d'un cancer, il agonise et réclame son fils. Le Rabbi Davis apprend au docteur qu'Elias Spector et son fils Marc ne sont pas revus depuis dix-huit ans, et que lui et les autres étudiants sont prêts à faire ce qu'il faut pour leur mentor, mais le docteur doit suivre la politique de l'hôpital et contacter le parent le plus proche.

Steven Grant fait justement du rangement dans ses documents sur son passé de Marc Spector. Il visionne un film le montrant au Mozambique en 76, lui et son équipe avaient attaqué un camp de terroristes, sans trop se soucier des victimes civiles qu'ils ont pu causer. Il demande à Marlene si les bonnes actions de Moon Knight parviendront à le rédempter des péchés commis lors de son passé de mercenaire. Marlene prend alors un appel téléphonique : elle apprend que le père de Steven est toujours vivant et qu'il le réclame dans un hôpital à Chicago !

La nuit venue… Moon Knight veut partir patrouiller ! Marlene tente de le raisonner, lui demande de lui parler. Il accepte alors d'évoquer son enfance.

Ses parents ont fui en Amérique quand Hitler a pris le contrôle de la Tchécoslovaquie. Son père dans sa jeunesse avait été un petit prodige : il connaissait la Bible et le Talmud par cœur avant l'âge de quinze ans, fut ordonné rabbi à dix-huit ans et devint une autorité dans le domaine de la caballe, du mysticisme juif. Aux USA, il pouvait juste s'estimer heureux d'être en vie. Dans un quartier pauvre de Chicago, les Juifs devinrent des boucs émissaires. Le jeune Marc fut marqué à vie quand son père revint chez lui après s'être fait tabasser, une swastika gravée sur le front. Marc ne comprit pas pourquoi son père ne s'était pas défendu, s'était conduit comme un lâche. "Dieu les punira, nous avons déjà assez de péchés à expier".



Il trouva finalement un poste dans une fac de théologie, pas super payé. Il aurait bien vu Marc devenir rabbi, mais celui-ci voulait suivre une autre voie : il passait son temps à la salle de gym, il apprit l'auto-défense et boxa pour se faire de l'argent. A l'âge de dix-huit, il envisageait de devenir boxeur pro quand son père le retrouva un soir et fit un scandale sur le ring. Marc le frappa, son père le renia, le lendemain il s'engagea dans les Marines.



Pendant huit ans il développa son physique et ses aptitudes au combat, avant de devenir un mercenaire dur et froid. Lui et son père sont deux grands têtus et sont restés sur leur position pendant dix-huit ans. Marlene lui conseille d'aller voir son père, pour purger le poison qu'il a en lui et se réconcilier avec son passé. Il avait déjà tenté d'oublier son frère Randall pendant dix ans, jusqu'à ce qu'il soit trop tard et que Randall meure en le haïssant ( dans le mag The Hulk ! #17-18 ). Mais Steven ne peut se résoudre à revoir son père.

Plus tard dans la nuit, Moon Knight intervient sur un incendie. Il voit un rabbi rentrer dans une synagogue en feu, il l'y suit et le voit tenter de sauver les parchemins sacrés de la Torah. Il se dit que son père aurait fait la même chose. L'incendie est criminel, une croix gammée a été taggée sur les murs. Il se dit que rien n'a changé depuis sa jeunesse, retrouve les nazillons en herbe et leur colle une raclée.



Totalement enragé, ils s'acharne sur la bande, et le Detective Flint doit le ramener à la raison. Il a changé d'avis, il demande à Marlene de réserver deux billets d'avion pour Chicago. Hélas, il arrive trop tard, son père est décédé.

Evidemment il culpabilise de ne pas être arrivé la veille, il aurait pu revoir son père vivant. Marlene tente de le réconforter, il est là pour honorer la mémoire de son père, il se sentira mieux quand tout cela sera fini. La rabbi Davis fait l'éloge funèbre du rabbi Spector. C'était un homme en quête d'individualité et de spiritualité dans un monde gouverné par la technologie et le matérialisme. Un homme parfois sévère, mais toujours juste et fidèle à ses propres principes. En étudiant la cabbale, il chercha à trouver la connaissance au-delà du monde physique, à voir l'univers comme un reflet d'une image divine, et à pousser l'humanité à se repentir.



Marlene voit une correspondance entre le père et le fils : Steven Grant est aussi un homme en quête d'identité qui a rejeté le matérialisme de Marc Spector pour devenir Moon Knight, symbole d'une conscience sociale et d'une force morale, sévère mais juste. Steven est de son avis, il a suivi l'influence de son père malgré leur séparation.

Steven et Marlene échangent quelques mots avec le rabbi Davis, Steven lui annonce qu'il va rester quelques jours pour se souvenir du passé et mettre de l'ordre dans les papiers de son père. La nuit venue, Steven veut se recueillir sur la tombe de son père, pour faire la paix avec lui, malgré l'heure tardive. Il pénètre dans le cimetière et interrompt des nazillons profanateurs de tombes ! Choqué, il neutralise la bande et veut savoir pourquoi ils ont fait ça, pourquoi tant de haine. Un des gars lui répond qu'ils ont juste été payés pour ce job, qu'ils ne haïssent personne, que c'est un certain Curly qui leur a dit quoi faire. Marlene constate alors que la tombe d'Elias Spector est vide ! Et quelque part ailleurs…



Suite et fin dans le dernier épisode de Moon Knight Vol.1 !

En bonus, un port-folio de Bill Sienkiewicz consacré à Crawley. Voici trois des cinq pin-ups :



__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #29  
Vieux 11/01/2007, 23h06
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Moon Knight Vol.1 #38 : 07/84, Final Rest par Alan Zelenetz / Bo Hampton / Armando Gil, cover de MW Kaluta



Après avoir étudié la cabbale sous l'égide d'Elias Spector, Zohar prétend pouvoir générer une étincelle divine de son propre corps, grâce à ce secret il va pouvoir chasser les pécheurs et nettoyer le monde.



Ca fait des heures que Moon Knight cherche des infos sur celui qui a enlevé le corps de son père : à Chicago il n'a pas les mêmes contacts ni la même réputation qu'à New York. Mais il a grandi ici, il connaît encore assez de monde pour retrouver le fameux Curly, malgré les inquiétudes de Marlene qui a peur qu'il soit trop impliqué émotionnellement.



Curly prend d'abord la femme en otage, puis réussit à faire passer Moon Knight par une fenêtre au quinzième étage en lui envoyant une table à la figure ! C'était compter sans son grappin qui lui permet de s'accrocher à un balcon. Encore plus furieux, Moon Knight tabasse Curly, ce dernier avoue avoir été payé pour vandaliser le cimétière mais pas pour enlever un corps ! Moon Knight s'en va, conscient que Marlene avait raison, qu'il a surréagi et qu'il devrait laisser la police s'occuper de ça.

Pendant ce temps, au domicile de feu Elias Spector, Marlene se met d'accord avec Weiss, le directeur de la bibliothèque du séminaire pour qu'il vienne récupérer demain les travaux du cabbaliste, Marc lui en fait don. Elle entend un bruit dans la cave, et ce n'est pas Steven : c'est Zohar qui ne peut laisser de tels secrets aux mains de pécheurs ignorants !



Une fois Steven rentré, lui et Marlene constatent que les manuscrits de son père ont été volés. C'en est trop pour Steven qui ne sait plus que penser, maintenant il veut retrouver le responsable pour le tuer de ses mains ! Et quand Marlene lui dit que c'est Marc Spector qui pourrait parler comme ça, Steven lui répond qu'il ne peut plus nier plus longtemps qu'il est Marc Spector !

Le lendemain, à la bibliothèque, Marc et Marlene cherchent des indices auprès de Weiss.



Pendant que Marc réfléchit au fait qu'il a peut-être mal jugé son père, Weiss explique à Marlene les fondements de la cabbale : les initiés prétendent avoir des clés qui ouvriront les portes du paradis aux âmes à la recherche de leur créateur. L'union avec Dieu peut apporter l'extase et la connaissance, mais aussi la folie. Et l'enlèvement du corps d'Elias Spector évoque à Weiss une légende : l'âme d'un homme mort, désincarnée, voyage vers Dieu plus facilement que celle d'un vivant. Il serait possible par nécromancie de ramener l'âme d'un mort dans son corps, afin qu'elle raconte sa connaissance de Dieu à un cabbaliste vivant. Le mot "vivant" se dit emeth en hébreu, en l'écrivant sur le front d'un mort et en récitant les formules appropriées, le mort peut revenir à la vie. Pour le renvoyer dans l'au-delà, il faut effacer la première lettre : meth signifie "mort" en hébreu. Intéressée, Marlene décide d'assister à un cours de Weiss penant que Marc va à un rendez-vous que lui a fixé le rabbi Davis. Bien sûr, dans la chapelle de la synagogue, c'est Zohar qui l'attend. En l'attendant répéter l'eulogie qu'il avait faite sur Elias Spector, Marc comprend qu'il s'agit de Davis. Il saute sur Zohar, mais…



Zohar, en faisant souffrir Marc physiquement, veut purifier son âme. Il pense l'achever en faisant s'écrouler un vitrail sur lui, puis fonce à l'école : les secrets de la cabbale ne doivent pas être enseignés à d'autres que lui ! Il interrompt le cours de Weiss, les étudiants tentent de se battre, un incendie est déclenché. L'intervention de la police fait battre Zohar en retraite. Moon Knight a récupéré, il passe devant l'école… et ignore un appel à l'aide de Marlene ! Il se doute que Zohar n'est pas très expérimenté pour croire qu'un peu de verre suffirait à l'arrêter. Il est aussi persuadé que le corps de son père se trouve dans l'appartement de Rabbi, à quelques blocs de là, et il doit s'y rendre immédiatement.

Moon Knight s'introduit dans l'appartement, descend à la cave… et trouve Zohar auprès d'un corps sous une couverture. MK évite les rafales que lui décoche Zohar, et lui en renvoie une en pleine poire grâce à un miroir ! Moon Knight le démasque, c'est bien Davis, mais il parvient à murmurer quelque chose et…



Elias Spector se lève et marche vers son fils ! Moon Knight est comme pétrifié, il ne peut se résoudre à lever à nouveau la main sur son père, lui a moins de scrupule à l'étrangler ! Marlene arrive alors avec la police et prend sur elle pour faire ce qu'il faut : effacer la première lettre sur le front du mort avec son mouchoir.



Marlene aussi avait reconnu dans les paroles de Zohar l'eulogie qu'avait prononcée Davis.



Le lendemain, la police a confirmé que c'était Davis qui s'était payé les services de Curly, pour détourner l'attention du vol du corps d'Elias Spector. En montant dans l'avion qui les ramène à New York, Marc reconnaît que Marlene avait raison, il s'est laissé emporter par ses émotions et ça a failli leur coûter leurs vies à tous les deux. Mais maintenant, Marc estime avoir réussi à faire la paix avec son père, et il ressent un sentiment de paix intérieure qu'il n'a jamais connu, comme s'il était devenu une nouvelle personne. Marlene ironise qu'ils n'ont pas besoin d'une personnalité supplémentaire, et qu'elle est heureuse pour lui, quel qu'il soit.

C'est donc le dernier épisode du Vol.1 de Moon Knight. L'éditeur Denny O'Neil explique qu'à l'image de son héros, la série va connaître une sorte de mort et de résurrection. Depuis le #15, elle n'est plus disponible qu'en comic-shops, ce qui a produit des résultats mitigés. D'un côté, la série a une base de fans fidèles, de l'autre cette base n'a pas l'occasion d'augmenter en nombre. Elle est donc arrêtée temporairement, pour mieux renaître dans un nouveau volume, avec un nouveau #1, disponible en comic-shops et en kiosques. Il faut s'attendre à des changements, des améliorations ! Le pauvre O'Neil a beau être enthousiaste, ce Volume 2, qui débutera un an plus tard, ne durera que six numéros Zelenetz reprendra le flambeau et commencera à l'écrire, il introduira effectivements quelques changements, en particulier dans le modus operandi et dans le costume, vous pourrez le constater bientôt dans cette rubrique…
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #30  
Vieux 24/03/2007, 18h45
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 177
michel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spidermanmichel est agile comme Spiderman
Les apparitions de Moon Knight hors de sa série pendant le Vol.1

Pour être complet sur le perso, comme je l'avais fait avec ses premières apparitions, je vais lister les différentes interventions de Moon Knight hors de sa série pendant tout le volume 1.

Marvel Team-Up Annual #4 : 10/81, [ Spider-Man, Moon Knight, Iron Fist, Power Man and Daredevil in ] Power Play ! par Frank Miller / Herb Trimpe / Mike Esposito



Cet inédit a été traité ici (c'est la deuxième histoire). Moon Knight se retrouve mêlé avec d'autres héros à une veangeance du Kingpin, qui trouve ici une utilisation intéressante de Killgrave.


Avengers #211 : 09/81, ...By Force Of Mind ! par Jim Shooter / Gene Colan / Dan Green

Une petite apparition dans cet épisode inédit, déjà traité ici : Moondragon force tout un groupe de super-héros à se porter candidats pour faire partie des Avengers.


Rom #23 : 11/81, The Thing From Outer Space ! par Sal Buscema & Bill Mantlo / Sal Buscema / Joe Sinnott, traduit dans Strange n°153

Simple cameo d'une case, Moon Knight fait partie des héros qui cherchent Rom après que son arrivée à New York a semé la panique.


Amazing Spider-Man #220 : 09/81, A Coffin For Spider-Man ! par Michael Fleisher / Bob McLeod / Bob McLeod, traduit dans Strange n°175



Deuxième collaboration entre Moon Knight et Spider-Man pour infiltrer la pègre locale après la mort du Secrétaire, dépositaire de nombreuses infos sensibles concernant tout plein de malfrats. Une chasse au trésor est ouverte pour décider de sa succession : le premier à amasser 10 millions de dollars en vols divers. Moon Knight fait semblant d'avoir retourné sa veste et joue la comédie avec Spider-Man comme complice jusqu'à ce qu'il récupère les précieuses infos.


Iron Man #161 : 08/82, If The Moonman Should Fall par Denny O'Neil / Luke McDonnell / Mike Esposito & Steve Mitchell, traduit dans Strange n°166

Quelques riches investisseurs sont invités à visiter "Projet Neptune", une centrale sous-marine expérimentale, sont présents entre autres Tony Stark, Steven Grant et Sissy Host, une vieille dame milliardaire. L'AIM investit la centrale pendant la visite puis la quitte en y laissant les investisseurs prisonniers, ils devront livrer des secrets industriels s'ils ne veulent pas finir noyés. Tony Stark parvient à se changer discrètement en Iron Man mais doit maintenir fermée une porte étanche, sinon la centrale sera inondée. Steven Grant joue les malotrus et pique à la vieille dame asthmatique la dernière navette pour remonter à la surface...



...c'est pour mieux retrouver, en tant que Moon Knight et grâce à Crawley, l'ingénieur qui a concu le système de sécurité de la centrale afin de sortir les otages du pétrin.


Marvel Super-Hero Contest Of Champions #1/3 : 06/82, A Gathering Of Heroes ! par Mark Gruenwald, Bill Mantlo et Steven Grant / John Romita Jr / Pablo Marcos, traduit dans le RCM n°3 : Le Tournoi des Champions.

Moon Knight ne fait que de la figuration dans ce tournoi, on le voit juste se faire enlever en même temps que Daredevil.


Power Man & Iron Fist #87 : 11/82, Heatwave par Denny O'Neil / Denys Cowan / Carl Potts, inédit.



Un inédit plutôt plaisant, traité en détail ici. Moon Kngiht se retrouve coincé au fond d'un réservoir d'eau vide, puis plein, il ne s'en sortira que de justesse. Dans l'épisode suivant, le #88, on voit Jake Lockey prendre comme client dans son taxi Iron Fist.


Pour finir, deux histoires inédites se situent chronologiquement entre la fin du Vol.1 et le début du Vol.2, voilà déjà la première :

Marvel Fanfare #39/2 : 08/88, "#*@%&¢!" par Michael Carlin / Bill Reinhold / Jim Fern, back-cover de Bill Reinhold



Une petite histoire rigolote, rythmée par un juron : #*@%&¢!



Dans une chambre d'hôtel, un homme prépare une bombe dans une valise, près de lui, du maquillage, une tenue d'Arabe classique, et un dépliant pour les Nations Unies. Un peu plus tard, Jake Lockley prend dans son taxi un homme en tenue traditionnelle arabe qui veut être conduit aux Nations Unies. Lockley est pris dans les embouteillages : #*@%&¢! La lumière des néons publicitaires semble indisposer son passager : Lockley se dit qu'il récupère toujours les tordus Une fois arrivé, il n'a droit qu'à un pourboire minable : #*@%&¢!

Lockley va manger chez Gena, il lui dit que les pourboires n'ont pas été terribles et qu'il ne prendra qu'un burger. Gena sait bien que Steven Grant est un millionnaire mais préfère ne rien dire. Le soap de Gena est interrompu par un flash info : un terroriste en habit d'arabe a pris les Nations Unies en otage, il réclame la libération d'un prisonnier libanais. Lockley repart sans finir son burger : #*@%&¢! Gena ne comprend pas le pourquoi du #*@%&¢! : #*@%&¢!

Lockley se change en Moon Knight et tente de joindre Frenchie par radio mais celui-ci est sous la douche : #*@%&¢! Moon Knight débarque seul aux Nations Unies, un policier n'est pas heureux de voir un super-héros intervenir : #*@%&¢! Il refuse de répondre aux journalistes : #*@%&¢! Quand il arrive devant le preneur d'otages, celui-ci #*@%&¢! Il menace de faire sauter sa bombe : Moon Knight se précipite sur... un interrupteur et éteint et rallume rapidement la lumière. Il déclenche ainsi une crise d'épilepsie, dont il a reconnu les symptômes plus tôt dans son taxi !



Epilogue : le prochain client de Jake Lockley est... un Arabe en tenue traditionnelle : #*@%&¢! Ce dernier voit le taxi repartir sans le prendre : #*@%&¢!

Rien d'extraordinaire, mais l'histoire est plutôt marrante, ce qui est déjà une réussite pour ce genre de récits en 6 pages.

Marvel Team-Up #144 : 08/84, [ Spider-Man and Moon Knight in ] My Sword I Lay Down ! par Cary Burkett / Greg LaRocque / Mike Esposito, cover de Greg LaRocque



Moon Knight vient assister à une veillée funèbre, celle de Do Yang, leader d'un des clans de Chinatown, les Tiger's Claws. C'est un autre chef de clan, celui des White Dragons, qui l'a éliminé pour pour prendre le pouvoir. Do utilisait pacifiquement sa position pour assurer le calme dans Chinatown, son neveu Chu, son possible successeur, a lui des idées de vengeance ! Il voit d'un mauvais oeil l'entrée de Moon Knight, un vieil ami de Do, et quand le super-héros promet à la veuve qu'il retrouvera ceux qui ont assassiné son mari, Chu le rejette, refusant l'ingérance d'étrangers dans des affaires de famille.



Dans les jours suivants la guerre des clans fait rage dans Chinatown, le White Dragon lui-même y prend part pour asseoir son autorité.



Joe Robertson envoie Peter Parker prendre des photos de la violence à Chinatown, il y va dans un taxi conduit par Jake Lockley. Voyant un attroupement devant un restaurant, Jake décide d'aller se changer, Peter lui reconnaît le restaurant comme appartenant à l'oncle d'un de ses amis de la fac, Philip Chang. Des membres des Tiger's Claws veulent justement lui parler, son oncle les fait partir mais Peter a vu Philip derrière une fenêtre. Il monte le voir et Philip accepte de lui raconter ses problèmes : lors de son enfance en Chine, il fut initié aux arts martiaux par le célèbre Chi Wong et devint un grand guerrier et son bras droit, ce qui lui attira des ennemis. Il survécut à une explosion chez lui, mais pas ses parents. Il jura alors de ne plus jamais avoir recours à la violence et fuit aux Etats-Unis pour échapper à son passé. Le White Dragon l'a déjà une fois retrouvé et tenté de l'enrôler, Spider-Man l'arrêta alors (Amazing Spider-Man #184-185, Strange n°137-138).



Aujourd'hui ce sont les membres des Tiger's Claws qui veulent enrôler Philip, mais même pour aider les siens il ne veut pas renier sa parole de ne plus recourir à la violence. Peter tente de le convaincre que quand on a de grands pouvoirs, on a aussi de grandes responsabilités, ils sont interrompus par l'arrivée du White Dragon lui-même devant le restaurant. Peter s'éclipse et se change en Spider-Man, il est rejoint par Moon Knight et les Tiger's Claws, le White Dragon préfère battre en retraite, Moon Knight va lui sauter dessus, il en est empêché par Chu Yang qui ne veut toujours pas voir des étrangers se mêler de leurs affaires ! Philip ne veut toujours pas s'impliquer, Spider-Man a du mal à comprendre sa position, Moon Knight y est beaucoup plus réceptif, lui aussi a un passé entaché de violences qu'il regrette maintenant.



Moon Knight sent néanmoins que quelque chose n'est pas normal, il envoie Crawley à la recherche d'informations, et l'indic découvre que le White Dragon s'est évadé de prison grâce à l'appui d'un important chef du crime local. Quelques jours plus tard, Spider-Man fait une ronde à Chinatown et voit Chu Yang donner l'alerte : des membres des White Dragons attaquent un magasin. Spidey les neutralise puis est interrompu par le White Dragon lui-même : il a capturé Philip Chang et veut lui mettre une tannée devant tout Chinatown. Spidey veut intervenir, Chu Yang l'en empêche, c'est un étranger, Peter pense qu'il a peut-être raison, les gens ne seront vraiment libérés que si c'est un des leurs qui agit, mais Philip se laisse battre sans se défendre, fidèle à son voeu.



Spidey enrage, et remarque Chu Yang qui file à l'anglaise. Il le suit discrètement et l'entend dire qu'il a planqué une bombe dans le magasin vandalisé ! Il veut ainsi se débarasser de tous les Tiger's Claws qui regardent le combat devant le magasin ! Spidey intervient et capture le traître, pendant ce temps Moon Knight apprend à la population que le White Dragon est sous les ordres du Kingpin, qui veut ainsi contrôler la seule partie de la ville qui lui a toujours échappée ! Moon Knight se bat contre le White Dragon pendant que Spider-Man va trouver la bombe dans le magasin grâce à son sens d'araignée.



Le White Dragon est donc neutralisé, Philip lui ne regrette pas sa position, il préfère se faire tabasser que de voir son âme détruite. Et Moon Knight l'assure qu'il est un homme sage, laissant Spider-Man perplexe.

C'est la dernière fois qu'on voit vraiment Philip Chang, il ne fera plus qu'une courte apparition bien plus tard à une fête chez les Parkers. Moon Knight lui fera son retour dans le volume 2 de sa propre série, où son statu-quo avec Konshu va évoluer...
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h15.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !