SI VOUS AIMEZ BUZZCOMICS, MERCI DE PARTICIPER AU RENOUVELLEMENT DE SON HEBERGEMENT !!!

Précédent   Buzz Comics, le forum comics qui suicide Harley Quinn... > > Rétro

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 29/04/2005, 21h05
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
crossgen Les Inédits Comico: ELEMENTALS

Je suis fier de vous annoncer l'arrivée d'une nouvelle série chroniquée, attendue par certains avec impatience! (si, si! ): les Elementals!!
En ces moments de gloire pour Bill Willingham grâce à Fables, c'est le moment ou jamais de se mettre à cette série, qui obtint un grand succés à son époque.
A noter que Bill Wiilingham ne détient plus les droits des Elementals, ce qui explique qu'on ne revoit pas la série. Les droits sont dans les mains d'une personne dont Willingham doute (il est en même sûr) qu'il soit capable de l'exploiter avec un minimum de qualité... 8)

La première apparition des Elementals ne se produira pas chez Comico, l'éditeur par lequel ils connaîtront la gloire, mais chez Texas Comics, dans

JUSTICE MACHINE ANNUAL N°1
Edité par Texas Comics en 1983.

Très difficile à trouver, ou alors à un prix très élevé (75 $ prix de départ sur e-bay!!! ). Heureusement pour vous, ce numéro fut repris dans le Paperback Elementals: the New Order paru chez Comico en 1988 et qui contient cette première apparition+ Elemetals 1 à 5 pour 10.95 $ en cover price (trouvable pour pas cher).


A acheter d'urgence!

On va vous parler ici uniquement de l'aventure d'Elementals parue dans cet annual. On commencera à vous parler de Justice Machine plus tard dans les "20 ans" car Justice Machine obtiendra sa série chez Comico plus tard que les Elementals.

"The Shape of things to come", 20 pages
Scénario et dessin: Bill Willingham
Encrage: Bill Anderson
Cover TPB: Bill Willingham


Résumé:
Shapeshifter, une femme capable de transformer son corps à volonté fait son rapport auprès d'un personnage agé. Elle raconte comment elle a, comme on lui avait demandé, remonté une trace énergétique pour trouver 4 personnes, censées être mortes 3 semaines auparavant mais apparemment vivantes et en possession de pouvoirs élémentaires (Feu, eau, terre et air). Shapeshifter les a attaqué pour évaluer leur valeur alors qu'ils étaient hébergés par le père d'un des Elementals (nom du groupe que forment ces 4 personnes).
Il y a:
- Fathom (Rebecca Golden), femme sexy devenue verte, qui commande à l'eau et peut se transformer en eau. La villa qui les héberge appartient à son père.
- Monolith (Tommy Czuchra), jeune garçon de 14 ans qui peut se transformer en créature de pierre-roc.
- Vortex (Jeff Murphy), beau blond, ancien pilote qui vole et commande à l'air.
- Morningstar (Jeanette Crane), blonde caractèrielle, ancien policier, qui commande, crée et est invulnérable au feu.
Le combat, bien parti pour être remporté par Shapeshifter, prend un tournant quand Morningstar brule Shapeshifter qui doit fuir en la maudissant. La police et le père de Rebecca arrivent sur les lieux du combat...
L'"employeur" de Shapeshifter lui annonce que, bien que les Elementals paraissent intéressants, il sera impossible d'en faire des alliés car il sait qu'ils ont été "créés pour le contrer"! Il demande à Shapeshifter de retourner la-bas avec le reste de son équipe et de les tuer!
A suivre...


Shapeshifter est une sadiste qu'on oublie pas!

Commentaire:
Une première apparition qui surprend et annonce une série de super-héros pas comme les autres!
Alors que le thème des "4 élements" est du déja vu, Willingham réussit à donner de l'épaisseur à ses persos et à son récit et ose ce qu'on ne voit jamais dans des séries super héros maintream classique, tout en en conservant le fun!
Son dessin, encore un peu ingrat niveau visage, est un régal de dynamisme et a indéniablement de la personnalité, loin d'un style maison.
Les innovations et audaces qui sautent le premier aux yeux dans ce numéro sont: l'absence de "issue origin" ou d'histoire de réunion de ces 4 personnages; Shpaeshifter qui fume; Vortex, seul mec, qui se fait tabasser par Shapeshifter; Monolith, qui est un enfant et Morningstar qui "crâme" shapeshifter qui lui lance un "You hurt me, you little bitch! "


Vortex, mon préféré, , seul présence "mâle" du groupe.

Une première apparition très réussie. A essayer de toute urgence! Une série qui combine mainstream et indé avec délice!
  #2  
Vieux 26/07/2005, 20h43
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
Si vous avez manqué la rubrique de l'épisode précédent, cliquez ici

ELEMENTALS N°1
Edité par Comico, en 1984, 27 p.
"The Spontaneous Generation"
Scénario: Bill Willingham & Michael Wolff
Dessin et encrage: Bill Willingham



Achetez plutot le Paperback "The natural Order", ça vous reviendra moins cher!

Résumé:
Réunis dans la maison du père de Becky (Fathom), après l'attaque de Shape Shifter, nos héros doivent expliquer à celui-ci et à Scott Porter, un agent du FBI, comment ils se retrouvent avec des pouvoirs élémentaires. Chacun raconte alors la dernière chose dont il se souvienne avant de se réveiller avec leur pouvoir et leur costume.
Il apparait que chacun de nos héros est en fait mort d'un mort violente liée à un élement et que depuis 3 semaines qu'ils ont ressuscité, des événements climatiques et géologiques bizarres ont été signalés à certains endroits du globe. Aucun d'entre eux ne sait comment expliquer leur "résurrection" et leurs pouvoirs.
Alors qu'ils sont en pleine discussion dans un resto panoramique à Seattle, ils sont attaqués par les Destroyers, qui n'est autre que l'équipe de vilains dirigée par Shapeshifter, venus les capturer pour leur mystérieux boss.
Le combat fait rage, d'une violence terrible mais, alors que finalement, après bien des efforts, les Elementals semblent avoir définitivement le dessus, ShapeShifter prend en otage le père de Becky: les Elementals se rendent.


Willingham a un style bien à lui et une audace qui fait plaisir à voir!

Commentaire:
Première aventure made in Comico pour les Elemntals et faisant suite à leur première apparition chez Texas Comics. Ce premier numéro est étonnant à plus d'un titre. Rarement un titre indé aura réussi à méler aventure super-héroïque et approche adulte aussi bien. Le rythme est des plus soutenus, le cast variés, il y a une bonne dose de baston mais aussi de la réflexion et des relations entre persos passionnantes et un bon quota de sub-plots et mystères. La différence avec un titre similaire chez Marvel ou DC vient de l'absence de censure qui permet de parler cruement de mort violente, de sexualité, de voir des séquences violentes ou horribles rendant très bien l'aprêté des combats ou de lire des dialogues plus crus.
Willingham fait très fort pour réussir à rendre aussi charismatiques des persos avec des pouvoirs aussi basiques, basés sur les éléments.
Ce numéro est en outre un vrai festival graphique, Willingham étant seul maître à bord! La mise en page est très dynamique et osée, mais sans excés, sachant maitriser ses effets!
Le cast est qui plus est d'une grande richesse, avec déja une galerie d'une bonne douzaine de personnages qu'on ne confond pas et qu'on reconnait aisément et qu'on a envie de retrouver au plus vite!


Fathom est la reine de la lingerie fine, ce qui fera les beaux jours de futurs Elementals Swimsuit ou Sex Special!

Un numéro parfait et un comics unique, à mi-chemin entre le titre indé et le titre de super-héros mainstream. Un succés mérité!
  #3  
Vieux 25/11/2005, 22h29
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
ELEMENTALS N°2
Publié en 1984 par Comico;
"Angel of Light", 28 p.
Scénario et dessin: Bill Willingham
Encrage: Rich Rankin



Une superbe cover qui attire l'oeil!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Porter Scott, torse nu , explique à ses supérieurs que les Elementals se sont rendus aux Destroyers qui les ont emmenés dans leur quinjet. Il est aussi fait mention par le Major Richter d'un projet Sanction mystérieux auquel ils pourraient faire appel au cas où les Elementals poseraient probléme...
Dans le quinjet, Saker, chef des Destroyers, qui tient sa puissance d'un pacte passé avec des démons d'une autre dimension, interroge Monolith (aka Tommy) pour connaître l'origine des Elementals:


On en apprend un peu plus sur l'origine des Elementals

Il semblerait que les 4 forces élémentaires les ai désigné comme leur agents contre Saker qui menace l'ordre naturel.
Après et interrogatoire psychique, Tommy se retrouve sous sa forme humaine et peut donc se détacher et libérer ses camarades qui font exploser le quinjet.
Annihilator va confronter les elementals sur une île sur laquelle tous se sont réfugiés mais il meurt lorsque Monolith l'écrase entre ses mains un peu trop fort! Chrysalis est introuvable, Electrocutioner est mis KO par une pichenette de doigt de Monolith (qui fait attention désormais! ), Shapeshifter est envoyée au loin par Fathom et Vortex fait le tour de l'île en tenant Ratman par la queue! Mais....


Oups, je crois que plus personne ne se moquera de Ratman désormais...

Commentaire:
Un numéro magnifique, avec des dessins bluffants et certains panels qui surprennent par leur beauté et leur efficacité. L'encrage et les couleurs, saturées et sombres, vont de pair et nous offr eun spectacle de toute beauté.
Qui plus est, le scénario est des plus réussis et se démarque nettement du super-héros made in Dc et Marvel à la même époque. Ici, aucune censure, nombre de situations en tirent profit: Tommy interrogé tout nu, violence qui tue et qui fait saigner, dialogues plus adultes (ce qui ne veut pas dire que tout le monde dit Fuck toute les 3 secondes comme le croit Warren Allis ou Mark Millar... )... Elementals est un comics de superhéros pour public adulte, créneau qu'il est alors le seul à occuper.


Les Destroyers au grand complet, sans leur éventuels masques!


Un numéro réussi en tous points, avec un mélange subtil d'humour et de tension. Indispensable pour qui veut gouter à une approche inédite du genre super-héroïque!

Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS
  #4  
Vieux 28/11/2005, 21h16
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
ELEMENTALS N°3
Publié en 1984 par Comico.
"Birds of Prey", 28p.
Scénario et dessin: Bill Willingham
Encrage: Rich Rankin
Cover: Bill Willingham



Il faudra attendre Juin1985 pour le n°4!!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...


La très belle slapsh page d'ouverture. Les couleurs sont plus sombres que ça en vrai. Voila le vilain Saker!

Saker obtient plus de puissance de la part des démons mais ceux-ci lui envoit un rejeton qu'il ne peut contrôler. Finalement, Saker arrivera à s'en dabrasser mais une de ses gardes aura péri. (l'armée de Saker est composée d'une majorité de femmes il semblerait)
Pendant ce temps, Monolith découvre le cadavre de Chrysalis, qui s'est cassé le coup en tombant de l'aéronef. Fathom laisse Behemoth sur un rocher au milieu d ela mer. Celui-ci n'ose pas aller dans l'eau car il a peur des requins! Quant à Vortex, après s'êtr efait massacré par Ratman:


Ca va pas fort pour Vortex...une des militaires de Saker va vomir en le trouvant! il est dépecé mais vivant!

Une escouade d'hélicoptères attaque les Elementals restants mais , alors que des renforts arrivent, Fathom se rebelle contre les morts qu'il causent et provoque une tempête apocalyptique! Ratman en profite pour essayer de neutraliser Morningstar mais celle-ci lui chauffe le poil! C'est alors que:


Une déculottée en 3 panels...très joliement dessinée!

Saker a batu les Elementals!
A la maison du père de fathom, celui-ci menace le général Richter d'ennuis judiciaires si celui-ci ne collabore pas avec lui pour qu'il retrouve sa fille.

Commentaire:
Un numéro encore une fois magistral!
Les extraits parlent d'eux-mêmes: ce numéro est un de splus beaux, la mise en page et la colorisation sont des plus réussies, les expressions des visages aussi.


Nous ne sommes dans le comics book de super héros de mémère. Dans Elementals, les gens meurent....

Côté scénario, on apprécie vraiment le traitement différent du super-héros classique: la mort accidentelle de Chrysalis, la position de Morningstar contre celle de fathom sur les morts qu'ils peuvent causer, l'horreur de ce qui est arrivé à Vortex, la détermination de Saker et les modes d'attaque des différentspersonnages: Ratman qui attaque Morningstar par derrière sous la pluie, Morningstar qui manque de le carboniser en retour...


La page finale de ce numéro. Comment résister et ne pas acheter le prochain?

Arrivéà faire quelquechose d'aussi passionant et "edgy" avec unthéme aussi bateau qu'un groupe d'élementaux humains (pas très éloigné des Fantastic Four comme concept), voila le vrai challenge est la réussite d'Elementals. Bill Willingham sera en conflit avec Comico , ce qui expliquera les longs mois d'attente avant le prochain numéro, le conflit étant alors réglé.Dommage que la franchise soit aujourdh'ui dans les mains d'un homme qui, d'après Willingham est sans foi ni loi, ce qui rend impossible d'après lui tout éventuel retour des Elementals avec une telle qualité.


Un numéro magistral, parfait à tout point de vue. Révolutionnaire.

Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS!
  #5  
Vieux 04/02/2006, 23h41
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
ELEMENTALS N°4
Publié par Comico en Juin 1985.
"The Mean Seasons", 28 p.
Scénario: Jack Herman (avec Bill Willingham non crédité)
Dessin:Bill Willingham, dave Johnson, Bill Cucinotta et Rich Rankin
Encrage: Rich Rankin
cover: Bill Willingham



Les persos sous forme de cartes de tarots. La couverture aura une "suite" avec d'autres persos dans le vol.2 des années plus tard!


Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent...

Prisonniers de Saker sur Nacht Island, nous passons d'un élémental à l'autre pour voir comment ils vivent ces 6 mois de captivité!
On commence par Vortex, déchiqueté par Ratamn dans le numéro précédent! Saker le fait soigner mais pas trop car il veut observer la manière dont se regènére les elementals. Finalement sur pied mais encore mal en point, sur un fauteuil roulant, Vortex mange de temps en temps avec Saker qui vient lui rendre visite. Il prend assez mal la réapparition d'Annihilator, tué accidentellement par Monolith dans le numéro précédent!
Morningstar vit dans une cellule moins luxueuse et sort rarement: elle passe son temps à faire de la muscu. Etant la plus rebelle, elle pense à s'évader malgré la menace de Saker de tuer les 3 autres Elementals si l'un d'entre eux s'échappe mais Saker lui fait ressentir comment sont morts ses autres compagnons avant de redevenir des super-héros, elle le supplie d'arrêter... Elle finit ensuite dans les mains de Shapeshifter qui la déteste: celle-ci la brutalise et l'humilie à plusieurs reprises.


Bien que les personnages ressuscitent dans la série, le sentiment de mort est fort bien décrit et présent!

Monolith est l'objet de toute l'attention de Saker qui aimerait bien le faire rejoindre son camp. Il lui expose son plan: éveiller sur Terre la Shadowspear, sorte de puissance démoniaque en forme de pic d'énergie, d'où Saker tire ses pouvoirs, pour annihiler les hommes et régner sur les survivants. Tommy refuse.
Fathom sympathise avec Ratman: ils écoutent de la musique ensemble, voient des films etc...Lors d'une alerte, Fathom se rend aux toilettes: elle n'en sortira pas... Dés que ratman s'en rend compte, il sonne l'alerte: 1 des Elementals s'est échappé! Que va-t-il arriver et quel est le plan de Fathom?


Voila un moyen d'évasion peu banal!

D'autres petits intermédes nous montrent le père de Fathom baisser les bras 6 mois après la redisparition de sa fille mais Lawrence, son majordome l'incite à garder espoir. Le Colonel Richeter, qui souhaitait créer une agence de contrôle des superhumains suite à l'apparition des elementals se voit refuser ses crédits, ce qui provoque l'arrêt du projet "Sanction". Mais le chef du projet refuse qu'on lui retire et tue la personne chargée de lui prendre le dossier "Sanction"!

Commentaire:
Suite à des démélés avec Comico, Willingham, bien qu'ayant dessiné une partie du numéro et sans doute signé aussi une bonne partie du scénario (bien que non crédité) est remplacé par Jack Herman. Ce numéro sort plus de 6 mois après le précédent alors que l'attente est très forte: Elementals est un grand succés, un "hit" indépendant qui se place allégrement dans le top 80!
Ce numéro, bien que décevant au niveau du dessin, reste très bon: le scénario est encore une fois surprenant, avec un emprisonnement de plus de 6 mois des Elementals et des situations extrêmes (Vortex sur la table d'opération, Morningstar harcelée par Shapeshifter, Tommy (Monolith) conversant avec Saker, Fathom se rapprochant de Ratman puis le trahissant).


L'origine de Saker. Dernière bulle: "I wathced that preacher die and Icursed him to his face and damned his name a thousand times beofre his end came." 8)

Le meilleur reste l'origine de Saker, qui est certaienment l'une des meilleures origines jamais crées pour un vilain: bien que ce ne soit pas dit clairement, Saker n'est autre que "Lazare", celui qui fut ramené d'entre les morts par Jésus à seule fin de montrer sa puissance! On peut comprendre donc son ressentiment, sa haine et sa longévité! D'ailleurs, certains croiront que Elementals est un comics chrétien à cause de celà (alors que Jésus y est décrit dans des termes des plus blasphématoires! ), mais ils changeront vite d'avis 17 numéros plus tard (suspennnnnse! ).


Shapeshifter commence déja à gagner ses galons de "Ultimate Bitch"!

Finalement, ce numéro permet de mieux cerner la personnalité de chacun des héros. Herman effectue un très bon travail, d'ailleurs pas du tout renié par Willingham, et nous fait oublier des dessins très passables comparés au festival visuel des premiers numéros! On ne le dirait pas, mais de nombreux éléments de futures storylines se mettent en place, notamment concernant le projet "Sanction", les relations Shapeshifter/Morningstar (avec une révélation de génie pour le vol.2) et Ratman/Fathom, où la possibilité pour tommy de changer de bord.


Malgré une longue attente, un scénariste "de rechange" et plein de dessinateurs, ce numéro reste très bon! Que faut-il de plus pour vous convaincre d'essayer?8)

Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS!
  #6  
Vieux 18/02/2006, 23h03
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
ELEMENTALS N°5
Publié par Comico fin 1985.
"Riders on the Storm", 28p.
Scénario: Bill Willingham et Jack Herman
Dessin: Bill Willingham
Encrage: Rich Rankin
cover: Bill Willingham



Fathom, la seule et la vraie, lance l'offensive!

Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent...
Becky (Fathom) s'est donc échappé par les toilettes... elle revient sous la forme d'un tsunami qui recouvre l'île! Des centaines de femmes-soldats meurent mais les autres Elementals sont libérés. Tommy (Monolith) retrouve Jeff (vortex) mais ceux-ci tombent sur Behemoth et Annihilator qui leur mettent une patée.


Du super-héros intelligent: pas de building déserts ici...les actions de shéros ont des conséquences!

Jenny (Morningstar) s'échappe mais tombe sur Shapeshifter qui l'attaque aussitôt. Morningstar la réduit à l'état de bulles fumantes!
Quand Fathom reprend forme humaine dans le complexe, elle tombe sur Electrocutioner accompagnée d'un bataillon de femmes soldats. Finalement, Electrocutioner vainc Becky mais dans la foulée a malencontreusement électrocuté ses collégues...
Morningstar neutralise Annihilator et Monolith assome Behemoth qui s'était amusé à lui exploser la machoire pendant qu'il était inconscient mais heureusement, cela ne se répercute pas sur sa forme humaine.


Une des plus belles séquences de ce numéro. Shapeshifter a gagné ses jalons de Superbitch!

Saker décide de lâcher Shadowspear. Vortex arrive donc trop tard. Il arrive à plonger Saker dans le réceptacle de Shadowspear qui était aussi une porte dimensionnelle vers les démons dont saker se servait pour augmenter ses pouvoirs. Ceux-ci l'attrapent et l'emmènent dans leur dimension: ils vont récupèrer tous les pouvoirs que saker leur a volé et ont un programme alléchant pour Saker: le dévorer puis, une fois que sa chair aura repoussé, le redévorer etc....(Saker est immortel)!


Une victoir eà la Pyrrhus....mais une vue...intéressante!

Alors que tout semble perdu, les Elementals étant à bout de force et à la merci des femmes-soldats de Saker, Porter Scott et les troupes du général arrivent pour prendr epossession de l'île.
Deniers panels: un soldat touche un monticule bulleux dans les décombres de l'île: une main en sort !! Shapeshifter?!

Commentaire:
Enfin la conclusion de cet arc qui ouvre la série et en pose les bases. Les fans auront attendu longtemps mais la conclusion est à la hauteur des attentes. Encoreune fois , Elementals tire son épingle du jeu avec ses combats violents, aux conséquences mortelles. Pas de happy end, vu que la Shadowspear a été relaché. Désormais, elle influera sur le monde, transformant pour le pire des animaux, des personnes, provoquant des catastrophes qui fourniront les éléments de nombreuses futures storylines. C'est d'ailleurs le seul point négatif de ce numéro: on ne comprend pas vraiment que la Shadowspear a été relâché et menace désormais le monde, ça n'est pa strès clair...


Humour noir... mais qui fait rire!

Niveau dessin, c'est du tout bon, même si certaines séquences sont plus soignées que d'autres. Mais on retrouve un très bon niveau graphique et certaines poses sont des plus réussies. dommage que la séquence ou sakerfinit chez les démons ne soit pas très bien découpée, elle yperd beaucoup en efficacité.
Mais tout celà n'est que détail, ce numéro reste une excellente conclusion , toute en action, qui fait d'ailleurs suite au précédent épisode qui était beaucoup plus calme.


un rappel douloureux pour Fathom....



Dernier numéro du paperback "the natural order", les reste d ela série n'existe qu'en single issues. Un très bon numéro, surprenant dans son déroulement et sa conclusion!
Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS!
  #7  
Vieux 25/03/2006, 17h36
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
ELEMENTALS N°6
Publié par Comico en Février 1986.
"Bodycount", 26p.
Scénario: Bill Willingham & Jack Herman
Dessin: Bill Willingham
Encrage: Rich Rankin
Cover: Bill Willingham



La créature est plus réussie qu'à l'intérieur.

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...

Au fort Mc Clellan, en Alabama, les Elementals doivent subir des tests et interrogatoires: on fait des examens de sang à Jeff et Morningrstar, Fathom se trouve confronté aux conséquences de sa décision d'attauer l'île de Saker seule (700 morts!), Tommy passe devant un psy... Mr Lyons, un des interrogateurs, est rappelé d'urgence et laisse Porter Scott chargé de la suite des affaires.
Pendant ce temps, un précheur itinérant, le révérend Shade tient une conférence alors qu'une tempête anormale fait rage dehors. Il compare cette tempête à un signe de l'Armageddon et proposent aux personnes de tester leur foi en glissant la main dans une boîte où se trouve un serpent. Mais de la boîte surgit un serpent énorme qui se rue sur une béni oui oui de l'assistance et la tue! Le corps de la femme et du serpent sont enterrés "discrétement"pa deux larbins mais l'un des 2 croit la voir bouger! Son collégue le pousse dans la tombe pour rigoler mais ce qui ressort du trou est une monstruosité, qui a assimilé son collégue!


Et si on jouait au docteur, Jeff?

La créature progresse vers le fort et tue quelues gardes en chemin. A chaque fois, la dernière personne assimilée est encore visible et semble vivante à l'intérieur de la créature, bernant sa future victime qui veut l'aider à sortir de "là". Porter Scott se fait ainsi berner et assimilé avant que le monstre ne tombe sur Morningstar qui commence à le griller avant de découvrir que le spersonnes sont encore vivante à l'intérieur!
Les autres Elementals réveillés débarquent et après un peu de baston (Jeff manque de se faire manger le bras! ) , réussissent à sortir Porter scott du monstre, nu comme un ver!


Yurk!!! Bon, on peut en profiter pour se rincer l'oeil...

Ils se débarassent du monstre en le coinçant dans la morgue et en l'inondant jusqu'à ce que le monstre étouffe! Ils comprennent que c'est l'oeuvre de Shadowspear, dont la tempête est une manifestation et qui semble capable de transformer les choses (le serpent dans la boite du début, cmprend le lecteur).
Lyons découvre la raison pour laquelle on l'a fait venir: la personne qui s'occupait du sossier Sanction a été tuée (voir épisodes précédents) et posséde donc toutes lesinformations sur le projet "Sanction". Lyons n'a pa sle choix, il doit activer de manière officieuse Sanction! (mystèèère!)

Commentaire:
Elementals trouve un nouveau rythme mensuel et on découvre les premières conséquences de Shadowspear, sorte d'énergie maléfique relâchée par Saker avant sa défaite. Ca n'est pa splus mal car bien malin celui qui aura compris que Shadowpear avait été laché dans l'épisode précédent et ce que celà impliquait.
Pour autant, ça n'est pas encore très clair dans cet épisode, de nombreux lecteurs (oi y compris) ayant cru que le monstre de cet épisode n'était autre que Shapeshifter, surtout quand on se rappelle des dernières pages d'elementals 5. Il n'en est rien. Un peu de confusion donc, dans ce script, qui vaut aussi pour l'épisode avec le révérend, donc on ne sait s'il se passe à côté du fort ou pas.


Et non, c'est pas Shapeshifter qui revient!

Niveau dessin, ça reste du beau boulot même si moins léché que les précédents numéros, mais le rythme est désormais mensuel, ce qui fait qu'on a quasiment plus de décors mais à la place des aplats.
Petite déception donc, quelques défaults mais l'ensemble continue de dégager un sentiment d'originalité dans un genre qui en manque.



C'est le facteur? Un panel fort travaillé!


Un numéro à la qualité plus proche de ce que peut être un mensuel indépendant mais qui continue à être captivant!
Visitez le topic consacré à ELEMENTALS!

Pps: désolé pour le scan coupé, je viens de dépasser mon quota sur mon hébergement! Je corrigerai ça plus tard.
  #8  
Vieux 08/05/2006, 15h00
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
ELEMENTALS N°7
Publié par Comico en Avril 1986.
"Clout", 26p.
Scénario: Bill Willingham & Jack Herman
Dessin: Bill Willingham
Encrage: Rich Rankin
Cover: Bill Willingham encré par Rich Rankin



Toujours des wraparound cover qui dépotent!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Dans le bureau du général Richter qui souhaite garder en captivité les Elementals au motif de la sûreté nationale, et alors que Mr Golden, le père de Fathom, menace de calomnier les services du général Richter pour antisémitisme auprès des médias (Fathom est juive), un sénateur rentre et fait une proposition qui pourra satisafire les 2 parties: Les Elementals sont libres mais seront sous la surveillance 24h24 d'un agent du FBI, Porter Scott!
Dans un magasin de comics, l'homme qui détient les codes du projet sanction discute avec un des employés, un jeune gringalet maladroit. Mais, alors qu'il prononce certaines phrases, une transformation s'opère...


Incroyable, cette pré-référence à Twin peaks avant même que la série ne voit le jour!8)

De retour chez le père de Fathom, les Elementals discutent et se rendent compte, que s'ils sont encore là, c'est que leur tâche n'est pas finie: Saker est hors d'état de nuire mais la Shadowspear a frappé la Terre donc il devrait se passer certaines choses qui demanderont leur intervention. Tommy (Monolith) fait remarquer qu'ils ne vieillissent pas: il est bloqué en pleine période de puberté!
Mr Golden recommande à Vortex, de faire comme Superman dans son film, c'est-à-dire, faire des petits actes héroïques, qui leur attireront la sympathie du public.
Ca tombe bien, un feu est déclaré en ville! Fathom et Vortex se rendent sur les lieux mais s'ils arrivent à sauver des vies, l'utilisation de leurs pouvoirs sans connaissance des incendies n'est pas très fructuante. Un des pompiers à leur côté remarque une femme bloquée dans une cage d'ascenseur. Il va la chercher mais la cabine tombe...Vortex choisit de sauver le pompier. Puis:


Une fin peu commune pour un comics de super-héros.

Dans un aéroport, un certain Mr Fink, qui a l'air petit et nerd, se fait chambrer par l'officier de douane: mr Fink lui déconseille de l'énerver, ce qui fait qu'il se fait encore plus chambrer...mais quand il part, on remarque de curieuses traces de griffures sur le guichet devant lequel il se tenait.
Sur Nacht Island, un docteur découvre qu'il doit travailler sur l'armure de Chrysalis, qui semble avoir mutée.

Commentaire:
Un numéro assez calme, qui laisse nos héros se poser. Cet épisode , outre le fait qu'il marque le début d'un nouveau statut pour Porter Scott et pour les Elementals, pose ou poursuit de nombreux sub-plots: sanction, Ed Fink, Chrysalis..., le tout d'une manière assez originale. Ainsi, la scéne avec Fink, que les lecteurs peu attentifs auront du mal à reconnaître, est une manière futée de réintroduire un personnage connu.


Une approche un peu réaliste d'un incendie.

Elementals se démarque toujours par son approche super-héroîque adulte et culottée, notamment lorsque Mr Golden menace d'accuser le général d'antisémitisme sachant bien que ça n'es pas le cas, où lorsque Tommy s'inquiéte d'être coincé en phase de croissance et de découverte de certains émois...
Niveau dessin, avec un rythme mensuel, Willingham n'estplus capable d'assurer l'encrage de manière régulière dont le résultat est décevant comprativement aux numéros précédents mais le sposes et le découpagesont toujours aussi bons!
A noter un éditorial assassin envers Marvel, où Bill Willingham laisse la parole à Gary Groth qui tire à boulets rouges sur Marvel et son attitude scandaleuse envers Jack Kirby.


Les décoirs patissent le plus de la simplification du trait de Willingham.



Un numéro fort réussi, surtout grâce à son utilisation des sub-plots et son caractère posé.

Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS!

Dernière modification par XXL ; 15/08/2007 à 09h04.
  #9  
Vieux 31/07/2006, 22h14
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
ELEMENTALS N°8
Publié par Comico en Juin 1986.
"Tainted Love", 26p.
Scénario: Jack Herman & Bill Willingham
Dessin: Bill Willingham
Encrage: Rich Rankin
Cover: Bill Willingham



Une wraparound cover bien dans l'esprit innovant et décalé de la série!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
A la résidence Golden (le père de Fathom), où logent les elementals, le téléphone sonne dans la chambre de Becky (Fathom) endormie. Elle répond la tête dans le cul...C'est un certain Eddie, qui voudrait la revoir et lui propose de dîner avec elle là où ils se sont connus pour la première fois. Sans réfléchir, Becky répond oui mais, une fois le combiné raccroché, elle se réveille en sursaut: Eddie?!! Mais c'est Ratman! Elle vient d'accepter un dîner avec Ratman! 8)
Sans en toucher mot à quiconque, elle quitte , apprêtée, la résidence et croise l'agent Porter Scott, de retour! Celui-ci remarque bien qu'elle semble aller à un rendez-vous et est troublé par son parfum...
Au Space Needle, le restaurant en haut d'une tour où les elementals avaient combattus les Destroyers, Becky dîne avec Eddie quand...


Comment se déclarer entre le plat et le dessert!

Là, Becky, furieuse, lui avoue qu'elle s'est servie de lui pour s'échapper sur Ryker Island, et qu'il faudrait vraiment être stupide pour ne pas l'avoir deviné. Elle ne veut pas le voir ni passer du temps avec lui, il ne l'intéresse pas! Sous le choc, Eddie se transforme en Ratman et explose une vitre avec une table. L'agent Scott, qui avait suivi Becky, le menace avec son arme mais Eddie le met au défi de lui tirer dessus, ce que Porter Scott fait pourtant à plusieurs reprises. Mais Ratman est un lycanthrope, il ne craint pas les balles et menace maintenant de tuer Porter Scott, dont il a deviné qu'il porte aussi de l'intérêt à Becky!! Becky intervient mais le FBI a cerné le restaurant!
Ratman prend une otage et Becky s'excuse auprés de lui. Soudain, après une nouvelle déclaration comme quoi Fathom a changé sa vie, Ratman l'attrape, l'embrasse puis s'échappe par le trou de la fenêtre pour prendre place dans un des hélicoptères du FBI dont il expulse le pilote! Et.....


Oh...oh.....

Sinon, entrecoupant cette histoire principale:
- 1 scéne dans un aéroport ou un mystérieux personnage à l'apparence changeante qui veut se rendre à Ryker Island provoque une crise de jalousie entre 2 ex-futurs mariés;
- Morningstar, excellente à l'excrime, fait la connaissance d'un certain Eric Chessman, qui, après l'avoir vaincue, lui propose de prendre des cours avec lui et d'accepter son invitation à diner le soir, ce qu'elle s'empresse de faire, sous le charme!

Commentaire:
Bien entendu, vous aurez reconnu la référence à 9 semaines 1/2, le film sulfureux avec Mickey Rourke, devenu 9 Hours 1/2! Ce numéro, consacré à l'Amour, marque d'autant plus le fossé qui sépare Elementals des autres titres super-héroîques. Dans tout autre série maintream, on aurait eu droit à une histoire à l'eau de rose, un peu bêbête, sans référence au sexe et digne d'un roman harlequin soft. Là, on parle de passion, de jalousie, d'attirance inexpliquée, de désirs. Tout cela augmente la valeur de ce numéro, dont le dessin n'est pas à proprement parler l'atout majeur. Qui plus est, cela n'est que le début, les déboires sentimentaux et sexuels des Elementals seront développés sans tabou pendant toute la série, de manière adulte et osée (même Tommy, prisonnier dans un corps d'enfant y aura droit). D'ailleurs, celà culminera plus tard avec la création d'une deuxiéme série, Elementals Sex Special, dans laquelle héros et vilains copuleront à tout va!


Il y aura un mariage de moins que prévu demain...8)

Willingham n'en oublie par pour autant d 'apporter de l'humour, avec cette scéne à l'aéroport, la scéne d'ouverture avec Becky au téléphone dans son lit, ou bien alors quand elle s'étouffe dans sa salade en écoutant Eddie se déclarer. Seul bémol, le dessin, pas très assuré par moments, qui fait que quelques scénes ratent leur effet ou que des visages sont ingrats. Mais globalement, c'est du tout bon, avec un scénario et des dialogues qui accrochent le lecteur!
Sinon, signalons l'arrivée d'Eric Chessman, qui sera à l'origine d'un sub plot dont la résolution sera un choc terrible, à classer sur un podium pour son culot! (mais ça, vous ne le saurez pas avant longtemps! )


Compétition entre 2 mâles en vue d'impressionner la femelle...



Un excellent numéro, dont le théme rattrappe le dessin peu assuré.

Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS!
  #10  
Vieux 27/08/2006, 14h33
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
ELEMENTALS N°9
Publié par Comico en Août 1986.
"Fame", 25p.
Scénario: Bill Willingham & Jack Herman
Dessin: Bill Willingham, Keith Wilson, Mike Harris, Arnold et Jacob Pander, Steve Bissette, Mike Mignola et Barry Crain.
Encrage: Keith Wilson et Rich Rankin.
Cover: Bill Willingham encré par Rich Rankin.



Je crois que c'est censé vous rappeler une pochette de disque...

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Les Elementals, découverts par les médias, sont partout: magazines, télé, talk-show, radio, marchandising...c'est la célébrité!
Entrecoupé de couvertures de magazines et d'essais de Lawrence, le majordome des Elementals, pour une pub vantant des céréales, nous assistons à plusieurs scénettes:

- Mr Golden, le père de Fathom, rencontre le staff de Comico qui leur a proposé de faire un comic-book Elementals. Il trouve les idées et le sproduits Comico très bons mais décide d'aller chez un des Grands, car ils paient plus et ont une meilleure distribution. Il recommencera avec une boîte qui lui propose de faire un jeu de rôle Elementals: "Better Distribution. More Money. sorry."

- Vortex participe à une interview télévisée. Tout se passe bien jusqu'au moment où son passé militaire au Viet-Nam est mis sur la table: le régiment de Jeff se serait rendu coupable d'"agressions non autorisées". Jeff refuse de répondre. en sortant d'un resto, il se fait tirer dessus par une fan hystérique amoureuse. Heureusement son corps tient le choc et se guérit au cours des jours suivants.


(Wilson) Ouch, niveau dessin, on touche le fond...

- Tommy participe à une émission de radio, répondant à des questions d'auditeurs. Il est persuadé que si le sgens sont autant fasciné par lee Elementals, c'est parce qu'ils sont morts. Il raconte aussi que Fathom refuse qu'il regarde les photos coquines pour lesquelles a posé Morningstar.

- Devant la résidence des Elementals, une foule bigarrée s'est rassemblée , avec des sosies, des vendeurs de figurines. L'agent Porter tente de les disperser mais ça finit en un chahut incroyable.

- Pour finir, Fathom découvre que son "baiser" avec Ratman (voir Elementals 8) passe dans la presse people. Elle fait aussi un four dans un show à la David Letterman, n'étant pas dans l'ambiance.

- après avoir regardé la diatribe d'un précheur religieux à la télé qui les compare à des démons et appelle les bons chrétiens américains à les boycotter, les elementals découvrent que leur comics est une merde.


(Mignola) Ce zoom sur Morningstar est inquiétant. On sent déja que la future star a des idées.

Commentaire:
Elementals est très populaire à cette époque et fait sensation. Un titre indépendant qui se place dans le Top 60! Plein d'artistes sont donc invités pour ce numéro, ce qui donne un patchwork... à la qualité graphique malheureusement très basse.
Seuls Mike Harris et Mignola (tout jeunot) tirent leur épingle du jeu, le reste est franchement laid, voire amateur. On peut penser que surtout Elementals a encore du mal à suivre un rythme mensuel, d'où ce numéro.


(Bissette) Mais non, ça n'est pas exégaré...8)

Si l'analyse voulue des conséquences de la célébrité est un peu légère, et aussi subite, au moins, comme depuis ses débuts, Elementals se démarque au moins du comics classique de super-héros en abordant le théme, totalement délaissé habituellement.
Les scénes avec le staff de Comico puis celui de la maison de jeu de rôle, et enfin la scéne finale avec le comic-book sont des petits moments d'anthologie. Ce numéro a le mérite de permettre une exploration un peu plus profonde de chacun des Elementals.
A signaler, une pin-up de Barry Crain encrée par Rich Rankin en bonus.


(Pander Brothers) Prends ça DC et Marvel!



Un numéro patchwork trés laid mais au théme original.

Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS!
  #11  
Vieux 05/11/2006, 09h16
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
Hop, on commence par un numéro special d'Elementals sorti en fait en Mars 1986 mais comme il n'y a pas de numéro d'elementals en ce mois de Septembre, je le place ici.

ELEMENTALS SPECIAL N°1
Publié en Mars 1986 par Comico.
"Episodes", 28p.
Scénario: Jack Herman
Dessin: Bill Willingham
Encrage: Rich Rankin
Cover: Bill Willingham encré par Rich Rankin



Une double cover un peu glauque...

Résumé:
Tommy (Monolith) fait des cauchemars où il rêve qu'il est un enfant poursuivi et assassiné par un sérial killer. Sur une suggestion de l'Agent Scott, il est emmené chez un psychiatre qui l'hypnotise. Tommy rêve alors éveillé et sent qu'"il"(une petite fille nommée Julie) est en danger. Il se transforme en Monolith, traverse la fenêtre, détruit tout son passage....pour atteindre une allée obscure où git le corps d'une fillette qui vient d'être assassinée par un serial killer qui a aussi tué les précédents enfants des rêves de Tommy.


Une séquence qui surprend!

Le soir tombé, Tommy part seul à la recherche du serial killer. Il le trouve dans un parc, sur le point de faire une nouvelle victime. Tommy se transforme en Monolith et attaque le serial killer mais celui-ci réussit à attrapper sa victime et:


Eek!

Le serial killer attrappe alors Tommy et le téléporte dans un espace que celui-ci connait bien, entre la vie et la mort, où il séjourna avant de revenir en tant qu'Elementals. Quant aux autres Elementals, ils arrivent sur place et découvrent le corps de la victime....qui se réveille et les attaque en faisant preuve de pouvoirs surnaturels!
Mais finalement le serial killer perd en énergie et dévoile sa vraie nature: un enfant maltraité, mort il y a peu, qui erra dans cette zone avant de revenir avec des pouvoirs, comme les elementals. Aprés avoir raconté son histoire à Tommy, il accepte de passer de "l'autre côté", vers la mort.

Commentaire:
Voila un faux numéro special, censé être un numéro special "child abuse".
Tout le fait croire, l'edito, les annonces de Comico....or celà est faux, comme l'a déclaré Bill Willingham sur son forum. Cet épisode, qui était censé être un numéro comme les autres, a été marketé "child abuse" par Comico.
En fait de child abuse, c'est franchement léger niveau traitement: on est ici fâce à une histoire assez simpliste, avec une résolution assez consternante et pseudo-lacrymale et des scénes franchement "limites" (la cover, les panels montrant l'enfant poignardé dans la gorge).


Les Elementals combattent le corps animé de la victime

Niveau dessin, celà reste d'un niveau correct mais beaucoup trop d'arrières plans sont des aplats de couleur. Plus on avance dans l'histoire, et plus ils sont présents. Le tout est suffisamment violent pour laisser un arrière goût bizarre et se demander, comme le fait ce représentant d'une association de lutte contre les "child abuse" qui refusa d'être associé à ce comics, si ce comics ne pourrait pas glorifier ou inciter les actes qu'il est censé dénoncer.

Herman tente plus ou moins de faire croire qu'il traite en même temps du choc qu'aurait pu causé son retour à la vie à Tommy, mais on n'y croit pas.Le fait qu'aucune explication ne soit donnée au retour de cet enfant serial killer, que ses motivations tiennent en deux lignes et le discours de Tommy en guère plus fait qu'on pourra exceptionnellement fermer les yeux sur ce numéro en le considérant comme une erreur grossière.


Elementals reste une source sympa d'insultes! "Pint-sized gnome"!



Un numéro special qui rate son côche et aurait mieux fait de ne pas voir le jour...

Visitez le thread consacré aux ELEMENTALS!
  #12  
Vieux 05/11/2006, 09h18
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
ELEMENTALS N°10
Publié par Comico en Octobre 1986.
"When the bullet hits the bone...", 26p.
Scénario: Bill Willingham et Jack Herman
Dessin: Bill Willingham
Encrage: Rich Rankin
Cover: photo.



Les cover photos en étaient encore à leurs balbutiements...

Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent...
Pendant que Jeanette va au centre commercial diner avec son amoureux, Eric, Tommy, Becky et Jeff se distraient en jouant à "chat" avec un ballon, en attendant de suivre des cours de survie/secourisme auxquels elle les a inscrit.
Au centre commercial, Jeanette se fait tirer dessus par un sniper à plusieurs reprises et se fracture les jambes en tombant!


Salemement amochée, la Jeanette!

Il semblerait qu'elle soit la victime de Sanction, un tueur qui passe d'une identité à l'autre. Celui-ci doit abandonner sa personnalité de Sniper avant d'avoir pu la finir,pour celle d'une petite fille qui fuit apeurée en voyant Jeanette pissant le sang!


Une séquence fort réussie et comique.

Jeanette arrive à rejoindre l'agent Scott qui comprend que le project Sanction, qui était la responsabilité du Colonel Lee qui a été assassiné, est à l'origine de l'attaque contre Jeanette. Il fonce dans le bureau du Général Richter et exige de connaître les détails du dossier secret Sanction!
Mais n'est-il pas trop tard? Sous une nouvelle identitté, Sanction attaque les autres Elementals en faisant exploser leur salle de cours avec une grenade. Tommy, aka Monolith surgit des décombres mais c'est pour mieux se faire bazooker en plein torse!


Bye bye Professor!

Commentaire:
Les elementals se retrouvent fâce cette fois à une menace "humaine" dont on ne sait pas grand chose. D'ailleurs, l'histoire est écrite de tlele manière qu'il n'est pas du tout évident de comprendre qu'ils sont attaqués non pas par plusieurs personnes, mais par un tueur aux multiples personnalités. D'ailleurs, il prend l'apparence physique de ses personnalités, du moins c'est ce que le dessin laisse supposer. Cela sera plus clair avec la résolution dans le n°11.


Une séquence nous tient informée de l'intérêt d'une scientifique sur Riker Island pour l'armure de Chrysalid.

Ce qui surprend dans ce numéro, c'est la violence des attaques contre les Elementals. Jeanette en prend plein la poire au début, la grenade explose le professeur et Tommy se fait dégommer au bazooka! Le dessin perdant beaucoup en détail et en virtuosité dans le derniers tiers du numéro, c'est la mise en image du calvaire de Jeanette, qui ira se trainer dans les WC, pissant le sang et les jambes fracturées, qui surprendra le lecteur habitué au xsuper-héros classiques.
Plein de petits détails (Tommy et ses céréales, Jeff et son jeu de la balle tiré de son passé au Viet nam) mettent en évidence la personnalité de ces héros à part.


La recette de tommy pour les céréales du matin!


Un numéro réussi, bien que perdant beaucoup en qualité graphique sur la fin.

Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS!
  #13  
Vieux 03/01/2007, 20h30
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
ELEMENTALS N°11
Publié par Comico en Décembre 1986.
"The Disordered Man", 26p.
Scénario: Jack Herman & Bill Willingham
Dessin: Bill Willingham
Encrage: Rich Rankin
Cover: Bill Willingham encré par Rich Rankin



Toujours aussi sympas, les wraparound cover Comico!


Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Porter Scott, l'agent de liaison du FISH auprés des Elementals et Morningstar débarquent à l'école et retrouvent Fathom, Vortex et Monolith, qui a un trou béant dans son corps de pierre! Ils ont donc survécu à l'attaque de Sanction. Porter Scott leur explique que quelqu'un au Bureau a activé Sanction, sorte d'assassin ultime, qui a 16 personnalités différentes qu'il "projette" télépathiquement, lui donnant 16 apparences différentes aux yeux des autres. Il soupçonne Bill Lyons (du Bureau) d'avoir activé Sanction pour éliminer les Elementals! Porter part à la recherche de Lyons tandis que nos héros foncent vers la maison de Becky, pour mettre Lawrence en sécurité.


Pas de comics Code: la violence dans Elementals n'est pas édulcorée, loin de là!

Porter Scott trouve Lyons mais se fait passer à tabac et tirer dessus par ce dernier. Mais il avait son gilet pare-balles et il réussit donc à s'en sortir et appréhende Lyons à la sortie de l'immeuble après un spectaculaire racambolage de leurs voitures respectives!
Pendant ce temps, Sanction a ligoté Lawrence chez Becky, posé une petite bombe nucléaire dérobée, et attend les Elementals qui débarquent et se font prendre par surprise par Sanction! Seul Vortex n'est pas encore k.o. et doit combattre Sanction avec peine! Finalement, le téléphone sonne et Vortex arrive à se débrouiller pour décrocher: Porter Scott lui donne alors le code vocal pour désactiver Sanction! Celui-ci disparait et occupe désormais une personnalité de clocharde quelque part, en attendant sa réactivation. Et Vortex désamorce la bombe à l'arrache (elle allait exploser).


Xa va presque devenir un running gag malgré lui dans la série: Vortex se faisant laminer... (déja éventré/découpé par Ratman auparavant)

Monolith est ok, son trou dans son corps de pierre ne s'est pas répercuté sur son corps humain. Porter Scott apprend de la bouche de Lyons que celui-ci fait partie d'un groupe qui partage les idées de Saker (le nazillon combattu par les Elementals dans les n°1-5) et qu'il n'aura de cesse de tenter de les tuer, ses complices dans l'administration l'aideront à ne pas être inquiété. Devant ces menaces, Porter Scott décide de l'abattre, en faisant croire qu'il tentait de s'évader!
Plus tard, Morningstar va trouver refuge dans le lit de son prof d'escrime, rencontré auparavant: ils ont l'air de bien s'entendre!

Commentaire:
Conclusion de la storyline sur Sanction: on a un peu de mal à croire au danger que représente ce tueur, dont on se dit que chaque elemntal pourrait ne faire qu'une bouchée en utilisant ses pouvoirs... Mais l'extrême violence et la tenacité de Sanction compensent cette faiblesse du script. Le final, avec la conversation téléphonique, est plutot d'ailleurs de l'ordre de la comédie, avec Sanction qui tente d'étrangler Vortex alors que celui-ci répond au téléphone...


Lawrence rappelle le perso du nain/majordome de Justice league (mais il le précède!)

Niveau dessin, c'est un numéro sans, avec des seconds plans en aplat de couleur, des visages peu travaillés et un encrage beuaocup trop léger. Cela s'arrangera le mois prochain avec l'arrivée de keith Wilson!
Elementals garde quand même sa spécificité avec un langage non chatié, du sang, de la violence, et des séquences qui n'auraient pas leur place dans un comics de superhéros "moral" (le meurtre de Lyons par Porter Scott).
Cela fait plus de 10 numéros que la série existe et elle se maintient à un bon niveau et présente toujours une alternative intéressante aux super-héros classiques DC/Marvel.


"Hold onto this thing for me, will you?" Qui sera le premier à réussir à oser placer une telle réplique au pieu?



Un numéro un peu faible mais dont la série n'a pa sà rougir.

Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS!
  #14  
Vieux 28/02/2007, 21h43
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
ELEMENTALS N°12
Publié par Comico en Février 1987.
"Halflife", 26p.
Scénario: Bill Willingham
Dessin: Bill Willingham
Encrage: Keith Wilson
Cover: Bill Willingham encré par Keith Wilson



Un numéro essentiel, sorte de numéro "The End"

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Tommy (Monolith), dont le corps en pierre a été troué au bazoka par Sanction, dort depuis 2 jours sous sa forme humaine et ne se réveille pas: il rêve...
D'abord de son père, qui l'accuse à demi-mots d'être une femmelette, un homo et va le corriger avec le "Board of education", en fait une batte en bois...
Puis il rêve qu'il est attaqué par les Destroyers, sauvé par Jeff mais celui-ci finit carbonisé par Shapeshifter.



Tuer vortex (c'est le squelette ) est une sorte de running gag dans la série.

A chaque fois, son corps endormi subit des répercussions de ses rêves: rythme cardiaque qui s 'accélère, attaque, saignements... Shapeshifter l'accompagne sur un échiquier ou Jeff se fait décapiter puis dévorer par Ratman, sous le regard de Fathom, devenue petite amie de Ratman puisque Tommy l'a rejeté à cause d'une histoire d epuberté et de différence d'âge!
Tommy les laisse et tombe alors sur leur vieil ennemi, Saker:



L'apparition de Saker.

Celui-ci lui explique qu'il est dans un rêve et qu'il veut l'aider à se réveiller car il est essentiel à ses futurs plans. Saker raconte que les démons ont pendant des centaines d'années dévoré puis recraché son corps puis se sont lassés puis il a finalement pu gagner des troupes de l'enfer à sa cause et qu'il reviendra donc bientôt. Il veut montrer à Tommy son futur (il lui annonce que les Elementals sont théoriquement immortels).
Tommy se voit alors en souverain ayant quitté la Terre, tout comme chacun des Elementals, à la tête d'une flotte de milliers de vaisseaux, près à en finir avec Morningstar et Vortex après des années de conflit entre eux.
Après avoir effectué leur mission salvatrice sur Terre, les Elementals ont en effet essayé d'aider les humains, échouèrent, mirent fin à leur association et s'exilèrent chacun dans l'espace avec leurs partisans. Des conflits sont apparus entre eux et c'est la dernière bataille, Tommy en est sur, celle qui verra la mort des Elementals, ce qui le soulage (Fathom est déja décédée).


Morningstar qui couche avec Shapeshifter?!

Saker dit à Tommy que s'il veut veut pouvoir oeuvrer pour empêcher ce futur, il doit se réveiller et donc se transformer en Monolith pour détruire le mur devant eux, chose que Tommy se refuse à faire depuis le début de son rêce car il a peur de se retrouver avec un Monolith au corps en miette et de souffrir...
Finalement, il trouve la force de se transformer, détruit le mur....et se réveille dans la réalité, sans souvenir de son rêve.

Commentaire:
Ceci est un épisode clé de la série, qui nous permet de voir ce que Willingham a comme projet à très long terme pour son équipe. Cet épisode regorge d'indices sur des sub-plots en cours ou à venir et est rempli d'informations qui sont u vrai régal pour les fans de la série.
En outre, ce numéro marque l'arrivée de Keith Wilson en tant que nouvel encreur: son travail definition léchée sur les dessins de Willingham donne un résultat magnifique, même si là encore, la première moitié de l'épisode est très travaillée puis de moins en moins au fur et à mesure qu'on approche de la fin.
Mais la première dizaine de page est à compter parmi les plus belles jamais produites pour la série.


C'est un miracle que vortex arrive encore à voler..

Sans vouloir trop dévoiler le futur de la série, on notera , parmi la foule d'éléments intéressants de cet épisode quelques détails importants:

- la révélation que Tommy aurait eu un père violent et homophobe;

- la certitude d'une attirance lesbienne entre Morningstar et Shapeshifter (pour ceux qui ne l'auraient pas déja compris)

- la révélation que Saker va sortir du monde des démons et revenir;

- la révélation que les Elementals sont bien des immortels;

- Fathom qui serait attiré par Tommy et lui proposerait dans le futur de coucher avec elle;

- Ratman et Fathom qui pourrait se mettre en couple, tout comme Morningstar et Shapeshifter;

- Jeff qui continuerait à se faire trucider, lapider et revenir.....et la mort probable et définitive de Fathom;

Ou plus subtil, cette phrase de Shapeshifter, indice du sub-plot le plus réussi de la série, à l'origine de la révélation la plus choquante de la série:
Tommy:" You're going to kill me?
Shapeshifter:" Not here...but in real life, I've already infiltraded your household."



Fathom qui ferait du rentre dedans à Monolith?! Détournement de mineur!!!



Un des meilleurs épisodes de la série, une réussite exemplaire et sans doute le comic book le plus réussi dans le genre "Days of Future".


Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS!
  #15  
Vieux 27/05/2007, 11h41
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
Généalogiste Sénile
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 491
XXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster GoldXXL est le sidekick de Booster Gold
Citation:
ELEMENTALS N°13
Publié par Comico en Avril 1987. "Ice Age", 26p.
Scénario: Bill Willingham et Jack Herman. Dessin: Jill Thompson. Encrage: Keith Wilson.
Cover: Bill willingham encré par Keith Wilson.


Critique du numéro précédent...
Les Elementals sont appelés pour enqupeter sur un bateau pris dans la glace dont n a plus de nouvelles. Arrivés sur place, nos héros découvrent qu'il est pris dans la glace et que l'équipage a été massacré. Ils trouvent un survivant, un jeune esquimau qui leur parle d'un esprit de la glace venu pour lui....Jeff (Vortex) sent que le bateau vient de plus loin, et que s'il a dérivé jusqu'ici, c'est pour lancer une invitation aux Elementals... Ils se mettent donc en route pour le pôle...


"Oh, Grow up." J'adooore!

Ils arrivent à une station de recherche sans survivant. Une fois au sol, ils remarquent des ours massacrés... Le jeune esquimau leur explique que l'esprit de l'Ours et l'esprit de la Glace sont ennemis depuis toujours et se battent sans cesse. Soudain, l'esprit de la Glace attaque les Elementals, qui sont, rappelons le, les agents des esprits de la Terre, eau, feu et air. L'esprit de la glace veut les engloutir et les éliminer. Le combat est rude et long...Nos héros manquent de se noyer, de finir asphyxié etc...


Une des rares séquences fort réussie.

Quant ils pensent s'être débarassé du monstre, le voila qui revient...et ça repart...Finalement, le monstre arrive à se débarasser un temps des elementals pour attrapper le jeune esquimau. C'est alors que celui-ci se transforme en ours et vainc l'esprit de la glace, mais en y laissant sa vie. C'est ainsi, un cycle sans fin qui se répétera... nos héros rentrent, satisfaits.


Et le petit garçon devint un gros bear...

Un épisode qui accueille Jill Thompson, qui participera beaucoup à la série, en en devenant même plus ou moins la dessinatrice régulière pendant un temps. Mais elle est encore peu expérimentée, et malgré toute la bonne volonté de Keith Wilson, très bon encreur, cela reste criant de maladresse... Bref, c'est très moche, ou plutot c'est trop amateur: on sent les bonnes idées, mais la réalisation ne suit pas.
Cela se répercute sur l'histoire, plutot bonne: le combat incessant est bien retranscrit, il y a quelques touches d'humour originales et la fin est presque touchante, avec la voix-off du garçon qui comprend que son destin est de mourir en combattant l'esprit de la glace car il est lui même représentant de l'esprit de l'ours. Dommage que le fameux esprit de la glace soit assez ridicule: son apparence prête plus à sourire qu'autre chose....c'est génant!


"Can you feel it?" Les Jacksons ne sont pas loin!



Un épisode très simple dans son déroulement, qui soffre de dessins encore amateurs.

Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS!
Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 12h31.


Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Skin Design et Logos By Fredeur
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !