Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui suicide Harley Quinn... > > Rétro

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 16/04/2004, 19h10
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 225
michel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantium
Les Inédits Marvel : Marvel Team-Up Vol.1

Par Persepolis

Marvel Team-Up Annual #1



Publié en 1976, pas traduit en français (un oubli impardonnable pour Lug et Marvel)
Intrigue : Bill Mantlo,Chris Claremont,Bonnie Wilford
Écrit : Bill Mantlo
Dessins : Sal Buscema et Mike Esposito
Lettre : Jim Novak
Couleur : Hugh Paley
Editeur : Archie Goodwin
Couverture : Cokrum
L’histoire se passe peu de temps après la résurrection de Jean Grey en Phénix.

Page de la couverture
La couverture est de Cockrum : avec en vedette Spider-Man et les X-Men, unis dans la bataille contre les géniales créations des seigneurs de la lumière et de l’obscurité.
Double action, doubles sensations car le comics fait 40 pages alors que d’habitude il en fait 20.

Casting:

-Xavier
-Phénix,Cyclope,Colossus,Diablo,Wolverine,Tornade, le Hurleur
-Spider-Man
-les seigneurs de l'obscurité:
Araman Nila,Brian Mann,Vic Norman,Jan Marshaal,Karen Lee,Si Fan Chung, Martin Aaronson,Randy Tate
-les robots rakks
-Stephen Marchesi
-Docteur Mishkin


Le résumé a été fait avec l’aide efficace et sympathique de Michel de www.comicsvf.com
Les scans ,qui sont vraiment très beaux,sont de lui.

Le résumé est un peu long car j’ai voulu garder un maximum d’informations et l’humour de certaines répliques dans le comics.

Chapitre 1 : le Nid
Le Nid, c’est le lieu d’une activité top secrète dans le désert du Nevada. Stephen Marchesi raconte son arrivée et sa mort qui en suivit. Il a 42 ans, marié et divorcé. Il est inspecteur des projets spéciaux pour le sénat américain. A son débarquement il est contrôlé par un robot qui passe sa carte d’identification. Les robots sont une invention du docteur Maarshall et sont appelés ’’rakks’ du nom des gardiens des enfers dans la mythologie hindoue. L’inspecteur n’aime pas le Nid, trop de secrets, trop de dollars dépensés, trop de questions et pas de réponses. Brian Mann, un des meilleurs physiciens nucléaires l’accueille et le présente au reste de son équipe qui travaille à résoudre le problème de la diminution des ressources d’énergie, il y a là:
-Vic Norman, bio-physicien qui étudie l’exposition de la vie à une intense radiation.
-Jan Maarshaal, ingénieur électricien et créateur des robots.
-Karen Lee, géologiste, son ancienne femme qui ne lui dit pas bonjour.
-Si Fan Chung, astronome qui a récupéré son ex femme.
-Martin Aaronson, expert en radiation. Il a passé sa vie près d’un compteur Geiger.
-Randy Tate : superviseur scientifique.
Le scientifique le plus important est Araman Nila. C’est un indien (Inde) qui connaît le secret de l’irradiation des minéraux communs. La pile de Nila est l’exploitation de l’énergie la plus incroyable et la plus dangereuse connue par l’homme. Il est occupé à travailler dans une pièce dans une combinaison sur une machine qui manipule les minéraux.



Soudain c’est la catastrophe : la géologiste détecte un tremblement de terre qui arrive sous eux. L’inspecteur comprend le désastre. Au premier choc, la machine échappe au contrôle de Nila et casse le plexiglas de la pièce. Au second choc, le Nid commence à se démonter comme un jeu de construction. Nila est désolé pour ses amis: il est le plus près de la pile et la fixe à travers la vitre cassée de sa combinaison, comprenant qu’elle va tous les tuer. Ils sont tous soumis à des doses létales de radiations. La pile commence à briller puis à vibrer puis c’est l’explosion themo-nucléaire. L’inspecteur entend Randy Tate crier avant de mourir. Le projet secret du nom de code Nid a été supprimé en 1975 pour une raison inconnue. Il ne reste sur le site qu’un amas de scories en train de se refroidir.

Chapitre 2 : le jour des démons
Des reporters et des scientifiques sont à bord d’un Boeing 747, qui passe au-dessus du désert du Sud Ouest des Etats-Unis, pour une conférence sur la question des mutations humaines. Red Richards ne pouvant y participer a demandé à Xavier intéressé par le sujet de le remplacer. Le professeur est accompagné de ses élèves, les X-Men. Peter Parker est là à double titre : reporter et auditeur puisqu’il a un diplôme en physique. Aucune personne dans l’avion n’est au courant des évènements précédents. Des discussions ont lieu. Un docteur pense que ce n’est pas une dysfonction naturelle héréditaire qui détermine la mutation génétique mais une influence extérieure comme les radiations. Dr Mishkin, un Russe et son traducteur, qu’il a pris avec lui parce qu’il est le frère de sa femme, sont présentés à Parker. Le sénateur Turner est aussi là. Il affirme que le travail des scientifiques n’appartient pas à l’humanité mais aux gouvernements qui les paient. Il en veut aux X-Men de voyager gratuitement et à Richards d’obtenir ce qu’il veut juste en le demandant. Cyclope calme Wolverine qui veut lui régler son compte. Soudain l’avion passe dans un nuage noir et pique, les moteurs étant coupés. Les Rakks, les robots attaquent l ‘avion. Voir scan ci dessous pour les rakks.



Un rakk coupe le nez de l’avion avec des rayons provenant de ses yeux et blessent les pilotes. Colossus et Cyclope les plus près de la cabine sont dépêchés sur les lieux. Peter Parker profite de la confusion pour se changer en Spider-Man dans les toilettes. Il manque d’être surpris à l’intérieur par le sénateur qui a le mal de l’air, parce qu’il a oublié de fermer la porte. Cyclope élimine un robot de son rayon optique. Spider-Man empêche un robot de s’en prendre à Xavier. Colossus repousse, en se jetant, sur un robot qui vient par en dessous et lui expédie un coup de poingt. Le robot s’en sert pour se propulser sur les autres X-Men.Diablo se téléporte sur son passage. Wolverine lui donne un coup de griffes. Spider-Man le détruit alors qu’il menaçait Jean Grey qui n’arrivait pas à le freiner avec son esprit. Tornade et le Hurleur sur ordre de Xavier sont sortis dehors et éliminent des robots. Spider-Man rejoint Cyclope au poste de pilotage. Cyclope arrive à faire atterrir l’avion grâce à la participation de Spider-Man qui l’a freiné en tissant un énorme parachute. Certains scientifiques et à leur tête le sénateur récriminent les X-Men. Pour eux, les missiles n’en voulaient qu ‘aux mutants. Cyclope veut lui rentrer dedans et dit que c’est peut être Wolverine qui devra l’arrêter. Le docteur russe pense que l’attaque n’était pas dirigée par les X-Men. Il sort de sa poche un appareil de son invention qui détecte les radiations. Il indique des fortes radiations venant d’une butte, là où il y avait le Nid. Les X-Men (sans le professeur) et Spider-Man veulent y aller d’autant que Tornade et le Hurleur ont repéré que les robots provenaient de là. Auparavant ils sont aspergés d’un spray, inventé par le docteur russe, qui les protège des radiations pendant une heure.

Chapitre 3 : dans le trou de l’enfer
Les X-Men et Spider-Man arrivent à la butte et y voient une fissure. Le professeur les avertit du danger par télépathie mais ne peut pas continuer à communiquer, tourmenté par sa vie de cauchemars (en réalité Lilandra qui cherche à le contacter). Wolverine chamaille l’Araignée qui lui répond qu’il n’a jamais entendu parler de l’amazing (stupéfiant en français) Wolverine. Diablo les sépare mais prend cause pour l’Araignée contre qui il s’est déjà battu et qui se bat uniquement en cas de provocation. Tornade et le Hurleur disparaissent dans l’arc-en-ciel de la radiation. Tornade est descendue par un rayon émis de la main du dieu de la mort, puis c’est au tour de Hurleur de tomber. Le dieu de la démence noire tient la roue du chaos qui émet un son qui déchire l’esprit du X-Man. Les agresseurs négligent les deux X-Men et sont à la recherche d’une autre personne. Ils apparaissent aux autres super héros en sortant de l’arc-en- ciel. Le dieu de la mort envoie un rayon et touche Colossus, puis tire sur Jean Grey qui stoppe le rayon par son esprit. Elle est donc l’élue, celle qui a été sentie du Nid et elle ne doit pas être blessée. Aussi le gardien de la mort vise une autre personne, en l’occurrence Spider-Man, qui se protège avec un bouclier de toile. Diablo décide de passer à l’attaque et renverse par derrière le dieu. Ce dernier se bat ensuite à couteau tiré contre Wolverine qui use de ses griffes. Spider –Man veut aider son collègue. Mais lui comme les autres super héros sont touchés par le son du seigneur de la folie noire et s’évanouissent les uns après les autres. Colossus est le dernier à lutter.

Chapitre 4 : un rassemblement de dieux
Les dieux essaient de pénétrer dans l’esprit de Jean Grey qui est en plein rêve et habillée en Phénix.Elle perçoit derrière elle que ses amis sont retenus prisonniers et suspendus dans un champ de force. Le créateur raconte à Jean les évènements du nid par l’esprit. Il y a l’explosion puis Nila qui était le plus près de la pile et qui a insufflé aux autres victimes ses pensées. Neuf personnes sont mortes et huit ont ressuscité transformées par les mythes hindous. Il y a là donc :
Brahma, le créateur (ex Brian Mann)
Mara, le rêveur (ex Martin Aaronson)
Yama, le dieu de la mort (ex Jan Maarshall)
Kali, la démence noire (ex Karen Lee)
Agni, le seigneur du feu (ex Vic Norman)
Shiva, le destructeur (ex Si Fan Chung)
Vishnu, le sauveur (ex Araman Nila)
Et Ratri, la nuit (ex Randi Tate).
Le seul vrai mort est l’inspecteur du sénat, Stephen Marchesi.
Actuellement les dieux sont dans un état instable. Ils tirent l’énergie de la planète et quand il y en aura plus, ils s’en iront. Ils ont besoin du Phénix pour lier leurs énergies. Elle a été choisie pour stabiliser leur chemin vers la déification et les garder de la dysfonction moléculaire. Pendant leur récit, Jean Grey échoue à libérer les X-Men, qui ont essayé en vain aussi de leur coté. Diablo a l’idée de créer une faille dans le champ de force en se téléportant près du Hurleur. Il le libère ainsi. Le Hurleur lui retourne la faveur. Et ainsi de suite tous les prisonniers se libèrent les uns après les autres.
Jean Grey refuse de devenir un dieu et de détruire la Terre. Mais les dieux sont pressés et veulent lui imposer leurs volontés. Il s’ensuit une bagarre entre eux et les X-Men avec Spider-Man. A un moment, les dieux sont près de se dissoudre, ce qui signifie leurs fins, celles des hommes qui voulaient être des dieux mais aussi la fin de la planète par libération de leurs énergies. Cyclope accepte donc de les aider. Jean doit contenir leur force jusqu’à ce qu’ils deviennent une autre forme d’énergie. Tout le monde se met en place. Les huit dieux se tiennent la main dans un demi-cercle. Spider-Man et Colossus en sont les extrémités.



Jean Grey touche le créateur qui lui communique son champ de force. Elle le transmet par l’esprit à Diablo qui le téléporte dans le champ du rayon optique de Cyclope. Le Hurleur en criant le maintient dans le champ du chef des X-Men. Tornade refroidit les deux extrémités. Wolverine qui ne sert à rien ( si ce n’est à prier pour Spider-Man) veut entrer dans le demi-cercle car ils voient l’Araignée et Diablo proches de s’évanouir par la chaleur. Tornade l’en défend et lui demande d’attendre encore. Finalement les dieux disparaissent, leurs atomes sont projetés dans l’univers et créent une nouvelle étoile. Il n’y a plus de radioactivité, ni de danger. Spider-Man est rassuré d’apprendre que le professeur a effacé des esprits des passagers la tenue des événements : un tel pouvoir lui serait pratique quand il doit avouer certaines choses à Mary Jane Watson.

-----------------------------------------------------------------------

Par Michel

Marvel Team-Up Annual #4 : 10/81, [ Spider-Man, Moon Knight, Iron Fist, Power Man and Daredevil in ] Power Play ! par Frank Miller / Herb Trimpe / Mike Esposito



C'est Frank Miller himself qui scénarise ce Team-Up (et qui signe aussi la couverture), et au vu des guest stars on peut presque dire qu'il a créé les Marvel Knights 20 ans avant ! La journée finit mal pour Spidey : il a besoin de fric, et il n'a rien trouvé de mieux à photographier qu'un accident de la route. Heureusement les victimes sont peu banales : d'un côté on a des convoyeurs de drogue à la solde du Caïd, de l'autre à bord de sa Rolls Royce, Zebediah Killgrave : l'Homme-Pourpre ! Rappelons que c'est un ennemi de Daredevil et que personne ne peut lui résister lorsqu'il donne des ordres. Là, il fait se battre entre eux les deux gars qui l'ont embouti, perche Spidey sur un lampadaire et lui fait réciter du Shakespeare. Comme il n'en connait pas des masses, il se rabat sur Elvis Costello



Le Caïd n'est évidemment pas content car la police a récupéré sa drogue. Il charge donc un tueur à gages, Heinrich, de lui emmener le responsable. Au poste de police, Daredevil apprend du Lieutenant Manolis que Killgrave est impliqué. Chez lui, Peter Parker, en écoutant les infos et un disque de Costello se rend compte qu'il n'arrive pas à se rappeler de quelque chose. Heureusement, il avait pris des photos qui lui permettent d'identifier Killgrave.

Notre ami Heinrich von Schnickel-Schnapp arrive à l'hôtel où loge l'Homme Pourpre. Il y trouve juste deux policiers en train de faire le poirier ! Killgrave est sorti, et il s'ennuie. Une jeune fille lui plaît : il envoie son copain plonger dans l'Hudson et l'emmène se promener en calèche. Heinrich le menace mais il ne réalise pas à qui il a affaire : Killgrave lui ordonne d'abord de se suicider, puis se ravise et lui demande pourquoi il l'a attaqué, espérant tromper ainsi son ennui. Spider-Man et Daredevil arrivent alors mais Spidey aussi est à côté de la plaque : il attaque frontalement Killgrave, qui l'envoie sauter du haut d'un immeuble. Le temps que DD le récupère, Killgrave et Heinrich sont partis voir le Caïd. Celui-ci croyait l'Homme Pourpre mort (DD #154), en fait depuis cet échec Killgrave a décidé de ne plus se donner de la peine et use juste de son pouvoir pour vivre la grande vie. Un tel manque d'ambition révulse le Caïd, qui s'énerve. Killgrave lui ordonne alors de se griller la tête avec sa canne-laser... sauf que le Caïd, comme seul DD l'avait jusqu'alors fait, lui résiste ! Et ça donne aussitôt au Caïd un plan pour se venger d'anciens ennemis...



Ainsi Power Man et Iron Fist sauvent une fille d'une fusillade ; elle leur raconte qu'elle a entendu parler d'un meurtre qui aurait lieu ce soir à un gala de charité. Pigeon, un informateur de Moon Knight, raconte à ce dernier la même histoire. Et Joe Robertson rapporte à DD et Spidey que cette même rumeur a fait le tour de toute la ville... Bien qu'ils flairent un piège, ils ne se doutent pas que c'est le Caïd qui est à la source de tout ça. Celui-ci demande quand même à Heinrich d'éliminer Killgrave une fois qu'il aura fait son boulot, et il lui donne pour celà des boules Quies améliorées pour qu'il n'entende pas les ordres de l'Homme Pourpre.



Tous nos héros se retrouvent donc au gala en civil, et sans surprise Killgrave prend la parole. Il commence par apostropher Matt Murdock et semble vouloir révéler son identité secrète. Matt réagit fissa en mettant le feu à un siège en vinyle avec le cigare de son voisin ! Dans la confusion qui s'en suit, nos héros se changent, se rassemblent, et voient Killgrave ordonner à la foule de les tuer ! Cage abat un mur pour pouvoir s'échapper, la foule possédée les suit. Pendant que Spidey, Power Man et Iron Fist la maîtrise et la réveille en lui vidant un réservoir d'eau dessus, Moon Knight et DD s'occupent de Killgrave. Daredevil lui a déjà résisté, mais là il n'y arrive pas et il commence à s'auto-étrangler ! Heureusement, Moon Knight a disposé de Heinrich, a piqué ses boules Quies, il est donc équipé pour mettre Killgrave K.O. Et il n'a ainsi pas entendu l'identité civile de DD ! Quant au Caïd, il a du mal à avaler ce fiasco.

Marvel Team-Up Annual #6 : 10/83, The Hunters And The Hunted ! par Bill Mantlo / Ron Frenz / Kevin Dzuban



Spider-Man enquête après que des dealers de drogue ont été retrouvés attaqués et inconscients, et après plusieurs cas de fugueurs adolescents assassinés. Comme il s'y attendait, il découvre que la Cape et l'Epée sont impliqués : ce sont eux qui neutralisent les dealers car ceux-ci utilisent les ados comme cobayes en leur injectant des drogues dans le but de créer de nouveaux Cape et Epée qu'ils pourront cette fois-ci contrôler. Pendant ce temps, les Nouveaux Mutants (Sam, Roberto, Dani et Rahne, sans Shan) sont allés voir Cats à Broadway. Roberto insiste pour aller ensuite jouer à des jeux d'arcade, évidemment ils se font provoquer par une bande et ça finit en bagarre générale. Le problème c'est que leurs adversaires sont bien plus nombreux : Solar est blessé d'un coup de couteau, une balle frôle la tempe de Félina, et les deux mutants sont récupérés par des dealers. Quand Sam et Dani s'aperçoivent de leurs disparitions, ils battent en retraite dans une église, qui se trouve être le sanctuaire de la Cape et l'Epée et où Spider-Man justement était en train de les chercher... Tout ce petit monde va finir par retrouver Felina et Solar, mais trop tard : on leur a inoculé des drogues, et elles réagissent bizarrement avec leurs pouvoirs ! La Cape et l'Epée arrivent avec difficulté à leur faire reprendre leurs formes humaines, puis rejettent la proposition qui leur est faite de rejoindre les Nouveaux Mutants. Roberto et Rahne semblent guéris, cependant cette histoire de drogue refera surface dans New Mutants #23-25.

__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #2  
Vieux 01/08/2004, 21h34
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
Avant que Niglo et Michel vous parlent des inédits Marvel Team-up (on arrive en effet au moment où Lug va sauter beaucoup d'épisodes), voici un des rares inédits qui n'ait pas été publié avant cette période.

MARVEL TEAM-UP 38
Scénario: Bill Mantlo
Crayonnés: Sal Buscema
Finitions: Mike Esposito


Hum, ça serait pas une cover de Rick Buckler, ça?
Sinon, détail amusant, le dessinateur a oublié la queue du griffon (nouveauté de Mantlo pour essayer d'en faire un vilain moins craignos)


Autant vous dire que ça va être des plus rapides, Bill Mantlo réussissant l'exploit de faire un numéro à la Chuck Dixon dans ses pires moments, c'est-à-dire dans lequel il ne se passe quasiment rien.
Alors que Spider-Man rentre chez lui sous la pluie, hop, voila--til pas qu'il pleut un scientifique! 3 pages plus loin, notre tisseur a sauvé notre blouse blanche de sa chûte, avec l'aide de Beast qui.....qui se baladait dans le coin!
Mystèèèèèère....qui a balancé ce pauvre professeur qui meurt dans les bras de notre héros en titre? Le Griffin (ou griffon en vf; ou Griffun en v.tchéque; Griffen en v.allemande...), qui débarque pour se bagarrer avec nos 2 héros. Ils se tapent dessus pendant 10 pages soporifiques et bien sur, les héros gagnent sans trop se fouler. Ah, c'est déja fini?

L'arme secrète du Griffon: une attaque de mouettes!! Allez, on l'encourage...

Bon, vous l'aurez deviné, le script de cette histoire tient en 3 lignes et pourtant c'est pénible à lire, Spider-man et le Fauve lançant des blagues à la Patrick Sebastien pendant tout le combat, donc tout le comics!
Niveau dessin, c'est pas la joie non plus, avec le minimum syndical: c'est correctement dessiné mais très très fade et assez vide, la faute en revenant principalement à Mike Esposito même si Sal Buscema semble avoir dessiné ça à la va-vite.
Bref, ce comics n'a aucun intérêt: il n'est pas beau, il n'est pas intéressant...Passez votre chemin!

Si vous tenez vraiment à acheter ce numéro, achetez la réédition dans Marvel Tales 239, avec une cover de Mc Farlane et une histoire de Spectacular Spider-Ham en bonus!
  #3  
Vieux 03/08/2004, 20h36
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 720
Niglo est une petite crotte de super héros pourri
Par Michel

Marvel Team-Up #106 : 06/81, [ Spider-Man and Captain America in ] A Savage Sting Has... The Scorpion !" par Tom DeFalco, Herb Trimpe et Mike Esposito.






Il a pas l'air très fut fut le Scorpion vu comme ça non ? Et bien vous êtes vous aussi tombé dans le panneau : il a en fait un super plan pour s'évader ! Plutôt que de croupir dans sa cellule de prison, il fait croire qu'il a quelques petits problèmes mentaux. Et évidemment deux psychiatres se font avoir, s'intéressent à son cas, et vont jusqu'à lui redonner son costume pour le faire réagir, après qu'on leur a assuré que c'est un juste un bout de tissu sans danger. Ces ânes ignorent que le costume a été conçu pour ne répondre qu'aux impulsions nerveuses de Gargan... Le Scorpion a aussi eu le temps de penser à un nouveau projet : il veut lancer un vaste réseau de racket sur New York, et il a même prévu son prochain combat contre Spider-Man en améliorant son costume : sa queue lance maintenant des rafales d'énergie ! Il tient aussi à se venger de J.J. Jameson à cause duquel il est devenu le Scorpion (en 65 dans Amazing Spider-Man Vol.1 #20) et attaque des points de distribution du Bugle. Puis il se rend directement au journal pour faire payer Jonah. Or, par le plus grand des hasards, se trouvent au même moment dans l'immeuble Peter Parker qui vient porter des photos, et... Steve Rogers qui a rendez-vous avec Joe Robertson en tant que dessinateur commercial.



Le hasard fait d'autant plus bien les choses que le Scorpion n'est alors apparu que dans les séries de ces deux héros (et dans Ms. Marvel). Cette fois encore le plan du Scorpion se déroule sans accroc : Spider-Man se laisse surprendre par une rafale d'énergie qui le met KO, et le Scorpion en profite pourle jeter par la fenêtre ! Cap n'hésite pas à le suivre, le rattrape en plein vol et atterrit comme il peut en rebondissant sur une hampe de drapeau. Le Scorpion en profite pour kidnapper Jonah et s'apprête à se venger quand nos deux héros le retrouvent juste à temps et lui règlent son compte.

Marvel Team-Up #107 : 07/81, [ Spider-Man and She-Hulk in ] This Rumor Of Revolution ! par Tom DeFalco et Jim Shooter, Herb Trimpe et Mike Esposito.



Après être restée confinée un an et demi dans sa propre série, "Savage She-Hulk", Jennifer Walters s'offre une escapade dans ce numéro de Marvel Team-Up, où elle va rencontrer pour la première fois Spider-Man ! C'est le principal intérêt de cet épisode plutôt moyen. Jennifer est venue à New York assurer la défense de Hildy Dawes, une "révolutionnaire gauchiste" active il y a quelques années et maintenant lasse de toujours devoir se cacher. Son retour intéresse Man-Killer (l'Amazone en VF), une féministe avec un exo-squelette déjà vue contre Spidey dans Spécial Strange n°7 et qui veut tuer tous les hommes. Elle kidnappe Hildy dans l'espoir de la rallier à sa cause, ce qui lui ferait une formidable publicité. Hildy se rachètera en se sacrifiant pour neutraliser Man-Killer. La rencontre Spider-Man / She-Hulk est plaisante : "She-Hulk ? You've got to be kidding ! Are you a blood relation, or are wedding gifts in order ?" A cette époque Jennifer avait peu de contrôle sur son alter-ego, c'est en s'excusant de l'avoir agressée d'entrée que Spider-Man parvient à la calmer. A noter aussi que Spidey se fait mettre hors-combat parce qu'il se retrouve coincé... dans une voiture au toit rouillé !



--------------------------------------------------------------------

Par Michel :

Marvel Team-Up #108 : 08/81, [ Spider-Man and Paladin in ] Something Wicked This Way Kills ! par Tom DeFalco & David Michelinie / Herb Trimpe / Mike Esposito



Tout commence par un mystérieux agresseur qui laisse ses victimes au bord de la mort en absorbant leur chaleur corporelle. Et une fois de plus on a droit à une litanie de malheurs pour Peter Parker : il arrive pas à attraper ce type, le nouveau photographe du Bugle Lance Bannon lui pique régulièrement des unes, et à l'université où il est prof assistant, le coach vient l'engueuler parce qu'il a viré de son cours de chimie un gars pas au niveau mais doué en basket ! Le soir venu, Spider-Man fait sa patrouille et tombe sur un individu entrant dans Central Park une arme à la main. Il croit avoir trouvé son homme : loupé, c'est en fait Paladin, un mercenaire qui cherche le même gars. Et pendant qu'ils font connaissance, l'agresseur fait une nouvelle victime. Paladin plante alors Spidey parce qu'il a un rencart, mais ce dernier lui colle un traceur avant d'emmener la victime à l'hôpital. Et bien sûr, Bannon prend une photo de Spidey tenant la victime…

Plus tard, Spidey retrouve le Paladin alors qu'il va rentrer dans un restaurant français avec une femme et un homme.



Une fois un petit problème vestimentaire réglé (voir ci-dessus ), Christine raconte son histoire. Elle et son mari Walter sont nutritionnistes et ont fait une découverte : un moyen pour transmettre directement des vitamines dans le corps via des micro-ondes. Walter insiste pour expérimenter sur lui une irradiation dans une chambre forte : évidemment ça se passe mal, Walter en resort affaibli. Mais il se rend compte rapidement qu'en touchant quelqu'un il peut absorber sa chaleur corporelle, et la restituer dans des rafales d'énergie. Et depuis quelques jours Walter a disparu… Christine est certaine qu'il n'a pas de mauvaises intentions et qu'il est juste perturbé. Elle donne néanmoins à Paladin un nullificateur capable de neutraliser les pouvoirs de Walter, mais elle lui demande de ne l'utiliser qu'en dernière urgence car il pourrait être dangereux pour son mari. Une fois sortis, Paladin confie à Spidey qu'il a bien fait de rester en retrait car Christine n'a pas parler d'émoluments pour lui…



Savoir que Paladin se fait payer pour ses services énerve un tantinet Peter Un petit passage au Bugle finit de l'achever puisque Jonah rejette toutes ses photos pour prendre celle de Bannon. Enfin une première rencontre avec Walter, alias Thermo, se passe plutôt mal. Ce dernier décide alors de revenir auprès de sa femme, et il la trouve alors qu'elle pleure dans les bras de leur assistant Paul. Walter n'apprécie pas trop et tue Paul : Paladin va être obligé d'utiliser le nullificateur. Pas de bol : ça ne lui fait ni chaud ni froid ! Et l'épisode se termine avec les mains de Thermo autour du cou de Spidey… Heureusement le combat a lieu près d'une salle où Dazzler donne un concert !

Marvel Team-Up #109 : 08/81, [ Spider-Man and Dazzler in ] Critical Mass ! par Tom DeFalco & Dave Kraft / Herb Trimpe / Mike Esposito





C'est donc Dazzler qui vient sauver la mise à Spider-Man qui en avait bien besoin ! Un deuxième coup de nullificateur ayant plus d'effet que le premier, Thermo décide de battre en retraite. Ca tombe bien parce que Spidey ne se sent tellement pas bien que Dazzler doit l'emmener se reposer chez elle, au grand dam de sa voisine



Pendant que Spidey récupère en dormant sur le fauteuil d'Alison, Thermo trouve refuge dans une secte dont il prend rapidement le commandement. Puis Peter améliore le nullificateur et en fait un casque alors que Thermo ne chôme pas : il envoie les membres de sa secte récupérer la chambre à micro-ondes et Christine au passage, tandis que d'autres prennent Dazzler par surprise et parviennent à l'assomer. Le final est un grand classique, nos trois héros livrent un rude combat et finissent par mettre le casque sur la tête de Thermo.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Par Niglo



Marvel Team-Up v.1 #110
(Octobre 1981)

Magma Force !
Par David Michelinie, Herb Trimpe & Mike Esposito.

Plusieurs tremblements de terre ont frappé New York, phénomène d’autant plus étrange que la ville ne se trouve pas dans une zone sensible. Durant une conférence de presse de Tony Stark à laquelle assiste Peter Parker, conférence visant à présenter un nouvel appareil capable de prévoir les futurs séismes, une nouvelle secousse sème la panique. Spider-Man et Iron Man interviennent et évitent que les personnes présentes dans le public ne soient blessées.

L’appareil de Stark a localisé l’origine de la secousse sismique. Les deux héros se rendent sur place, un kilomètre sous terre, et y découvrent une armée d’hommes masqués dotés d’équipements ultra-modernes. Après un bref combat, Iron Man et Spider-Man sont vaincus et capturés par le leader de ce groupe, un dénommé Magma.

A l’origine, Magma était un ingénieur, Jonathan Darque, créateur de nombreuses machines permettant une exploitation plus efficaces des richesses souterraines. Mais il se mit rapidement à dos de nombreuses associations écologistes. Lors d’une manifestation contre ses méthodes, sa femme trouva accidentellement la mort. Fou de douleur, Darque jura de se venger de cette société qui avait rejeté les progrès qu’il lui avait offerts. Il créa son armure de Magma, dotée d’un canon lance-lave, et mit au point un plan diabolique : si la mairie de New York ne lui paie pas immédiatement une rançon de 100 millions de dollars, il va détruire la ville.

Après s’être libérés des appareils qui les retenaient prisonniers, Spider-Man et Iron Man se séparent, l’un tentant de détruire la machine menaçant New York tandis que l’autre s’attaque directement à Magma. Celui-ci actionne sa machine, mais au dernier moment Spider-Man parvient à dévier le séisme qui épargne la ville et provoque une éruption volcanique en pleine mer. Son plan tombé à l’eau ( ), Magma préfère se jeter dans le volcan apparu au large des côtés new-yorkaises plutôt que d’être capturé.

Un vilain très médiocre pour une histoire très médiocre, médiocrement illustrée par Herb Trimpe.

Magma n’est pas mort à la fin de cet épisode, puisqu’il fera son retour dans Iron Man #169, paru en France dans Strange n°175.
  #4  
Vieux 14/09/2004, 08h08
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
Et zou! Un inédit de Marvel Team-up ma petite dame!

MARVEL TEAM-UP V.1 N°72
Scénario: Bill Mantlo
Dessin: Jim Mooney
Cover: John Byrne encré par Bob Layton



Une cover bien jolie. Bizarrement, ce logo d'Iron Man n'était pas celui utilisée sur sa série je crois.

Résumé:
Ca va pas être long .... Spiderman se frite avec des voleurs de fourrures mais Whiplash le met KO et s'enfuit. Spiderman se réveille en face de Jean Delwolf et Iron Man qui ont chacun leur intérêt dans cette affaire: Whiplash est un des vilains attitrés d'Iron Man et Jean Dewolff a de la famille dans l'affaire. En effet, son frère,the Wraith (le Spectre en français) dirige cette opération et donc nos 3 amis vont mettre la patée à tout ce beau monde. Jean réussit à faire revenir son frère à la raison et celui-ci rend Whiplash a 1/2 dingo avec ses illusions. The Wraith promet à Jean de ne plus chercher à utiliser ses pouvoirs car ceux-ci le pertubent psychologiquement à chaque fois.

Plus tard dans la série Spectacular, Jean Dewolff montrera de l'intérêt pour les formes avantageuses de notre tisseur , sans suite.

Bon, c'est clair que ça n'est pas le scénario de l'année chez Marvel! Néanmoins, cela reste sympathique puisque Mantlo utilise des vilains qui se font assez rares (Whiplash et the Wraith) et surtout, Jean Dewolff. Iron Man fait un peu tapisserie au milieu de tout ça, et pourrait même être un élément rapporté quand on voit la composition de certaines pages, assez bizarre alors que Jim Mooney est plutôt doué .
D'ailleurs, il ne doit s'agir pas vraiment d'un inédit de Marvel Team-up mais plutôt d'un numéro d'inventaire de Spectacular Spider-Man (justement sous l'égide de Mantlo et Mooney) utilisé pour boucher un trou dans Marvel team-up parce que le numéro prévu (Daredevil et Spider-man contre le Hibou, reporté au numéro suivant) n'est pas prêt. A ce titre, l'importance de Jean Dewolff, personnage qu'affectionne Mantlo et utilisé uniquement dans Spectacular est des plus révélatrices.
Mantlo était en effet un des scénaristes payés par Shooter pour créer un fonds de numéro d'inventaire utilisables en cas de pépin: Shooter en effet se refusait à sortir un numéro en retard ou de faire une rééditon d'une vieille aventure comme il pouvait être fait auparavant

Notre cast au grand complet. Vous noterez la composition zarbie du côté droit du panel, surtout qu'Iron Man et Spiderman ne sont pas présents sur les 4 panels suivants de la page (ils ont changé d'avis et sont allés boire un café? )
Bref, un numéro d'inventaire de Spectacular Spider-Man, publié dans un Marvel Team-up inédit. Collector? Oui, si vous le trouvez pour pas cher ou si vous vous appelez BV72, Jim Mooney ne signant pas un numéro exceptionnel graphiquement.
  #5  
Vieux 05/12/2004, 22h34
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 225
michel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantium
Marvel Team-Up #96 : 08/80, [ Spider-Man and Howard The Duck in ] (untitled) par Alan Kupperberg / Alan Kupperberg / Alan Kupperberg



Un comics 100 % Kupperberg puisqu'il signe le scénario, les dessins, l'encrage, le lettrage et la colorisation ! Et comme guest il s'attaque à un perso bien particulier des années 70 : Howard The Duck. "Trapped in a world he never made !" (et issu d'une autre dimension) notre ami canard au caractère bien trempé a souvent servi à ses auteurs pour dénoncer les abus de la société américaine. Il a aussi été l'objet d'une adaptation ciné en 86, produite par George Lucas en personne, que je n'ai pas eu l'honneur de voir mais qui a suffisament traumatisé mon collègue de ComicsVF Howard Drake pour qu'elle inspire son pseudo.

Ce soir-là, Spidey rentre à la maison alors que Howard, chauffeur de taxi, est coincé dans les embouteillages de New York après avoir pris un client… à Cleveland. Au bout des 12 heures de trajet, ce dernier desserre les dents et devient bavard : il s'appelle Status Quo et s'il a pris un taxi, c'est parce qu'il prend toujours des taxis et qu'il est pour le statu quo !!



Accrochez-vous pour des origines pas banales : notre gars est bibliothécaire à Cleveland et sa vie est devenue misérable à cause des "fads" : j'ai pas trouvé de traductions littérales, en gros ce sont des nouvelles modes : les joggers, les gamins avec leurs skateboards, leurs holahoops ou leurs frisbees ! Il décide alors de devenir l'incarnation du statu quo, pour "préserver l'Amérique qu'il aime tant". Il étudie dans sa bibliothèque les techniques de manipulation de la foule par les medias… et ça marche ! Il a fait un carton à Cleveland et vient rejoindre ses nouveaux adhérents à New York pour un meeting à Central Park ! Petite incohérence à mon avis : le roi du statu quo n'a pas tiqué à l'idée d'être conduit en taxi par un canard ?!

Howard décide d'aller jeter un coup d'œil. A la télé, Peter voit un reportage sur l'événement, reconnaît Howard dans la foule et va faire sa petite enquête. Status Quo fait un malheur auprès de ses fidèles et ceux-ci commencent à courir après les nombreux faddists qui s'adonnent à leur loisir dans le parc. Une mamie, voyant Howard, pense à un nouveau fad : des nains dans des costumes de canards !



Howard doit sa survie à une technique de camouflage imparable Seul souci : on lui a piqué ses fringues ! Spidey lui calme quelques excités pendant que Howard attaque le cœur du problème : Status Quo. Spidey arrive pour éviter l'irréparable et retrouve son ancien pote (ils s'étaient rencontrés dans Howard The Duck #1).



Les medias arrivent alors en masse, au grand plaisir de Status Quo qui va pouvoir propager son message à tous les Etats-Unis. Il se fait alors remettre à sa place par Howard qui lui dit ses quatre vérités : il est devenu ce qu'il déteste, un opportuniste qui utilise les medias pour s'infiltrer dans la conscience nationale à ses propres fins égoïstes ! Faut pas l'énerver, notre Howard
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #6  
Vieux 05/03/2005, 23h25
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 225
michel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantium
Marvel Team-Up #111 : 11/81, [ Spider-Man and Devil-Slayer in ] Of Spiders And Serpents ! par J.M. DeMatteis / Herb Trimpe / Mike Esposito.



Encore une histoire tordue Tout commence classiquement, Spidey arrête quelques voleurs, quand soudain il se sent mal et... Oncle Ben lui apparaît !



Il lui annonce qu'il vient de mourir d'une rupture d'anévrisme et qu'il va l'emmener au paradis... Débarque alors le Devil-Slayer, un des Défenseurs, il tue Oncle Ben d'un coup d'épée, et Ben se transforme en... homme-serpent ! Là-dessus, Devil-Slayer transporte Spidey chez lui grâce à sa cape de téléportation et... lui demande de lire quatre mots inscrits sur une carte : Ka Nama Kaa Lajerama. Spidey s'exécute et Devil-Slayer semble rassuré : c'est la seule phrase que les Hommes-Serpents ne peuvent prononcer. Il raconte alors leur histoire : dans des temps immémoriaux vivaient toutes sortes de races inhumaines : harpies, hommes-araignées, hommes-loups, qui furent progressivement vaincues par des Dieux. La dernière race à tomber fut celle des Hommes-Serpents, sauf qu'elle ne pouvait mourir totalement et revenait cycliquement. Elle fut vaincue la dernière fois par King Kull.



Et elle s'apprête à frapper à nouveau ! Elle a déjà vaincu six membres des Défenseurs (Dr Stragne, Clea, Hulk, Namor, Valkyrie et Gargoyle) et Devil-Slayer n'a pu sauver que leur septième victime : Spidey. Ils en avaient besoin pour récupérer une statue de serpent sacrée qui a le pouvoir de les détruire. Devil-Slayer et Spidey vont la chercher au Japon. Spidey a des doutes sur Devil-Slayer, qu'il trouve trop violent. Après avoir combattu quelques hommes-araignées, le dieu-araignée Omm laisse Spidey prendre la statue.



Devil-Slayer emmène ensuite Spider-Man là où sont détenus les Défenseurs, mais ceux-ci se sont libérés tous seuls ! Néanmoins Dr Strange souhaite étudier les propriétés magiques de la statue. Avant de la lui donner, Spidey a un doute et demande aux Défenseurs de répéter la phrase Ka Nama Kaa Lajerama. Comme ils ne le peuvent pas, ces derniers, y compris Devil-Slayer, reprennent leur vraie apparence : ce sont tous des Hommes-Serpents !



Spidey comprend tout : il leur fallait un Homme-Araignée pour que Omm laisse partir la statue sacrée. L'histoire des Hommes-Serpents qui lui fut racontée est quasiment vraie, et même trop puisque c'est le coup de la phrase interdite qui les a trahis. Malgré le nombre, Spidey parvient à libérer les vrais Défenseurs et à vaincre les Hommes-Serpents. Tout est bien qui finit bien... sauf que Spidey a été empoisonné par une morsure et que d'après Dr Strange il lui reste moins d'une journée à vivre !

Marvel Team-Up #112 : 12/81, [ Spider-Man and King Kull in ] A King Comes Riding par J.M. DeMatteis / Herb Trimpe / Mike Esposito.



Le venin des Hommes-Serpents n'est pas mortel pour les humains, mais pour leurs ennemis les Hommes-Araignées oui ! Le souci, c'est que même Dr Strange n'a pas d'antidote... Seule solution, aller le chercher auprès du dernier peuple à avoir vaincu les Hommes-Serpents : celui de King Kull ! Et comme il serait trop risqué d'envoyer directement Spider-Man voyager dans le temps, Dr Strange va juste envoyer... le corps astral de Spider-Man.



Sur place, Spidey constate qu'il peut "habiter" le corps des gens, donnat au possédé ses pouvoirs d'araignée. Il se fait ainsi connaître du King Kull en le sauvant d'un archer malveillant. Se présentant comme un esprit, il peut ensuite lui demander le fameux antidote.



Il s'avère qu'un seul sorcier, Ju-Lak, possède l'antidote, mais il a choisi le mauvais côté de la Force Kull estimant qu'il a une dette envers l'esprit qui lui a sauvé la vie accepte de trouver Ju-Lak et de le défier en combat.



Vaincu, Ju-Lak est forcé de cuisiner la potion demandée. Kull la boit pendant que Spider-Man l'habite, et c'est tout bon : Spidey est ramené à son époque guéri, Dr Strange trouve juste préférable de lui faire oublier son voyage dans le temps pour son propre bien.

__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #7  
Vieux 04/04/2005, 00h15
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 225
michel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantium
Par Persepolis :

Marvel Team Up # 4




Publié en 1972
Script : Gerry Conway
Dessin : Gil Kane
Encreur : Jon Costanza
Editeur : Roy Thomas

Marvel Team Up # 4 a été repris en 1990 dans Marvel Tales 234.


A cette époque, la parution des X-Men s’était arrêtée au numéro 66.
Puis ce fut la réimpression d’anciens numéros.
Ils ont été rares après le numéro 66, faisant quelques apparitions dans Avengers et dans Captain America.
Donc l’apparition des X-Men dans un numéro est un événement en soi dans le début des années 1970.

Avant propos:

Pour bien comprendre ce numéro, il faut avoir lu :
-Amazing Spider-Man #101, traduit en France dans l’Album l’Araignée n°2
-Marvel Team Up #3, inédit en France.
J’en fais référence plusieurs fois dans mon résumé.
Ce sont les phrases entre les parenthèses.

Résumé court :

Morbius kidnappe le professeur Jorgenson.
Spider-Man qui est très malade depuis l’injection de la toxine du sang de Morbius se trouve accusé.
Les X-Men le ramènent évanoui. Si rien n’est fait très vite, il va mourir.
Ils partent trouver Morbius qui a finit de sucer le sang de deux de ses victimes.
Cyclope l’assomme de son rayon optique.
Les X-Men trouvent le professeur Jorgenson grâce à Xavier et à Jean Grey qui prête son esprit à l’exploration du subconcient de Morbius.
Le professeur Jorgenson dose et inocule la toxine du sang de Morbius à Spider-Man qui guérit.




Résumé long:

Peter Parker délire dans son lit.
Il a des symptômes pseudo-grippaux. Il a la fièvre, des frissons, des suées, de la fatigue.
Il fait un cauchemar : Morbius étrangle Spider-Man.
Son colocataire et ami, Harry Osborne le réveille.
(Harry Osborne ne sait pas encore qu’il est Spider-Man et il n’a pas encore été le bouffon Vert.)
Peter Parker refuse qu’il appelle un médecin et le met à la porte.
Il s’habille en Spider-Man. Il pense que son état est en rapport avec Morbius.
Il n’a pas réapparu depuis qu’il l’a combattu avec la Torche. Mais il pense le trouver chez le professeur Jorgenson.
Dans son appartement la nuit, le professeur Jorgenson étudie les publications de Morbius.
Il découvre ses origines.
(Morbius, prix Nobel de biochimie découvre qu’il va mourir d’une rare maladie qui détruit ses cellules sanguines. Il a essayé de se soigner en distillant des corps de chauve souris vampires.
Cela n’a pas eu d’effet. Alors il s’est infligé un choc électrique pour stimuler ses cellules sanguines. Cela la transformait en vampire vivant qui a besoin du sang frais humain pour survivre.)
S’il a procédé comme ce que Morbius a écrit, il a développé une enzyme prévenant l’anémie. C’est un composé qui pourrait inverser une forme de leucémie mais l’effet chez lui est impensable. Si c’est la vérité, cela explique la disparition de Morbius et les accusations de Spider-Man.
Morbius apparaît à ce moment là, assomme et enlève le professeur.
Il veut qu’il aide à retrouver sa forme initiale.
Puis Spider-Man arrive : il trouve la chambre en désordre.
La locataire du dessous qui lisait et qui a entendu du bruit est venu demander des explications au professeur. Elle surprend Spider-Man et tombe dans les pommes.
Spider-Man ne veut pas s’attarder car ni elle, ni la police ne le croirait.
Le lendemain matin, le professeur Xavier lit la disparition d’un scientifique et la mise en cause de Spider Man.
La dernière fois que Xavier a vu le professeur Jorgenson, il lui a parlé de son collègue et étudiant Michael Morbius.
Xavier contacte mentalement ses X-Men pour qu’ils le rejoignent.



Iceberg et Angel s’entraînent dans la salle des dangers.
Jean Grey lit un livre tenu en suspension par télé kinésie.
Cyclope marche dans un jardin, tenant une fleur à la main.
Le Fauve est dans un bâtiment de recherche scientifique.
Il s’excuse de ne pas pouvoir venir.
Le professeur ne le presse pas, mais il sent que quelque chose ne va pas.
(En effet, le Fauve est devenu une bête poilue après avoir bu une potion.
Il cache son état en portant masque et gants.
Il est occupé à chercher un remède. )
Devant ses quatre X-Men, le professeur expose la situation.
Il leur demande de ramener Spider-Man s’en faire du bruit.
Spider-Man est dehors, il ne va pas mieux même après avoir dormi presque toute la journée.
Il cherche un coin pour se reposer jusqu’à sa tête arrête de tourner.
Il est attaqué par les X-Men.
Il met hors jeu Angel puis Iceberg.
Angel est en torse nu.
Les X-Men n’apparaissent pas en costume excepté en deux pages.
Roy Thomas voulait expérimenter et voir si les lecteurs aimaient les super héros sans costume.
Jean Grey remarque que Spider Man sent chaque coup avant qu’il n’arrive.
Cela est du à son sens de l’araignée
Mais les frissons reviennent et il voit trouble.
Alors qu’il s’apprêtait à sauter pour s’en aller, il est immobilisé par le champ de force de Jean Grey.
Cyclope veut discuter avec lui.
Spider-Man trouve que c’est une drôle de façon de commencer une conversation et il s’évanouit.
Les X-Men ramènent Spider-Man auprès de Xavier.
D’après les notes de Jorgenson, Spider-Man n’a plus que quatre heures à vivre.
Le professeur demande le silence pour explorer le subconscient de Spider-Man.
Il voit Spider-Man à six bras se battre contre le Lézard et Morbius.
Peter Parker avait décidé d’arrêter d’être Spider-Man, de s’établir et de se marier avec Gwen Stacy.
Il a préparé un sérum pour perdre ces pouvoirs, au lieu de cela quatre bras ont poussé.
Le professeur voit l’injection à Spider-Man d’une toxine sanguine de Morbius réalisée par le docteur Curt Connors, le Lézard.
Il voit le retour inexpliqué de Morbius, une autre bataille contre Spider-Man allié à la Torche et sa fuite qui a frustré Spider-Man.
Après la fin de l’examen, le professeur X reconnaît qu’ils ont fait une tragique erreur.
Si rien n’est fait, il mourra horriblement.
Un ajustement de la toxine sanguine doit être fait.
Morbius doit être trouvé. S’ils y parviennent, ils trouveront également Jorgenson.
Pendant ce temps, Morbius attend que le professeur se réveille du coup qu’il lui a donné.
Il est tenté de le tuer mais il a besoin de lui pour sa transformation.
Cela fait deux jours qu’il n’a pas mangé.
Il sort et repère deux jeunes voyous qui attendent dans un coin de rue un passant pour l’agresser et lui prendre son argent.
Il prend le premier par derrière puis se débarrasse facilement du deuxième qui le menaçait avec un couteau et qui hurle de terreur.




Angel entend le cri, jette un coup d’œil en dessous de lui et part prévenir ses partenaires qui cherchaient en voiture. Il les emmène sur le lieu du drame.
Les X-Men arrivent quand Morbius a finit d’étancher sa faim et qu’il se relève d’une victime.
Il les effraie par ses grands yeux roses et son grognement.
Avant qu’ils ne se reprennent, il les attaque.
Il les surprend par sa puissance et sa rapidité.
Il assomme Iceberg puis Cyclope, puis Angel.
Il veut s’en prendre à la fille dont il avait sous estimé ses pouvoirs mais Cyclope est de retour.
Morbius se saisit alors de Jean Grey, se met derrière elle et menace d’écraser son cou devant Cyclope.
Cyclope repère un miroir qui se tient derrière Morbius.
Il lève sa paire de lunettes. Le rayon optique arrive sur le miroir et se réfléchit sur Morbius.
Morbius est assommé mais comment les X-Men vont-ils faire pour retrouver Jorgenson ?
Xavier a un plan, il va explorer le subconscient de Morbius à travers Jean Grey.
Grâce à cela, Jean a l’image du bâtiment où il se trouve.
Tandis que Angel ramène Morbius auprès de Xavier, les autres X-Men vont chercher et ramener Jorgenson.
Spider-Man se réveille et trouve Morbius allongé. Il ne sent plus de sa maladie.
Il en faillit de très peu qu’il y passe.
Xavier lui explique les derniers événements.




Spider-Man comprend que quelque chose dans la toxine du sang de Morbius a interagi avec son sang, attaquant son système entier.
Il doit sa vie à Xavier qui a prêté son équipement, à Jorgenson qui a dosé et inoculé un extrait de l’enzyme originale et à Jean Grey qui a permis de retrouver Jorgenson.
Spider-Man ne peut réellement remercier les garçons de Xavier.
Il envoie une toile sur les yeux de Cyclope et de l’autre main une autre sur Angel qui lui attache ses bras à son corps.
Puis il donne un tendre baiser sur la bouche de Jean Grey en guise de remerciement.





Il quitte ses sauveurs prématurément par la fenêtre non pas parce qu’il est légèrement antisocial mais parce que son heure de coucher est dépassée.
A Jean qui lui demande si c’est la conclusion, Xavier se le demande.
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #8  
Vieux 07/05/2005, 22h36
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 225
michel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantium
Marvel Team-Up #115 : 03/82, [ Spider-Man and Thor in ] Dichotomies ! par J.M. DeMatteis / Herb Trimpe / Mike Esposito.



Cette histoire en deux parties n'étant pas d'une qualité extraordinaire je vais traiter ça rapidement.

Une clocharde se retrouve si mal en point qu'elle en devient amnésique et qu'il faut une intervention chirurgicale faite par le docteur Don Blake en personne pour la sauver. Comme c'est le genre d'histoires qui cartonne en presse, une équipe du Daily Bugle est présente, y compris Peter Parker. Soudain, un inconnu débarque à l'hôpital et veut interrompre l'opération. Il s'avère rapidement qu'il s'agit d'un extra-terrestre : Meru the Mind-Bender !



Spidey tente de l'arrêter pour que Blake puisse terminer l'opération. Meru possède des pouvoirs psychiques : Spider-Man se retrouve privé de son sens des responsabilités et aussitôt fiche le camp, décidé à renoncer à sa carrière de super-héros et à risquer sa vie pour d'autres. C'est donc Thor qui prend le relève et force Meru à la fuite.

Un peu plus tard, Meru a rechargé ses pouvoirs psychiques et exige qu'on lui livre la clocharde. Cette fois-ci c'est Thor qui en fait les frais : l'esprit de Don Blake se retrouve dans le corps de Thor ! Ne sachant pas comment bien utiliser son pouvoir, Thor devient une proie facile pour Meru.



Peter finit par retrouver toute sa tête et part à la rescousse de Thor. Le combat est interrompu par l'arrivée de la clocharde qui a retrouvé la mémoire : c'est aussi une extra-terrestre, Dalia, de la race des Haifs.



En gros, sur leur monde, la race de Meru exploitait celle de Dalia. Cette dernière s'est rebellée et a fini par causer la destruction de leur planète. Seuls Meru et Dalia survécurent, et en plus ils étaient amoureux avant le cataclysme. Maintenant Meru tient Dalia pour responsable et veut se venger. Ils se battent, s'avouent qu'ils s'aiment encore. Lorsque l'arme de Meru surcharge et explose, Thor et Spidey pense que c'est terminé : pas du tout, car Meru et Dalia survivent sous forme de traces énergétiques...

Marvel Team-Up #116 : 04/82, [ Spider-Man and Valkyrie in ] Between Sword And Hammer ! par J.M. DeMatteis / Herb Trimpe / Mike Esposito.





Désincarnés sous forme énergétique, Meru et Dalia sont attirés par les propriétés mystiques de Dragonfang, l'épée de la Valkyrie. Ils parviennent à pénétrer à l'intérieur et possèdent ainsi à travers elle la Valkyrie, qu'ils envoient assouvir leur vengeance contre Spider-Man et Thor. Elle tombe d'abord sur Spidey, qui comprend rapidement que Val est possédée et part chercher de l'aide auprès de Dr Strange : pas de bol il est pas chez lui

Don Blake voit à la télé Spider-Man se battre contre la Valkyrie. Ayant récemment appris qu'elle et lui avaient été amants dans le passé avant qu'Odin le leur fasse oublier (plus de détails dans les Inédits de Thor en Août 2007 !) Thor prend aussitôt le parti de la Valkyrie et commence par frapper Spidey avant de réaliser son erreur. S'en suit une scène surréaliste où Thor et Val se rappellent leur amour oublié pendant que Spidey doit se farcir tout seul une épée volante et possédée



Finalement Thor reprend ses esprits, brise Dragonfang et envoie Meru et Dalia au loin grâce à un vortex créé par Mjolnir. Il repart ensuite avec Val en lui promettant de l'aider à reforger Dragonfang.

On ne peut vraiment pas dire que le début du run de De Matteis sur la série soit très inspiré. Trimpe faisant lui un boulot honnête sans plus, ce sont des épisodes que seuls de purs complétistes doivent rechercher
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #9  
Vieux 08/10/2005, 21h41
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 225
michel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantium
Marvel Team-Up #117 : 05/82, [ Spider-Man and Wolverine in ] Scents And Senses ! par J.M. DeMatteis / Herb Trimpe / Mike Esposito.



Wolverine s'adonne à un de ses loisirs favoris : la "chasse" aux cervidés en pleine forêt, sans les tuer bien sûr, le but est de pouvoir les toucher sans que l'animal ne le sente approcher. Après y être parvenu, il est interpellé par… un gars à cheval habillé en légionnaire romain, vite rejoint par des collègues.



Eux ne font bien sûr pas le poids devant Wolvie, mais leur gaz neuro-paralysant oui ! Du gaz et des légionnaires romains, voilà un mode opératoire qui devrait rappeler quelqu'un aux fidèles lecteurs de cette rubrique : le Dr August Masters, vu dans les derniers Defenders chroniqués par XXL et dans le crossover Captain America #268Defenders #106. Ce n'est pourtant pas lui qui tire les ficelles aujourd'hui, mais un mystérieux personnage qui après l'échec de Masters a décidé de s'intéresser davantage aux super-héros et de tester leurs capacités. Wolverine est un cadeau surprise, une équipe a en effet été envoyée pour capturer Spider-Man. Celui-ci refuse évidemment de se rendre, voit arriver la capsule de gaz et préfère disparaître non sans avoir utilisé un de ses traceurs. Pendant ce temps, Wolverine se réveille et tombe dans le surréalisme : il doit d'abord affronter un chevalier comme dans un tournoi moyennageux, sauf que c'est un robot. Le mystérieux responsable voit arriver Spidey sur ses écrans… comme il l'avait escompté. Pour l'attirer dans ses filets, il fait carrément jaillir un château hors de terre !



Spidey doit faire face à quelques pièges basiques alors que Wolvie affronte d'autres robots imitant une orgie romaine Les deux héros se retrouvent et leur hôte veut les juger devant un dilemme moral. Un robot géant leur expose la situation : du gaz mortel va être dispersé dans une prison ; une armée s'apprête à tuer tous les habitants d'une petite ville ; les plans du château leurs sont donnés, leur permettant de remonter jusqu'au responsable. Wolvie veut envoyer Spidey sauver la ville pendant qu'il remonte jusqu'à leur hôte, la prison ne renferme que la lie des criminels qui méritent leurs sorts. Spidey n'est bien sûr pas d'accord et part pour la prison, ne laissant pas d'autre choix à Wolverine que de partir pour la ville. Les menaces écartées, les deux héros constatent que le château a disparu. Leur hôte s'appelle le Professeur Power, il conclut devant ses étudiants que les super-héros sont imprévisibles, parfois puérils, mais souvent nobles. Auront-ils leur place dans son nouvel ordre mondial… ?

__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #10  
Vieux 08/10/2005, 21h42
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 225
michel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantium
Marvel Team-Up #118 : 06/82, [ Spider-Man and Professor X in ] Meeting Of The Minds par J.M. DeMatteis / Herb Trimpe / Mike Esposito.



Wolverine invite Spidey à venir se détendre un peu à l'hôtel des X-Men, mais au lieu de lui offrir un café, il lui propose une séance dans la salle des dangers ! Le Professeur Xavier se rend compte que Spidey est crevé et lui offre plutôt un bon repas, pour le plus grand plaisir de la jeune dernière recrue des X-Men, Kitty Pryde.



Le Professeur Xavier a maintenant un rendez-vous avec… le Professeur Anthony Power, célèbre historien et expert en affaires étrangères. Crevé, Spidey profite du toit de sa limousine pour piquer une petite sieste tout en se rapprochant de New-York, à la grande stupéfaction de tous les automobilistes qu'il croise. Une fois arrivé, il s'apprête à rentrer chez lui quand son sens d'araignée se déclenche… Power révèle à Xavier qu'il a mis dix ans à écrire un bouquin, son idée est que, tel Rome ou Alexandre, un pays doit dominer le monde pour imposer la paix. Là où ça se gâte pour Xavier, c'est que Power est au courant pour les X-Men et que cette info a échappé à un scan télépathique du Prof ! Spidey lui finit par se faire repérer.



Power présente à Xavier son fils Matthew, qui végète dans un état catatonique depuis son retour de la guerre du Viet-Nam. Xavier sonde son esprit, et constate que son état mental est trop fragile pour qu'il puisse intervenir dessus. Traumatisé par des horreurs vécues pendant la guerre, Matthew doit remonter la pente tout seul. Les docteurs ont dit la même chose à Power, mais lui veut tenter quelque chose. Xavier se retrouve soumis à une machine qui draine ses énergies télépathiques et les envoie vers… Mentallo !



Télépathe ayant travaillé pour le SHIELD avant de se retourner contre eux, Mentallo s'est retrouvé avec son esprit grillé dans Micronauts #25. Power espère pouvoir le ramener à la conscience et que lui fera quelque chose pour son fils. Il sera ensuite à la tête de l'attaque psychique contre l'URSS que Masters avait essayé de lancer. Spidey intervient à ce moment, Power lance contre lui le concepteur du brouilleur psychique et du draineur d'énergies télépathiques, le partenaire habituel de Mentallo : le Fixer !



Revigoré par les énergies captées chez Xavier, Mentallo engage celui-ci dans un combat mental. C'est dur mais Xavier finit par s'en tirer, de même que Spidey malgré les gadgets du Fixer.



Ultime coup de théâtre, l'esprit de Matthew s'est retrouvé mêlé au combat entre Mentallo et Xavier, et le stress causé l'a encore endommagé : il n'y a plus d'espoir de pouvoir le traiter. Power s'effondre au chevet de son fils, et quand la police arrive, Xavier altère leur perception de la réalité pour qu'ils croient à une fausse alerte.

Pas grand chose à sauver dans ces deux épisodes : Power n'est guère plus intéressant que Masters, on a du mal à croire que Mentallo et Fixer puissent vraiment inquiéter Xavier et Spidey, et les dessins de Trimpe tirent plutôt l'ensemble vers le bas. Bref un arc totalement dispensable. Power apparaîtra pour la première fois en VF dans Spécial Strange n°45, Niglo nous racontera ça en juillet 2006.
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #11  
Vieux 01/01/2006, 23h27
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 225
michel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantium
Marvel Team-Up #119 : 07/82, [ Spider-Man and Gargoyle in ] Time, Run Like A Freight Train... par J.M. DeMatteis / Kerry Gammill / Mike Esposito.



DeMatteis continue sa pub pour la série Defenders en faisant apparaître ses membres dans les autres séries qu'il scénarise. Cet épisode est la suite directe de Defenders #109 : on y voyait Spider-Man et Gargoyle quitter ensemble l'hôtel du Dr Strange après leur aventure en Asgard. Malheureusement, nous avons droit au mauvais DeMatteis, au distributeur de guimauve



Accrochez-vous : Spidey et Gargoyle sympathisent, ce dernier lui raconte son histoire, puis ils viennent au secours d'une vieille dame agressée par des loubards. Quand Gargoyle l'entend dire qu'ils n'auraient pas du se déranger pour elle, son sang ne fait qu'un tour : ne dites pas ça ! Il la ramène chez elle, apprend de sa fille qu'elle est gravement malade et qu'elle ne veut plus voir de docteurs. Isaac fait alors un speech, Sadie sent qu'il est temps pour elle de partir, sa fille Béatrice ne veut que la protéger, alors il les prend dans ses bras et les emmène voler au-dessus de New York pour qu'elles prennent conscience du cycle de la vie Le lendemain matin, Sadie s'éteint paisiblement bla bla bla...



Parallèlement, Peter retrouve Tante May en larmes : en apprenant la mort d'un vieil ami, Nathan a eu un coup de déprime et a disparu de la maison de retraite ! Il a débauché le fils de l'infirmière en chef pour retourner sur les lieux de sa jeunesse. Evidemment, une bande de loubards décide de jouer avec lui, Spidey commence à les neutraliser quand May elle-même fait son apparition et n'hésite pas à cogner pour protéger son homme !



Sans se faire voir de May et Nathan, Spidey impressionne assez les loubards restants pour qu'ils déguerpissent.



Nathan conclut en avouant qu'il ne veut pas mourir, il veut passer toutes les années qu'il lui reste auprès de May bla bla bla bis. Un peu plus tard, Spidey et Gargoyle se retrouvent mais ne peuvent exprimer leurs récentes expériences par des mots, c'était trop fort

Bref, vous avez compris, si vous voyez ce numéro, même dans un bac à soldes, FUYEZ ! Je me suis sacrifié pour vous éviter de lire cette catastrophe, que ce ne soit pas en vain
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #12  
Vieux 01/01/2006, 23h54
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 225
michel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantium
Marvel Team-Up #120 : 08/82, [ Spider-Man and Dominic Fortune in ] Old Soldiers par J.M. DeMatteis / Kerry Gammill / Mike Esposito. Cover de Kerry Gammill.



Une party est organisée à la maison de retraite de Tante May pour fêter son départ et celui de Nathan Lubensky, ils vont retrouver un chez eux. Peter est sommé de participer !



Cependant, un des membres, Mr Fortunoff, n'a pas l'air de s'amuser, et envoie même chier Tante May Ramené dans sa chambre, il se remémore son passé et ce qui l'a aigri : dans les années 30, il était Dominic Fortune, Brigand-for-hire ! La vie était belle auprès de sa fiancée, Sabbath Raven… mais la seconde guerre mondiale les sépara. Fortunoff refit sa vie, se maria, perdit sa femme, fut logé chez son fils avant d'atterrir ici. Il est resté largement inédit en VF, étant paru dans Marvel Preview et Rampaging Hulk, à chaque fois dessiné par Howard Chaykin, seul Marvel Premiere #56 a été publié dans Eclipso n°83. La seule chose qui fait encore tenir Fortunoff, c'est l'espoir de retrouver un jour Sabbath. Il pense à ça quand il voit passer dehors…



C'est un déclic : il décide aussitôt de remettre son vieux costume !



Il s'apprête à sauter par la fenêtre, puis décide plus sagement de prendre l'escalier Il fait une sortie remarquée, Peter décide évidemment de le suivre. Fortune retrouve Century, il sait tout sur lui car il tenait des dossiers sur les criminels : il sait donc qu'il a tenté de détruire les signes de modernité qui lui semblaient immoraux et qu'il fut arrêté par Spider-Woman (dans le #33, Nova n°62). Il commence par un superbe crochet du droit, Century répond d'un magnifique coup… de parapluie avant de se raviser : il se doit de respecter les personnes âgées ! Il propose à Fortune de le convertir en partageant son tandem volant, Fortune accepte pour garder un œil sur lui. Spidey les suit jusqu'au QG de Century, où celui-ci expose son grand plan : le klaxon temporel ! En le déclenchant du haut de son tandem, il va tuer tous les New-Yorkais de moins de 65 ans en attaquant leurs systèmes nerveux Seuls les aînés, les seuls à être purs, resteront dans un mondé débarassé du péché et de la débauche

Spidey intervient là-dessus, Century trouve étrange d'être toujours confronté à des Spider-people Et évidemment il actionne son super klaxon !



Spidey mort Century part installer son klaxon sur son tandem. Fortune se doit d'intervenir : il fait d'une corde à linge… un lasso et parvient à jeter Century à terre



Mais il n'a plus vingt ans : tout d'un coup il s'écroule ! Century s'apprête à repartir… mais il est facilement arrêté par Spidey qui n'était donc pas mort Heureusement, le fameux klaxon était défectueux, les ondes sonores l'ont juste rendu inconscient et sa constitution spéciale l'a vite rétabli. Fortune aussi n'a fait qu'un malaise, et il est maintenant surmotivé pour retrouver sa Sabbath.

Un numéro pas franchement indispensable, même Gammill a connu des jours meilleurs. On retrouvera Dominic Fortune dans un inédit de Web of Spider-Man fin 2007. Quant au nouveau Dominic Fortune qui vient d'apparaître dans la mini Sable & Fortune, on ignore encore qui il est.
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.

Dernière modification par michel ; 25/01/2006 à 00h39.
  #13  
Vieux 01/01/2006, 23h54
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 225
michel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantium
Marvel Team-Up #122 : 10/82, [ Spider-Man and Man-Thing in ] A Simple Twist Of... Fate par J.M. DeMatteis / Kerry Gammill / Mike Esposito. Cover de Ed Hannigan / Al Milgrom



Man-Thing erre dans ses marais des Everglades quand soudain un homme créé un portail inter-dimensionnel et apparaît devant lui ! Ca n'a rien de très étonnant, ces marais étant un nexus où se rejoignent des tas de dimensions alternatives..



L'homme ressent l'intense souffrance qui habite le Man-Thing sans que celui-ci s'en rende même compte ! Il devine que c'est elle qui l'a attiré ici et décide de rester avec le Man-Thing et de lui raconter son histoire. La créature le suit, pas convaincu par ses mots qu'elle n'a pas entendus mais par la seule chose qu'elle perçoive : un vaste panel d'émotions émanant de cet homme, un mélange de noirceur et de fragilité.

Il s'appelle Ian Fate, il était un célèbre journaliste qui avait permis de démanteler plusieurs réseaux criminels. Un chef de la pègre voulut le faire taire et fit tuer sa femme et son fils par un tueur à gages, Eric Payne. Ravagé par le chagrin mais résolu à se venger, Fate se mit à étudier la magie noire, car Payne était devenu le mystique Devil-Slayer ! Avec une horde de démons à ses ordres, il fit enlever la femme de Payne, Cory. Seulement le Devil-Slayer vint à son aide accompagné de ses amis Defenders : Dr Strange, Beast et Wonder Man. Vaincu et apparemment catatonique, Fate fut laissé aux soins d'un pyschiatre ami de Strange (Defenders #104). Reprenant lentement conscience, Fate finit par pouvoir jeter un sort pour s'échapper et atterit ici. L'esprit encore embrumé, il décide néanmoins que l'humanité ne doit plus être victime de grandes souffrances telles que celles que lui et le Man-Thing ont du endurer, et il a un plan !

A New York, Peter Parker montre à Robbie une série de photos qu'il a prises sur le thème des personnes âgées en fin de vie. Certaines comme sa Tante May et Nathan Lubensky ont une vieillesse heureuse, d'autres finissent abandonnés et seuls. A la surprise générale, Jonah trouve que ça ferait un bon reportage pour son magazine dominical et gratifie Peter d'un chèque généreux ! Une fois dehors, Peter se fait demander le chemin du Daily Bugle par un duo bien bizarre...



L'apparence du type baraqué est déjà curieuse en plein été, mais que dire de la trace boueuse qu'il laisse derrière lui ! Pete décide de se changer en Spider-Man (dans les toilettes d'un restaurant !) et d'aller vérifier au Bugle que tout est normal. Fate vient voir Jonah, qu'il l'avait embauché il y a quinze ans quand il commençait dans le métier de journaliste et qu'il n'a pas revu depuis les funérailles de sa femme et de son fils. Il a un service à lui demander et tient à lui présenter... son associé ! L'apparition du Man-Thing en plein milieu des bureaux créé bien sûr une panique, et la créature, peu habituée à la foule et sentant de la peur tout autour d'elle, réagit violemment !



Fate ramène le calme en jetant un sort qui pétrifie tout le monde sauf Jonah. Il lui expose son plan : il veut que l'humanité arrête de souffrir perpétuellement, les medias semblent plutôt entretenir cette souffrance au lieu d'essayer de l'éradiquer en prêchant la tolérance, c'est ce que le Bugle devrait faire ! Jonah lui répond qu'un journaliste doit rendre compte de ce qu'il se passe dans le monde, pas de ce qui pourrait être, ça c'est le rôle des poètes et des rêveurs. S'il acceptait, non seulement il serait la risée de toute la profession, mais il renierait tous les principes journalistiques auxquels il croit.

Déçu et furieux, Fate frappe Jonah, ce qui pousse Spidey à intervenir.



A la vue d'un collègue costumé du Devil-Slayer, Fate s'énerve encore davantage. Un tel déchainement d'émotions violentes attire le Man-Thing, il attrape Fate, et la peur remplaçant la colère celui-ci commence à brûler ! Spidey essaie de le dégager mais le Man-Thing est à la fois costaud et glissant. Il lâche soudain Fate pour se tourner vers une source d'émotions encore plus puissante : la terreur de Jonah ! Spidey lui resaute dessus, emporté par son élan il fait tomber le Man-Thing contre un mur... qui s'effondre : ils vont tous les deux s'écraser sur le trottoir, et Spidey a les mains prises dans le corps du Man-Thing !



Il se dégage au dernier moment et laisse le Man-Thing s'étaler comme une grosse merde dans la rue. Il le croit détruit, mais lentement le Man-Thing se reconstitue et commence à foncer dans la foule qui s'est formée, attiré par leurs peurs. Spidey a beau insister, ni ses poings ni sa toile ne semblent efficaces. Au Bugle, Jonah montre à Fate les photos de personnes âgées de Peter : elles sont déjà en train d'agoniser, comme Fate depuis le décès de sa femme et de son fils, mais lui peut encore se resaisir, que penseraient Gloria et Brian de lui s'ils le voyaient actuellement ? Fate comprend qu'il a fait fausse route, dépétrifie les employés du Bugle et part sauver le Man-Thing. Les efforts de Spidey ont fini par payer, car les forces du Man-Thing diminuent lorsqu'il reste longtemps éloigné de ses marais. Fate arrive trop tard, le Man-Thing n'est plus qu'un tas de boue... non il bouge encore !



Fate le ramène illico en Floride, laissant un Spider-Man inconscient sur le trottoir ! Que va devenir le Tisseur ? Niglo vous le racontera dans son résumé du Spécial Strange n°44. Fate aurait pu devenir un personnage intéressant dans l'univers du Man-Thing, un sorcier idéaliste, il y avait du potentiel, il n'est pourtant jamais réapparu. Une histoire typique de DeMatteis, avec un Gammill honnête.
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
  #14  
Vieux 01/01/2006, 23h55
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 225
michel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantium
Marvel Team-Up #125 : 01/83, cover de John Romita Jr / Frank Giacoia.



1st story : [ Spider-Man and Tigra in ] Yesterday And Today ! par J.M. DeMatteis / Kerry Gammill / Mike Esposito.

On commence avec Tigra à la bourre.



Depuis qu'elle a quitté les Vengeurs (Avengers #216) Tigra vit une période de flottement. Et comme il faut bien manger, elle s'est trouvée une source de revenus. Sur le chemin, elle s'arrête pour aider un jeune flic bien seul face à une bande de jeunes. Comme elle le trouve séduisant, elle lui donne rencart dans la soirée quand il aura fini son service Puis elle va à son rendez-vous : tourner un spot publicitaire pour "Kwikkee Burger" Mais elle s'aperçoit qu'il y a une deuxième vedette : Spider-Man ! Voyant que ça la met en colère, Spidey décide de mettre les voiles, pensant que ce n'est peut-être pas une si bonne idée. Tigra peut donc se faire tranquillement photographier sous toutes les coutures.



A la fin de la journée, Spidey vient attendre Tigra à la sortie du studio : elle lui a tapé dans l'œil, et comme il vient de rompre avec Black Cat elle ferait un bon substitut… félin Mais Tigra a déjà un rencart et l'éconduit gentiment. Spidey s'apprête à rentrer quand un individu barraqué réveille son sens d'araignée… Tigra elle réalise qu'elle drague ce flic, Carl, car il lui rappelle son mari décédé, Bill, mort en essayant d'arrêter un braquage.



Tigra joue les chattes ronronnantes sur l'épaule de Carl au resto quand ils sont brutalement interrompus par un gros malabar, que Tigra reconnaît aussitôt…



Greer Nelson a commencé sa carrière de super-héros dans le costume du Cat, ses origines ont été publiées en VF dans Strange Spécial Origines n°157. C'est son ancienne prof de physique, le Dr Tumolo, qui a artificiellement donné à Greer ses pouvoirs. Son soutien financier, Donalbain, voulait en fait se construire une armée d'amazones, et Zabo était son garde du corps. Greer se retourna contre lui, et de peur et d'humiliation Donalbain se suicida. Elle pensait que Zabo était mort électrocuté, en fait il fut juste choqué et frappé d'amnésie, ce n'est qu'en voyant un article sur elle dans le journal qu'il retrouva la mémoire.

Zabo est bien sûr le type qu'avait repéré Spidey, et le combat est assez rigolo : Tigra tente de raisonner Zabo, alors que Spidey et Carl la gênent plus qu'autre chose La bataille se poursuit… dans un Kwikkee Burger, et Zabo révèle qu'il est le frère de Donalbain ! Emue, Tigra tente de le raisonner mais Carl a fait venir toute une brigade en renfort ! Spidey pense pouvoir en finir avec Zabo, mais Tigra le supplie de bloquer les policiers. Spidey s'exécute, et Tigra parvient à convaincre Zabo qu'elle n'a pas tué son frère.



La fin est douloureuse pour tout le monde : Spidey voit Lance Bannon faire des photos, Tigra se fait virer de son contrat de pub pour avoir saccagé un Kwikkee Burger, et Carl se fait éconduire par Tigra qui a eu suffisamment de réminiscences de son passé pour aujourd'hui. Un épisode loin d'être inoubliable, juste sauvé par quelques situations amusantes et un bon Gammill.

2nd story : [Dr. Strange and Scarlet Witch in ] Cross Fire, par Mary-Jo Duffy / Kerry Gammill / Dan Green

Là encore, une featurette sans grand intérêt sauf pour Gammill. Un accessoiriste a sans le savoir trouvé un vrai bouquin de magie dans une brocante, l'actrice invoque donc à sa grande surprise un véritable monstre !



Le monde est petit, le monstre met un pied dehors et tombe sur Scarlet Witch et Wong Grâce à la description de Wanda et un peu d'astrologie, le Dr. Strange parvient à trouver l'identité du monstre : un Fire Beast of Beliath. Et à l'aide de l'œil d'Agamotto, il comprend vite que le pauvre gars est juste désorienté et perdu et il le renvoie dans sa dimension.

__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.

Dernière modification par michel ; 25/01/2006 à 00h41.
  #15  
Vieux 01/01/2006, 23h55
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Brive / Toulouse
Messages: 18 225
michel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantiummichel a un string en adamantium
Marvel Team-Up #128 (Spidey & Captain America) : à venir
__________________
http://www.comicsvf.com

Stannis : What is the life of one bastard boy against one kingdom ?
Davos : Everything.
Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 05h24.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !